Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz


« Tu vois José, le plus important dans la séduction, c’est la démarche. »

Ouais, c’est moi Francis. Le Docteur en Séduction. J’ai tringlé la moitié des Routes Stellaires et croyez-moi que celles que je n’ai pas faites, c’est qu’elles n’étaient pas praticables ! Mort de rire frère !

Putain, j’ai tâché ma chemise avec la sangria !

Il est onze heures, je suis déjà tâché, fait chier. Huayan va encore me dire que je suis un porc ! A t-elle tord ? Pas vraiment mais bon, faut que je brille de temps en temps quand même. Bon, en ce moment, y a pas trop de taff pour moi, du coup j’ai eu le vaisseau de la chef pour le week-end… Et devinez où que je suis allé ?!

Bah à la Costa bien sûr, le plus beau repaire de petits culs de l’univers, avec Tortuga. Mais à Tortuga c’est plutôt des gros culs qu’autre chose, mais c’est un détail ça.


« Bon elles viennent les meufs ou quoi là ? Merde ! Une heure qu’on poireaute comme des teubés !
- Calme toi Francis, ils vont nous entendre on va se faire virer…
- C’était mieux sous l’ANCIENNE DIRECTION, c’est moi qui vous le dit !
- Putain Francis, t’es relou. »

Nan mais c’est vrai ! Que Huayan fasse pas tout le boulot seule, ouais je veux bien. Mais là va falloir m’expliquer franchement. On aurait pas attendu autant, Huayan serait là, y aurait quarante culs alignés entrain de défiler sur ce putain de podium.

Le tout avec alcool gratuit pour les copains et les employés. Saucisses du barbecue en prime pour bibi.


« Tu disais sur la démarche ?
- Ah ouais la démarche… Bah tu vois, faut une carrure. T’vois moi, j’ai une sorte de prestance naturelle.
- C’est-à-dire ?
- Bah j’en impose quoi.
- C’est-à-dire ?
- Bah j’inspire le respect quoi.
- C’est-à-dire ?
- C’est-à-dire que si je me lève et que je te fous une baffe, t’es à terre et tu te chies dessus.
- Ah ouais, ça. »

Ah. Enfin ! Le présentateur arrive. Un mec plutôt jeune en costume d’été -faut dire que c’est tout le temps l’été ici-, style premier de la classe. Il serre de la minette de lui… Ou plutôt du minot. Ouais, certainement ça. Trop propre sur lui, ça cache quelque chose. Et merde ! J’ai des cacahuètes sur l’épaule, d’où c’est venu ?!

« P’tain José fait gaffe avec les huètes !
- Désolé Francis, j’avais pas vu ! »

Bref, le défilé commence.

Je serai incapable de dire quelle est la marque, les mannequins ou la couleur de mon slip à ce moment précis. Ce que je vois, c’est qu’il y a de go sur scène et on est pas sur de la courge pas fraîche.


« Ouah ! Regarde celle-là la troisième là José !
- Ouais, elle est belle !
- T’es con ou quoi ? J’ai plus de seins qu’elle ! »

Bon après, j’avoue que j’ai un gros plastron. Ou du gras, ça dépend du point de vue. Ma femme m’a dit un jour que j’étais gros… Je lui ai répondu d’aller se faire voir pour changer. M’enfin bref ! C’est pas tout ça mais : le défilé !

La musique rythmée se lance et une après une les mannequins montrent leurs corps dans de tout petit bikini bien serré comme il faut. Moi, pour faire comme les vieux beaux qui se prélassent à l’année ici avec toute leur tune, j’ai mis une chemise rouge à fleurs jaunes. C’est méga beauf mais ça plaît aux michtos.


« Ouais c’est pas mal ça… » murmuré-je en voyant la seconde à défiler.

Une grande blonde bien sulfureuse. Bizarre qu’elle ne m’ait pas remarqué dans la foule. Pourtant avec mes couleurs plus flashy que les bijoux de Huayan, elles devraient me remarquer ! Bon sang ! Ça commence mal cette affaire.


« T’as vu comment elle est belle celle qui défile là ? » me lance ce bon José.

Je bois une petite gorgée de sangria… Putain il est qu’onze heures mais me faut un truc plus fort. Bref, la poulette : ouais on commence à être sur du pas mal. Une belle brune, bien ténébreuse. Elle doit venir du monde d’Agrabah. Ouais c’est sympa ça… Vas-y tourne toi pour faire demi-tour.


« Vas-y ma chérie, donne tout à Papa Francis !
- Putain Francis arrête on va s’faire virer ! »

Et ouais, on peut plus rien dire dans ce monde de merde ! Y a la sécurité qui arrive ! Bon bah va falloir se tirer vite fait.

« Messieurs, je vais devoir vous demander de sortir.
- Messieurs, je vais devoir vous demander… C'EST QUI L'TAULIER ?!
- Oui, oui on s’en va ! Pardon, pardon ! »

José me chope par le bras et me tire. Il y arrive, c’est le signe que je suis au moins à deux grammes dans le sang. Les mecs nous escortent jusqu’à l’extérieur… Enfin « extérieur », là où y a pas le défilé quoi.

Ceci étant fait…


« Bon José, c’est pas tout ça, mais si on allait casser des culs ?
- Tu veux aller faire ta démarche c’est ça ?
- Ouais carrément !
- Vu ton état, certainement pas ! Francis, t’as vu comment t’as parlé aux mannequins ? T'as bu quoi ce matin ?
- C’est ça le secret : le culot José ! Et les couilles, et je te dirai pas celui que t’as pas mdr. J'ai peut-être mis trop de whisky dans mon "irish coffee"...
- Bon aller, on va s’jeter une petite bière et on va cuver sur la plage ? Parce que là je t'emmène certainement pas voir de la go.  
- VENDU ! Une belle blonde là, pour faire couler la sangria ! »

Allez hop ! Un bon week-end de débauche qui commence. N’empêche, en voyant le défilé, je me suis dit : j’aurai aimé être un bikini. Sexy, près du corps, bien dans les parties qu’il faut…  Mais bon, je suis né et je suis devenu Francis, c’est d’un autre niveau clairement !

Bon alors… Comment je vais aller au bar moi ?

_______________________________
J'aurais aimé être un bikini Signat10

"Watch me smile and watch me slay
'Cause I'm living for my true self everyday !
It's not about your color, gender or size
But if we come together, we can rise !"







Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian -蒙天-, Fondatrice de la Dynastie Song, Porteuse du Mandat Divin, Reine des Hans, des Mandchous et des Peuples du Sud, Grande Magistrice des Arts Magiques, Protectrice de la Terre des Dragons, Souveraine Légitime de toutes les Terres sous le Ciel, Ambassadrice des Cités Dorées du Consulat, Consule de l’Étiquette et Dame de Chengdu




more_horiz
Re-bonjour ! Je reviens pour un commentaire sur ton thème "défilé de maillot de bain sur la jeté de Costa Del Sol".

Je ne pense pas avoir grand-chose à dire ici, et j'espère que tu m'en excuseras. Comme précédemment, j'ai cru voir une ou deux fautes de-ci, de-là, mais rien qui soit problématique et nous en faisons tous.

On sent bien Francis dans ta narration — ce côté un tantinet brut et lourd, dira-t-on. Peut-être un peu éméché aussi. Quoiqu'il en soit, c'était un texte très fluide et agréable à lire ! Je crois que tu t'amuses en écrivant avec Francis, et ça se sent.

Si je devais dire quelque chose, ce serait que ton lecteur ne connaît peut-être pas José. Il n'est pas nécessaire de donner tout son CV ou de nous en faire une description exhaustive, mais il aurait pu être bon d'évoquer même très rapidement son lien avec Francis afin que celui qui ne te lis pas régulièrement sache quel est leur rapport. Est-ce un collègue du temps de la Shinra ? Un type rencontré à la Costa del Sol ? Un ami ? Je pense que tu saisis l'idée.

Comme je te l'avais dit, je vais tâcher d'être synthétique. Je ne pense pas avoir plus à apporter concernant ce texte !

Très facile (mini-série) : 5 XP, 50 munnies, 1 PS en Défense.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum