Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Qu’est-ce que tu voulais que je vienne foutre ici sans déconner ? C’était quoi cette mission de merde ? ‘fin c’était pas vraiment une mission en soi. C’était plutôt un service que je rendais contre un autre. J’avais voulu un vrai chapeau de cowboy, un truc authentique, pour offrir à Sora. Mais j’voulais pas passer par une boutique de souvenirs à la con ou quoi que ce soit, nan il me fallait du vrai ! Alors, j’avais débarqué dans l’Ouest pour essayer de trouver un gars qui accepterait de me filer son chapeau. J’étais tombé sur le pas du tout célèbre James Romualdingo, le propriétaire d’un ranch. J’avais essayé d’y marchander son chapeau contre des munnies, mais il en avait rien à branler.

Je sewais, intwansigeant. Ce chapeau, on le powte de pèwe en fils depuis des années. Tu te doutes bien que je peux pas te le donner mon petit.

Et il tchip, le con. Ouais, alors pour info c’est un black. C’est p’tête le seul black du coin d’ailleurs et il a fallu que j’tombe dessus.

J’te jure il me casse les couilles. Ça fait vingt minutes que j’suis dessus, le mec démord pas. J’pourrais lui mettre une tarte dans la gueule, mais j’allais passer pour un facho. Il en avait de la chance d’être black.

A la limite, on pouwait éwentuellement s’awanger.

Vas-y balance, d’façon au point où on en est…

En ce moment c’est la migwation des bisons. Ils pawtent de nos wégions pouw aller bwouter ailleuws. Et j’ai ma petite pwéféwée, Cwawabelle qui s’est faite la mâle. Je suis twop vieux pouw ces connewies, alows j’ai pas été la chewcher, mais si t’y vas, alows je pouwais envisager de te donner mon chapeau.


Elle a vraiment autant de valeur ?

Oui, mon petit. C’est la plus jolie des bisonnes. Mais j’ai peuw qu’elle se fasse sauter par les autwes bisons tu compwends ? Elle est waiment jolie, moi même des fois je…

Ok, ok, ok. J’y vais. J’y vais mais vraiment. Vraiment ta gueule. Finis pas ta phrase. Jamais, qu’j’y dit en mettant mon index sur sa bouche et dieu sait c’qu’il m’en coute.

Et c’est comme ça que j’me suis retrouvé à battre la campagne pour trouver une bisonne. J’ai crapahuté pendant bien trois heures dans les hautes herbes pour que dalle. Jusqu’à ce que je tombe sur un troupeau de bisons qui tournait autour d’une bisonne. Pas de doutes possibles, ces salauds allaient essayer de se la taper. Sauf qu’un bison en rute, c’est pas un mec d’Illusio en rute. Ça pèse pas pareil, et ça se calme pas comme ça.

Ça m’fait mal au coeur, mais… si je voulais mon chapeau, il allait falloir sortir les keyblades. J’ai chargé le troupeau. Il m’ont cramé en deux secondes et demie. Et, bah ça a dû faire tilt. Charger un troupeau, ça sonne comme une idée de merde. C’est finalement eux qui m’ont chargé. Mais j’ai joué aux couilles et j’ai pas arrêté. Ce serait eux, ou moi.

J’arrive à hauteur du premier, je glisse sur le côté, Keyblade plantée dans le flanc. Je l’ouvre sur toute la longueur, il tombe en hurlant tout c’qu’il peut. J’enchaîne sur un autre que je déglingue sans vraiment trop me fouler. Faut dire que j’dois soulever plus lourd qu’eux. Donc sur les rapports de force j’suis gagnant. J’te balançais des béhémoths à la Fin des Mondes, alors deux bisons à la con ça allait me prendre cinq minutes.

Bref, le bison avait ses cornes, et moi mes armes. On s’est percuté, et y’avait duel. On forçait tout les deux, l’mec soufflait tout ce qu’il pouvait par le nez. J’ai essayé de faire pareil, mais ça m’a juste retiré c’truc qui m’gênait depuis qu’j’étais parti du ranch. Bref, j’ai fini par le faire décoller du sol, et j’y ai mis un gros coup de tronche. Le truc percutant, qui résonne à fond dans tout la plaine et qui te déclencherait une avalanche si y’avait de la neige.

Devant ça, les autres bisons ont pris peur. Et ils ont commencé à tous se barrer, la bisonne avec. C’était hors de question que j’laisse mon chapeau de cowboy se barrer comme ça. Jamais d’la vie. J’ai couru après, comme un mongolien. Et, bah ça courrait quand même assez vite pour un truc de c’te taille. Arrivé à sa hauteur, j’y ai sauté sur le dos, j’suis passé par dessus sa tête et un peu pareil, j’l’ai soulevé par les défenses. Mais là, c’était pas pour lui faire du mal à c’te pauvre bête. Non. J’ai tapé le chemin du retour comme ça, un bison porté à bout de bras au dessus la tête.

Bon, j’fais l’malin comme ça mais en vrai, j’étais content de voir le ranch se profiler au loin. J’ai déposé la bête dans l’enclos et j’suis r’tourné voir le black.


Oh ! Mewci, mewi, mewci petit. C’est twès gentil de ta part de m’avoiw wamené Cwawabelle. Tu sais, c’est vraiment la plus belle des..

Ouais, ça va. J’ai pigé. Tu fais c’que tu veux avec ton bison à la con, mais moi j’ai pas fait ça gratos alors…

Je tends la main devant moi. Et… Et c’te connard veut pas m’filer son chapeau d’merde.

Sans… Sans déconner j’la relâche et tu t’démmerdes.

Tu n’osewais pas ?

Et comment !

Ok, ok ! Le chapeau est à toi, mais laisse moi ma Cwawabelle !

J’ai même pas pris la peine d’y répondre à c’te con. J’ai pris le chapeau, j’l’ai pas mis sur ma tête, et j’me suis tiré. Taré.
more_horiz
Alors, nous voilà encore dans les notations du marathons rp de début d’année.

Le thème imposé : - Migration des bisons dans les plaines de la Conquête de l'Ouest

Donc t’es venu sur mes terres, cow boy et tu me dis comment je dois gérer mes bisons, pied tendre ?...

J’ai apprécier le rp. Je vais pas dire que je l’ai kiffer. Je ne suis pas fan du côté provoc clash qui va avec le personnage. Ou plutôt celui qui ne provient pas du personnage mais qu’on retrouve dans le décor de ce texte notament. Le côté « amoureux des bêtes » je l’ai trouver bof. Après je le prend pas en compte pour la notation, c’est que ma préférence à moi qui ne colle pas. Je préfère l’insolence intrasèque du roxas, issu de ce que le personnage pense et fait même si c’est clash. Par contre je note l’effort sur l’accent. Ça m’a fait sourire. Par contre le nom du pnj, j’ai pas compris la référence si y en a une et non, juste… non.

Si je voulais faire ma chieuse, je te dirais qu’il manque le côté « migration » de l’intitulé du thème imposé. Dans le far west, c’est vraiment un évènement saisonnier important, parce que les indiens le guettent pour les chasser et suivent les troupeaux avec leurs campements. Parceque les cow boy les guettent opur faire un cartons avec limitte un concours du plus beau trophée et du plus grand nombre de prises. C’était l’occasion d’affronter les deux ou de courir au milieu du feu croisés. Mais en soit, pourquoi pas , ne jouer que les bisons. Mais là j’ai plus l’impression qu’ils paissent paisiblement dans leur coin, posé. En migration, des milliers de bêtes soulèvent la poussière, traversent avec plus ou moins de difficultés les rivières etc. Je pense qu’il manque ce côté mouvement.

En passant avant de passer à la suite, une coquille qui m’a fait sourire, c’est une tentative de synonyme pour changer du mot corne, ou une coquille, jen e sais pas , tu as mentionner une « défense ». Là tout de suite, on dit défense on pense éléphant. La défense est une dent (qu’elle part vers le haut ou vers le bas, elle se trouve autour de la bouche.) Donc non le bison n’a que des cornes, posé sur son crâne donc.

Ensuite je me suis demander… Ok Roxas doit trouver la femelle, il la voit au loin parmis un troupeau de mâles. Alors je me suis dis. Comment il la reconnaît ? Donc j’ai chercher. Oui la femelle est quand même plus petite, donc ça se voit. Ca n’aurait pas forcément été inutile de dire comment il fait la différence et d’où il le sait.

D’ailleurs, je te préviens je continue à faire ma chieuse, le comportement des bisons ne permet pas qu’une femelle soit entouré de plusieurs mâles. c’est plutôt le contraire. Oui messieurs, soyez jaloux, le bison vit avec un harem. Des mâles solitaires peuvent venir draguer mais ça donne lieu à des combats à grands coups de cornes. Niveau testostérone, ça crève le plafond.

Tu me diras, marathon, j’ai pas le temps de me mater l’intégrale du national géographic. Je le comprend, je le conçois. Ca fait deux lignes sur le wikipédia mais je comprends.



Allez, j’ai finis de te taper gratuitement dessus. En vrai comme je l’ai dis, le texte se lis bien, tout seul, il fait sourire comme souvent avec du roxas.

Le combat avec les bisons est sympa, on sens la confrontation de force brute et je t’imagines tellement avec la bisonne à bout de bras et un panache de poussière derrière tes pas. En vrai l’univers du monde est respecter, même si j’aurais voulu plus comme je l’ai dit.

Le thème est relativement suivi. Le caractère du Roxas est cohérent. Après je déconseillerai quand même d’offrir ce chapeau là à Sora, vu le personnage dont il est issu………………. Mais tu fais ce que tu veux.


- difficulté et récompense

Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS pour la forme en dégaine de cow boy

Allez, tu gagnes un rapport que tu as trouver coincé dans une de ces boules d’herbes sèches qui volent au vent du far west. Demande le à Primus !

_______________________________
Lenore Caldwell, la présentation

La fiche de compétence
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum