Où mêne ce conduit ?

« Ce » conduit ?

Oui, le conduit qu’ils viennent d’emprunter, quel autre ?. Je veux savoir où est-ce qu’il mêne.

Ben… il passe au dessus des bureaux du hangar et fait une boucle avant de rejoindre le point de départ.

Hm.

Ils ne peuvent que sortir dans l’un des bureaux, lesquels, ça par contre, j’en sais rien.

Donc nous nous retrouvions avec une petite troupe en train de jouer les aspirants espions dans les systèmes d’aération du vaisseau-mère. Elle, ainsi que les SOLDATs qui l’accompagnaient étaient de toutes façons sur la liste que je m’étais affairé à créer. Je ne pouvais même pas saluer l’idée, l’inventivité d’une telle chute puisque leur salut ne leur était dû qu’à cette chance insolente qui avait rejoint leurs rangs.

Nous allons nous en servir et transformer le réseau de conduits en taureau d’airain gigantesque.

C’est à dire ?

Il s’agit d’une création du Colisée de l’Olympe. Comme quoi ils ne sont pas bons qu’à proposer du vin et des jeux. La procédé est simple : enfermer des condamnés dans un taureau fait d’airain et le chauffer jusqu’à le faire rougir. Je ne vous fait pas dessin quant au résultat. Maintenant, savoir comment transformer nos conduits en piège mortel…

La température des chauffages. Vous la montez jusqu’au maximum. Si l’on ferme l’arrivée d’air et qu’on ne laisse passer que le chauffage, cela ne devrait pas prendre plus de cinq minutes pour que les parois deviennent de véritables grills. A ce moment là, ils ne pourront que sortir et nous les retrouverons sur les caméras. Où en sont Reno et Elena ?

Terminé, dit Elena en rentrant dans la pièce. Les pièges sont en place. Une fois l’écran de fumée déclenché, notre grand gaillard n’aura plus qu’à arroser tout le couloir avec sa superbe tourelle et le tour sera joué. , dit-il tapotant l'épaule de Rude.

Parfait.

On a même rajouté une surprise, au cas où ça ne suffise pas.

Ouais, enfin… une « petite » surprise, un truc de rien du tout.

Je lève les yeux au ciel avant d’appeler Nation Noire à mes pieds. La bête mécanique approche et se couche, attendant mes ordres.

Tu accompagnes Elena. Vous nous avez entendus, vous savez quoi faire.

Ca va, j’suis déjà dessus. Allez viens, dit-elle en frappant sur sa cuisse avant de quitter l’appartement. La console se trouvait à quelques bureaux d’ici, il lui fallait rejoindre le couloir principal, celui menant à l’ascenseur, puis prendre à gauche et se diriger vers le fond où se trouvait le local de maintenance habituellement gardé. Quelques manettes à actionner suffiraient à transformer les conduits en fournaise.

C’est bon, vous pouvez commencer à retirer vos vestes, il va faire chaud, entendis-je à travers le haut parleur me reliant à Nation Noire.

Un mal nécessaire, dis-je ôtant ma veste et voyant les autres Turks faire de même. Je tournai le regard et vis Scarlett passer les mains sous son habit, dans son dos, et en retirer son sous-vêtement qu’elle posa à ses côtés sur le canapé. Elle me fixa, le regard interrogateur, presque défiant.


_______________________________
Ignescence Dd736708773db3f50ba2