Maître Aqua
Maître Aqua
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Le Pran-cœur Left_bar_bleue159/550Le Pran-cœur Empty_bar_bleue  (159/550)

XP :

le Jeu 18 Avr 2019 - 0:19
De la vapeur se répandit dans toute la salle de bains lorsque Aqua ouvrit la porte de sa cabine de douche. Elle prit une grande inspiration, profitant de la chaleur de la pièce qui la détendait, avant d’attraper sa serviette. La jeune femme se sécha le visage, les cheveux, le corps, chassant les dernières gouttes de l’eau chaude qui l’avait revigorée. Lorsqu’elle fut complètement sèche, elle enroula la serviette autour de son buste avant de s’approcher du miroir embué sur lequel elle passa sa main pour voir son reflet. Elle poursuivit ainsi ses ablutions matinales, se préparant à la journée qui allait venir. Lorsqu’elle en eut enfin fini, la Maîtresse de la Keyblade entreprit de s’habiller. Elle passa tout d’abord son corset, y ajoutant les deux lanières mauves qui le ceinturaient. Au milieu, elle y accrocha son Symbole de Maîtrise avant d’enfiler ses manches et ses mitaines. Elle ajouta à sa taille l’étoffe bleu et blanche avant de… de… Aqua regarda tout autour d’elle, cherchant quelque chose des yeux. Il y avait bien dans la pièce ses collants et ses chaussures, mais elle ne pouvait s’en vêtir pour l’instant. Il manquait un élément primordial à sa tenue.

Où pouvait bien être son short ?

Elle était pourtant persuadée de l’avoir pris, mais sa routine du réveil était devenue si machinale qu’elle l’avait peut-être tout simplement oublié. La jeune femme enroula la serviette autour de sa taille, cachant le bas de son corps nu, avant de revenir dans sa chambre. Oui, il était bien là, traînant négligemment à terre. Aqua soupira. Cela ne lui ressemblait pas d’être si distraite. Elle devait être fatiguée. Lentement elle s’approcha du vêtement et se pencha pour le ramasser. Mais, alors qu’elle allait s’en saisir, le short glissa d’un mètre sur le sol, lui filant entre les doigts. La Maîtresse de la Keyblade resta un instant interloquée. Est-ce qu’il venait de se passer ce qu’elle croyait qu’il venait de se passer ? Ou est-ce que ses yeux lui jouaient des tours ? Elle demeura immobile, haussant un sourcil tout en fixant son short. Une longue minute s’écoula. Il ne bougea pas. Évidemment, pensa-t-elle. C’était un short. La jeune femme secoua la tête. Si elle commençait à penser qu’il était vivant, elle devait effectivement être bien plus fatiguée qu’elle ne le pensait. Elle franchit d’un pas la distance qui les séparait et se pencha de nouveau pour l’attraper.

C’est alors que le short se décala encore une fois pour lui échapper ! Aqua se redressa brusquement et eut un mouvement de recul. Mais qu’est-ce que… ? Elle n’eut pas véritablement le temps de se poser des questions, car soudainement le vêtement s’agita de nouveau, glissant d’un bout à l’autre de la pièce à toute vitesse alors qu’elle essayait de le suivre de son regard médusé. Finalement, il se rua vers la porte et glissa en dessous pour passer dans les couloirs.

« Attends ! » cria Aqua par réflexe, inconsciente de l’absurdité de son appel, avant de se lancer à sa poursuite.

Elle ouvrit la porte de sa chambre à toute volée pour en sortir et jeta rapidement un coup d’œil à droite et à gauche. Son short était là, au beau milieu du couloir. Il était redevenu immobile, comme s’il l’avait attendue… Mais à peine son regard s’était-il posé sur lui qu’il prit de nouveau la fuite ! Immédiatement, Aqua se mit à courir pour essayer de le rattraper. L’heure n’était pas à la réflexion. Elle tirerait tout cela au clair plus tard, pour l’instant le plus important était de le récupérer. Alors elle courait sans s’arrêter, essayant d’aller aussi vite que le lui permettaient ses pieds encore humides tandis que d’une main elle faisait en sorte que la serviette autour de sa taille ne tombe pas. Parfois elle le perdait de vue, mais ce n’était que pour mieux le retrouver arrêté, comme si le vêtement voulait la narguer, avant que la course-poursuite ne continue. La jeune femme avait l’impression d’avoir parcouru la moitié du Château Disney. Heureusement il était relativement tôt, à cette heure les couloirs étaient en grande partie dépeuplés et personne ne pourrait la voir dans cette situation grotesque.

« Tout va bien Générale Aqua ?! » demanda d’une voix alarmée un garde qui avait accouru à ses côtés et s’adaptait à son rythme de course.

La Maîtresse de la Keyblade se crispa légèrement. Naturellement, c’était au moment où elle avait cette pensée qu’il fallait que quelqu’un la voit.

« Euh… » commença-t-elle, prise au dépourvu. Que lui répondre ? Il avait dû penser qu’il se passait quelque chose de grave, mais elle n’avait pas véritablement le temps de lui expliquer. Et elle n’allait pas non plus hurler « Gardes ! Attrapez ce short ! », tout cela était déjà suffisamment ridicule. Non, mieux valait encore esquiver la question. « Oui oui. » fit-elle d’une voix gênée. « Vous pouvez retourner à votre poste. »

Le soldat lui adressa un regard dubitatif - ce qui était certainement la réaction la plus appropriée au vu des circonstances - mais s’exécuta. Parfait. Absolument parfait. Maintenant il pourrait raconter à qui voudrait l’entendre que Maître Aqua courait à moitié nue dans les couloirs du Château de bon matin. Il fallait absolument qu’elle récupère son short et que tout cela cesse avant que la Lumière entière n’assiste à ces péripéties saugrenues ! Soudain, elle s’immobilisa. Son short était juste en face d’elle, inerte. La Maîtresse de la Keyblade retint sa respiration et avança prudemment, sur la pointe des pieds. Surtout, il ne fallait pas l’alarmer… À chacun de ses pas il restait immobile. Bien… Cela semblait être l’occasion idéale de l’attraper. Plus que quelques centimètres… Il ne bougeait toujours pas. Désormais il était à ses pieds. Très lentement, Aqua leva sa main, prête à fondre dessus aussi vite que possible pour s’en saisir. Elle allait réussir. Elle allait l’avoir !

« Cette fois je te… » tiens. C’était ce qu’elle avait voulu dire, mais elle n’avait pas eu l’occasion de finir sa phrase. Le short avait brusquement bondi pour se jeter sur son visage et s’y accrocher, avec une force telle qu’il la fit basculer en arrière et tomber au sol. Aqua laissa échapper un petit cri de surprise alors qu’elle chutait. Elle essaya de se débattre, de chasser le vêtement maléfique de sa figure sans y parvenir. Soudain, sans prévenir il se décrocha de lui-même avant de filer vers les jardins. La Maîtresse de la Keyblade resta quelques secondes allongée au sol, reprenant sa respiration. Malmenée par son propre vêtement… C’est une histoire qu’elle éviterait de raconter. Péniblement elle se releva, resserrant autour de sa taille la serviette qui avait manqué de peu de se défaire. Elle allait devoir changer d’approche si elle voulait l’attraper… Elle allait devoir se montrer plus maligne que lui. A son tour Aqua s’approcha des jardins et observa. Elle pouvait le voir d’ici, au milieu de la pelouse. Ses sourcils se froncèrent au dessus de son regard déterminé. Elle savait comment faire.

Quelques minutes plus tard, elle était dissimulée au coeur d’un buisson. La jeune femme avait dû faire un long détour pour pénétrer dans les jardins par une autre entrée, mais le jeu en avait valu la chandelle. Elle avait pu se faufiler de haies en bosquets, avancer petit à petit dissimulée par les feuillages sans jamais quitter son short des yeux. Elle avait adopté l’attitude d’un prédateur traquant sa proie… Patient… Invisible… Implacable… Et maintenant qu’elle était si proche du but, il ne fallait pas commettre la moindre erreur. Elle n’aurait qu’une seule chance. Très doucement, essayant de ne faire aucun bruit, Aqua écarta quelques branches du buisson. Il devait y avoir trois mètres entre elle et le vêtement. Peut-être un peu moins. Sa respiration se coupa. Elle pouvait le faire. Son attention toute entière était portée sur le short, son regard était empli d’une concentration extrême… Maintenant ! Brusquement, elle bondit du buisson et se jeta sur son vêtement, le plaquant de tout son corps contre le sol. Elle respira enfin. Elle avait réussi ! Elle pouvait le sentir sous son corps. Un grand sourire réjoui vint illuminer son visage.

« Je t’ai eu ! » s’exclama-t-elle d’une voix triomphante.

La Maîtresse de la Keyblade glissa ses mains sous son corps pour le prendre entre ses doigts avant de se relever. Elle l’observa comme s’il s’agissait d’un trophée bien mérité. Enfin ! Enfin elle allait pouvoir s’habiller ! Soudain, un petit orbe violet tomba de son short pour atterrir sur l’herbe. Et aussitôt qu’elle fut au sol, la sphère se transforma en un sans-coeur. Aqua recula instinctivement de deux pas, lâchant son vêtement sous le coup de la surprise. Un sans-cœur ! D’un geste sec elle fit apparaître sa Keyblade dans sa main. Ainsi c’était donc lui qui l’avait fait tourner en bourrique ! Elle devait empêcher que ce fauteur de troubles n’aille semer la pagaille ailleurs. La jeune femme lui asséna une frappe de son arme, mais à peine ce coup porté le sans-cœur prit la fuite en gambadant dans les jardins. Elle ne devait pas le laisser s’échapper ! Aqua le poursuivit, et lorsque la créature de ténèbres parvint à un arrosoir elle s’immobilisa. Le sans-cœur se métamorphosa aussitôt en un poisson et se jeta à l’intérieur. Bien ! Elle ne savait pas ce qu’il pouvait avoir en tête, mais il était désormais pris au piège. De toutes ses forces, Aqua frappa le récipient de sa Keyblade.

Et seule de l’eau s’en écoula.

La jeune femme resta quelques instants les yeux écarquillés. Mais comment avait-il pu disparaître… ? Un toussotement la ramena à la réalité. En face d’elle il y avait maintenant un jardinier du Château qui la regardait d’un air désapprobateur tout en secouant la tête de manière négative. Aqua lui adressa un petit sourire poli et gêné. Mieux valait… ne pas lui expliquer. Mieux valait oublier toute cette histoire et qu’elle retourne finir de s’habiller avant de prétendre qu’il s’agissait d’une journée absolument normale. Elle prit tout de même quelques secondes pour souffler. Des journées normales débutant comme celle-ci, elle pouvait très bien s’en passer.
Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le Pran-cœur Left_bar_bleue314/400Le Pran-cœur Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Lun 13 Mai 2019 - 0:17
C’est ainsi que le short d’Aqua en devenait canon au forum. Néanmoins ! Je souligne le manque d’originalité en ayant fait comme Cassandra avec le fait d’être cul nu dans les couloirs !

That’s a joke.

J’admet avoir beaucoup rigolé pour ce rp et j’ai déjà parlé en mp avec toi, les références un peu troll que nous pouvons avoir m’ont touchés en plein coeur. Néanmoins, j’ai envie de profiter de cet exploit pour parler d’un truc.

A partir de quel point est-ce que l’envie de la blague surpasse t’elle le rp d’un personnage ?

Là, j’suis pas en train de dire que tu n’es pas rp en tant que Aqua. Mais plutôt, c’est une question qui m’est venu à l’esprit lors de la lecture. Et il s’agissait de : « Est-ce qu’il est logique que le rp agisse de cette façon ? ». Il y avait aussi la question de : « Attends, elle n’a qu’une seule tenue dans son armoire ?! ». Mais elle n’a pas réellement d’intérêt dans ce commentaire.

Donc voilà, la question est surtout de l’ordre de savoir si Aqua aurait été jusqu’à ce balader les fesses à l’air pour son short ? En soit, j’le redis, j’ai adoré le rp et j’ai tant imaginé le sans-coeur avec une canne à pêche planqué dans un coin pour faire sa blague. Mais dans d’autre situation que celle-ci, est-ce que c’est logique d’agir sous cette pulsion.

La question me revient aussi, est-ce que Cassandra aurait réellement défoncer sa propre porte pour se balader les miches à l’air. Enfin, voilà. C’est plus une invitation à débat que de réellement critiquer le rp que j’apprécie vraiment. L’auto-dérision, c’est important.


Difficulté patin à roulette car… Nah, c’était mon prank à moi !


Facile : 11 points d'expérience + 110 munnies + 2 PS en Dextérité !

_______________________________
messages
membres