Derniers sujets
Jack Inèrsse
Jack Inèrsse
Le Chien noir

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Deus Ex Morteum : Six paires d'ailes et autant d'étoiles et d'hirondelles Left_bar_bleue80/400Deus Ex Morteum : Six paires d'ailes et autant d'étoiles et d'hirondelles Empty_bar_bleue  (80/400)

XP :

le Mar 17 Sep 2019 - 20:50
Nous sommes à hauteurs du plafond de nuages qui sépare le monde des mortels du domaine des dieux. Ici, la terre, la roche qui s'élève divine depuis le fond des abysses a plus de batailles épiques et démentes de démesures que personne ne pourra jamais en raconter. Peut-on imaginer le nombre de combats en mortels au summum, créatures mythologiques, monstres, demi-dieux, dieux ainsi que toutes les autres divinités et entités mythiques de la Grèce antique qui ont forgés cette montagne au fil des combats ? Plus l'on gagne en altitude, plus l'on gravit le mont olympe, plus l'on a le droit de voir la roche s'être fait marteler, déchirer, déformer, écarteler, aiguisés, taillés, martyrisés jusqu'à en faire des monuments.
Le mélange de terre et de roche qui compose touts le décors ont la peau si rude rien qu'on la touche, qu'on y marche ou la qu'on la gravisse… si rude qu'elle aggresse l'oeil rien qu'à la vue. On entend presque le Mont Olympe crier son agonie tel un monument de souffrance quand le vent souffle dessus assez fort.

De crevasses en vallées en chemin sinueux en amas de pierre pour d'horribles escaliers ; nul besoin de grimper ici si on ne le souhaite pas, il suffit simplement de lire la pierre et la végétations pour décoder le relief sans queue ni tête forgé par des millénaires de dieux souvent belliqueux. Plus de la végétation pousse dessus ? Plus c'est stable. Plus il y a de poussières, de gravillons ou un nombre trop important de fragment de montagne au même endroit ? Pas un bon plan. Observer les chemins, les escaliers naturels ou, au pire, les voies d'escalades possibles.
Tout ça, Jack peut le faire. Il peut aussi repérer les tunnels et cavernes, les jauger en vue d'accomplir son but premier dans l'instant : se cacher.

A cause du brouillard de nuages dorés en journée, on y voit pas grand-chose… mais lorsqu'enfin, Apollon atterrit un peu plus et gare son fameux char au parking privé de l'Olympe avec -on n'en doute pas- une place à son nom… tout vire à un brouillard noir qui rapelle la fumée dans laquelle Jack a du affronter les deux blondinets. L'un deux était clairement au-dessus des trois mais Kuro était et reste suffisement bien trop dangereux au goût de l'intendant ! On va dire qu'il a l'expèrience des combats dans le noir sauf qu'ici… c'est lui qui est à la place de Kuro, celui qui se cache et qui s'y ruse.
Face à Hermès tenant le rôle de Jack, celui-ci n'ayant qu'à trouver son adversaire pour le vaincre.

Sauf qu'ici, le Messager des Dieux se déplace si vite que ça apparait comme de la téléportation aux yeux de ce pauvre mortel. On y voit rien, d'un côté comme de l'autre mais Jack reste honteusement silencieux, ose à peine respirer tant son désir d'être furtif le rend dans son esprit si incroyablement bruyant. Le voilà qui transpire, stress et tremble, faisant plus de bruits, ayant l'impression de faire un boucan pas possible. Peu à peu, d'avoir l'impression de faire beaucoup de bruits le stress jusqu'à l'hyperventiler, prenant de grandes inspirations sifflantes et très sonores.
Heureusement, il s'en passe des choses et le bruit a attiré des sans-cœurs qui occupent Hermès. Le Dieu ayant un coeur de lumière et l'aura qui va avec, on le repère de loin même dans la brume si dense !

Et on le devine en train de tataner des sans-cœurs, râlant avec la montagne en écho après Jack qu'il finira bien par le trouver pour lui mettre un millier de fessés bien mérités avec son sceptre et que si se petit jeu de cache-cache dure trop longtemps ?!

« Je t'enfonce ce sceptre là où je pense, maudit coalisé adorateur d'Hadès ! »

Le dieu, L'air de jouer avec les sans-cœurs pour défouler, fait soudain décoller l'un deux comme une balle de golfe qui frôle l'intendant immobile et frise jusqu'à âme ; il déglutit dans un bruit qui lui parait un tsunami de boue. Sous la pression à l'idée qu'il va essayer d'attaquer le Messager de l'Olympe par surprise et de l'abattre d'un seul coup ? Annihilant sa vitesse en ne lui dévoilant sa présence qu'au moment où sa attaque touchera, il y a une chance pour qu'Hermès soit suffisement rapide et réactif pour être un dieu sans être si résistant que ça, vu que rien ne réussit jamais à le toucher.
Cela dit, il faut s'imaginer et se visualiser en train de prendre Hermès par surprise.

Le sans-cœur n'a fait aucun bruit après son impact, Jack a écouté très attentivement sans bouger, se disant qu'à rester immobile il pourra peut-être se confondre avec la brume … jusqu'à lui-même devenir la brume. Hermès est visible de loin par le coalisé sans qu'Hermès ne puisse le voir en retour ; c'est l'avantage de son aura de dieu qui l'illumine même dans l'éclat aveuglant et embrumée des nuages d'ors.
Son esprit est hanté par le souvenir de son combat dans l'arène face aux deux blondinets et les visions d'un avenir où Hermès le termine brutalement.

L'intendant a lâché la chaine du sans-cœur et, encore intimidé par la présence du dieu d'Hermès, la créature est suffisement intelligente pour dissimuler ses attraits ; se fait passer pour un simple coffre inerte. Clairement à la vitesse où va Hermès, il est sûr de ratisser parfaitement la zone et de trouver l'intendant en une question de minutes. Les sans-cœurs achevés, et Jack croit avoir reconnu la silhouette du sans-cœur de Lamont parmis eux, le Dieu des Messagers virevolte dans les airs et fouille les environs. Il va au minimum vif comme une mouche ou un insecte qui se veut agaçant et, de temps en temps, tape d'ahurissantes accélérations qui passe pour de la téléportation. On l'entend râler et il brille de milles feux dans l'océan de nuages denses et humides qui peut tout dissimuler parfaitement sauf sa divine présence.
Bien qu'ayant peur de le perdre s'il s'en éloigne, l'intendant a l'intuition certaine que le collecteur est trop malin pour bouger d'un poil en la présence d'Hermès. Peut-être faudrait-il le nourrir de temps s'il apprends à être bien dresser.

Libre de ses mouvements, Jack s'allonge au sol de tout son long et rampe en direction d'Hermès… s'immobilise bien vite, ayant l'impression de voir l'aura du dieu partout en même temps à la fois. Le Chien Noir pense bien sûr à renoncer à l'attaque par surprise mais comment trainer le collecteur dans sa fuite sans que le dieu le plus rapide de l'olympe ne l'entende et n'intervienne immédiatement ? Quand bien même le coffre sans-cœur coopère, ca parait impossible.

Alors à par faire le mort et ramper sans savoir où… l'intendant n'a pas d'autres solutions que de se cacher dans la brume. Le seul scénario où Jack arrive à s'imaginer battre Hermès, c'est en arrivant suffisement proche de lui pour n'être repérer qu'au moment de l'attraper. On l'attrape d'une main et on le roue de coups avec tout le res… non ! Jack corrige son scénario les mains couvrant sa bouche tant l'angoisse lui donne envie de vomir ses tripes ; il doit avoir Hermès en un seul et unique coup.
Pourquoi pas en l'étranglant… ? En théorie, la furtivité permet d'annihiler la vitesse comme les réflexes de son ennemi mais en pratique… malgré son allure un peu décevante, Hermès reste un dieu, le plus rapide de l'Olympe, il a fait Jack témoin de son statut.

D'après Death, celui-là même assez fou et confiant pour lui donner cette mission… Jack serait tout à fait capable d'accomplir cet exploit. On va voir ça.

Non loin du Collecteur, Jack rampe pour s'éloigner un tant soit peu mais se retourne d'un sursaut, bondissant sur place en se retourner, allongé de tout son long durant toute la manœuvre. Tout ça pour le voir qui, profitant du peu d'espace que lui autorise la chaine, entrouvre la gueule autant qu'il lui est permis, sort la langue pour l'agiter dans touts les sens et gigote jusqu'à bondir sur place ! Forcément, Hermès l'entend et apparait face au coffre, lâchant de manière audible son interrogation à vue de ce coffre monstrueux. Parce qu'il se rapelle d'un coffre enchainé mais que c'est forcément un sans-cœur sous ses yeux.
Malgré un air rebuté alors qu'il esquive aisément à la vitesse de la lumière les tentatives de coups de langues, l'olympien finit par clouer la langue du Collecteur à terre de son sceptre et bien qu'écœuré, se force à jeter un oeil de loin à l'ombre abyssale d'où sort cette langue, depuis laquelle deux yeux jaunes guettes.

Le dégout laisse place à la surprise et au choc alors qu'il se rapproche subitement ! Le coffre tente de mordre mais le dieu n'est pas si bête pour ne mettre ne serait-ce qu'un seul doigt dans la gueule du loup… sinon pour l'enlever à temps par jeu ou pour démontrer sa supériorité.

Jack croit réussir à le cerner et il a plutôt intérêt à avoir raison alors qu'il se tient juste dérrière son dos, le Dieu des Messagers et Messagers des Dieux Olympes juste là face à lui, qui volent assez haut pour que les deux êtres ait la tête au même endroit. L'intendant de la Coalition Noire a touts les symptômes de la mort au moment de lancer son attaque surprise.

Ses yeux sont ouverts fixes, vides et sans expressions, rivés placides sur Hermès parfaitement immobiles.

Il ne respire pas.

Son coeur s'est arrêté de battre.

Son corps tout entier raidit.

Et il quitte le monde des mortels.

Une crise cardiaque le transcende comme la foudre incendie l'arbre, provoque le mouvement et force l'action la plus effrayante de toute son existence : frapper de toutes ses forces Hermès à la tête à travers son casque ! Pour l'abattre d'un coup, lui un dieu, frappant plus violemment que jamais auparavant.
La montagne fait honneur aux bruits des os qui se brisent et des muscles qui se déchirent pour arracher au métal doré du casque ailé d'Hermès un gros "BOOOOOOOOOONG".

Ainsi, si Hermès respire encore et n'est pas mort… il est là, affalé au sol. Assommé au point qu'on verrait quasiment à l'oeil nu les étoiles et les hirondelles tourner en rond au-dessus de sa tête. Incapable de réaliser, d'accepter que ça puisse être vrai et pourtant, ça l'est… Jack a assommé un dieu. Peut-être en le prenant par surprise comme un lâche, peut-être le plus gringalet et fragile de tout le panthéon Olympien mais… Jack l'a fait, Jack a assommé un dieu ?!

En panique, se devant d'accepter que toutes les horreurs par lesquels il est passé et continuera de passer porte bel et bien leurs fruits ; forcer de comprendre qu'il a désormais la rancune de l'olympe sur sa tête en épée de Damoclès. Affolé, ne pouvant faire autrement que de lâcher un cri efféminé qui se déforme en l'intendant qui vomit ses tripes, celui-ci s'empresse d'attraper son coffre sans-cœur. Le Collecteur a eu un coup de génie qui le rend si incroyablement effrayant pour Jack, préférant de loin le tirer et le garder aussi loin de lui que possible.
Très vite, sprintant à travers les nuages, Jack aperçoit… de la lumière ?! Du soleil ?!

Une lumière qui l'éblouit même à travers le voile de nuages qui sépare… enfin sortit des nuages, Jack n'est pas encore autorisé à le voir et pourtant, il le sait… le voilà rendu au Domaine des Dieux.
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Deus Ex Morteum : Six paires d'ailes et autant d'étoiles et d'hirondelles Left_bar_bleue1392/0Deus Ex Morteum : Six paires d'ailes et autant d'étoiles et d'hirondelles Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Ven 20 Sep 2019 - 11:40
Alors, les gens doivent ce dire que j’vais critiquer l’fait d’assommer un Dieu ! Mais pas tellement.

En fait, j’aime bien l’idée.

Bon, ensuite, j’viens d’me refaire la série de « God of War ». Mais j’aime assez l’idée de rappeler que les Dieux ont aussi un côté vulnérable. D’autant que, pour moi, Hermès (comme le monde la série des God of War) à sa vitesse comme énorme avantage mais restes tout autant plus « fragile » que ses frères.

Donc, ouais, ça m’dérange pas et j’trouve ça plutôt sympa.

Même si pour moi, il a une grand vitesse ? Il doit avoir une défense pas dégueulasse pour pouvoir se traîner. Mais bon, il court dans tout les sens à fond et ça reste un coup dans l’crâne.

Ouais, j’ai bien aimé et j’ai trop de critique à faire. La même que précédemment, c’est à dire de ce relire, j’ai encore trouvé des fautes plutôt dégueulasse.

C’est tout ?! Oui !


Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS en Vitesse !

_______________________________
messages
membres