Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
Ah Crisis, je vous attendais plus tard dans la journée. Vous avez été rapide !

Le Turk aux cheveux roux se frotta l’arrière de la tête, affichant un sourire qu’il peinait à dissimuler.

Je suis désolé de vous utiliser surtout comme coursier ces derniers temps, j’imagine que ce ne sont pas les missions les plus palpitantes, mais… si cela peut vous rassurer, sachez que vous êtes d’une grande aide.

C’est sûr que j’aurais aimé participer à votre truc mais bon, plus y’a de monde, moins on a de chances de rester discrets.

C’est exact. Je vous laisser, dis-je en lui prenant le paquet qu’il tenait entre ses bras. Je vous remercie.

Il hocha la tête avant de quitter les lieux et de refermer la grille du jardin de Blake derrière lui. Je rentrais aussi à l’intérieur et rejoignis le bureau, où je m’affairais à ouvrir ma commande. J’en sortis un crayon blanc, ainsi qu’une large feuille de papier bleu que je déroulais sur le bureau. Je me servis des quelques babioles qui ornaient son bureau pour maintenir les coins de la feuille tendus, puis je m’assis sur la chaise.

J’avais eu une idée hier soir. En attendant les retours du département scientifique quant à cette idée d’intelligence artificielle, je m’étais dit que je pouvais prendre les devants et m’affairer à la création de quelque chose. Les journées étant plutôt longues, cela me permettrait par la même occasion de m’occuper un peu l’esprit.

Je me mis donc à réfléchir, surplombant le blueprint et commençais à tracer un rectangle, dans le sens de la longueur. J’imaginais une petite unité flottante, comme une aide de combat pour le SOLDAT. Un genre de partenaire qu’ils pourraient considérer comme un véritable binôme. Puisque mes ressources ici étaient limitées, il ne me fallait pas voir trop grand tout de suite aussi je me contentai du strict minimum.

Bien vite, le rectangle que j’avais tracé devenait la tête de la machine, là où seraient situées les données les plus importantes. Il était inutile de les équiper d’un disque dur, dans mon idée. Cela entrainerait des coûts supplémentaires, en plus de nous risquer à de mauvaises récupérations dans les mains d’ennemis potentiels. Non, il me fallait réfléchir pratique, et seulement pratique.

Je rajoutais donc une paire de bras à mon esquisse. Ils seraient plutôt petits, pas plus d’une vingtaine de centimètres. Je notais les dimensions sur le côté de mon dessin avant de le recommencer, cette fois-ci vu en perspective. Ce n’était rien de plus pour le moment qu’un rectangle flottant, surmontant une paire de bras. C’était maintenant la question de son utilité qui se posait.

Je le voulais assister les unités au sol, qu’ils soient en simple mission ou sur un véritable champ de bataille. Il fallait qu’il puisse leur donner des informations sur les environs, sur le mouvement de troupes ennemies, ou bien même s’occuper de cibles échappant à la vue des SOLDAT. Je me rendis bien vite compte que ces points-ci seraient coûteux aussi bien en ressources qu’en temps.

Me rasseyant dans le fond de mon siège, je portais une main à mon menton. C’était ce qui m’avait fait le plus défaut lorsque j’avais procédé à la création de Nation Noire. Très vite j’avais passé les premiers stades de sa création, mais bloquais sur son équipement. J’avais pensé à un nombre incroyable d’options, avant de me rendre compte que la plupart étaient irréalisables, du moins dans les délais que je m’étais imposé. Ici, le schéma se répétait. Plutôt que de chercher à créer quelque chose de trop parfait, il me fallait plutôt penser à quelque chose d’utilisable, de fiable, et surtout, de remplaçable.

Je recommençais une nouvelle fois les dessins, cette fois-ci, désépaississant les couches de protection du robot. Il serait plus fragile que ce que je souhaitais au départ, mais il en gagnerait en mobilité. Du bout de ses bras, je dessinais un simple canon dissimulé dans sa paume, permettant le tir en rafale de projectiles laser.

Ma création commençait à prendre forme sur le papier. Je m’efforçais de chasser toutes les nouvelles idées qui me venaient au fur et a mesure et qui augmentaient de façon drastique les coûts de productions. J’avais pensé à un tir de laser concentré, ou même à la possibilité de recouvrir le SOLDAT d’une barrière de protection mais… fragiles comme ils étaient, ce serait engendrer énormément de pertes.

Le dessin terminé, je posais mon crayon et me redressais avant d’attraper un cigare et de l’allumer. J’observais cette feuille en essayant de trouver ce qui pouvait être encore optimisé, sans résultat. Ce que je venais de dessiner était évidemment perfectible, mais j’étais satisfait de mes résultats.

Je sortis mon gummiphone de ma poche et pris quelques photos de mes plans. Puis, je les envoyais à Balto cette fois-ci, lui demandant de passer au département scientifique et de me faire imprimer deux têtes, ainsi que deux paires de bras. J’envoyais mon message avant d’en écrire un nouveau, en rajoutant Nation Noire à ma commande. Je reposais mon gummiphone avant de me lever et de ranger les plans à l’intérieur du tube d’où je l’avais sorti plus tôt.

_______________________________
R&D : Esquisse Dd736708773db3f50ba2
more_horiz
Alors… je sais pas si c’est un pur hasard mais quoi qu’il en soit c’est plutôt drôle. Hier je disais justement à Nazik dans un de mes commentaires que faire un plan technique détaillé sur un fond bleu ça s’appelle un blueprint. Et bim, le lendemain t’en parles Very Happy

C’est  marrant parce que moi j’imaginais pas du tout Crisis en roux. En vrai, j’ai encore un peu de mal à déterminer sa personnalité, je crois juste me souvenir qu’il s’était bourré la gueule dans le rp où Freyra et Elena dansent. Du coup j’ai fait mes petites recherches et c’est compliqué parce que quand tu tapes « ff7 crisis turks » bah tu tombes sur plein de trucs qui parles de crisis core ou de before crisis mais jamais le bon truc. Du coup j’ai trouvé une liste de tous les perso du jeu et j’ai regardé chaque fiche pour tomber sur Rod, ou Crisis effectivement ! Inévitablement il fait penser à Reno mais en moins excentrique.

T’as fait une petite erreur d’inversion de couleur dans tes dialogues du début. Tu mets la couleur de Crisis et en fait c’est Rufus qui parle Very Happy

Et bon du coup, vu qu’il n’a pas grand-chose à faire pour le moment et qu’il ne se passe rien de notable au niveau des affaires de Pavani, quoi de mieux que de penser à l’avenir ? Et aussi je suppose se préparer à cette fameuse entrevue que tu dois avoir avec je ne sais plus quel scientifique, un nom en H. Je crois.

Ca m’a fait me demander si c’était Rufus qui avait été l’initiateur de la construction des vaisseaux. Genre, est-ce que c’est lui qui les a conçu et imaginé ? Est-ce qu’il a les connaissances en terme d’ingénierie pour faire un truc pareil ou c’est juste un homme d’affaire ? Moi j’avoue que j’aime bien imaginer le mec super doué en affaire, mais qui était surtout une grosse tête à la base, avec un potentiel énorme. En plus ça collerait avec la dextérité qu’il a ! J’imagine Rufus dans le passé en train de travailler directement sur le prototype de ses vaisseaux, limite mécano et tout. Ouais en fait c’est carrément le délire d’un certain super héros milliardaire xD. Je t’assure que ça m’est venu instinctivement, mais je trouve que ça colle aussi ici. A toi de me dire. Bon c’est sûr que maintenant c’est plus lui qui va créer ses robots et assembler les pièces, parce qu’il a d’autres trucs à faire, quoi que…?

C’est cool aussi parce que tu fais plein d’essais et tu nous décris les différentes idées qu’il a, les essais et les ratés.

Par contre j’ai un petit doute sur un point, j’y connais rien en robotique mais j’ai un peu de mal à comprendre comment un robot peut fonctionner sans disque dur ou espace mémoire. Parce que du coup, comment il mémorise son programme et la façon dont il doit fonctionner, agir, autrement dit : son intelligence artificielle ? thinking Par contre ce qu’on peut imaginer c’est que le robot ne mémorise pas du tout les données qu’il enregistre, genre : ses déplacements (données gps), les images qu’il voit, le nombre de fois qu’il tire, le nombre de personnes qu’il tue, et qu’il envoie progressivement ces données par ondes jusqu’à des antennes Shinra sui relaieraient l’info au vaisseau-mère. Comme ça tout serait mémorisé là-bas et le robot n’aurait pas de mémoire réelle (ça implique aussi fatalement qu’il ne peut pas apprendre de ses erreurs puisqu’il n’a pas de passé) et qu’il aurait juste sur lui-même le nécessaire pour fonctionner.

Bon, je te fais chier avec des détails, désolée, mais du coup ça m’a fait réfléchir xD.

Maintenant la question que je me pose c’est : est-ce qu’il y aura d’autres rps : R&D ? C’est la question que je me pose et à laquelle je serais tentée de supposer que… oui ? En tout c’est ce que la commande faite au vaisseau-mère sous-entend. J’ai hâte de voir ça !

Facile : 10XP, 120 munnies, 2PS en symbiose
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum