Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz

• Promotion •


Me voila une nouvelle fois envoyé dans un autre monde, mais cette fois c'était pour promouvoir le parfum que la Shinra avait créee.

Je partis donc à Santa Cecilia. Il y avait déjà beaucoup de monde de la compagnie en plus des personnes présentes pour découvrir un peu plus « KDA ».

J'étais directement venue avec un costume fait par monsieur LeGarfield, c'était la tenue que je portait à Agrabah, j'avais toujours une perruque blonde aux pointes roses avec deux petites pinces et le serre-tête assorti.

Je partis rejoindre les membres de l'équipe qui était occupé à préparé tout le matériel pour pouvoir faire cette mission.

« Ahri ! Vous voila ! »
« On se connait ? »
« Pas encore... Non, plus sérieusement, j'ai déjà vu vos photos. »

Je me mis à sourire telle une idiote. Je n'étais vraiment pas encore habituée à ce genre de situation qui risquait de se reproduire.

L'homme qui m'avait immédiatement reconnu se détourna de moi et revint vers moi avec un autre accessoire. C'était un micro dans les tons rose qui rappelait un peu les nuances qu'il y avait sur le flacon ainsi que les lettres KDA écrites dessus.

« C'est pour... ? »
« Il va y avoir beaucoup de monde. Il faut qu'on puisse vous entendre, même de loin. Votre voix est trop fluette. »
« Désolée... »
« Hey ! Ce n'est pas une critique ! C'est juste que vous êtes comme ça, on ne peut pas vous le reprocher. »

Je pris le micro qu'il me tendit et détournai mon regard de cet objet pour fait face à mon interlocuteur.

« Vous savez, parler en public. Ce n'est pas... Enfin... »
« Ça va aller ! Imaginez que vous êtes juste devant votre famille. »
« Oui ! »

Je décidai d'aller directement vers l'endroit où on avait besoin de moi mais me ravisai un instant.

« Par curiosité. Il y aura combien de personnes ? »
« Approximativement ? Plusieurs centaines. Pourquoi ? »
« Ça fait beaucoup plus que dans ma famille... »

L'homme éclata de rire avant de repartir de son côté. Je regardais là où je devais être. Mes mains commençaient à trembler en voyant ça. Comment est ce que j'allais bien pouvoir faire ça ? Les seules fois où j'ai dû être en public, ça ne s'est pas toujours très bien passé.

Alors que la peur s'emparait de plus en plus de moi, je reculai sans m'en rendre compte. Ce n'est que lorsque je heurtai un mur que je m'étais enfin arrêté.

« Hey ! Ce n'est pas par là ! »
« Je ne peux pas... » (Murmurai-je.)
« Quoi ? »

Je sentais mon cœur battre de plus en plus vite, ma respiration était saccadée. Je continuai de répéter encore et toujours ces mêmes mots en boucle, le regard dans le vide. Je ne remarquai même pas que l'homme qui m'avait rejoint s'était mis en face de moi.

Il posa ses mains sur mes tempes et me força à le regarder.

« Écoute moi bien. Ne fais pas attention à tous ces gens. »
« Ça va être compliqué... »
« Alors imagines-les totalement nu. »
« Quoi !? »

J'eu un mouvement de recul et me cogna l'arrière de la tête dans le mur.

« Au moins tu es revenu. »

Il frotta ma tête puis remis la perruque correctement.

« Maintenant, tu vas là-bas. Et tu déchires tout ! »
« Déchirer quoi ? »
« Heu... Rien. Juste montre leur que si tu es l'égérie de ce parfum, ce n'est pas pour rien ! »

Je hochai la tête. Je pris une grande inspiration et soufflais le plus lentement possible. Nous marchâmes jusqu'à un endroit où nous étions encore à l'abri des regards.

« Ce bouton là, c'est pour l'allumer. Et tu réappuies dessus quand tu auras terminé. Il se peut qu'on veuille te poser des questions. Mais ce n'est pas sûr. »

J'acquiesçai, je fis un pas mais je fus bousculée d'un coup pour atterrir devant toutes ces personnes qui frappèrent dans leurs mains en me voyant arriver.

Je regardais tout le monde autour de moi, je sentais que je commençai à respirer une nouvelle fois avec beaucoup de mal. Mais je pris sur moi, allumai le micro et leur fis face, la tête haute.

« Bonjour tout le monde ! »

Un bruit de larsen se fit entendre et obligea les gens présents locaux come équipe technique à se boucher les oreilles avec un cri plaintif.

« Pardon ! Mauvaise manipulation. »

Je fis quelques pas face à moi pour qu'ils puissent me voir un peu plus.

« Si vous êtes présent aujourd'hui, c'est que vous avez entendu parler de KDA. De ce que ce petit flacon ici présent représente pour moi. »

Je désignai le parfum posé sur un support pour qu'il puisse aussi être visible.

« Vous voyez cette petite chose ? De prime abord, il n'a pas grand intérêt. Et bien détrompez-vous. C'est justement là, tout le but de son aspect. À l'intérieur de ce petit flacon noir laqué totalement opaque, il y a les senteurs les plus agréables au monde. »

Je fis une petite pause de quelques seconde, juste le temps de voir leur réaction. Ils n'avais pas l'air dégouté ni gêné, mais on pouvait lire sur leur visage qu'ils se posaient des questions, comprendre où je voulais en venir.

« C'est un subtil mélange fruité avec une légère touche de fleur. Et plus exactement la fleur de prunier. Elle symbolise la pureté et la promesse d'un parfum qui va rester sur vous, sans s'estomper ni tourner. »

En entendant ce dernier mot, quelques femmes présentes me regardèrent, elle s'interrogeaient encore plus.

« Mesdames... Ne me regardez pas comme ça. Vous savez très bien de quel genre d'odeur je parle. Vous savez, cette odeur qui donne l'impression que vous vous êtes lavés avec des œufs pourris. »

À cet instant, l'assemblée se mit à rire, ce qui me remonta un peu le moral et me fis prendre un peu plus d'assurance.

« Et bien KDA, c'est l'opposé de ça. Cette fragrance, c'est la délicatesse. Avec une légère pointe sucré. Mais rassurez-vous, ça ne veut pas dire que vous aurez des insectes qui vous tourneront autour pour essayer de vous piquer. »

Mon public d'un jour appréciait mes petites allusions comiques, mais ils m'écoutaient tout de même très attentivement.

« Vous vous souvenez que je vous ai parlé d'un mélange un peu plus tôt. Élaboré à base d'agrumes... Que je ne vous dirai pas, sinon vous découvrirez le secret de KDA. Il apportera une pointe de vitalité qui éveillera tous vos sens. »

Je m'arrêtai derechef, et m'approchai un peu plus du flacon toujours présent à mes côtés.

« À la fin de cette présentation, on vous offriras des échantillons. Mesdames, vous pourrez comprendre de quoi je parle. Messieurs... Pensez à vos femmes ! »

Ils rirent de nouveau et applaudirent espérant avoir très vite le droit de pouvoir sentir cette essence dont je faisais l'éloge depuis tout à l'heure.

La présentation terminée, j'avais aussi bien pris le temps d'éteindre le micro pour éviter de dire des âneries. Je partis rendre mon accessoire au technicien qui avait réussi à me donner assez de confiance en moi pour que je puisse faire ce que j'avais fais aujourd'hui. Je n'en revenais pas moi même.

« Joli ! Vraiment. Beau boulot ! C'était quoi ton secret ? »
« Mon secret ? »
« Tu les as imaginé nu ? »
« Non ! »

Je me mis à rougir et baissai la tête. Pourquoi je voudrais imaginer ce genre de choses ? Et pas uniquement moi, qui voudrais faire ça ?

Je chassais toutes ces questions de ma tête. Mais décidai quand même de répondre à la question.

« Rien. »
« Comment ça ? »
« En fait, je voulais juste faire ce pourquoi j'étais venu. On voulait que je fasse ça et j'ai tout simplement essayer de vaincre ma peur. Je devais parler en public, c'est tout. »
« Je vois. Vraiment, joli travail. »

Je le remerciai et le laissai retourner à tout son travail maintenant que sa journée était terminée. La mienne par la même occasion... Enfin presque, je devais juste faire un compte rendu de cette promotion à Santa Cecilia.

j267.png





_______________________________
Promotion Y99t
more_horiz
Hola quetal

C'est une bonne mission, facile à lire, sympathique, drôle par moments... ^^ C'est bien, j'suis content. Tu parles de tes peurs, de ton ressenti, de la difficulté, et surtout, surtout, t'oublies pas de parler au public ! Ca aurait été le petit piège qu'on ait la sensation que tu parles a une salle vide, mais non, ça a été !

J'ai... juste un truc à redire sur ta façon de présenter le produit. C'était... super loufoque ? Ouais ? On aurait limite dit un sketch, je sais pas si c'est dommage ou pas mais... bah la dimension comique est réussie, j'me demande juste si c'était la meilleure façon de vendre le truc xD Après, oui, faut aussi jouer avec le fait que ton perso est pas a l'aise et tout ça, donc... pas d'avis je dirais ?

Un truc que j'ai relevé quand même, c'est ça, cet enchainement de phrases :

Vous savez, cette odeur qui donne l'impression que vous vous êtes lavés avec des œufs pourris.
Et bien KDA, c'est l'opposé de ça. Cette fragrance, c'est la délicatesse.

Ah bah oui ! C'est sûr que parler d'oeufs pourris, c'est d'la délicatesse, OF COURSE xD

J'sais pas si c'est maladroit ou pas, mais ça ouais, ça m'a fait sourire. J'me suis imaginé la scène et... putain, ça va que c'est Santa Cecilia et que tout le monde s'en tape un peu, parce que t'auras fait ça dans un monde super fréquenté et tout... Je pense que tu niquais ta carrière naissante xD

Sinon... eh beh, j'suis aussi content pour autre chose. Le truc que je t'ai dit hier là, avec le fait que t'avais des phrases un peu cheloues, rappelle toi ette histoire de "en silence". C'était un problème un peu récurrent, que t'aies des petites phrases par ci par là qui perdaient de leur sens a cause d'inattention. Bah là, c'est pas le cas ! Je pense que t'as fait un petit effort sur le relecture Very Happy C'est bien !

Allez !

Facile : 10 xp, 100 munnies, 2 PS en Psychisme.

_______________________________
Promotion Dd736708773db3f50ba2
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
reply