Derniers sujets
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue87/270A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 24 Juin 2019 - 20:33
A la recherche de Nikoleis Tcv1


.................Riku ouvrit lentement ses paupières. La lumière, source chaleureuse qu'il connaissait si bien, l'éblouissait. Ce soleil et cette température agréable. La main devant son visage, il regardait autour de lui. Des vagues, un océan, du sable, des maisons en bois, des palmiers, des fruits de paopu... Les Îles du Destin, un archipel au milieu de l'océan. Que faisait-il dans ce lieu ? Ce lieu qui était sensé succomber au fin fond des ténèbres ? Tout semblait si paisible, si calme et reposant. Le bruit lancinant des vagues le berçait doucement, comme elles l'avaient toujours fait. Assis sur un tronc de cocotier, il laissait la brise venir caresser sa peau blanche. Ses cheveux argentés flottaient dans l'espace. Ses yeux émeraude regardaient au loin, essayant de trouver du sens dans ce paysage si vaste. Le bleu du ciel s'étendait à perte de vue, tout comme la mer. Il douta. Quelque chose au plus profond de son être le rendait mal à l'aise. Une sensation glaciale lui nouait l'estomac. Ça le rendait nauséeux. Son cœur ne pouvait s'empêcher de palpiter. Le visage inquiet, il regarda autour de lui, espérant trouver un visage familier, une personne qui lui était cher, un ami qui saurait apaiser son cœur anxieux. Mais en vain. Personne n'était là. Il était seul sur cette plage. Seul sur cette île perdue au milieu de l'océan. Son angoisse grandissait.




Il sauta sur le sable qui crissait au contact de ses chaussures. Il se redressa. Il prit un moment avant de réaliser que ses vêtements était différents. Regardant ses mains, puis son corps, il était vêtu d'un haut jaune sans manche a lanières et d'un pantalon large de couleur bleu avec des chaussures aux mêmes teintes que son haut. Ses gants noirs le faisaient suer. Ses cheveux argentés étaient plus longs que d'habitude. Aurait-il rajeuni ? Que se passe t-il ? Le porteur de la Keyblade ne parvenait pas à comprendre la situation. "Qu'est-ce que tu fais Riku ?". Soudainement, une silhouette se tint devant lui. C'était Sora qui lui souriait d'un air heureux, comme à son habitude. Sa tenu n'était pas la même non plus. C'était l'ancien Sora. Le Sora à ses quatorze ans. Surpris, Riku le regarda, dessinant un sourire, ravi de le revoir. "Sora!" s'exclama t-il à cœur joie. Il prit toute hâte vers le garçon.




Au moment ou sa main allait pour prendre celle de son ami, une aura ténébreuse surgit de son corps. Il finit par l'engloutir de la tête jusqu'aux pieds. Le visage de Sora n'était plus visible. Le jeune porteur était face à une ombre noire. Une silhouette obscure. "Sora!" Cria t-il tristement. "Pourquoi tu n'étais pas là? J'avais besoin de toi... Tu n'étais pas là, Riku. Tu prétends être mon meilleur ami... Mais tu n'étais pas là... Je me sens tellement seul... M'as-tu oublié?! Je ne représente plus rien pour toi?! Je t'ai cherché, encore une fois ! Tu n'étais pas là!... Tu n'es pas mon ami... Tu n'es pas digne d'être mon ami!... Tu ne mérites pas ce lien... J'étais enfermé. Perdu dans un lieu si blanc... La pierre angulaire... Je n'ai pas arrêté de crier ton nom... Mais tu n'es pas venu ! " Dit la silhouette coléreuse. Riku sentit une douleur dans la poitrine. Il détestait cette idée. Ce sentiment de perte. Il semblait abattu. Il s'en voulait terriblement d'avoir laissé Sora dans un moment si horrible. Il aurait peut-être pu faire quelque chose. Il avait besoin de son soutien... Il avait l'impression que tout ça arrivait à quelqu'un d'autre. Qu'il n'était qu'un spectateur. Impossible de penser, de se concentrer tellement que la douleur était intense. C'était tellement irréaliste. Sora n'aurait jamais dit de tel propos. Et pourtant, il avait raison. Au fond de son cœur, Riku se battait désespérément pour ne pas y croire. "Tu n'es pas mon ami, Riku." Ces paroles ne cessaient de raisonner au plus profond de son être. "Les ténèbres sont désormais tes seules amies... Depuis le début..." Reprit le ténébreux.




Dévasté, ses jambes tremblantes s'effondrèrent sur le sable chaud. Il faillit à sa tâche. Riku fixa du regard la silhouette tendue devant lui. Des larmes coulèrent le long de ses joues sans qu'il s'en rende compte. Son cœur lui faisait terriblement mal. "Brûle dans les ténèbres... C'est tout ce que tu mérites." Souffla l'ombre, riant doucement d'un air machiavélique. Brusquement, le paysage devint lugubre. Les nuages noirs. Les vagues agitaient. Les orages qui se déchaînent sur l'océan. Les rafales de vent qui faisaient tanguer les arbres. On aurait dit que le décor faisait tout pour devenir le plus irréaliste possible. Comme dans un rêve. Riku posa ses mains sur le sable, regardant le ciel changé. Il ne voulait pas y croire, il refusait d'y croire. Ce n'était pas Sora. Déchiré entre l'espoir et le doute, il serra ses mains laissant ses ongles s'enfoncer dans les paumes de ses mains. Il s'accrocha. Il ne voulait pas laisser le chagrin prendre son cœur. L'angoisse demeure à la limite de la perception.




Soudain, une lumière éclatante descendit du ciel, aveuglant la silhouette qui cria de douleur. La lueur vint se poser, près du jeune porteur. Elle commençait à prendre forme. Une étrange créature apparaît. Une sorte de fennec au fourrure azur avec une pierre vanadinite à son front. Riku le regarda, surpris par la présence de cet animal mystérieux. "Qu'est-ce que..." Souffla t-il, doucement. La créature le fixa à son tour, avec ses grands iris bleu. "Je suis là pour toi Riku. J'ai entendu ton appel et je suis venu. Tu as raison. Ceci n'est pas Sora." Dit le petit fennec par une sorte de pouvoir télépathique. "Tu peux... Communiquer ?" Dit le jeune homme, surpris. "Oui, seulement par la penser, car toi et moi sommes liés." Leurs regards se dirigèrent vers l'ombre qui semblait agacé par la présence de cet être lumineux. "Ce n'est pas Sora. C'est ton inconscient. Tu te bats contre toi-même. C'est la représentation de tes doutes, de tes faiblesses qui te pousserait à replonger dans le noir. Tu as déjà eu à faire à eux. Tu as eu, malheureusement, un lien avec les ténèbres. Tu dois rester dans la lumière." S'exclama t-il. Le jeune porteur de la Keyblade commençait à comprendre. Les ténèbres l'avaient envoûté par le passé. Il y avait un lien entre eux, un lien éternel. Il pouvait sentir leurs présences. "Argh!... Riku! Tu n'es pas fait pour la lumière ! Tu es faible ! Et tu le resteras à jamais ! Seules les ténèbres peuvent donner ce pouvoir ! Le pouvoir de me protéger !!"" Rétorqua, le Sora ténébreux.




Il était hors de question que Riku refasse les mêmes erreurs qu'autre fois. Il serra les poings refusant d'écouter la silhouette. Brutalement, une migraine affreuse s'empara de Riku. Il posa ses mains sur sa tête comme pour essayer d'apaiser ses douleurs. La tête contre le sol, complètement recroquevillé sur le sable, il ne pouvait pas s'empêcher de laisser quelques gémissements de souffrance sortir de ses lèvres. Il agonisait. "Riku! Ressaisit-toi !' Dit l'animal. L'ombre semblait ravie de la situation. Il en profita pour attaquer le jeune homme agonisant au sol. Le fennec ne le laissa pas faire. Il fonça sur l'ombre en chargeant son cristal de lumière.








.................Au moment ou les ténèbres et la lumière s'entrechoquèrent, Riku se réveilla brutalement de son siège. Il se retrouva dans la navette en direction du jardin radieux. "Mon dieu... Quel rêve étrange... Je..." Pensa t-il. Il n'arrivait pas à trouver les mots pour exprimer son angoisse. Il frémit. Son cœur palpitait. Il se sentait tellement mal. Des sueurs froides coulèrent sur son corps tremblant. Ses rêves devenaient de plus en plus étrange. C'était irréaliste et à la fois tellement vrai. Il ne savait plus trop quoi en penser. Devrait-il en parler à quelqu'un ? Son cœur se pinça lorsqu'il repensa à ce Sora obscur. Non, ça ne pouvait pas être lui. En aucun cas. C'est impossible. Il refusait de croire que ça pourrait l'être. Brusquement, un son strident l'interrompra dans ses pensées. Une alarme du vaisseau pour prévenir le pilote qu'il arrivait au bout de sa destination. Riku se préparait à descendre, la boule au ventre. Une fois le vaisseau posé, les portes s'ouvrèrent, laissant le porteur sortir du véhicule. Il commençait à marcher tranquillement sur un sol fait de briques blanches.




Ce monde semblait tellement clair avec des ornements de différentes couleurs. Des ornements très particulier, même très étrange. Il ne pouvait pas s'empêcher de regarder tout autour de lui comme un enfant découvrant un nouveau monde. En pleine exploration, quatre gardes s'approchèrent du jeune homme en courant. Ils s'arrêtèrent devant lui en tendant des armes à feu vers le porteur aux cheveux argentés. Un regard sévère se dessina sur leurs visages. "Qui êtes-vous ? Identifiez-vous !" S'exclama l'un des gardes, d'un air agressif. Surpris par l'accueil de ce monde, il mit ses mains légèrement en l'air par réflexe, sans dire un seul mot pendant quelques secondes. La situation était tellement spontanée qu'il en avait la voix coupée. Il reprit furtivement ses esprits en s'exprimant. "Je m'appelle Riku... Je suis de la lumière." Souffla t-il calmement.




Il ne voulait en aucun cas provoquer un combat, ni une bataille et encore moins une guerre avec le consulat. Ce n'était pas sa mission. Il devait rester calme et être diplomate. Bien qu'il sache que le consulat ne lui ferait rien. Enfin... D'après ce qu'il a pu entendre dire depuis son retour au château Disney. Cependant, il restait prudent. Sait-on jamais. Riku avait du mal à faire confiance aux gens, en particulier ceux qui le menaçaient avec une arme pointée vers sa tête. Il attendit la réaction des protecteurs du royaume. Au bout de quelques instants, les hommes baissèrent leurs équipements vers le sol. L'ambiance se devint moins tendue. Tout le monde reprenait son calme. Apparemment, ils ne s'attendaient pas à voir un membre de la lumière venir chez eux. En tout cas, pas aujourd'hui. Vu leurs comportements. Pourtant, Fiona lui avait bien dit que la venu de ce scientifique au château Disney était officielle. Le Consulat, n'était-il pas au courant ? Étrange... Faut-il d'écrire la nature de sa venue dans leur monde ? Riku ne sait pas trop comment gérer la situation. Peut-être que la carte de la franchise lui sera bénéfique ? Ou peut être pas. Il préféra garder ces informations pour lui.








Dernière édition par Riku le Mer 3 Juil 2019 - 20:28, édité 10 fois
Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue56/650A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (56/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Juin 2019 - 0:00
J'ai fini par prendre mes petites habitudes depuis mon arrivée dans les jardins radieux ! Je trouve le monde des grands toujours aussi fascinants à observer, mais dangereux pour les fées ! Non pas que les grands me veuillent du mal mais ils sont tous démesurément ...grands ! Et balourds ! Et maladroits ! Leurs machines aussi sont  grosses, même les plus simples et ils ne font pas attention à ce qui est plus petit qu'eux. C'est dangereux pour une rikiki comme moi, ils auraient vite fait de m'écraser ! Alors  je prend de la distance  !  Je passe mon temps libre à survoler les rues, les places, les lieux intéressants. De temps en temps je me pose dans un recoin prometteur et je regarde.

Et c'est exactement ce que je fais aujourd'hui  ! Juchée sur un rebord d'un panneau lumineux de l'Astroport Shinra, personne ne fait attention à moi. Je vois tout de mon perchoir. Des gens pressés, des gens tranquilles, des vieux, des jeunes. Les uns viennent chargés de bagages, les autres se promènent quasiment les mains dans les poches.  Mais ce que je préfère regarder ce sont les gens qui se retrouvent dans le hall des arrivées ! Parfois ils sont seuls à attendre, parfois tout un groupe. Des fois ceux qui attendent l'arrivée des autres portent un petit panneau avec des noms marqués dessus.  Il y a au moment des retrouvailles, une variété d'émotions et d'intensité très très variée, ça m'intrigue beaucoup. Des fois ils se sautent au cou et rient, se font des câlins. Des fois ils se sourient, ouvrent leurs bras, se tapent dans le dos. Et d'autres fois encore ils se contentent de se sourire, se tendre la main et la serrer.

Maintenant que vous savez ce que je fiche ici, vous comprenez pourquoi mon regard est soudain attiré par ces quatre gardes qui se sont mis à courir et entourer un passager fraîchement débarqué d'un vaisseau. Je n'aurais sans doutes pas remarqué le bonhomme si les soldats ne lui avaient pas crié dessus ! Mais maintenant que je le regarde, je ne le trouve pas si banal ! Grand, élancé, il a surtout l'extrême bon goût d'avoir une magnifique coiffure blanc neige ! Et ça, en toute honnêteté, c'est la classe. On pourrait lui reprocher d'avoir les cheveux un petit peu en désordre mais bon ... c'est pinailler. Il n'a pas l'air d'avoir de bagages non plus.

Je m'approche en voletant, venant me positionner en hauteur, plus près de la scène pour hasarder une oreille. Ils sont tous trop occupés les uns avec les autres pour penser à regarder en l'air et me voir.

"Je m'appelle Riku... Je suis de la lumière."

La lumière ? Ah oui ! Ça lui rappelle quelque chose ! C'est le Guerrier de la lumière dont Génésis avait parlé ?  Possible ! Ça collerait ! Je regrette maintenant de pas avoir vraiment tout écouté quand il a annoncé ça.

En dessous de moi, les soldats ont l'air un peu perdus. Ce sont des nouveaux peut-être parce qu'ils ont l'air de pas savoir quoi faire, maintenant que Riku était devant eux, mains levées, à se présenter sans hostilité. Heureusement, un chef arrive bien vite (On dit "officier" c'est ça ? Il va falloir que je me familiarise davantage avec les termes du coin ...). Il semble comprendre la situation en quelques secondes et il se met à enguirlander les quatre soldats comme des poissons pourris ! J'aurais pas aimé être à leur place  Puis il se retourne vers Riku et d'un ton beaucoup  plus aimable, annonce.

"-Nos excuses pour ce désagrément, monsieur. Vous êtes naturellement libre de circuler ici. Bienvenu aux Jardins Radieux !"

Disant cela, il fait un signe sec du menton aux quatre autres. Le petit groupe de soldat  s'éloigne avec le visage fermé et résigné de ceux qui vont se prendre un vilain savon. L'officier leur emboîte immédiatement le pas après avoir levé un bref instant son couvre chef pour saluer Riku. Je me désintéresse vite d'eux pour zieuter en direction de Riku qui est laissé seul.

Je fouille ma mémoire. Est-ce que Génésis a dit spécifiquement de "Ne surtout pas regarder ni suivre ce guerrier de la lumière ? ". Je ne crois pas ! Du moins pas explicitement. Il va peut être se passer des choses intéressantes. Et qui sait, peut être aura t'il besoin de l'aide d'une plus petite que lui lors de sa visite ici ?

C'est décidé, je vais le suivre de loin ! On verra bien où tout ça nous mènera. Au pire, il a pas l'air bien méchant, même s'il me voit ça devrait pas trop mal se passer !

_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue87/270A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 29 Juin 2019 - 22:08




.................Voyant les soldats se faire remonter les bretelles par leur supérieur, le jeune porteur, un peu embarrassé par la situation,se gratta la nuque. "... Je comprends... Merci..." Dit-il, un peu déstabilisé. Après tout, il ne pouvait pas leurs en vouloir. Il supposait qu'il n'était pas très connu du consulat ou même dans le jardin radieux. Cela fait tellement longtemps qu'il avait disparu de la lumière, et même ailleurs. Ça lui semblait normal. C'était leur travaille, il le comprenait tout à fait. Il était soulagé de voir la situation s'arranger. Les gardiens du royaume s'éloignèrent de lui. Il tendit son bras comme pour les arrêter dans leurs marches, laissant un léger son sortir de ses lèvres. Mais ils étaient déjà bien loin. "... Zut... Je pense que je vais devoir me débrouiller pour trouver le scientifique que je dois escorter..." Pensa t-il.


Riku commença sa marche vers un grand bâtiment. On dirait un château, ou plutôt une tour. Le mécanisme et les écrous faisaient marcher une horloge tout en haut de l'architecture. Le design était vraiment particulier. Très étrange et à la fois magnifique. Il s'approcha d'une immense passerelle. Il entendait le coulis des chutes d'eau autour de lui. Les trous des remparts, qui entouraient la tour, laisser passer le liquide qui se déversait dans la rivière près de lui. On pouvait distinguer deux autres tours de flanquement autour de la grande porte principal. De la verdure s'y installait. Les couleurs de l'environnement étaient très ternes. Elles apportaient une certaine sérénité au lieu. Le jeune porteur était émerveillé. Ce monde avait beaucoup de charme. Il passa la grande porte.


Riku se retrouva dans un village qui entourait la tour principale. La cours était remplie de villageois. Tous faisaient leur petite vie calmement. Leur vie quotidienne. Le jeune homme aux cheveux argentés ne put s'empêcher de dessiner un petit sourire. En voyant une place aussi active et reposant, il se sentait apaisé. Ça lui faisait du bien de voir un monde en paix. Sans monstre, sans sans-cœur, sans terreur. Il inspira un grand bol d'air frais par ses narines et expira par ses lèvres, d'un air ravi. Il marchait le long des rues regardant autour de lui, oubliant presque sa mission. "Mince... Je n'ai pas le temps de flâner... Je dois partir à la recherche de Nikoleis..." Pensa t-il, en secouant la tête doucement. À qui pourrait-il demander ? Où est-ce qu'il pourrait avoir ce genre d'information ? Les gardes ? Probablement. Il continua sa marche guettant les alentours, espérant voir un gardien traîner dans les rues. La plupart des soldats étaient en hauteur, sur les remparts, prêt des parapets, en surveillance intensive. Le jeune porteur de la Keyblade n'allait certainement pas escalader les murs ou crier à haute voix pour obtenir des réponses. S'il pouvait ne pas se faire remarquer, ça serait bien.


Au bout d'un certain temps de marche, il arriva à se sortir de la foule. Il fit une porte assez bien gardé. Une porte menant à la tour. Deux gardes la protégèrent. Il s'approcha vers l'un d'entre eux en marchant tranquillement pour ne pas les alerter. Il interpella, avec l'une de ses mains, le soldat. "Excusez-moi de vous déranger. Mais je recherche une personne vivant ici. Et je ne connais pas les lieux. Je ne suis pas d'ici. Je recherche un certain Nikoleis. Savez-vous où puis-je le trouver?...". Les deux hommes se regardèrent sans rien dire. L'un d'entre eux se tourna vers le porteur de Keyblade et secoua légèrement sa tête, hésitante, donnant une réponse négative. Riku ne fit rien, il ne dit rien, les regardant d'un air blasé. Il avait l'impression qu'ils ne voulaient pas lui dire. Ou peut-être autre chose. Mais cela agaçait sérieusement le jeune homme aux cheveux argentés. Il se retourna en saluant les gardes, restant poli, et continua ses recherches. Il était de plus en plus énervé par cette mission. Il brûlait de visiter ce monde si rayonnant. Mais vu les circonstances de cette mission, vaux mieux continuer ses recherches. Il sentait que ça allait être long.  




Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue56/650A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (56/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 30 Juin 2019 - 20:58

Toute cette situation a un énorme intérêt : Je ne risque pas de louper le bonhomme, même au milieu d'une foule dense. Ses cheveux en pic blancs, c'est comme si il criait "REGARDEZ MOI". Facile comme tout à suivre !  Mais il y a aussi un énorme inconvénient à tout ça ... Par le grand arbre, que c'est barbaaaaaant ! Je pensais qu'une mission d'un guerrier de la lumière, ce serait palpitant, qu'il y aurait du spectacle, de l'action, de l'aventure ! Et peut être des pâtisseries ? Mais non ! Rien de tout ça ! Il se contente d'errer, je sais pas trop où ni pourquoi.  Et pas bien bien vite en plus.

Du coups, pendant qu'il flânait, je me suis un peu promenée un peu de ci de là. J'ai voleté entre les tours, j'ai gambadé le long de l'aiguille de la grande horloge, j'ai attendu assise sur le rebord d'une gouttière quand il a discuté avec les deux gardes ... J'ai fait ça pendant un moment ... Mais maintenant, stop ça y est. J'en suis au point où je m'ennuie.

Je regarde donc le garçon pensivement, j'hésite. Maintenant que j'ai commencé à le suivre, ce serait dommage d'abandonner comme ça, sans rien faire. D'un autre côté si je l'embête trop, papa Génésis sera pas content.Ce qu'il faudrait, ce serait une toute petite petite petite chose pour mettre un peu d'action. Et si possible qu'il sache pas que c'est moi !

Je l'observe de plus prés, je commence à réfléchir aux milles petits tours que je pourrais lui jouer. Lui changer de couleur ses cheveux ? Nooon ils sont déjà de la bonne couleur, ils sont parfaits ! Changer de couleur son blouson ? Un beau rose ? C'est tentant. Mais je peux sans doutes trouver mieux. Attendre qu'il passe sur une flaque d'eau pour la geler et le faire glisser ? Non, ce serait méchant, il se ferait sans doutes mal. J'ai rien contre lui et en plus, Génésis aimerait pas l'apprendre. Lui piquer quelque chose et lui cacher pour qu'il se mette à le chercher partout ? C'est toujours marrant mais il a pas l'air d'avoir grand chose sur lui ... Et cette fois c'est le Caporal Chat qui me tomberait dessus si il l'apprenait.

Je réfléchis encore quelques instants et soudain, la révélation ! Je sais comment utiliser mes pouvoirs à ses dépends de manière à en rire un peu ! Enthousiaste, je m'envole et le suis dans les airs, attentive à son itinéraire. Visiblement il ne se doute toujours de rien et c'est tant mieux. J'en profite pour détailler avec plus de précision comment il est habillé, son attitude, son visage ... J'observe j'observe, quand soudain, au bout d'un petit moment, les choses se présentent exactement comme je le voulais : Riku avance sur un petit chemin, et loin loin loin devant lui, hors de sa vue pour le moment, il y a une fontaine !

Vite, ni une ni deux, je fonce. Je le devance. Et arrivée au dessus de la fontaine, avec une avance suffisamment large sur lui patatras ! Shazam ! ! Je déploie tout mon talent de sculpteuse sur glace ! J'émet une large impulsion glacée et l'eau en dessous de moi se fige, elle devient translucide et blanche.  Mon matériau brut !

Je me pose sur le sommet de l'arc d'eau qui vient de se figer, l'élan m’entraîne dans une glissade parfaitement contrôlée le long des flots gelés. Je déploie mon pouvoir, je lève les bras. La glace répond à mon appel, alors que je patine à la surface de la fontaine. Une colonne de glace s'élève à son centre. Elle se modèle et prend la forme d'une silhouette. Une silhouette humaine. Deux jambes, un corps, deux bras, une tête ! C'est mal dégrossi, c'est inachevé, mais c'est une excellente base !

Je dois continuer, et vite ! Je décolle et tourbillonne autour de ma sculpture. A chacun de mes passages, la glace se modèle.  Mon mannequin de glace s'habille ! Ses vêtements se dessinent, leurs contours se précisent. Je reproduis à l’œil l’accoutrement de Riku. Un blouson avec une capuche pour commencer ! Puis des machins-trucs sur les avant bras. Comme mes mitaines mais en plus gros. Un pantalon trop court qui laisse voir le bas de ses jambes (Le pauvre, il a pas pu avoir un pantalon à sa taille ? Ou il a grandi dedans ?? ). Et je reproduits aussi touuuutes les ceintures qu'il porte autour de ses jambes (Je crois qu'il a très peur de perdre son pantalon. La majorité des gens  se contentent de mettre une seule ceinture.) Et je finis par le bout des pieds, faisant la paire de belles chaussures à lacets !

Ma sculpture avance. Je m'arrête devant la tête du bonhomme de glace.  C'est la partie délicate, celle qui me demande le plus de précision ! Mais je suis confiante. Surtout qu'il y a pas besoin de faire dans les grands détails pour obtenir l'effet désiré ! Je souffle sur le nez de ma sculpture. Un visage qui ressemble à celui de Riku se forme.  Je tourne lentement autour de la tête et continue de souffler sur la glace. Une pommette se dessine, puis une oreille, je souffle vers le bas pour dessiner la courbure de la mâchoire. Je remonte. La chevelure est plus grossière, ça ressemble vaguement au derrière d'un hérisson c'est facile à faire, je m'y attarde pas. Je fais le deuxième côté du visage, essayant de conserver un semblant de symétrie.

Et voilà ! J'ai utilisé pas mal de magie pour faire ça et je me suis dépêchée. Je suis un peu essoufflée. Je prend un peu de recul pour admirer pendant deux secondes mon oeuvre : Au milieu de la fontaine entièrement gelée, entouré de gerbes d'eau figée, trône un magnifique Riku statue-de-glace à peu près reconnaissable ! Dans la position que je l'ai déjà vue plusieurs fois prendre, les yeux mi clos, le sourire gêné et surtout, la main frottant l'arrière de sa nuque.

Du coin de l’œil j’aperçois Riku qui approche. Ah pour une fois il a été trop vite à mon goût ! J'aurais aimé prendre le temps de faire plus, de peaufiner les détails mais tant pis. Je claque des doigts, les cheveux de Riku-de-glace se couvrent de cristaux blancs, lui donnant leur couleur de neige caractéristique.

Et vite, je file me mettre en embuscade ! Je n'ai pas le temps de choisir une très bonne cachette, je me met en planque derrière le dossier d'un banc en bois. Je zieute le résultat de ma plaisanterie à travers un interstice entre deux planches. Le voilà qui arrive, chut. Il va passer devant la fontaine et sa magnifique statue de lui même ! J'espère qu'il n'a pas eu le temps de me voir filer vers ma cachette ...  

J'ai hâte de voir sa réaction face à son sosie ! Il ne va rien y comprendre !


_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue87/270A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 13 Juil 2019 - 4:15



.................Sur le chemin, le jeune porteur de la Keyblade avança vers une fontaine. Une fontaine glacée. Il pouvait apercevoir le bloque congelé qui formait une sorte de silhouette. Il s'approcha à petit pas de l'effigie. Il semblait intrigué. Les vêtements de la glace lui ressemblaient étrangement. Plus il s'en rapprocha, plus ses yeux stupéfiés se dessinaient sur son visage. Face à la statue, Riku resta muet. Son visage, sa tenue, son corps, c'était une statue identique à son image. La bouche légèrement entrouverte, il resta figé devant, pendant quelques instants. Il ne savait pas quoi dire. Elle était magnifique, un vrai chef d'œuvre. Il pouvait même voir les détails.  Qui l'avait fait ? Qu'est-ce que fait cette statue ici ? Il n'était pourtant pas célèbre dans ce monde. Il n'était pas un héro pour avoir ce genre de monument. Il ne connaît même pas le jardin radieux. D'après ses souvenirs, c'était la première fois qu'il venait dans ces lieux. C'était étrange. Est-ce qu'on lui ferait une mauvaise blague ? Il se sentait légèrement perturbé. Il remarqua la glace s'égoutter par la chaleur du soleil. Il pouvait en conclure que cette statue a été faite récemment. Un artiste ? Non, vu la température, la personne n'aurait même pas eu le temps de faire une partie de cette effigie, la glace se transformait  rapidement en liquide. De la magie ? C'était plus probable, plus crédible. Il pouvait même voir des traces de magie sur ce bloque. Le consulat, se moquerait-il de lui ouvertement ? Il fronça les sourcils. Il n'était pas très ravi de cette idée. Même si c'était une œuvre d'art, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à de la moquerie. Il n'appréciait pas du tout.




Riku se tourna vers la grande porte menant à la tour de l'horloge. Il commença à marcher. Déterminé à ignorer cette moquerie enfantine et à se concentrer sur sa mission. Nikoleis, c'était son seul but. Peut importe ce qui lui arrivera. Il ne devait pas se laisser éparpillé par les diverses bizarreries de cette ville. Il n'avait pas le temps pour cela. De toute manière, la statue était entrain de fondre par la chaleur. Elle disparaîtra. Pas la peine de s'étendre là-dessus. À quelques mètres de la porte, le jeune porteur de la Keyblade se retrouva en face de deux gardes. Ils avaient l'air sévères. Leurs visages étaient marqués par les rides, non pas parce qu'ils étaient vieux, mais marqués par leurs sérieux qu'ils gardaient toute la journée.




L'homme s'approcha doucement d'eux. Il avait un mauvais pressentiment. Il sentait que ça n'allait pas être facile. "Bonjour, puis-je rentrer ?" Dit-il, docilement. "Qui êtes-vous ?". Les soldats restèrent méfiants face au jeune porteur. Il pouvait le comprendre. Mais il avait une mission. Il avait vraiment hâte de la terminer. Il en avait assez de tourner en rond. "Je m'appelle Riku. Je suis en mission pour la lumière." Il l'avait enfin dit. Peut-être qu'en disant ce genre d'information, il aura le droit à un libre passage dans cette ville. Ou peut être pas. Qui sait ? Il n'avait rien à perdre de toute manière. Les deux hommes se regardèrent. L'un d'eux le fixa peu de temps après. "Levez vos bras s'il vous plaît." Riku ne broncha pas. Il leva ses bras en patientant. Le garde commença à le fouiller pour s'assurer qu'il n'était pas armé. "Quelle est votre mission ?" Le jeune homme aux cheveux argentés huma longuement avant de répondre. "Je dois discuter avec Monsieur Nikoleis."  Les gardes se regardèrent de nouveau. L'homme fini son inspection. "Très bien, vous pouvez rentrer." Riku fut légèrement étonné par sa réponse. "Il me laisse rentrer? Du genre... Sans ronchonner ou autre? Aussi simplement?... Si seulement, depuis le début, sa se passait comme ça, je serais déjà en route pour le château Disney... Enfin... Peut importe, je suppose..." Pensa t-il.






Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue56/650A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (56/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 14 Juil 2019 - 15:35


-Rooooh !

Mon "piège" a fonctionné, il a vu la statue ! Et vu la tête qu'il a fait, il s'est reconnu ! Et peut être même je l'ai un peu chamboulé ! Je ne sais pas exactement à quoi je m'attendais de la part de ce Riku mais je ne suis pas déçue.
Allez, j'ai envie de continuer de le suivre. On verra bien si j'ai l'occasion de lui refaire une ou deux blagounettes au passage. Juste pour voir !

En attendant, il se dirige vers la tour de l'horloge ! Il faut que je l'y rejoigne. Même si c'est une des tours vachement importantes des jardins radieux, j'y ai pas encore mis le nez. C'est l'occasion, non ?
Je prend de la hauteur et volette vers la tour.  Une belle partie de la façade est ouverte sur des engrenages en train de tourner. Je m'approche et me pose sur un mince rebord en pierre à quelques pas de là. Ils tournent, tournent. Sans arrêt. Ils sont de toutes les tailles, de toutes les formes. Chacun a sa vitesse et son rythme. Une fée bricoleuse y calculerait sans doutes quelque chose et se gratterait la tête pour y comprendre un "pourquoi". Moi je me contente de les regarder tourner. Je les trouve jolis à leur manière ces rouages.  

Je m'attarde un peu à regarder autour. Je vois que loin en dessous de moi, Riku discute avec deux gardes ... qui se mettent à ... le toucher ? Bon je ne vais pas chercher à comprendre leurs bizarreries.  Rien ne me presse du coups  ... Ça me laisse profiter du paysage. Je continue de regarder un peu la Tour de l'horloge. Une bien drôle de tour maintenant que je la regarde avec plus d'attention ... Elle ressemble PAS DU TOUT à la tour de l'horloge que j'ai déjà vue à Londres.   Ça reste le même genre dans l'idée ... Un grand machin en pierre, construit le plus haut possible. Et des mécanismes complexes qui font tic tac encastrés dedans. C'est étrange cette manie chez les humains de construire des tours. Peut-être qu'ils  veulent se rapprocher du ciel malgré leur incapacité à voler ? Tant de travail pour les construire, tant d'efforts pour monter ces escaliers interminables ... Mais ... non, mon raisonnement ne tient pas. Ils ont des vaisseaux. Même sans ailes, ils savent parfaitement aller dans le ciel s'ils le veulent. Pas besoin de grandes constructions pas pratiques. Du coups, je ne sais pas. Je remarque que ici, contrairement au Big Ben de Londres, il y a quand même plus de pointes et de machins  biscornus qui en dépassent. Et puis beaucoup de vitraux décorés qui s'ouvrent au petit bonheur sur les autres facades, à différentes hauteurs. Ça a l'air plus ... je sais pas ... plus "fou" que à Londres. Et ça ne me déplaît pas.


Bon il est temps de retrouver mon client ! Je ne sais pas du tout où il est, il a l'air d'en avoir fini avec les gardes. Il a du rentrer. J'examine le ballet des engrenages et repère un endroit plus largement ouvert où je passe sans mal. (j'ai choisi un endroit où rien ne tournait. Aucun risque de finir écrasée !).

A l'intérieur, je me penche. Et je vois en dessous un trèès vaste hall. De beaux marbres au sol, des tapis qui ont l'air plus moelleux que mon lit. De grands et larges escaliers semblent mener vers de belles portes travaillées (Sans doutes trop lourdes pour qu'une fée puisse ne serai-ce que rêver de faire tressauter un battant !). Le tout est surplombé par des lustres lumineux.  Ils feront un perchoir idéal ! En dessous de moi, Riku a déjà bien avancé dans le hall.

Je bat des ailes et décolle pour aller m'y loger en vitesse. Mais c'est en passant devant un des larges vitraux qui s'ouvre vers l'extérieur que je me rend compte de ma bourde. Mes larges ailes en passant devant la source lumineuse, occultent un court instant la luminosité de l'endroit. J'ai eu le temps de passer mais c'est tout à fait possible que Riku en dessous de moi ait vu l'ombre que j'ai littéralement jetée sur lui ! Accrochée à mon bout de lustre, hors de sa vue, je retiens mon souffle. Pour ajouter à ma malchance, l'élan que j'ai pris a imprimé un léger tangage au lustre quand je me suis posée dessus. Je suis littéralement sur le seul lustre qui bouge.
Aie ... je ferme les yeux quelques instants en retenant ma respiration. Il m'a vue, il m'a pas vue ? Je tend l'oreille ? Je n'entends rien ... Je risque à ramper jusqu'au rebord de mon lustre pour passer le nez par dessus et regarder timidement en dessous.

Il me voit ? Il me voit pas ?

La seule chose qu'éventuellement quelqu'un pourrait voir d'en bas serait une toute petite trogne de fée dépassant d'un rebord du lustre. Une fée qui répondrait par un grand sourire plein d'innocence une fois qu'elle se penserait découverte ...

_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue87/270A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 22 Juil 2019 - 7:26




.................À l'intérieur d'un grand hall, on pouvait apercevoir des escaliers fastidieux menant à une porte mystérieuse. Ils étaient trop large, on aurait dit des escaliers d'un château de princesse mais moins brillant, moins travaillés. Cette salle semblait bien triste. Personne aux alentours. C'était silencieux. Trop silencieux. On pourrait s'ennuyer. Riku s'approcha tranquillement lorsque subitement une ombre en mouvement l'interpella. Il s'arrêta un moment pour observer les vitraux de la salle. La lumière avait tendance à l'aveugler, il n'arrivait pas à percevoir ce que cela pouvait être. Il essaya de cacher les rayons de lumière avec l'un de ses mains, mais en vain. Impossible de voir ce qui se tramait au-dessus de lui.




Quand d'un coup une sorte de flaque noire apparaît sur le sol, à quelques mètres de son dos. Le porteur de la Keyblade se retourna brusquement. D'étranges créatures firent leurs apparitions. Des petits sans-coeurs aux yeux rond et jaunâtres sortait de cette noirceur munit de leurs griffes pointues. Le jeune homme sortit son arme dans une lumière éblouissante qui s'empara de sa main pour ce matérialisé en Keyblade. Un, deux, trois, quatre... Quatre petits ténébreux étaient face à lui. Cela ne devrait pas être difficile pour Riku. Il avait affronté bien pire, beaucoup plus gros, beaucoup plus grand, beaucoup plus fort. Un petit sourire narquois se dessinait sur son visage, prêt à éliminer toutes cette vermines dans ce monde.




En position de combat, il se préparait à donner le premier coup. Un des sans-cœur courra rapidement et sauta sur lui. En un seul coup de Point du jour, le jeune garçon aux cheveux argentés le trancha en deux et disparaît subitement dans une fumée noire. Évidemment, qui dit lumière dit ténèbres, l'un ne peut pas aller sans l'autre, elle se complète. Sa puissance avait du sûrement les attirer dans ces lieux. Si c'était le cas, il devait faire vite avant de ramener toute une horde de ténèbres beaucoup plus puissant que celle-ci. Sans plus attendre, le porteur sauta dans les airs. L'arme dirigée vers le sol, il se dirigea vers les ennemies dans une vitesse fulgurante pour faire une frappe lumineuse. Une vague de lumière et une onde de choc éloignèrent le plus écarté. Pour les deux autres, ils disparaissent à leurs tours. Il en restait plus qu'un seul. Dans son élan, il enchaîna en lançant son arme vers le ténébreux solitaire, aveuglé par la lumière. L'arme le transperça en pleine poitrine et s'évapora dans l'espace. Un jeu d'enfant. Accroupis au sol, le jeune porteur se releva tranquillement et commença a marcher vers le mur pour récupérer la Keyblade plantée dans celle-ci.




Il huma et expira un bon coup. Il se retourna vers les escaliers. Il commença à les monter en regardant de temps à autre les vitraux aveuglants. Il se méfiait de cette ombre qu'il avait aperçu quelques minutes avant ce combat. Arrivée devant la porte, il se retourna une fois de plus, jetant un dernier regard à ce Hall. Il trouvait ça suspect. "Il y a quelqu'un ?" Demanda t-il, intrigué. L'écho de sa voix raisonnait dans l'espace de cette salle. Il avait la sensation d'être suivie, d'être observé. Pendant quelques secondes, il attendait une réponse en restant sur ses gardes, Keyblade à la main.    







Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue56/650A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (56/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Juil 2019 - 11:28
Mais ... mais ... mais ?!! Il s'était passé quoi là ?

Il y a eu un grand flash de lumière ! Je me suis précipitée pour regarder par dessus le bord de mon lustre. Et j'ai assisté au combat ! C'était quoi ces trucs ?? Ils ressemblaient à la petite bête qui m'avait embétée à mon arrivée en ville. Jamais j'aurais cru qu'il y'en aurait d'autres. Et surtout qu'ils attaqueraient les gens !

Je suis restée paralysée de fascination en voyant le garçon s'en défaire si facilement et finir en geste ultime par encastrer son arme dans le mur.  Et aller ensuite tranquillement la rechercher, comme si de rien n'était. Il l'a sortie d'où son arme d'ailleurs ?? C'est un magicien ?? Depuis mon poste d'observation, je le regarde monter les escaliers et aller jusqu'à la porte.. Sa voix me fait soudain sortir de ma stupeur.


"Il y a quelqu'un ?"

Il s'est retourné vers moi, il regarde en direction de ma cachette. M'a t'il vu ? En toute franchise je suis prise au dépourvu et ne sais pas comment réagir...  Je suis partagée entre la peur qu'inspire l'arme qu'il tient à la main et la curiosité qu'il m'inspire. De longues secondes s'égrainent, rythmées par le bruit des mécaniques d'horloges. Je tarde un peu avant de prendre une décision. Je déglutis et lance un faible.

"-Oui ... Je suis là ?" Une toute petite voix qui doit sonner comme un tintement à ses oreilles.

J'ose me redresser de toute ma hauteur. Malgrès la distance qui nous sépare, je ne me sens pas rassurée du tout.  Je suis toute petite comparée à lui, pas plus grande d'une de ses mains. Je laisse une faible lueur bleutée émaner autour de moi pour qu'il puisse me repérer. Et pourtant, un peu bêtement, je viens m'abriter à moitié derrière un des grands bougeoirs porté par le lustre. Risque t'il de lancer son épée sur mon lustre ? Sur moi ? Ce n'est pas la cire d'une bougie qui me protégera beaucoup ... C'est un peu idiot de vouloir se montrer et d'avoir besoin de se rassurer en se cachant derrière une bougie.

Je guette maintenant après sa réaction.



_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue87/270A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 30 Juil 2019 - 18:31




.................Dans ce grand hall, une petite forme bougea avec hésitation. Le jeune homme crut entendre une voix fluette. Elle était tellement lointaine et douce qu'il croyait s'être trompé. Il n'avait pas réellement compris ce qu'elle disait. Il n'arrivait pas à en distinguer les mots. Il vit une lueur bleuté bougé vers lui. La petite fée se montra timidement à lui. Elle avait l'air d'être assez craintive envers le porteur.




Il fit disparaître la Keyblade dans une lumière blanche, à sa main, pour ne pas l'effrayer plus qu'elle ne l'était. Elle avait dû être assez apeurée par le combat avec les sans-cœur, il y a quelques instants. Les yeux émeraude de Riku, s'écarquillèrent doucement lorsqu'elle se rapprochait de plus en plus. C'était la première fois qu'il voyait une jolie petite fée. Elle illuminait d'un bleu éclatant. C'était beau à voir.





Il commença à apercevoir sa silhouette. Elle avait l'allure d'une mignonne petite fille qu'on pouvait voir dans les contes. Ses cheveux était aussi argentés et brillant que ceux du jeune porteur. Ses yeux azur brillait par sa propre aura. Ses ailes de papillons bleutés laissaient une traîner de poussière scintillante derrière elle, de la même couleur. Elle était vêtue de feuille de branche dans les mêmes tons que tout le reste. Seules ses mitaines et ses collants d'hiver étaient raillés en blanc et violet.




Riku tendit une main vers elle, comme pour l'inviter à venir se reposer dans sa paume. Plus elle se rapprochait, plus il sentait une fraîcheur caressait sa peau moite. Le jeune homme fit vite le lien. "Je ne vais pas te faire de mal. Ne t'inquiète pas. Je ne suis pas là en tant qu'ennemie. Tu n'as rien à craindre.... Tu es une fée qui maîtrise la glace, n'est ce pas ?" Demanda-t-il, suspicieux. "Ca ne serait pas toi qui a fait une statue de glace à mon effigie, par hasard ?". Un doux sourire se dessina sur son visage blanc. "Il était magnifique, bien qu'un peu embarrassant pour moi." Il voulait détendre l'atmosphère, et surtout la rassurer.




La main toujours tendue, il attendait tranquillement qu'elle se posât dessus. "Je m'appelle Riku. Je suis de la lumière. Comment te nommes-tu ? "Dit-il, calmement. Il sentit qu'elle était méfiante envers lui. Mais il sentit aussi sa curiosité à vouloir connaître le monde extérieur. Il connaît bien ce sentiment. Il savait ce que c'était. Cette envie de découvrir. De visiter d'autres mondes, ou de découvrir de nouvelles personnes. De nouvelles têtes. De nouveaux horizons. Elle n'avait peut-être pas eu l'occasion de sortir en dehors de cette tour. Elle s'ennuyait peut-être ? Elle n'avait pas de moyen pour voyager, ailleurs ? En se questionnant, un sourire de compassion se dessina sur ses lèvres.




La voyant toujours hésitante, Riku se rapprocha doucement d'elle. "Ne t'inquiète pas, je ne vais rien te faire. Peut-être, pourrais-tu m'aider et m'accompagner dans ma quête ? À moins que... Tu n'as pas le temps ?" S'exclama t-il, gentiment.






Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
A la recherche de Nikoleis Left_bar_bleue56/650A la recherche de Nikoleis Empty_bar_bleue  (56/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 1 Aoû 2019 - 18:51
Je ne sais pas trop pourquoi, ce jeune humain m'inspire suffisamment confiance pour que j'accepte de m'approcher de lui .. Il a rangé son arme bizarre, certes ... Mais c'est comme quand un chat rentre ses griffes. Rien ne dit qu'il va pas les ressortir par pur caprice. Je reste donc méfiante ... Je suis prête à filer au premier geste un peu trop brusque.

"Je ne vais pas te faire de mal. Ne t'inquiète pas. Je ne suis pas là en tant qu'ennemi. Tu n'as rien à craindre.... "

Ah, c'est ce que j’espérais entendre ! Je penche quelque peu la tête sur le côté, un poil plus disposée à écouter la suite.

"Tu es une fée qui maîtrise la glace, n'est ce pas ?"

Son ton me fait rester un peu sur la réserve. En temps normal j'aurais été ravie de me vanter de mes talents mirifiques ... Et j'ai bien raison de me méfier parce que aussitôt il enchaîne.

"Ca ne serait pas toi qui a fait une statue de glace à mon effigie, par hasard ? Il était magnifique, bien qu'un peu embarrassant pour moi.".

Je roule des yeux et hausse les épaules, prenant un air innocent. Les deux mains jointes derrière le dos, je tournoie un peu dans le vide, donnant vaguement l'impression de danser, dans une attitude très détachée et évasive. Je ne répond évidemment pas à la question directe mais ça me flatte qu'il apprécie mon oeuvre.

"Moi ? Qui sait ? Mais oui c'était sans doutes une jolie statue ..."

Pour une fois mon mutisme m'arrange. Il n'a sans doutes entendu qu'un tintement de carillon. Mais peut-être a t'il quand même perçu mon ton espiègle. Tant que le doute subsiste, ça me va.

"Je m'appelle Riku. Je suis de la lumière. Comment te nommes-tu ?

"-Moi c'est Neige !"

Pour illustrer mon propos, je lève un bras. Et semblant tomber du plafond, des gros flocons cotonneux et froid commencent à chuter. Je lis la surprise sur son regard, il lève même un moment les yeux vers le plafond pour y croire. Haha et oui ! Elle fait tomber la neige, la petite Neige ! Même à l'intérieur ! Je tend la main ici ... et là ! Hop, j'attrape un flocon, puis deux ... puis plein. Et je lui montre le petit tas accumulé au creux de ma paume.

"Tu t'appelles ... Flocon ?" Blah, non, je grimace !

"Glace ?" Pfeuh ! Je secoue négativement la tête !

"Neige ?" Bingo ! Je lui adresse un grand sourire et lève le pouce.

"Ne t'inquiète pas, je ne vais rien te faire. Peut-être, pourrais-tu m'aider et m'accompagner dans ma quête ? À moins que... Tu n'ais pas le temps ?"

"-Une quête ? Des trésors ? L'aventure ? Whouhou !"

Je virevolte avec enthousiasme, faisant deux tours de lui, je m'amuse à lui frôler l'oreille pendant qu'il tournait la tête de l'autre côté pour essayer de me suivre. Le vent glacé ébouriffe quelques mèches de ses cheveux argentés Il n'a décidément pas l'air méchant, je finis par me laisser approcher et me poser sur sa main. Mais vraiment, sur le bout bout bout des doigts, là où ce sera plus facile de décoller.
Je garde les ailes dépliées, prêtes à m'emporter loin et vite en quelques battements.


"-D'accord mais ... On fait quoi dans une aventure ?" J'espère que mon air intrigué et le ton résolument interrogateur que je prend suffiront à lui faire comprendre.Non parce que si ça consiste à se faire attaquer par les ombres trucmuche toutes méchantes, à la réflexion, je ne suis peut être pas si chaude à l'idée ...

_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
messages
membres