Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
Fin de journée, t’sais et j’suis là dans ma chambre à être trop crevé d’avoir rien branlé aujourd’hui. J’ai du bouger une fois ou deux, la première pour bouffer et l’autre pour aider vite fait a déglinguer des sans-coeurs dans le couloir là. Du reste, j’ai fait mes pompes, mes tractions, et… j’ai glandé devant la télé. J’ai même pris deux douches, la première pour être propre et la deuxième parce que j’me faisais chier.

Là, j’étais devant la télé a bouffer un bol de miel pops en regardant vaguement la pub. J’réfléchissais en fait. J’suis sûr que t’aurais aimé savoir à quoi, mais là c’était trop perso j’pouvais pas te raconter. Les pubs partent, y’a la météo de Janna… Ouais, m’étonnerait qu’y s’mette a flotter dans ma chambre, hein.


« Vous vous demandez sûrement pourquoi je suis habillée comme cela ! « On s'en bat l'oeil ! »

J’pencher la tête sur le côté, et j’lève un sourcil. Qu’est-ce qu’ils nous inventent encore ces cons là ? Ça suffit pas de foutre son zen partout, maintenant ils font des sketches. C’est d’un nul…

« Chers citoyens des mondes libres ! Vous n'êtes plus libres ! Je suis le Lord Business et je viens de la Salle d'Arcade ! Cet endroit que vous assiégez, que vous essayez de réguler et dont vous convoitez l'ensemble des médailles ! À mon tour ! Je vous assiège, vous et tous vos mondes ! Et mon armée ?! Huhum... » 

Là j’commence à me demander si le gars est sérieux. J’pose mes céréales sur le côté, sur la table de chevet à côté de mon lit et j’me concentre un peu plus. Donc le gars là, moche, il prend en otage… tout le monde et tout les mondes ? A-hin. Je hausse les épaules, suffit qu’au pire, on monte une équipe, qu’on aille le trouver, et qu’on le défonce ? Problème réglé, c’qui prendrait deux semaines a n’importe quel groupe, ça nous prendrait deux minutes à notre squad.

L’interruption de programmes s’achève, et… la télé revient pas. On reste sur un « on revient bientôt » j’sais pas trop quoi, et c’est la première fois que je vois ça. C’est p’tête du sérieux et pas une mise en scène ? Ouais ?

T’sais quoi, j’verrais demain. J’passe aux chiottes pisser un coup, puis j’me défroque et me glisse sous ma couette. Ça devrait en parler à la salle d’audience, je laisserais traîner mes oreilles. J’me tourne face contre le mur, j’ferme les yeux en attendant qu’on m’emporte… Faut que je retourne prendre des nouvelles d’Adonia demain, aussi.

Pis… normalement à cette heure là, le château se calme, il s’endort ouais. J’dis pas, de temps en temps t’entends quelques gardes gueuler, soit parce qu’ils sont bourrés, soit parce que y’a des sans coeurs qui viennent foutre la merde, mais là ça dure. Ça dure genre, vraiment trop longtemps à tel point qu’ça en devient louche.

J’me relève et j’vais à la fenêtre de ma chambre, une de celles qui donne direct sur la cour, et j’vois des cons de gardes en train de se foutre sur la gueule. T’en a deux là, les épées croisées en train de forcer comme des malades. J’leur dirai bien d’arrêter mais c’est beaucoup plus drôle de les laisser se faire engueuler par le Général Primate. Pis finalement, t’as un mec qui arrive et qui les flingue, les mecs deviennent tout gris. Ils arrêtent de se battre et regardent celui qui leur a tiré dessus. J’crois qu’ils s’engueulent.

Le mec tente de s’expliquer, et bim, y’a un bouclier qui traverse tout le couloir et qui le shoote en pleine tête. Lui aussi il perd ses couleurs, en même temps de tomber dans les vapes. Donc… c’est du sérieux, j’imagine ? Je soupire. C’est déjà la merde de partout, y’avait franchement pas besoin d’en rajouter. Ca durait combien de temps cette merde déjà ?

Pas le temps d’y réfléchir, y’a un coup de feu qui résonne dans le couloir, suivi de trois autres. Y’a des cris, et ça… je crois que c’est une explosion qui vient de l’autre côté. OK. J’entre-ouvre ma porte et j’me mets contre le mur en attendant que quelqu’un passe. J’l’entends ce petit connard, il marche dans ma direction. J’suis pas sûr qu’il sache à qui c’est c’t’appart. J’me tiens prêt. Il est genre a quatre pas, il avance quand même lentement, j’me demande s’il a flingué tout l’étage. Il finit par pousser la porte, et j’vois un flingue passer devant moi, tenu à bout de bras. J’le laisse un peu rentrer, j’mets ma main sur son poignet, j’le lui tord, il tire et finit par lâcher son arme. J’y met une gauche, deux gauche, j’y passe le bras dans le dos et j’le plaque contre le mur. De là, j’y choppe l’arrière de la tête, par les cheveux et j’y écrase la face dans le mur p’tète bien cinq fois avant de le laisser tomber au sol. J’y remet un coup de latte pour la forme et pour avoir tenté d’me buter et il perd ses couleurs. Nice ! J’récupère le mec, et j’le balance par la fenêtre, pas de ça chez moi.

J’prends son arme aussi, j’regarde combien il a de balles. Il en reste sept, ça peut me permettre de tenir. J’fous tout ça dans ma poche et j’referme la porte avant de me laisser tomber sur mon lit. La cohésion de la Lumière, c’est d’la merde. Une petite guerre civile et ça vole en éclat, j’me demande combien la coalition prendrait pour une info pareille.

J’prends mon gummiphone, GummiNow est en ébullition. Et forcément… comme ça sonne un peu compète, D.Va à pas pu s’empêcher de l’ouvrir. Ça me fait sourire, ça. Elle prend vraiment des risques pour rien. Faut quand même que je demande aux potes si ça va. J’envoie un message genre « Yo ! Tu t’en sors ? » à Jecht, et un autre à D.Va justement.

En fonction de c’qu’on me répond, j’saurai plus ou moins où aller. En attendant… J’vais rester là, on verra bien. Juste un truc… histoire qu’on soit sûr. J’me pose à la fenêtre, et j’gueule un bon coup histoire qu’on m’entende.


Ici Roxas ! Le premier… que j’surprend a venir foutre la merde dans mon couloir, non seulement je l’démonte mais j’garde sa sale tronche en mémoire et j’lui nique sa mère pour de vrai une fois le jeu fini. Pigé ?

S’y sont pas trop cons… Y devraient éviter de v’nir m’faire chier.





more_horiz
Je note avec mon main (ou en tout cas mon main pour ce BR ). Je commence (enfin) les hostilités avec ce rp, ainsi que la suite de rps à titres de chansons, plus ou moins interrompue, je crois.

Je peux peut-être dire pourquoi j’ai choisi Roxas en premier déjà. Déjà, par favoritisme et ça, ça vous les brise. Mais pas seulement, aussi parce que même si j’ai déjà eu un avant-gout de ses rps avec ce personnage durant l’event, il doit quand même m’en manquer l’un ou l’autre. Et même si il y a sans doute des sujets abordés avec moins d’implication que pour d’autres personnages, moi j’ai quand même vu des choses intéressantes dans les rps que tu nous as sortis. Et pas uniquement quand c’était avec mes personnages, rps que je ne pourrai donc pas noter. J’ai du coup vraiment envie d’avoir un regard un peu plus global et à la fois détaillé du parcours de ton personnage ici. Alors oui, clairement, je vais avoir du boulot !

Bon, passons à la notation réelle, j’ai gagné un paragraphe avec mon introduction, ça fait toujours plaisir (quand on sait qu’on se fait clasher parce qu’on fait des notations trop petites Very Happy). Déjà, en relisant une deuxième fois ce rp, je ne me souvenais plus trop de certaines parties. Par exemple je ne me souvenais plus de ta description de l’émission prise en otage par Lord Business. Mais du coup, en la lisant. « Mais attends, il va couper son rp en deux, genre en deux temps ? ». Parce que comme tu l’expliques on a vraiment l’impression que l’émission arrive et puis boum ça commence direct. Alors que dans les faits, bah comme on le sait, la nouvelle avait été donnée environ un jour à l’avance. Je me suis dit « bah possiblement c’est une retransmission et Roxas a raté l’info qui a quand même dû circuler dans tout le château la veille du truc ».

Alors oui, évidemment, c’est du détail, et voilà, on peut toujours se l’expliquer d’une façon ou d’une autre, mais c’est vraiment le détail pour lequel je me suis posée une question.

Du coup, la réaction de Roxas est celle à laquelle on pouvait s’attendre. Il s’en fout, il minimise, puisque il sait bien que c’est pas un événement pareil qui va mettre en péril sa vie tranquille. Et vu qu’on connaît à peu près la suite, on sait que oui, évidemment, Roxas ne va pas véritablement rencontrer de problèmes durant ce BR… si l’on oublie son élimination maladroite. Mais quand même, même pour un mec aussi blasé, qui ne peut être réellement vaincu par aucun des participants, bah on sait déjà que de la même façon qu’on ne peut pas rester 28 jours à rien foutre dans sa chambre, ou faire 28 rps tout seul à son étage, on ne peut pas faire 28 rps tout seul dans sa chambre. Et c’est cool évidemment ! Parce que même lui, qui avait tout pour s’en foutre, bah il a quand même décidé de se mêler à la foule, aider ses amis, et combattre des gens alors qu’il n’y avait pas de véritable challenge !

Je brode pas mal autour de ce qui nous attend, mais c’est surtout parce que oui, ici tu nous dépeins le Roxas qu’on connaît, un jeune adulte 1/3 grandeur (les deux tiers vont au héros et au antihéros). Donc voilà, à part te dire que tu as bon goût en matière de céréales.

Petite remarque sur le mini défonçage du membre de la lumière. Tu parles de cohésion et évidemment, tu as raison. Comme on le voit ici et comme on est pas mal à l’avoir exprimé en rp, il suffit que quelqu’un dise « ça y est vous pouvez vous taper sur la tête » et tout le monde le fait sans l’ombre d’un doute, même dans les groupes les plus soudés. On peut se demander si c’est vraiment ce qui se passerait en réalité, dans l’hypothèse où on saurait que ces personnes survivent, ou bien est-ce nous qui trouvions ça pratiques de voir tous ces pnjs et pjs indisciplinés (à quelques exceptions près). Enfin bref, pour revenir au gars que tu défonces, ça m’a fait rigoler de me dire « Bon ok, le gars il entre dans ta chambre avec un flingue, mais c’est un jeu, et toi tu le tues genre de façon tellement violente ». Genre, je sais bien que Roxas est pas un doux, et qu’il est plutôt réactif mais je me suis dit « ah ouais sympa pour le collègue l’élimination ».

Enfin voilà, j’ai plus fait de remarques que de critiques ou d’appréciation. En fait je le trouve pas mal ce rp d’introduction, même s’il ne s’y passe pas grand-chose. Tu nous décris l’émission, tu nous parles un peu de Business, et bon, tout le monde ne l’a pas fait. Enfin, je ne crois pas ? Ah le titre, bah tu t’es pas foulé hein ^^, pas de médaille pour ça.

J’ai quand même hâte de voir la suite du passage au château ceci dit. Histoire de me rappeler ce que t’y as vraiment fait.

Je sais même pas si ça du sens de te donner des difficultés mais…

Allez, facile !

Facile : 10 points d'expérience + 110 munnies + 2 PS en expertise céréales
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum