Derniers sujets
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Ghostbusters Left_bar_bleue266/550Ghostbusters Empty_bar_bleue  (266/550)

XP :

le Jeu 19 Sep 2019 - 11:37
« La Bataille de Chengdu a créé un déséquilibre dans le Tao. C’est une marque que l’on ne pourra corriger avant longtemps… Il faut donc nettoyer une autre source d’énergie négative. Vous avez une idée en tête ?
- Oh oui… Je vais m’en occuper ce soir. »

C’est sur ces mots que j’ai quitté Long Xinya cette après-midi. Avec Francis et le Maître Jiahao, nous avançons en direction d’une grotte. Pas n’importe laquelle. Celle où se trouve l’esprit malsain et déformé d’une ancienne magicienne… Ou sorcière. Qu’importe. Le résultat est tel que les souterrains qu’elle hante devront être purifiés de sa présence pour restaurer la balance dans le Tao autour de Chengdu.

Nous devons atteindre l’entrée… Elle a dû sentir notre arrivée et se battra jusqu’au bout pour continuer d’exister dans le monde des vivants. Malheureusement, son heure de gloire est passée et il est temps qu’elle repose ne paix, définitivement. Ce qui m’inquiète, c’est que cela fait un moment que je n’ai pas fait surveiller cet endroit… Elle a peut-être « ramené du monde » avec elle.


« C’est pas pour casser l’ambiance, mais je vous trouve bien silencieux vous deux. »

Nous nous tournons vers lui. Je décide de parler.

« Nous devons être concentrés, Francis. On ne sait pas ce qui nous attend dans cette grotte.
- Ça va bien se passer. On a connu pire. »

Il se veut rassurant, mais je préfère rester sur mes gardes.

Après une marche longue dans les montagnes, nous finissons par arriver devant l’entrée. Il fait presque complètement nuit. Nous sommes partis un peu tard. Il va falloir être particulièrement prudent à l’intérieur, même si la Lune nous donne un peu de luminosité.


« Et sinon, pourquoi on fait pas péter l’entrée tout simplement ?
- Nous devons éliminer la menace Francis, pas uniquement la bloquer.
- Ok, ok. Je prépare ma hache attendez deux secondes. »

Nous faisons donc une petite pause le temps de nous préparer. J’ai un sac rempli de matériel pour un rituel de purification taoïste qui devrait suffire à congédier l’esprit maléfique. Sinon, j’ai pris mes armes habituelles et un arc. Jiahao a deux lames courtes et un bâton. Le reste est sur le dos de Francis avec une hache et une épée.

« Est-ce que vous êtes prêts messieurs ?
- Chef, donne-moi de l’action, je vais finir par m’endormir là.
- Nous pouvons y aller, Songzi Huayan. »

D’un geste de tête, je leur fais signe de se diriger vers l’entrée. Jiahao passe devant avec la torche et Francis garde l’arrière. Nous nous enfonçons dans la caverne, le cœur commençant à battre de plus en plus.

Ce n’est pas le lieu le plus agréable de la région, clairement. En tant que telle la grotte est jolie et bien faite… Mais la résidente des lieux l’est beaucoup moins.

Nos pas résonnent sur les murs, au début. Sans compter le bruit de l’équipement. Bien vite, les problèmes arrivent. Jiahao se stoppe net et nous indique que la menace est plus forte que prévue :


« Des sans-cœurs ! Préparons-nous ! » dit-il tout en posant la torche sur le côté et en sortant sa seconde épée.

« Putain, y en a derrière aussi ! » indique Francis à son tour.

Nous sommes pris en tenaille dans le couloir, il va falloir que mes brillants compagnons se battent bien ce soir. Car nous ne sommes pas encore au fond de la grotte. Moi qui pensais qu’elle serait peut-être toujours aussi seule, je me suis bien trompée… La noirceur de son âme a dû attirer ces êtres sombres ici.

Je sors une flèche de mon carquois et bande mon arc du côté de l’arrière. S’il faut s’enfuir, mieux vaut que la voie soit libre. Difficile de viser avec Francis qui s’agite. Je vois qu’il abat sa hache sur un petit sans-cœur qui s’évapore. Cela me laisse une fenêtre suffisamment grande pour tirer un premier projectile en direction d’un second monstre qui disparaît à son tour. Sales créatures de l’ombre !


« Jiahao, vous vous en sortez ? Combien y en a-t-il de votre côté ?
- Au moins cinq ! Ne vous en faîtes pas, je les tiens en respect ! »

J’arrive à distinguer les formes grâce aux lueurs de la torche et à leurs yeux jaunes répugnants. Ces abjects créatures ! Elle m’agace au plus haut point à souiller ma terre !

Je sors une deuxième flèche et tire du côté de Francis. Une des bêtes est touchée, Francis en profite pour lui planter son épée dans le visage pour l’achever. Il a l’air de s’amuser… Cet homme est incroyable.


« Ils sont si faciles à tuer ces sans-cœurs ! Aidez le Maître plutôt, je m’en sors très bien ici. »

Soit, s’il le dit c’est qu’il pense pouvoir bien les gérer.

Je me tourne vers Jiahao qui les retient du mieux qu’il peut, mais j’ai l’impression que d’autres essayent d’approcher. Je décide alors de me concentrer sur leurs corps chétifs pour les soulever du sol. Le maître taoïste en profite pour en fendre plusieurs avec ses lames tandis que je repousse vers les profondeurs le reste des individus.


« Avançons ! » ordonné-je.

Francis finit d’achever son adversaire et nous rejoint au pas de course, sa hache bien en position pour trancher le premier ennemi venu. Sa force physique est toujours aussi impressionnante, on dirait qu’il pourrait se battre éternellement… La seule fois où je l’ai vu poser le genou à terre, c’est à la Bataille de Chengdu après plus d’une nuit de combat intense.

Nous pénétrons dans une galerie au pas de course, nous essayons de rejoindre le cœur de la grotte, là où réside le spectre, au plus vite. Avec mes pouvoirs psychiques, la rapidité de Jiahao et la force de Francis, nous parvenons à atteindre une cavité avec une grande voûte… Infestée de sans-cœurs. Nous nous stoppons brutalement et immédiatement nous plaçons en posture défensive. Eux devant moi.


« J’espère que vous aimez la castagne, Maître. Je pourrais pas tous les niquer.
- Ne vous en faîtes pas pour moi. Ayons foi en nos capacités. Le Tao prévaudra. »

Une première vague de sans-cœurs nous charge. Ce sont des petits, aisément tuables avec un peu d’habitude. Jiahao jette carrément sa lame gauche sur un sans-cœur qui s’apprêtait à lui bondir dessus, Francis prend de l’élan et tournoie avec sa hache pour faucher certains et freiner les autres. Certains monstres esquivent, d’autres se prennent la contre-attaque de plein fouet.

Je sors deux flèches que je vais voltiger par l’esprit vers des ennemis. Ils meurent vite. Francis s’acharne en rigolant tandis que Jiahao lui-même les exécute de façon assez maîtrisée. Les rires en moins bien sûr.

Le second groupe reste au fond de la salle, vers le prochain couloir. Ils attendent quelque chose. On ne distingue pas leurs formes d’ici, seulement leurs yeux dorés. Nous reprenons un peu notre souffle tandis qu’une forme ténébreuse prend forme devant nous. Un sans-cœur plus évolué, toujours avec un corps noir comme la nuit, apparaît avec une armure et un glaive chinois.


« Ça va commencer à se compliquer je le sens. »

Rapidement, trois autres sans-cœurs avec une apparence similaire apparaissent derrière lui. Leurs armures sont anciennes, très anciennes. Ils doivent dater d’un certain moment…

« Messieurs, laissez-moi vous dégager la voie. »

Je serre ma main gauche fortement, je concentre de l’énergie. La magie se charge dans ma paume, elle grandit, s’assemble, devenant de plus en plus forte. De plus en plus dangereuse aussi. Une source de lumière se forme alors, sa couleur annonce un sort de foudre. Lorsque je suis prête, je tends le bras en direction du premier ennemi devant nous.

L’éclair jaillit comme le tonnerre, de nulle part. Le sans-cœur est touché, l’électricité se répand dans son armure, il tremble. Il ne semble pas souffrir, ou du moins, il ne le montre pas. Mes sorts ne sont pas suffisants. Je n’ai pas assez de maîtrise dans ce domaine. J’aimerais pourtant, mais je n’ai pas toujours le temps de travailler cette partie de mes pouvoirs.

La créature étant déstabilisée par cette agonie électrique, je tire une flèche qui finit dans l’un de ses yeux. Le monstre disparaît en silence, laissant place aux autres marionnettes des ténèbres, des âmes en perdition qui n’attendent que d’être mis au repos… Par la force.

Francis se jette alors, hache bien levée et voix beuglante.


« YAAAAAH ! »

Jiahao part sur la gauche pour en prendre un autre. Il en reste un qui me guette. Il s’avance vers moi. Arme dressée, poussé par les ténèbres à combattre éternellement. Ces créatures me répugnent non pas à cause de leurs apparences mais parce qu’elles sont des aberrations de cruauté.

Des âmes mortes et dévorées par les ténèbres, se redressant dans un nouveau corps et entrant dans une frénésie meurtrière sans aucun but. Tuer pour tuer, tuer pour combler une âme qui se creuse elle-même. Il faut tous les abattre. C’est un cadeau pour eux, le plus beau certainement. Celui d’être de nouveau libre.

Par mon esprit, je le soulève pour le plaquer au plafond de la cavité. J’arrache des morceaux de pierre du sol pour lui pilonner le corps, l’écraser. A force de répétitions, il finit par disparaître. Un de moins. J’utilise ensuite les pierres comme projectiles vers les autres sans-cœurs, les plus petits qui cherchent à rejoindre le combat et les plus gros en duel contre mes compagnons. Nous avons l’ascendant, nous arrivons à reprendre le dessus.

Une nouvelle pause s’impose.


« J’espère que vous êtes chauds les copains, je crois que ça va être comme ça jusqu’au bout.
- Nous y arriverons. J’ai confiance en nos forces.
- Il faut libérer ces gens. J’ai affronté bien pire. Nous vaincrons messieurs. En avant. »

Nous avançons dans une nouvelle galerie. On entend le ruissellement de l’eau, je m’en rappelle. Nous approchons de là où se trouve les restes de l’esprit. Je m’attends à voir des sans-cœurs plus dangereux, comme lors de ma visite dans les restes du triste Palais des Rêves. Je n’espère pas en aussi grand nombre que là-bas…

La cavité n’a pas changé. Toujours cette sorte de trou plongé complètement dans le noir. Bien vite, nous nous rendons compte que nous ne sommes pas seuls. Un grand sans-cœur ouvre ses yeux depuis les tréfonds de la grotte. Il a l’air plus gros, plus menaçant. De grande taille, avec une forme plus humanoïde… Avec une sorte de robe et un chapeau sphérique étrange. Deux grosses mains pourvues de doigts avec des… Déformations formant des griffes. Et accrochée devant sa tête, une feuille avec le signe des symboles.

Quelle… Abomination.

Cette feuille avec des marques… Sert aussi dans la nécromancie taoïste. Les morts-vivants peuvent être relevés en inscrivant des formules magiques que l’on accroche à leurs chapeaux ou leurs crânes. Ce sont des contes pour enfants… Mais manifestement les sans-cœurs ont beaucoup d’inspirations.

Il flotte légèrement au-dessus du sol, avant de partir à toute vitesse vers le sommet de la cavité.


« Préparez-vous, il va attaquer ! »

La créature joint ses deux appendices déformés pour créer une sphère de ténèbres crépitantes. Elle nous lance son sort précipitamment. Francis plonge sur la droite avec moi tandis que Jiahao effectue une roulade sur la gauche.

« Huayan, fait descendre cette merde ! » me demande Francis.

La créature recommence à faire le même procédé. Je prends le temps de me relever, je me suis fait mal aux jambes en plongeant. Francis n’attend pas plus longtemps et met sa hache dans le dos avant de prendre de l’élan et de la jeter dans les airs.

L’arme fend les airs en tournoyant, le monstre évite le coup de peu, mais a dû interrompre son sort. Cela nous laisse une nouvelle opportunité de frapper. Je charge rapidement une attaque de foudre que je projette dans sa direction. Il invoque autre chose qui explose mon assaut magique. Il est un peu plus intelligent que les autres.

Il semble lui aussi prendre de l’élan, avant de voltiger dans ma direction. Je dois de nouveau esquiver, mais cette fois-ci je ne plonge pas pour m’exploser sur le sol rocailleux de la grotte. Je saute. C’est beaucoup plus maîtrisé comme esquive. Le monstre passe à côté avant de remonter en hauteur puis redescendre, cette fois-ci sur Jiahao.

Le sans-cœur pointe ses griffes vers lui. Jiahao semble être prêt à l’accueillir mais quelque chose m’inquiète. Pourquoi attaquerait-il ainsi alors qu’il peut nous tirer dessus ? Bien vite, je décide de mettre une barrière anti-magie au maître taoïste. Et j’ai eu raison.

Le monstre profite d’être proche de sa cible pour lui balancer un sort à courte portée au lieu d’une attaque physique classique. Jiahao ne s’y attendait pas et il prend le sort en plein torse, heureusement que ma barrière a pris une partie des dégâts, sinon il serait peut-être mort. En attendant, il est au sol. Choqué et un peu perdu, mais vivant.


« Francis ! Va protéger Jiahao et vérifie son état de santé ! Je me charge de la bête ! » ordonné-je à mon acolyte de toujours.

Je jette mon arc au sol, il ne me servira pas dans ces conditions. Je préfère me concentrer sur les parois rocheuses pour en arracher des morceaux que je commence à rassembler pour former des javelots de pierre. Ces projectiles me serviront à garder la créature en respect… ou de lui transpercer le corps.

Le combat devient bruyant avec ma manipulation. La terre semble craquer. Le fracas des impacts de mes tirs résonne dans les galeries. La créature esquive du mieux qu’elle peut, au moins maintenant elle ne regarde que moi, laissant mes alliés panser leurs éventuelles blessures.


« Comment va Jiahao, Francis ?
- Il va bien, t’inquiète ! »

Voilà déjà une inquiétude en moins. Je fais le vide dans ma tête et cherche à immobiliser le monstre. Il se débat. Il sent que je tente de prendre le dessus sur ses mouvements. Il sait que je suis entrain de refermer une main invisible sur lui pour le bloquer et l’empêcher d’agir. Il va mourir.

Il tente un coup de poker et charge un sort qu’il m’envoie. Une sorte de sphère. Je n’ai pas le temps de réfléchir plus que ça. Je fais apparaître des flammes dans ma main et la projette contre l’assaut adversaire. Le choc des deux magies crée une explosion. Le monstre est projeté vers le haut, tandis que moi je rejoins le sol à côté de Francis et de Jiahao. Une lumière intense illumine nos mines fatiguées tandis que l’obscurité revient à grand pas après cela.

La créature reprend ses esprits et fonce sur nous, comme auparavant. Je me relève et cherche à le freiner, le repousser par l’esprit. Il pousse de toutes ses forces le bougre ! Mais il ne peut pas m’arrêter moi.


« Francis ! Il est bloqué ! Donne-moi une idée ! »

Il se relève et me désigne un projectile de roche à côté de moi.

« Mettez-le devant vous et relâchez la pression, avec sa force de poussée il va s’empaler dessus comme un connard ! »

Excellente idée, utilisez la force de l’ennemi contre lui-même.

Je place le javelot de pierre devant moi. Le monstre va croire que je vais le lancer. Mais non. Je relâche mon emprise sur son corps et d’un coup, il file vers une flèche sur moi. Lui-même peut-être surpris par sa propre vitesse. Il s’empale en plein dessus. Avant de disparaître, j’ai le loisir de voir sa tête à quelques centimètres de moi. Les yeux dorés sans expression. Un véritable monstre. Il s’évapore comme par magie. Une abomination en moins chez nous.

Reste l’esprit maléfique.


« Jiahao, ça va ?
- Oui, oui… J’ai juste été soufflé un peu violemment. Ça va aller. Procédons au plus vite ! »

Jiahao et moi prenons d’assaut le sac que j’avais, rempli de matériel rituel taoïste. Autour du trou au milieu de la salle où erre l’esprit négatif, nous traçons une fine ligne à la craie. Nous rajoutons du sel par-dessus pour délimiter la zone. Nous plaçons des bougies noires et blanches, à intervalle régulier à côté de cette délimitation. Francis s’occupe de les allumer.

Je place ensuite les encens de chaque côté du trou. Tout ce qui est sacré peut être utile. Ensuite, je prends un pinceau que j’utilise pour inscrire des caractères rituels autour du précipice. Nous allons la renvoyer dans le monde des morts, avec ou sans son accord. Elle a hanté trop longtemps les lieux. Il est temps de partir vers un nouveau départ.

Jiahao se place en face de moi, Francis reste à l’extérieur de tout ça. C’est au-dessus de ses moyens. Il ne peut que nous protéger des sans-cœurs restants.


« Par la grâce de l’Empereur de Jade, je te convoque esprit. »

Un ruissellement d’eau s’accélère tandis que la sombre présence de l’esprit commence à étendre son influence au-delà de sa tanière de ténèbres.

« Tu oses revenir ici « par la grâce de L’Empereur de Jade ? Tu es bien arrogante. La dernière fois, tu es partie en courant de mémoire.
- Et cette fois-ci, c’est toi qui va partir. »

Jiahao commence à réciter les prières rituelles taoïstes tandis que je me concentre sur la magie. Avec les caractères sacrés inscrits au sol, l’encens et l’énergie du Tao que nous concentrons, je rassemble mon pouvoir pour dominer l’esprit mort. La purification commence.

« Vous avez hanté ce monde depuis bien trop longtemps, je vais vous libérer de vos chaînes !
- Je refuse ! »

Elle tente de me charger, mais mon sort la repousse. Son corps chétif translucide apparaît devant nous. Elle tremble. Elle a le visage d’une jeune fille mais le corps déchiqueté par des années de colère, d’errance et… De désespoir certainement.

« 通过道的力量,我释放你的游荡。找到通往天堂的道路并为凡人提供休息。在来世找到平安. »

L’esprit s’agite, fulmine, se contorsionne. Semble souffrir. Puis lorsque la fin s’approche, les murs commencent à trembler.

" Je voulais juste... Me venger... "

Elle hurle de douleur. Sa voix transperce le silence de la nuit et en un ultime cri, disparaît complètement, son corps avec.

Nous nous asseyons un moment. La caverne semble moins lugubre désormais, débarrassée de l’influence de la sorcière. Elle n’avait peut-être pas mérité un tel destin, une mort aussi… Dure. Pourtant désormais, elle pourra se reposer et se libérer de ses émotions négatives et de sa force maléfique.

Le repos éternel l’attend.

Quant à nous, il faut rentrer. La nuit a été assez riche en émotions et actions comme cela.

_______________________________
Ghostbusters Signat10

"Tens, tens across the board
When I hit the door, they clear the floor
Excuse the Beauty, excuse the Beauty
Sorry, those fries don't go with this shake
If you're the Big Mac, then I must be steak
Excuse the Beauty, excuse the Beauty
I see you twerk, but bitch, I twirl
There's always work for you, here some pearls
Excuse the Beauty, excuse the Beauty"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu





Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Ghostbusters Left_bar_bleue314/400Ghostbusters Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Mar 24 Sep 2019 - 12:09
Bien ! Comme j’suis à la mode, j’vais énoncer le fait que mon commentaire ne sera pas long et c’est ainsi.

Mon commentaire ne sera pas long.

Déjà, un point positif ! Les remarques que j’avais fait lors de mon dernière commentaire, le raid sur le village contre les sans-coeurs avec ta garde personnelle, ont été écoutés et appliqués. Parce que, bon, si j’dis un truc et que les couilles sont battus ? Ça m’fait chier et j’deviens vilain.

Mais bon, pas ici !

Ils gardent une « autre » organisation, tu t’amuses avec la personnification des sans-coeur et ça détonne. Ouais, c’est franchement pas mal.

Si j’ai une critique à faire, c’est probablement sur le coeur de la raison de ta présence. En fait, c’est simplement que le combat prend une partie tellement importante dans le texte que la purification en devient quasiment anecdotique. Oui, c’est ça. J’ai réellement le sentiment à la fin de la lecture que c’était l’objectif secondaire d’un FarCry / Borderlands, le truc que tu fais pour le bonus à la récompense de quête. Comme d’habitude, j’en demande toujours plus. Mais, comme le coeur de votre présente et d’un gars du Tao est justement pour bannir un esprit ? Autant mettre l’accent dessus. J’demande pas à avoir dix-sept péripéties avec trois retournements de situations. Mais j’me fais la réflexion qu’il y avait un p’tit truc à faire en plus, une histoire à conter et montrer, un acte manqué !

Donc, voilà. Toute la partie combat était très bien ! Il a juste ma reproche qui vient ternir un peu le tableau.


Avancé : 33 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS. Deux en Psychisme et un en Dextérité !

_______________________________
messages
membres