Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
En pleine réunion, mon gummiphone se mit à sonner. Je le sortis de ma poche et vis qu’il s’agissait d’Arad ; je remis l’appareil dans ma poche. La réunion que j’avais organisée était d’une importance relative, mais je détestais être interrompu dans mon travail. Je la rappellerais plus tard. Je m’excusais auprès de mes collaborateurs, avant de reprendre mes explications sur le travail de chaque chef de square. Quelques minutes après, ce fut au tour de Reno de venir m’interrompre, en ouvrant la porte sans même prendre le temps de frapper.

Monsieur, faut que je vous parle, là, maintenant.

Vous voyez bien que je suis occupé, qu'y-a-t-il ?

Non, mais… pas devant tout le monde, il m’indiqua le couloir d’un signe de tête.

Les Turks me connaissaient mieux que la plupart de mes autres employés. Le fait qu’il vienne me déranger, et qu’Arad ait tenté de me joindre quelques minutes auparavant faisait naître en moi un mauvais pressentiment. Je le rejoignis à l’éxtérieur, dans le couloir, et fermais la porte.

Je vous écoute, dis-je, la mine grave.

Vous voulez la version courte ou la version longue ?

Je veux la version où je comprends ce qu’il se passe, Reno.

Il détourna le regard une demi seconde avant d’entamer son récit. Il me le déballa d’une traite, comme s’il avait peur de réprimandes.

Scarlett est à l’hosto, apparemment c’est pas terrible, elle s’est faite enlever par deux mecs qui l’ont emmenés dans une voiture, Arad les a suivis, ils se sont plantés, la bagnole s’est retournée, ils sont morts, pas elle, mais pas loin.

Je fronçais les sourcils.

Enfin, pas loin. On en sait rien ça. Euh… ça s’trouve elle va s’en tirer hein. C’est pas des pinces les infirmiers de Costa.

Je passai ma main sur mon visage, un geste inutile pourtant. Je portais mon index jusque sous mon nez et commençais à réfléchir.

Pourquoi l'ont-elle enlevée ?

D’après Arad, ils voulaient même pas de rançon. Elle pense que c’était pour vous atteindre vous, en particulier.

Il est vrai que notre relation n’avait été secrète que deux semaines, tout au plus, et que dans un esprit malintentionné, elle était l’une des meilleurs façons de m’atteindre. Pour autant, je ne perdis pas mon calme, et je lui donnais ses directives.

Je ne peux pas annuler cette réunion, vous allez devoir y aller à ma place. Vous prenez Rude et Elena avec vous…

… euh, Elena est pas dispo. Elle est sur un truc avec Veld.

Bon eh bien, prenez Rude avec vous, ainsi que Juget et Ruluf. Vous rejoignez Arad à Costa, vous l’interrogez, et vous me postez les deux autres à la porte de sa chambre. Vous leur faites vérifier les badges des infirmiers à chaque entrée et sortie de la chambre.

Okay, c’est bien reçu. J’y vais maintenant ?

Non, vous attendez bien la semaine prochaine, pour être sûr que l’organisation derrière tout ça mette bien les voiles, surtout.

Euh… ouais… C’était probablement con.

Il va pour tourner les talons, je le rattrape par le bras.


Vous faites votre enquête, auprès des témoins, des infirmiers, je veux un rapport détaillé. Et surveillez Arad aussi. Loin de moi l’idée de lancer de fausses accusations, mais ce serait une sacrée coïncidence que tout cela arrive le jour où elle est chargée de sa sécurité. Si vous avez du nouveau, je vous rejoindrais ce soir, après le travail. Dans tout les cas, ne tentez rien de frontal pour le moment. Oh, et si vous êtes amenés à dormir là-bas, utilisez ma suite.

Il sembla surpris. Je lui lâchais le bras, il hocha la tête et disparut dans les couloirs, le gummiphone collé à son oreille. J’expirai un bon coup avant de me retourner et de pousser la porte de la salle de réunion.


_______________________________
Dérangement Dd736708773db3f50ba2
more_horiz
Et c’est là qu’on voit que le meilleur boss, bah c’est le mien, c’est le nôtre !

Ouais, franchement, moi je suis ravie, je vais pas mentir. T’aurais totalement pu te contenter de donner des instructions à tes turks hors-champs et personne s’en serait plaint. Tu m’aurais dit hop quoi faire en rp et je me serais adaptée. Mais non, non seulement tu as réagi en rp, mais en plus tu l’as fait rapidement. Ca donne vraiment un côté beaucoup plus dynamique aux interactions de nos personnages.

Alors oui, évidemment, ce n’est pas toujours possible, on n’est pas toujours disponibles à toute heure pour pouvoir réagir à un rp qu’un autre membre a fait nous concernant. Mais ouais, selon moi, c’est là que tu peux te rendre compte à quel point le temps est important. Je veux dire, si tu postes un rp et que t’as une réaction rapide et efficace, toi-même t’es super motivé pour réagir. Et probablement que si j’avais pu, j’aurais enchainé avec un autre rp par la suite. Tant pis ! Very Happy

Alors pour parler vraiment du rp, bah c’est du Rufus. C’est classe, sobre, efficace. On n’a pas le temps de s’ennuyer pourtant tu arrives bien à faire passer la personnalité de Rufus, et on arrive à cerner ce qu’il pense à peu près.

J’aime toujours beaucoup les interactions entre Reno et Rufus, parce que t’as toujours le décalage qu’est sympa. C’est ponctué d’humour par-ci, par-là. L’ambiance est assez cadencée et malgré tout la lecture est super légère. Reno est cool et enthousiaste, Rufus est direct et il ne parle pas pour rien dire. Petite mention pour « Je veux la version où je comprends ce qui se passe », ça m’a fait sourire.

En un rp assez court, on va pas se mentir, tu nous fais un bon résumé de ce qui s’est passé pour le Cygne et Scarlett, donc si jamais quelqu’un veut attraper le train en marche, c’est le moment. Plus sérieusement, ouais, tu installes une ambiance dans le récit, un côté empressé et efficace qui, pour moi, donne vraiment envie de suivre l’intrigue, tout ça est comme je le disais plus tôt, encore amplifié par ta réactivité à faire des rps.

J’aime aussi le fait que tu gardes bien en tête que Nina n’est toujours pas dans tes petits papiers. Non seulement parce qu’elle a merdé assez récemment, mais en plus, et franchement c’est pas négligeable, parce que ça se passe justement le premier jour où elle escorte Scarlett. Sacrée coïncidence on peut le dire ! C’est donc plutôt logique qu’il soit sur la réserve et qu’il se méfie. Là où peut-être d’autres joueurs n’en auraient pas parlé parce qu’ils auraient su qu’elle n’était pas impliquée (merci l’omniscience), je trouve que tu as une bonne analyse de ce que doit être la réaction de Rufus.

Euh.

Code:

j’ai rien à critiquer.


Très Facile : 5 points d'expérience + 65 munnies + 1 PS en symbiose.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum