Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz

• Bande de chapardeurs •


Le vaisseau de la Shin-Ra m'emmenant au Pays imaginaire atterrit enfin. Je sors et commence à marcher dans ce monde, une nouvelle découverte s'offre à moi.

Pendant le voyage, j'avais voulu me renseigner un maximum sur ce monde, savoir comment était les habitants, où se situait tel ou tel lieu en particulier. J'avais voulu mettre toutes les chances de mon côté.

J'avais pris soin de ranger toutes mes informations dans une besace que j'avais emprunté au Quartier Général avant de partir. Et commence à m'aventurer dans une forêt à la recherche d'un arbre bien particulier.

Tout se ressemble ici, mais un arbre dans lequel des gens vivent, ça ne devrait pas être très compliqué à trouver. Sauf s'il ont décidé de transformé la totalité de la forêt en cachette... Mais d'après les notes, ce n'était pas le cas.

Je marche partout, tout en regardant un arbre qui pourrait sortir du lot. Mais c'est alors que je tombais sur trois enfants, ils devaient avoir une dizaine d'années tout au plus et eux n'avaient pas l'air d'être perdu, contrairement à moi.

« Salut ! »

Les bambins levèrent la tête pour voir qui leur adressait la parole.

« Ho un renard ! » (Dit le premier en me pointant du doigt.)
« Tu as déjà vu un renard qui parle toi ? »

Je haussai les épaules trouvant sa remarque stupide. Ma réponse quand à elle, le força à se relever me donnant la possibilité de le voir un peu plus et ainsi que ses deux autres acolytes... Et accessoirement qu'ils étaient autour de quelque chose, mais que je n'arrivais absolument pas à identifier.

« Qu'est ce que t'as dis ? »
« Il faut croire que tu es sourd... » (Marmonnai-je.)
« Je ne suis pas sourd ! »
« Donc, tu es juste un gamin arrogant ! »

Ce petit garçon aux cheveurs roux et tout ébouriffés me prenait pour une idiote, et bien je me mettais à son niveau. Il voulait jouer aux plus malin, il ne partait pas gagnant.

Depuis ma plus tendre enfance, mes parents m'avaient toujours donné ce que je désirais, pas parce que j'étais une enfant capricieuse, loin de là. Mais, j'ai toujours fais ce qu'ils avaient voulu de moi, et ile me récompensaient comme je le désirais en retour.

« Et qu'est ce qu'il veut au juste le renard ? »
« Je t'ai déjà dis que... Laisse tomber. Je me balade. »
« Tu te balades ? T'as rien d'autre à faire de tes journées toi... »
« Et toi alors ? Avec tes copains, vous faites quoi ? »
« Qu'est ce que ça peut te foutre ? T'es de la police ? »
« Je veux juste être aimable... Mais il faut croire que toi, on ne t'a pas appris la politesse... »
« Je n'ai pas de parents. »

Je le dévisage un peu plus, serait-ce un enfant de ce monde ? Peut-être pas un des petits voleurs, mais peut-être pouvait-il me mener jusqu'à ce lui qui avait commis le larcin.

« Tu veux dire que tu es un enfant perdu ? »
« Je croyais que tu te baladais. D'où tu nous connais ? »
« Ce n'est pas parce que je ne suis pas du coin, que je n'ai pas le droit de découvrir le folklore de chaque endroit que je visite. »
« Mais comment tu causes toi ? »

Je ne désirais qu'une chose à cet instant le rembarrer une nouvelle fois, mais ce n'était pas dans ma nature, puis si je devais trouver l'auteur de l'enlèvement du butin d'une des boutiques de la Shin-Ra.

« Je te l'ai dis, je veux juste visiter. Toi et tes copains, vous voulez bien me servir de guide pour une journée ? Promis, je ne vous embêterai plus après. Je connaitrai ce monde, vous ne me reverrez plus. »

C'est alors qu'un des deux autres enfants apparu à ses côtés. Lui, était légèrement plus petit, ses cheveux étaient aussi noir que la couleur d'un corbeau et impossible de voir la couleur de ses yeux, ils étaient cachés par la frange de ses cheveux qui retombaient jusqu'à son nez.

« Allez Ben, sois cool. On lui fais faire le tour et après elle nous laisse. Ça va... »
« Mais d'où tu me donnes des ordres toi ? »
« Il a rien ordonné ! » (Cria le dernier qui s'avançait vers nous.)

Le dernier petit garçon, ressemblait étrangement au premier, peut-être étaient-ils frères ? Là, n'était pas vraiment le moment de se poser des questions car ce qui me frappa le plus mis à part leur ressemblance, c'était ce qu'il tenait dans les bras. Comme un petit paquet qu'il tenait fermement et qu'il n'avait absolument pas l'intention de lâcher. Je me risquai cependant à lui poser la question.

« Et qu'est ce que tu as toi ? »
« Rien qui ne te reg... »
« Un cadeau ! » (Le coupa le petit garçon tenant toujours son paquetage.)
« Un cadeau pour qui ? »
« Vraiment, ça te regarde pas ! »
« Tu as quelque chose à cacher ? »
« Non ! »
« Alors qu'est ce qui t'empêche de me le dire ? »

Le garçonnet répondant au nom de Ben, grogna et croisa ses bras, prêt à bouder, il agissait comme un véritable petit enfant qui n'aimait pas qu'on lui tienne tête.

Le trio fini par accepter ma demande et commencèrent à me faire faire la visite de cet endroit. Alors que nous marchions dans le plus grand des silences, je ne pouvais m'empêcher de me focaliser sur le balluchon de celui qui avait l'air d'être le plus jeune des trois garçons.

Un cliquetis plutôt étrange se faisait de plus en plus entendre au rythme de nos pas, non c'était au rythme de l'allure à laquelle marchait l'enfant.

« Et tu t'appelles comment renard ? »

Je quittai du regard l'objet qui m'obsédait et regardai celui qui avait l'air d'être le chef du trio en souriant.

« Judy. »

Je mentais, je n'avais pas l'intention de revenir ici, en réalité revoir ces enfants, surtout le petit teigneux. Il est tout à fait le genre de personne que je n'aime pas, suffisant.

Les trois enfants me parlèrent de différents endroits à tour de rôle de leur île. Je les écoutais, c'était intéressant, mais je ne pouvais m'empêcher de concentrer une partie de moi sur cet objet qui faisait toujours le même bruit.

Cependant, cette promenade en plein air, je commençais un peu à en avoir marre, je n'étais pas vraiment venue pour faire du tourisme. Il était temps que je mette les pieds dans le plat.

« Au fait, vous n'avez pas peur ? »
« Peur de quoi ? »
« Pendant le voyage, j'ai entendu des gens dire qu'il y a peu, un vol avait été commis. »

Celui qui transportait le paquet s'arrêta net en m'entendant dire ce mot. Ce qui se lisait sur son visage a présent, c'était de la peur, comme s'il avait l'impression d'avoir été démasqué. Est ce que j'avais vraiment visé juste ? Est-ce que ce qu'il transportait depuis tout à l'heure était le butin de ce braquage ?

Continuant de me poser continuellement des questions, le trio commença à fuir, mais il faut croire que les deux « sous-fifres » étaient plutôt du genre peureux car il couraient dans la même direction que le dénommé Ben.

Je repensais alors aux paroles du sergent-instructeur, que je devais continuer à m'entrainer, et quel meilleur moment autre que celui-ci pour pouvoir m'exercer ?

Alors qu'ils avaient avancé de quelques mètres, je me jetai sur un des premiers arbres qui étaient à ma hauteur, retirai mon gant et pensai à de la glace, comme la dernière fois à bord du vaisseau-mère.

Une trainée de cet élément fit son apparition sur le sol terreux et monta jusqu'à eux ce qui les stoppa net en tombant sur une plaque de verglas.

Je m'avançai alors jusqu'à eux, en rhabillant ma main. Je me penchai et récupérai le petit barda. L'ouvris rapidement et aperçu à l'intérieur un joli butin.

« Où avez-vous eu ça ? »
« Mais t'es quoi au juste ? »
« Répond d'abord à ma question ! »
« Tu poses la question, mais tu sais déjà ! »
« C'était donc vous. Je pensais qu'en fait, vous auriez pu me conduire à celui qui avait commandité ça... Ou bien était-ce toi ? »
« T'es qui ? »
« Et tu poses encore la question ? Je travaille pour la Shin-Ra ! Tu croyais que j'étais quoi ? Une voleuse comme toi ? »

Grognant une nouvelle fois, je les laissai se débattre avec la glace tandis que moi, je repartais vers la station Shin-Ra pour redonner le butin dérobé et retrouvé.


j267.png





_______________________________
Bande de chapardeurs Y99t
more_horiz
Boh, tu m'avais dit que ce serait plus court mais finalement pas tant que ça ! T'as quand même dépassé les deux pages !

C'est intéressant. Je vais pas resouligner ce que j'ai déjà dit précédemment parce que c'est toujours d'actualité et que ce serait dommage de me répéter Very Happy
Je parle de la construction de l'histoire, qu'est plutôt sympa. Tu trouves les enfants super rapidement, au début j'ai trouvé ça dommage mais en fait non ! Parce que tu construis vraiment tout ton RP autour de cette conversation que t'as avec eux. Donc on a ça, en plan fixe et toute l'intrigue qui se développe à l'intérieur.

Je suis toujours content, en vrai. Je vois que tu fais toujours l'effort de raconter quelque chose ; ça se voit que tu veux faire les choses bien !

Donc ouais. Ton dialogue se construit, d'ailleurs c'est chouette que t'aies respectée leur... tempérament on va dire. Donc dialogue qui se construit.... Oui ! Donc voilà. Au début c'est la rencontre, ça se passe pas forcément très bien, mais t'arrives en quelque sorte à les amadouer, à les faire parler un peu plus... C'est une vraie conversation comme on pourrait s'y attendre !

Tu nous lances aussi la piste du baluchon. T'en parles une fois, puis une autre etc... toujours en rajoutant des détails à chaque évocation pour un peu nous orienter vers le fait que ce que tu cherches est ici. Que c'est ce truc là, sous nos yeux pourtant, qui contient la thune qui a été volée !

J'avoue que tu m'as fait peur Very Happy Quand j'ai lu que tu commençais à retirer tes gants, j'me suis dit "attends... elle va les cramer là ?" et, forcément si tu les avais buté, j'aurais du gueuler un peu. Mais non ! Solution pacifique, un peu drôle aussi, je les imaginais sur une patinoire en train de se casser la gueule à répétition parce que ça glisse xD C'était rigolo, très cartoon comme truc. Et ça colle finalement, puisqu'on parle d'enfants ! Donc ouais, rigolo !

Le seul petit regret que j'ai à la limite, c'est que tu te sois arrêtée là. T'étais bien partie, et j'ai trouvé la coupure peut-être un peu trop franche ? Tu évoques l'idée d'un commanditaire et puis... fini ! Ça aurait pu être sympa que tu imagines un truc derrière tout ça, peut-être avec un peu plus d'ampleur et tout. Mais bon, ce n'est qu'une idée et au final on peut totalement en déduire que c'était juste eux qui avaient décidé de tirer la caisse !

Dans tout les cas, c'était une bonne mission. Ça fait une chaine de trois missions où j'ai pas grand chose de négatif à dire, c'est pam-al ! Je dis pas que ça n'arrivera pas, on sait jamais, mais en tout cas t'es bien partie !

Je suis content !

Facile : 10 xp, 100 munnies, 2 PS. Un en magie, et l'autre en vitesse !

_______________________________
Bande de chapardeurs Dd736708773db3f50ba2
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum