Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Introduction-HRP
Spoiler :
« Mais qu’est ce que c’est que ces posts dégueulasse pleine de chiffre et de spoiler ? » Vous demandez vous sans doute.
Et bien mesdames et messieurs j’ai l’insigne honneur de vous présenter en exclusivité mondiale la première « aventure dont VOUS êtes le héros » de toute l’histoire de Kanak !

« Alors t’es bien mignon l’homme tronc mais c’est quoi une aventure dont vous êtes le héros ?»

Rien de compliqué là dedans rassurez-vous il s’agit simplement d’un…

« Non parce que le mec se permet de pas poster pendant deux mois mais si en plus c’est pour se ramener avec un RP en kit style IKEA merci mais non merci. »

Non mais alors justement j’allais vous…

« Et puis sérieusement vous avez vu le melon du gars ? Nianiania je perds mes jambes laissez moi vous expliquer pendant 6 RP à quel point je suis sombre et sensible tel du café au lait. »

Donc même plus de cohérence, on insulte gratuitement mainten…

« De toute façons Fiathen c’est devenu commerciale, il était plus drôle quand il avait des jambes ».

Ok bon je désactive ça….Voila, si jamais vous avez besoin d’une petite voix qui vous serves  la soupe n’allez pas vous fournir chez la ShinRa.

Hmhm reprenons. Je disais donc le concept d’une aventure dont vous êtes le héros est extrêmement simple, vous partez de la situation initiale (présente en 1), vous profitez de la plume subtile et raffinée de votre humble serviteur puis arrivé à la fin du spoiler vous allez être confrontée à un choix. Il vous faudra donc choisir l’action que vous souhaitez entreprendre puis vous rendre au numéro indiqué où un nouveau choix se présentera et ainsi de suite.

Néanmoins je ne vais pas vous laisser naviguer de manière complètement anarchique , donc plusieurs choses :
-Vous avez deux objectifs à accomplir qui vous seront présenté au début, dès que ceux –ci sont remplis : félicitation ! La partie est gagnée et s’achève donc sous les cris enthousiastes d’un public en extase (me contacter en mp pour une imitation bluffante dudit public)
-Bon soyons honnête vous le ferez, je le ferais si j’étais à votre place, mon poisson rouge le ferait s’il savait lire mais pour le principe : il est normalement interdit d’ouvrir tous les spoilers afin de choisir celui qui nous arrange le plus.
-Le domaine enchanté est peuplé d’un tigre bleu de deux mètres qui tue des orphelins et de Cassandra Pentaghast, il est donc dangereux. Vous disposez de dix point de vie, si ceux-ci tombe à 0 vous mourrez. Non.non non non attendez je n’ai pas dit ça. Comme j’ai encore envie de jouer Fiathen pendant quelques mois on va plutôt dire que vous vous réveillerez d’un très mauvais rêve et repartirez tout neuf depuis le choix 1.
-Pendant votre épopée il vous arrivera de trouver des objets ou de l’argent. Rien de bien compliqué rassurez-vous, si jamais vous n’avez rien pour noter sous la main ouvrez simplement un onglet de navigation et notez tout dans la barre de recherche. Pour le moment vos possessions se limitent à 12 munnies.
-Les objets de soins peuvent être utilisés à chaque fin de spoiler et dans n’importe quelle quantité s’il vous reste encore des points de vies.
-Il y a de grandes chances que vous passiez par le marché, vous trouverez dans celui-ci des marchands qui vendront divers babioles. Tout objets a une utilité dans le jeu néanmoins il est inutile d’acheter plusieurs fois le même objet (sauf pour les objets de soins bien entendu, je vous conseil d’ailleurs d’en acheter une bonne quantité).

Et…je suis certain d’avoir oublié quelques choses mais on va dire que c’est bon. Il ne me reste donc plus qu’à vous laisser ouvrir le spoiler numéro 1.

Bonne chance !



1
Spoiler :
Je crois qu’on m’en veut.

Oh alors bien loin de moi l’idée de verser dans la paranoïa, il est tout à fait possible que le cuistot est vidé son broc de poivre dans mon bol par accident. Recevoir une fiente de pigeon sur le crane c’est pareil ça peut arriver à tout le monde, j’avoue que je comprends moins comment une vache a pu chier devant ma porte mais admettons, je suis au rez de chaussée après tout. Par contre le seau de pisse d’âne qui m’attendais en équilibre au dessus de ma porte commence à demander quand même une sacrée suite de coïncidence pour arriver là par hasard.

Bref tout en restant le plus rationnel possible je pense que si je veux éviter d’avoir à trier le verre pilé dans mon gruau la semaine prochaine il vaudra peut être mieux mettre la pédale douce sur les cours. Mon espérance de vie apprécierait.

Et puis ces petits incidents fortuits mis à part c’est vrai que j’ai pas fait grand-chose d’autre que tortur…bosser ces temps-ci, une journée de repos me ferait pas de mal. Ne serait-ce que pour m’occuper d’aller le voir le tuteur de Thomas et m’occuper de deux trois courses, ça serait l’occasion de régler tout ça.

D’un autre côté…il me manque encore quelques classes de paladins avant d’avoir vu tout le monde, ce serait dommage de lancer mes cours particuliers avant d’être sûr qu’il n’y a pas d’autre élèves potentiels.
Et puis céder face à la pression est-ce que c’est bien digne de moi ? Quel message j’envoie si je plie face aux intimidations ? Je suis Fiathen moi, pas Fabrizio ! Je vais leur montrer qui est le pa…OUAH !
Me baissant je renvoie in extremis les deux boules puantes par la fenêtre où elles sont arrivées.

Va pour deux jours de congés. Faudrait pas surmener ces braves petits.

Le lendemain je me lève donc après le soleil pour la première fois depuis un bail. Le petit déjeuner se passe sans souci, c’est plutôt bon signe.
Bon à partir de là qu’est ce que je fais ? Soit je vais voir le tuteur de Tomas, soit je vais aller m’occuper de mes courses. J’ai notamment besoin de quelques seau de sang de porcs.


Pour aller à la rencontre du tuteur de Thomas aller en 25
Pour se mettre en quête de sang de porcs rendez-vous en 12



2
Spoiler :
Bon allez j’ai l’impression que c’est pas vraiment le moment de demander à un aspirant de me porter en haut, va pour Aubrey !

« -Hé Aubrey !

-Ah salut Fiathen, ça va bien?
-Comme un cul-de-jatte dans un endroit plein d’escalier. Dis voir tu connais Acker ? Un petit, trapu avec une barbe tressée pleine de bague.
-Ah oui Ludwig ! Oui oui je vois bien, pourquoi ?

-J’le cherche. Tu sais où le trouver ?

-Mmmh ça se pourrait bien oui. Mais aujourd’hui c’est le jour du marché et…

-J’ai compris. Tu veux combien ?

-Cinq munnies et t’as ton infos.

-Beaucoup trop cher. Deux.

-Trois et je te dis un secret.

-Bon…marché conclu. Tiens v’la ta thune.

-Merci ! Ludwig sera dans la grande cour extérieure dans cinq minutes pour entrainer les nouveaux.

-Ok parfait. Et mon secret ?

-Il adore le shifumi mais il est un peu maniaque,  il joue toujours caillou au début.

-Quoi ? Et en quoi ça va me servir ?

-Ah j’ai jamais dit que ça devait être utile. Mais c’est un secret. A plus ! »


Et cette radasse me plante avec mes trois munnies. Bon, j’ai une destination au moins.


Vous perdez trois munnies. Rendez-vous en 3 pour parler à Ludwig.

3
Spoiler :
Comme prévu Ludwig est là, donnant cours, une épée à la main, à une bande d’aspirant. Bon allez courage Fiathen après tout je suis quelqu’un de réputé au Sanctum, il n’y a pas de raison qu’il refuse de mettre Thomas sous mon aile. Et puis c’est pas comme si on était en froid ou quoi que ce soit. D’une traction des mains je m’avance vers lui pendant qu’il continue de parler à ses élèves.

« -
Aujourd’hui bande de mauviette vous allez faire grossir vos COUILLES ! Oui même toi Martha ! Pas de finasserie magique, pas de « ouhlala je suis un mage regardez moi agiter les mains comme une donzelle en chaleur ». Non aujourd’hui vrai cours de BONHOMME ! Alors vous allez me faire le plaisir de vous sortir du crane toutes les conneries que vous ont baragouiné ces deux fragiles de mages, de brandir vos épées avec de vrais cris VIRILES et de péter la gueule de vos adversaires ! Allez y avec les dents si il le faut mais je veux du SANG ! Faites comme si vous aviez l’autre tarlouze de demi-homme en face de vous ! »

Et c’est ainsi que le respect est mort. Salement.

Commençant à revoir mes chances de succès possibles à la baisse je me racle la gorge histoire d’attirer son attention.


« -Oh, z’êtes là ? Envie d’apprendre à vous servir de vos mains autrement que pour vous palucher ?

-Merci d’proposer mais j’suis très content d’la taille de mes couilles. J’viens vous causer de Thomas, votre aspirant.

-Ah oui, une lopette mais j’désespère pas d’arriver à en faire un templier honnête. Qu’est ce que vous lui voulez de beau ?

-J’aimerais qu’il devienne mon aspirant, il a un vrai potentiel magique.

-Pardon ? Un mage de plus ? Hors de question, avant d’apprendre à faire sortir des lapins de son chapeau Thomas à besoin de forger son caractère et je doute que vous soyez le mieux placé pour ça.

-Ah oui ? Et qui a participé à la capture d’un membre de la Coalition ?

-Sans doute la même personne qu’on a ramené inconscient sur une civière ce même jour.

-Et l’attaque des ronces c’était rien peut être ?

-Vous voulez parler de la mission où vous avez perdu vos deux jambes et passé des mois  à chouiner sur un lit d’hôpital ? »


Fermant les yeux j’inspire à fond. Ne t’énerve pas Fiathen, repousse toute ces images de mort violente ça ne servirait à rien. Ce serait très sympa mais ça ne servirait à rien.
Bon j’arriverai pas à lui prouver ma valeur grâce à mon CV, il faut que je trouves un autre truc. Rouvrant les yeux je prends la parole.


« -Ludwig, je vous défi… »

Si vous êtes venu ici grâce au conseil d’Aubrey rendez vous en 5
Sinon passez en 37


4
Spoiler :
Fouillant mes poches à la recherche d’un truc susceptible de l’intéresser je tombe sur ma solution antibactérienne pour porcs. Après tout un éleveur de porcs doit bien avoir besoin de quelques choses pour soigner ses animaux, non ? Alors que j’allais lui déballer mon speech il me prend de vitesse.

« -Oh mais c’est…Ok j’vous fais le seau gratos mais donnez moi ce truc là !
-Ah bah avec plaisir. Z’avez d’jà une bête malade ?

-Quoi ? Ah mais nan les médocs c’est pas pour la viande su’ patte lo ! Nan c’est la frangine qu’a chopé la fiévre aphteuse. Mais vot’ truc là c’est le petit Jesus en culotte de velour pour curer tout ça ! Moi j’dis toujours : si c’est bon pour l’bestiau c’est bon pour les bonnes femmes. »

Et ne me laissant pas le temps d’émettre la moindre objection il se saisit du flacon et va vers la grange.

Après quelques instants d’angoisse où j’entends de lointains cris qui pourraient aussi bien appartenir à des cochons qu’à un créancier trop gênant je vois revenir mon bonhomme avec le seau promis.


« -Et voilà ! Direct du producteur à sui qui mange ! Pas plus frais ! Pis j’ai rajouté quelques boudins aussi pour vous r’mercier, z’allez voir c’est du fameux.»

Le remerciant je charge tant bien que mal mon fardeau dans la place qui me reste sur mon chariot et je peux enfin m’en aller. Bon j’ai probablement perdu l’odorat à tout jamais et j’ai vu des choses qui auraient donné des cauchemars aux ronces de Maléfique mais tout ça n’aura pas été inutile.


Vous avez obtenu du sang de porcs, félicitation ! Vous vous êtes probablement demandé tout du long à quoi pouvait bien servir ce truc mais vous avez su mettre vos doutes de côté et accomplir votre devoir, le primarque serait fier de vous. Enfin sauf si Matthew est vegan auquel cas ça n’a pas du lui faire plaisir (et il a condamné à mort le dernier PJ qui ne lui plaisait pas donc gaffe à votre cul).

Vous avez obtenu un boudin du vieux Gildas. De la même manière que les pastilles il peut être consommé n’importe quand pour vous redonner 4 point de vie. La bonne nouvelle c’est que les bactéries se développant dans la viande ont un temps d’incubation d’au moins douze heures avant les premiers symptômes. Vous avez donc largement le temps de finir cette aventure avant d’être retrouver mort au pied d’une fosse d’aisance.
Si vous n’êtes as encore allez voir Ludwig pour obtenir le tutorat de Thomas alors il est temps d’y aller, rendez vous à la Citadelle en 26.

Si vous avez déjà affronté Ludwig avec succès alors vous avez remplis tous vos objectifs,la partie est donc gagnée ! Bravo ! Sachez que je suis fier de vous et relativement satisfait de ne pas avoir tapé 49 pages de textes pour rien.
Si vous avez passé la partie à tricher en ouvrant systématiquement les différents choix pour voir lequel serait le mieux laisser moi vous faire un clin d’œil de connivence et un petit rire complice. Hahaha. Voila. Maintenant laissez moi cracker votre IP, trouver votre adresse et envoyer mes hommes de mains à votre domicile pour vous apprendre le respect du travail d’autrui à coup de clés à mollettes dans les gencives. Batard.
Pour ceux qui ont encore une dentition et une dignité en bonne état vous pouvez aller lire le petit mot de la fin tout en bas. Je vais probablement donner quelques chiffres relatif à toutes cette aventure, car j’aime les chiffres, et parler de moi, car j’aime encore plus parler de moi.
Et si vous en avez aussi marre que moi de tout ça et que vous ne désirez plus rien d’autre que quitter cette page pleine de spoiler dégueulasse et aller demander mon ban à Chen (comme je vous comprend) alors laissez moi vous redonner mes félicitation les plus sincères, j’espère vraiment que vous aurez pris autant de plaisir à faire ce petit jeu que j’en ai eu à l’écrire.
Bon jeu à vous et au plaisir de vous lire !


5
Spoiler :
« -…au Shifumi.
-Pardon ? Vous voulez jouer l’avenir de quelqu’un avec un jeu ?

-Euh…je…

-Sacrément audacieux ! Ca me va, j’aurai eu honte de me battre contre un vieillard de toute façon. Allez en garde manant ! Shi-

-Fu.

-MI ! »


La feuille enveloppe la pierre. Aubrey est une profiteuse mais ses tuyaux son bon. Par contre elle ne m’a pas dit comment gérer une armoire à glace dont l’honneur semble mortellement blessé. Cependant après que son visage soit passé par toutes les teintes humainement possibles celui-ci ramène son poing toujours serré sur sa hanche et m’adresse un demi-sourire.

« -…Vous avez gagné. Et si vous avez eu le courage de défier un mec dont le biceps pèse plus lourd que toute vot’ personne sans trembler c’est que vous avez assez de courage à lui transmettre. Et surtout que vous tenez vraiment à l’avoir avec vous. Bonne chance avec lui, il a du potentiel mais il a besoin d’aide. Comme eux tous. »
Dit il en indiquant la foule d’aspirant en train de se battre.

« -Bon maintenant si vous voulez bien m’excuser. ALLEZ Canaguan c’est quoi ces attaques ?! Des caresses ?! Lâche moi ce bouclier et tiens ton épée à deux mains ! Pas besoin de défense quand ton adversaire est MORT ! »

Ouais…mieux vaut filer en effet, j’ai pas envie de faire partie des dommages collatéraux.
Bon direction le sang de porc, par où aller ? Je peux sortir par la poterne nord tout près d’ici, ça m’amène vers des champs plutôt pépouze et vu que je cherche des porcheries ou des abattoirs il y a moyen que ce soit dans ces coins là. Mais bon c’est grand comme endroit, si je cherche au pif ça peut prendre un moment.
Sinon je peux passer par le centre de la Citadelle, il y a un marché qui si tient. C’est toujours un bon endroit pour chercher des infos ou des babioles sympa. D’un autre côté les mauvaises rencontres y sont aussi fréquentes que les bonnes…


Félicitation, Thomas est dorénavant votre aspirant ! Faire triompher ainsi l’intellect sur la force, quel belle leçons pour les générations futures ! Franchement il faudrait être injuste pour ne pas vous accorder un bonus à la notation.

Si vous voulez passer par la poterne nord(passage certifié sans dragon maléfique cette fois-ci) passer en 14.
Si vous voulez passer par le marché passez en 15.


6
Spoiler :
La feuille enveloppe la pierre, j’ai gagné. Mon soulagement est cependant de courte durée quand je vois Ludwig dégager des ondes de meurtres presque palpables. Cependant après que son visage soit passé par toutes les teintes humainement possibles celui-ci ramène son poing toujours serré sur sa hanche et m’adresse un demi-sourire.

« -…Vous avez gagné. Et si vous avez eu le courage de défier un mec dont le biceps pèse plus lourd que toute vot’ personne sans trembler c’est que vous avez assez de courage à lui transmettre. Et surtout que vous tenez vraiment à l’avoir avec vous. Bonne chance avec lui, il a du potentiel mais il a besoin d’aide. »


Et après une bourrade dans l’épaule qui achève de dérégler mon squelette il me plante là. Poussant un énorme soupir je retourne au château avec le peu d’énergie qui me reste. Fini ! Cette journée de congé est enfin fini ! Heureusement que j’suis pas en repos tous les jours, j’y survivrai pas !

Félicitation ! Votre gout pour les jeux de hasard vous a donc permit de gagner la partie ! Avant que vous ne vous posiez trop de question sur la moralité plus que douteuse de l’écrivain je vous invite donc à aller lire le petit mot de la fin en bas de ce post s’il vous reste encore un peu de courage. Et si les flots de sang qui coule de vos yeux vous gênent un peu trop pour lire il ne me reste donc plus qu’à vous remercier d’être aller au bout ce périple, j’espère sincèrement que vous vous êtes autant amusé en jouant que je me suis amusé à écrire tout ça.

7
Spoiler :
Mouais j’veux pas faire mon pingre mais les escaliers apprécient beaucoup moins les beignets aux pommes. Me voila donc devant une rangé d’escalier qui sont ce qu’ils sont. C'est-à-dire super chiant. Bon allez soyons positif, ça va bien se passer. Je vais invoquer mon larbin squelette et en lui donnant une corde il devrait bien réussir à me tracter non ? Aucune raison que ça foire hein ? Allez ! Ca va être une vraie ballade de santé !…

J’ai vraiment aucun meilleur plan sous la main ?

Alors que j’allais me lancer une paire d’aspirant arrive dans le couloir. C’est peut être plus raisonnable de leur demander de me porter. Bon c’est vrai que ma réputation n’est pas au top niveau ces temps-ci mais les aspirants sont des gars plutôt respectueux en temps normal. Et puis entre une farce potentielle et une chute dans les escaliers…


Pour tenter le coup seul allez en 8
Pour demander de l’aide passez par le 9


8
Spoiler :
Me rappelant du seau de pisse je laisse passer les deux aspirants en frissonnant. On va s’en sortir seul, c’est probablement préférable.
Invoquant mon squelette je lui tends un bout de ficelle et chauffe Marcel ! Allez surtout ne pense pas au nombre de personnes mortes d’une chute dans les escaliers, ne compte pas le nombre de marche, ne…mais ça marche super bien en faite ! Courageusement mon tas d’os gravit chaque échelon sans sourcilier, sans le moindre signe de faiblesse, allez courage mon vieux plus  qu’une CLAC !

BIM ! BAM ! BOUM !

« -OURF ! »

La corde qui lâche…et dire que j’ai failli croire que quelque chose aujourd’hui allait bien se passer… quel naïf je fais. La chute fut aussi douloureuse qu’on peut s’y attendre de la part d’un escalier en pierre de cinq mètres mais heureusement une paire de gambette qui passait par là à amortit le choc. Levant la tête j’allais remercier mon sauveur quand…

« -Pour l’amour d’Etro à quoi jouez vous Fiathen ? »

Ludwig. Forcément.

« -Ah bah je tombe bien, ‘vous cherchais justement. J’dois vous causer de…

-Ca attendra. Je suis désolé mais j’ai un cours qui va démarrer dans très peu de temps et je déteste être en retard. Je vais dans la grande cours extérieur aider les aspirants à s’péter la gueule comme des hommes. On parlera là-bas, enfin si vous avez la force de rouler jusqu’ici. »

J’ai pas franchement aimé le petit regard qu’il me lança et je lui aurai peut être répondu si il m’en avait laissé le temps. Cependant dès la fin de sa phrase il tourna les talons et partis presque en courant vers l’extérieur.

Bon j’ai toute une nouvelle collection de bleu mais au moins je sais où il va. C’est ce qu’on appelle une victoire en demi-teinte j’imagine. Ou peut être en quart teinte.


Vous perdez 2 points de vie. Rendez vous en 3 pour parler à Ludwig.


9
Spoiler :
Finalement la hauteur de l’escalier et quelques flash d’une mort aussi violente que ridicule ma décide à mettre la jeunesse à contribution. Essayant de prendre un air sympathique je hèle les deux camarades.

« -Hé salut les gars, j’aurais besoin de monter à l’étage pour parler à Sir Acker. Vous pouvez me filer un coup de main ?
-Hé bien en fait...
-Il se trouve à la salle des cartes au troisième étage. Coupa le deuxième en lançant un regard de reproche à son pote. Mais on peut vous y monter si vous voulez.
-Ah bah c’est pas d’refus. Merci de l’info j’aurai eu bien du mal à le trouver sans vous. »

Et aussitôt dit aussitôt fait, les jeunes me montent avec une serviabilité louable au bout de trois escaliers tous plus mortellement tortueux et escarpés les uns que les autres. J’ai bien fait de tenter ma chance parce que dit donc j’en aurais chié pour arriver jusqu’ici.

Arrivée au troisième étage mes aspirants me reposent et prennent congé un peu précipitamment, apparemment un de leurs entraînement va bientôt débuter. Et dire qu’ils ont pris le risque de se mettre en retard pour leur vieux papy! Ah, ça m’en mettrait presque la larme à l’œil.
Et me v’la donc à chercher Ludwig, je dois dire que ça m’a prit un certain temps. J’ai fais chaque salle, chaque couloir, j’ai gueulé un bon moment et au moment où j’allais jeter l’éponge je l’ai vu.

Depuis une fenêtre en train de donner un cours de combat à l’épée dans la grande cour extérieure du château. Avec mes deux aspirants bien entendu.

Et dire qu’ils ont prit le risque de se mettre en retard pour foutre le vieux con que j’suis dans la merde ! Ah, ça m’en mettrais presque la larme à l’œil.
Bon j’ai deux choix. Soit je vais le rejoindre tout de suite mais va falloir que je speed à fond si je veux y arriver avant la fin de entraînement parce que sinon il va se barrer ailleurs et je l’aurai reperdu.
Soit je le préviens par télépathie de venir me rejoindre ici après son cours, ce serait plus simple mais il pourrait mal prendre le fait que je m’invite dans son crâne.


Pour tenter la descente en mode yolo allez en 10
Pour jouer le squatteur mental passez en 31


10
Spoiler :
Arrivé devant le première escalier j’inspire à fond, un peu de nerfs, si j’y vais à fonds et que j’me penche assez en arrière j’devrais à peine toucher les marches. Aucune chance de me retourner et il y aura bien un clampin en bas pour amortir la chute. Allez pas l’temps d’niaiser !

« -GERONIMERDE ! »



J’aimerai vous dire que ça c’est bien passé, vraiment c’est mon vœu le plus cher. Mais en réalité je ne suis même pas sûr d’avoir encore ma mâchoire.
J’ai rebondi de toutes les manières les plus douloureuses possibles sur toutes les parties de mon corps encore en ma possession. Inutile de dire que je regrette un peu.
Ceci dit le point positif c’est qu’il y avait bien un clampin à la réception et sa rencontre avec un vieillard en excès de vitesse lui as fait perdre quelques munnies qui sont tombés de sa poche dans la mienne. On va dire que ça valait le coup.
Réunissant mes forces et quelques miettes d’amour propre je me remets en selle et je pars voir Ludwig.


Vous avez perdu 4 points de santé et gagné deux munnies. Ce qui est assez représentatif de la valeur de votre existence. Allez donc voir Acker en 3.

11
Spoiler :
Alors que je sens la pierre fondre dans ma poche je vois le coup que va jouer Ludwig. C’état probablement le seul cas de figure où l’achat de cette artefact était rentable.
La feuille enveloppe la pierre, j’ai gagné. Mon soulagement est cependant de courte durée quand je vois Ludwig dégager des ondes de meurtres presque palpables. Cependant après que son visage soit passé par toutes les teintes humainement possibles celui-ci ramène son poing toujours serré sur sa hanche et m’adresse un demi-sourire.


« -…Vous avez gagné. Et si vous avez eu le courage de défier un mec dont le biceps pèse plus lourd que toute vot’ personne sans trembler c’est que vous avez assez de courage à lui transmettre. Et surtout que vous tenez vraiment à l’avoir avec vous. Bonne chance avec lui, il a du potentiel mais il a besoin d’aide. »

Et après une bourrade dans l’épaule qui achève de dérégler mon squelette il me plante là. Poussant un énorme soupir je retourne au château avec le peu d’énergie qui me reste. Fini ! Cette journée de congé est enfin fini ! Heureusement que j’suis pas en repos tous les jours, j’y survivrai pas !


Félicitation ! Votre gout pour la triche vous a donc permit de gagner la partie ! Avant que vous ne vous posiez trop de question sur la moralité plus que douteuse de l’écrivain je vous invite donc à aller lire le petit mot de la fin en bas de ce post si il vous reste encore un peu de courage. Et si les flots de sang qui coule de vos yeux vous gêne un peu trop pour lire il ne me reste donc plus qu’à vous remercier d’être aller au bout ce périple, j’espère sincèrement que vous vous êtes autant amusé en jouant que je me suis amusé à écrire tout ça.

12
Spoiler :
Autant commencer par les seaux de sangs. Le tuteur de Thomas sera toujours à la Citadelle ce soir, par contre les porcheries ou les abattoirs risquent d’être fermé si je me pointe trop tard. Et puis c’est le jour du marché autant en profiter.

Me dirigeant vers la sortie du Château je croise Aubrey. C’est une fille du coin et il y a des bonnes chances pour qu’elle ait quelques bonnes infos à me filer, par contre c’est aussi une foutue profiteuse et il n’y a aucun doute qu’elle en profitera pour me taxer mon blé.


Pour aborder Aubrey rendez vous en 33.
Pour continuer vers le marché filez en 15.


13
Spoiler :
Rien que l’ouverture du bocal est déjà une épreuve en soi. Les effluves qui s’en dégagent me laissent à la limite de l’évanouissement et je note du coin de l’œil que Ludwig pali un peu. Il doit regretter de m’avoir fait ouvrir cette boite de pandore végétarienne en pleine Citadelle. D’une main peu assuré je me saisi d’un cornichon (c’est moi où je peux sentir un pouls battre là dedans ?!), et alors que mon instinct de survie tambourine au porte de ma conscience pour me faire lâcher cette abomination je l’enfourne dans ma bouche et l’avale sans prendre le temps de mâcher.

Comme si mes intestins avaient prit vies.

Je ne vois rien d’autre pour le décrire, mes boyaux se tordent, se contractent, se révulsent et se révoltent devant une telle maltraitance. Je peux sentir mon estomac adopter sa propre conscience de lui, établir la déclaration des droits du système digestif puis mourir après une lutte héroïque contre l’envahisseur végétale. Et finalement après que mon foie ai convoqué un sommet de défense de la résistance immunitaire l’explosion du pancréas est décidé à l’unanimité annihilant le front d’invasion de l’union républicaine-cornichons.

Haletant, gisant dans une marre de vomi strié de sang une seule conclusion s’impose : j’ai survécu.

Je n’ai plus la moindre force en moi mais Ludwig me force à me redresser et m’observe, un respect neuf dans les yeux.


« -…Vous avez gagné. Et si vous avez eu le courage de défier un cornichon dont la population bactérienne pèse plus lourd que toute vot’ personne sans trembler c’est que vous avez assez de courage à lui transmettre. Et surtout que vous tenez vraiment à l’avoir avec vous. Bonne chance avec lui, il a du potentiel mais il a besoin d’aide. »  

Et après une bourrade dans l’épaule qui achève de dérégler mon squelette il me plante là. Poussant un énorme soupir je retourne au château avec le peu d’énergie qui me reste. Fini ! Cette journée de congé est enfin fini ! Heureusement que j’suis pas en repos tous les jours, j’y survivrai pas !


Félicitation ! Votre gout pour la malbouffe  vous a donc permit de gagner la partie ! Avant que vous ne vous posiez trop de question sur la moralité plus que douteuse de l’écrivain je vous invite donc à aller lire le petit mot de la fin en bas de ce post si il vous reste encore un peu de courage. Et si les flots de sang qui coule de vos yeux vous gêne un peu trop pour lire il ne me reste donc plus qu’à vous remercier d’être aller au bout ce périple, j’espère sincèrement que vous vous êtes autant amusé en jouant que je me suis amusé à écrire tout ça.


14
Spoiler :
Ah la route du nord ! Elle tellement pleine de…de…d’ennui. Ouais c’est vraiment le sommet de la chiantise, toujours le même paysage morne, toujours le même faux plat dégueulasse quand t’avance dans un chariot, jamais rien qui vient casser la monotonie, jamais personne qui…ah tiens si justement il y a une silhouette au loin. Peut être un genre de marchand itinérant qui se rend au marché ? Bizarre quand même un gus seul dans un lieu qui où il y a encore quelques sans cœurs, restons sur nos gardes.

Si Aubrey vous a donné des infos sur la région allez en 39
Sinon vous pouvez aller en 41.


15
Spoiler :
Aaah le marché, j’aime cette ambiance pleine de bruits et d’agitation, c’est un peu comme une grande fresque de l’humanité. Tous ces petits étals pittoresques, ces marchands qui crient, ces montreurs d’ours, ces troubadours, ces arracheurs de dents, ces fripouilles, ces pickpockets, ces arnaqueurs, ces charlatans…Je m’y sentirais presque comme à la maison !

Bon concentrons nous, près de moi j’avise l’échoppe de l’herboriste et du bijoutier ils ont toujours quelques petits trucs utiles ça pourrait être une bonne idée de leurs rendre visite. Sinon je peux continuer un peu plus loin pour tenter d’écouter les rumeurs et trouver des infos utiles, les gens sont plus bavard que des pies quand ils dépensent leurs frics. Bon faudra tendre l’oreille bien évidemment il y a peu de chance qu’un gars s’approche de moi et me murmure…


« -Hé toi, ouais toi le vieux. Ca te dirait de faire un tour dans une VRAI porcherie ? »

Bon ben faut croire que j’avais un peu de crédit sur mon karma.
Dévisageant le mec qui me fait face je ne peux m’empêcher de noter les quelques mouches qui lui tournent autour ainsi que la dague de trente centimètres qui bat à son côté. Honnêtement j’ai connu des tueurs en série plus rassurant que lui mais d’un autre côté je ne suis pas vraiment le mieux placé pour juger sur l’apparence. Bon faut que je me décide il a pas l’air de vouloir poireauter ici très longtemps.

Pour suivre le VRP en porcherie allez en 23
Pour aller faire un tour chez l’herboriste rendez vous en 35
Si vous voulez contempler la verroterie du bijoutier c’est en 17
Si vous souhaitez continuez un peu plus loin pour tenter d’entendre quelques rumeurs utiles passez en 18
Et enfin pour envoyer tout ce beau monde se faire voir et sortir de la Citadelle directement prenez le 22.


16
Spoiler :
Me revoilà à l’entrée du marché. Bon sans trop de surprise le rabatteur pour porcs a mit les bouts mais il me reste les autres possibilités.

Pour aller faire un tour chez l’herboriste rendez vous en 35
Si vous voulez contempler la verroterie du bijoutier c’est en 17
Si vous souhaitez continuez un peu plus loin pour tenter d’entendre quelques rumeurs utiles passez en 18
Et enfin pour sortir de la Citadelle directement prenez le 22.



17
Spoiler :
« -Oh, bonjour monsieur Fiathen ! Que joie de vous revoir ! »

Je déteste le bijoutier.

« - Alors comment allez-vous aujourd’hui ? Ca « roule » ? Héhé excusez moi je n’ai pas pu m’en empêcher. Vous savez que j’ai longtemps hésité entre la bijouterie et le stand-up ? Ah il fallait me voir quand j’étais gosse, toujours le mot pour rire, toujours la petite vanne bien placé, la petite formule pour créer l’hilarité. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’on m’appelait l’alchimiste de l’humour, je n’avais pas mon pareil pour changer l’air en rire. Et puis je n’étais pas comme tous ces arrivistes d’aujourd’hui pistonnés jusqu’au cou tout juste bon à caresser le Consulat dans le sens du poil. Oh non je n’hésitais pas à bousculer un peu les consciences moi, j’avais le calembour mouillé d’acide, toujours près à aller contre le politiquement correct, un vrai résistant anticonformistes. Vous avez entendu parler de mon spectacle sur l’hybride qui va au marché ? Je peux vous dire que c’est pas un des ces chiens de gardes du système qu’on verrai faire ça… »

Déjà sa boutique est trop propre, trop net. Tout brille ici, clairement je ne suis pas à ma place.

« -…Et elle se les rentre dans le cul ! Hahaha quelle marrade ! Mais bon vous savez ce que c’est hein ? Ce qui ne rentre pas dans le moule on s’arrange pour le briser. Et puis mon père n’aimait pas trop ça « tant qu’à être la honte de la famille autant que tu fasse de l’argent » qu’il disait. Je vais vous dire s’il m’avait soutenu à ce moment là, s’il avait supporté les menaces de mort anonyme qu’on recevait et les prêtres qui défilaient devant la maison en nous menaçant de nous excommunier le monde du spectacle en aurait eu sa face changé ! Que dis-je du spectacle ? La face du monde, oui ! Non parce que regardez où on en est aujourd’hui avec tous ces profiteurs qui viennent se servir des ressources de notre monde là plutôt que d’aller régler les problèmes de leur monde à eux. Oh alors j’entends tout de suite les gens me dire « ouiii mais tu comprends c’est une femme seule avec deux bébés alors tu comprends… » hé ben non je suis désolé mais moi je n’accepte pas, c’est de la lâcheté, voila moi je n’ai pas peur de le dire. Forcément si tout leur gosse se tire au moindre problème c’est logique qu’il soit autant dans la merde. Oui monsieur la merde, non parce que la politesse ça va bien deux minutes mais aujourd’hui… »

Et surtout par Etro mais qu’est ce qu’il cause ! C’est comme si ses battements de cœurs dépendaient du nombre de saloperie qu’il pouvait cracher à la seconde. Enfin quand on a l’habitude on finit par le supporter. C’est comme des bruits de travaux, si on se focalise dessus c’est insoutenable mais si on se concentre sur autre chose on finit par les oublier.
Le laissant causer dans le vide je déambule un peu devant les étagères, il parle plus pour lui que pour moi de toute façons, je pourrais être en train d’hiberner qu’il ne s’en rendrait pas compte.


Vous pouvez acheter les choses suivantes :

-Pierre de divination à usage unique, spécialisée dans les parties de pierre-feuille-ciseau. 5 munnies l’unité
- pierre de détection de sans cœur efficace uniquement sur des espèce prenant une apparence humanoïde de moins d’1m40 mais de plus d’1m20 pesant entre 39 et 40 kilos et ayant un grain de beauté sur la joue gauche. 5 munnies l’unité
-Jolie pierre rouge grenat. 5 munnies l’unité.


Si vous avez trouvé une pierre dans les étages de la Citadelle vous vous rendez compte qu’elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la pierre de détection de sans cœurs. Vous pouvez la garder ou la vendre pour trois munnies.
Une fois vos achats terminés vous pouvez retourner au marché en allant au 16.


Dernière édition par Fiathen le Lun 16 Déc 2019 - 18:59, édité 1 fois
more_horiz
18
Spoiler :
Sans prêter plus d’attention au représentant en porcherie je commence à m’enfoncer dans les méandres du marché, l’oreille ouverte aux commérages environnant. Les petites vieilles qui font leurs courses sont les meilleurs indics de l’univers.

« -Et ce jambon ma bonne dame ! Tâtez moi ce muscle plein de bonnes graisses ! Vingt-cinq munnies et à ce prix là j’me tranche la gorge !
-Mmh, c’est pas un peu faisandé ce truc ?
-Oh alors là je vous arrête tout de suite ! La viande est tellement fraiche que le porc  s’est même pas encore rendue compte qui lui manque des bouts ! Regardez elle frétille encore !
-C’est bien ça qui m’inquiète, oui. La viande du vieux Gildas a l’air aussi létal que ses cornichons. Pas étonnant qu’on doive mettre une pince à linge sur notre nez quand on prend la route du nord. Vous feriez mieux de vous fournir ailleurs jeune homme. »

Ouais la vieille a pas tort, la viande était tellement infectée qu’on avait l’impression qu’elle avait développé sa propre conscience. Néanmoins ça m’fait une bonne piste, la route du nord donc plus qu’à…

« -VOUS ?! »

Le marchand de jarre, un mec avec qui j’ai un trèèèès léger passif. Enfin léger comme la bonne vingtaine de jarre qui n’ont pas survécu notre dernière rencontre. A son regard j’ai l’impression que je n’aurai bientôt plus rien à leur envier si je ne me barre pas fissa.

Pour essayer de le semer à  la seule force de vos bras partez en 19.
Pour prendre un instant afin de tenter une diversion en gelant le sol sous ses pieds passez en 21.



19
Spoiler :
OUTCH ! Le temps de faire demi-tour cet enfoiré a eu le temps de me balancer un vase en pleine tête. Ca m’a un peu sonné mais finalement à force de tour et de détour j’ai réussi à le semer, bon c’est déjà ça de pris. Plus qu’à….mais attendez c’est quoi ça ? Des munnies ? Mais qui peut être assez con pour foutre de la thune dans une poterie ?
Bon bref, me revoilà à l’entrée du marché. Qu’est ce que je fais maintenant ?


Vous perdez 1 point de santé. Vous gagnez deux munnies.

Pour aller faire un tour chez l’herboriste rendez vous en 35
Si vous voulez contempler la verroterie du bijoutier c’est en 17
Pour sortir de la Citadelle directement prenez le 22.


20
Spoiler :
Fouillant mes poches à la recherche d’un truc susceptible de l’intéresser je tombe sur mon flacon de dissolvant pour matière fécale. Essayant de ne pas éprouver trop de honte je lui présente le flacon en me disant que vus l’endroit il y avait peut être moyen que ça lui serve.

Le concept d’un produit nettoyant à eu l’air de l’effrayer un peu et quelques part je pouvais le comprendre vu que les murs avaient plus l’air soudé par la crasse que par des clous mais finalement il a paru intéressé. S’emparant du flacon il est allé dans l’étable et…Je ne sais pas ce qu’il a fait, honnêtement je n’en ai pas la moindre idée mais d’un coup un véritable de raz de marée de mousse en est sorti soulevant des cris d’animaux apeurés par tant de propreté. La mousse à continué son chemin en dévalant la petite colline où était juché l’étable et a disparu à l’horizon laissant là une herbe propre et pur. Déglutissant avec peine je me promit de ne jamais traiter l’herboriste d’escroc.

Au bout d’un moment Gildas réapparu l’air un peu sonné mais avec un grand sourire un  peu niais sur la face.


« -Crénom de nom même du temps du vieux Gildas le coin a jamais était aussi propre, de ma vie j’aurai pus jamais à oter la bouse ! J’ai même retrouvé un bestiau qu’était enterré là dessous, un mois qu’il était là- et il est encore vivant ce con ! Fantastique vot’ truc y faudra que j’aille en chercher d’autre ! Bon ben j’vais vous donner ce que vous voulez hein, j’vous doit bien ça ! Pis aller j’vais même rajouter un pot de cornich’ ! C’est des trucs collectors maint’nat que j’ai pu le droit d’en vendre, vous en trouverez pas ailleurs ! »

Très honnêtement je me serais bien passé de son bocal qui contenait sans doute plus de tétanos que de légumes mais je ne voulais pas le vexer j’ai donc prit son cadeau et je l’ai regardé aller dans la grange.
Après quelques instants d’angoisse où j’entends de lointains cris qui pourraient aussi bien appartenir à des cochons qu’à un créancier trop gênant je vois revenir mon bonhomme avec le seau promis.


« -Et voilà ! Direct du producteur à sui qui mange ! Pas plus frais ! »

Le remerciant je charge tant bien que mal mon fardeau dans la place qui me reste sur mon chariot et je peux enfin m’en aller. Bon j’ai probablement perdu l’odorat à tout jamais et j’ai vu des choses qui auraient donné des cauchemars aux ronces de Maléfique mais tout ça n’aura pas été inutile.


Vous avez obtenu du sang de porcs, félicitation ! Vous vous êtes probablement demandé tout du long à quoi pouvait bien servir ce truc mais vous avez su mettre vos doutes de côté et accomplir votre devoir, le primarque serait fier de vous. Enfin sauf si Matthew est vegan auquel cas ça n’a pas du lui faire plaisir (et il a condamné à mort le dernier PJ qui ne lui plaisait pas donc gaffe à votre cul).

Vous avez obtenu un bocal de cornichon du vieux Gildas, édition collector. Le monde de la gastronomie vous envie. Et le monde de la sécurité alimentaire, lui, prépare votre rubrique nécrologique.
Si vous n’êtes as encore allez voir Ludwig pour obtenir le tutorat de Thomas alors il est temps d’y aller, rendez vous à la Citadelle en 26.

Si vous avez déjà affronté Ludwig avec succès alors vous avez remplis tous vos objectifs,la partie est donc gagnée ! Bravo ! Sachez que je suis fier de vous et relativement satisfait de ne pas avoir tapé 49 pages de textes pour rien.
Si vous avez passé la partie à tricher en ouvrant systématiquement les différents choix pour voir lequel serait le mieux laisser moi vous faire un clin d’œil de connivence et un petit rire complice. Hahaha. Voila. Maintenant laissez moi cracker votre IP, trouver votre adresse et envoyer mes hommes de mains à votre domicile pour vous apprendre le respect du travail d’autrui à coup de clés à mollettes dans les gencives. Batard.
Pour ceux qui ont encore une dentition et une dignité en bonne état vous pouvez aller lire le petit mot de la fin tout en bas. Je vais probablement donner quelques chiffres relatif à toutes cette aventure, car j’aime les chiffres, et parler de moi, car j’aime encore plus parler de moi.
Et si vous en avez aussi marre que moi de tout ça et que vous ne désirez plus rien d’autre que quitter cette page pleine de spoiler dégueulasse et aller demander mon ban à Chen (comme je vous comprend) alors laissez moi vous redonner mes félicitation les plus sincères, j’espère vraiment que vous aurez pris autant de plaisir à faire ce petit jeu que j’en ai eu à l’écrire.
Bon jeu à vous et au plaisir de vous lire !


21
Spoiler :
BOUM ! BAM ! CRAC !
Ca partait pourtant d’une bonne intention. Enfin non pour être honnête ça partait d’une intention exécrable mais j’avoue que le résultat a quelque peu dépassé mes attentes.
J’ai gelé le sol sous les pieds de l’autre brute histoire de lui faire perdre l’équilibre et de me laisser le temps de me barrer et en ça mon sort a eu l’effet voulu. Ce que je n’avais pas prévu c’est qu’en tombant il heurterait sa pile de vase.
Qui elle-même en tombant percuterait le stand voisin.
Qui lui-même en tombant…
Enfin bref vous avez compris l’idée, ma liste d’ennemi mortel vient de connaître une sacrée croissance.
La seule bonne nouvelle dans tout ça c’est que vu le chaos qui règne il y a de bonnes chances pour que personne ne sache que je suis la cause de tout ça. La mauvaise c’est qu’il vaut mieux que j’évite complètement le marché pour aujourd’hui. Juste au cas où.

Alors que j’allais me précipiter vers la sortie principal, une main me saisie l’épaule et me tire à l’écart, mamie Belette.


« -Hé ben vieille chose on peut dire que vous vous êtes mis dans une drôle de situation.

-Oui alors à la base…

-Pas le temps, prenez ce foulard pour vous cacher le visage et filez par la sortie sud, près du cimetière. Je vais les envoyer sur une fausse piste, ils ne sauront pas que c’est vous.

-Merci mamie, je ne vous mérite pas.

-Allons vous allez me faire rougir. Oh et rendez moi service : gardez le foulard. J’avais essuyé le vomi d’un nourrisson avec, il fallait que je le jette. »

C’est donc avec un foulard à l’odeur douteuse sur la tête que je sors de la Citadelle.

Sachant que Chen m’a déjà retiré 25 munnies lors de ma précédente rencontre avec le marchand de jarre j’espère de tout cœur qu’il ne tombera jamais là dessus. Pour aller au cimetière allez en 27.


22
Spoiler :
Et me voila donc à l’extérieur de la Citadelle, deux chemins s’offrent à moi. Soit je pars en direction du nord et de la forêt des étangs, soit je pars au sud en direction du cimetière.

Pour aller au sud partez en 27.
Pour suivre la route du nord prenez le 14.


23
Spoiler :
« -Heu…hé bien ça dépend…c’est loin ?
-Tout proche mon gars, pas plus de dix minutes.


C’est Etro qui l’envoie ma parole ! Moi qui m’imaginais déjà devoir rouler plusieurs heures sur des chemins poussiéreux. Hochant la tête avec empressement j’accepte de le suivre. En chemin néanmoins un détail me chiffonne.

« -Mais donc du coup le Sanctum a autorisé l’ouverture d’un truc pareil dans la Citadelle ?

-Hahaha tu te doutes bien que s‘ils étaient au courant on fermerait dans la seconde ! Enfin à vrai dire y en a certain qui nous connaissent mais ils ferment leur gueule contre quelques petites faveurs en nature si tu vois ce que j’veux dire. »


Je voyais très bien, oui. A force de nous servir des trucs infâmes en permanence pas étonnant que certain soit prêt à accepter n’importe quoi contre un bon bout de viande. Et puis bon une porcherie c’était pas le pire qu’on ai eu, sil ils gèrent bien leurs trucs moi j’ai rien contre. En me disant que j’vais ben fait de ne pas mettre d’insigne aujourd’hui je reprends.

« -Et vous arrivez à tout cacher ? J’veux dire l’odeur ça doit être un truc au bout d’un moment non ?

-L’odeur ? Non mais vous nous prenez pour qui ? C’est une maison sérieuse ici ! Tout est lavé et récuré tous les jours. Pareil pour les maladies on est super vigilant, de toute façon au moindre doute Paf ! Un coup de dague et ça dégage. C’est pas chez nous que vous aurez de la marchandise pleine de saloperie.

-Ah, là bravo ! Si tout le monde vous imitait on risquerait moins de choper des ténias ou toutes ces conneries là.

-Un tén…hé ben mon vieux on dirait que vous avez trainé vos guêtres dans de sales endroits. Mais rassurez vous chez nous même pas de viandes fripés, ‘faut dire que ça ce remplace tellement vite qu’on aurait tort de s’priver.

-Ah ouais ? Tiens j’aurai pas dit.

-Mais ouais mon vieux ! Dans certains endroits y en a des tellement désespérés qu’ils suivraient le premier venu pour avoir de quoi bouffer.

-Ah ok, c’est comme pour les champi’ j’imagine, faut connaître les bons coins. Mais du coup vous faites quoi du sang de ceux qui n’vous plaisent plus ?

-Du…du quoi ?!

-Ouais j’crois que dans certains établissements ils en font du boudin non ? Faut rien laisser perdre j’imagine. Non j’vous demande ça parce que justement j’en aurais besoin d’un seau ou deux.

-Oh wow wow wow, on peut dire que vous cachez bien vot’ jeux vous.

-Ah non non mais j’vous rassure c’est pour une occasion très spéciale. Sinon j’suis vraiment quelqu’un de très classique, hein. Sautez un bout de viande avec un peu de beurre, ça me conviendra tout à fais. Et si en plus il y a des champi’ dessus je…

-Okokok ça ira merci, gardez les détails. Pour votre affaire je verrais avec le patron mais j’imagine que si vous lui glissez une pièce ou deux devrait pas y avoir de souci. Ah et pendant qu’on y est à parler thune, tout nos nouveau client on droit à un bon de réduction. Voila le votre.

-Et ben on peut dire que vous êtes sacrément bien organisé dis donc. Oula par contre attention  à foutre shemazaï comme ça sur le papelard on pourrait se méprendre et croire que vous êtes un… »

Bordel. Dans tous les sens du terme.

Fausser compagnie à un rabatteur aussi près de son lieu de commerce risque de le chiffonner un peu, et chiffonner un homme armé dans une ruelle sombre n’entre pas dans le guide de survie du parfait petit citadin.
Mon « moi » pratique me souffle de continuer comme si de rien était puisque après tout ça fera tout aussi bien l’affaire pour ce que j’avais en tête. Pendant qu’il se fait marave par toutes mes autres personnalités j’essaye de réfléchir à un plan de replis.
Vous obtenez un bon de réduction pour la porcherie.

Pour tenter de vous en sortir grâce à votre sens de la diplomatie inné (celui qui inclut le fait d’envoyer des glaciers dans la gueule de votre interlocuteur) allez en 38.
D’un autre côté…tant qu’à y être autant en profiter pour prendre une petite « pause », non ? Pour profiter de l’endroit et vous prendre un malus à la notation c’est en 24.


24
Spoiler :
Je déconne. Allez en 38 jeune débauché(e).


25
Spoiler :
Bon il est temps de régler cette question de tutorat, ça fait trop longtemps que ça dure ! Le tuteur en question est un templier vétéran du nom de Ludwig Acker. Vu son rang il est probablement dans les étages en train de gérer des histoires administrative chiante du genre gérer les patrouilles, faire le point sur les recensements ou que sais-je encore.
En me dirigeant vers les escaliers je croise Aubrey, elle a suffisamment d’ancienneté pour avoir une chance de savoir qui est Ludwig et où il se planque. Ca pourrait m’épargner une ascension qui s’annonce un tantinet compliqué mais d’un autre côté la dernière fois elle m’avait racketté de sept munnies pour me lire un bouquin alors…j’hésite.


Pour continuer vers les escaliers partez en 7
Pour entamer la discussion avec Aubrey allez 2


26
Spoiler :
Me voilà enfin de retour à la Citadelle ! Vu la tendance qu’ont les passant à plisser le nez en me croisant je n’ai pas rapporté que des mauvais souvenirs et un peu de sang de la ferme du vieux Gildas, mais baste ! Plus qu’à trouver Ludwig pour négocier le tutorat de Thomas et on sera bon. Le problème étant que le mec ayant quand même une certaine importance dans l’ordre ça va sans doute être tout une aventure pour le trouver. Voyons voir peut être est il dans un des étages du château ou…

« -Templier Fiathen ! Un instant je vous prie ! »

Ah bah non tiens le v’là. Pas très grand, autant de muscles que de graisses et une barbe foisonnante prise dans une multitude de bagues et d’anneaux. Pas de doute j’ai touché le gros lot. Bon il à l’air de vouloir m’arracher le crane avec les dents pour en faire un hochet mais c’est peut être son air habituelle. Oui. Sans doute. La discussion va bien se passer.

Vous voici donc devant la dernière étape de votre périple ! Quelle chance de l’avoir trouvé si facilement ! A moins que ce ne soit simplement qu’au bout de 41 pages l’auteur en ai eu marre et commence à vouloir torcher tout ça le plus vite possible. Je vous laisse seul juge.

Si vous avez été suivre le VRP en porcherie au marché alors rendez vous en 42 petit coquin.
Si  ce n’est pas le cas mais que votre rencontre avec Gildas vous a valu de repartir avec un bocal de ses fameux cornichons passez en 34
Et si vous n’avez eu ni légumes en saumure ni curiosité mal placé je vous donne rendez vous en 45


27
Spoiler :
La route du sud longe le cimetière, pendant un instant je m’arrête pour contempler toutes ces rangées de croix veillant sur leur champ de fleur bleu. J’espère que là où vous êtes vous kiffez la vie les gars…enfin la non vie du coup.
Si vous croisez une paire de gambette qui se ballade seul dites leur que le reste les oublient pas. Enfin d’toutes façons j’devrais pas tarder à les rejoindre.

M’ébrouant un peu pour échapper à ces pensées badantes j’allais continuer mon chemin quand…


« -Hé vous, là ! »

Une jeune femme accroupis devant une tombe me dévisageait, un bouquet de fleur bleu dans chaque main. La vingtaine environ, plutôt grande et élancée, une queue de cheval noir qui lui tombait en bas du dos et le regard dur typique des gens qu’il faut pas faire chier.

« -Heu…ouais ?

-Est-ce que vous avez un truc rouge que vous pourriez me filer s’il vous plait ? C’est…vraiment important. »

Si vous avez cassé votre tirelire pour acheter une pierre de détection de sans cœur efficace uniquement sur des espèce prenant une apparence humanoïde de moins d’1m40 mais de plus d’1m20 pesant entre 39 et 40 kilos et ayant un grain de beauté sur la joue gauche(ou que vous avez trouvé une pierre verte pendant votre ascension de la citadelle) partez en 44
Si ce n’est pas le cas mais que vous disposez du foulard de Mamie ou d’une jolie pierre rouge grenat rendez-vous en 40.
Et si vous ne répondez à aucun des critères ci-dessus (sérieusement ?) allez en 29


28
Spoiler :
Rien que l’ouverture du bocal est déjà une épreuve en soi. Les effluves qui s’en dégagent me laissent à la limite de l’évanouissement et je note du coin de l’œil que Ludwig pali un peu. Il doit regretter de m’avoir fait ouvrir cette boite de pandore végétarienne en pleine Citadelle. D’une main peu assuré je me saisi d’un cornichon (c’est moi où je peux sentir un pouls battre là dedans ?!), et alors que mon instinct de survie tambourine au porte de ma conscience pour me faire lâcher cette abomination je l’enfourne dans ma bouche et l’avale sans prendre le temps de mâcher.

Vous êtes mort. Tout Simplement.

29
Spoiler :
« -Heu… non désolé.
-Bon tant pis, bonne journée. »
Dit elle en retournant s’occuper de sa tombe.

Me demandant un instant pourquoi elle m’avait demandé un truc pareil je fini bientôt par me désintéresser de la question et me reconcentre sur la route. Voyons dans quelle direction…OUAÏE !!

Un truc m’a sauté dessus par derrière  et a planté ses crocs dans ma gorge ! Par réflexe je déployai ma détection magique et…Bingo ! Derrière moi ce trouvait bien un…


JAUNE ECLATANT

Putain c’est bien le moment ! Ne perdant pas de temps à dévisager la jeune femme devant moi  je ne cherchai même pas à me retourner, plaçant mes mains dans mon dos je balançai un bloc de glace dans la direction du conna…
Voulu balancer un bloc de glace. En un bond stupéfiant de vitesse, la gonzesse s’était jetée sur l’intrus pour lui décocher un coup de pied qui aurait mit KO plus d’un templier.

Le son ne laissa pas de place au doute quant au succès de son entreprise, sans perdre plus de temps je fis demi-tour pour m’orienter face au monstre et…je m’arrêtai un instant. La fille se battait avec un gosse, ce batard de sans cœur avait prit l’apparence d’un petit garçon.
Me reprenant aussi vite que possible je joignis mes mains au dessus de ma tête et les rabaissa pour envoyer un bloc de glace d’une taille qui me vaudrait un sacré tas de procès si il y avait des mecs de la DDASS dans le coin.

Quelques fessés à but purement éducatives plus tard le rejeton des enfers finit par disparaitre dans la traditionnelle explosion de ténèbres. Bon un problème en moins, je reporte mon attention sur super nany.


« -Hé bah, joli réflexe. Vous êtes du Sanctum pour vous battre aussi bien?

-Mmh ? Oh oui, ordre des paladins. Je m’appelle Néréine Tissandar, et vous ?

-Fiathen, merci du coup de main. Heu…d’ailleurs je sais pas si tu sais mais je suis le gars qui s’occupe des entrainements magiques du Sanctum et je vais essayer de monter un cours un peu poussée avec quelques autres gars, ça te dirais d’en être ?

-Ma foi…faudrait que je sois un peu sotte pour refuser. Mais vous vous chargez de voir ça avec le paladin en chef. Entrainement ou pas si elle croit que je sèche je suis bonne pour récurer toutes les dalles du château de Maléfique.

-Compte sur moi. Je te recontacte bientôt pour la première session, à plus. »

Bon ne perdons pas plus de temps, la journée file mine de rien. Prenant congé de ma nouvelle élève me revoilà parti à la recherche de mes quelques seaux de sang, malheureusement un marchand itinérant douche bientôt mes espoirs de trouver ce que je cherche dans cette partie du Domaine enchantée. D’après lui il aurait fallu que je prenne la route du nord. Bon et bien demi-tour…


Félicitation ! Vous avez rempli l’objectif secret « Recruter Néréine ». Ce haut fait ne vous donnera pas droit à un trophée sur le forum ou à une retraite avant 64 ans mais au fond de vous vous savez que vous valez un peu plus que les gens qui vous entourent. On regonfle son égo avec ce qu’on peut.

Lors de son attaque le sans cœur a eu le temps de planter une de ses griffes dans votre épaule.
Vous perdez quatre points de vie.

Pour reprendre la route du nord allez en 30.
Pour refaire un tour au marché allez en 16.


30
Spoiler :
Vous savez à Illusiopolis on a un dicton populaire qui dit : « cadavre au matin rend l’avenir plus serein ». Et bah clairement vu l’odeur que j’endure depuis dix minutes il y a un mec dans les environs qui met ce foutu adage pratique depuis dix génération. C’était tout simplement prodigieux, à chaque pas je pensais  qu’il était physiquement impossible de faire pire et à pourtant l’odeur ne cessait jamais d’empirer.

Au bout de vingt minutes de ce calvaire, alors que je respirais par la bouche dans l’espoir de retarder ma mort par suffocation les premières traces d’habitations finirent par appairaitre. Le sol devint d’abord…boueux. Oui. Boueux. S’il vous plait j’ai besoin de croire que cette mare marronnasse est uniquement constitué de boue donc taisez vous.
Et enfin après avoir craint à six reprises de finirent ma vie seul, les roues embourbées dans ce cimetière de l’hygiène, je finis par apercevoir les…maisons. Enfin peut être. Disons qu’il y avait des murs usés dont la base disparaissait sous trente bons centimètres de déjections sanguinolentes séchées et un toit dont il était plus facile de compter les trous que les tuiles. Après est-ce qu’une quelconque forme de vie humaine avait pu survivre là dedans ?
Enfin en tout cas aux bruits qui sortaient du bâtiment le plus large j’étais bien arrivé dans un élevage porcin, c’était déjà ça. Quant à savoir si c’était le premier abattoir de porcs autogéré du Domaine Enchanté j’allais être vite fixé.

M’approchant difficilement en ne tentant même plus d’esquiver les coulées rouges et brunes je finis par arriver devant la porte du corps de ferme.
Allez du cran mon bon Fiathen, dis toi que quoique il y ai à l’intérieur ce sera moins pire que d’avoir traversé ce charnier pour rien. Toquant à la porte, ce qui a pour effet connexe de recouvrir mes phalanges d’une substance jaune et poisseuse, j’entends bientôt des bruits de pas de l’autre côté. Chargeant instinctivement mon froids dans ms paumes je retiens mon souffle et…l’individu qui m’ouvre est humain, bien.
Enfin il lui manque la plupart de ses dents, ses habits sont des genres de bouts de chiffon rapiécés et il refoule à peine plus que les bêtes dont il a la charge mais je m’attendais à pire.


« -Quoi dont qu’il veut l’cul de jatte, me salue t’il après qu’on se soit dévisagé pendant un instant.
-Heu…J’vais pas vous déranger longtemps, j’voudrais juste acheter un seau de sang si c’est possible.

-De quoué ? Ecoute lo si c’est encore pour une d’ces saletés d’rite bizarres avec des chtites filles et des gonzes à moitié bestiau c’est…
-Non non non, j’vous rassure j’suis juste…un envoyé du Sanctum on aimerait essayer de faire des potions de soins avec. Dis-je en lui montrant mon insigne.
Bon c’était du mytho à cent pour cent mais en même temps je doutais qu’on accorderait beaucoup de crédit à ce gus si il décidait de tout raconter à la populace.
-Des trucs qui soignent avec du sang d’bestiau ? Z’avez de ben drole d’idée au pays tiens. M’enfin ça vous regarde lo. Bon moi j’veux ben t’en filer quelques louché mais l’truc c’est qu’j’en fais du boudin et pas du mauvais, hein, c’est que d’la qualité chez moué. Donc ça te coutera…heu…dix sous pour un seau j’dirais. »]

Attendez quoi ?! Il le transmute en or massif son sang ou quoi ? Bon allez t’énerve pas Fiathen t’as pas fait tout ça pour quedal. Gardant le silence un instant je réfléchis à mes options.

Si vous avez encore vos dix munnies…hé bien déjà félicitation vous êtes une belle radasse, vous pouvez décider de jeter votre cash à la tête de la plèbe en allant en 43.
Si vous avez un bon de réduction pour la porcherie vous pouvez essayer de tirer profit de vos vices et le proposer à Gildas en allant en 32
Si, comme tout incontinent prévoyant, vous possédez du dissolvant pour matière fécale vous pouvez essayez de l’utiliser en allant en 20
Si vous avez achetez une solution antibactérienne pour porcs contre toute logique vous pouvez essayer de lui trouver une utilité en 4.
Et si vous ne possédez rien de tout ça, ou que vous ne voulez pas utiliser vos objets car vous êtes contre la redistribution du capital comme toute personne de droite qui se respecte, alors rendez vous en 36.


31
Spoiler :
Je vais quand même pas prendre le risque de me rompre le cou dans les escaliers, ça n’aiderait personne. Me concentrant sur Ludwig j’utilise ma magie.

« -Frère Acker ! C’est F… »

Note pour plus tard : toujours vérifier que la personne qu’on veut joindre ne risque pas d’être déconcentrée au pire moment.
Vu le flot de sang qui sort de son nez et le volume de ses vocalises il risque fort de ne pas être très bien disposé envers le télépathe. Le bon côté des choses c’est qu’il ne sait pas que c’est moi. Le mauvais c’est que si je retente quoi que ce soit maintenant je risque fort de faire connaissance avec le fond des douves.
On va attendre un peu qu’il se calme et plutôt s’occuper du sang de porcs hein ? Oui on va faire ça.

Prenant mon temps pour redescendre je remarque une petite pierre verte sur le sol. Dans le doute je l’empoche.


Vous avez gagné une « pierre mystérieuse »…non attendez ça la met trop en valeur je la refais. Vous avez gagné une  « pierre potentiellement intéressante mais bon si ça se trouve c’est peut être pas ouf ». Parfait, bien malin celui qui soupçonnerait quoi que ce soit.
Bref, allez donc au marché en 15 pour vous changer un peu les idées
.


32
Spoiler :
Alors que j’étais en train de fouiller mes poches à la recherche d’un truc quelconque capable de l’intéresser je sens soudain Gildas qui regarde avec intérêt un bout de papier tombé de ma poche. Le bon de réduction pour la porcherie. Alors que j’allais nier farouchement être le possesseur d’un truc pareil l’éleveur prend la parole.

« -Cinq munnies.
-Non attendez c’est pas du tout ce que…quoi ?

-J’vous fait un rabait d’cinq rond en échange du papelard là.
-Quoi euh…hé bien…

-Ooooh Gildas c’est qui le péquenot avec qui tu tire l’bout d’gras ?! »

La voix avait surgis de l’étage et la surprise a bien failli me coûter le peu de vie qui me restait, cependant alors que j’entendais des pas descendre un escalier je vois Gildas s’emparer de la réduc’ et la fourrer dans sa poche.

« -C’est rien la mère, r’monte donc faire tes trucs d’bonne femme lo ! J’parle d’affaire qu’t’y comprendrais rien ! »

La voix se met alors à lancer des injures dans une langue que je ne comprends même pas mais finit tout de même par remonter. Gildas reprend alors la parole.

« -Bon allez pas le temps de discutailler la frangine pourrait redescendre, j’vous l’fait gratos ça vous va ?
-Heu…ben… ouais j’imagine.

-Ok marché conclu, vous tombez à pic j’ai d’jà utilisé le miens pis c’est qu’y sont pas donné là bas. Bon j’vais vous chercher ça bougez pas. Pis pas un mot à la femme, hein ? Fin vous connaissez c’que c’est j’imagine. » Me dit il avec un clin d’œil.
Après quelques instants d’angoisse où j’entends de lointains cris dans la grange qui pourraient aussi bien appartenir à des cochons qu’à un créancier trop gênant je vois revenir mon bonhomme avec le seau promis.


« -Et voilà ! Direct du producteur à sui qui mange ! Pas plus frais ! »

Le remerciant je charge tant bien que mal mon fardeau dans la place qui me reste sur mon chariot et je peux enfin m’en aller. Bon j’ai probablement perdu l’odorat à tout jamais et j’ai vu des choses qui auraient donné des cauchemars aux ronces de Maléfique mais tout ça n’aura pas été inutile.

Vous avez obtenu du sang de porcs, félicitation ! Vous vous êtes probablement demandé tout du long à quoi pouvait bien servir ce truc mais vous avez su mettre vos doutes de côté et accomplir votre devoir, le primarque serait fier de vous. Enfin sauf si Matthew est vegan auquel cas ça n’a pas du lui faire plaisir (et il a condamné à mort le dernier PJ qui ne lui plaisait pas donc gaffe à votre cul).

Si vous n’êtes as encore allez voir Ludwig pour obtenir le tutorat de Thomas alors il est temps d’y aller, rendez vous à la Citadelle en 26.

Si vous avez déjà affronté Ludwig avec succès alors vous avez remplis tous vos objectifs,la partie est donc gagnée ! Bravo ! Sachez que je suis fier de vous et relativement satisfait de ne pas avoir tapé 49 pages de textes pour rien.
Si vous avez passé la partie à tricher en ouvrant systématiquement les différents choix pour voir lequel serait le mieux laisser moi vous faire un clin d’œil de connivence et un petit rire complice. Hahaha. Voila. Maintenant laissez moi cracker votre IP, trouver votre adresse et envoyer mes hommes de mains à votre domicile pour vous apprendre le respect du travail d’autrui à coup de clés à mollettes dans les gencives. Batard.
Pour ceux qui ont encore une dentition et une dignité en bonne état vous pouvez aller lire le petit mot de la fin tout en bas. Je vais probablement donner quelques chiffres relatif à toutes cette aventure, car j’aime les chiffres, et parler de moi, car j’aime encore plus parler de moi.
Et si vous en avez aussi marre que moi de tout ça et que vous ne désirez plus rien d’autre que quitter cette page pleine de spoiler dégueulasse et aller demander mon ban à Chen (comme je vous comprend) alors laissez moi vous redonner mes félicitation les plus sincères, j’espère vraiment que vous aurez pris autant de plaisir à faire ce petit jeu que j’en ai eu à l’écrire.
Bon jeu à vous et au plaisir de vous lire !




33
Spoiler :
Bon allez ça peut m’épargner quelques heures de recherches et dans mon état c’est pas du luxe. Va pour Aubrey !

« -Hé Aubrey !

-Ah salut Fiathen, ça va bien?

-Comme un cul-de-jatte dans un endroit plein d’escalier. Dis voir tu sais où j’peux trouver une porcherie ou un abattoir ? Il me faut du sang. Pour le boulot, bien entendu.

-Je préfère ne pas poser de question. Ecoute je crois savoir où tu peux trouver ça mais c’est le jour du marché et…

-J’ai compris. Tu veux combien ?

-Cinq munnies et t’as ton infos.

-Beaucoup trop cher. Deux.

-Trois et je te dis un secret.

-Bon…marché conclu. Tiens v’la ta thune.

-Merci ! Sors de la Citadelle et suis la route du nord sur cinq kilomètres. Il y a un vieil éleveur de porcs dans le coin. Vu l’odeur tu pourras difficilement le louper.

-Ok parfait. Et mon secret ?

-Il y a un sans cœur qui rode dans le coin où tu vas. La patrouille qui l’a vu a pas trop ébruité l’affaire parce qu’un sans cœur qui leur échappe c’est pas une super pub. Marthy dit qu’il l’a vue changer d’apparence mais vu qu’il est constamment bourré je ne sais pas si on peut trop s’y fier.

-D’accord, merci de l’info je ferais gaffe. A plus !

-Etro te garde Dracula. »

Et cette radasse me plante avec mes trois munnies. Bon, j’ai une destination reste à savoir si je pars direct ou si je fais un petit crochet par le marché.

Vous perdez trois munnies.
Pour prendre tout de suite la route du nord rendez-vous en 14.
Pour aller au marché et assouvir vos bas instincts consuméristes prenez le 15
.


34
Spoiler :
« -Ah tien Ludwig justement vous tombez bien, je…
-Moi d’abord, est-ce que je peux savoir ce que vous faites à vous balader avec un seau remplit de sang en pleine Citadelle ? Et je ne parle même pas de votre odeur, vous représentez le Sanctum vieux débris, pas un syndicat de clochard.

-Heu…c’est compliqué…c’est pour un truc…magique, voilà.

-Ah encore un de vos tours de détraqué, ça ne vous suffit de faire perdre leurs temps à tous nos membres avec vos tours de passe-passe peut être ? C’est pas pour faire des rituels bizarres qui mettraient la vie de nos gens en danger j’espère ?

-Heu non non non rassurez vous c’est parfaitement sans danger.

-Vous avez intérêt parce que  je vous tiendrais pour responsable  du moindre truc louche qui pourrait arriver dans la Citadelle.

-Vous avez ma parole. Bon heu…écoutez ça tombe bien que vous soyez là je voulais vous toucher deux mots à propos de Thomas Seidel votre apprentis.

-Hé bien quoi ? Vous l’avez défié en combat singulier et il a mit une rouste à la gonzesse que vous êtes ?

-Que…non pas du tout, il a un potentiel magique foutrement intéressant et j’aurais aimé devenir son tuteur si ça ne vous pose pas de problème.

-Son tuteur ? Vous ?! Ecoutez Thomas est un bon petit mais il besoin qu’on lui gonfle un peu ses couilles et c’est pas un demi-homme tel que vous qui pourrez l’y aider. Désolé mais c’est non.

-Ah oui ? Et qui a participé à la capture d’un membre de la Coalition ?

-Sans doute la même personne qu’on a ramené inconscient sur une civière ce même jour.

-Et l’attaque des ronces c’était rien peut être ?

-Vous voulez parler de la mission où vous avez perdu vos deux jambes et passé des mois  à chouiner sur un lit d’hôpital ? »

Fermant les yeux j’inspire à fond. Ne t’énerve pas Fiathen, repousse toute ces images de mort violente ça ne servirait à rien. Ce serait très sympa mais ça ne servirait à rien.
Bon j’arriverai pas à lui prouver ma valeur grâce à mon CV, il faut que je trouves un autre truc. Rouvrant les yeux je prends la parole.


« -Ludwig, je vous défi, ici et maintenant. Sortez votre arme et battez vous. »

A sa tête j’ai su que j’avais au moins réussi à le surprendre, en temps normal j’aurai peut être essayé de discuter un peu plus longtemps mais la journée avait été éprouvante et j’avais franchement envie de me passer les nerfs sur un truc. Et en l’occurrence le truc en question venait de m’insulter et était le dernier obstacle entre moi et mon lit. Inutile de vous dire qu’à l’instant où il acceptait je lui envoyais un trente trois tonnes en glace dans le bide et on en parlait plus.
Finalement après deux secondes de réflexions Ludwig sourit et pris la parole.


« -J’aurais accepté avec plaisir de vous faire bouffer les deux miettes d’amour propres qui vous reste mais nous sommes en plein centre ville, et je ne tiens pas à ce que des civils voient un templier envoyer un vieillard impotent à l’hosto. Néanmoins j’accepte de vous confier Thomas…si vous réussissez à manger un de ces cornichons que je vois ici. »

Levant un sourcil je mets un moment à comprendre qu’il fait référence au cornichon de Gildas. Le défi était simple : est-ce que je désirais le tutorat de l’autre clampin au risque de me faire digérer vivant par la capsule de bactérie que devaient être ces légumes ? Pas trop le choix malheureusement d’une main tremblante je me saisi du bocal.

Nous y voici ! Votre ultime épreuve avant la fin de toute cette aventure. Allez vous être terrassé par les cornichons favori de Death ou au contraire leur rappeler leur place dans la chaine alimentaire ?

Si vous avez plus de 8 point de vie allez en 13 (vous pouvez utiliser des objets de soins si il vous en reste).
Si ce n’est pas le cas allez en 28.


35
Spoiler :
J’aime l’ambiance qu’il y a chez l’herboriste. Toute cette saleté, ces bocaux poussiéreux, ce sol plein de liquide collant, ces taches suspectes…Quand on sait que tous ces trucs sont censés être des médocs ça me rassure un peu sur mon hygiène de vie.
Et puis le marchand est peu causant, il ne nous parle que pour encaisser l’argent. J’apprécie ça.


Vous pouvez acheter les choses suivantes :

-Pastille pour la gorge aux extraits de Spongius Lycoperdon Forticus (rend 2 points de santé). 1 munnies l’unité.
-Dissolvant pour matières fécales. 3 munnies l’unité
-Solution antibactérienne pour porcs. 2 munnies l’unité.


Une fois vos achats terminés vous pouvez retourner au marché en allant au 16.


36
Spoiler :
Farfouillant dans mes poches un instant je me rends vite à l’évidence, je n’ai pas assez d’argent et rien qui pourrait l’intéresser. Mais hors de question de faire demi-tour les mains vide.

« -Bon écoutez…j’peux pas vous payer mais vous pas besoin d’aide ou quoi ? Malgré mon apparence je peux encore être utile pour des travaux ou des trucs comme ça. »

Je pensais qu’il éclaterais de rire mais non, il semble réfléchir sérieusement à ma proposition puis il reprend la parole.

" -Bah…à la limite si vous pouviez nourrir les bestiau ça m’arrangerai bien. Tenez venez j’vais vous donner c’qui faut. J’y donne deux louches eud’ sucre et trois louches eud’ viande cru. J’utilise les vieux bestiau qu’ont cané comme ça j’perd rien, pas con le Gildas, hein ?" Me dit-il avec un grand sourire. A ce moment là j’ai compris que j’avais prit la mauvaise décision.



C’était…c’était…c’était…non. Rien. Ce n’était rien du tout. Ca n’a même strictement jamais eu lieu. Je refuse de m’en rappeler la moindre seconde. J’SUIS PAS VENU ICI POUR SOUFFRIR OKAY ?! Juste…laissez moi seul quelques instants s’il vous plait. Merci.

Chargeant le seau que le vieux Gildas m’a remit je m’en repars come je suis venu. Laissant derrière moi ma dignité et quelques bouts de chair.


Vous avez perdu 4 points de vie.

Vous avez obtenu du sang de porcs…félicitation ? Je ne sais pas c’est un peu flou néanmoins vous avez votre seau de sang, c’est le principal !  Vous vous êtes probablement demandé tout du long à quoi pouvait bien servir ce truc mais vous avez su mettre vos doutes de côté et accomplir votre devoir, le primarque serait fier de vous. Enfin sauf si Matthew est vegan auquel cas ça n’a pas du lui faire plaisir (et il a condamné à mort le dernier PJ qui ne lui plaisait pas donc gaffe à votre cul).

Si vous n’êtes as encore allez voir Ludwig pour obtenir le tutorat de Thomas alors il est temps d’y aller, rendez vous à la Citadelle en 26.

Si vous avez déjà affronté Ludwig avec succès alors vous avez remplis tous vos objectifs,la partie est donc gagnée ! Bravo ! Sachez que je suis fier de vous et relativement satisfait de ne pas avoir tapé 49 pages de textes pour rien.
Si vous avez passé la partie à tricher en ouvrant systématiquement les différents choix pour voir lequel serait le mieux laisser moi vous faire un clin d’œil de connivence et un petit rire complice. Hahaha. Voila. Maintenant laissez moi cracker votre IP, trouver votre adresse et envoyer mes hommes de mains à votre domicile pour vous apprendre le respect du travail d’autrui à coup de clés à mollettes dans les gencives. Batard.
Pour ceux qui ont encore une dentition et une dignité en bonne état vous pouvez aller lire le petit mot de la fin tout en bas. Je vais probablement donner quelques chiffres relatif à toutes cette aventure, car j’aime les chiffres, et parler de moi, car j’aime encore plus parler de moi.
Et si vous en avez aussi marre que moi de tout ça et que vous ne désirez plus rien d’autre que quitter cette page pleine de spoiler dégueulasse et aller demander mon ban à Chen (comme je vous comprend) alors laissez moi vous redonner mes félicitation les plus sincères, j’espère vraiment que vous aurez pris autant de plaisir à faire ce petit jeu que j’en ai eu à l’écrire.
Bon jeu à vous et au plaisir de vous lire !


Dernière édition par Fiathen le Mer 18 Déc 2019 - 17:17, édité 1 fois
more_horiz
37
Spoiler :
« -…dans un duel à la loyale.
-Pardon ? Vous avez perdu la tête ? »

Oui, très probablement. Mais rien d’autre n’était à même de gagner son respect, je voyais pas un gars pareil accepter un tournoi de bille. Et puis il y avait peut être moyen de négocier ça de manière safe.

« -Non, par contre la magie est accepté.

-Pff si vous pensez que vos artifices me font peur vous vous trompez. J’ai occis plus d’un mage dans ma carrière.

-J’en doute pas. Le perdant sera celui…

-Celui qui proclamera son abandon ou n’aura plus la force de le faire. Comme pour chaque duel. Allez assez perdu de temps. »

Faisant quelques moulinets avec son épée à deux mains en bois il s’écarta de quelques mètres.

« -A vous l’honneur monsieur… enfin si il vous en reste encore?

-Oh mais je n’en ferai rien. Au fait cette épée c’est pour compenser quoi ? »
Dis-je avec une inflexion de la main pour l’inviter à s’approcher.

Comme un train à vapeur qui me foncerait dessus.
C’est tout ce que j’ai eu le temps de penser avant qu’il ne comble la moitié de la distance nous séparant…et qu’il fasse exploser la mine magique que j’avais placé en le provoquant. Voila si avec ça…OUARF !

Il a continué. J’sais pas comment il a fait mais il a continué à courir comme si de rien n’était. Et moi je me suis étalé trois mètre plus loin sous la violence du coup qu’il m’a retourné. Impossible de parler, impossible de me relever. Il a…


« -…Vous avez gagné. Si vous avez eu le courage de défier un mec dont le biceps pèse plus lourd que toute vot’ personne sans trembler c’est que vous avez assez de courage à transmettre à Thomas. Et surtout que vous tenez vraiment à l’avoir avec vous. Bonne chance avec lui, il a du potentiel mais il a besoin d’aide. Comme eux tous. »
Dit il en indiquant la foule d’aspirant en train de se battre. Sa posture indiquait clairement qu’il avait senti mon attaque mais il continuait comme si ça n’avait aucune importance.

« -Bon maintenant si vous voulez bien m’excuser. ALLEZ Canaguan c’est quoi ces attaques ?! Des caresses ?! Lâche moi ce bouclier et tiens ton épée à deux mains ! Pas besoin de défense quand ton adversaire est MORT ! »

Ouais…mieux vaut filer en effet, j’ai pas envie de faire partie des dommages collatéraux.
Bon direction le sang de porc, par où aller ? Je peux sortir par la poterne nord tout près d’ici, ça m’amène vers des champs plutôt pépouze et vu que je cherche des porcheries ou des abattoirs il y a moyen que ce soit dans ces coins là. Mais bon c’est grand comme endroit, si je cherche au pif ça peut prendre un moment.
Sinon je peux passer par le centre de la Citadelle, il y a un marché qui s’y tient. C’est toujours un bon endroit pour chercher des infos ou des babioles sympa. D’un autre côté les mauvaises rencontres y sont aussi fréquentes que les bonnes…

Félicitation, Thomas est dorénavant votre aspirant ! Bon vous avez triomphez grâce à la pitié de votre adversaire mais ça reste une victoire. Néanmoins le coup de Ludwig n’est pas sans séquelles, vous perdez quatre points de santé.

Si vous voulez passer par la poterne nord (passage certifié sans dragon maléfique cette fois-ci) passez en 14.
Si vous voulez passer par le marché allez voir en 15.


38
Spoiler :
Les blocs de glaces produisent un son tout à fais réjouissant en écrasant les nez des proxénètes. Ce qui l’est beaucoup moins c’est les amis dudit proxénètes qui apparaissent de tous les recoins possibles.  Je décanille donc sans demander mon reste, la poterne nord étant pas loin je pique un sprint et sort de la ville. Mieux vaut éviter le marché le temps que ça se tasse.
Bon…il y a pas mal d’éleveur dans le coin, autant explorer un peu les environs.


Vous voici sorti de la Citadelle avec panache. Pour découvrir ce que le beauf qui à écrit tout ça vous réserve allez donc en 14.



39
Spoiler :
Me rappelant la mise en garde d’Aubrey j’utilise ma détection magique et…bingo ! C’est bien un de ces enfoirés de sans…

JAUNE ECLATANT

Me retournant de surprise je vois derrière moi une jeune femme qui avance vers moi avec l’air de se demander pourquoi je la zyeute comme ça…puis qui tape un putain de sprint l’instant d’après ce qui me fait revenir sur terre. Je refais face au démon qui a profité de mon égarement pour tenter de me sauter dessus, toute griffe sortis. Pas le temps de niaiser je tends les bras pour lui envoyer un bloc de glace dans le bide.
Tenter de lui envoyer un bloc de glace.

La fille a comblé la distance entre nous en un temps record et a repoussé le monstre d’un magnifique coups de pieds sauté en pleine gueule. A nous deux nous venons rapidement à bout du doppleganger dark edition qui s’évapore bien vite dans un panache de fumée.

Moralité : méfiez vous des promeneurs solitaires de la route du nord. C’est soit des clodo magiciens, soit des sans cœurs, soit des ninja.


Me rappelant ce que m’a rapporté ma détection magique je me tourne vers ma sauveuse.
« -Hé bah, joli réflexe. Vous êtes du Sanctum pour vous battre aussi bien?

-Mmh ? Oh oui, ordre des paladins. Je m’appelle Néréine Tissandar, et vous ?

-Fiathen, merci du coup de main. Heu…d’ailleurs je sais pas si tu sais mais je suis le gars qui s’occupe des entrainements magiques du Sanctum et je vais essayer de monter un cours un peu poussée avec quelques autres gars, ça te dirais d’en être ?

-Ma foi…faudrait que je sois un peu sotte pour refuser. Mais vous vous chargez de voir ça avec le paladin en chef. Entrainement ou pas si elle croit que je sèche je suis bonne pour récurer toutes les dalles du château de Maléfique.

-Compte sur moi. Je te recontacte bientôt pour la première session, à plus. »

Bon ne perdons pas plus de temps, la journée file mine de rien. Prenant congé de ma nouvelle élève me revoilà parti à la recherche de mes quelques seaux de sang. Courage, cette foutue route doit plus être bien longue.

Félicitation ! Vous avez rempli l’objectif secret « Recruter Néréine ». Ce haut fait ne vous donnera pas droit à un trophée sur le forum ou à une retraite avant 64 ans mais au fond de vous vous savez que vous valez un peu plus que les gens qui vous entourent. On regonfle son égo avec ce qu’on peut.

Pour continuer votre route c’est en 30.


40
Spoiler :
« -Heu… ouais j’dois avoir ça. Tenez » Dis-je en lui tendant ce que j’ai sans trop réfléchir.
Se penchant vers moi la jeune femme tendit la main avant de se figer et de lancer un regard acéré  par-dessus mon épaule. Par réflexe je déployai ma détection magique et…Bingo ! Derrière moi ce trouvait bien un…

JAUNE ECLATANT

Dévisageant la jeune femme devant moi je failli oublier la présence du démon derrière moi qui en profita pour me sauter dessus. Me reprenant de justesse je ne chercha même pas à me retourner, plaçant mes mains dans mon dos je balançai un bloc de glace dans la direction du conna…
Voulu balancer un bloc de glace. En un bond stupéfiant de vitesse, la gonzesse s’était jetée sur l’intrus pour lui décocher un coup de pied qui aurait mit KO plus d’un templier.

Le son ne laissa pas de place au doute quant au succès de son entreprise, sans perdre plus de temps je fis demi-tour pour m’orienter face au monstre et…je m’arrêtai un instant. La fille se battait avec un gosse, ce batard de sans cœur avait prit l’apparence d’un petit garçon.
Me reprenant aussi vite que possible je joignis mes mains au dessus de ma tête et les rabaissa pour envoyer un bloc de glace d’une taille qui me vaudrait un sacré tas de procès si il y avait des mecs de la DDASS dans le coin.

Quelques fessés à but purement éducatives plus tard le rejeton des enfers finit par disparaitre dans la traditionnelle explosion de ténèbres. Bon un problème en moins, je reporte mon attention sur super nany.


« -Hé bah, joli réflexe. Vous aviez vu comment que c’était un sans cœur ?

-Mmh ? Oh j’en savais rien, mais j’avais trouvé sa manière de s’approcher de nous un peu bizarre. Et lorsqu’il vous a sauté dessus je me suis dit qu’il y avait des chances pour que ce soit pas un pote.

-Heu…et si ça avait été un gosse qui voulait juste me faire un peu peur ?

-Je me serais excusé, mais dans le doute je préfère être celle qui commence la bagarre.
Dit-elle avec un haussement d’épaule. »

Violente et sans remord, encore une bonne pub pour le Sanctum.

« -Bon heu…ok merci du coup de main en tout cas. Mais dis moi pour te battre aussi bien tu ferais pas parti du Sanctum?

-Yep, Paladin depuis…deux ou trois ans maintenant.

-Niquel. Je sais pas si tu sais mais je suis le gars qui s’occupe des entrainements magiques du Sanctum et je vais essayer de monter un cours un peu poussée avec quelques autres gars, ça te dirais d’en être ?

-Ma foi…faudrait que je sois un peu sotte pour refuser. Mais vous vous chargez de voir ça avec le paladin en chef. Entrainement ou pas si elle croit que je sèche je suis bonne pour récurer toutes les dalles du château de Maléfique.

-Compte sur moi. Je te recontacte bientôt pour la première session….c’est quoi ton blaze d’jà ?

-Néréine. Néréine Tissandar.

-Ca marche, à plus Néréine. »

Bon ne perdons pas plus de temps, la journée file mine de rien. Prenant congé de ma nouvelle élève me revoilà parti à la recherche de mes quelques seaux de sang, malheureusement un marchand itinérant douche bientôt mes espoirs de trouver ce que je cherche dans cette partie du Domaine enchantée. D’après lui il aurait fallu que je prenne la route du nord. Bon et bien demi-tour…

Félicitation ! Vous avez rempli l’objectif secret « Recruter Néréine ». Ce haut fait ne vous donnera pas droit à un trophée sur le forum ou à une retraite avant 64 ans mais au fond de vous vous savez que vous valez un peu plus que les gens qui vous entourent. On regonfle son égo avec ce qu’on peut.

Lors de son saut le sans cœur a eu le temps de planter une de ses griffes dans votre épaule.
Vous perdez deux points de vie.
Pour reprendre la route du nord allez en 30.
Pour refaire un tour au marché allez en 16
.


41
Spoiler :
Ennemi ? Pas ennemi ? Louche ? Pas louche ? Randonneur ? Tueur ? Gars sympa ? Matthew March ? Au bout de trente bonnes secondes et alors que l’individu n’est plus qu’à quelques mètres de moi mon côté parano prends le dessus et j’utilise ma détection magique et…bingo ! C’est bien un de ces enfoirés de sans…

JAUNE ECLATANT

Me retournant de surprise je vois derrière moi une jeune femme qui avance vers moi avec l’air de se demander pourquoi je la zyeute comme ça…puis qui tape un putain de sprint l’instant d’après ce qui me fait revenir sur terre. Je refais face au démon qui a profité de mon égarement pour me sauter dessus, ses griffes me labourant le torse. Pas le temps de niaiser je tends les bras pour lui envoyer un bloc de glace dans le bide.
Tenter de lui envoyer un bloc de glace.

La fille a comblé la distance entre nous en un temps record et a repoussé le monstre d’un magnifique coups de pieds sauté en pleine gueule. A nous deux nous venons rapidement à bout du doppleganger dark edition qui s’évapore bien vite dans un panache de fumée.

Moralité : méfiez vous des promeneurs solitaires de la route du nord. C’est soit des clodo magiciens, soit des sans cœurs, soit des ninja.

Me rappelant ce que m’a rapporté ma détection magique je me tourne vers ma sauveuse.

« -Hé bah, joli réflexe. Vous êtes du Sanctum pour vous battre aussi bien?

-Mmh ? Oh oui, ordre des paladins. Je m’appelle Néréine Tissandar, et vous ?

-Fiathen, merci du coup de main. Heu…d’ailleurs je sais pas si tu sais mais je suis le gars qui s’occupe des entrainements magiques du Sanctum et je vais essayer de monter un cours un peu poussée avec quelques autres gars, ça te dirais d’en être ?

-Ma foi…faudrait que je sois un peu sotte pour refuser. Mais vous vous chargez de voir ça avec le paladin en chef. Entrainement ou pas si elle croit que je sèche je suis bonne pour récurer toutes les dalles du château de Maléfique.

-Compte sur moi. Je te recontacte bientôt pour la première session, à plus. »

Bon ne perdons pas plus de temps, la journée file mine de rien. Prenant congé de ma nouvelle élève me revoilà parti à la recherche de mes quelques seaux de sang. Courage, cette foutue route doit plus être bien longue.

Vous avez perdu 2 points de vie.

Félicitation ! Vous avez rempli l’objectif secret « Recruter Néréine ». Ce haut fait ne vous donnera pas droit à un trophée sur le forum ou à une retraite avant 64 ans mais au fond de vous vous savez que vous valez un peu plus que les gens qui vous entourent. On regonfle son égo avec ce qu’on peut.

Pour continuer votre route c’est en 30
.


42
Spoiler :
« -Ah Ludwig vous tombez bien, justement je…
-Moi d’abord vieux filou ! Des hommes en mission pour débusquer un lieu de débauche clandestin m’ont dit vous avoir vu discuter avec un des escrocs qu’ils essayaient de coincer, est-ce vrai ?

-Euh…écoutez Ludwig c’est une histoire compliqué et…

-Ne tergiversez pas Fiathen ! Est-ce vrai OUI OU NON ?

-Hé bien…oui mais je vous assure que…

-HAHAHA dans mes bras vieux brigands ! »


Dit il en me donnant une étreinte à étouffer un bœuf. Alors que j’entends ma dernière cote craquer il finit par me relâcher toujours hilare et reprends la parole.

"-Ca fait des mois que mes hommes essayent d’infiltrer leur réseau discrètement et vous en même pas une heure vous prenez l’affaire en main, vous trouvez le bordel et vous poussez ces enfoirés à vous agresser. Mes hommes étaient dans le coin et ils n’ont plus eu qu’à les coffrer pour flagrant délit d’agression. Franchement bravo Fiathen, pousser toute une bande d’escroc de la pire espèce à vous faire confiance puis à vouloir votre peau j’avoue que je ne vous en aurais pas cru capable ! En tout cas je vous dois une fière chandelle. Sans vous ces enfoirés aurait peut être mis encore des mois avant de se trahir.

-Oh bah vous savez…quand on peut rendre service hein ? Hmhm bon parlons d’autre chose. C’est vous qui avez la responsabilité de l’aspirant Thomas Seidel non ?

-Tout à fais oui. C’est le fils d’un de mes cousins, il m’a demandé de l’aider à pas se faire bouffer tout cru.

-Hé ben justement est-ce que vous accepteriez que je devienne son tuteur ? Il a un vrai potentiel magique et je pense pouvoir l’aider à l’exploiter.

-Erf…je suis pas le plus grand fan de magie du Sanctum Fiathen et, honnêtement, vous me l’auriez demandé plus tôt dans la journée je vous aurait envoyer péter. Mais vous avez prouvé que vous aviez de l’audace et c’est ce dont à besoin le petit. Vous pouvez devenir son tuteur pas de souci pour moi.

-Merci de vot’ confiance Ludwig.

-Et merci de votre aide vieux croulant. Allez à la revoyure ! "

Et après une bourrade dans l’épaule qui achève de dérégler mon squelette il me plante là. Poussant un énorme soupir je retourne au château avec le peu d’énergie qui me reste. Fini ! Cette journée de congé est enfin fini ! Heureusement que j’suis pas en repos tous les jours, j’y survivrai pas !

Félicitation ! Votre gout pour la luxure vous a donc permit de gagner la partie ! Avant que vous ne vous posiez trop de question sur la moralité plus que douteuse de l’écrivain je vous invite donc à aller lire le petit mot de la fin en bas de ce post si il vous reste encore un peu de courage. Et si les flots de sang qui coule de vos yeux vous gêne un peu trop pour lire il ne me reste donc plus qu’à vous remercier d’être aller au bout ce périple, j’espère sincèrement que vous vous êtes autant amusé en jouant que je me suis amusé à écrire tout ça.


43
Spoiler :
Déglutissant un instant je me rends à la raison, il est tard et je suis trop fatigué pour aller voir ailleurs. Et puis je m’en voudrais d’avoir risquer de contacter la peste noire pour rien. Mettant ma main au fond de ma poche je saisis la quantité de munnies demandé par l’autre charogne et la lui donne.

« -Ok attendez, un, deuch’, troiz’, sept…ok l’bon compte font les bons amis comme dit l’aut’. J’vais vous chercher vot’ due. »

Après quelques instants d’angoisse où j’entends de lointains cris dans la grange qui pourraient aussi bien appartenir à des cochons qu’à un créancier trop génant je vois revenir mon bonhomme avec le seau promis.

« -Et voilà ! Direct du producteur à sui qui mange ! Pas plus frais ! »

Le remerciant je charge tant bien que mal mon fardeau dans la place qui me reste sur mon chariot et je peux enfin m’en aller. Bon j’ai probablement perdu l’odorat à tout jamais et j’ai vu des choses qui auraient donné des cauchemars aux ronces de Maléfique mais tout ça n’aura pas été inutile.

Vous avez obtenu du sang de porcs, félicitation ! Vous vous êtes probablement demandé tout du long à quoi pouvait bien servir ce truc mais vous avez su mettre vos doutes de côté et accomplir votre devoir, le primarque serait fier de vous. Enfin sauf si Matthew est vegan auquel cas ça n’a pas du lui faire plaisir (et il a condamné à mort le dernier PJ qui ne lui plaisait pas donc gaffe à votre cul).

Si vous n’êtes pas encore allé voir Ludwig pour obtenir le tutorat de Thomas alors il est temps d’y aller, rendez vous à la Citadelle en 26.

Si vous avez déjà affronté Ludwig avec succès alors vous avez remplis tous vos objectifs,la partie est donc gagnée ! Bravo ! Sachez que je suis fier de vous et relativement satisfait de ne pas avoir tapé 49 pages de textes pour rien.
Si vous avez passé la partie à tricher en ouvrant systématiquement les différents choix pour voir lequel serait le mieux laisser moi vous faire un clin d’œil de connivence et un petit rire complice. Hahaha. Voila. Maintenant laissez moi cracker votre IP, trouver votre adresse et envoyer mes hommes de mains à votre domicile pour vous apprendre le respect du travail d’autrui à coup de clés à mollettes dans les gencives. Batard.
Pour ceux qui ont encore une dentition et une dignité en bonne état vous pouvez aller lire le petit mot de la fin tout en bas. Je vais probablement donner quelques chiffres relatif à toutes cette aventure, car j’aime les chiffres, et parler de moi, car j’aime encore plus parler de moi.
Et si vous en avez aussi marre que moi de tout ça et que vous ne désirez plus rien d’autre que quitter cette page pleine de spoiler dégueulasse et aller demander mon ban à Chen (comme je vous comprend) alors laissez moi vous redonner mes félicitation les plus sincères, j’espère vraiment que vous aurez pris autant de plaisir à faire ce petit jeu que j’en ai eu à l’écrire.
Bon jeu à vous et au plaisir de vous lire !


44
Spoiler :
Alors que j’allais lui répondre un truc dans ma poche se mit à clignoter super vite d’une lumière rouge perçante. Sans réfléchir plus que ça je lançai une détection magique en cherchant la présence d’un de ces enculés de sans cœur et bingo ! Derrière moi ce trouvait bien un…

JAUNE ECLATANT

Dévisageant la jeune femme devant moi je failli oublier la présence du démon derrière moi. Me reprenant de justesse je ne chercha même pas à me retourner, plaçant mes mains dans mon dos je balançai un bloc de glace dans la direction du conna…
Voulu balancer un bloc de glace. En un bond stupéfiant de vitesse, la gonzesse s’était jetée sur l’intrus pour lui décocher un coup de pied qui aurait mit KO plus d’un templier.

Le son ne laissa pas de place au doute quant au succès de son entreprise, sans perdre plus de temps je fis demi-tour pour m’orienter face au monstre et…je m’arrêtai un instant. La fille se battait avec un gosse, ce batard de sans cœur avait prit l’apparence d’un petit garçon.
Me reprenant aussi vite que possible je joignis mes mains au dessus de ma tête et les rabaissa pour envoyer un bloc de glace d’une taille qui me vaudrait un sacré tas de procès si il y avait des mecs de la DDASS dans le coin.

Quelques fessés à but purement éducatives plus tard le rejeton des enfers finit par disparaitre dans la traditionnelle explosion de ténèbres. Bon un problème en moins, je reporte mon attention sur super nany.


« -Hé bah, joli réflexe. Vous aviez vu comment que c’était un sans cœur ?

-Mmh ? Oh j’en savais rien, mais vous clignotiez et j’avais trouvé sa manière de s’approcher de nous un peu bizarre. Je me suis dit qu’il y avait des chances pour que ce soit pas un pote.

-Heu…et si ça avait été un gosse qui voulait juste me faire un peu peur ?

-Je me serais excusé, mais dans le doute je préfère être celle qui commence la bagarre. »
Dit-elle avec un haussement d’épaule.

Violente et sans remord, encore une bonne pub pour le Sanctum.

« -Bon heu…ok merci du coup de main en tout cas. Mais dis moi pour te battre aussi bien tu ferais pas parti du Sanctum.

-Yep, Paladin depuis…deux ou trois ans maintenant.

-Niquel. Je sais pas si tu sais mais je suis le gars qui s’occupe des entrainements magiques du Sanctum et je vais essayer de monter un cours un peu poussée avec quelques autres gars, ça te dirais d’en être ?

-Ma foi…faudrait que je sois un peu sotte pour refuser. Mais vous vous chargez de voir ça avec le paladin en chef. Entrainement ou pas si elle croit que je sèche je suis bonne pour récurer toutes les dalles du château de Maléfique.

-Compte sur moi. Je te recontacte bientôt pour la première session….c’est quoi ton blaze d’jà ?

-Néréine. Néréine Tissandar.

-Ca marche, à plus Néréine. »

Bon ne perdons pas plus de temps, la journée file mine de rien. Prenant congé de ma nouvelle élève me revoilà parti à la recherche de mes quelques seaux de sang, malheureusement un marchand itinérant douche bientôt mes espoirs de trouver ce que je cherche dans cette partie du Domaine enchantée. D’après lui il aurait fallu que je prenne la route du nord. Bon et bien demi-tour…

Félicitation ! Vous avez rempli l’objectif secret « Recruter Néréine ». Ce haut fait ne vous donnera pas droit à un trophée sur le forum ou à une retraite avant 64 ans mais au fond de vous vous savez que vous valez un peu plus que les gens qui vous entourent. On regonfle son égo avec ce qu’on peut.

Vous avez perdu une pierre de détection de sans cœur.

Pour reprendre la route du nord allez en 30.
Pour refaire un tour au marché allez en 16
.


45
Spoiler :
« -Ah tien Ludwig justement vous tombez bien, je…
-Moi d’abord, est-ce que je peux savoir ce que vous faites à vous balader avec un seau remplit de sang en pleine Citadelle ? Et je ne parle même pas de votre odeur, vous représentez le Sanctum vieux débris, pas un syndicat de clochard.

-Heu…c’est compliqué…c’est pour un truc…magique, voilà.

-Ah encore un de vos tours de détraqué, ça ne vous suffit de faire perdre leurs temps à tous nos membres avec vos tours de passe-passe peut être ? C’est pas pour faire des rituels bizarres qui mettraient la vie de nos gens en danger j’espère ?

-Heu non non non rassurez vous c’est parfaitement sans danger.

-Vous avez intérêt parce que  je vous tiendrais pour responsable  du moindre truc louche qui pourrait arriver dans la Citadelle.

-Vous avez ma parole. Bon heu…écoutez ça tombe bien que vous soyez là je voulais vous toucher deux mots à propos de Thomas Seidel votre apprentis.

-Hé bien quoi ? Vous l’avez défié en combat singulier et il a mit une rouste à la gonzesse que vous êtes ?

-Que…non pas du tout, il a un potentiel magique foutrement intéressant et j’aurais aimé devenir son tuteur si ça ne vous pose pas de problème.

-Son tuteur ? Vous ?! Ecoutez Thomas est un bon petit mais il besoin qu’on lui gonfle un peu ses couilles et c’est pas un demi-homme tel que vous qui pourrez l’y aider. Désolé mais c’est non.

-Ah oui ? Et qui a participé à la capture d’un membre de la Coalition ?

-Sans doute la même personne qu’on a ramené inconscient sur une civière ce même jour.

-Et l’attaque des ronces c’était rien peut être ?

-Vous voulez parler de la mission où vous avez perdu vos deux jambes et passé des mois  à chouiner sur un lit d’hôpital ? »

Fermant les yeux j’inspire à fond. Ne t’énerve pas Fiathen, repousse toute ces images de mort violente ça ne servirait à rien. Ce serait très sympa mais ça ne servirait à rien.
Bon j’arriverai pas à lui prouver ma valeur grâce à mon CV, il faut que je trouves un autre truc. Rouvrant les yeux je prends la parole.


« -Ludwig, je vous défi, ici et maintenant. Sortez votre arme et battez vous. »

A sa tête j’ai su que j’avais au moins réussi à le surprendre, en temps normal j’aurai peut être essayé de discuter un peu plus longtemps mais la journée avait été éprouvante et j’avais franchement envie de me passer les nerfs sur un truc. Et en l’occurrence le truc en question venait de m’insulter et était le dernier obstace entre moi et mon lit. Inutile de vous dire qu’à l’instant où il acceptait je lui envoyais un trente trois tonnes en glace dans le bide et on en parlait plus.
Finalement après deux secondes de réflexions Ludwig sourit et pris la parole.



« -J’aurais accepté avec plaisir de vous faire bouffer les deux miettes d’amour propres qui vous reste mais nous sommes en plein centre ville, et je ne tiens pas à ce que des civils voient un templier envoyer un vieillard impotent à l’hosto. Néanmoins j’accepte de vous prendre au Shifumi, ok ?

-Attendez vous voulez juger de mon courage sur un jeu de gamin ?

-C’est ça, autant de manche qu’il faut pour que vous réussissiez à me battre une fois. Mais à chaque fois que vous échouerez vous essuierez une baffe de ma part. Toujours partant ? »
Dit il en gonflant ses biceps.

C’était…vraiment bizarre. Mais d’un autre côté ce gars devait s’être prit suffisamment de coup sur le crâne pour que la logique perdent un peu de valeurs à ses yeux. Le marché «était donc : est-ce que le tutorat de Thomas m’étais assez important pour que j’accepte de perdre une ou deux dents ? N’ayant pas franchement le choix j’acceptai.


Et nous y voici ! L’ultime embranchement avant votre victoire triomphale ou une défaite pitoyable. Prenez votre courage à deux mains et choisissez !

Si vous possédez une pierre de divination efficace uniquement lors d’une partie de pierre-feuille-ciseau Allez en 11.
Si vous souhaitez faire Pierre allez en 47.
Si vous désirez dégainer votre meilleur ciseau partez en 46
Si vous souhaitez agitez votre plus belle feuille c’est en 6

Et sachez que vous qui souhaitez ouvrir tous les onglets pour voir quelle est la bonne réponse je vous vois.


46
Spoiler :
Mon ciseau se fait écraser face à la pierre de Ludwig. Sans attendre celui-ci arme sa main et m’abat une baffe monumentale qui manque de peu de m’éjecter de ma caisse.
« -Alors, prêt à remettre ça ? »


Honnêtement…j’hésite.

Vous perdez 5 points de vie (oui c’est une brute).

Si vous disposez encore de quelques points de vie la partie continue.

Si vous souhaitez faire Pierre allez en 47.
Si vous désirez dégainer votre meilleur ciseau partez en 46 (réfléchissez ça doit vous dire quelque chose…)
Si vous souhaitez agitez votre plus belle feuille c’est en 6


47
Spoiler :
Ma pierre se heurt à celle de Ludwig. Bon au moins c’est une égalité donc il ne va pas me…OUCH !!Sans attendre celui-ci a armé sa main et m’abattit une baffe monumentale qui manqua de peu de m’éjecter de ma caisse.
« -Une égalité n’est pas une victoire. Alors, prêt à remettre ça ? »

Honnêtement…j’hésite.

Vous perdez 5 points de vie (oui c’est une brute).

Si vous disposez encore de quelques points de vie la partie continue.

Si vous souhaitez faire Pierre allez en 47. (Réfléchissez ça doit vous dire quelque chose…)
Si vous désirez dégainer votre meilleur ciseau partez en 46
Si vous voulez agiter votre plus belle feuille c’est en 6


Le petit mot de la fin
Spoiler :
Vous tous qui êtes arrivé au bout de l’aventure : félicitation ! J’espère d’ailleurs que vous êtes au moins deux sinon….et bien tu peux passer la phrase au singulier et recevoir toute ma gratitude pour toi tout seul. Ceci dit ma gratitude n’est pas un très bon placement financier, je te conseille plutôt d’investir dans l’immobilier.

Pour commencer cette petite conclusion, si vous vous êtes demandé tout du long si une aventure dont vous êtes le héros avait quelques choses à faire sur un forum RPG rassurez vous : vous n’êtes pas seul^^
En vrai j’ai pas arrêté de me demander si ça avait vraiment un sens de faire ça . Surtout que j’avais envie d’en faire un texte qui ai autant d’importance que n’importe quel RP de Fiathen donc j’ai dû me poser pas mal de contrainte.

- Il fallait que quelques soit les choix effectués vous remplissiez tous vos trois objectifs(sinon impossible d’y faire référence plus tard). Et donc au contraire d’une aventure simple où il n’y a qu’un seul objectif à remplir j’ai dû parfois donner un aspect plus linéaire que ce que j’aurais souhaité à mon texte. Sinon je serai monté à 200 spoiler et vous ne m’auriez jamais revu^^
-Il fallait faire attention à ce que les items proposés aient des contraintes ridicules pour justifier que personne ne s’en soit servi avant et leurs prix(la pierre de détection de sans cœurs typiquement).
-Outre les trois objectifs rien de ce qui a été mentionné dans cette RP ne pourra être utilisé ultérieurement par qui que ce soit (puisqu’ il est possible que pour vous Fiathen ne soit pas passé au cimetière ou devant la porcherie), donc difficile de faire un dialogue important avec un pnj ou une introspection qui ai un peu d’impact sur Fiathen.

Finalement si je devais en refaire je pense que ce serait dans des contextes plus particuliers. Pour une fiche de perso par exemple, ou pour un RP d’event (bon courage pour terminer le truc avant la fin de l’event ceci dit^^). Et surtout je me forcerai à moins développer, normalement une aventure dont vous êtes le héros est un enchainement de paragraphe cours et là…pas franchement. J’espère que ça ne vous aura pas gêné^^

Bref est-ce que c’était une bonne idée de faire tout ça ? Est-ce qu’on peut vraiment le considérer comme un RP « canon » ? Je ne sais pas ! Mais bon tout ça m’a franchement bien amusé (sauf la mise en page, je fais encore des cauchemars remplit de balise spoiler) et j’espère que c’est aussi votre cas !

Sachez d’ailleurs que vous devez en partie cette horreur à Chen puisque c’est lui qui m’en a donné l’idée en répétant dans ses notations qu’il recherchait de nouvelle manière de RP. Et comme j’ai effroyablement besoin de thune je me suis demandé en bon PJ « qu’est ce qui pourrait plaire au mec qui va se charger de ma notation et le pousser à me donner un bonus ? ». Bon finalement c’est parti un peu loin et je ne suis même pas sur que quelqu’un accepte de noter ça mais tout ça pour dire que c’est aussi de sa faute^^

Finalement je me permets de le redire pour la douzième fois : merci d’avoir accordé un peu de votre temps à ce petit jeu, j’espère qu’il vous aura divertit autant que moi. Je m’excuse de la charrette de faute que j’ai probablement laissé passer dans les 17 716 mots de ce texte et si la mise en forme de ces 49 pages souffre parfois d’une erreur de code j’espère que vous saurez m’en excuser.
(Et au fait si certain des embranchements  vous renvois au mauvais paragraphe n’hésitez pas à m’en faire part pour que je rectifie ça, je vous avoue que je n’ai pas testé toute les possibilités).

Bon jeu à tous et au plaisir de vous lire !
more_horiz
Tu sais, ils sont tous à m’dire :

« Ohlalala, Fiathen a frapper fort, tu vas galérer ta vie à noter » ou encore « Ahaha. Bonne chance ».

Bon, ils disent d’autre chose, pas juste des trucs pour me taunt.

Mais, réellement, quand j’ai vu ton rp, j’ai pas eu la moindre crainte. Pourquoi ?

Tu nous proposes un « … Dont vous êtes le héros ». Est-ce que j’ai envie de noter l’histoire ? Ce qui s’y passe ? L’aventure que tu proposes ? Non. Pas du tout. Moi, ce que j’ai envie de noter, c’est l’effort qui a été fournie pour créer ceci. Il y a un peu plus d’un an ? Netflix avait fait un épisode de « Black Mirror » dans l’idée du roman dont vous êtes le héros. Et à l’époque ? Je me questionnais sur la façon d’écrire un roman comme celui-ci. Là ? Tu m’apportes plus de réflexion, de piste à explorer, de chose à faire. Et surtout ? Un aperçu du travail immense que tout ceci représente.

Alors, est-ce que j’ai vraiment envie de te dire « Meh, c’est pas fifou le moment ou Fiathen ce prend les pieds dans une minde ».

Pas du tout.

Là ? J’ai envie de dire « Félicitation, Fiathen. C’est un putain de travail de réflexion, d’écriture, de logique, d’embranchement et ainsi de suite que… Mec, franchement, c’est ouf. »

Par contre, Ahaha ! Oui, j’ai lu ton rp. Mais je n’ai pas tout lu.

J’parle souvent de rp qui revienne s’inviter pour une lecture. Ici ? C’est totalement le délire. J’viens de faire mon p’tit parcours, j’ai kiffé, j’ai trouvé ça cool. Mais est-ce que j’ai directement envie de faire les autres ? Non, le moins du monde. Ici ? Je parle d’une expérience. Tu viens de me faire vivre un truc au travers du prisme du forum et j’ai eu ce sentiment à la fin.

« J’aurais bien voulu le faire ».

Ou plutôt ?

« J’aurais voulu pouvoir faire aussi bien que Fiathen. »

Je me répète, mais je trouve ça vraiment bon et j’suis tellement surpris par la quantité de travail que… Clairement… J’ai rien d’autre à te dire. C’est tellement bien, concept parlant et ainsi de suite que j’en reste bouché bée.

D’ailleurs, j’suis tellement curieux de voir ton plan de route pour y parvenir.

Enfin, j’ai même pas envie de commenter la partie que j’ai lu. Non, clairement, j’reste sur une expérience ultra-positive  et j’ai envie de garder ça en tête. Et surtout, que les gens voyant ce commentaire ce disent : « Oui, je vais voir ça ! ».

Par contre, point de vue difficulté et notation ? J’imagine que ça dépend de l’un ou de l’autre. Mais une fois de plus, j’ai vraiment envie de te féliciter et j’vais te donner quelque chose en remerciement ET en félicitation à tout ceci.

Cap’tain, c’était vraiment top. Merci de nous avoir offert ça sur le forum.

Par contre, pour le point corporate, j’suis vraiment la pire des radasses. La prochaine fois, je ferais feu de munnies ! Promis, je t’enverais un mp à ma relecture pour redire le bien que j’en pense.


Difficile : 45 points d'expérience + 450 munnies + 4 PS en Magie et un bonus en Défense ! D’ailleurs, tu trouves un rapport. Bim, c’est cadeau. Demande à Primus. Aussi ! Tu trouves un carnet vierge, de quoi écrire d’autre chose. Aussi ! Tu gagnes mon amour. Ça vaut de la thune, il n’y en a que trois qui le possèdent sur la planète. Tiens, un bisou pour conclure cette récompense.

_______________________________
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum