Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Le vent du jeu Left_bar_bleue139/200Le vent du jeu Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 20 Oct 2019 - 21:18

Les portes du bâtiment s'écartèrent à leur maximum, laissant pénétrer la lumière du midi. Puis le soleil s'insinua dans le casino en revêtant la forme d'une femme fière aux cheveux et à la robe de soirée flamboyants. Durant quelques instants, cette apparition attira quelques regards d'employés surpris puis aussi vite que la porte se referma, ceux-ci tentèrent de reprendre leur travail, continuant de l'observer d'un œil discret. Ses talons résonnèrent dans la pièce. Sa silhouette distinguée était suivie par la mienne, dans mes plus beaux apparats qui restaient bien peu remarquables pour ces lieux. Une chemise et un pantalon aux teintes sombres, sobres mais soignés. Un foulard blanc dont la couleur tranchait énormément avec le reste, mais qui semblait plutôt bien m'aller.

Amber laissa un sourire de satisfaction apparaître sur son visage. Lorsqu'elle pénétra la salle de jeu, elle ne put retenir une exclamation excitée mais fit preuve d'une surprenante retenue. Après quelques pas, elle tourna le visage dans ma direction et m'adressa un signe de tête auquel j'acquiesçai silencieusement. Je me convaincs de la laisser là seule selon ses consignes, parmi toutes les couleurs des lumières des machines, sous une musique d'ambiance entraînante qui invitait de façon presque irrésistible à la dépense. Le mobilier était disposé avec un certain soin, le style semblait avoir une certaine harmonie. Je pris un instant pour me poser devant un aquarium, songeant au plaisir de la mer que j'étais en train de manquer. La Shin'ra n'avait pas manqué son coup, les lieux devaient leur rapporter des bons profits.

Alors que je disparaissais finalement dans l'encadrement d'une porte, je l'aperçus une dernière fois plus loin, abordant de manière aguicheuse un autre jeune benêt au costume noir qui devait avoir une bonne vue sur son décolleté. Soupirant, j'empruntai d'un pas hâtif le chemin qui me mènerait à une terrasse lumineuse. Tout semblait plutôt bien commencer pour elle... Pourtant, je grimaçais, contrarié. Il y avait comme un étau qui serrait dans ma poitrine, sans que je ne parvienne à en saisir la raison. Alors que nous aurions pu profiter d'un bon temps ensemble, elle avait catégoriquement refusé ma présence auprès d'elle, sans que je ne puisse contester...

J'avais encore une bourse pleine de munnies. Mais la raison ne me permettrait pas d'en faire des folies. Elle se viderait déjà bien vite lors des autres activités du voyage et avec les frais d'hôtel de ma collègue. La terrasse était animée, de nombreux clients de toutes les horizons étaient en pleine discussion passionnée. Je dus serpenter entre eux afin de rejoindre le balcon. Je pris une inspiration, tentant de profiter de l'air estival. Il y avait une excellente vue depuis ici, mais ce paysage tout comme l'air semblait étrangement avoir un goût bien âpre.
Lenore
Lenore
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: seigneur
XP:
Le vent du jeu Left_bar_bleue92/500Le vent du jeu Empty_bar_bleue  (92/500)

XP :

le Jeu 7 Nov 2019 - 19:23
"Il me semble vous avoir croisé sous un soleil plus sombre." La voix posée ne faisait que constater un fait qui ne pouvait être contredit. Elle laissait pourtant un flou potentiel justifiant une discrétion qu'il aurait été dommage de démonter. Sait-on jamais.

Une coupe de champagne fut déposer sur le bord du balcon, au plus près de l'homme pâle. La femme en robe noire reporta son regard sur la population, à l'opposé du splendide paysage bien trop lumineux pour ses yeux dorés. Son visage inexpressif était en partie caché par le large bord de sa capeline noire portée de biais et laissant sa chevelure rousse dégringolé à l'opposé sur son épaule.

"Je peux comprendre que pour vous, le luxe soit dans cette lumière."

Lenore plissait pourtant les yeux, supportant tout juste l'excès de clarté d'un été artificiel à l'heure méridionale. Elle serait volontiers restée dans la pénombre d'un coin de la salle de jeux ou dans sa chambre en attendant les festivités nocturnes. A l'heure actuelle, elle faisait surtout du repérage. Les personnes intéressantes de Costa Del Sol, celles à gros budget, celles d'influences potentielles, s'adonnaient à l'heure actuel à un rituel des plus social. Savoir être vu et se faire présenter aux autres membre de leur espèce. Et là, comme un cheveux sur la soupe, elle reconnut un homme de la Coalition Noire. Son air déphasé, dépité et surtout désintéressé de son entourage lui donnait des airs de bête étrange. Un oiseau au milieu de crocodiles. Restait à savoir s'il allait se faire plumer et par qui...

Elle réfléchissait à l'ensemble des informations qu’elle avait pu récolter de son séjour forcé chez eux. Rien ne semblait pouvoir justifier la présence de l'un de leurs hommes dans ce monde. La curiosité la gagnait, déviant finalement son regard vers celui surpris de l'homme blond. Il n'avait pas la hargne d'un Jack, ni le sadisme d'un Kuro. Pas même la force menaçante d'un vlad ou d'un death. Un petit oiseau blanc perdus parmi les vautours et désormais migré au soleil parmi les prédateurs à sang froid. Une énigme à lui seul qui apportait son lot de questionnement à la rousse. comment un être d'une banalité aussi affligeante pouvait survivre dans ce contexte. C'était une occasion en or de le questionner.

Si les réponses ne lui convenait pas, elle pourrait toujours s'en désintéresser et reprendre son activité du moment. Dans le cas contraire... son séjour pourrait s'avouer plus intéressant que prévus.


" J'ignore encore votre nom, mais est-il réellement besoin que je me présente?" Elle étira un sourire léger, mécanique afin de faire bonne figure et de l'encourager.

Sa présence n'avait rien d'hostile pour le moment. Il aurait été mal vu de faire un scandale en ce lieu en cet instant. Elle aurait bien l'occasion un jour ou l'autre, il lui fallait être patiente.


" Fermez donc votre bouche et engagez la conversation. On nous regarde." Glissa-t-elle d'une voix douce afin qu'il retrouve ses esprits et brise ce moment de malaise que personne ne pouvait manquer de remarquer.


Dernière édition par Lenore le Lun 11 Nov 2019 - 18:38, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Le vent du jeu Left_bar_bleue139/200Le vent du jeu Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Lun 11 Nov 2019 - 16:28

Je n'ai pu fuir les ténèbres de l'astre sombre. Éternel et tout puissant, nul ne peut fuir son influence. Ses ténèbres sont partout. Je me suis accoutumé à elles. Mes yeux comme mon cœur se sont habitués à sa présence oppressante. Pourquoi suis-je surpris qu'il ait pu me suivre jusqu'ici ? Je referme la bouche. Mon regard, toujours troublé, alterne entre la boisson offerte et la nouvelle venue. Sa chevelure rousse tombante et ce regard éteint ne laissent aucun doute quant à son identité. Je réponds à son sourire par un autre plus timide, tentant de lui apparaître sous un jour confiant. Mais ma peau, si pâle qu'elle en paraîtrait presque spectrale et ma main, empoignant de façon tremblante la coupe de champagne présentée trahissent une inquiétude palpable.

- En effet, il est inutile de vous présenter.

Je bois une gorgée de la boisson, profite de sa saveur et tente d'y trouver un nouveau souffle, puis la repose sur le bord du balcon. Je vais avoir besoin de courage pour endurer cette nouvelle épreuve du destin. Après Death lui-même, elle est sûrement la dernière personne que j'aurais souhaité rencontrer lors de ces vacances improvisées. Par le soleil noir, comment pourrait-elle m'avoir trouvé si vite ? Mon cœur bat la chamade. Je tente de paraître normal, mais cette coïncidence me paraît trop grosse. J'espère que ce n'est que le fruit du hasard.

- Ravi de vous rencontrer Lenore, je m'appelle Ross.

Je lui tends la main amicalement avec un visage ouvert, mais mon regard ne peut soutenir le sien. Ses yeux ont comme une lueur plutôt inquiétante. Death m'effraie, mais apercevoir cette Mercenaire me fait froid dans le dos. La nécromancie est effrayante, ses pouvoirs sont terrifiants. J'ai la nausée rien qu'à l'idée de penser que je pourrais subir ce genre de sorts si les évènements tournent mal. Je secoue la tête afin de tenter d'éloigner ces pensées, reprends la coupe de champagne, puis m'adosse d'un air nonchalant au balcon. Mais derrière cet air faussement insouciant, ma gestuelle ne peut cacher une certaine anxiété.

- Quel bon vent vous amène ici ?
Lenore
Lenore
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: seigneur
XP:
Le vent du jeu Left_bar_bleue92/500Le vent du jeu Empty_bar_bleue  (92/500)

XP :

le Lun 11 Nov 2019 - 22:10
" Une occasion à ne pas rater." La rousse força un peu de joie à sa voix. Leur conversation devait paraitre un échange de mondanités, de banalités et non le règlements des détails d'un complot ou d'un méfait.

Lenore s'était engouffrée dans une faille, entre une mission et autre chose. Pour le moment elle prenait le temps et assurait la pertinence de ses choix sans la contrainte qu'on lui imposait à la Cité du Crépuscule. Elle savait pertinemment ce qu'elle aurait fait ici de son vivant. Peut-être essayait-elle de renouer avec le souvenir de la personne que la mercenaire avait pu être. Pourtant elle avait changer et pleinement accepter ce fait. Elle avait évoluer. Moins de contrainte, moins de restriction, un oeil plus analytique et un esprit plus logique, libéré des faiblesses de la chair et des émotions. Elle cherchait encore à tirer profit de son passage en ce monde, mais ne se contenterais pas de bagatelles habituelles. Elle avait besoin de plus.

"Tout le monde est ici pour ce genre de raison." Dit-elle en reportant son regard habillé d'un sourire feint sur l'assemblée du balcon. " Vous n'avez pas l'air d'avoir beaucoup d'expérience alors je vais vous expliquer..."
Elle s'approcha, touchant son épaule contre la sienne et lui désignant discrètement un notable après l'autre parmi l'échantillon à disposition, d'une main levant sa propre coupe de champagne pleine.

"Regardez donc, ce gentilhomme qui veille sur la belle dame avec qui il discute." Elle désigna un costume cintré de bel facture à l'élégance toute contrôlé et à la jeunesse encore enviable. "Ce n'est qu'un gigolo. Très expérimenté vu ses gestes fluides et son regard planté dans celui de la dame. Elle semble à peine plus âgée mais c'est parce qu'elle a une certaine hygiène de vie. Il l'a repéré surement depuis des jours, préparé son approche. Il sait la captiver de sujets qui lui conviennent et lorsque son regard s'étiole vers un ou une autre, il fait en sorte que son attention lui revienne."

Un bel homme et une belle dame fortunée, nageant dans le luxe, certainement le rêve vivant de la plupart des gens et réservé à une si petite minorité de personne capable de prendre en main des occasions fugaces, des risques réels et parfois gigantesques.

"Voyez le petit brun à lunettes...tout guilleret d'être enfin parvenu à côtoyer les plus grands, il a dû attendre ça depuis des années... mais il ne sait pas encore comment se comporter. Il copie les gestes de celui qu'il observe, tente de s'approcher du milieu de la pièce. Il n'ose pas démarrer la conversation et espère que quelqu'un l'aborde. Il a certainement déjà préparer son discours, les premiers mots pour se présenter et se gausser de son nouveau statut." Elle baissa sa voix d'un ton, empruntant un peu de compassion théâtrale. "Il se fait esquiver par ceux qu'il envie, ce n'est qu'un petit nouveau dans le cercle, surement qu'il ne mérite pas vraiment leur attention.... S'il avait fait parler de lui, d'un coup d'éclat, un scandale quelconque, ils se seraient précipité dès qu'ils l'auraient reconnu pour être les premiers à le faire entrer dans le groupe restreint des gens de pouvoirs et d'argent. Lui par contre voyez vous... n'a aucun intérêt et n'en aura jamais. Une perte de temps. Il disparaitra comme il est apparut." Elle leva son verre dans un geste vague avant de glisser le regard vers son interlocuteurs pour juger de ses réactions.

"Un peu comme vous..." Elle prit une gorgée de champagne, continuant de toiser son interlocuteur de ses yeux perçants. "Alors je m'interroge.... que faites vous ici? Je n'ai pas souvenir qu'il y ait une mission en cours concernant ce monde. Vous n'avez pas l'air vous même de savoir où vous mettez vos pieds. Quel sera votre place dans cet environnement?"
messages
membres