Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
L'heure était arrivée. La course allait bientôt commencer. Les gars que Locus avaient posté un peu partout nous confirmaient les sorties de véhicules de divers entrepôts en ville. Que de la grosse bagnole d'après leurs dires. Des moteurs de fou, Sam pétait les plombs.

Vu que j'avais pas forcément réussi a bien imprimer le circuit, j'avais pris Jordan avec moi au siège passager. On s'etait dit que ce serait plus malin. Puis le cas échéant, j'avais un tireur.

Le plus tendu vraiment ça a été de rejoindre le point de rendez-vous. On etait pas mega sereins. Parce que tu te doutes bien que si on avait foutu des gars en reconnaissance, les autres gangs avaient du faire pareil. On pouvait se faire prendre d'assaut n'importe quand entre le départ de l'entrepôt et l'arrivée à la ligne de départ.

On est pas arrivés les premiers. Y'avait déja pas mal de bagnoles et pas mal de kékés à côté en train de pavaner autour. Y'avait aussi, franchement une bonne poignées de meufs en top a danser autour des bagnoles et à clairement essayer de michto les mecs. Des putains de clichés sur pattes.

Par contre aucune barrière de sécu. Le moindre dérapage et c'était la merde. Surtout que dans ces moments là, les gens sont cons et oublient toute notion de danger. Ils veulent de l'action, ils veulent que ça aille vite et surtout ils veulent des grosses bagnoles forcément.

J'ai garé ma voiture mais je suis pas descendu, j'ai laissé Jordan faire le beau. J'y volais sa course, j'allais pas non plus lui chier dans ses pompes. Pour autant ça a été un gros raté de sa part. C'est à dire que les gros blacks bien stockos eux ils en avaient de l'attrait. Mais Jordan et son joggos du FC Illusiopolis bon... j'avoue contre les t shirt Calvin Klein y'a no match. Puis bon, le biactol ça coûte plus si cher je crois nan ?

Bref. Comme si ça suffisait pas il se fait vanner alors, truc un peu ghetto oblige je sors de la caisse. Je suis pas une armoire a glace de quatre mètres sur douze mais ça va. Puis une cagoule sur la tête en vrai ça fait bizarre. Je vais aider Jordan à sortir de la merde dans laquelle il s'est mise en répondant au black qui doit mettre un 4x4 sur chaque côté de sa barre de muscu.

Le black avait rien de spécial sur lui. Je veux dire, zéro signe distinctif. Y d'vait pas faire partie d'un gang je pense. C'etait encore un de ces cons qui savait pas dans quoi il foutait les pieds. Il était forcément repéré a cinquante bornes.

J'ai pour autant pas fait de tour des concurrents après avoir sauvé le cul de Jordan. C'etait mieux comme ça. L'apparât c'était pour les autres, si on commençait a se monter le crane entre gangs ça deviendrait trop vite hors de contrôle.

On a eté appellés a monter dans nos caisses. Jordan à côté de moi me montre le contact en se foutant de ma gueule. J'me dis que c'est justifié. Des mecs se chauffent à travers leurs vitres. C'est surtout les Dead Daisies qui foutent le bordel. Elles sont quatre dans la même bagnole. C'est le festival, elles font des doigts et crachent sur les bagnoles. Au moins si elle finissent dans le decor elles auront pas besoin d'airbags ces putes.

Une meuf en short et en sous tif se met au milieu de la piste. Elle agite un drapeau en damier. Elle s'arrête et se baisse d'un coup, signal du départ.


Fonce ! qu'il me dit Jordan la main sur l'AK au cas où. J'accélère et ça part. Il est mes yeux sur ce coup là. Il me guide vite fait, me donne des conseils et franchement on s'en tire pas mal sur les premières secondes.

Mais tout ça c'était avant qu'un de ces connards me rentre dedans. Je joue du volant pour le repousser, Sugar Rush style. J'arrive à m'en défaire mais y'en a un autre sur le côté qui me pousse dans un virage. Concrètement ça pue. J'ai l'impresion de me faire viser par tout le monde alors qu'un coup d'oeil dans le rétro me montre que c'est la merde de partout. C'était une bonne idée de pas mettre de règles.

Le mec de tout à l'heure revient. Jordan me hurle de piler ce que je fais parce que j'ai confiance. Les deux voitures se rentrent dedans a la place de me bloquer des deux côtés. Tac, levier de vitesse, frein à main je sais pas ce que je touche mais on repart sans avoir perdu trop de temps.

Et on arrive à la hauteur de la bagnole des Daisies. Elles nous arrachent un retro et j'entend un gros boum sur le toit. J'aime pas trop alors j'essaye de les degager mais elles s'obstinent. Fenêtre ouverte, elles se foutent de notre gueule et nous lâchent la grappe. Je comprends pas mais j'aime pas. Jordan s'apprête a leur tirer dessus ce gros félé mais je le retiens.

Y'a un deuxieme boum sur le toit j'aime pas. Et d'un coup une de ces putes me fait la meme qu'a Sugar Rush elle déboule sur le capot et nous tire dessus ! Je tourne a gauche et a droite pour la tej' mais ça marche pas.


Jordan ! Tire la putain de ta race !

Je me retourne et je vois Jordan la tête paniquée en train de se tenir la gorge. La pute lui a tiré dessus. Et maintenant c'est moi qu'elle vise. J'fais ce que je peux pour éviter les balles mais bien sûr qu'arrivé à un moment elle va me toucher. Reflexe de ninja du ninjutsu je récupère une balle à la volée entre mon index et mon majeur. Je la met dans le creux de ma main et je l'ejecte avec mon pouce toujours en tenant le volant d'une main.

Bon dans les faits c'est mon psychisme qui joue et je lui loge dans le crane direct. Elle s'arrête d'un coup. Je la bouge toujours par la pensée pour bien lui hacher le cerveau et elle finit par tomber d'elle même au virage d'après. Jordan lui, c'est rideau, c'est terminé.

J'ai plus de copilote, je connais pas le tracé donc c'est la merde. Je suis les autres bagnoles et je sais même pas comment gagner.

Mais je continue, je double un mec tant pis et je rattrape la caisse des Dead Daisies. Elles nous ont buté un mec certes, mais c'est un mec sans plus. Et j'sais pas c'que veut Locus là dessus donc j'engage rien. Y'en a une qui a cherché la merde, je l'ai calmée, c'est du un pour un. Elle essaient même pas de me tamponner rien. Je suis partagé.

Je continue, je suis ceux qui restent et je sais que d'ici quelques minutes ce sera la fin de la course. Je redouble un gars, et la bagnole des Daisies me rentre dans le cul. Une fois deux fois... je pile et je repars. Je regarde l'AK de longues secondes... puis merde.

Grosse manoeuvre, je tourne sur moi même avec le frein a main et j'ouvre le feu. Je me sers pas souvent d'un flingue mais quand je le fais je le fais bien. Une rafale a mi-hauteur de tête, je bute les deux de devant c'est fini. Je m'arrête je vois la meuf de derrière, celle qui reste, descendre de la caisse avec... avec un putain de lance patate. Elle le pose canon au sol, et elle arme la grosse manivelle prête à me shooter avec. Je releve l'AK. Je vise, je souffle et je laisse une balle partir en pleine gorge comme pour Jordan. Elle tombe a genoux, et je suis en train de m'enerver tellement fort que je me vois déjà rouler sur leurs cadavres.

Mais non. Non. Je reprends la courses et j'active la nitro. Jordan m'avait dit de pas y toucher sans qu'il soit là pour m'aider mais plus le choix. J'active et un son strident retentit alors que je m'enfonce dans mon siège. La caisse devient à la limite du controlable mais j'arrive plus ou moins a rattraper le mec de devant. Je le tamponne a l'arrière, et... forme de la caisse oblige je le double par en dessous. Sa caisse s'envole, attérrit mal et se retrouve à glisser sur le côté. Moi, j'passe la ligne d'arrivée.

Je descends de la caisse, la pression retombant peu a peu. J'étais tellement dedans que je pigeais moyen ce qu'il venait de se passer. Putain.

Les Songes me rejoignent et voient le cadavre de Jordan. Ils me demandent qui, je leur réponds et leur explique ce qu'il s'est passé. On rentre à l'entrepôt.


Bien joué mec, m'accueille Locus les bras grands ouverts. Franchement j'y croyais moyen.

Ouais. Je t'avais dit de pas t'en faire.

Ça va. Dommage que les autres connasses l'aient descendu. C'était pas un mauvais gars.

Il paraissait pas si touché que ça. Comme les autres en fait. Ces mecs là devaient avoir des coeurs mais... non p'tete pas en fait. C'est la colère qui amenait les ténèbres entre bien d'autres trucs. Eux n'en éprouvaient pas. Pas ici du moins. C'était p'tete une façon de se préserver bien que je les voyais pas du tout inquiétés par ce genre de trucs.

Au moins, les bookmakers allaient pas casser les couilles et le gang allait voir de la thune rentrer. C'était déja ça.
more_horiz
Bouquet final de cette trame course de rue !
Et, y’a beau y avoir de l’action et une course à bâton rompu, C’est clairement pas la même ambiance que Sugar Rush.

Comme toujours, l’actions est fluide et plutôt claire, et j’aurai apprécié plus de caractérisation des antagonistes. Ceci dit, ce qui a retenu mon attention….
Disons que durant toute ma lecture, j’ai vraiment eu du mal à cerner les sentiments de Roxas. A la fois il fait preuve de pas mal d’introspection, tout le long de cette trame, et en même temps, il y a son absence de réaction à la mort de Jordan.
Bon, tu l’explique : Jordan n’est qu’un mec parmi d’autre, pas plus apprécié que ça… Il n’empêche, ça fait trois RP que Roxas se balade avec, et trois RP que le gars est vaguement sympa avec notre jeune blondinet. En début de ce RP-ci, Roxas reconnait qu’il a piqué le spotlight de Jordan, le tire d’un mauvais pas vis-à-vis d’un compétiteur, bref y’a un début de lien, ce qui rend la description de sa mort particulièrement abrupte.
Cette légèreté avec la mort qu’a Roxas est probablement une des choses qui me met le plus mal à l’aise avec le personnage. Je l’avais aussi retrouvé dans C’est ma tournée, mais, bon, à ce moment là les morts étaient tes ennemis.
Et puis, dans ce texte ci, tu t’attarde sur le manque de réaction du reste du gang face à la mort de Jordan, et pourtant ton personnage non plus ne s’en est pas ému…
Du coup, je suis curieux. Qu’est ce que cette apathie signifie ? Tu as pourtant démontré que ton personnage a encore des sentiments, notamment dans tes rps avec D. Va (Le jour où j’ai presque pécho, New York c’est la ville de mon cœur) mais aussi simplement lors de ton retour à la Lumière (Bien choisir son jour) ou pendant ton passage au Palais des Rêves (Vestige d’un rêve).

Du coup…
Eh bien, je ne sais pas ! J’attend de voir comment tu vas développer ça, et je n’ai pas vraiment de conseils, plutôt tout un tas de questions… Je pense qu’en en lisant un peu plus sur tes RPs récent j’en apprendrait plus. Enfin, avant cela, je me suis dit que c’était injuste de te faire tant attendre pour cette notation, donc voici enfin venue la fin du pavé !

Exploit accompli
Avancé : 30 points d’expérience, 3 PS pour la forme, et 300 munnies sonnantes et trébuchantes !
Le gang des Songes, reconnaissant, te transmet un rapport, que je te laisse demander à Primus 😊
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum