Irelia Alishina
Irelia Alishina
La Danseuse

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Dans l'interminable... Left_bar_bleue177/550Dans l'interminable... Empty_bar_bleue  (177/550)

XP :

le Jeu 16 Jan 2020 - 22:44

À l’infini des rues et à l’abandon de ses pas, Irelia déambulait à son habitude dans les rues de Chengdu. Un soleil pâle, éclatant au-dessus des toits de la ville. L’hiver profitait de la distraction de l’astre, s’annonçant sans invitation et soufflant sa morsure sur les passants. La Danseuse parvenait à l’apprécier, lui faisant oublier la rudesse du mistral dans les rues de son monde natal ainsi que les couches de vêtements qu’elle s’épargnait.

Un pas léger, s’élevant avant chaque foulée, elle reprenait la direction des hauteurs de la ville. Un mécanisme pervers, jouant des heures de ses répétions, insinuait à ce qu’elle rentre.

Néanmoins, un sourire s’invitait à ses traits. L’idée de son retour s’immisçait à ses pensées, grossissante, en devenant une obsession à mesure que la saison avançait. La promesse des Jardin Radieux, la vue depuis sa chambre, l’histoire et les vers que son Poète lui réservait.

Elle en venait à croire que l’unique attache lui restant était la commémoration, l’ode à la danse.

D’un soupir, libérant un nuage blanc à ses lèvres, elle remarquait l’un des gardes de la Dame de la ville déambuler dans ce labyrinthe. Wuhan, à moins qu’il s’agissait d’un autre de ses hommes. Il distinguait finalement la Danseuse, accélérant son pas dans une discorde jusqu’à faire pied devant celle-ci.

- Alishina Guniang ! Veuillez me pardonner…
- Y a-t-il un problème.

Habitué par les mots, surprise par le ton, Irelia s’inquiétait subitement à la vue du document aux mains du garde.

- Songzi Huayan est partie il y a une heure, elle n’a pas pu vous attendre et m’a chargé de vous donner cette lettre. Ainsi que ses excuses.
- Quoi…

La main tendue, elle prenait le papier et le dépliait. Le cœur au bord des lèvres, une crainte grandissante et l’oppressant à la gorge. La poitrine de la rêveuse s’élevait irrégulièrement alors que ses yeux vairons oscillaient d’une ligne à l’autre.

- Mizore, Genesis… Arthur…
Le dernier nom se prononçait dans un murmure, discret, s’envolant sous le vent.

- Il faut que j’y aille.
- Un message a été envoyé à la station Shin’ra la plus proche, un vaisseau va venir vous récupérer et vous conduire jusqu’au Jardin Radieux.

Le regard vide, trop, Irelia sentait le sol s’évader sous ses pieds. Wuhan offrait un bras, elle l’accepta et reprenait contenance. Le corps tendu, les muscles en effroi, les images défilaient à ses yeux. Elle ignorait tout, s’imaginait toutefois sans difficulté les cris et la chaleur étouffante. La crainte se taisait, cette boule s’éteignait. Un trait naissait à la base de son cou, grimpant jusqu’à se perdre à sa chevelure.

Un flocon de neige tombait, venant suivre le regard de la Danseuse avant de s’écraser sur l’épaulière de garde.

Elle soufflait, le froid filtrant au travers de ses lèvres alors que la chute des flocons s’enchaînant mollement. La tension s’en allait, le courant à ses muscles la quittait. Affable, un sourire éteint, Irelia reprenant contenance jusqu’à débiter la cadence de sa marche en direction du Palais.

- Le ciel est cuivre, sans lueur aucune. On croirait voir vivre, et mourir la lune.
Inconsciente, elle repensait à la leçon de son Poète et y prononçait ses mots au rythme qu’elle s’imposait.

Une tombe auprès de sa sœur, la disparition d’un frère. Elle s’acharnait, réalisait ce qu’elle avait déjà enduré au pied du Sommet des Arts. Pour autant, elle s’accablait une fois encore. Un visage inerte, la tristesse en son coeur, le calme à son âme.

Éphémères, les pas d’Irelia se marquaient dans la neige s’accumulant calmement. Un dernier chant venait d’être poussée, glas de sa sœur Mizore, ainsi il retombait tel un tapis blanc à Chengdu.


Huayan Song
Huayan Song
L'Impératrice

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Dans l'interminable... Left_bar_bleue552/550Dans l'interminable... Empty_bar_bleue  (552/550)

XP :

le Jeu 16 Jan 2020 - 23:36
Tata Huayan au cœur de l’action… Ou de la notation plutôt !

Un rp court mais efficace. Agréable à lire, on y retrouve les éléments qui font qu’on aime les rps d’Irelia.

Une écriture légère, élégante, avec un vocabulaire que je trouve toujours aussi super. On note la variation de climat qui vient presque un acteur du rp. C’est intéressant et je suis très curieux de voir de nouveau le ciel intervenir dans les écrits du personnage.

Irelia semble attachée à Arthur, malgré que lors de la fin des travaux de l’Yishu Gong, elle avait l’air vouloir de calmer ses ardeurs. C’est une relation romantique intéressante qui suscite l’intérêt et qui demande un suivi à l’avenir.

Pour l’instant, Irelia y voit le Fils de la Poésie, mais qu’adviendra t-il si elle se rend compte qu’il n’est pas uniquement que ça. En effet, au-delà d’avoir un statut, les consuls sont aussi des hommes et des femmes. Le Fils d’Erato en tant que statut est effectivement source de prestige par essence, mais il y a « Arthur » derrière ça.

J’aime bien sortir cette image pour comparer les français un peu beaufs qui veulent sortir avec des femmes asiatiques parce qu’elles sont asiatiques, oubliant que ce sont des femmes qui ont un caractère, une personnalité propre. Et oui ! La japonaise qui fait la cuisine sans l’ouvrir et qui retire les pompes du mari quand il rentre, c’est en voie de disparition.

Par ailleurs, concernant Wuhan. Wuhan est le chef de la garde rapprochée d’élite de Huayan. S’ils ne sont pas entrain de la protéger elle, c’est qu’ils sont en mission très spéciale pour elle ou à l’entrainement. Ici, prévenir Irelia que le Jardin Radieux a été attaqué, ça ne nécessite pas vraiment que Wuhan se déplace ( surtout que c’est le chef en plus). Attention donc vis-à-vis des PNJs !^^

Mais voilà. C’est bien en tout cas. Faut continuer !

A très vite jeune demoiselle charmante !

Notation :

• Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en PSY.

PS : Très joli header !

Je te laisse modifier ta fiche !

_______________________________
Dans l'interminable... Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"






Impératrice Céleste Éternelle Meng Tian -蒙天-, Fondatrice de la Dynastie Song, Porteuse du Mandat Divin, Reine des Hans, des Mandchous et des Peuples du Sud, Grande Magistrice des Arts Magiques, Protectrice de la Terre des Dragons, Souveraine Légitime de toutes les Terres sous le Ciel, Ambassadrice des Cités Dorées du Consulat, Consule de l’Étiquette et Dame de Chengdu








messages
membres