Kingdom Hearts RPGConnexion
Bravo à tous
Rufus Shinra Top-1 !
Rp final

more_horiz
« Dans le coin rouge !
- Ah non pas encore !
- Quel rabat-joie décidément.
- J’l’ai dit à l’autre encorné et je ne me répéterais pas. Je suis Qina’ran Euyevair. Un guerrier Hun élevé par sur les bords de la mer de Chine. Je suis un conquérant, un champion !
- Ouais ouais c’est ça c’est ça. Bon bah comme il s’est présenté de lui-même, je me présente ! Dans le coin bleu ! Le meilleur et le plus enflammé des dieux vivants et des non-vivants ! Hadès !
- Et merde… »


C’était en fait un guet-a-pan. Il n’avait pas pensé à cette éventualité. En effet, il pensait avoir affaires à des petits ennemis, peut-être un peu plus balèzes que les précédents éliminatoires. Mais de là, à carrément se frotter au maître des enfers. Cette histoire sentait plus que le roussi.

« Je proteste !
- Ah non, pas encore !
- Nous sommes aux enfers et j’me sens un peu flagada. C’est d’la triche ! »


Et c’est sur ces mots que la flamme vivante envoya une énorme boule incendiaire en direction du félin. Il fût surpris, mais réussi à l’esquiver en faisant une roulade sur le côté.

« Wow, t’as même pas sonné la cloche ou quoi !
- C’est moi qui dicte les règles et ça va flamber dans ton panier mon chaton ! »


Hadès s’amusa littéralement à canarder de sorts de feu le miqo’te. Un des brasier lui frôla la queue et lui enflamma les poils. Il souffla dessus à répétition en tentant d’éteindre les flammes.

« Toi, j’vais t’niquer ! »
more_horiz

Le jeune homme n’en pouvait plus. Il était littéralement à bout de forces. Les attaques d’Hadès étaient des plus dévastatrices et malgré les réflexes du félin, il n’arrivait pas à tout esquiver. Sans parler d’un fait tout aussi étrange : il n’arrivait pas atteindre le dieu enflammé avec ses coups physiques. Il avait beau lui infliger ses plus belles beignes en pleine figure ou des coups de pieds qui aurait envoyé au tapis le commun des mortels. Et c’était ça, il n’était pas en train d’affronter n’importe qui, c’était quand même une déité face à lui. Il devait changer sa manière d’approche. Malgré son courage sans failles, il devait reconnaître qu’il était face à un adversaire coriace.
Il tenta une petite manœuvre des plus original. S’exclamant à son opposant en prenant des pause entre plusieurs bouts de phrases pour reprendre son souffle.

« J’dois admettre , t’es coriace toi.
- Merci, je vais à la salle avec Hermès tout les jours.
- C’est vrai ?
- Bien sûr que non ! Je suis un DIEU ! Tu peux déjà écrire tes faire-parts de décès parce que je vais te renvoyer au trente-sixième sous-sol. Et dans un beau petit vase artisanale, c’est un petit artisan du côté de Thèbes qui fait ça, un type super sympa.
- C’est bon, t’as finis ? »


Le miqo’te chargea vers le dieu en slalomant entre les sorts de feu qui le visaient. Dans un ultime effort, glissant sur ses genoux avant de venir derrière le sombre despote. Et Qina’ran, dans un acte plein d’audace, lança un sort d’eau sur le crâne igné de son antagoniste, éteignant la crinière de flamboyante, révélant une belle calvitie.

« J’ai la flammèche éteinte. »


Tâtant son crâne nu un peu perdu, Qina’ran ne pût s’empêcher de pouffer un minimum avant de remettre le couvert avec un coup de poing en pleine figure dont il a le secret, ceux qui font super mal et qui expulsent les dents du fond. Or, encore une fois, un coup dans le vent. Il ne fit que le traverser de nouveau sans grands résultats.$

Il est pas vrai c'gars là ! Même si je m'essouffle super vite, j'ai l'impression de rien lui faire ! C'est de la triche putain de bordel de merde !

« Mais t’es complètement fumé toi !
- C’est l’cas de le dire ! Sauf que c’est moi qui vais te carboniser. »
more_horiz
Qina’ran était à bout de force. Il ne faisait qu’éviter les attaques qu’on lui lançait en plein visages, certaines le touchant assez brutalement. Il s’en était bien rendu compte depuis le début, il se frottait à quelqu’un de bien plus forte que lui. En temps normal, le miqo’te se ferait un plaisir de ce genre de duel, si il avait l’occasion de porter au moins un coup. Mais ce n’était pas le cas, c’était déloyal sur tout les plans. Et ce n’était pas vraiment la tasse du félin ce genre de joute. Oui bien sûr, il aimait gagner, mais avec des bleus et œil au beurre, pas de façon aussi désavantagée.

Il tenta une ultime manœuvre, muet cette face aux piques de la divinité. Il ingurgita une potion pour recouvrer un minimum de vitalité, c’était un cadeau de Rochey, il ne voulait pas l’utiliser aussi bêtement mais la situation l’imposait. Il la buvait d’un coup d’un seul, elle avait un goût d’eau un peu salé, pétillante et comme des herbes épicées et de la menthe. Ça le revigorait littéralement. Il sentait l’énergie le regagner un peu. Frappant ses poings l’un contre l’autre, il était prêt à passer à l’offensive, la vraie.

Le guerrier courrait un peu plus vite que tout à l’heure. Il avait remarqué une chose, son tir d’eau digne de plus gros poulpes de mer avait eu une certaine efficacité sur sa cible quasi-invulnérable. Donc, si il utilisait la magie, peut-être qu’il arriverait à l’atteindre !

« Sérieusement, j’en ai marre de jouer au chat et à la souris avec toi. Viens voir, je vais te faire faire une grosse sieste au coin du feu.
- Pas intéressé Hadès ! »


Qina’ran évita une belle colonne de flammes et alors que des petites lueurs émanèrent de lui, il s’arrêta pile à son niveau et un coup de poing parti. Sauf qu’il n’avait pas atteint, il n’en avait pas le but, il s’arrêta net juste en face de la toge sombre de la déité un peu perdue face au poing tendu du félin amoché. Son index glissa hors de la dextre et, désignant le dieu du doigt.

« Ta maman t’a jamais appris à pas pointer du d- Raaah ! »

Hadès se fit interrompre par un rayon assez épais de pure énergie, un beau laser constant qui le toucha en pleine poitrine. Un coup osé, audacieux et inattendu, qui avait cette fois bel et bien touché sa cible. Si bien que le sort le repoussa en arrière d’une poignée de mètres.

« Mais, tu sais faire ça avec tes doigts ? Ça doit être pratique pour lire la nuit. Regarde ce que je sais faire moi. »

En claquant des doigts, des filins de vapeur noirs s’approchaient dangereusement du félin pour tenter de le ligoter. Une manœuvre dont il était déjà prévenu, puisqu’il sauta instinctivement. Il tirait pareil à un pistolero, ou un enfant qui jouait au policier, du bout de ses doigts en tenant fermement son avant-bras, relâchant de belles lueurs d’un vert-bleu luminescent, presque turquoise. Des néons en guise de balles de pistolet, et un simple doigt en guise d’arme de feu photogène. Des longues matrices cyan percutant le maître des enfers, qui était canardé comme jamais, lui arrachant même des râles de douleur. Qina’ran courant en pointant toujours son armement magique improvisé, alors que c’était clairement les actes de la matéria et de sa propre éther qui était à l’oeuvre dans cette petite fusillade qui avait de quoi faire pâlir une boîte de nuit.

« Quel petit bâtard celui-là. Je vais en finir avec toi une bonne fois pour toute ! »
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum