Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz

« Eh ? Y’a quelqu’un, euh… Service de chambre ! »

Non, non et non. Je n’ouvrirais pas. Mais partez, allez-vous-en ! Y’a personne, chambre vide, bye bye ! Allez… S’il vous plait…

Je me recroqueville un peu plus, adossé contre la commode. Une chambre d’hôtel, il n’y a strictement pas de quoi se cacher ici ! Le lit ? Trop bancale. La salle de bain ? C’est le premier endroit où ils vont aller !

Je serre un peu plus la pauvre lampe entre mes mains. Je n’ai rien trouvé d’autre, mais qu’est-ce que je fais avec ça ? C’est débile, je n’y arriverais jamais !

« Allez gamin ! Fait pas le con, je sais que t’es là ! »

Je déglutis avec difficulté, j’entends mon cœur battre tellement fort, j’ai l’impression que mes tympans vont exploser. Rah bon sang, ma vision est en train de se brouiller, j’ai l’impression que l’hôtel tangue. Reprend-toi, Dimitri, reprend-toi !

« Je t’ai vu rentré tu sais… Je ne suis pas le concierge pour rien… »

De toute les personnes possibles et inimaginable dans ce fichu hotel. Vous croyez que cela serait un caïd, ou je ne sais pas quoi, qui viendrait essayer de me tuer. Mais pas le concierge ! C’est quoi ces conneries ? Sérieusement ? Le concierge ? Vraiment de vraiment ?!

« Bon, t’as gagné, je m’en vais… » qu’il me dit d’une voix presque tremblotante.

Il s’éloigne… ? Ouf, il s’éloigne, tout va bien.

Je sens comme un poids s’écraser soudainement sur mes épaules, j’en tomberais presque à la renverse. C’est presque à quatre pattes que je me traîne jusqu’à l’ork. Je le secoue à nouveau.

« Karg’, je t’en supplie, ne me laisse pas là. Ils vont me fracasser ! » C’est presque à contrecœur que les mots suivant sortent de ma gorge. « J’ai besoin de toi. »

Aucune réponse. Sérieusement ? Je commence à serrer le poing, je m’enrage. Non vraiment, je m’énerve ! Je commence à sentir mes yeux devenir humide tellement je suis furieux !

« Ah d’accord, c’est comme ça hein… Quand il s’agit d’aller rouler des épaules, t’es là. Et quand il faut vraiment agir, plus personne. Tu l’as dit toi-même, les munnies, la récompense. Notre ticket de sortie. Et tu ne fous rien ? Sérieusement ? »

Mon poing se serre encore plus.

« C’est quoi ton problème ? Sérieux ?! »

J’hausse la voix sous la colère, et je m’arrête aussitôt. Tu… Tu viens de gueuler. Mais quelle andouille, purée, mais ce n’est pas vrai ! Je suis un abruti, qu’est-ce que je fais ! Ils vont tous me griller ! Ils vont tous arriver !

Je cours me planquer derrière le placard à nouveau, reprenant ma lampe entre mes mains. C’est fini, c’est foutu ! Adieu mes espoirs, adieu ma sortie loin de cette ville de merde !

Une minute… Puis deux… Rien ?

Non, quelque chose cloche…

J’entends quelque chose tourner dans la serrure de ma porte.  

BON SANG, ne me dites pas que… Aaaaaah ! Le concierge ! Il est allé chercher son double des clefs ! Merde, merde merde ! Je fais quoi ?! Bon sang, je fais quoi ?!

La porte commence à s’ouvrir, j’en arrête de respirer. Mon regard se pose partout dans la chambre, un endroit, une idée, n’importe quoi !

« Eh… C’est quoi ce… EH ! » que j’entends la voix dire, en entrant. « Tu dors ? »

Il a vu Karg, évidemment qu’il a vu Karg en premier !

Je me permets de jeter un œil, le plus discrètement possible.

Il est en train de s’en approché, il tient une masse improvisé, sérieux ?!

Il va éliminer Karg’, je ne peux pas… Raaaaah !

« AAAAAAAAAAAHHHHH ! »

Que je commence à hurler en sortant de ma cachette, frappant avec la lampe de toute mes forces contre le crâne du concierge.

Il tombe au sol sous la surprise, et en perd ses couleurs. Je… je l’ai tué ? Non, je n’ai pas… Il est juste inconscient ?

Oh bon sang. Mais qu’est-ce que j’ai fait ?!
more_horiz

J’ouvre doucement les yeux, bon sang… Ma tête… J’ai l’impression d’avoir bu plus que je n’aurais dut. Mais il n’y avait pas d’alcool, non, il y avait…

Je me redresse dans un sursaut. Je sens déjà mon cœur battre à vive allure. Pourtant, rien n’a changé autours de moi, toujours cette chambre miteuse. Toujours les néons de la rue voisine qui filtre au travers des stores. Toujours le corps inconscient de Kargo’rth, ce fichu orc qui a visiblement décidé de me laisser tomber dans la pire situation !

Le concierge n'est plus là, je l'ai traîné hier soir avant de verrouiller la porte derrière moi. J'ai bien pris soin de lui prendre son double des clefs cette fois. De toute façon, il est éliminer, et... Pff, t'essaye de convaincre qui là, Dimitri ? C'est ridicule.

J’essaye de tendre l’oreille, on est le quatrième jour, pitié, dites-moi que c’est en train de se calmer… Je n’entends rien pour le moment, je…

BANG

Un coup de feu ! Ça ne s’est pas arrêté. Bon sang mais, comment ? Ça fais quatre jours, il ne peut pas y avoir encore tant de participants que ça, c’est pas vrai ! Mais c’est un véritable cauchemar ! Je commence déjà à sentir mes yeux devenir humide.

« Je ne vais pas supporter ça, Karg’orth… » que je laisse échapper entre mes lèves. Evidemment que non je ne vais pas supporter ça ! Je sais, je sais les promesses ! Les munnies, partir d’illusipolis, recommencer ma vie ! Mais ça ?! Devoir me terrer dans une chambre miteuse, à craindre toutes les minutes, à…

Je sens un bruit venir de mon ventre, c’est si fort que ça me fait mal.

Bon sang, ce que j’ai faim…

Je me sens avoir des vertiges, et je me laisse retomber au sol. Je n’ai pas mangé depuis trois jours, j’ose pas sortir, j’ose pas… J’aurais dut faire des provisions, j’aurais dut faire des réserves ! Mais… Je croyais que, je croyais que Karg’orth serait là.

Bon sang, je suis un abruti. Je suis vraiment devenu si dépendant que ça ? Je me déteste. Cette fois, c’est officiel, je sens les larmes chaudes qui perlent le long de mes joues. Bravo Dimitri, bravo, la grande classe.

D’un mouvement bref du poignet, je viens m’essuyer les yeux.

Non, ça suffit maintenant. Je ne peux pas, je peux pas juste rien faire comme le dernier des déchets. Cet ork veut pas m’aider ? Tampi, je ferais sans lui.

Je me relève d’un pas, j’ai encore les yeux qui piquent. Mais qu’importe, je vais le faire. Je vais me faire chercher à manger !

Je m’approche de la porte de la chambre, et je pose ma main contre la poignée.

Et alors que je m’apprête à tourner la clef… Je sens encore cette douleur. C’est si intense que j’en tombe presque à genou.

Bordel, mais il m’arrive quoi au juste ? Ce n’est pas normal, juste de la faim, ça peut pas faire ça ! Ce n’est pas vrai !

Je tourne mon regard vers Karg’orth, et je sens ma main droite tremblée à nouveau. Je viens la saisir, me mordant la lèvre au passage.

Mais c’est quoi ce bordel, ce n’est pas la première fois que ça me le fait. Ça va bien faire une semaine que je fais ces crises récurrentes. Si en plus j’ai des maux de ventre aussi c’est… Je ne vais pas bien, je vais carrément pas bien !

Il m’arrive quoi au juste ?
more_horiz
J’ai mis un petit temps à comprendre pourquoi dans le deuxième message tu dis qu’on est le quatrième jour, et en situant le jour où tu te débarrasses du concierge la veille, donc le troisième jour. Mais visiblement t’as du répondre à un autre sujet que le BR !

Bon déjà au départ, je me suis dit « attends, il va sérieusement pas nous dire que le service de chambre passe étant donné la situation ». Mais non, c’était un piège évidemment ! Par contre je comprends pas du coup pourquoi le concierge aurait attendu le deuxième ou le troisième jour pour monter le voir. Enfin, c’est des détails, mais c’était rigolo ceci dit. Genre imaginer le gars qui est censé être hospitalier en train de tenter de tuer ton personnage. Ca donne une ambiance un peu shining on va pas se le cacher. Mais bon, lui il a pas besoin d’une hache, juste d’aller chercher son double des clefs. Very Happy

Alors à sa place, je sais pas, mais si j’avais vu un ork allongé dans la chambre et pas désaturé, je pense pas que je me serais approchée. Le gars est probablement pas non plus un dieu du combat vu comment il se fait dégommer. Mais bon, ça restait rigolo. Puis c’est cool de voir à quel point Dimitri est effrayé par absolument tout et tout le monde ? Bon j’ai pas compris où il s’était caché pour ne pas se faire voir du concierge, mais pareil c’est pas bien grave.

Durant le deuxième message, on sent qu’il est vraiment à bout de nerfs, puis qu’il crève de faim. Quoi de plus normal ? C’est vrai que pour les personnages les plus téméraires c’était pas un souci de se nourrir. Mais pour ceux qui ont essayé de se préserver, oui, un des plus grands enjeux pour ne pas être éliminé c’était de parvenir à se nourrir, de subvenir à ses besoins les plus primaires. Et c’est bien que tu aies abordé ce thème. Par chance, logiquement, il avait accès à l’eau !

Mais du coup, ça me fait me dire que ça fait 4 jours que Karg est inconscient thinking . J’avoue avoir un peu de mal à comprendre comment se passe la transition, mais visiblement Dimitri n’a pas trop l’air de comprendre non plus. Donc j’imagine que ce n’est pas juste du fait de mon ignorance, que tu nous laisses volontairement dans le flou. Pareil, avec la conclusion où tu parles des maux de ventre, des tremblements et que tu dis que ça peut pas être juste la faim. J’imagine que c’est pour nous annoncer quelque chose… A voir dans la suite je suppose ?

Donc voilà, c’était un rp sympa, un rp où Dimitri est forcé de faire quelque chose qui le terrorise, ça le pousse dans ses retranchements et ça c’est toujours sympa à voir.

Ça se lit bien, j’ai pas vu grand-chose niveau fautes et de toute façon c’est pas un aspect que j’aime spécialement développer dans mes notations. Ouais allez, par contre t’as écrit « tampi », c’est « tant pis ». Voilà à part ça, j’ai pas grand-chose à redire.

Je vais considérer que c’est pas une mini-série vu que Dimitri est aussi ton personnage et je vais noter ça facile, si c’est une erreur de ma part, n’hésite pas à me le dire.

Facile : 10XP, 120 munnies, 2PS en défense
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum