Ventus
Ventus
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Dans l'ombre d'un bouclier Left_bar_bleue20/350Dans l'ombre d'un bouclier Empty_bar_bleue  (20/350)

XP :

le Dim 17 Nov 2019 - 16:17
La Ville d'Halloween est plongée dans une pénombre permanente, si bien que lorsque Ven revint, épuisé, de son voyage impromptu, il fut étonné de trouver un Château Disney au ciel assombri. Tout d'abord, il avait pris peur qu'il n'y soit survenu un malheur en son absence, mais cette crainte disparut aussi vite qu'elle était apparue lorsque son planeur approcha la terre ferme... Ou du moins était-ce ce qu'il aurait espéré pouvoir raconter. Il faisait nuit, les lieux semblaient plutôt intacts, bien que les jardins présentent quelques signes de lutte. Quelques gardes étaient en plein affrontement avec des sans-cœurs. Quelques ombres, petites créatures griffues à antennes harcelaient le groupe tandis que plus loin, trois colorés, munis d'un couvre chef, semblaient préparer un mauvais coup.

Ventus soupira, mais ne fut pas grandement étonné de cette attaque. Aqua lui avait déjà évoqué que les apparitions de ces engeances ténébreuses s'étaient faites de plus en plus fréquentes depuis la destruction de la pierre angulaire de lumière. Il conserva son armure, elle le protégerait des ténèbres, puis fit apparaître sa Keyblade dans un halo lumineux. Le jeune homme s'approcha de l'Opéra Jaune, conservant son arme derrière son dos, prêt à réagir au moindre geste suspect. Mais lorsqu'il arriva à sa hauteur, celle-ci fit jaillir un éclair qui foudroya l'une des recrues qui chuta sous l'effet de la décharge. Ventus bondit, tentant de profiter de cette ouverture que lui laissait l'opposant en lui assénant un coup descendant.

Pourtant, le corps flottant du sans-cœur se décala de quelques centimètres et esquiva le coup de peu. Cela ne découragea pas l'adolescent qui tenta aussitôt un coup ascendant en diagonale puis un vertical plus lent et puissant. Mais l'Opéra poursuivit sa danse, se jouant totalement de ses assauts. Il acheva son combo d'un coup plus rapide et linéaire, dirigeant avec précision le panneton de Brise Légère vers son adversaire mais celui-ci effectua un bond vers l'arrière. Ven serra les dents. Cette chose commençait à l'agacer ! Impatient, il lui lança sa Keyblade. La lame fendit l'air en tournoyant puis transperça le corps de la créature qui disparut.  Un instant, il se laissa distraire par le cœur rosâtre libéré qui s'envolait. Puis il sauta afin de tenter d'attraper au vol son arme qui revenait vers lui.

Au dernier instant, il aperçut une boule de feu et un pic de glace qui se dirigeaient vers lui. Quelle erreur ! Il avait complètement laissé le champ libre à la Rhapsodie Bleue et au Nocturne Rouge. Déstabilisé, le keyblader manqua son arme qui se planta face à un buisson en forme de château. Il ferma les yeux. Résigné, il tenta par réflexe de se protéger le visage de ses deux bras, oubliant que son casque le protégeait toujours. Rien ne se passa. Pourtant, il n'aurait pu esquiver les sorts. Le blond ne parvint pas à reprendre ses appuis et tomba sur ses fesses. Lorsqu'il rouvrit les paupières sous l'effet de l'incompréhension, il aperçut une silhouette plus imposante. Muni d'un bouclier, le soldat lui tendait sa main gantée.

- Tout va bien ?


Ven tourna la tête, constata que les autres créatures n'étaient plus et comprit. Le jeune homme sourit à son sauveur, hocha la tête puis empoigna la main tendue pour se relever. Son manque d'expérience face aux sans-cœurs aurait pu lui être fatal. Après tant d'années de sommeil, il semblait manquer cruellement d'entraînement. Ses gestes, ses décisions, son maniement de la Keyblade... Tout était définitivement plus brouillon que dans ses souvenirs. Mais tout irait bien : il n'était pas seul à défendre les lieux.

- Nous pouvons gérer la situation par ici, affirma le soldat. Ceux qui défendent les étages ont sûrement besoin d'aide.


Ventus acquiesça en retour : les présentations attendraient. Il ramassa son arme, regarda un instant autour de lui, puis, apercevant quelques ombres au sol qui se faufilaient vers les couloirs, il s'y enfonça sans hésiter à leur poursuite. La nuit allait être longue.
messages
membres