Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz

• KDA •


J'étais arrivée au Jardin Radieux, je ne connaissais pas non plus ce monde.

C'était très coloré, et tout dans ce monde donnait une impression de pureté, je regardais partout autour de moi, j'étais émerveillée.

C'est ainsi que je me dirigeais vers un manoir situé non loin de là, pour pouvoir participer à une nouvelle séance photo, mais cette fois, ce n'était pas pour des tenues, mais pour promouvoir un parfum de la compagnie qui allait bientôt sortir.

Je marchais , je prenais mon temps, je contemplais chaque élément de ce nouveau décor et j'arrivais enfin devant les grille d'un manoir. Deux hommes, ils étaient là, à monter la garde.

« Bonjour ! »

Ils ne répondirent pas, mais se contentèrent de me regarder, j'en profitai alors pour continuer la conversation... Ou plutôt mon monologue.

« C'est la Shinra qui m'envoie pour des photos, pour promouvoir le nouveau parfum. »

Les deux hommes se jetèrent un rapide coup d'œil avant de me laisser passer. Ils restèrent silencieux, pas un bruit, pas un reniflement ni un raclement de gorge.

Je pénétrai alors dans le manoir en poussant la grande porte qui me permis d'avoir droit à un nouveau spectacle. Tout un petit monde s'afféraient dans tous les sens pour le travail qu'ils allait fournir aujourd'hui.

C'est alors que quelqu'un remarqua ma présence.

« C'est pourquoi petite colombe ? »
« Heu... Une histoire de parfum ? »

« Petite colombe », ça me changeait du « renard » ou du « clébard », ce n'était pas désagréable, même si à mes yeux, j'avais plus l'aspect physique d'un canidé. Mais, depuis que j'avais quitté mon monde, j'avais eu le droit à plusieurs surnoms, ce n'était pas un de plus ou de moins qui allait me déplaire.

Il m'attrapa par le bras et nous partîmes vers une pièce où il y avait encore beaucoup d'animation. Au passage il récupéra quelques petites choses diverses et variées et m'amena devant un homme. Il était de petite taille, un peu bedonnant et chauve avec de toute petites lunettes rondes.

« Le mannequin de la compagnie. Je te la confie ! »

Il repartit très rapidement ma laissant avec cet homme dont je ne connais ni le nom ni la profession.

« Ahriana, c'est ça ? »

Je hochais la tête, je n'étais pas très loquace d'ordinaire. Mais pour ce métier, ce pourquoi on me demandait d'être là, même si je commençais à en avoir l'habitude, ça restait quelque chose dont je n'étais pas encore très à l'aise. On m'avait envoyé ici pour promouvoir un parfum, mais également pour que je puisse « sortir de ma coquille » si on puit dire.

« Viens par là, ma petite chose ! »

Lui aussi se contenta de me trimballer comme un vulgaire petit paquet. Il me présenta une tenue... Très différente de ce que j'avais pu porter jusqu'à maintenant.

Le bas était une jupe très, vraiment très courte noire, avec un petit liseré rose et de la dentelle noir ajourée tout autour du vêtement. Le haut, quand à lui était très similaire, toujours très peu de tissu.

J'étais plus mal à l'aise encore en voyant ce que je devais mettre. Un parfum, pour qu'il se faut qu'il sente bon, ou au moins que l'odeur plaise à beaucoup de monde, pas que le mannequin qui pose pour soit à moitié nu. Je ne pus m'empêcher de faire la remarque auprès du petit bonhomme à mes côtés.

« Petite chose, il faut le vendre ce parfum. Et quoi de mieux que d'attirer les gens avec ce qu'il y a autour du packaging pour cela ? »
« Un peu plus de tissu ? »
« Rappelles-moi d'où tu viens. »
« De la Terre des Dragons. »
« Non ! Là, tout de suite, à l'instant. »
« Du vaisseau-mère. »
« Tout juste ! Pas d'une église, va te changer maintenant. Je ferai quelque chose pour tes cheveux après. »

Il me poussa d'un coup derrière le paravent trébuchant au passage contre un tabouret. Je mis un moment avant d'enfiler cette tenue qui faisait très aguicheuse, mais je fini par accepter. D'une part, je n'avais pas le choix de la tenue et d'autre part, j'avais été envoyé pour ça, même si mes supérieurs étaient au courant ou non de la tenue.

Lorsque je sortis de là, tout en cachant au maximum mon corps en avançant tout doucement, pour éviter de montrer que j'étais là et prête. Le petit rondouillard, lui le remarqua immédiatement et revint de suite vers moi.

« Déjà, on va te mettre ça et ça. »

Il ramassa mes cheveux avec une dextérité incroyable pour mettre en place une perruque noire et un serre-tête assorti. Il déposa quelque petits nœuds violets rappelant le liseré dans les cheveux artificiels.

Il m'indiqua de m'installer près de la colonne et de prendre la pose. Comprenant que je n'étais vraiment pas à l'aise, il fini par venir me mettre comme il le souhaitait. Il me manipulait comme une vulgaire poupée, je grimaçais rien qu'à l'idée d'être touchée dans tous les sens et en plus dans cette tenue.

« Voila, tu ne bouges plus... Et souris ! Tu es là pour vendre un produit, pas pour qu'on en soit dégouté ! »

Je baissais rapidement les yeux et vis sur une petite table qui avait le même aspect de la colonne contre laquelle je me trouvais, il y avait le parfum. Un flacon noir, opaque, avec quelques reflets dessus. Trois lettres inscrites, le nom du parfum.

Je pris une profonde inspiration et laissai un autre homme qui n'avait pipé mots depuis que j'étais entrée dans la pièce, il pris plusieurs photos.

Lorsque mon calvaire fût terminé, le petit homme bedonnant se contenta de bouger des mains pour me faire comprendre que je pouvais m'en aller pour me changer, ce que je fis avec énormément de vitesse.

De retour dans une tenue normale, je m'approchai du photographe pour voir les clichés qu'il avait pris, il ne fut pas offensé par ma demande et accepta de me montrer.

KDA Nsh3

KDA Kjwu

Je le remerciai et repartis de ce manoir. J'étais heureuse en arrivant et très gênée pendant la journée. Et prendre une douche en rentrant me ferait le plus grand bien pour enlever cette sensation des doigts de cet homme sur moi.


j267.png





_______________________________
KDA Y99t
more_horiz
Ah bah oui ! On ne vit pas que des expériences cool, visiblement Very Happy

Je risque fortement de dire peu de choses sur ta mission. Il y a ce qu'il faut là où il faut. Comme Ahri. On est vraiment sur une expérience à l'opposée de LeGarfield. Là, le cadre est bon et tout hein, enfin ça a l'air, c'est pas le shooting pété dans une cave qui tourne en grosse scène de cul vénère non plus xD Mais c'est toute l'ambiance qui merde. Euh... pas toi qui merde, mais j'parle vis a vis d'Ahri.

Le mec la prend pour un objet, ce qui doit vachement se faire aussi dans le milieu. "Tu fais ça, tu mets ça, tu te tiens comme ça" puis allez bisous, au revoir m'sieur dames. Même moi en tant que lecteur, j'me disais "oh putaing, la pauvre". Surtout qu'en plus tu dois te balader à moitié à oilp !

Pas évident ! Du coup, souvenir du Jardin Radieux, j'imagine que ça finit en "c'est bien joli, mais qu'est ce que ce sont des cons !" xD

En tout cas, tu te débrouilles effectivement mieux dans ce genre de RP. On sent que ça t'amuse déjà + !

Facile : 10 xp, 100 munnies, 2 PS. Les deux en psychisme !

_______________________________
KDA Dd736708773db3f50ba2
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum