Kingdom Hearts RPGConnexion
Kingdom Hearts Rpg
Nous sommes quatorze ans après les évènements de Kingdom Hearts 2. En tant d’années, les choses ont considérablement changé. Les dangers d’hier sont des soucis bénins aujourd’hui, et au fil du temps, les héros ont surgi de là où on ne les attendait pas. Ce sont les membres de la lumière qui combattent jour après jour contre les ténèbres.

Ce n’est plus une quête solitaire qui ne concerne que certains élus. C’est une guerre de factions. Chaque groupe est terré dans son quartier général, se fait des ennemis comme des alliés. Vivre dehors est devenu trop dangereux. Être seul est suicidaire. A vous de choisir.

La guerre est imminente... chaque camp s'organise avec cette même certitude pour la bataille.

more_horiz
« J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage le corps dévêtu ! »

Il va finir par nous faire avoir des problèmes avec ses chansons à la noix. D’où est-ce qu’il arrive à retenir autant de cochonneries et de textes aux allures de mauvaises écritures érotiques ? J’aimerais bien qu’il retienne mieux les quelques leçons de Mandarin que Xupeng a, gentiment, bien voulu lui donner.

Francis est irrécupérable, j’en ai bien peur. Heureusement que notre hôte, Harun Al-Khawarizmi, n’est pas ici. Il pourrait être choqué d’entendre de telles paroles. C’est un homme raffiné lui.

Nous sommes de retour, de façon très courte je dois l’admettre à Agrabah. Pourquoi donc ? Hé bien il se trouve que l’un des contremaîtres du chantier de l’ambassade du Consulat sur ce monde a eu un accident malheureux. Le pauvre homme s’est brisé une jambe la semaine dernière en tombant d’un échafaudage.

Une belle chute de cinq mètres de hauteur apparemment. Bref. Il fallait passer des entretiens pour en sélectionner un nouveau. Déjà que nous ne sommes pas en avance sur ce dossier, il est tout à fait normal que nous essayions d’éviter d’être en retard.


« Hey Huayan, on se fait une petite chicha ? » demande t-il comme un gamin.

Il pense sérieusement que moi, Song Huayan, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Consule de l’Etiquette, Gouverneur et Dame de Chengdu, je vais aller fumer à la « chicha » dans le souk d’Agrabah ?


Je lui jette un regard des plus désapprobateur.

« Tu me prends pour qui Francis ? On fait un tour dans le souk si tu veux mais je ne vais pas dans tes coins de débauche je te préviens.
- Cool, je vais profiter pour acheter un truc à mon fils au passage !
- Voilà un détour qui me semble déjà beaucoup plus noble. Allons-y. »

Au lieu de retourner directement à l’astroport, nous nous rendons donc au souk. Le marché local disons. Je me rappelle quand j’y étais venu la dernière fois : une mission de négociation d’épices avec un marchand pour les restaurants de la Costa.

En espérant de ne pas revoir de main coupée cette fois-ci.


« Hey Huayan.
- Quoi ?
- T’as vu la vendeuse de babouches comment elle est bonne ?
- Sans commentaire. »

Je décide donc de prendre les choses en main et d’avancer devant lui pour qu’il me suive au lieu de le laisser mener et qu’il trouve absolument n’importe quoi à dire. Mine de rien, nous ne sommes pas non plus en vacances.

Un souvenir pour le fils de Francis… Qu’est-ce qui pourrait lui plaire ici ?

Un dédale de ruelles et de rues ombragées. Une multitude de stands, détales et d’échoppes. Ça grouille, il y en a de partout, pour tous les goûts et tous les prix. Mais bon, connaissant Francis, il ne va pas acheter grand chose à son fils. Juste une petite babiole.


« Hey attend moi chef, c’est bon ! Va pas si vite, j’ai pas le temps de regarder !
- Il fallait y penser avant de sortir connerie sur connerie, Francis. Dépêche-toi de choisir, on a pas toute la journée.
- Ok, ok ! J’ai vu un truc par là-bas, vient me dire ce que tu en penses ! »

On s’écarte un peu de l’allée où nous étions pour nous glisser dans une plus petite ruelle avec moins de monde et des vendeurs à l’allure moins… Accueillante et chaleureuse disons. Ils sont complètement enrubannés de la tête aux pieds et il ne faut pas être devin pour comprendre qu’ils ne cachent pas que leurs bourses sous ces épaisses bandes de tissu.

« Tu m’expliques ce qu’on fait ici ?
- Regarde ! »

Dans un renfoncement, un homme, similaire aux autres, a un drap sur le sol avec des armes dessus. Cependant, je dois admettre que ce sont de belles armes. Épousant les courbes et les détails artistiques locaux, ces armes qui sont me semble t-il des cimeterres sont d’une rare beauté.

Le forgeron qui a fabriqué ces armes mériterait d’être au Consulat.


« Combien ce cimeterre-là s’il te plaît ?
- Mais Francis… Tu vas acheter ça pour ton fils ?
- Il est comme son père, il adore la violence ! » me répond-il avec un grand éclat de rire bien gras.

Hé bien pourquoi, allons-y.

Le vendeur annonce un prix exorbitant, mais c’est sans compter la personnalité volcanique de Francis qui commence à négocier usant tout son poids -littéralement presque- pour avoir des réductions.

Après quelques minutes, nous repartons vivants et avec une belle arme en direction de l’astroport. Il est tout sourire, et j’avoue que j’apprécie de le voir comme ça. C’est agréable. Même si je continue de penser que ce n’est un objet adapté pour un jeune garçon.


« Tu n’étais pas obligé de proposer ton épouse en échange d’une réduction pour l’arme.
- Osef, le mec la verra jamais et même s’il la voit, au bout d’une semaine il me suppliera de la reprendre. Elle est tellement casse-couilles !
- Si tu le dis… Allez, rentrons. »

Nous récupérons notre vaisseau et repartons en direction des Routes Stellaires pour de nouvelles aventures.

_______________________________
Jour du Souk Signat10

"I'm the light every night in your world
You revel in the glory of my beauty
Ready to watch me be legendary ?
'Cause I'm ultraluminary !"










Porte-Parole -temporaire - des Cités Dorées du Consulat, Haute-Commissaire à la Sécurité Consulaire, Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian -蒙天-, Fondatrice de la Dynastie Song, Porteuse du Mandat Divin, Reine des Hans, des Mandchous et des Peuples du Sud, Grande Magistrice des Arts Magiques, Protectrice de la Terre des Dragons, Souveraine Légitime de toutes les Terres sous le Ciel, Ambassadrice des Cités Dorées du Consulat, Consule de l’Étiquette et Dame de Chengdu









more_horiz
Bonjour encore une fois !

De nouveau, un texte assez court mais engageant. Peu de fautes, fluide. On sent le marathon peser sur la relecture (j'ai remarqué un petit mot manquant dans une phrase, par exemple) mais nous ne sommes pas des robots au verbe parfait et à l'attention infaillible ! J'apprécie toujours de voir Francis avec Huayan. Ils sont un duo amusant. Le rapport de Francis à sa famille ne cessera jamais de me faire hausser un sourcil.

Un petit regret : j'aurais bien aimé voir la négociation entre Francis et le marchand. Je pense que cela aurait ajouté un petit quelque chose en plus au texte !

Et... c'est un commentaire très court mais je n'ai hélas rien de plus à ajouter. Etant donné mes (multiples) commentaires de ces derniers jours je pense que tu as une idée de ce que je trouve à ton style ! n.n Cependant, si jamais tu voulais une analyse plus poussée de ce texte en particulier, je t'invite à me le dire. Auquel cas je tâcherai de m'y atteler.

Facile : 10 XP, 100 munnies, 2 PS en Vitesse pour une course vite expédiée.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum