Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
« Et le consul de la Stratégie, il est encore à la Grande Muraille ?
- D’après les oiseaux oui.
- Et bah dis donc, il va être long son rapport mdr ! »

Dans l’intimité du Sénat, dans le bureau qui servait temporairement de lieu de travail à la Porte-Paroles du Consulat lorsqu’elle n’était pas en Terre des Dragons, l’Impératrice consultait les documents qu’elle avait préparé pour mettre en place la nouvelle stratégie de formation militaire des forces armées dans le cadre du Commissariat qu’elle avait désormais à sa charge.

Deux axes de développement avaient été envisagés et préparés par Huayan : le premier, une campagne de recrutement pour grossir les rangs des armées du Jardin Radieux et de la Cité des Rêves ; le second, une rotation de la formation des soldats actifs.

En d’autres termes, les recrues de cette campagne seraient envoyées en Terre des Dragons pour être formés dans les camps de l’armée impériale et pour les soldats déjà en poste, ils viendraient s’entraîner et se former à de nouvelles techniques de combat. La coordination serait également un point central du dispositif puisque les armées seraient donc amenées à coopérer sur le champ de bataille.

Une campagne de recrutement étant déjà en cours dans l’Empire, il n’était pas nécessaire d’en rajouter une couche : bien que des fonds allaient être tout de même alloués par le Haut-Commissariat au trône de Chine. L’Impératrice avait pensé d’élargir le champ de recherche au-delà des mondes consulaires, mais cela risquait d’engendrer certaines complications.

D’abord, un espion ennemi pouvait s’introduire ainsi dans nos armées. Rien ne garantissait que la Shinra, le Sanctum ou d’autres ne cherchaient pas à s’infiltrer dans nos rangs pour voler des informations ou des technologies consulaires. Il fallait donc réduire cette déviance potentielle qui pouvait coûter cher sur le long terme.

Le second problème qui pouvait survenir également concernait la culture des recrues. Il est plus facile de garder une armée unie lorsque la majorité de ses membres partagent une origine culturelle commune. Bien sûr qu’au Consulat, chaque monde avait une culture différente, cependant les ethnies étaient limitées. Jardin Radieux, Terre des Dragons, Cité des Rêves et Atlantica, cela faisait quatre. C’était tout de même plus aisé de gérer trois armées d’humains bien qu’issus de terres diverses que des hommes et des femmes avec des monstres de la Ville d’Halloween, des bêtes de la terre des Lions, des fantômes de Zanarkand.

Il était donc attendu d’employer cette stratégie tout en accompagnant ce renouveau des forces armées consulaires par l’appui industriel de la Forge des Mogs qui allait se faire un plaisir d’armer toutes ces nouvelles âmes prêtes à défendre haut et fort le drapeau consulaire face aux extrémismes et aux imbéciles de l’univers.

On tapa à la porte, tirant Huayan de ses pensées. Elle fit signe à Francis d’aller ouvrir. Elle n’entendit pas ce que dit le serviteur du Sénat, son acolyte se contenta de la regarder :


« Le Roi Triton veut te faire passer un message.
- Apporte-moi sa missive. »

Francis ne tarda pas et apporta la pièce manuscrite sur son bureau. Elle pensa brièvement à la manière dont Triton pouvait bien écrire sous l’eau… Mais le contenu du message la ramena un peu à des problématiques plus urgentes : le Trident.

Huayan avait le coupable du vol, mais elle était impuissante. Kurt avait disparu des radars, était-il à la Shinra avec le Trident ? La Shinra était-elle au courant du vol ? Le Trident était-il caché quelque part ou en sa possession ? Que comptait-il en faire ? Pourquoi l’avoir volé ? Beaucoup de questions sans réponses.

Quelle idée de baser son règne sur un seul objet qui pouvait être volé ? Le Roi Triton ne transparaissait pas comme un intellectuel, c’était certain. Elle allait devoir lui répondre la même chose que la dernière fois : le voleur est identifié et nous le recherchons mais les recherches se poursuivaient pour le localiser.

C’est à cet instant qu’elle comprenait la souffrance probable de son homologue Rainbow : se charger de tous les petits problèmes de chaque monde consulaire. S’il avait vu Genesis régner avant lui, l’Impératrice saisissait désormais que trop bien pourquoi Arthur lui avait confié une confiance absolue dans la gestion de la Terre des Dragons. Moins de travail pour lui et plus de temps pour réellement travailler sur les vraies épreuves du Consulat.

Heureusement qu’elle n’était pas encore au stade de se faire ensevelir sous les responsabilités. Arthur finirait bien par revenir et avec lui, les vraies priorités de l’Impératrice : son empire et son règne qu’elle espérait le plus long possible. Juste prendre soin de son monde, loin des chamailleries des autres factions, ne cherchant qu’à se protéger des idiots qui ne pensaient qu’aux croisades et autres invasions ou révolutions.

Le calme et l’harmonie.

Huayan reposa son dos sur le dossier de sa chaise. Francis l’observait, silencieux, choisissant de s’éloigner un instant pour faire patienter le messager. L’Impératrice fit léviter une plume jusqu’à sa main et se rapprocha ensuite du bureau où elle se mit à écrire un message qu’elle avait déjà écrit, plus ou moins similairement auparavant :


« À Son Altesse Royale d’Atlantica le Roi Triton,

Votre Majesté, j’ai bien reçu votre missive concernant cette sinistre affaire. Malheureusement, j’ai bien peur de devoir vous signifier que nos recherches demeurent infructueuses.

Cependant, je continue de mettre en œuvre de nombreux moyens pour retrouver la trace de l’objet qui vous a été violemment et honteusement volé. Restez assuré de mon soutien le plus total dans cette affaire. L’individu qui a violé la tranquillité de votre palais est une personne entraînée et d’un pouvoir avec peu d’égal et non d’un délinquant de bas étage, d’où la complexité de son interpellation.

Je vous tiendrais bien entendu au courant dès que de nouvelles informations me seront parvenues.

Respectueusement,

Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian »


Elle apposa son sceau impérial, glissa le document dans une enveloppe et l’agita dans les airs pour Francis qui s’avança pour la récupérer et la transmettre au messager. Un dossier de moins à gérer pour le reste de la journée.

Elle pensait déjà aux ordres qu’elle allait devoir transmettre aux Mogs. Les pauvres petites créatures allaient devoir travailler beaucoup en peu de temps… Sans compter le prototype d’artillerie qu’elle avait ramené de Zanarkand pour être décliné en nouvelles armes pour protéger la paix du Consulat.

Bientôt, les mondes consulaires seraient des forteresses imprenables. En plus du recrutement, elle comptait faire passer des demandes de stockage de vivres avec un renouvellement récurrent sur chaque planète. Au-delà de la nécessité de nourrir la population en cas de besoin, le Consulat devait être en mesure de se prémunir de la faim en cas de siège orbital.

Le monde des Mercenaires, Port-Royal, avait certes un grand océan pour pêcher… Mais peu de peuples fondaient leur alimentation sur uniquement du poisson. Les conséquences du siège seraient certainement dramatiques après le départ des vaisseaux de la Shinra et l’arrivée des journalistes.

Elle inspira un grand coup, puis se remit au travail avec diligence.

_______________________________
Ordre de marche Signat10

"I'm the light every night in your world
You revel in the glory of my beauty
Ready to watch me be legendary ?
'Cause I'm ultraluminary !"










Porte-Parole -temporaire - des Cités Dorées du Consulat, Haute-Commissaire à la Sécurité Consulaire, Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian -蒙天-, Fondatrice de la Dynastie Song, Porteuse du Mandat Divin, Reine des Hans, des Mandchous et des Peuples du Sud, Grande Magistrice des Arts Magiques, Protectrice de la Terre des Dragons, Souveraine Légitime de toutes les Terres sous le Ciel, Ambassadrice des Cités Dorées du Consulat, Consule de l’Étiquette et Dame de Chengdu









Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum