Jack Inèrsse
Jack Inèrsse
Le Chien noir

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le Plan Left_bar_bleue90/400Le Plan Empty_bar_bleue  (90/400)

XP :

le Mar 4 Juin 2019 - 19:58
« C'est… une blague, chef… ? »

« Non. »

Lamont lâche un rire nerveux, le sourire tremblant qui menace de s'effondrer à tout instant en comprenant que non, décidément non, ce n'est pas une blague. C'est une mission donnée par Death et l'échec n'est jamais une option, pas plus que le refus ou l'abandon… quand bien même la réussite parait tout à fait impossible. En vérité, jusqu'ici, l'intendant estime qu'il a autant chance d'accomplir sa mission que de parvenir à défier l'autorité de son maitre. Pourtant, il a le choix, on a toujours le choix. Le choix d'échouer en obéissant ou alors, le choix d'échouer à se rebeller.
Aliéné, irréfutablement, puisque quitte à mourir, Jack choisit de mourir loyal et fidèle jusqu'à la fin.

« Et… donc, hum… » Le garde au sourire fou se racle la gorge, sa voix se faisant moins aigue et insupportable alors qu'il semble, sous les yeux méfiant de l'intendant, apprendre à devenir sérieux. « …on a un plan ou pas ? »  

« Oui. » Lance Jack, sûr de lui, déterminé comme jamais. Il peut voir dans les yeux de ses subalternes une lueur d'espoir que lui n'a pas. C'est un début.

« Ah ! Bonne nouvelle… j'imagine… ? »

« On est prêt à tout chef ! C'est quoi le plan ?! »

« Alors c'est… heu… » Un plan ? Quel plan ?! Si vous saviez ce qu'on demande à Jack d'accomplir, vous comprendriez le malaise qu'il peut avoir à détailler ce plan qui n'existe pas. Enfin, il y avait bien un plan finement préparé depuis le confort de son sombre bureau mais… plus on s'approche de l'objectif, plus ça devient brouillon. Les lignes clairs, nets et précises d'une opération finement montés, par la force du stress comme de la proximité, se fait soudain gribouillis informes dans l'esprit du Chien Noir. « …c'est un plan en plusieurs étapes. »

« Oh ! » Lamont a l'air joyeux et de bonne humeur, sans plus d'explications que ça ; son entrain inexpliqué après s'être décomposé face à l'énoncé de mission… fait hausser un sourcil à Jack. Celui-là même qui évite de croiser le regard des autres gardes chez qui la lueur d'espoir s'est déjà éteinte. « C'est excitant. »

« Je vois pas ce qu'il y a d'excitant, Lamont. »

« J'imagine qu'un plan en plusieurs étapes n'a rien de particulièrement excitant en soit, encore faut-il voir les étapes. »

« Qu'est-ce qu'il y a d'excitant alors ?! »

« Oh, rien, je pensais juste à autre chose. Bref ! Un plan en plusieurs étapes, c'est ça ? Combien d'étapes, au juste ? »

« … »

« … »

« … »

Jack y réfléchit un instant.

« Beaucoup d'étapes. » Avant de laisser le doute s'immiscer, le Chien Noir tente une manœuvre psychologique de management façon Coalition Noire. « Honnêtement, c'est un plan très compliqué. Trop compliqué pour vous, en tout cas. Contentez-vous de suivre les étapes une par une. »

« Oui Jack ! Quel est la première étape ? »

« … » Faut trouver quelque chose et vite ou bien… l'intendant perdra le peu de crédibilité qu'il lui reste. « La première étape, c'est d'accomplir notre mission. »

« C'est pas plutôt la dernière étape, ça… ? »

« Nan mais ho ?! C'est qui le chef au juste ?! »

« C'est toi le chef, chef ! »

« Et qui c'est qui décide du plan ?! »

« C'est le chef, chef ! »

« Alors qui c'est qui connait les étapes du plan et dans quel ordre on les fait ?! »

« C'est toi, chef ! »

« Bien, maintenant que ce point est clarifié… » Jack se racle la gorge… et ne sait toujours pas quoi dire alors… prenant un air sérieux grandement inspiré, il s'allume une cigarette en prenant bien son temps ; en savoure une bouffée tout aussi lentement, au mépris du panneau qui dit de ne pas fumer à l'intérieur. « Comme je disais, accomplir notre mission est la dernière étape du plan mais même vous qui êtes très débiles, vous vous doutez qu'on a pleins d'étapes à accomplir avant ça. »

« On va tous crever… »

« Y a des chances, en effet. »

« On peut allez se crasher quelque part sinon, ca ira probablement plus vite. »

« Ne partez pas défaitistes alors que vous ne connaissez même pas la première étape du plan, bon sang ! C'est juste que si je commence à vous déballez le plan tout entier… le plan est trop compliqué pour tout vous balancez d'un coup, ca va juste vous embrouillez. »

« Haha ! Vous avez bien raison chef, je suis déjà très très embrouillé, personellement. »  

« Lamont ? »

« Chef oui chef… ? »

« Ta gueule. »

« Y a pas de plan depuis le début, en fait ?! »

« Ta gueule aussi ! Si ça continue comme ça, je ne vais même pas vous dire la première étape du plan et ce sera bien fait pour vous. »

« Plus sérieusement Jack… » Lamont qui s'arrête de sourire… ne reste plus que ses yeux incroyablement nerveux et son visage crispé, le pauvre semble sur le point de craquer. « Y a un plan ou pas ? »

« Oui, y en a un. »

« J'y crois de moins en moins… »

« Et… » La matraque de Lamont tournoie dans son dos. « …quel est-il ? » Il se remet à sourire, le ton particulièrement cynique. « Ne serait-ce que la première étape ! »

« La première étape du plan c'est que vous la fermiez le temps que je trouve la troisième étape. »

« Ah. Bonne nouvelle, j'imagine ? » Son sourire ne veut rien dire, Jack ne s'intérèsse qu'à son regard visiblement confus et toujours aussi nerveux, peut-être même devenu un peu haineux. « Ca veut dire que tu as déjà trouvé la deuxième ? »

« Oui mais… j'avais prévenu que si ça continuait comme ça, je vous dirais pas la première étape du plan. Sauf que j'ai vendu la mèche alors… la deuxième étape du plan, je la garde pour moi. Ca vous apprendra à me les briser avec vos questions débiles sur mon plan qui, de toute façon, est trop compliqué pour vos cervelles d'huitres. »

Un bruit métallique se fait entendre alors que la porte s'ouvre pour que Vald s'y engouffre et s'incruste dans la réunion.

« C'est bon Jack, on a la cible en visuelle et on est prêt pour la première étape du plan : observer l'itinéraire quotidien de la cible jusqu'à trouver le moment le plus propice pour lancer l'opération. »

« Y avait un plan depuis le début, en fait ?! »

« Bien sûr que oui, j'ai pas douté de Jack un seul instant, moi. »

« Attendez, je suis perdu… la première étape du plan, c'était pas qu'on se taise le temps qu'il trouve la troisième ? »

« Je pense que Vald s'est embrouillé et qu'il parle en réalité de la seconde étape secrète. Je crois… ? »

« Ah. » Jack sourit à pleine dents, considérant la première étape de son plan une réussite parfaite… quand bien même il s'est un peu emmêlé les pinceaux en chemin. Quoique, si la première étape est toujours de faire se taire les larbins, c'est un échec total et absolu… mais peu importe, le plan se déroule jusqu'ici comme prévu, plus ou moins. Jack n'est même pas sûr d'avoir un plan mais… eux ? Oui… et c'est tout ce qui compte pour l'instant. « J'vous l'avait dit ou pas que le plan était trop compliqué pour vous et qu'à part vous embrouillez, vous l'expliquez ne mènerait à rien ?! »

« D'accords. » Dans un soupir blasé, Vald ignore cette scène ridicule et s'adresse directement à Jack. « Le vaisseau est en pilote automatique, on suit la cible à une certaine distance et comme tu l'as demandé, pour l'instant, on se contente d'observer sa course, d'analyser ses habitudes, son rythme de croisière… ainsi que toutes les données qui peuvent nous aider à préparer l'étape finale du plan. »

« T'as laissé un de nos gars dans le cockpit au cas où faudrait qu'on décale en vitesse ? »

« Oui, c'est plus prudent, d'après sa réputation et ce qu'on a pu lire sur lui… y a de fortes chances qu'il nous repère malgré qu'on soit en mode furtif. »

« Parfait. »

« J'imagine qu'on va en rester là le temps de réunir suffisement d'informations mais soit, je demande au cas où, une idée de la prochaine étape du plan ? »

« TU VAS PAS T'Y METTRE TOI AUSSI ?! »

Le cri de Jack suffit à secouer le vaisseau, provoquant une alerte qui font clignoter les lumières en rouges alors que tranquillement, un grand sourire moqueur aux lèvres, Lamont compte sur ses doigts pour savoir à quelle étape du plan on est rendu.

« Ce plan est définitivement trop compliqué pour nous Jack ! »

« C'est ce que je me tue à vous répétez, bon sang… pourquoi vous croyez que c'est moi l'intendant et vous les larbins ?! »

« Parce que la précédente intendante est tombé dans le coma ? »

« Parce que t'as fracassé son remplaçant ? »

« Parce que la précédente intendante ne s'est toujours pas réveillé ? »

« Qu'est-ce que je vous ai dit, déjà ?! Le plan est trop compliqué pour vous alors contentez-vous de suivre les étapes une par une. »

« On est rendu à quel étape déjà ? »

« A la première ! Celle où vous la fermez ! »

L'alerte se termine, le choc ayant du brusqué un déclencheur ou que-sais-je. Allant pour continuer sa cigarette, Jack se rend compte qu'elle s'est consumée d'elle-même entre ses doigts et… la fumée qui s'en échappe encore finit par déclencher le système anti-incendie du vaisseau : c'est l'heure de la douche froide pour la garde noire. Cette mission commence donc extrèmement mal et fait s'abattre le commandement, tête la première, sur une table roulante qui lui sert de bureau improvisée. Sa voix, tremblante, laisse à penser que l'intendant est sur le point de pleurer.

« Je vous hais… »

« Lamont, arrêtes de jouer avec les nerfs de Jack, il est déjà assez instable comme ça ! »

« Comment tu sais que c'est moi qu… » Lamont, brièvement apeuré, rigole nerveusement avant de reprendre avec un aplomb et une mauvaise foi sans pareille. « …heu, j'veux dire… je n'ai rien fait ! Je suis le plus innocent des innocents ! On a aucune chance de survivre à cette mission, de toute façon. » Le sinistre Lamont hausse alors les épaules, l'air parfaitement détaché dérrière un sourire plus factice que l'expression d'un masque. « Qu'on essaye de l'accomplir et je vois pas comment on peut espérer rivaliser ; soit on fait demi-tour et c'est Death qui nous tuera un jour. »

« Bon. » Vald parait sur le point de dire quelque chose mais… finalement, s'y résigne, perdant son habituel combativité. Finalement, après un silence bien démoralisant, l'ancien reprend. « Death peut nous torturer bien après notre mort alors que notre cible, non. Alors le choix est vite fait, tu crois pas ? »

« T'as l'impression de faire des choix, toi ? »

« Mais… mais… mais… » Jack relève une tête de dépressif que renierait pas un cadavre. « …je vous hais tellement… »

« On ferait tous mieux de s'en tenir à l'étape numéro une du plan jusqu'à ce que l'étape numéro deux arrive à son terme, je pense. »

« …oui… » Murmure-t-il, parfaitement audible malgré le son de l'eau qui s'écoule, avec la voix d'un condamné qui ne cherche même plus à s'évader. « …l'étape numéro trois, ca va probablement être de tous mourir… »
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Le Plan Left_bar_bleue1392/0Le Plan Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Lun 17 Juin 2019 - 9:26
Si jamais quelqu’un se pose la question, il y a écrit 43 fois le mot « Plan » dans ce rp. Cette information vous est livré par le CCC et il vous remercie de votre intérêt.

Bref !

Cette fois, j’pense simplement faire trois commentaires au lieu d’un grand. Par facilité et pour partitionner l’information.

Il y a un truc que j’aime et un truc que j’aime moins.

Dans ce que j’aime moins, c’est simplement le comique de répétition qui en devient quasiment lourd. Ici ? Le simple fait du Lamont qui « torture » Jack en insistant sur la teneur du plan. Sauf erreur de ma part, il relance le sujet quatre fois et la dernière est probablement la fois de trop. Pour dire, c’est le moment où la voix dans ma tête m’a souffler « C’est bon, j’ai compris ». En fait, ce qui me dérange, c’est que ce soit tout le temps Lamont qui le fasse. Si ça avait été les trois fois, les trois membres d’équipage différent qui le faisait et sans être dans la même pièce, ça aurait beaucoup mieux marché pour moi. Et avec comme conclusion, un Jack cynique qui conclu par un : « c’est quoi, le plan ? »

Ouais, en soit, c’est le truc que j’ai moins aimé. Pas détesté, juste que j’ai pas été transcendé.

Et le truc que j’ai aimé ?

C’est de faire de ce « plan » un truc qui tout le monde ignore d’un point de vue irp et hrp. Toi et moi, on connaît la mission. Jack et ses sbires connaissent la mission. Cependant ? Les autres, il ignore la mission et le plan. Ici, le texte devient un outil au rp et ça, j’aime vraiment bien. Ça rends l’information importante et ceci en deviendra une récompense de la connaître dans la suite ! Donc, c’est cool de tenir en haleine ses lecteurs. Surtout, c’est pour ce genre de moment que j’apprécie à te lire.

C’est subtile, délicat, et on se bercer. A quand la cantine de tonton Jack ?


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Défense ! Tiens, il y a un papier dans ton paquet de clope… Un détail du plan ?! Non ! C’est un rapport.

_______________________________
messages
membres