Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
Nous y voilà ! J’m’étais barré de l’appart des trois autres loosers, et j’avais commencé à déambuler dans les rues de la ville à la recherche d’un point un peu surélevé, un truc un peu sexy. J’avais déglingué quelques groupes sur la route, même si j’avais l’impression d’en croiser quand même vachement moins qu’avant, et j’avais fini par arriver pas loin de la place de la fontaine, là où y’avait une méga tour qui donnait vue sur tout le quartier.

Je m’en suis approché après avoir vérifié qu’elle était pas occupée par d’autres mecs, puis à l’aide de quelques sauts, j’ai rejoint son sommet. Je voyais tout, absolument tout…. Ouais j’étais pas mal exposé aussi. Je voyais le début des ruelles qui se perdaient dans un vrai dédale autour des immeubles, je voyais aussi l’entrée du quartier, la fontaine, et puis l’entrée de ce qui semblait vraiment être un colisée chelou hein.

Des fois, je voyais des têtes sortir des fenêtres et jeter un coup d’oeil dans la rue. Faut quand même te dire que si ce quartier était pas le plus défoncé de la ville… y’avait quand même une bonne odeur de poudre, et de bois brûlé ainsi que plusieurs pans d’immeubles éclatés et au sol, sûrement à cause d’explosifs.

D’ailleurs, en parlant d’explosifs… Je retirai mon sac à dos et le posai à mes pieds pour en sortir mes roquettes que je gardais depuis tout ce temps. Elles allaient enfin me servir. Je les posai a mes pieds, sauf une que j’allumai d’un sort de feu avant de la balancer dans le décor. Elle fila, et explosa au premier contact. Le mur d’un des immeubles se fissura, et bien vite, il s’écroula sur lui même, entraînant dans sa chute le reste des habitations.

Je recommençais l’opération avec mes roquettes restantes. De toutes façons, à l’issue du jeu, j’étais pas sûr que j’en aurais encore eu besoin. Et les voilà qui filent en direction de l’entrée du quartier, détruisant le porche en pierre, ou encore dans la fontaine qui disparut de ma vue une fois l’écran de fumée dissipé. Seul un jet d’eau complètement anarchique subsistait, inondant les alentours de la place.

Ok. C’était pas mal mais il me fallait plus. Ça, c’était pour la maison d’Andy, pour les forêts que j’ai cramées, les excavations du nouveau monde que j’ai complètement retourné… J’ai fermé les yeux et serré les poings. La terre se mettait à trembler de plus en plus fort autour de moi. Je sentais même la tour sur laquelle j’étais posté se fissurer petit à petit.

Un séisme de grande ampleur commençait retourner tout le quatrième quartier de la ville. Le terrain glissait, il s’ouvrait même par endroits faisant jaillir de la roche des entrailles de la terre. Mes mains, elles s’embrasaient de plus en plus. Je sentais le feu partir de mes paumes, et grossir, grossir jusqu’à ce que ça entour quasiment tout mes bras. Je réunissais ce que je pouvais d’énergie magique avant de relâcher une Divine Comédie en ligne droite devant moi. Le torrent de flammes emportait tout sur son passage, détruisant habitations, commerces et immeubles.

J’eus comme une perte d’équilibre dès lors que je revins à moi. J’avais du sauter de la tour pour rejoindre un endroit sûr un peu à l’instinct. L’odeur de brûlé qui reignait sur les lieux auparavant s’était amplifiée de fou. En fait, je crois que je reconnaissais pas que du brûlé de maison, ça sentait aussi pas mal le cochon. C’était… peut-être les mecs qui s’étaient planqués dans les immeubles disparus, ça.

Je regardais à gauche puis à droite pour constater les dégâts. Mais putain c’que j’me sentais bien. C’était autre chose que de jouer les démolisseurs au Jardin Radieux. Sauf que là, j’en avais plus rien à foutre de conserver mon énergie magique. Au pire elle me reviendrait peu à peu, j’en aurais probablement pas besoin dans l’immédiat.

Je vis l’énorme trainée incandescente qui balafrait ce quartier, et la plupart des constructions retournées par la terre. Quelque part… on pouvait dire que j’avais libéré ce quartier du jeu. C’est con quand même, ça aurait pu être rigolo que je fasse la même un peu partout. Ça aurait carrément donné une ambiance un peu post apo, t’sais.
more_horiz
C’est vrai qu’au départ je me suis dit « tiens pourquoi est-ce qu’il fait tout ce bordel ? Genre… laisses-en pour le autres tu vois ? » Parce que oui clairement, ici tu nous as, si je comprends bien, limite détruit un quartier entier. Et t’as…sûrement fait un paquet de kills, si on y réfléchit de façon rp, ouais.

T’expliques pas vraiment pourquoi tu fais ça mais c’est un peu ce que je comprends, ça et le fait de te défouler. T’en parles toi-même, tes anciennes prouesses de destructeur. De ce que j’ai compris quand tu me parlais, si tu détruisais c’était aussi parce qu’on t’envoyait dans des mondes et que ça te saoulait, que tu le disais, et qu’on t’écoutait pas. Very Happy Alors voilà, bah ici l’avantage c’était que tu pouvais faire ça en mode « ah le bon vieux temps », avoir logiquement des réactions dans les rps des autres gens, sans que ça porte trop à conséquence.

Mais en fait, même si au départ, j’étais un peu sceptique sur ce que tu faisais et l’intérêt de le faire, et puis en lisant ta conclusion je me suis dit « ouais, c’est vrai il a raison, pour une fois qu’on a l’occasion de faire du post-apo, faisons-le franchement ». Et ouais, même si le monde vient à peine de réapparaître, on s’en tape, tout ce qui compte c’est le style. Blague à part, ouais, ta version du quatrième quartier, éventrée devait donner un visuel assez intéressant au monde, genre… vu depuis l’espace et tout Very Happy

Même si le rp est plutôt court, il a l’avantage de créer d’éventuelles opportunités pour les autres joueurs (je ne sais plus si ça aura été fait d’ailleurs), puis tu nous fais une description progressive et assez complète de ce qui se passe donc franchement, je ne vois pas ce que je pourrais vraiment dire de négatif. Ouais peut-être, si je veux être honnête, t’aurais pu peut-être nous expliquer pourquoi est-ce que Roxas n’essaie pas d’aider D.Va. J’en sais rien hein, et là je parle vraiment irp. Hrp, on sait que ça aurait été probablement trop galère pour vous de faire un coop, mais ce que je veux dire c’est que ça aurait été cool que t’en parles en fait, de la raison pour laquelle tu l’aides pas, ou même tu cherches pas à savoir où elle est et comment tu pourrais l’aider. Naturellement, j’aurais pensé que Roxas aurait eu cette irrépressible envie de se sentir utile dans un domaine où Kosetsu est définitivement pas à la hauteur, mais bon, c’est peut-être une mauvaise analyse de ma part.

Tiens, c’est marrant ton sac, ça fait quelque rps que t’en parles et j’ai l’impression qu’à chaque fois tu sors des trucs assez dingues, genre, avec Irelia, je sais plus ce que t’avais utilisé mais ça avait limite éventré les murs et tout xD. Ouais, du coup je me demandais « mais attends, il fait quelle taille ce sac ? » Alors ouais, c’est peut-être des petits explosifs plutôt puissants, et pareil c’est du détail, mais c’est rigolo d’imaginer Roxas avec son arsenal dans le dos. Tous les x temps, ils sort un nouveau jouet et se déchaine sur le monde. Bon … la divine comédie évidemment, ça rigole pas.

Normal : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS en bacon
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum