Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Le menu à 7,90 Left_bar_bleue746/0Le menu à 7,90 Empty_bar_bleue  (746/0)

XP :

le Sam 30 Nov 2019 - 17:53
Il faisait froid, trop froid. Le vent mordait sur la peau de Kurt alors que les rafales soufflant entre les immeubles le harcelaient. Putain d’automne. Il commençait à aimer de moins en moins les petites conneries de la vie. Marchant lentement, frottant le bout de sa canne sur le trottoir, il s’emmerdait à suivre le jeu de piste d’Hadrien.

- Combien de temps ? Questionnait-il.
- De quoi ?
- Que tu n’avais pas quitté l’appartement. La voix de son ami sifflait, comme un rire, forçant un sourire à se dessiner sur le visage de Kurt.
- C’est ta nouvelle occupation ? Passer ton temps à te foutre de moi. Il répondait, mollement, balayant le sol de plus bel.
- Une simple question. Quelques secondes s’écoulaient avant qu’il ne recommence à prendre la parole. Pourquoi tu gardes cette barbe ?

Le claquement, un changement de niveau, ils se retrouvaient à un coin de rue et il avait loupé l’occasion de se faire écraser par une voiture. Kurt venait de s’arrêter net.

- Bien, seulement trois mois pour apprendre à te déplacer dans les rues. Il tirait sur la manche du veston de Kurt, le traînant sur la gauche. Plus que deux-cents mètres.
- Tu m’emmènes où ?
- Loin de mes repas, histoire que tu profites du peu de goût qu’il te reste. Encore un silence. La barbe ?
- Bordel, Hadrien. Il voulait s’éclater la main contre le visage. Comment est-ce que j’y arrive ? J’suis même pas capable de distinguer un rasoir d’un couteau. Con comme je suis, j’irais me raser le crâne avec et j’imagine même pas ma gueule après.
- Pauvre garçon… Il posait sa main sur son épaule. Bien, on est arrivé. On continuera à se larmoyer sur ton sort plus tard, suis-moi.

Hadrien tirait sur le bras de Kurt, guidant celui-ci à ranger sa canne le long du corps et rentrer dans un bâtiment quelconque. Une porte, lourde à en croire le crissement, s’ouvrait et une chaleur venait frapper Kurt à lui en donner le tournis. Il y avait ensuite une odeur, celle du gras et de la friture ainsi qu’une touche de sucre.

Perplexe, Kurt tendait alors l’oreille, cherchant à comprendre. Des voix, par dizaines, se répondant ou criant. Des gamins ? Des adultes ?

- Où est-ce que tu viens de me traîner ? Il y avait du bruit, trop de bruit, il commençait à avoir mal la tête. Ça et la chaleur.
- Pour goûter à la vraie cuisine d’Illusiopolis. Il semblait se redresser, bombait le torse, quelque chose comme ça. La crème de la restauration rapide, l’IllusioMac ! Bon, pour le nom, c’est pas ça. Mais les burgers ? Ils sont du feu de dieu.
- Tu m’épargnes tes oeufs, ton lard ou tes pâtes trop cuites pour… Ça ?
- Aucune reconnaissance. Il grimait sa voix. Ton séjour chez les Turks t’a vraiment rendu difficile.
- Va chier. Cette fois, Kurt se permettait de rire avant de suivre le pas de son ami.

Ils avançaient, lui se laissait guider alors qu’il s’adaptait lentement aux bruits. Kurt tentait d’oublier les discussions alentour, écoutant ce que racontait Hadrien sans réellement y parvenir. Au moins, il se soulageait de ne plus entendre le claquement du talon de ses chaussures à chacun de ses pas. Etrangement, au milieu de ce bordel ambiant, il parvenait à se sentir… Calme. Serein.

Malgré le gras, les mioches et cette odeur de pisse ? Il aurait presque apprécié de ce coucher sur un banc et y dormir.

- Bon, qu’est-ce que tu prends ? Demandait-il. Kurt, dans cette position, sentait la trace de quelques personnes devant lui.
- Pardon ?
- Ouais ! Tu veux un menu, des frites ou des potatoes, des nuggets…?
- Hadrien, tu m’expliques l’instant où j’ai pu lire le menu ? Presque sec, Kurt avant d’un pas.
- Si t’apprends pas le braille, aussi.

Brusquement, Kurt donnait un coup dans les côtes de l’ex-SOLDAT avant de reprendre sa position. Entendant alors le soupir d’Hadrien et son bras fléchir. Arborant le sourire satisfaisant de lui avoir collé une mandale. Lentement, il continuait de se calmer et à s’appuyer sur ses propres sens. Les épaules basses, il se sentait soulager.

Il y avait encore trois personnes devant eux, il le ressentait. Quelques présences se distinguaient dans la masse, faible et forte, une sorte de forme éthérée qu’il modulait.

- Bon, un cheese avec des frites ? On arrive devant la caisse. Kurt sortait de sa léthargie, les présences s’effaçaient de sa vision.
- Hum, oui. Il passait la main sur son front. Avec de la mayonnaise.
- Impeccable. Il entendant Hadrien bouger la tête. C’est toi qui régales.

Toujours dans le noir, Kurt brisait ce silence une fois de plus. Progressivement, les présences se dessinaient devant lui. Il tournait alors le regard, distinguant la silhouette d’Hadrien à ses côtés. Les contours, dessinés par un flux parcourant son corps, comme s’il était frappé d’un éclair. Alors que, autour de lui, ils étaient nombreux à ne ressembler qu’à des masses d’énergie. Un espoir naissant en lui, une crainte aussi. Alors qu’il tournait le regard, une autre aura à l’autre bout de la pièce attirer son attention. Une forme, quelques choses qu’il connaissant, se glissait loin de lui alors qu’il semblait l’avoir remarqué.

- Kurt ?
- Ouais ? Les formes s’évanouissaient, disparaissant jusqu’à laisser un périmètre dans lequel se trouvait son pote.
- Tu es bizarre, ça va ?
- Oui, j’ai juste l’impression d’être observé.
- Normal, t’arrête pas de loucher. Il riait. On devrait te trouver des lunettes de soleil, ça commence à être effrayant.
- Oui, c’est forcément ça.

Il s’arrêtait, méditant, recherchant dans sa mémoire après cette présence. Néanmoins, il oubliait rapidement ça alors qu’une voix l’appelait afin de connaître leur commande.
Lenore
Lenore
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: seigneur
XP:
Le menu à 7,90 Left_bar_bleue122/500Le menu à 7,90 Empty_bar_bleue  (122/500)

XP :

le Lun 9 Déc 2019 - 11:04
Troisième épisode des notes de Lenore ! Aujourd’hui nous plongeons dans le documentaire dans al restauration rapide d’Illusiopolis.

A nouveau quelques fautes d’étourderies, mais rien qui n’alourdisse vraiment le texte qui se lis tout seul. Tout comme le rp précédent, on est emmené dans le nouvel environnement et les nouvelles contraintes de notre traître multicasquette préféré. J’ai presque eu envie de passer moi aussi commande !

Bon ça manque de bousculade, et d’écho du bruit dans la pièce de quoi perdre l’orientation et augmenter la migraine. Car oui moi aussi je connais bien cet environnement.

Pas grand-chose à dire de plus, j’ai hâte de voir la suite et j’ai la curiosité marquée au fer rouge par la fin ! Je suis un peu surprise qu’Hadrien ne l’ai aps remarqué non plus, même si il masque le truc il aurait pu juste laissé une hésitation intriguer Kurt.

- difficulté Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en symbiose encore.
Je me charge d’éditer ta fiche.
messages
membres