Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Impératrice Céleste Éternelle.

Voilà un bien beau titre. J’avoue que nous sommes à la limite de la mégalomanie, mais quelque part, cela fait partie de la fonction de Maître de l’Empire. Des jungles du sud aux steppes glacées du nord, je règne sur des dizaines d’ethnies, une armée impériale forte et protège la civilisation d’une éventuelle invasion, de quelque nature que ce soit.

Autant dire que je ne peux pas tout gérer seule. Mais comme tout gouvernant sensé, j’ai un gouvernement pour m’appuyer. La fine équipe gouvernementale va tenir aujourd’hui le premier conseil des ministres… Conseil auquel j’ai ajouté les chefs des armées et des fonctionnaires chargés d’affaires très précises et importantes.

La Cité Interdite n’est pas encore vraiment ma « maison ». C’est comme si je n’avais jamais quitté Chengdu. Pourtant, c’est ici que je vais devoir régner, et ce pour un certain temps. La décoration a déjà commencé à changer pour avoir quelque chose de plus… Adaptée à ma qualité et ma personnalité.

C’est-à-dire remplacer toutes les mocheries amassées par le précédent Empereur qui avait manifestement un goût très… Ancienne mode concernant les meubles et les arrangements. Un bon coup de balais pour dépoussiérer tout cela ne fera pas de mal.

Le conseil des ministres est normalement tenu dans un autre bâtiment, mais vu qu’il s’agit du premier, j’ai décidé de le mener dans la salle de mon couronnement. Pour la symbolique dans un premier temps, mais aussi pour marquer que nous avons tous une mission commune, nous, membres du gouvernement.

Nous devons mener l’Empire vers un avenir radieux.

Je quitte donc mes appartements pour rejoindre le lieu de notre réunion. Mon palanquin avance lentement dans la neige, je ne serais pas en retard, inutile de les presser. Nous avançons donc nonchalamment, dans ce paysage hivernal. Je l’observe d’un œil, je suis quelque peu concentrée sur mon GummiNow pour voir les idioties que les uns et les autres publient.

Cette invention est très utile. Dans bien des sens, mais cela nécessite un certain temps d’investissement pour observer tous les phénomènes qui évoluent sur ce nouvel outil de communication. Et alors que je relève à peine la tête, nous sommes déjà arrivés ! Comme quoi cette chose a la capacité d’attirer l’attention plus qu’il ne le faudrait peut-être.

Bref, je range le GummiPhone et quitte mon palanquin pour rejoindre la grande salle. Les membres du conseil ne sont pas encore entrés, ils attendent que je sois en place. Je marche donc d’un pas rapide pour m’asseoir sur le trône. Lorsque c’est fait, je fais signe à Xupeng de les faire entrer.

Les lourdes portes s’ouvrent et le défilé commence. Quelques têtes connues qui ont pu profiter de mon ascension pour la seconde fois en peu de temps et d’autres qui ont été nommé en fonction de leurs résultats précédents le décès de Sa Majesté l’Empereur.

Ma Lin, nouveau Ministre du Trésor. Allié de Chengdu, il saura mettre ses compétences au service d’une économie dont nous allons augmenter la puissance de façon importante dans les prochains mois par des mesures fortes que je compte prendre bien assez tôt.

Shi Wu, nouveau Ministre de la Justice. Il était déjà Juge à Chengdu, je lui fais pleinement confiance pour faire appliquer la Loi dans sa toute splendeur. Il sera un fonctionnaire parfait pour faire respecter la Paix de l’Impératrice.

Song Gao, Chancelier Impérial. J’ai nommé mon frère Chancelier, ce qui fait qu’il règne quand je suis absente, en somme. Il gère également l’armée quand je ne le fais pas. Sa place est très importante et ainsi, la famille Song ceinture complètement le pouvoir suprême de notre nation. Il va également gérer les forces de l’ordre aux côtés du Ministère de la Justice.

Luo Yating, nouveau Ministre de la Guerre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, j’ai demandé à ce Francis du nord de servir l’Empire en tant que ministre. La raison est que malgré son tempérament rustre et quelque peu sauvage, il a une riche expérience dans la gestion des troupes et a protégé nos terres de nombreuses fois sur le champ de bataille. Il saura apporter un regard martial sur nos mouvements de troupes. C’est un poste administratif donc il ne pourra diriger les troupes, mais la nomination lui a tout de même fait plaisir.

Long Xu, nouveau Ministre des Rites. Le père de Long Xinya, une nomination plus politique qu’autre chose : il s’agit avant tout de m’attirer le soutien de plus en plus croissant de la communauté taoïste. Soutien d’autant plus important qu’il me permet de garder une emprise forte sur les régions du Sud.

Lin Xupeng, l’eunuque en chef désormais Intendant de la Maisonnée Impériale. Mon professeur et ami, est désormais en charge de toute la Cité Interdite au quotidien. Il n’a pas de pouvoir sur les militaires et les gardes, mais les servants dépendent tous de lui.

Yin Yazhu, membre de l’élite de Chengdu et désormais Ministre des Affaires Impériales. Du conseil du gouvernement de Chengdu, il a également été promu. Il tiendra les politiques publiques, l’application des décrets, la diplomatie, les relations inter-ethnies… En somme, tout ce qui ne dépend pas des autres ministères.

En plus de ces hommes-là, des généraux et des fonctionnaires qui prennent place. Les nouveaux ministres sont au plus près de moi tandis que les autres se massent derrière eux sur des tables basses plus petites.

Et sans attendre, nous commençons la réunion.


« Nous avons beaucoup de choses à voir, messieurs, si bien que nous ne perdrons pas excessivement de temps sur les présentations. Vous vous connaissez tous ici, vous avez déjà eu le loisir de rencontrer vos collègues et subordonnés. » commencé-je, sérieuse.

« Je vous remercie cependant d’avoir accepté vos nominations avec rapidité et honnêteté. L’Empire que nous allons bâtir va resplendir et vous en serez responsable, en partie. » lancé-je, le ton un peu plus chaleureux.

Ils s’inclinent en silence respectueusement pour témoigner leur respect envers ma personne et mes mots de remerciements qui ne sont pas vraiment protocolaires. Mais passons. Je fais signe aux greffiers du conseil d’approcher et de commencer à prendre des notes.


« Les concubines de feu l’Empereur habitent toujours dans la Cité Interdite. Au vu des circonstances et de leur âge parfois avancé, je souhaite proposer que nous les laissions rejoindre leurs familles respectives en retenant bien entendu les biens matériels qui sont propriété du palais. Il n’y a plus vraiment d’intérêt pour elle de rester ici si ce n’est de jouir d’un titre qui n’a plus aucune valeur. Y a t-il une objection ? » demandé-je, le ton curieux.

A priori, ce n’est pas vraiment un décret exceptionnel. Seul le Ministère des Rites pourrait en théorie s’y opposer vu que ce n’est pas dans les règles, mais vu que nous avons changé de dynastie, nous sommes dans une zone grise légalement parlant.


« Pas d’objection. Écrivez mon décret et laissez dont les femmes de Sa Majesté rentrer chez elles de façon digne et honorable. » lancé-je à l’attention des scribes.

J’appose mon sceau, nous pouvons passer aux décrets suivants.


« Chers membres du gouvernement, je vous propose désormais d’aborder le second sujet du jour, soit l’application au niveau national la loi promulguée par mes soins et ceux du Ministre Ma par rapport à la possession de biens matériels et immatériels par des étrangers dans l’Empire. Ma Lin, c’est à vous.
- Merci Votre Majesté. Messieurs, comme l’a dit Sa Majesté l’Impératrice, nous voulons interdire la possession de biens immobiliers ou mobiliers sur les terres impériales par des étrangers au-delà de 49% de la valeur dudit bien. Nous pensons ainsi que si des étrangers investissent au sein de notre nation, ils seront obligés de s’associer avec des personnes locales et éviter l’accaparement des richesses par une minorité stellaire.
- Au vu du peu d’étrangers, je ne pense pas que cette loi soit un problème. Autant la mettre en place maintenant pour éviter de nous faire prendre de court plus tard.
- Je précise qu’une exception sera pratiquée concernant les possessions de la Shinra. Je souhaite mener une négociation particulière avec eux, ce qui les exclue temporairement de ce nouvel élément légal. »

Pas de questions, pas de remarques. Adopté.

« Transcrivez, scribes. » dis-je tout en apposant ensuite une nouvelle fois mon sceau.

« Yin Yazhu, je vous laisse continuer.
- Merci, Votre Majesté ! »

Yin Yazhu se redresse et commence à lire un document à l’assemblée attentive.

« Je suggère dans le cadre du maintien de l’ordre et pour notre sécurité de maintenir notre politique de visas aux frontières, c’est une action qui a rassuré beaucoup notre population suite à l’attentat ayant décimé la dernière dynastie. En accord avec Sa Majesté l’Impératrice, je suggère une extension légale de cette mesure jusqu’à nouvel ordre. Je précise également que les Consuls ne sont pas concernés par ces mesures sous présentation de leur pièce d’identité consulaire -leur pièce de tissu unique et spécifique à chacun- comme à l’heure actuelle. Estimés membres du conseil, avez-vous des questions ou des remarques ?
- Je suis pour le maintien. Le contrôle aux frontières je suis pour.
- Ne risque-t-on pas de s’attirer les foudres du Sénat si l’on maintient cette politique de visas sur le long terme ?
- Je laisse Sa Majesté vous répondre, Chancelier Song. »

Je me repositionne un peu sur mon coussin avant de répondre à mon frère.

« Le Sénat a d’autres affaires plus urgentes à traiter, notamment la succession du Porte-Parole Rhapsodos. De plus, nous avons comme avantage de contrôler relativement bien les informations qui proviennent de notre monde, je vais continuer de faire en sorte de justifier cette mesure avec le soutien de la population. Au pire, nous passons pour des gouvernants cherchant à protéger leurs peuples. »

Pas de remarques, ni d’objections. Un coup de sceau et nous pouvons enchaîner.

« Luo Yating, vous allez être heureux.
- Ah ?
- J’ai décidé de lancer un grand projet d’armement pour notre armée avec le soutien des artisans du Consulat.
- Oh ! Vous me prenez par les sentiments Votre Majesté !
- Je vais me rendre personnellement au Jardin Radieux avec vous, pour passer une gigantesque commande à l’Atelier des Mogs. Ainsi, nous allons pouvoir rééquiper notre armée impériale avec des équipements d’une qualité extraordinaire. Luo Yating, je compte sur vous pour me faire parvenir au plus vite en collaboration avec le Chancelier Song Gao un audit de nos forces militaires pour avoir une estimation concrète, précise et claire de ce dont nous avons besoin.
- Ce sera fait au plus vite ! »

Le conseil approuve, aucune surprise ici : la dimension martiale est une chose assez récurrente dans notre civilisation qui a toujours cherché à se défendre du mieux possible des agressions extérieures.

« Je compte par ailleurs sur chacun d’entre vous, messieurs les Ministres, pour me faire parvenir au plus tôt des audits complets de vos ministères respectifs dans un souci d’éliminer les postes redondants et les procédures inefficaces. En prime, cela nous fera des économies, pour le budget qui va être mis à rude épreuve dans les prochains mois. Ma Lin, c’est à vous. » lancé-je au passage avant de relaisser la parole au Ministre du Trésor.

« Merci, Votre Majesté. Heureusement pour nous, la production des armes dépend de l’Atelier du Jardin Radieux, ce qui nous laisse des fonds à investir ailleurs. Je suggère dans le cadre du nouvel Empire Céleste Éternelle, de lancer une grande campagne d’investissements publics pour moderniser notre économie, la faire croître et ainsi générer plus de taxes, plus de revenus pour nous et pour le peuple. Ma proposition découle en trois points : transports, exportations et comptoirs. » annonce-t-il fièrement avant de faire une petite pause le temps d’arranger ses notes.

« Le premier point est essentiel : il faut moderniser les routes. Il faut en paver certaines, en réparer, en agrandir, ouvrir de nouvelles voies de circulation fluviales ce qui passe par certains aménagements, construire des relais, etc. L’objectif de cet investissement est d’avoir un réseau de transports permettant l’acheminement de marchandises et de personnes de façon plus aisé du sud au nord en passant par les villes du centre et de l’ouest. Nos troupes circuleront plus vite autant que les biens marchands et ainsi notre économie en sera d’autant plus affectée positivement. L’astroport de la Shinra en sera d’autant plus impacté et cela me permet de faire le lien avec les deux autres parties du plan. » continue-t-il de façon très professionnelle.

« L’Empire est grand, immense, avec de nombreuses ressources et une forte population. Cela nous donne de nombreux avantages par rapport à d’autres mondes sur le plan économique. Il faut investir dans certaines industries et les orienter vers le profit par l’export. Via l’astroport de la Shinra, nous pouvons exporter nos produits au-delà de nos frontières et ainsi profiter de taxes et de profits plus importants pour nos entreprises, ateliers et manufactures. L’idée est de baser notre enrichissement économique sur la qualité et le raffinement de notre culture. Et pour conclure sur le dernier point, la construction de comptoirs dédiés au commerce dans des villes clefs telles que : Suzhou, Beijing, Xi’An, Guangzhou, Chengdu, Chongqing, Luoyang, Changcha, etc pour dynamiser au niveau local ces différentes industries. Sans augmenter les impôts et les taxes, nous bénéficierons rapidement de revenus gonflés par le volume des ventes, ne serait-ce qu’au niveau national. Et en prime, cela nous permet de lutter contre le chômage et la pauvreté. Nous sommes gagnants.
- Merci beaucoup Ma Lin, je trouve que votre réflexion est très bien construite. Des avis, questions ou remarques avant que je ne vous fasse part du mien ? »

Petit silence, avant le retour de la parole.

« Est-ce qu’on risque pas d’attirer les Mongols avec ces nouvelles productions et richesses ? Je veux dire, les gars attendent juste qu’on les oublie un peu pour tenter de nous égorger.
- C’est un risque, oui. Cependant, avec notre armée aux aguets et la grande campagne de rééquipement des forces, je pense que nous pourrons tenir.
- Soit. »

Pas d’autres interventions, je donne donc mon feu vert.

« Je valide ce plan, et j’ai hâte de voir sa mise en œuvre et son accomplissement. Tâchez cependant de mener à bien votre audit avant de trop avancer sur ce projet, je vous en prie.
- Ce sera fait, Votre Majesté ! »

Très bien.

« Y a t-il des suggestions ou des propositions supplémentaires ? » demandé-je à l’assemblée.

Le vieux Long se réveille un peu sur son siège et s’agite pour demander la parole. Je lui accorde d’un geste de la main.


« Ce n’est pas en soi une proposition Votre Majesté, mais une clarification.
- J’écoute.
- La Foi en Etro est-elle interdite sur notre sol ? Doit-on prendre des dispositifs particuliers vis-à-vis de cette communauté religieuse ?
- C’est une très juste question, Long Xu. La Foi en Etro n’est pas interdite en tant que tel. Cependant… La construction de lieux de culte d’Etro est interdite sur le sol impérial, le prosélytisme est banni et réprimandé, ainsi que les rassemblements de plus de vingt croyants. Ils peuvent donc pratiquer leur religion en privé, chez eux et en petit comité.
- C’est très clair, je vous remercie Votre Majesté. »

C’est une rigidité que j’assume pleinement au vu des circonstances douteuses qui ont plané autour de la bataille de Chengdu. Beaucoup de mystères à résoudre encore.

« S’il n’y a pas d’autres demandes, nous pouvons conclure ici messieurs. Je vous remercie pour votre présence et pour votre participation. Je suis certaine que nous allons construire de grandes choses tous ensemble. » dis-je, tâchant d’encourager mes troupes administratives.

La salle devient tout de suite plus bruyante avec les fonctionnaires et les généraux qui se retirent un à un en me saluant tandis que les Ministres discutent un peu entre eux avant de quitter les lieux. Avant qu’ils ne partent tous, je fais mander Luo Yating et Gao concernant une affaire étrange.


« Qu’est-ce qu’on peut faire pour vous, Votre Majesté ? » demande le vieux guerrier du Dongbei.

« J’ai obtenu par des moyens inhabituelles une information étrange… Concernant un Mont… Le Mont Gagazet qui se trouve dans les montagnes du Sud-Ouest. Il semblerait qu’il y ait des sans-cœurs, ces créatures des ténèbres abjects, en nombre autour d’un village. A ma connaissance, aucune colonie de l’Empire ou tibétaine est installée près du mont…
- Un village ? Un village de qui alors ?
- Je n’en suis pas certaine, mais il ne s’agit pas d’êtres humains. Ces créatures semblent avoir une « corne » et elles vivent dans ce village reculé. Mes informateurs me l’ont confirmé ce matin même.
- Je comprends. J’envoie l’armée tout de suite ou ?
- Non. Ce n’est pas nécessaire. Envoyez une troupe habituée au terrain montagneux proche du Mont Gagazet avec quelques éclaireurs dedans. N’entrez pas en contact avec ces créatures, laissez-les en paix, contrôlez juste l’accès à cette zone de façon partielle.
- C’est-à-dire ?
- Surveillez qui rentre. Mais ne laissez sortir personne sans les fouiller ou les interroger poliment. Si quelqu’un se montre agressif, mettez-le aux fers et transférez-le-moi.
- Ce sera fait. »

Gao me salue de façon extrêmement respectueuse, trop pour être honnête. Il rigole un peu comme si c’était un jeu entre nous. Tsss… Il prend tout à la rigolade. Je congédie par la suite Luo Yating qui mine de rien à beaucoup de travail maintenant. Je sors d’une de mes poches cette sphère brillante de couleur azur tout en repensant à ce que m’ont dit les oiseaux.

Les temps sont étranges. J’espère que tout se passera bien.

En attendant, je dois retourner à mes quartiers pour superviser la nouvelle décoration, créer un dressing et envoyer une tonne de courriers à travers l’Empire.

_______________________________
Conseil des Ministères Signat10

"So much power in the mind, Yes divine
Take your chance, you'll never be next in line"









Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian -蒙天-, Fondatrice de la Dynastie Song, Porteuse du Mandat Divin, Reine des Hans, des Mandchous et des Peuples du Sud, Grande Magistrice des Arts Magiques, Protectrice de la Terre des Dragons, Souveraine Légitime de toutes les Terres sous le Ciel, Ambassadrice des Cités Dorées du Consulat, Consule de l’Étiquette et Dame de Chengdu






more_horiz
Allez, premier conseil de la nouvelle impératrice. Voyons ce que ça donne !

Je serais un peu plus bref sur ces textes-ci, compte tenu qu’il s’agit surtout de tranches de vie et de directives plus que d’une aventure 😊

- « A la limite de la mégalomanie » Naaan, c’est vrai Huayan ? Ça m’a fait sourire en tout cas.

- Le contraste est assez amusant, Huayan, sur son baldaquin, au milieu d’une cité interdite sous la neige, à l’ancienne qui…Lit le gumminow sur son téléphone tactile. L’univers de Kingdom hearts est décidemment bien étrange. Ça aurait été marrant que tu fasses une référence plus précise à un des postes, qu’on puisse devenu de quel joueur tu fais référence. Ça aurait rajouté un petit côté « Nous vivons bien dans le même monde » qui aurait été sympa

- J’avais déjà fait la remarque à Neige, mais lorsque vous avez une grosse liste de personnes à introduire, n’hésitez pas à espacer ça avec l’action. Afin d’éviter une impression de tir à la mitraillette qui peut très vite devenir indigeste. Par exemple « J’entend des bruits de pas lourd, ah, Monsieur X, le responsable bla bla bla. Il s’installe à une table, fixant l’entrée. Ce n’est pas moi qu’il regarde, monsieur Y vient de rentré à son tour. Le gérant des trucs muches ».

- Comment, Huayan ne veut pas de concubines ? Blague à part, c’est toujours intéressant d’adresser les problématiques propres au monde et la culture chinoise de la terre des dragons.

- Ça en dit beaucoup sur Huayan le fait que ses deux premières lois, sont des lois visant avant tout à réguler les voyageurs inter-monde. On sent parfaitement le côté conservateur de Huayan, elle aime sa terre des dragons, et elle ne veut pas que ça change. Finalement, ces lois ne changent rien au quotidien des natifs, mais régule énormément les visiteurs. En soit, est-ce illogique ? Je ne pense pas, ça montre surtout une Huayan qui a vu des choses, et qui a peur de l’influence extérieur sur un monde. C’est difficile de lui reprocher, quand on voit les autres mondes du forum, et le chaos qui a été créer par les dis visiteurs. D’autant que la mesure de visa n’est pas appliquée aux consuls, ce qui au final, est plus à l’intérêt du consulat et empêche que son influence soit réduite par des forces extérieurs.

- Quand je lisais tes projets d’armements, j’allais justement me demander comment Huayan allait faire pour obtenir l’argent nécessaire sans vider les caisses. C’est bien que tu aborde l’économie juste après. C’est amusant de voir que Huayan est en train de faire de la terre des dragons un équivalent semblable à la chine moderne de notre monde. Renfermé, basé sur le contrôle, avec des profits en expert internationaux. Amusant.

- Yay, la foi en Etro. Tout joueur de Civilisation sait à quelle point une conquête par la foi, ça marche. Justifié de la part de Huayan de faire une mesure préventive à ce niveau.

- Je suis vraiment content de voir les ronso du mont Gagazet abordé dans ta réunion. Après tout, ils vivent et sont natifs de la terre des dragons, c’est normal qu’ils soient sur le sujet, et j’espère que tu n’hésiteras pas à développer ça ! Là où je suis un peu plus perplexe, c’est la direction de Huayan à ce sujet. Qu’elle envoi des éclaireurs sur place, qu’elle essaye de prendre contact, ou d’obtenir plus d’infos, ça se tient, c’est logique. Mais demander de surveiller qui rentre, et fouiller ceux qui sortent, c’est précis, et forcément, je ne peux pas m’empêcher de faire le parallèle avec Bryke et Cassandra. Qui prévoyait de s’y rendre. Est-ce une coïncidence ou un désir de ta part ? Je ne saurais dire, mais il y a effectivement quelque chose qui ne semble pas cohérent ici. Si Huayan s’attend à ce que quelqu’un s’y rend et en reparte, j’aurais aimé que tu expliques mieux sa logique, pourquoi elle pense ça, pourquoi elle fait ce choix ? Qu’on comprenne un peu mieux sa logique vis-à-vis d’un « premier contact » réussi.

Très facile : 5 XP, 50 munnies, 1 PS en Magie.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum