Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz

Les faits se sont passés il y a quelques heures à peine, et pourtant il semble que tout ait été fait pour que tout le monde oublie rapidement les derniers événements. La circulation a repris son cours, les débris de verre ont été ramassés, les deux voitures évacuées. Il n’y a que quelques murmures par-ci par-là pour suggérer que quelque chose s’est produit un peu plus tôt dans la journée.

Comme convenu, je porte une casquette, un survêtement gris et des lunettes de soleil noires. Tandis que je lèche une boule de glace, je regarde les vitrines d’un magasin, puis d’un autre. J’essaie d’approcher discrètement les gens qui discutent dans la rue, les commerçants qui se sont réunis çà et là  dans la boutique d’un de leurs voisins. Certaines conversations n’ont rien d’intéressant, on parle famille, on parle météo, de tout sauf de ce qui nous intéresse. J’ai un peu de mal à le croire. Connaissant la propension des humains à répandre des rumeurs et à parler des faits divers,  j’ai toutes les raisons de croire qu’on a demandé à certains d’entre eux de se taire.

Par-ci, par-là, j’entends les mots ambulances et voitures ressortir, mais c’est tout. A les entendre, il ne s’agit que d’un accident de la circulation.

Je vois Rude du coin de l’oeil, qui peine à se mêler à la foule avec son attitude et son style stricts. Pas très loin de nous non plus, Reno est assis dans un bar, il est en pleine discussion avec une barmaid. A cette distance, difficile de déterminer s’il le fait par professionnalisme ou s’il est juste en train de faire sa pêche.

Au bout d’un moment, Rude s’approche d’un marchand ambulant et lui parle. Je n’ose pas regarder avec trop d’insistance mais après quelques secondes, je comprends que l’homme s’est plus ou moins éclipsé. Donc, c’est ça, quelqu’un est passé pour faire le ménage ici.

Au bout de quelques minutes, j’aperçois Reno me faire un signe de tête, alors je poursuis ma marche à un rythme normal, pour n’alerter personne et je rejoins notre lieu de rendez-vous.

C’est la voiture avec laquelle les Turks sont arrivés depuis la station Shinra. J’ouvre la portière arrière et grimpe à l’intérieur.

-Re, t’as quelque chose toi ?
-Non, désolée. De ce que je comprends, tout le monde s’est donné le mot pour fermer sa gueule. Et ce ne serait qu’un accident de la circulation.
-Même constat.
-C’est pour ça que je suis le meilleur et que le Président a toute confiance en moi.

Rude, qui est assis sur le siège conducteur, tourne la tête vers son collègue, il semble quelque peu sceptique.

-Vous avez vu la meuf à qui je parlais ?
-Celle que tu draguais.
-Ouais, bon, c’est vrai que j’ai son numéro. Mais c’est pas le seul truc. Regardez ça.

Le turk aux cheveux rouges sort son gummiphone de sa poche et se penche un peu sur le côté pour que je puisse voir son écran. Je m’approche d’eux pour observer. C’est un poste gumminow sur lequel on voit une vidéo plus ou moins précise de l’accident. A ce moment-là, les policiers sont déjà sur place et l’ambulance dans laquelle je me trouvais avec Scarlett est déjà partie.

-D’accord, qu’est-ce que ça nous dit qu’on ne sait pas déjà ?
-Bah regarde. Tu la vois la voiture de flic ?

Il met la vidéo en pause.

-On voit le numéro, ça veut dire qu’on sait dans quel poste aller si on veut des « renseignements ». C’est eux qui enquêtent sur l’affaire. Et y’a de grandes chances aussi pour qu’ils soient au moins en partie responsable du fait que personne n’en parle.
-La police serait de mèche avec le responsable de l’enlèvement ?
-C’est clairement pas impossible, mais on doit pas trop s’avancer non plus.
-Ok.

Rude fait tourner la clé de contact et nous voilà repartis.

-Où est-ce qu’on va ?

Pendant que Rude est concentré sur sa conduite, Reno se tourne vers moi et lève ses lunettes pour me détailler avec une certaine insistance.

-On va à la suite du Président, on récupère nos armes qui sont planquées dans une cachette là-bas et on se pointe chez les flics pour en apprendre plus. Ils doivent déjà avoir identifié ces gars s’ils sont d’ici comme je le crois.
-Je viens avec vous ?
-Ouais, on sait jamais, une paire de mains sera pas de trop. Tu sais t’en servir ?
-De quoi ?
-De tes mains ? Tu sais tirer ?
-Je me débrouille.

Il se tourne à nouveau vers la route et mime mon « je me débrouille » en rigolant.

-Faudra que tu me rappelles comment t’as pris le contrôle du Vaisseau.
-Je n’étais pas seule.
-Ah ouais, c’est vrai, la Première Classe.

Arrivés à l’hôtel, nous montons dans la chambre en essayant d’avoir l’air le plus décontracté possible et de ne pas attirer l’attention. C’est finalement la première fois que je viens ici, contrairement à Odile qui y avait déjà fait un passage éclair. Tandis que les autres s’affairent à récupérer des armes et discutent du plan, j’observe les lieux.

Au bout de quelques minutes, je m’apprête à m’asseoir sur un tabouret attenant un bar.

-T’installe pas, on repart tout de suite.
-Ah.
-T’inquiète, on reviendra sûrement toute à l’heure, on peut pas te laisser retourner à l’hôpital, tu pourrais te faire arrêter, ou pire, ouais…

Il a raison, s’il y a des combines entre la police et quelqu’un d’important dans ce monde, c’est probablement avec eux que je suis la plus en sécurité.

-Mais… Le Président attend des nouvelles et je veux les lui donner le plus rapidement possible, si possible avant la nuit.
-Le gars qui a organisé ça, c’est pas n’importe qui. S’il a décidé de s’en prendre à la Shinra…
-T’inquiète, Rude. On lui règlera son compte, mais faut déjà être sûrs avant de lui annoncer. Même s’il doit déjà s’en douter. Il est pas con, le patron.
more_horiz
YA KELKE CHOZ KI CLOCH

Les gens ferment leurs gueules... Les flics sont chelous... Je crois que nous avons une affaire bien plus deep que ce à quoi nous pensions au départ !

J'aime bien la tournure que prennent les choses ! J'aime moins le fait que je commence à être à court d'idées pour les notations. J'ai l'impression de regresser... c'chiant parce que c'est tout le contraire de tes RP.

Bon, je dis ça... mais on a pas encore retrouvé le frisson du premier de cet arc. J'ai tranché, je veux appeller ça un arc, parce que y'a plein de trucs à faire, et j'ai pas envie que ça dure que 5 RP. Tu fais ce que tu veux de cette info ! Donc pas le frisson... oui voilà, parce que y'a pas de méga révélation et tout ! Mais y'a quand même des petits indices un peu partout, qui sont sympas. J'ai lu deux fois, voir si j'avais raté des trucs ou pas, j'me disais "trop bien si a la deuxième lecture, des trucs qui paraissaient anodins le sont pas" et... bon, bah en fait si. J'imagine que c'est parce que la créature divine et omnisciente que je suis à réussi à tout capter du premier coup...

Enfin ! On continue sur du Reno/Rude. J'aime bien le constraste entre les deux, y'en a un qui bosse et l'autre qui en profite pour draguer. Et... bah c'est logique, ça colle au mec ! C'est le genre de petits "side-truc" qui sont 0 importants, mais qui rajoutent de la profondeur. Et c'est vrai qu'ici, c'est pas tout le monde qui s'amuse a donner plus de cachet aux PNJ. La plupart du temps c'est "mon personnage et le PNJ" et quasi jamais de "mon PNJ et le monde qui nous entoure". Enfin, bon t'as capté, j'aime bien gnagnagna les PNJ ablibliblablabli.

Donc, petit passage à la suite. Big up à Odile la bonnasse, hein, au passage. Et donc... on s'arrête au moment où ça part au comico. Alors... armés comme des barges, a prendre d'assaut un comico, j'avoue que j'ai un peu peur. Si vous faites un foin pas possible, ce sera rigolo, mais on aura pas mal d'emmerdes je pense Very Happy Cela dit, je prends les deux cas, la méthode soft et la méthode de boeufs. J'te fais confiance de toutes façons.

Juste un petit regret, qui n'en est pas vraiment un... Je peux toujours pas participer >< J'suis méga chaud, mais toujours pas de nouvelles m'ont été données, c'est dommage. Après c'est ta trame, s'tu veux pas m'avoir dans les pattes, c'est toi qui vois aussi ! Mais ... ouais !

C'est court, je sais. Mais comme on dit : c'est toujours plus facile de développer un "c'est de la merde" que de développer un "c'est trop cool". J'aurais aimé dire que c'était de la merde, ça m'aurait donné de quoi écrire sur la note. Mais c'pas le cas, et j'pense que tu préfères ce cas de figure du coup !

Très facile, une habitude. 5 xp, 50 mun's et 1 PS en Symbolisme.

_______________________________
Un silence orchestré Dd736708773db3f50ba2
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum