Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Infiltration Retardée Left_bar_bleue374/550Infiltration Retardée Empty_bar_bleue  (374/550)

XP :

le Mar 10 Déc 2019 - 19:03
L’heure est venue de continuer le plan.

Ce n’est pas le plus flamboyant, ni le plus honorable que j’ai pu élaborer. Mais les circonstances requièrent pourtant que nous avancions sur cette voie. Pour le bien commun. Je ne demande pas un éventuel pardon, je sais très bien que ce je fais est mal.

J’ai voyagé discrètement en vaisseau jusqu’à un petit bourg des environs de Tianjin, une ville portuaire non loin de Beijing. De là, je me change en oiseau, pas un corbeau, pour rejoindre la Cité Interdite. Le tout est de passer le plus inaperçu possible et laisser le moins de preuves derrière soi.

En forme d’aigle, je survole les hauteurs des campagnes jusqu’à atteindre la capitale de l’Empire. Il fait déjà nuit. Il est tard et il fait froid. Les premières neiges sont tombées… En parlant de Neige, je n’ai pas encore reçu son rapport. Je sens que je vais me faire réprimander sévèrement par l’Empereur pour ça… Quel dommage, vraiment.

Il faut savoir saisir les opportunités qui se présentent à nous.

Je finis par arriver au-dessus de la Cité Interdite. Je commence à tourner autour pour descendre discrètement. Atterrir en piqué serait bien trop visible et étrange, surtout dans cette région. Je me faufile discrètement jusqu’aux jardins impériaux. Les patrouilles ont été augmentées autour de la résidence de l’Empereur.

Je me change en tout petit moineau et je reprends mon approche.

J’atterris sur les tuiles jaunes, couleur de l’Empereur, et je cherche l’accès de la dernière fois. Je remarque que les gardes sont aux aguets. Ils surveillent le moindre bruit. Il y a même des chiens qui les accompagnent. Heureusement que je suis en forme d’oiseau.

Je trouve l’entrée que j’avais fait la dernière fois. Je me change en petit souris et je m’y engouffre. Je vois que les araignées sont venues combler la voie avec des toiles partout… Je perds plusieurs minutes à me frayer un chemin là-dedans.

A la fin, je change une nouvelle fois de forme pour devenir une petite araignée.

Je remarque que la sécurité a été augmentée. La dernière fois, il n’y avait qu’un serviteur, là il y en a trois. Plus des gardes aux portes d’accès du bâtiment, qui sont fermées. L’entrée de la chambre impériale est entrouverte avec un serviteur qui jette un coup d’œil de temps en temps pour vérifier que l’Empereur dort bien.

Cela va être plus compliqué que la dernière fois. Surtout que l’aube n’est plus si loin que ça. Je suis partie trop tard de Chengdu certainement. J’ai mal estimé mon timing. Mais maintenant que je suis là, autant y aller rapidement.

Je descends lentement, tout en gardant à l’esprit que l’Empereur se réveille tôt. Il ne faut pas que je le loupe, sinon je peux dire adieu à cette seconde infiltration. Je longe le mur, le plafond devient ma gauche tandis que le vide puis le parquet deviennent ma droite. Avec mes petites pattes velues, j’avance en restant concentrée.
Tout ce petit monde assemblé dans la pièce est silencieux. Il ne faut pas réveiller Sa Majesté. Ils ont l’air fatigué, veiller de nuit n’est pas une chose simple, même quand on est jeunes. Je me rappelle l’avoir déjà fait… C’est très épuisant, si on le fait trop souvent.

Je remarque que la luminosité des lampes commence à baisser tandis que la lumière en provenance de l’extérieur commence à devenir plus forte. Il faut faire vite… J’essaye d’accélérer mais sous cette forme animale minuscule c’est assez compliqué. Je cours comme une dératée sur cette paroi tandis que le soleil joue une course contre la montre avec moi.

Je fonce tout droit et je commence à escalader le côté du mur où se trouve la porte de la chambre de l’Empereur.

Je passe le seuil. Première partie effectuée avec succès. Je continue mon infernale traversée, à bout de souffle, pour faire le tour de la pièce et arriver au niveau du lit de Sa Majesté endormie. Je fais au plus vite, les minutes passent, les unes après les autres. Je suis essoufflée, prochaine fois je creuse dans la toiture au niveau de mon objectif.

Après un long moment à courir, je me stabilise une minute. Je reprends mon souffle. Je suis en sueur. Vivement que cela finisse ! Je commence ma descente, et… Oh non ! NON !

L’Empereur a bougé. Il est entrain de se réveiller ou pas ? Non… Fausse alerte. Il faut faire vite, la lumière du soleil va finir par le réveiller !

Je suis au niveau du lit, enfin. Je commence à monter sur le lit… Mais… Non ! Il bouge encore ! Au lieu d’aller sur le matelas, je monte sur le baldaquin et me réfugie dans les tissus soyeux. Je le sens terriblement moyen.

Et ce qui devait arriver arriva.

Il ouvre les yeux.

Et il se lève. Il ne me voit pas. Mais je suis en train d’enrager… Je n’ai pas été assez rapide… Tâchons de rentabiliser les choses au maximum. Je me laisse glisser pour tomber sur le parquet. Puis je commence à rejoindre discrètement la première pièce. L’Empereur appelle ses serviteurs, ils viennent l’assister dans son réveil.

Une belle perte de temps, si vous voulez mon avis.

Puis vient… Le petit-déjeuner de Sa Majesté. L’odeur me donne terriblement faim. Et dire que je ne pourrais manger quelque chose que dans plusieurs heures. J’aurai dû prendre un peu de nourriture dans le vaisseau pour ce genre de… Situations.

Il reçoit ensuite certains ministres… Puis le Prince Hailong. Notre spécimen favori. La conversation n’est pas très intéressante, jusqu’à ce qu’ils viennent à me mentionner.


« Songzi Huayan a-t-elle communiqué le rapport concernant l’Hiver qui vient ?
- Non, pas encore. Pourquoi ?
- Les premières neiges sont tombées… Est-ce bien judicieux de continuer d’attendre ?
- J’ai déjà demandé au Ministère des Rites de faire le nécessaire malgré tout… Quant à Songzi Huayan, je vais la convoquer pour la réprimander.
- Comment allez-vous la réprimander Père Royale ?
- En quoi cela t’intéresse, hum ? Tu es bien curieux ces temps-ci.
- Oh… »

Un léger malaise s’installe. Puis il rattrape la situation.

« Je le fais pour t’aider. Et Songzi Huayan est une femme importante pour le sud de l’Empire et le Consulat. On ne peut pas faire n’importe quoi avec elle.
- Je ne vais pas la réprimander durement si c’est ce que tu veux savoir. Seulement, elle a imposé ce rapport consulaire et au final, rien n’est fait. C’est un échec, et je veux lui rappeler que l’Empire ne tolère pas toujours cela. »

Oh. Je sens que je vais apprécier ma prochaine visite moi. Je reviendrais le visiter dans deux jours en ce cas… En attendant, je vais rentrer. Je suis affamé et je ne peux pas le suivre partout sous cette forme grotesque. Il est temps de rentrer.

Je retourne dans mon petit trou et refait le chemin inverse. En quittant la majestueuse Cité Interdite, je ne peux m’empêcher de penser à mon fils. Alors je fais un léger détour, sous forme d’oiseau et je viens me poser sur sa maison. Lorsque la voie est dégagée, je me pose près de la fenêtre. Je vois Harch à côté de lui entrain d’écrire tandis qu’il est pris en charge par les nourrices.

Après une bonne heure passée là, je disparais. Le cœur un peu lourd mais déterminée à remplir mes objectifs. Même si cela prend du temps, je récupérerai mon fils.

Un échec, mais un échec temporaire.

_______________________________
Infiltration Retardée Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Lenore
Lenore
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: seigneur
XP:
Infiltration Retardée Left_bar_bleue122/500Infiltration Retardée Empty_bar_bleue  (122/500)

XP :

le Mar 17 Déc 2019 - 14:13
Je n’ai pas grand-chose à dire mis à part que j’aime bien ce rp. Je ne sais toujours pas quel est ce truc si terrible qui a été fait ! Ni quel est le plan, mais je ne perd pas espoir.

Deux petits moins tout de même.
- le décor, même si on sait où tu te situe et dans quelle position.
- les sensations. Tu te transforme en différents animaux. Tes sens sont mis à l’épreuve, ta réalité est modifié et rien de totu ça ne transparait dans ton texte. Le vent sur les plumes. La motricité des huits pattes et la production du fil de soie. La pesanteur relative. L’odorat de la souris. Quand tu as mentionné ta faim je me suis dit, chouette elle va gober une mouche ! Est - ce qu’une araignée a un odorat ? Je ne suis pas sure, sinon elles attaqueraient plus souvent nos assiettes ou nos réserves. Du coup je pense pas que ça aurait dû te donner faim de sentir le petit déjeuner. Mais là j’abuse ^^.

Je trouve que ça manque un peu d’émotion. Oui tu es essoufflée, tu te dépêche, tu stress mais … On ne ressent que l’action. Il manque quelque chose.

- l’utilisation des compétences est correcte, tu peux te le permettre. Le rp est sympatique en plus tu échoue ce qui est rare et d’autant plus agréable. Après discussion avec Chen a force d’abuser de métamorphose, ça en devient de plus en plus facile, surtout que tu avais déjà ménager le chemin.
- difficulté et récompense
Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 1PS en Symbiose et 1 PS en défense pour ton endurance.

Je transmet à Chen pour qu’il modifie ta fiche de personnage.
messages
membres