Riku
Riku
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue87/270Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

le Dim 14 Avr 2019 - 9:04

Une découverte imprévue  Xe9z



___________________________________________________________________________________



.................Dans un monde de verdure, le jeune homme s'aventure dans les forêts pour rejoindre les ruines. Son vaisseau s'est posé au milieu de nulle part. Mais comment trouver ces fameuses ruines? Riku n'a aucune idée de là où ça se situe, ni à quoi cela ressemble... C'était la première fois qu'il vient dans ce monde... Son clan aurait pu lui donner un peu plus de détails, ou une indication que de lui dire "rejoint le village en ruine"... Il va devoir se débrouiller comme à son habitude. Perdue face a une forêt dont on ne voit même pas le bout, la première chose à faire est de traversée ces arbres afin d'avoir la visibilité ainsi que des indications dans un paysage un peu plus ouvert aux plaines. Avec de la chance, il verra surement un château ou des villages, des personnes de ce monde pour lui indiquer le chemin. Ce monde est si calme. Si apaisant. Des arbres, des buissons, un lac, des mares aux grenouilles, des fleurs, des fruits, etc.… La brise et les sons des écoulements de l’eau rendent l’endroit tellement paisible qu’on a du mal à croire qu’il y a des sans-cœurs dans ce monde. Les rayons de soleil couchant qui se faufilent entre les branches caressent le visage du porteur de la Keyblade. La douceur du vent rend l'espace agréable et rafraîchissant. Tout semble tranquille et pourtant... Seul sur le chemin, il entend comme des bruits de feuillage qui s'agitent prés de lui, venant interrompre cette tranquillité sur son chemin au milieu de la forêt. Riku plisse les yeux. Méfiant, il avance plus rapidement dans l'obscurité de ces arbres. Vaux mieux rester sur ces gardes, surtout s'il ne connaît pas ce monde. Il regarde derrière lui tout en continuant sa marche. Des ombres semblent bouger. Est-ce une hallucination? Ou y a-t-il vraiment la présence d'êtres ténébreux au milieu de cette végétation? Peu importe, il devait atteindre l'autre côté de la forêt pour y voir plus clair. L'obscurité est de plus en plus présente au fur et mesure que le temps s'écoule dans cette jungle. Il commence à courir vers le crépuscule qui le guide entre les branches. Si le soleil se couche avant d'arriver à la fin de cette maudite forêt, il finira par se perdre au milieu de rien... Ou de sans-cœurs. Riku le sens. La présence de ses ténèbres grandit. Il court sans s'arrêter. Il halète de plus en plus fort. Quelques gouttes de sueur glissent le long de ses joues. Son cœur s'affole. Le jeune homme sent un malaise s'installer dans son cœur. Il doit se dépêcher avant que ça finisse mal pour lui. Il s'attendait pas à atterrir sur ce monde en fin de journée, surtout coincé au milieu des arbres à être poursuivie par des ombres malveillantes dès son arrivée. Les derniers rayons éblouissent la sortie qui est proche. Il sprint de toutes ses forces et atteint la fin de son chemin avant que la lumière s'estompe définitivement. Il se jette vers l'avant pour faire une roulade afin de s'éloigner un peu plus de la forêt et d'être face à celle-ci. Les sourcils froncé à fixer les arbres, les genoux pliés au sol, il attend que cette menace se dévoile devant lui. Une ombre immense se disperse sur la verdure laissant apparaître plein de petits sans-cœurs prêt à se jeter sur lui. Une dizaine courent vers lui. Riku se relève tendant son bras vers l'avant. Une lumière vient rapidement enlacer sa main pour se transformer en Point du Jour. La lumière de la lune lui permettait de les voir, surtout avec leurs grands yeux jaunes. Avant que ses sans-cœurs, dans leurs élans, arrivent à se jeter sur le jeune porteur, il lève son arme vers les étoiles laissant jaillir des ondes de lumière qui repousse la pénombre autour de lui. Dans une rapidité sans failles, il enchaîne ses mouvements en se propulsant vers eux, éliminant un par un les sans-cœurs à chaque coup de clef. Avec agilité et agressivité dans son combat, il parvient à tous les détruire sans difficulté.  Heureusement pour lui, la nuit n'est pas complètement noire. Aucun nuage ne cachait la seule source lumineuse du soir de ce monde.



Riku se redresse, poussant un souffle de satisfaction. C'était moins une. Il ne se retrouve pas coincé, sans repère, au milieu de cette végétation. Surtout avec des sans-cœurs. Bien qu'il en a détruit une dizaine qui étaient assez faibles, il ressent soudainement une source ténébreuse beaucoup plus intense, plus agressive, prêt de là où il se trouve. Il ne l'avait pas ressenti avant son arrivée... Est-ce que les ténèbres sont plus puissantes la nuit? Cela ne serait pas étonnant. C'est même évident. Peut-être que c'est l'élément dont Cissnei lui avait parlée? La fameuse apparition mystérieuse en masse de sans-cœurs? Si c'est le cas, il doit en être sûr. Le jeune homme se dirige vers cette source, restant méfiant à chaque pas qu'il fait sur les plaines. Sur sa route, il croise quelques petits ténébreux pas très puissants qu'il arrive à éliminer assez facilement. Au bout de quelques heures de marche vers cette énergie néfaste, il remarque plusieurs briques fissurées au sol. Il sent qu'il est proche du but. Il continue jusqu'à atteindre un village délabré au milieu de la nuit sombre. Un brouillard entoure chaque bâtiment en ruine ce qui embrouille la visibilité du le jeune épéiste. L'ambiance de ce lieu abandonné est vraiment crépie. On se croirait dans un cimetière hanté a un jour de Halloween. On entend les hiboux, les arbres autours grincer. On voit des chauves-souris voler et disparaître dans la fumer épaisse. C'est vraiment terrifiant. Riku en avait la chair de poule tellement que cet endroit était macabre. Il est légèrement terrifié mais il n'abandonne pas pour autant sa mission. Ce n'est pas ça qui va lui faire rebrousser chemin. La lumière compte sur lui et il n'a pas l'intention de les décevoir. Il est déterminé à mener à bien sa quête donnée par son boss. Quand il y réfléchit, il comprend pourquoi il y a autant de légende qui se raconte dans ces ruines, vu l'ambiance, ce n'est pas étonnant. Si en plus il y a des sans-cœur, les gens peuvent très vite croire à de la sorcellerie. À moins que ce ne soit pas des sans-cœur? Non... C'est forcément des sans-cœurs. Il n'a pas arrêté d'en croiser sur son chemin. Les ténèbres s'agitent beaucoup trop à ce point précis. Avant de rentrer dans cette fumé sans fin, il invoque sa Keyblade dans ses mains, prêt au combat. Il avance prudemment dans la brume, essayant de voir ce qui se passe autour de lui. Il entend des gémissements bizarres. On pourrait croire que c'est des animaux, mais aucun animal au monde ne pousse des bruits comme ceux qu'il entend. Quelque chose se déplace dans la brume. Riku décide de s'arrêter au milieu de la fumer, en position de défense, il écoute chaque sons qui s'agitent autour de lui. Il se sent espionné. Il a la sensation d'être encerclé, mais avec le brouillard épais, impossible de confirmer ce qu'il entend. Plus les secondes passent, plus il sent une pression monter en lui. Quelques gouttes de sueur glissent le long de son visage. Ses yeux plissés guettent la fumée sombre. La lumière de la lune ne pouvait en rien l'aider cette fois-ci.  




.................Sortie de nulle part, un sans-cœur plus grand que la moyenne, surgit de la brume. Le ténébreux se jette sur le jeune homme qui tombe au sol avec lui. Riku laisse sa Keyblade glisser sur la terre et disparaît dans la fumé. Au moment où le monstre va pour lui transpercer la poitrine, le jeune homme l'arrête dans son élan en maintenant d'une main ferme celle du sans-cœur. Avec sa deuxième main, il vient le bloquer dans ses gestes. À l'aide de ses jambes, il le propulse dans la brume. Il voit d'un coup, d'autres sans-cœurs lui sauter dessus. Sans réfléchir, il invoque sa  Keyblade qui réapparaît dans ses mains et le tend vers ces monstres pour envoyer un sort de foudre qui s'abat autour de lui. Il arrive à les blesser violemment. Pris par la panique, il se relève rapidement ne sachant pas ou frapper. Il inspire à fond pour se ressaisir. Le calme s'installe petit à petit en lui. Il se concentre sur les sons en fermant les yeux. De toute manière la visibilité n'est pas très utile dans cette situation. Il entend des mouvements et des gémissements qui foncent sur lui. D'un geste net et précis il parvient à éliminer deux sans-cœurs qui se jetaient sur le porteur de Keyblade. Un autre montres sort de la brume et réussit, avec ses griffes, à blesser le jeune homme au genou. Une grimace de douleur se dessine sur son visage. Quelques gouttes de sang tombent au sol. Il pose sa main sur sa blessure qui le brûle terriblement. "Putain de brouillard à la con!". Cela suffit! Dans un geste violent, il tend sa Keblade vers le ciel, énervé, il balance un sort d'air pour faire disparaître la brume. Un vent violent dissipe, peu à peu, la brume autour de lui avec quelques petits sans-cœurs entraîner dans sa haine par l'occasion. Riku pouvait enfin voir ce qui se passer dans ces lieux. Il baisse son regard, un peu essoufflé. D'un coup, il entend des affreux rugissements derrière lui. Surpris et inquiet par ces sons, il retourne délicatement son visage vers la source.



......................- ... Nom de .... - Dis t'il les yeux écarquillés, ne sachant pas quoi dire d'autre. 



Le jeune homme, pétrifié, réalise le danger qui se dévoile à lui. Une vision d'horreur. Des petits, des moyens, des grands... Des colosses... Des sans-cœurs de toutes les formes se tiennent tout autour de lui. Mais un ténébreux retient particulièrement son attention. Un monstre géant! Il doit au moins faire dix mètres de haut! Il ressemble à un lion qui se tient debout grâce à ses deux pattes arrières avec des ailes de démon dans son dos aux motifs rouge sang et violet. Ses crocs pointus et ses yeux jaunes sont terrifiants. Son torse musclé a un symbole rouge ressemblant à un cœur fissuré. Ses griffes noires sont difformes par rapport à son corps. Ils sont plus grands que tout le reste de ses membres. Le monstre tient une grosse et grande épée dans l'une de ses pattes. Cet animal ressemble beaucoup au pendentif de Léon bizarrement, mais ce n'est pas le moment de penser à ça. Le jeune homme doit réagir au plus vite. Le sans-cœur pousse un rugissement félin qui fait une rafale assez violente. Le jeune porteur a du mal à rester debout sur ses deux pieds légèrement creusés dans le sol, les bras plier prés de son visage et le corps légèrement penché vers l'avant. La lumière de la lune dessine  chaque silhouette des montres qui l'encerclaient. Son regard se dirige d'un coup vers des sans-cœurs ressemblant à des chauves-souris qui dévoilent subitement leurs museaux au-dessus des maisons en ruine. Ils étaient presque aussi gros que ce ... Tigre? Lion? Peu importe... Riku n'est vraiment pas en bonne posture. Ça devient beaucoup trop dangereux. Seul face à ... vingt? Non... Au moins trente sans-cœurs! Même s'il y a beaucoup plus de petits et de moyens sans-cœurs autour de lui, les quatre chauves-souris géantes ainsi que ce monstre colossal... C'était beaucoup trop pour un seul homme... Bien que cette idée le répugne... Il fallait fuir... Fuir pour sa vie. Même Sora ne serait pas assez fou pour affronter ça tout seul. Mais comment fuir?... Riku est dans une embuscade... Il fallait qu'il trouve une solution pour s'en sortir. Il sent ses jambes tremblaient face à l'horreur qui se tient devant lui. "Il faut que j'attaque le premier sinon c'est foutu pour moi." Il se ressaisit. Il doit garder la tête froide. Ce n'est pas le moment d'avoir les jambes qui flanchent. Sans plus attendre, il saute en direction du plus gros sans-cœur pour lui donner un grand coup de clef. Quand d'un coup, l'une des chauves-souris fonce sur le jeune homme pour l'en empêcher d'agir en le propulsant dans les ruines d'une maison. Dans sa chute il détruit quelques parpaings qui tombent sur son corps agonisant au sol. Riku se relève lentement en écartant les briques qui l'encombrent. Ses membres tremblant de partout par la douleur du choc. Une goutte de sang coule de ses lèvres. Il crache le gout de son sang au sol. Il fronce les sourcils en fixant la chauve-souris. Malgré la douleur, le jeune homme court puis fait une roulade au centre de cette foule de sans-cœur. Il tend sa Keyblade, d'un geste brusque, vers le ciel balançant des ondes de lumière qui aveugle le groupe. Il enchaîne en sautant vers la chauve-souris pour lui fendre le corps en deux qui disparaît laissant un cœur rose s'envoler vers les étoiles. Il ne lâche pas prise, dès que ses pieds atterrissent au sol, il se propulse vers les autres monstres aillés. Il arrive à en éliminer un autre en le découpant en plusieurs morceaux. Il en reste plus que deux des comme ça. Il se dirige vers le troisième pour lui planter sa clef dans le torse et disparaît à son tour. Mais Riku n'avait pas prévu quelque chose.




Le géant était aveuglé pendant un très court instant comparé aux autres. L'une des pattes du Lion vient giflé le corps du jeune porteur se faisant valsé une fois de plus dans les décombres du village. . Tous les petits monstres courts vers le corps ensevelie de Riku pour dévorer son cœur. D'un coup, une lumière jaillit des pierres qui recouvrent le corps du jeune homme. Les monstres s'écartent doucement. Le corps tremblant, Riku se relève une deuxième fois. Une aura lumineuse dessine sa silhouette. Le porteur grimaçait et gémissait de douleur. Il sent quelques-unes de ses cotes brisées. Ses vêtements étaient tachés de sang ainsi que ses bras et son visage qui était légèrement entaillés par les dégâts qu'il avait subit. Malgré l'aura du jeune homme, les sans-cœurs s'empressent de courir vers lui. Énervé par ce qu'il vient de subir, il court difficilement vers eux et fait un grand saut dans les airs. Il positionne sa Keyblade vers le sol tout en grimaçant de douleur et fait une énorme frappe lumineuse qui détruit plus de la moitié du groupe laissant apparaître une grande onde de choc sur la terre. Accroupi sur le sol, il enfonce sa Keyblade dans la verdure afin de s'en servir d'accoudoir pour se relever. Il a mal... Très mal... Même la blessure de sa jambe c'est qu'une égratignure comparée à cette douleur aux cotes... Une fois debout, il pose l'une de ses mains sur le côté de son torse en gémissant légèrement et lève fébrilement son arme vers la lune pour lancer son sort de "soin +" . Des lianes vertes viennent enlacer son corps fébrile et abîmé et l’accueillent dans une lumière chaleureuse et apaisante. Le sang de ses légères égratignures ne coule plus. Cependant les cotes son toujours aussi douloureuses. C'est mieux que rien. La dernière chauve-souris, le géant et les autres sans-cœurs qui reste s'approchent de lui dessinant une ombre très marquée, très noire sur le jeune porteur. "Une ombre si noire? Ce n'est pas celle qui est provoquée par la lumière de la lune... Qu'est-ce que..." Une lumière sortie de nulle part grandit derrière le géant. Elle devient tellement lumineuse que les silhouettes des sans-cœurs deviennent noires, illisible, détourées de blanc et de jaune. "Mais... Qu'est-ce que c'est?" En s'approchant du jeune homme, les sans-cœurs se décalent légèrement de la source éblouissante. "Mais c'est une..." .Riku distingue une forme qui se matérialise en une serrure lumineuse qui attend sagement une clef de lumière.



- Une serrure! Voilà pourquoi il y a autant de sans-coeur ici! - Dit-il d'un air émerveillé par cette éclat.




.................Riku dirige son visage sur le Lion géant qui prenait son élan, avec son épée tendu vers le ciel, pour le trancher en deux. Au même moment, les autres sans-cœurs foncent sans scrupules sur le jeune homme blessé. Dans un instant de panique, le corps de l'épéiste réagis instinctivement en faisant un saut vers l'arrière pour esquiver l'arme. Le choc entre la terre et l'épée était tellement puissant qu'il propulse violemment le jeune homme en arrière. Allongé sur la verdure, il halète fortement. Il met l'une de ses mains sur ses cotes cassées en souffrant le martyre. Il n'en pouvait plus. Il est à bout de forces. Si ça continu, il va réellement y passer. Riku essaye de se relever en se mettant à quatre pattes sur le sol. Pendant ce temps-là, d'autres sans-cœurs sautent sur lui, les griffes sortie, prêt à l'abattre. L'un de ses pieds se pose violemment sur la verdure, d'un air déterminé, il se retourne et pointe sa clef sur les monstres pour invoquer des ondes lumineuses encore plus puissante que la première fois. Aveuglé, les ténébreux s'agitent comme s'ils prenaient feu. Riku se retourne de nouveau en donnant un coup de Keyblade dans l'air. On voit d'un coup un blizzard qui se déchaîne contre les montres qui semblent difficilement bouger. Les sans-cœurs qui bloquent le chemin sont complètement gelés de la tête jusqu'aux pieds. Pendant que les ténébreux sont aveuglés et d'autres congelés, il commence à courir loin des ruines. Il fallait qu'il fuie le combat. Vu son état et la difficulté des sans-cœurs dans ces lieux, il n'avait aucune chance d'en sortir vainqueur. Il a besoin de renfort, mais pour cela, Cissneï doit être informée de ce qu'il vu. Il doit rester en vie à tout prix. Le jeune court de toutes ses forces sans s'arrêter. Il semble bien loin des ruines maintenant, mais malgré ça, il continue sa course en grimaçant de douleur. Quelques gémissements sortent de ses lèvres tout en haletant. Sa Keyblade s'illumine d'un coup et disparaît de sa main. C'est beaucoup plus pratique de courir sans arme, surtout dans son état. Dans les plaines, l'épéiste ralentit. Fatigué, sa course se transforme en marche. Au bout d'un certain temps, il décide de s'asseoir sur un gros rocher perdu au milieu de la végétation. Il inspire lentement. Ses mains tremblent. Oui, Riku a eu très peur. Peur de mourir dans ce combat de l'enfer. Peur de ne pas pouvoir apporter de réponse à Cissneï. Peur... De ne pas revoir Sora, Kairi et Mickey une dernière fois... Son ami souris lui avait bien dit de rester prudent et surtout de rester en vie. Des personnes comptent sur lui. Ils ont besoin de lui. Ce n'est vraiment pas le bon moment pour mourir. Il ne s'attendait pas a un combat aussi périlleux. Surtout pas au beau milieu de monstres aussi terrifiant, assoiffé de cœur. Il continue d'inspirer lentement pour se calmer. Il tremble de moins en moins. Son cœur s'apaise doucement. Il est en vie. Il pousse un soupir comme pour déstresser. L'adrénaline disparaît peu à peu.



Dans cet instant de paix, son corps se crispe brutalement. Il sent une présence venir rapidement vers lui. Son visage se dirige brusquement vers la silhouette en question. Il n'a même pas le temps de dire quoique se soit que d'un coup un sans-cœur volant à tête de chauve-souris l'avait poursuivie dans sa fuite. C'était la fameuse créature que Riku n'avait pas réussi à détruire avant que le géant ne l'interrompe. Le seul sans-cœur volant qui restait. Au moment où il va pour invoquer sa Keyblade dans ses mains en se relevant rapidement, le ténébreux le pousse violemment au sol en le griffant avec ses pattes arrière. Il hurle de douleur quand il sent des griffes lui transpercer la chair de ses épaules. Il se démène pour sortir ses lames de son corps qui lui fait terriblement souffrir mais en vain. La chauve-souris s'envole légèrement dans les airs en maltraitant le pauvre jeune homme en bougeant ses pattes dans tous les sens. Il sent les griffes s'enfoncer de plus en plus dans ses muscles. Il ouvre la paume de sa main qui fait apparaître le "Point du Jour". La lumière de sa clef effraie la créature qui le lâche brusquement. Riku tombe sur la verdure. Il cris une seconde fois par la douleur du choc sur ses côtes cassées. Il était vraiment mal en point. Son corps fébrile se relève tant bien que mal. Énervé et fatigué de cette histoire, il pointe sa Keyblade vers le torse du monstre et pousse un hurlement de colère. Dans un surpassement, une aura violette et noire entoure la silhouette du jeune porteur. Il ramène sa lame vers lui comme pour concentrer toute sa force dans un dernier coup. Instantanément, il saute et donne un coup fatal en se réceptionnant sur ses genoux. Au bout de quelques secondes, on aperçoit le sans-cœur, immobile, coupé en deux. La créature disparaît dans une aura noire laissant un cœur rose partir vers le ciel, rejoindre le Kingdom Heart. Au moment où le jeune homme dirige sa Keyblade vers le ciel pour se soigner dè ses blessures avec sa magie, ses yeux se ferment et son corps s'écroule au sol. Il gémit, essayant de ramper vers le chemin de son vaisseau. "Merde... Merde... Merde!.... Je ne peux pas... Abandonné... Pas mainte..." . Il s'évanouit. Il avait perdu trop de sang. Sa force le quitte peu à peu au milieu de la végétation....  



________________________________________________________________________________________________





Dernière édition par Riku le Sam 13 Juil 2019 - 7:32, édité 11 fois
Riku
Riku
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue87/270Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

le Lun 22 Avr 2019 - 0:50
Une découverte imprévue  4edv


_______________________________________________________________________________


.................Dans un silence absolu, Riku flotte dans l'espace. Des rayons lumineux dessinent la silhouette du jeune homme. Les yeux fermés. Son cœur est apaisé. Son corps vient petit à petit rejoindre un vitrail illuminé. Ses pieds se posent délicatement dessus. Ses paupières s'ouvrent doucement. Tout autour de lui, le vide noir. Il observe le sol coloré. Encore?...Encore ce vitrail? ce rêve étrange?... Est-il entrain de rêver? Où sont passé les plaines? Le monde dans lequel il était entrain d'agoniser de douleur? Est-il... Mort? Malgré son inquiétude, il se sent calme et détendu. Son cœur semble être en harmonie avec cette place. L'atmosphère de ce lieu est tellement reposant, tellement paisible. Pas un seul bruit. Il ne comprend pas réellement le vitrail sous ses pieds. Bien que son autoportrait ainsi que ses liens et son histoire soient représentés dans ses couleurs, il n'arrive pas à savoir si cela représente un message. Un message? Ou peut-être, son existence? ou autre chose? Comment savoir... Personne n'est là pour lui dire. Il est seul avec lui-même sur un vitrail coloré qui ne dévoile rien autour de lui... Qu'est-ce qu'il doit faire? Au bout de quelques minutes, une voix retentis dans l'espace.


"Ce vitrail est la représentation de ton cœur... De tes sentiments, de ton histoire, de tes liens, de tes souvenirs... Tout ce qui s'est passé est marqué par ses couleurs. Non Riku... Tu n'es pas mort... Juste inconscient... Ta volonté t'a permis de survivre... Cette volonté qui ne cesse de crier un nom... Un nom qui t'es cher... Un nom qui ne cesse de crier le tien... "


Riku regarde de nouveau le vitrail. Ses yeux s'arrêtent au portrait du jeune garçon aux cheveux en piques qui lui sourit. Ses yeux s'écarquillent légèrement. Il savait que son ami avait besoin de lui. Qu'il l'avait cherché depuis pas mal de temps. Ce qui réalise surtout, c'est la place qu'occupe Sora dans ce vitrail. Une place importante. Une place imposante au centre de ce cercle proche de sa propre silhouette dessinée. D'un coup, son cœur bat, une fois violemment, dans sa poitrine faisant vibrer son corps de la tête jusqu'aux pieds. Les yeux grands ouverts. D'un air surpris. La main posée sur sa poitrine. Sa respiration se coupe. Son corps se pétrifie. Il entend une voix familière qui retentit au loin dont les paroles sont incompréhensibles.


"Tu dois suivre sa voix... Il est la clef... Il est la réponse à tes questions... À celle d'aujourd'hui et de demain... À ton futur... Ce nom est ta force actuelle... Écoute-le... Il ne cesse de t'appeler...."


"Riku!"


Il aimerait l'entendre. Il aimerait reconnaître cette voix qui résonne au fond de cet espace infini. Mais en vain. Pourtant, il a l'impression de la connaitre depuis longtemps. Bien longtemps. Riku n'entend qu'un bruit sourd au loin. indéchiffrable. Sa l’agace énormément. Il n'arrive pas a comprendre ce qu'elle dit. Son cœur ne cesse de lui dire qu'elle est un détail crucial pour lui. Il se redresse délicatement. La main toujours sur son torse. Étonné, il se sent plus en vie que jamais. Ce battement si fort dans sa poitrine. Cette sensation était plus agréable qu'il l'imaginait. Sur le moment, son cœur lui a fait terriblement mal. Mais peu après, il s'est senti bien. Comme une douce chaleur, sortie de nulle part, qui enveloppe son corps. La chaleur d'une flamme qui vient de renaître en lui. Il ne comprend pas trop ce qui se passe. Bizarrement, il n'a pas peur, au contraire. Cela peut sembler inquiétant sur le moment, mais il n'arrive pas à être anxieux. C'est étrange... Tout ce qui se passe sur ce vitrail semble assez... Incroyable. Maintenant qu'il y réfléchit, si elle est une représentation de lui même, cela veut dire qu'il est dans son cœur? est-ce qu'il est capable aussi de renforcer les liens qui les unissent lui et ses amis? Est-il capable de pouvoir communiquer? ou quelque chose du genre?


"Tu es proche Riku... Tu commence à comprendre ce qui est la véritable force... Celle que tu cherche... Celle qui sommeil au plus profond de toi..."  








.................Le jeune homme fixe la lumière qui illumine le pallier. Elle est tellement éblouissante qu'elle aveugle le porteur. Il place sa main devant son visage en fermant les yeux. Cette voix inconnue, qu'est-ce qu'il voulait dire? Proche de cette force? Qu'est-ce-que cela signifie précisément? Une deuxième fois, sa poitrine vibre violemment à l'intérieur. Les dents de Riku se crispent par la contraction qu'elle provoque. Il était beaucoup plus intense que le premier battement. Beaucoup plus douloureux. Bien dur à supporter. Au point que son corps tremble. Il s'agenouille sur le vitrail les mains serrant sa poitrine souffrante. Son visage grimace en regardant les portraits dessinés. Naminé, Kairi... Mickey... Ses amis qui entourent le visage de Sora. Ainsi qu'Ansem. Ou plus précisément Xehanort... Sa plus grande bataille contre les ténèbres... Qu'est-ce que cela signifiait?... Est-ce-que c'est...?...


"Oui Riku... Cette voix est ta plus grande force... Et celles qui l'entourent la renforcent... Ta volonté... Elle grandit grâce à elle... Grâce à elles... Celles qui entourent cette voix plus précisément... Qui l'encourage... Qui t'encourage... Ces liens renforcent ton cœur... La véritable force ne se mesure pas à la grandeur de ses muscles... Ni celle de sa puissance... Ni celle de son pouvoir... mais à celle de son cœur... De ses liens... Tu dois y croire jeune porteur de la Keyblade...."


"Riku!"


La voix qui lui semble familière est de plus en plus distincte. Au moment où il entend son prénom au loin, son souffle se coupa. Son visage surpris cherche l'interlocuteur. La personne qui criait son nom est quelqu'un qu'il connaît. Il le sait. Il le sent. Mais il n'est pas sûr. Il ne cesse de regarder dans tous les sens. À gauche. À droite. En haut. Dans chaque recoin de cette grande place. Mais en vain. Il faisait trop sombre, trop noir pour voir quelqu'un. Des gouttes de sueur commencent à glisser le long de ses joues. Il suffoque légèrement. Son cœur bat la chamade. Il sent quelque chose venir en lui. Son corps bouillonne de vie. Une chaleur immense envahit son corps. Il halète. Ses paupières se ferment. Il se concentre. Il essaye de reconnaître cette personne mystérieuse. Il souffle légèrement. Il doit se détendre et se concentrer...


"Écoute-la... Laisse-la te guider..."

"Riku!"

"La force de protéger ce qui compte le plus pour toi... C'est cette force que tu recherche Riku..."


Brusquement, la voix répète son nom. Elle est plus claire. Elle est proche de lui. Les yeux écarquillés, Riku l'a reconnue. Il la reconnaîtrait entre mille. Cette fois-ci, il en est sûr et certain. Il ne peut pas se tromper.


"Riku!"

"Sora!!!"


_______________________________________________________________________________


Une découverte imprévue  8u6z







Dernière édition par Riku le Jeu 20 Juin 2019 - 14:41, édité 1 fois
Riku
Riku
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue87/270Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

le Sam 27 Avr 2019 - 8:57
Une découverte imprévue  Ikdn



.................Dans un village tranquille, au milieu des plaines, une femme cueille des tournesols dans un petit jardin. Elle en fait un beau bouquet. Une fois fini, elle continue son chemin vers sa maison. La dame ouvre la porte d'entrée. Elle prend un vase en verre qu'elle remplit d'eau. Elle y place les plantes dedans. Soudainement, elle entend des gémissements d'agonies derrière elle. La jeune femme pose son vase sur sa table et se dirige vers le bruit. Sur un lit, Riku avait les yeux fermés. Il fronce des sourcils en grimaçant légèrement comme s'il faisait un cauchemar. Son corps humide s'agiter dans les draps. Il est fiévreux. Il souffre. D'un coup, ses paupières s'ouvrent violemment. Son torse, bandé à quelques endroits, se relève brusquement.

- Sora! crit-il.

Le jeune homme halète légèrement. Il entend les oiseaux chanter dans la nature qu'il pouvait apercevoir par la fenêtre. Il regarde autour de lui. Une chambre en bois, totalement banal. Un bureau, une petite bibliothèque, une table basse... Bref, une maison neutre pour un petit couple sans enfant. Il remarque une femme près de son lit.  Une jeune adulte, habillée d'une simple robe bleue sans motif et d'un tablier blanc. Ses longues boucles brunes reflètent la lumière de la fenêtre. Ses yeux bleus intriguent énormément le porteur. Oui... Ses yeux... Il les a vu tant de fois... Ils reflètent le ciel de son enfance... La dame s'assoit à côté du corps du jeune homme. Elle met sa main sur son front. Son visage inquiet, elle prend la serviette humide pour la tremper dans un récipient d'eau froide, posé sur la table de chevet à côté du lit. Elle essore le tissu le plus possible pour le tapoter sur le front du porteur. Elle rafraîchit son visage afin de faire baisser sa température. Riku, un peu effrayé par ce qui s'était passé, il ne dit rien. Son cœur bat légèrement fort. Il regarde cette jeune femme qui s'occupe de lui. Il se laisse faire. Un silence malaise s'installe entre ces deux personnes. Riku se pose tellement de questions, mais il était tellement troublé par tout ce qui lui ai arrivé qu'il n'arrive pas à s'exprimer. La brune décide de briser ce silence en lui souriant.




- Je m'appelle Tatiana. Comment t'appelles-tu?

- ...

- Tu m'as l'air d'être le genre à ne pas parler... Comprends-tu ce que je dis? Connais-tu notre langue?

- ...

- Apparemment... Pas vraiment... Tu dois rester allongé. Tu as de la fièvre et tes blessures ne sont pas encore guéries. Donc reposes-toi. Ordre du médecin.

- ... Mer...ci.  dit-il d'une voix timide en rougissant légèrement.

- Tu comprends ma langue?!

- ... Oui...

- Ah! J'avais peur de parler dans le vide...

- ... Je m'appelle... Riku...

- Enchanté Riku. Tu as eu beaucoup de chance tu sais. - Dit-elle en souriant. Elle pose sa main sur le tort du jeune homme pour l'obliger à s'allonger sur le lit. Elle lui pose le tissu humide sur le front.

- Que... Que met-il arrivé?...

- Moi et mon fiancé était sur le chemin du retour. On est des marchands de fleurs. On revenait du château. Normalement on ne part pas la nuit. Sauf pour deux cas:  Parce qu'on n'a pas le choix, ou en cas d'urgence pour le travail. Ce qui était le cas. On devait vite revenir car on était à court de fleur. En ce moment, on vend beaucoup. On veut faire un maximum de bénéfices car l'hiver est rude pour nous. Sur notre chemin, on t'a trouvé au sol, complètement inconscient dans une mare de sang. On t'a cru mort mais tu respirais encore. On t'a emmené jusqu'à notre village, sur notre chariot, pour que tu sois soigné par le médecin. En espèrent que tu survivent jusque-là. Me docteur nous a dit que tu avais tellement perdu du sang qu'à ton réveil, tu auras surement de la fièvre et des vertiges. On t'a forcé à boire pour que tu reprennes des forces. Tu as eu des côtes cassées et quelques blessures profondes. Mais ne t'inquiète pas. Normalement, tu devrais t'en remettre d'après le docteur. Sans séquelle. Tu as vraiment de la chance car franchement... Tu étais vraiment dans un sale état... Je sais pas ce qui t'est arrivé mais... Tu devrais vraiment faire attention... Tu étais à deux doigts de mourir...

- ... Il reste silencieux en baissant les yeux. Se sentant un peu coupable d'avoir inquiété des personnes aussi gentilles mais aussi d'avoir été aussi impuissant face au danger qu'il l'attendait dans cette aventure. Il a honte de lui.

- Reposes-toi, tu as besoin de reprendre des forces...

- Je suis désolé...

- ...?

- Désolé de vous avoir causé autant de soucis... Ce n'était pas mon intention...

- Ne t'inquiète pas pour ça... Reposes-toi... Dit-elle en se levant du lit.

- Attendez!   S'exclame-t-il en agrippant avec sa main faible, sa robe bleue.

- Oui?

- Ça fait combien de temps que je suis dans ce lit?

- ... Trois jours...

- Trois jours?!  Crit-il, étonné.

- Tu étais très affaibli tu sais... Ton état était cristi... Elle n'avait pas fini sa phrase que le jeune homme se lève difficilement de son lit. Il n'est vécu que de son bas, torse nu. Son corps subit quelques léger vertiges, mais rien d'alarmant. Que... Que fais-tu?! Tu dois pas bouger! Tu dois te reposer! Tu as du mal à tenir debout! Rallonges-toi! Ordre du médecin!

- Je... Je ne peux pas... Désolé...

- Mais!

- Je dois partir... J'ai quelque chose d'important à faire...

- Cela ne peut pas attendre?!

- ... Non . Dit-il spontanément, le regard déterminé.

- ...Mais!... C'est très étrange... Tu dois partir?... Pourquoi tu étais autant blessé? En pleine nuit en plus?... Que faisais-tu dans ces plaines?

- Je... Je ne peux rien dire...  Dit-il en baissant le regard. Embêtait de lui cacher sa mission. Elle est gentille, elle lui a sauvé la vie. Mais ce qu'il a découvert... Il ne peut pas lui dire... Cela devait rester secret. Seul la lumière doit connaitre cette information. Malgré sa bienveillance, il doit se méfier. Ce qu'il savait été beaucoup trop important pour être dévoilé à n'importe qui. Ça lui fait mal au cœur mais... Il le faut... Pour le bien de ce monde.

- Pourquoi tu ne peux rien dire?... Es-tu en danger? tu es recherché ou un truc du genre?

- En danger? Non, grâce à vous. Je vos remercierais jamais assez pour cela. Et si cela peut vous rassurer, je ne suis pas recherché, et encore moins un délinquant si c'est ça qui vous inquiète.

- ... Tu viens d'un autre monde n'est-ce pas?

- ...!  Il ne dit rien, surpris par ce que la jeune femme venez de dire.

- ... Tes habits ne ressemblent à aucun des autres habitants vivant dans ce monde... Je n'ai jamais vu cet accoutrement auparavant...

- ...

- C'est un secret ça aussi?

- ... Je viens bien d'un autre monde, oui... Souffla-t-il d'un air un peu déçu de ne pas avoir été plus vigilant sur ce genre de détail... Il aurait dû y penser. Il s'attendait pas à ce quelqu'un s'attarde sur ce genre de chose.

- Que fais-tu dans notre monde?









.................Riku se sent oppressé par toutes ces questions. En même temps, il peut comprendre qu'elle veuille connaitre l'identité de celui qu'elle a sauvée dans les plaines... Mais comment lui faire comprendre qu'il a une mission importante qui l'attend au château Disney. Cissneï a besoin de cette information au plus vite. Ce serait mal venu de sa part de prendre ses affaires et de partir de force. Surtout après tous ce qu'ils ont faits, elle et son fiancé... Ce serait tellement ingrat de sa part... Rien que d'y penser. Ça le rend mal à l'aise. Mais elle est trop insistante sur ses questions. Dans un moment silencieux, elle continue sans laisser un moment au jeune homme.




- Je ne sais pas si tu es au courant, mais notre monde est dangereux depuis un bon moment.

- ...?

- Il y a des monstres qui rodent dans les plaines... Et on ne raconte pas mal de légende aux alentours d'un ancien village en ruine... C'est vraiment dangereux de traîner dans ce monde. Vu tes blessures, tu devais certainement pas être au courant... Que venais-tu faire ici?


Encore et encore cette question qui tourne comme un disque... Comment dois t'il répondre sans dévoiler le secret de la serrure de ce monde? Il ne voit qu'une seule réponse... Une seule réponse qui pourrait à la fois se sortir de ce pétrin mais aussi la rassurer dans un sens. Riku fixe son regard sur le sien. Les yeux froncé et déterminé. Il sert l'une de ses mains fébrile. Il sent comme une énergie envahir son corps. D'une voix ferme il lui répond sans hésitation.


- Je viens sauver ce monde.

- ...  Elle ne dit rien, éblouie par sa détermination qui se dessine sur le visage du jeune porteur. Elle écarquille les yeux ne sachant pas quoi dire. Sans qu'elle le remarque, un léger sourire de satisfaction se marque sur ses lèvres sans réellement savoir pourquoi. Tatiana se sent rassurée. Pourquoi? Elle ne comprend pas vraiment. L'homme dégage une aura rassurante, qu'elle ne peut expliquer. Elle commence à lui faire confiance.

- D'ailleurs... Où suis-je?...

- Dans mon village. À Beuvrenauge.

- Les plaines où j'étais, c'est dans quelle direction?

- En sortant du village, tu dois tourner au gauche, puis tout droit. Tu retrouveras le sentier qui te guidera vers les plaines.

- Merci beaucoup. Dit-il en souriant légèrement. Il baisse son torse comme pour la remercier de tout ce qu'elle a fait pour lui. Il commence à prendre ses vêtements et à se rhabiller.

- ...

- Je suis désolé... Mais je dois partir...

- Mais... Ton état...

- Ça ira... Tout ira bien maintenant... Dit-il en regardant ses bradages sur son torse, qui lui faisait légèrement mal. Mais la douleur était supportable comparée à cette nuit-là... Il peut marcher jusqu'au vaisseau sans problème. En plein jour, en marchant tranquillement. Ça devrait aller... Il faut juste éviter de rencontrer des sans-cœur aussi puissants que la dernière fois. Vu qu'ils sont regroupés à un endroit précis, cela ne devait pas poser problème.







Dernière édition par Riku le Jeu 20 Juin 2019 - 14:42, édité 1 fois
Riku
Riku
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue87/270Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

le Dim 5 Mai 2019 - 11:11





.................Riku doit se dépêcher. Non seulement parce qu'il a une information importante à annoncer, mais aussi parce qu'il a très envie de revoir le château... Après ce qu'il a vécu, il veut revoir ses amis... De se sentir rassurer. De  rire une fois de plus avec eux. Comme s'il voulait oublier ce qu'il lui était arrivé. Même s'il sait que c'est impossible. Il voulait une présence, au moins une, pour le rassurer qu'il soit bien en vie. Que tout ça ne soit pas un rêve. En ce moment, le jeune porteur a du mal à faire la différence entre rêve et réalité. Ses rêves ont tellement l'air réels qu'il ne sait plus. Des visages amicaux lui feraient du bien pour le moral. Bien que ce soit un solitaire, il avait besoin d'avoir des contacts avec ses proches. Ils étaient comme un remède à ses tristesses, ses solitudes ou encore à ses inquiétudes, ses peurs. Il s'empresse de finir de s'habiller. Ses vêtements étaient troués à certains endroits. Le sang avait disparu. Surement Tatiana qui les avait lavée... Elle est vraiment bienveillante cette femme. Cela lui donne plus envie de sauver ce monde des sans-cœurs. S'il lui arrive malheur ainsi qu'à son fiancé, le porteur s'en voudrait terriblement. Mais malheureusement, seul, il ne peut pas y faire grand-chose. Il ne doit pas tarder. Au moment où il se dirige vers la porte de sortie, il remarque un bouquet de tournesol dans un vase. Posé sur la table. Les rayons de soleil éblouissent leurs couleurs. Il s'arrête un moment en les fixant. Son regard s'adoucit. Il sourit légèrement. Un souvenir lui revient subitement en tête. Un souvenir tendre....








____________________________





Une découverte imprévue  Ttpj





.................En fin de journée, les deux jeunes enfants partent en direction de la forêt mystérieuse de l'île du destin. Sur le chemin, ils discutent de tout et de rien, le sourire aux lèvres. Sora sautille de partout, ce qui fait rire Riku. Il est tellement excité de découvrir de nouveaux horizons avec son meilleur ami aux cheveux argentés. Il a du mal à tenir en place. Contrairement à son camarade qui est calme. Il est tout en joie que l'autre enfant, mais l'exprime pas de la même façon. Face à la forêt, un silence se crée entre les jeunes garçons. Riku commence à réfléchir. Il n'aurait peut-être pas dû dire oui à son ami. Quand il y réfléchit, la nuit commence à tomber. La forêt est de plus en plus sombre. Ils ne connaissent pas ce lieu. C'est un peu risqué. C'est un coup à se perdre en pleine végétation... Il le sent pas... L'enfant se tourne vers son ami qui n'a pas l'air très conscient du danger qui figure devant eux. En même temps, c'est Sora... Le danger ne l’effarait jamais... Il est tellement innocent, tellement pur... Ce n'est qu'un gosse de quatre ans après tout... Riku est juste plus mature pour son âge... À cinq ans il est déjà très prévoyant. On peut dire qu'il est assez précoce pour certaines choses de la vie. Surement grâce à son père qui est policier. Il lui a appris tant de choses sur les dangers de ce monde, sur les responsabilités d'une vie d'adulte, les techniques de combat pour se défendre... Pas étonnant qu'il soit plus mûr que les autres garçons de son âge. L'honneur, la force, la fierté, la famille, le respect... Tout ça, il le connaît par cœur. Son père est très sévère là-dessus. Son père qui peut être froid par moments. Mais un homme bon et respectable. Il était le meilleur enquêteur des îles du destin. Et son fils voulait faire tout autant que lui. Riku sort, à chaque fois, premier de sa classe. Une vraie tête ce garçon. Comparé à son meilleur ami à ses côtés. Ils venaient vraiment de deux univers différents. Sora avait l'air tellement plus simple, plus normal que lui. C'est peut-être cette "simplicité" qui l'attirait. Cette innocence, cette naïveté, cette douceur à laquelle il n'a jamais eu dans sa vie de famille. Il peut la trouver avec son meilleur ami. Oublier toutes ces règles. Ces responsabilités. Cette fierté. Avec Sora, il pouvait être... Un garçon banal... D''avoir des rêves... Des rêves d'enfants... Sans penser aux conséquences... Il enviait de le voir si insouciant...



- Sora... C'est peut-être un peu tard pour la forêt...

- Hein? Tu crois?

- Je pense oui, on va se perdre en pleine nuit... En plus, mon père va revenir nous chercher quand il aura fini son travail...

- Ne t'inquiète pas Riku! J'ai un plan!

- Ah?

- Je vais mettre des cailloux derrière nous! Comme dans le conte que maman m'a lu hier soir!

- Un... Un conte...

- Oui! Heu... Je sais plus comment il s'appelle...

- Le petit Poucet?...

- OUI! C'est ça!

- Sora... C'est un conte pour enfant...

- Et alors?

- Ben... C'est un peu dangereux de faire confiance à une technique d'un conte pour enfant... C'est une histoire inventée... Rien d'autre...

- Mais ça va marcher! C'est sûr!

- Heu...

- Allez Riku! Ça va être marrant!

- ...

- Tu as peur?

- Peur? Non! Je pense surtout que c'est toi qui vas faire dans ton pantalon.

- Quoi?! C'est même pas vrai!



Le garçon aux cheveux argentés rit aux éclats. Face au visage déterminé de son meilleur ami, il ne pouvait pas dire non. Ils commencent à rentrer dans la grande forêt sombre. Sora s'amuse à jeter des cailloux qu'il avait ramassés au bord de la plage. Au bout d'un certain temps, les deux enfants tombent sur des fruits papous qui sont tombés un peu partout au sol. Émerveillé par ces petites étoiles, Sora court de partout pour les regarder en criant joyeusement le nom du jeune garçon. Il ne peut s'empêcher de sourire face à autant de joie de la part de son ami. Ils reprennent le chemin. D'un coup, ils tombent sur un arbre illuminé. On dirait que les bouts de ces branches font tomber des petites boules de lumière. Riku et Sora sont complètement éblouis par ce spectacle magique. C'était des insectes luminescents qui envahissaient l'arbre. Ils se sourient face à cette beauté, ne regrettant pas ce voyage ensemble. Le jeune garçon invite son meilleur ami à rebrousser chemin avant que son père se rend compte de leurs absences. La nuit était presque là. Il ne fallait pas tarder. Au moment où Riku veut faire marche arrière, il n'arrive pas à trouver les petits cailloux que Sora avait jetés le long du chemin.



- Sora... Où sont passés tes cailloux...

- Heu...

- ...?

- En fait... J'étais tellement content de voir les fruits de Paopu que...

- Que?...

- J'ai oublié de te dire que j'avais plus de cailloux...

- QUOI?! Dit-il les yeux écarquillés.

- ... Pardon...

- ... Sans rien dire, il pousse un soupir d’agacement.

- Désolé Riku! Dit-il les larmes aux yeux.

- Bon... On va retrouver le chemin... Suis-moi.







.................Riku prends la main du garçon triste en essayant de le rassurer du mieux qu'il peut. Même s'il est légèrement en colère contre Sora, il ne doit pas céder à la panique. Ou ils seront tous les deux fichus. Perdu dans cette grande végétation. Gardons notre sang-froid. Il entraîne son ami dans la forêt en espérant trouver une sortie. Au bout de quelques heures, les deux enfants s'arrêtent. Fatigués, épuisés, ils s'assoient à côté d'un tronc d'arbre. Riku ne pouvait s'empêcher d'haleter par l'épuisement de ses pas. De même pour son ami. Tout à coup, un grognement d’estomacs retenti dans la forêt. Sora avait faim. Terriblement faim. Le garçon aux cheveux argentés se lève pour aller chercher à manger. À ses pieds, il trouve des fruits de papou. Il en ramasse et revient vers son ami. Il tend le fruit vers Sora pour qu'il le mange. L'enfant le prend sans rien dire. Sora regarde la nourriture puis son ami.



- Je me rappelle d'une légende sur ce fruit... Maman me l'a raconté...

- On dit que si tu le partages avec une personne à qui tu tiens, tu serais lié pour toujours à cette personne pour l'éternité...

- Tu l'as connaît?!

- Bien sûr... Ma mère me l'a racontée aussi...

- ...

- C'est une légende Sora... Et puis, on n'est pas en bonne posture pour discuter du choix de la nourriture...

- Oui, je sais!

- Mange. Tu te sentiras mieux...

- Et toi?

- Je n'ai pas très faim... Dit-il fatigué. D'un coup, son estomac grogne violemment. Il rougit légèrement.



Sora se met à rire en le voyant rougir. Riku commence à ronchonner contre son ami ce qui le fait encore plus rire. Il se lève pour en ramasser un pour lui. Il commence à le manger. D'un coup, il entend des bruits de feuillage tout près d'eux. Il recule vers son ami. Il tremble légèrement de peur. L'autre enfant se relève en continuant de manger. Il le regarde en se demandant ce que fait son meilleur ami. Riku se retourne vers le garçon en courant vers lui. Il se colle contre lui. Il lui demande de rester derrière son dos. Une silhouette noire sort des buissons. Le garçon n'arrive pas à voir ce que cela peut bien être. Il fait trop noir. Elle se rapproche. L'enfant s’aperçoit enfin que c'est un gros sanglier avec ses petits qui menacent nos deux jeunes garçons. Quand Sora l’aperçoit à son tour, son corps fébrile violemment. Il s'accroche à Riku en pleurant. Le garçon aux cheveux argentés l’enlace à son tour comme pour le protéger de l'animal.



- JE SUIS DESOLE RIKU! C'EST DE MA FAUTE!

- ...?

- SI JE T'AVAIS PAS AMENER ICI, TU SERAI PAS EN DANGER! crit-il en sanglotant toutes les larmes de son corps.

- ... Sora... Dit-il d'une voix fébrile. Il le regarde avec des yeux remplis de tristesse.



Riku commence à avoir les larmes aux yeux. Il l'enlace fortement contre sa poitrine, comme si sa vie en dépendait. Ses sourcils froncent, déterminer à protéger Sora de toutes ses forces. Il regarde méchamment le sanglier qui commence à leur foncer droit dessus. Il sert violemment son ami contre lui en fermant les yeux au dernier moment. Attendant sa dernière heure. Des larmes coulent le long de ses joues. Il serre les dents. Prêt à recevoir le coup. Quand, subitement, un homme apparaît de nulle part, pour donner un coup de pied au visage du sanglier. Par le choc, l'animal part avec ses petits apeurés. Riku ouvre les yeux et aperçoit son père crier son nom et celui de son ami. Le papa enlace les deux enfants, rassuré qu'ils n'ont rien. Les garçons pleurent dans ses bras sans retenue. Le parent ramène Riku et Sora chez eux. Bien évidemment, Riku s'est fait engueuler comme pas possible. Il est vrai que c'est aussi de sa faute... Il n'aurait pas dû accepter l'idée de son ami et d'être responsable de ses actes... Cependant, il avait vécu une expérience inoubliable avec Sora... Il ne regrette rien... À part le fait qu'il n'était pas assez fort pour protéger son ami... Il ne se le pardonnera jamais...

Le lendemain matin, le garçon va cueillir une fleur... Une fleur particulière pour lui. En espérant que sa mère ne remarquera rien... Il prend son sac à dos et part vers le chemin de l'école. Au bout de quelques minutes de marche, il entend une voix au loin, l'appeler. Sora lui fait signe. Il sourit à pleine dent comme à son habitude. Il court vers Riku, tout heureux de le voir. Le garçon aux cheveux argentés sourit tendrement. Il tend la fleur vers son ami. Attendant qu'il la prenne de ses mains. Et c'est ce que fait Sora. Il la prend et la sent. Mais il ne comprend pas réellement l’intention de son ami.



- Un tournesol?

- Oui... Tu n'aime pas?

- Si! Mais... Pourquoi tu me donne un tournesol?

- Tu sais ce que veut dire les tournesols? dit-il les yeux rivés vers le ciel en souriant chaleureusement.

- Non?

- Tu es exceptionnel... Souffle-t'il en regardant son ami.

- Ah?

- Sora... Je te protégerais la prochaine fois... J'y arriverais!

- Merci Riku! Dit-il en faisant un sourire innocent.








_______________________________________________________________







Dernière édition par Riku le Jeu 20 Juin 2019 - 14:42, édité 1 fois
Riku
Riku
Marcheur de l'Aube

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue87/270Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (87/270)

XP :

le Sam 11 Mai 2019 - 21:23






.................Pendant qu'il contemplait les fleurs, la jeune femme le fixe sans rien dire. Elle décide de faire le premier pas pour l'interrompre dans ses pensées. "Riku?". Le jeune homme légèrement surpris par la voix de Tatiana, il secoue la tête et dirige son visage vers elle. Un peu gêné par son souvenir, il rougit légèrement en se grattant la nuque. Il sourit légèrement. "Je reviendrais vous voir afin de remercier votre mari et vous comme il se doit. Je dois y aller. Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je ne l'oublierais pas." Dit-il en s'inclinant légèrement comme pour la remercier. La jeune femme un peu gênée, fait signe à l'homme et lui souhaite un bon voyage. Riku poursuit son chemin à travers les plaines. Grâce à Tatiana, il a pu retrouver le chemin. D'ailleurs, il a remarqué la grosse flaque de sang séché. C'est précisément à cet endroit qu'il avait bavé il y a trois jours. Il grimace rien qu'en y pensant. Il pose sa main sur ses blessures. Psychologiquement, il a mal, rien que de s'en souvenir un court instant. Bon... Pas le temps de ressasser le passé. Il doit retrouver son vaisseau. Maintenant qu'il est revenu dans ses pas, il peut facilement aller à la forêt. Cette fameuse forêt qui l'a fait stresser. Au bout de quelques heures de marche, il revoit cette jungle. Vu qu'il fait jour, un soleil éclatant de l'après-midi, il ne devrait pas avoir trop de problème. Même avec ses blessures. Quand on parle du loup. À peine rentrée dans la forêt, il rencontre deux petits sans-cœurs cachés dans les ombres. Riku fait apparaître sa Keyblade dans la main et envoie un sort de glace qui les congèle de la tête jusqu'aux pieds. Le feu aurait été plus radical, mais au risque de faire un incendie, il ne vaut mieux pas. Il a déjà eu assez de problèmes durant son court séjour de ce monde. Les éliminer au corps-à-corps n'était pas une bonne idée non plus. Vu les blessures, vaux mieux éviter l'affrontement rapproché. Il continue son avancée vers le vaisseau. Au bout d'un certain temps, il se demande s'il ne se serait pas perdu... Cela fait quand même deux voir trois heures qu'il marche. Le bout de cette jungle n'est toujours pas visible. Il se rappelle de ce souvenir avec son meilleur ami. "J'aurai peut-être dû mettre des cailloux sur mon trajet... " Pense-t-il en riant doucement. Seul. Il ne savait pas réellement ce qu'il devait faire. Réfléchissons... Réfléchissons... Il se souvient d'avoir marché vers le soleil couchant pour sortir de l'autre côté. Si ce monde fonctionne comme le sien, ça voudrait dire qu'il a marché vers l'Ouest. En ligne droite. Donc il doit aller vers la direction Est. Le soleil commence légèrement a se coucher. Et la lumière est sur son côté droit. Légèrement derrière son dos. Il se repositionne dans la forêt, pour faire en sorte que le soleil soit complètement à l'inverse de son chemin afin de prendre la bonne route. Il continue son périple à travers les bois. Encore des sans-cœurs ? Combien ? Quatre cette fois-ci. Ce monde ne connaîtra donc jamais la paix ? Il utilise une fois de plus son sort de glace qui est très efficace contre ces petits ténébreux. Le jeune homme voit enfin le bout de la sortie. En sortant de la forêt, il voit son vaisseau en bon état. Soulagé, il pousse un soupir de satisfaction. Le sourire aux lèvres. Il monte dans l'engin. Direction : le château Disney.





.................Quelques heures plus tard, le vaisseau atterri au château. Riku descend difficilement. Ses blessures ne sont toujours pas complètement cicatrisées. Il marche à petit pas vers les portes du château. Fatigué par ses aventures. Il s'identifie devant les gardes qui le laissent passés. Le jeune homme traverse les couloirs sombres, à peine éclairé par la lumière diffuse de la lune. Il aimerait tellement annoncer la nouvelle à Cissneï, mais en pleine nuit ? Et cette fatigue l'assomme tellement. Les blessures qui lui font mal. Le peu de force qui lui reste pour marcher. Cette nouvelle qui le tracasse. Il est à bout. Il doit se reposer. Il doit se ressourcer. Reprendre des forces. Se soigner avant toute chose. Même si l'information est importante, il doit être en forme pour une éventuelle mission d'aller sauver ce monde. Si la lumière lui en donne l'ordre. Il doit répondre présent demain matin pour tout événement possible. Et puis, il faut qu'il ait la force de pouvoir tenir debout pour faire un rapport à Cissneï. Avant de rentrer dans son appartement, il décide de faire un tour à l'infirmerie pour se soigner. Arrivé dans les locaux, il aperçoit une salle de soin intensif occupé. Riku ne pouvait pas voir qui s'était, car c'était fermée afin de garder l'intimité des patients. Cependant, il reconnaissait une voix au loin. "Aqua?... Qu'est-ce qu'elle fait là?..." Pense t-il. En effet, Aqua était bien là. Mais une voix interagie avec elle. Une voix totalement inconnue pour le jeune homme. La maître de la Keyblade avait l'air de bien le connaître. Vu ce qu'ils se disaient. Un ami proche ? De la famille ? Ou... Peut-être quelque chose de plus personnel ? Bref. Le porteur ne voulait en aucun cas les interrompre et encore moins s'en mêler. Une infirmière s'approche de lui. La femme en tenue blanche s'alarme en voyant tout ses rubans sur son corps et vêtements déchirés. Elle fait un sort de soin ++ pour soigner ses plaies ouvertes. Pour les cotes cassées, elle remplace ses bandes en tissu par un bandage circulaire, une sorte de bande élastique qu'elle pose tout autour de son thorax pour soulager les douleurs. L'infirmière lui donne dans sa main quelques antalgiques et lui ordonne un repos pendant une dizaine de jours. Riku surpris par cette mauvaise nouvelle, il fronce violemment ses yeux et sort de l'infirmerie serrant les médicaments dans ses mains. "Et merde... Je n'avais pas prévu ça... Pas le temps de se reposer..." Pense t-il d'un air frustré. Il rentre dans son appartement. Il prend ses médicaments avec un grand verre d'eau. Le jeune porteur s'endort profondément. Épuisé, il succombe aux bras de Morphée instantanément. La nuit le plonge dans un rêve étrange. Ou plutôt, un souvenir tendre. Un souvenir lointain...

Très lointain....




__________________________________________________________________________________________________________________________










Suite:  Ma première rencontre...







Dernière édition par Riku le Jeu 20 Juin 2019 - 14:43, édité 1 fois
Cissneï
Cissneï
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Une découverte imprévue  Left_bar_bleue624/0Une découverte imprévue  Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

le Mar 18 Juin 2019 - 12:01
Hey Riku ! Premièrement, je tiens à m’excuser de ce retard absolument énorme, j’ai clairement sous-estimé la puissance des examens ! “Le forum avant-tout !” que je me dis - oui, mais avec des limites !

Petit aparté ; c’est ma première note de l’un de tes rps ! Une note, en soi, ça peut paraître comme quelque chose de rédhibitoire, de négatif mais ici on essaie vraiment de noter avec l’idée d’aider plutôt que de rabaisser ! Aussi, j’ai mentionné les points forts et les points à améliorer sans chercher à les compter ni à en faire un inventaire complet, c’est pas le but. Je me suis demandé “qu’est-ce qui, à mon sens, pourrait rendre le texte encore meilleur ?” ^^

On est partis.

Alors, premier conseil ; quitte à ce que ça fasse moins joli (parce que ton rp est super joli on va le dire de suite, joli code et ambiance, couleurs bien choisies!) hésite pas à scinder tes paragraphes. On m'a toujours dit « une idée = un paragraphe » même si c'est un peu court il ne faut pas avoir peur de, justement, faire court et concis.

Comme le texte est écrit petit, on a vite le problème de se perdre. C'est un problème surtout que tes descriptions sont très complets et détaillés, je suis en train de les lire et je suis vraiment dedans. Je vais commenter à mesure que j'avance comme ça je risque moins d'oublier des trucs au passage !

Deux petits détails qui me chiffonnent d'entrée de jeu ; c'est la grammaire. C'est de l'ordre du détail mais on a respectivement ; « Dans un monde de verdure, le jeune homme s'aventure dans les forêts » on a « un monde de verdure » et « les forêts » qui ne semblent pas se suivre. Xaldin trouverait pourquoi mais comme je suis une bouse en grammaire, moi, je vais simplement dire qu'il y a un os que je n'arrive pas à identifier. « Les forêts » semble trop vague ! En soi, ce n'est pas un problème, juste que j'ai tiqué en voyant cette expression pas très habituelle.

Le deuxième détail c'est « C'était la première fois qu'il vient dans ce monde » ; tu as commencé ton texte avec une narration au présent, pour commencer cette phrase à l'imparfait (un réflexe de description?) pour ensuite repasser au présent ! L'idéal, c'est de rester sur un temps fixe ; mon conseil c'est surtout l'imparfait auquel on a toujours été habitués et qui revient par réflexe ^^ (enfin là je crois que je prends mon cas pour une généralité...) je t'invite à regarder des docs sur ce que mes profs appellent la concordance des temps ; quel temps va avec lequel, etc... Honnêtement j'ai jamais regardé mais je sais que tu as des temps qui vont avec d'autres, particulièrement quand tu décris des trucs. Ta phrase aurait pu soit être « c'est la première fois qu'il vient dans ce monde » ou « c'était la première fois qu'il mettait les pieds dans ce monde » (« venait » fait bizarre à l'imparfait en fait... verbe de merde. BREF.)

Tes paragraphes sont, bien qu'un peu touffus, vraiment bien écrits et ton gros point fort c'est la description de ton environnement. On voit Riku qui est littéralement entouré, subjugué par la nature et c'est quelque chose qui est très agréable à lire.

Tu as quelques problèmes de « e » qui se baladent sur des mots qui n'ont pas à en avoir et quelques répétitions ; rien qui ne peut être résolu avec une petite relecture. Mon conseil ; lire à haute voix ! Tu auras l'air bête, ton animal de compagnie va sûrement penser que tu débloques, mais c'est un sacrifice à faire.

Riku défonce du sans cœur !! Là, sur les évènements de combat on a une présence, une qualité dans la description. Toujours les mêmes petites erreurs de temps ici et là cependant mais pendant tout le combat on est avec Riku. Si la première partie du rp se concentrait sur son environnement, là, on est concentré sur lui et ce qu'il éprouve. Il a peur, il a mal, pis là il voit la serrure ; dans ma tête j'ai vu ses yeux s'écarquiller. C'était amené rapidement, certes, mais bien amené.

Deuxième partie ! Et là c'est une surprise ; la mise en page change du tout au tout. Alors je n’ai pas grand chose à dire sur cette partie, mis à part qu’elle est claire et très concise même si elle est située dans des “rêves”, ou en tous cas pas dans une réalité à proprement parler !

Changement de post, changement de point de vue ! Très intéressant de commencer avec un point de vue qui n’est pas celui de Riku ! J’adore l’idée !

Le dialogue est très bon, une grosse présence de “...”, chacun a une opinion dessus, je pense qu’en militaire de phrase, surtout par exemple pour “Je... Je ne peux rien dire…” un tiret pourrait mieux représenter l’hésitation, plutôt que les premiers points de suspension. Ca donnerait un rythme plus saccadé au texte ! A la phrase “es-tu en danger ou un truc du genre ?”, il y a une grande différence entre “es-tu” qui est soutenu, et “truc” qui est d’un registre beaucoup plus familier. Je cherche les détails mais je me suis dit, pourquoi pas le pointer aussi histoire de ? ^^


Nouveau post ! J’en profite pour souligner le fait que ta mise en page est vraiment travaillée et super agréable à regarder. J’ai l’impression que tu y as passé beaucoup de temps et le résultat est super impressionnant ! En plus de ça, le dialogue entre Sora et Riku est excellent ; j’aime l’idée du trope “perdus dans les bois” qui est repris mais qui est tourné à la blague, c’est mi-sérieux mi-enfantin et ça respecte beaucoup l’esprit des jeux ! Je crois que je tiens mon passage préféré dans ton rp Smile on voit que Riku, il a un peu la trouille aussi mais c’est le grand frère alors il se doit de rester stoïque pour Sora !

On retourne sur le format rencontré en début de texte ! C’est intéressant puisque je vois maintenant la grande différence entre les souvenirs clairs de Riku de son temps sur l'île du Destin avec Sora, puis le présent où il est beaucoup plus complexe.

On termine avec le retour de Riku au Château Disney, tout est bien qui finit bien en quelque sorte ! Je regrette qu’il n’y ait eu aucune mention du voyage en vaisseau, c’est toujours quelque chose d’intéressant ! La narration est beaucoup plus espacée dans ce dernier paragraphe, on sent que Riku est au bout du rouleau, le pauvre. L’idée du souvenir tendre est absolument géniale et c’est une excellente reprise à travers de ton rp !



35 points d’expérience + 320 munnies + 3 PS ; 2 en DEF, 1 en MAG

Sous un meuble de l’infirmerie, tu peux apercevoir un petit papier qui traîne… un rapport !
messages
membres