Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
[Ce rp est la suite direct de De quoi se tenir chaud ]

Il y avait d’abord eu le liquide dans lequel Kurt avait posé sa main, chaud, entre le solide et le liquide. Un unique brin de conscience dans cet océan d’alcoolémie invitait l’ancien médecin à oublier ce qu’il venait de ressentir et à s’essuyer à rapidement sur son pantalon.

Il y avait aussi cette sensation, celle d’avoir été happé et de s’écraser comme une pauvre merde sur un carrelage froid.

Sauf que celui-ci ne puait pas la mort. Il grognait, râlait, sentant un vent froid lui offrant une douce caresse et ayant l’effet de le crisper. Bordel, qu’est-ce qui se passait ? Il posait ses mains sur le sol et poussait, se relevant tant bien que mal et chutant instantanément en arrière.

- Bordel, j’ai un trou et on vient de se faire jeter comme des malpropres !? Il avait conscience de ses mots, certains qu’ils étaient compréhensibles. Où qui sont les connards ! En réalité, ça ressemblait plus à un gamin hurlant à la mort et incapable d’articuler.

Brièvement, parvenant à connecter deux neurones pour la concentration, il réactivait sa détection pour se rendre compte qu’ils n’étaient plus que deux.

- Oh… oh… On a fait quoi là… Il tâtonnait un peu partout, attrapant enfin sa canne et se redressant avec l’aide de celle-ci. Roxaaaas !? ROOOOOOOOOXAAAAAAS.

Merde, il était juste à côté de lui. Ça devait ressembler à un macaque hurlant sur un second.

Il reprenait le bout de sa canne, le bon, balayant l’air jusqu’à taper un truc qui devait être le pied de Roxas. La détection de l’aveugle ayant décidé à rien de plus qu’un amas de couleur dans un fond noir, à la manière d’une vision infrarouge sauf que c’était moche.

- C’est où qu’on est… ? Bordel, sa gorge lui faisait un mal de chien et voilà que le fumant s’invitait à la fête. Machinalement, il tapait sur ses poches en cherchant la poche intérieure de sa veste et… Réalisant sur le tard… Il n’avait pas sa veste. Merde, j’crois que j’ai oublié ma veste sur le comptoir.

Incertain, titubant, bourré. Kurt n’avait pas d’autre indication que le vent soufflant et l’étrange texture de son pantalon une fois qu’il eut le souvenir d’y frotter sa main.

Dernière édition par Cypher le Mer 12 Fév 2020 - 16:20, édité 1 fois
more_horiz
Hm… Pu...tain…

Le portail bourré, c’était pas la meilleure des idées. J’avais l’impression d’être deux fois plus pété, un délire. Je prends un coup de canne, dans la gueule ça me réveille. Parce que là j’étais parti pour pioncer sur l’pavé. Alors j’me relève, et j’essaie de voir où on est. D’jà c’est pas la fin des mondes, donc on est sauvés pour l’moment.

« N’entrez pas » qu’y’a marqué sur un panneau devant le gros bâtiment devant nous. J’avais jamais vu ça. Nulle part. Et c’était quand même super intriguant. Au final, si on réfléchit deux secondes. Si on doit pas entrer, c’est que y’a un truc cool dedans et que l’proprio veut pas qu’on y touche. Mais on est torchés et perdus dans un monde qu’on connaît pas. Donc, bah il nous faut un abri.


Kurt, je crois qu’on à découvert accidentellement un nouveau monde ! Que j’y dis en le secouant un peu sur les épaules. Oh putain, imagine qu’un jour on peut pas rentrer chez nous. Comment on fait ? Ça craint vénère.


J’regarde autour de moi. C’est pas flippant mais ça essaye de l’être. Je crois. ‘fin de toutes façons, on est dans un trou, et y’a pas d’autres endroits où aller que ce gros bâtiment.

Y’a rien autour, y’a juste une méga maison devant nous. On va aller jeter un coup d’oeil.

