Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Préparatifs du Nouvel An lunaire Left_bar_bleue419/550Préparatifs du Nouvel An lunaire Empty_bar_bleue  (419/550)

XP :

le Dim 29 Déc 2019 - 16:46
Me voici une nouvelle fois dans l’enceinte de la Cité Interdite.

Et dire que la plupart des gens du commun ne verront jamais ce qu’il y a derrière ces hauts murs rouges aux tuiles dorées.

Je m’avance vers la salle d’audience, escortée par des gardes du palais. A ma grande surprise, ce n’est pas l’Empereur qui est là, mais le Prince héritier Hailong. Avec un léger sourire. Manifestement, cela le fait rire de voir que l’Empereur m’a posé un lapin.


« L’Empereur m’a demandé de venir.
- En effet. Il m’a confié les préparatifs de la fête de cette année et donc… Il n’a pas besoin d’être là pour vous recevoir. Rassurez-vous ! »

Hum. Curieux. Habituellement, c’est l’Empereur avec le Ministre des Rites qui gère cette fête du Nouvel An lunaire… Il va falloir que je prévienne vite Gao à mon retour pour faire marche arrière sur certains points de notre plan. Ce facteur surprise va nous gêner à certains niveaux.

« Hé bien soit ! Comment vous portez-vous Votre Altesse ? » demandé-je, poliment avec un ton sympathique.

Tâchons de rester sympathiques et détendues.


« Je vais bien, merci. La santé de mon père commence à inquiéter certains membres de la Cour… C’est aussi pour cela que j’ai la responsabilité de la fête cette année. »

Au moins, une partie de mon plan se déroule comme il faut. C’est déjà cela de bien.

Il me fait signe de m’asseoir sur l’un des coussins. Je m’exécute sans broncher. Il va vraiment falloir que les oiseaux se mettent rapidement en ordre de marche. Leurs rapports sont trop maigres, je vais devoir donner un petit coup de fouet pour cela aille plus vite.

J’aurais déjà dû être prévenu que l’Empereur ne serait pas la personne qui me rencontrerait aujourd’hui… Je suis consciente qu’il faut du temps pour construire les nuits, distribuer les ordres, etc… Mais Harch aurait dû me prévenir, il est sensé s’être rapproché du Prince, comment se fait-il qu’il ne m’ait pas mis au courant de la chose ?

Ou alors, c’est une décision si récente qu’aucun de mes informateurs a eu le temps de me prévenir. Et à ce moment-là, il y a quelque chose de louche là-dedans. Il y a une faille dans mon système, dans mon plan ou dans ma vision de la situation. Vous me direz, est-ce si grave de ne pas savoir à l’avance que c’est le Prince Hailong au lieu de l’Empereur qui va organiser la fête du Nouvel An ? La réponse est non, mais le problème ne réside pas là.

Le problème, c’est que cela veut dire qu’il y a des évènements sur lesquels je n’ai peut-être pas d’informations. Ce qui veut dire que je n’ai pas le tableau en entier. Il me manque des parties, un peu comme un puzzle. Si ce dernier n’est pas complet, je ne peux pas tout voir et tout inclure dans mes plans.

Je me perds dans mon esprit, tandis que le Prince entame déjà la présentation de ses préparations.


« L’Empereur vous a fait appeler pour l’aider à la préparation de la fête, j’ai pris la liberté de devancer certains éléments, notamment les commandes de nourriture et de matériel. N’étant pas familière de telles cérémonies dans la Cité Interdite, j’ai cru bon de vous enlever ce poids.
- Merci Votre Altesse, vous êtes bien aimable. »

Et maintenant je suis prise de court. Quelle fin d’année admirable je fais. Il va me balader d’un point à un autre sans que je puisse vraiment dire quelque chose. Je ne suis pas préparée. Du tout. Il va falloir se réveiller et tenter d’apporter une pierre intéressante à l’édifice.

« La liste d’invités a-t-elle déjà été achevée ?
- Dans les grandes lignes, oui. Voulez-vous la consulter ?
- Avec plaisir, oui. »

Il tend une liste. Un eunuque vient la prendre dans ses deux mains et me la présente à son tour tout en s’inclinant. Je récupère le document, puis il se retire. Je débute ma lecture.

Les principaux ducs sont tous présents, sauf mon frère. D’après les annotations de la liste, il sera le noble qui protégera Beijing cette nuit-là, il ne sera pas présent dans la Cité Interdite. Mon invitation est donc essentiellement faite pour remplacer Gao mais également pour représenter le Consulat à la table de l’Empereur. Privilège d’Ambassadrice.

Il y aura également les princesses et leurs maris. Les concubines favorites de Sa Majesté. Des membres de la famille impériale… Il est noté que le fameux frère rustre de l’Empereur, le Duc du Dongbei, sera le chef de la garde de la Cité Interdite ce soir-là. J’imagine qu’il a été mis dû à l’inimitié entre lui et Hailong. Le Maître du Monde sait aussi que c’est un bon soldat… Cela doit le rassurer que ce soit lui qui monte la garde.

Plusieurs ministres seront également présents. Les principaux du gouvernement : Ministre des Rites, Ministre du Trésor, Ministre des Armées. A noter également que plusieurs hauts fonctionnaires et leurs épouses seront là.

En somme, toutes les personnalités importantes de la Terre des Dragons seront au banquet… Sauf l’Impératrice, et ça c’est étrange. Il me faut poser la question.


« Cette liste me semble bonne… Cependant, je ne vois pas l’Impératrice, votre Mère Royale. C’est un oubli de la part des eunuques ou bien il y a une raison à son absence ? » demandé-je poliment.

Il a l’air soudainement un peu peiné. Étrange…


« Malheureusement l’Impératrice ne pourra être vraisemblablement présente. Sa santé a été affecté récemment et l’état psychique de l’Empereur l’inquiète beaucoup. Elle se repose et est actuellement soignée par les médecins impériaux de la Cité Interdite. Si son état s’améliore, elle viendra au banquet, dans le cas contraire elle restera dans ses appartements loin des excès de la fête.
- Très bien, je ne savais pas pour l’Impératrice… Je connais quelques bons soigneurs, si jamais vous souhaitez qu’elle voit d’autres personnes en complément des médecins de la Cité Interdite.
- Merci beaucoup Songzi Huayan, j’y penserai. »

L’Impératrice est souffrante ? C’est effectivement une mauvaise chose. Mais j’imagine que les médecins impériaux s’en occupent dignement. De toute façon, il est interdit de pénétrer dans le harem. Seules certaines personnes le sont et je n’en fais pas partie. Pour ma plus grande joie je dois dire… Imaginez un espace clos avec plusieurs femmes qui se partagent l’affection d’un seul époux. Vieux qui plus est.

Cela doit être un champ de bataille de tous les jours.


« Concernant les rituels aux dieux, j’ai suivi la liste habituelle tout en rajoutant quelques produits spécifiques qui je l’espère, les inciteront à apporter une nouvelle vague de vie et de santé à mes deux parents.
- C’est une bonne idée. Si vous le souhaitez, j’apporterai également des offrandes de Chengdu.
- Toute offrande sera la bienvenue. Merci beaucoup. »

Nous abordons le reste des sujets. La tenue de la cérémonie, les différentes étapes, les feux d’artifice à minuit… Rien d’anormal dans les solutions avancées, nous sommes assez proches de l’organisation habituelle au final. Une fois que tout ceci est revu, le Prince met fin à notre entrevue d’une façon peu formelle.

« Pardonnez mon Père de vous avoir fait venir d’aussi loin pour si peu.
- Il n’y a rien à pardonner, lorsque l’Empereur appelle, je viens. Même pour la plus mineure des affaires.
- C’est tout à votre honneur. Je ne veux pas vous garder inutilement. Maintenant que nous avons revu les préparatifs, allez donc voir votre fils ! Je suis sûr qu’il sera ravi de voir sa mère !
- Merci Votre Altesse ! Je vais donc prendre congé. »

Je m’incline puis quitte la salle, conduit par un eunuque au pavillon dédié à mon fils. J’y retrouve Harch, entrain d’aiguiser une lame sur son bureau. Les nourrices s’occupent du petit.

« Ah, je ne vous attendais pas déjà…
- Je suis contente de te voir aussi Harch. »

Il fait une légère moue du visage.

« Oui, pardon. Vous allez bien ? » demande-t-il pour se faire pardonner.

« On fait aller. » répondis-je tout en tournant mon attention vers les nourrices à genou dans la pièce.

D’un geste, je les congédie pour le moment. Je veux être seule avec mon fils et Harch. Je m’agenouille à côté du berceau. Le petit me reconnaît et saisit deux doigts de la main que je tends vers lui. De l’autre, je touche son petit front… Il a de bonnes joues. Cela fait plaisir à voir.


« Comment se fait-il que je n’ai pas été tenue au courant que l’Empereur ne serait pas là pour me recevoir, hum ? Ta mission était d’être proche du Prince.
- C’est compliqué d’avoir connaissance de ces informations. Hailong parle beaucoup avec son père et n’en parle pas vraiment avec des personnes tierces. Les oiseaux n’ont pas pu les atteindre j’imagine. »

Il marque un point.

Je joue un peu avec le petit et le sort un peu de son berceau même si cela va perturber un peu sa sieste. Harch m’a prévenu qu’il avait commencé à marcher, ce qui est normal vu son âge. Je le porte un peu puis le pose au sol pour voir. Il tient bien sur ses jambes potelées.

Il arrive à marcher jusqu’à moi et arrive à me suivre lorsque je me déplace dans la pièce. Formidable !


« Bravo Yue ! Maman est fière de toi ! » lui dis-je pour le complimenter.

Il répond à mon sourire et continue de vadrouiller dans la pièce sous ma surveillance.


« Refermez votre grippe sur le Prince, Harch. Je ne veux plus rien manquer.
- Je ferais selon vos désirs, ma Dame.
- J’espère bien, Harch. N’oubliez pas que notre accord est assez clair.
- Soyez rassurée. Tout ira pour le mieux… »

Je m’arrête ici avec Harch. Je pense qu’il a compris que j’étais légèrement mécontente de lui sur ce coup-là. Je profite des quelques heures que j’ai encore de libre pour jouer avec Yue. Il se souvient bien de moi, malgré le fait qu’il ne me voit pas beaucoup… Cela me rassure.

Lorsque le crépuscule tombe. Je suis invitée à quitter la Cité Interdite. C’est la règle. J’adresse un au revoir maternel fort au petit et je salue poliment Harch avec un léger sourire. Je quitte les lieux et je retourne à Chengdu pour m’entretenir avec mon frère.

_______________________________
Préparatifs du Nouvel An lunaire Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Préparatifs du Nouvel An lunaire Left_bar_bleue314/400Préparatifs du Nouvel An lunaire Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Mar 14 Jan 2020 - 13:09
Final de mon grand marathon ! Bon, pas de suspens, j’vais sûrement avoir le même dans moins d’un mois. Heureusement que j’garde un bon cardio.

Alors, qu’est-ce que j’ai à raconter ici.

J’avoue avoir été trompé par le titre. Ici, je m’attendais plus à avoir de vrai préparatif, tel que des voyages chez les cuisiniers ou quoi que ce soit d’autres. Bon, est-ce que ça aurait été chiant ? J’pense pas. Comme j’ai déjà dit, c’est pas une culture que j’connais et j’aurais donc pu en apprendre plus.

Non, ici, c’est simplement une raison pour expliquer autre chose.

En tant que tel, est-ce que c’est grave ? Pas vraiment, c’est souvent ce que nous faisons, un réflexe, celui de préparer le terrain pour la suite afin que nous puissions nous dire « Mais oui ! C’est cela ! »

Ah ! c’est l’moment où j’suis pénible. Vous allez finir par croire que j’aime ça.

C’est qu’au bout d’un p’tit moment, j’connais les cordes de ton spectacle et que j’repère les indices que tu caches. Mais du coup, il y a un souci avec ça ?! J’sais pas, c’est une question à se poser soi-même. Par exemple, moi, j’ai pas envie de devenir prévisible, c’est pour ça que j’me fais un flip avec chacun de mes personnages.

Toutefois, est-ce que c’est un problème d’être prévisible ? J’sais pas. Comme tout, ça peut devenir un outil pour surprendre les gens. Si tu sais que les gens t’attendent à un endroit ? Alors, t’en profite pour jouer tes propres clichés pour en faire autre chose.

Donc… Voilà. Pas mal, hien ?


Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Symbiose !

_______________________________
messages
membres