J’monte trois marches, je pousse la porte. C’est fermé. Sauf que j’suis un porteur de la keyblade si tu te rappelles bien ! Alors les portes fermées ça m’bloque pas moi ! J’invoque ma keyblade dans ma main droite et je la fous sous le nez de Kurt.

R’garde bien, Kurt. La Keyblade ! L’arme la plus cool de tout l’univers. C’est une épée, ça ressemble à une clé. Et bah, figure toi que ça ouvre n’importe quelle porte !

Je la brandis devant moi, je tire mon laser d’ouverture. Ca fait clic clic et la porte s’ouvre. Je prends Kurt par le bras, pour l’orienter un peu, et on rentre dans la maison. A l’intérieur on voit pas grand-chose, à part un escalier qui monte en colimaçon au bout d’un long couloir. L’intérieur est glauque, y’a quasi pas de déco.

Putain, imagine si ça se trouve y’a un trésor. On fera fifty fiffffty sur l’trésor.

J’avance un peu, je regarde autour de moi. Putain c’est moche. Jamais j’habite ici. En plus c’est tout degueulasse y’a des toiles d’araignées partout. Le mec à pas fait le ménage depuis p’tête bien deux ans. En tout cas, ça ressemble un peu à ma piaule au château disney depuis qu’j’ai dit aux balais de pas v’nir m’casser les couilles à neuf heures du mat’.
more_horiz
Tiré comme un sac de course, Kurt se faisait trainer à la suite et le résultat final était que sa canne frappait partout et qu’il ne parvenait pas réellement à poser l’un devant l’autre.

- Mais c’est quoi que tu racontes, là !? Sa voix partait de l’aigu au grave, s’en allant dans un rot à peine contrôlé. Un nouveau monde, des trésors !? Il paniquait, mauvais souvenir. Il va y avoir des putains d’apache qui vont nous canarder le cul avec des M16 !

Il venait aussi de parler d’une épée en forme de clé pour ouvrir les portes… Bordel. S’il était dans le nouveau monde, les indiens, il n’avait pas de porte. Alors, c’était pas le nouveau monde et il n’y aurait pas de M16. Ou alors… Ils étaient chez les mercenaires et il y allait avoir ce con de Natsu ! Sauf qu’eux, ils n’ont pas d’escalier en colimaçon. Il en avait jamais vu. Même dans les grands bateaux.

- OK ! T’inquiète, j’suis sur le coup. Il tournait son regard dans la direction que Roxas lui avait pointée à coup d’épaule. Je vais devant. Comme c’est mal vu de frapper un handicapé, il va rien m’arriver.

Ouais, le plan du Kurt était parfait.

Il balayait l’air à grand coup de canne, trouvant vite fait les marches et voilà qu’il pouvait se lancer dans sa nouvelle aventure. Par contre, point négatif pour l’architecte, il n’y avait pas de rampe. L’aveugle devait se contenter de chuter légèrement sur le côté, frappant le mur de son épaule et grimpant les marches à quarante-cinq degrés.

Du moins, c’était sans compter le malin qui devait se trouver au sommet des marches. À peine il avait eu le temps d’entendre un bruit qu’un truc dévalait les escaliers pour venir le frapper au ventre et dégringoler les précieuses marches qu’il avait réussies à grimper. Le temps d’une analyse de ses deux mains, il se rendait compte qu’un rocher venait d’en-haut avec pour objectif de lui péter le plexus.

- Mon plan à pas marché. Disait-il, difficilement, le souffle coupé et les gencives qui baignaient.

Dernière édition par Cypher le Mer 12 Fév 2020 - 16:21, édité 1 fois
more_horiz
J’adorais c’mec, pac’qu’il était loin d’être con. Et ça m’changeait des teuteus de la Lumière ou de la Coa. ‘fin la Coa j’suis batard parce que j’les connaissais pas tous. Mais y’a qu’à voir comment j’les avais enculés au tournoi, c’était des loutres séchés les mecs. Nan mais aucun problème, avec des troupes comme ça l’avenir est en danger j’te l’dis.

Kurt monte les marches et se cogne au mur à chaque étape. Y doit être sacrément bourré, mais j’me dis que seul dieu peut le juger. Il grimpe allez quoi, trois ou quatre marches et j’le vois redescendre direct. J’me suis dit qu’il avait du voir un truc flippant là haut, mais non. Bah non. Putain c’que j’étais con aussi moi quand je m’y mettais.

Puis y’avait c’gros caillou à côté de lui. Ouais, bah forcément il y voyait que dalle.

Il avait une sale gueule oh putain. Et c’était pas que de l’alcool. Mais j’allais le requinquer direct. Tu sais quoi ? La dernière fois j’avais pas été assez rapide. Aujourd’hui c’était le jour où je me rachetais. T’avais perdu tes yeux, ouais. Mais tu perdrais pas tes dents. Parce que plus rien voir et plus rien pouvoir bouffer c’était quand même un truc que j’aurai souhaité à personne, même pas à c’gros blaireau de Genesis.

J’ai lancé une Bénédiction sur Kurt, histoire d’être sûr, et j’y ai ouvert la bouche pour voir si ses dents allaient bien. Putain ça sentait le rat crevé depuis la semaine dernière là dedans. ‘fin ça et un mélange de saucisson pas fini de sécher t’sais. Un peu dégueu, mais ça va, ça sent toujours meilleur que le renard qu’j’ai lâché tout à l’heure. Je lui tend la main pour qu’il se relève.


Ok. Point strat. On veut monter l’escalier, mais y’a des pierres qui nous tombent sur la gueule. Je propose qu’on demande si y’a quelqu’un.

Y’a personne, répond une voix méga caverneuse.

Putain, mais alors il s’est passé quoi. T’es pas en train de me dire que la maison s’effondre, si ? C’est quand même pas ces connards de M16 ?

Fallait rester rationnel et pas céder à la panique. Parce que Kurt avait eu peur des M16, et pour lui avoir botté l’cul j’sais que c’est pas le manche à balai du coin non plus. Alors, ça peut potentiellement être dangereux.

Kurt, y faut qu’tu sois sûr ! Est-ce que c’est un coup de ces bâtards de M16 ? Selon ta propreuh expérience.
more_horiz
Kurt en était à un point où une information avait du mal à se transiter jusqu’au cerveau. D’accord, il y avait cet excès de magie qui venait de lui être administré comme une intraveineuse. Ensuite ? Il y a la voix caverneuse qui certifiait qu’il n’y avait personne.

Finalement, Roxas parlait des Hemssaiz.

Une équation trop compliqué à comprendre sur l’heure.

- Attends, attends, attends. Répéter les mots devait avec la magie nécessaire pour ralentir le temps.

Il lui fallait une idée et il allait traiter l’information une à une. Déjà, vaincre que les pierres.

- Je me souviens que, toi. Il tournait, pointant la direction qu’il imaginait être Roxas. Tu as une armure, un truc plutôt solide et avec un haut potentiel afin de résister aux cailloux. Il poussait la réflexion à son maximum. Et si… Si… Si…

Multiplier les mots était décidément la bonne stratégie. Et puis, l’aveugle devait avouer qu’il n’y connaissait rien en Hemssaiz. Alors, s’il avait son armure et qu’il grimpait les marches et évitant ainsi les cailloux ? Il devait y avoir une chance infime pour qu’il puisse vaincre les terribles Hemssaiz s’annonçant comme n’était pas là.

La faille de son plan résidait dans une inconnue.

Et si quelqu’un, au sommet des marches, prenait Roxas et Kurt pour une paire de con ? Frottant son jean définitivement trop épais, quelqu’un avait changé ses vêtements ou quoi ? Ce n’était pas la question à posait pas, pas tous de suite.

- Si tu passais devant et j’te suis ? Meilleure idée. Ça passe, non ? Avec ton armure, j’entends.

Dernière édition par Cypher le Mer 12 Fév 2020 - 16:21, édité 1 fois
more_horiz
Ok. Ok on fait comme ça.

J’active mon armure en frappant ma fermeture éclair, et en un instant j’suis complètement recouvert.

Je m’apprête à monter les escaliers. Je répète. Je m’apprête à monter les escaliers.

Je m’engage, lentement. Une marche, puis une autre. Arrivé à la hauteur d’où Kurt s’était fait attaquer, même chose. Un caillou roule et se précipite vers moi. J’ai pas le temps, je réfléchis pas, BIM coup de tête dedans. Le caillou éclate. Y’a plus que des graviers. Sauf… sauf que gigoter trop vite c’est pas le bon plan.

Je… Je sais pas si tu vois comment c’est branlé une armure de keyblade. Mais c’est du « une pièce ». Alors… Je te le donne un mille, gerber dedans à été peut-être une des expériences les plus dégueulasses que j’ai vécu ces dernières années. Je pense que Kurt avait pas besoin d’être au courant de ça.


Ok. Ok obstacle franchi. Kurt, ta situation ?

Bon… ça à l’air d’aller. Je continue mon ascension décidé à en découdre avec les M16. Je grimpe les marches beaucoup plus vite, presque sûr que rien ne nous arrêtera. Et j’ai raison. On arrive en haut des marches. Personne. Je désactive mon armure.

Putain, il avait raison. Kurt, y’a personne. Mais y’a une porte. Je clenche ok ?

Bon bah, la porte est ouverte, c’est pas un mystère. Devant nous, un long couloir s’étend à perte de vue. Je regarde un peu mieux, et j’vois que les murs sont parsemés de trous. Ça explique la température de la baraque.

Bon. Devant nous, un long couloir. L’isolation est dégueulasse, et y’a moyen qu’on choppe la crève. En dehors de ça, aucun danger à signaler.

J’avance un peu, et je vérifie que Kurt rate pas la dernière marche ce serait con. Y’a facile une vingtaine de mètres qui nous sépare de la prochaine porte. Vu les épreuves qu’on se tape, j’espère sincèrement que le trésor vaut le coup. Si ça se trouve, c’est un truc valable que dans ce monde, et ça fonctionne pas dans les nôtres. La lose si c’est le cas.



more_horiz
Ce qu’il était en train de vivre, ça lui rappelait le SOLDAT et ça lui faisait quelque chose. Il sentait cette complicité qu’il avait perdue, cette union qui lui faisait comprendre qu’il pouvait tout affronter !

Enfin, c’était avant qu’un truc acide lui remonte au travers de la gorge et l’obligeait à cracher une galette sur le sol.

- Pardon. Il passait le dos de la main sur sa bouche. J’ai mangé chinois à midi, un truc doit pas passer.

C’était la seule explication, l’unique. Cependant, ce n’était pas l’heure des grandes réflexions. Ils allaient devoir passer en évitant d’attraper froid. Le problème était que Kurt avait oublié sa veste dans le bar et qu’il parfait défavorable dans cette épreuve.

De plus, il ignorait comment Roxas était habillé.

- T’inquiète, cette fois, je sais comment gérer le problème.

Le bras en avant, tâtonnant à l’aveugle, il passait devant son compagnon d’aventure et s’apprêtait à balayer l’air de sa canne. Il avait une solution pour éviter les coups de froids. Avec cette information, il s’arrêtait, tournait son visage et dressait un pouce victorieux à Roxas.

- Tu peux me faire confiance. Il se retournait alors et il repensait à la dernière fois qu’il avait fait ça, le hasard voulait que ce soit le jour où il avait perdu la vue. Regarde où je passe et découvre les endroits avec le plus de courant d’air pour les éviter.

Progressivement, la silhouette de l’aveugle devenait translucide. Il ne restait que sa main guidant sa canne et ses pieds qui offraient une base solide alors que son corps devenait de la fumée, c’était parfait. S’il y avait courant d’air ? Il allait s’en aller avec. Roxas sera quoi faire de l’information.

Sauf que, il posa son pied sur une brique qui s’affaissait, le manquant de faire trébucher en même temps que des flèches venaient le transpercer de toute part.

Heureusement qu’il était en fumée.

Là ? C’était une réaction en chaîne ! Kurt entendait des souffles d’air de tous les coins, en haut et bas, un véritable boucan  lui donnant envie de coller ses mains aux oreilles avec le mal de crâne qui commençait à lui frapper le cerveau.

Et puis, tout s’arrêta.

- C’est bon ! J’entends plus rien. Il n’y avait plus de vent. On a vaincu le rhum !

Dernière édition par Cypher le Mer 12 Fév 2020 - 16:21, édité 1 fois
more_horiz
Oh putain, Kurt ! Des archers !

J’ai sauté, plongé même, sur Kurt pour sauver ce qu’il restait de lui en fumée. Les flèches arrivaient de partout on était clairement encerclés. Dans ces moments là fallait réfléchir vite. Surtout que les mecs c’était pas des brêles pour tirer dans d’aussi petits trous. Hm… C’était dur de réfléchir à tout ça. Avec ce courant d’air qui planait au dessus de nous. J’avais déjà lâché deux galettes dans la soirée, alors j’étais vulnérable. Attends…

Kurt y’a un problème. C’est pas un courant d’air, c’est une brume qui nous transforme ! Regarde mes fringues ! Je suis devenu un monstre !

Je touche mon visage, il est bizarre. Je vérifie que j’ai mes dents, ça ça va, mais mes canines ont poussé. Oh putain ça craint de fou, on s’est fait niquer.

Il faut qu’on réussisse à sortir d’ici. Donne moi ta canne et passe en fumée, on se retrouve à l’autre bout.

Et je cours sur toute la longueur du truc. Et les archers me ratent pas ses enculés, j’ai une vingtaine de flèches de plantées dans le corps.

On a pas le temps de s’en occuper, faut qu’on bouge !

J’enfonce la porte d’un coup de pied, et on arrive dans une salle beaucoup plus grande mais vraiment sombre. Je prends la bouteille que j’avais chouré au bar et je retire le bouchon avant de la porter à ma bouche.

Prends ça, ça te redonnera des forces. On sait pas si on en a encore pour long. Mais perso, j’tiens pas à crever ici. On cherchera un antidote quand on sera sûrs d’être en sécurité.

Des cailloux, puis maintenant des flèches. C’était quoi cet endroit de dingue encore ? Fallait prévenir les gens de jamais venir dans ce monde. Nous, on était des durs, mais les pauvres citoyens lambda, y z’avaient aucune chance ici.

Je commençais à arracher les flèches de mon corps, unes à unes. Ça va, ça f’sait pas si mal que ça.
J’y ai rendu sa canne, et j’l’ai pris par l’épaule.


Écoute moi bien mec, moi vivant, j’te promet qu’on va s’en sortir. On s’est mis dans la merde tout seuls, on va s’en sortir tout seuls.

Avec, le recul, c’était… p’tête le truc le plus censé que j’avais sorti c’jour là.
more_horiz
L’espace d’un court instant, Kurt avait eu envie de dresser son index dans l’idée de rappeler à Roxas que non, il n’avait pas vu qu’il devenait un monstre. Il faut avouer qu’à l’instant où un goulot venait taper ses dents et rincer la gorge de l’aveugle, il n’arrivait plus à dire quoi que ce soit.

Il avait réussi à roter, c’était le point positif à l’histoire.

- Roxas, qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ! Il avait un relent, il aurait peut-être dû cracher. Attends, j’suis médecin. C’est quoi tes symptômes, il y a moyen que je t’aide !

Aussi loin que sa mémoire fonctionnait, ce qui se résumait à peu dans l’état actuel, il n’était pas fait mention de potion ou de maladie capable de transformer en monstre. Il y avait bien les concoctions de quelques gars dans le vaisseau-mère qui transformait les gens en sans-cœur. Outre cette possibilité…

Cette possibilité !?

À son tour, l’aveugle attrapait Roxas par les épaules, les secouants aussi fort qu’il le pouvait afin qu’il réagisse.

- Non, mon pote ! C’est plus grave que ce que je pense… Il réfléchissait un instant de trop, pesant le pour et le contre à l’idée de tout lui révéler. Il faut que tu sois fort, prends un truc pour t’asseoir… Un caillou ou quelque chose de solide.

Il attendait, il pouvait difficilement savoir s’il avait vraiment pris le temps de se poser ou non. Avec tout ce qu’ils gueulaient, il n’entendait plus trop bien. En attendant, les secondes passaient et il estimait que c’était le moment pour lui annoncer.

- Il n’y a qu’un seul poison que je connaisse capable de transformer quelqu’un. Un ton solennel, presque inquiétant. Et elle ne transforme pas en montre, mais en sans-cœur… Ce qui, dans une certaine mesure, est un monstre.

Dernière édition par Cypher le Mer 12 Fév 2020 - 16:21, édité 1 fois
more_horiz
Oh merde, le seul truc que j’avais pour m’asseoir, je l’avais pété à coup de crane. Merde, merde, merde. Je voulais pas me transformer en sans coeur moi ! Je voulais pas m’tuer moi même. Ce serait si cruel ! Rhô la galère, mais quel monde de merde, mais quel monde de merde !

Attends.

J’remonte le temps, dans une certaine mesure. J’reviens a cinq minutes en arrière pour que le caillou se reconstitue. Nous on bouge pas d’un pouce, mais c’pas grave parce que ça m’arrange. Avec mon psychisme, je soulève le caillou et je l’amène dans notre pièce. Finalement je m’assois dessus.

Voilà c’est bon j’suis assis ! Allez dis moi c’que j’ai. J’crois que j’ressemble à un vampire plein de vomi. C’est quoi comme sans coeur ça tu crois ?

Tout ce que j’avais fait. Tout ça allait partir en fumée à cause de c’monde de merde. J’en avais plus rien à branler du trésor. J’voulais juste guérir et m’tirer d’ici. C’était hors de question que je devienne une ombre ou un vieux nocturne rouge à la con. Un jour Sora y’m’tuerait sans même savoir que c’était moi. Et j’veux pas de ça. J’veux pas disparaître, pas maintenant.

Kurt ! Tu peux pas te rater sur ce coup là ok ? Attends, r’passe moi la bouteille, j’veux vérifier que j’ai pas perdu le sens du goût. J’ai déjà l’impression d’avoir perdu mes doigts de pieds. Et je crois que j’sens plus les odeurs non plus. La pièce sent rien. Tu sens rien non plus toi ?

Je perdais mes sens petit à petit. Quoiqu'en fait le goût ça allait encore. Mais mes orteils, s'ils étaient morts, ça voulait p'tête dire que j'allais aussi perdre mes jambes ? Ou pire.

Putain mais toi aussi t’es pas pareil que d’habitude. Ton fut est plein de pâte chelou c’est quoi cette merde ? Kurt j’veux pas te faire paniquer mais tu te transformes en slime. Tu vas être tout gelatineux et tout dégueulasse. On va crever !

J’fais ce que je peux pour rester assis vraiment. La seule chose dont j’ai envie c’est de me barrer en passant par l’un des murs s’il le faut. Hors de question que j’crève ici dans c’tas de merde bourré de M16 Archers. C’était mort !

Attends, j’suis un simili. J’peux pas être un sans-coeur ET un simili si ? Ou alors ce serait un hybride ? Genre un… sans-mili ?

Rhô puis ce ventre qui tournait sans cesse sur lui même. C’était insoutenable. Si seulement j'pouvais devenir un Dieu, ne serait-ce qu'un instant...
more_horiz
- Attends, tu veux que j’trouve une solution !? Il se grattait le crâne serrant nerveusement sa canne, il avait les mains moites et allait devenir du slime. Médecin, pas expert en sans-cœur ou simili et encore moins en cauchemars !!!

Il avait envie de s’asseoir, lui aussi. Mais il n’y avait qu’une seule pierre, merde. Il se laissait tomber, passant ses mains dans ses cheveux alors que le temps défilait. Ils étaient condamnés. Tout ce qu’il avait fait ? C’était lui payer un verre et lui dresser un gigantesque doigt d’honneur.

C’était quoi, le karma qui venait lui répondre par la même réponse !?

Il était trop jeune pour crever. Devenir aveugle ? Il l’acceptait. Il avait été un sacré con dans sa vie. Cette nuit où il a été taper l’incruste dans la chambre de Song, les histoires avec Jones ayant été jusqu’à perdre sa jambe, tromper ses potes, avoir bâti une relation avec Lenore sur un énorme mensonge.

Kurt le concédait, il était une énorme merde et il méritait probablement de devenir un slime.

- Quitte à crever, je veux pas que ce soit dans cette merde avec des cailloux et des archers. Il passait le dos de sa main à son nez, retenant une larme. Alors, on se casse et on regarde un ciel étoilé ou la mer avant d’y passer.

Difficilement, il se relève. Putain de gravité. Il attrape Roxas à son tour, le trainait avec lui. Il était un pote, un vrai et il serait avec lui à la fin. Brièvement, l’aveugle se concentrait et l’instant d’après, ils disparaissaient ensemble pour se téléporter au seul endroit que le cerveau de l’aveugle parvenait à se souvenir.
more_horiz
Deuxième épisodes des aventures des charlots. Deuxième thème du marathon, le panneau défense d’entrer chez oogie boogie, de souvenir. Le tout dans un état d’ébriété avancé. Concept intéressant.

Alors il me manque…. Bah la description de votre transformation qui n’arrive à mi chemin, ça fait un peu tard. Si y avait vraiment eu des indices développés au fur et à mesure encore. Mais là on sens que … vous aviez juste oublier et que vous vous en êtes rendu compte à un moment.

Kurt, il y a une phrase que je n’ai pas compris. « Attends, Attends, Attends… Répéter les mots devait avec la magie nécessaire pour ralentir le temps . »

Est-ce que les fautes d’étourderie et manquement de mots sont là pour le côté complètement torché ? Ça aurait pu être intéressant comme concept si ça ne rendait pas la lecture vraiment difficile à comprendre. C’est limite si vos paroles en code couleur ne sont pas plus correctes que vos actions et descriptions en texte italique.

Alors je peux pas parler avec certitude parce que je ne l’ai jamais vécu mais je ne suis pas certaines que ivre, il se passe autant d’enchainement de galette…. Une oui, ça libère ça fait du bien… mais là .. j’dois en être à la quatrième chacun… heureusement que j’ai l’estomac solide. C’est un artefact comique a prendre en compte oui mais faudrait voir à pas trop en abuser non plus.

Sinon c’est marrant de les voir perdre pied tout les deux. Ça part clairement en couilles, j’aime bien. Le contexte le permet, la combinaison maison d’oogie boogie et l’alcool qui leur tourne la tête. Sans parler de la brotitude entre les deux. A voir si ça survit au prochain rp !

Difficulté et récompense : Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS. Tout les deux.
Ps en défense pour Kurt et Ps en patisserie pour roxas pour l’expérience en galette.

_______________________________
Lenore Caldwell, la présentation

La fiche de compétence
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum