Derniers sujets
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Le mariage approche Left_bar_bleue141/550Le mariage approche Empty_bar_bleue  (141/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 11 Avr 2019 - 17:34
« Posez le matériel là-bas ! Vous, là ! Activez-vous pour placer les décorations sur les balcons ! Le mariage est dans une semaine, je veux que tout soit impeccablement préparé d’ici cinq jours. N’oubliez pas que c’est le mariage du fils aîné de la Famille Song ! »

Un mariage au Printemps, c’est une excellente chose. Le temps sera ensoleillé, mais pas étouffant de chaleur et toute la végétation sera fleurie. Cela sera somptueux ! Magnifique ! Toutes les familles importantes ont été invitées. Tous les amis des uns et des autres sont déjà sur la route pour rejoindre Chengdu. Même des officiels, des prêtres et des moines seront présents pour ce qu’on annonce comme la plus belle cérémonie de la décennie dans la ville.

Et comme toujours mes efforts seront oubliés d’ici trois semaines par tous, à l’exception peut-être de mes serviteurs qui vont se rappeler de toutes les tâches qu’ils accomplissent du matin au soir en plus de leurs devoirs quotidiens dans mon manoir. C’est aussi pour cela que je cherche à boucler les préparatifs deux jours avant le mariage pour qu’ils puissent se reposer un peu.

Le mariage promet d’être animé. L’acte principal sera joué en privé, comme la tradition le veut. Les mariés arriveront sur des palanquins, sous l’applaudissement des invités et accompagnés par la musique des artistes que Monsieur Shisan a formés. La fête se déroule dans l’un des théâtres de la ville que possède ce dernier : un endroit ravissant.

La scène accueillera les tables des mariés et des parents. Dans la cour qui leur fera face, se trouveront les familles et les invités prestigieux. Le reste des personnes seront sur les côtés ou sur les balcons. Les théâtres chinois étant des espaces ouverts, j’ai fait en sorte de préparer des bâches au cas où les cieux voudraient se montrer capricieux. Mais a priori, tout ira bien vu la saison.

Pour la nourriture, il faut tout de même nourrir les cinq-cents trente-six personnes qui sont inscrits sur notre liste. J’ai donc par conséquent dû acheter une quantité absolument gargantuesque de viandes, de légumes, de fruits, de pâtisseries -et oui, il n’y a pas qu’à la Cité des Rêves où l’on peut trouver des pâtisseries- et bien entendu louer les services des meilleurs cuisiniers de la ville pour faire tout ça.

Même cette espèce de rabat-joie de Lihua n’y trouvera rien à redire. Quand Song Huayan organise quelque chose… C’est forcément grandiose.


« Songzi Huayan, comment se déroulent les préparatifs ? »

Ah ! Wen Jing. Toujours là quand il faut. J’ai autre chose à faire que d’être polie et de sourire malheureusement. Quand on a pas le choix…

« Tout à fait Wen Jing. Tout sera en ordre comme prévu. Je peux vous garantir que toute notre province entendra parler de ce mariage exceptionnel ! » dis-je, "peu" fière de ma performance en termes d’organisation.

« C’est formidable. Et puis, vous êtes une petite perle ! J’ai même pu économiser un peu plus que prévu sur la cérémonie et… »

Oui. J’ai bien compris que le montant de la dote était déjà exorbitant. Autant réduire les frais au minimum du glorieux et du glamour. C’est pour cela que j’ai mis à profit ma longue expérience acquise à la Shinra à ce mariage. Ah, heureusement que ma famille va en sortir grandit de toute cette affaire, sinon je n’y mettrais pas autant de cœur.

« Par ailleurs… Pourrai-je vous parler en privé un instant ? J’aurai besoin d’éclaircir quelques points avec vous.
- Mais bien sûr. Allons derrière la scène, nous serons tranquilles. »

Le vieux mafieux doit peut-être commencer à se douter que ce n’était peut-être pas l’idée du siècle de confier le recrutement de ses partisans pour son projet ridicule de gouverneur à une seule et même personne qu’il sous-estimait au départ. Ce n’est pas au vieux singe à qui l’on apprend à manger la banane, mais là en l’occurrence le vieux singe risque de s’étouffer avec. Et la banane est plutôt contente de son coup.

« Bien. Maintenant que nous avons des soutiens, nous allons pouvoir passer à l’action non ? Vous aviez l’air plutôt confiante d’après le message que j’ai reçu il y a peu.
- En effet. En fait, nous n’avons rien à faire. Mes connections familiales aux ministères ont fait leur travail. Nous n’aurons pas à attendre très longtemps avant que le gouverneur soit envoyé en retraite anticipée.
- Combien de temps va t-il falloir patienter encore ?
- Quelques semaines probablement. »

Il n’a pas l’air très satisfait. Je lui offre une victoire sans haine ni violence et il fait la même tête que sa fille quand je l’envoie balader.

« J’aurai préféré quelque chose de plus… Rapide.
- Comme ?
- Comme un « accident » par exemple ? »

Quel salaud. Le gouverneur actuel n’est certes pas le meilleur du monde, mais il n’est pas un monstre non plus. Dépassé et désorganisé, sans influence, oui. Mais il ne mérite pas de mourir de cette manière. Surtout pour qu’un homme comme Wen Jing prenne sa place.

« Soyez patient. Je vous garantit que votre place vous attend bien au chaud. Ce n’est qu’une question de temps… Profitez plutôt des festivités du mariage. Nous serons bientôt liés par les liens sacrés du mariage.
- Oui, oui.
- Wen Jing, je vous conseille fortement de vous tenir au plan que j’ai élaboré pour vous. Une action mal avisée pourrait créer des conséquences que je ne pourrai pas nécessairement rattrapées pour vous.
- Bien, bien. »

Nous quittons l’arrière de la scène pour revenir au milieu des préparations. Il reprend son faux sourire et nous commençons à inspecter un peu ce qui a déjà été fait. Bien que cela n’a pas franchement l’air de l’intéresser, il fait semblant de complimenter mon dur labeur.

« Vous avez fait du bon travail. Nos deux familles travailleront merveilleusement bien à l’avenir.
- Je n’en doute aucunement. »

Sur ces bonnes paroles. Il s’en va. Tssss… Même si je dois maintenant m’atteler à l’inspection des différentes étoffes -y compris celles qui serviront à faire ma magnifique robe qui éclipsera la beauté insolente et vulgaire de Lihua-, je ne peux m’empêcher de jeter un œil inquiet à la silhouette de l’homme qui disparaît au loin.

« J’espère qu’il ne va rien faire de stupide. » pensé-je.

Hum… Je préfère assurer mes arrières au cas où.


« Yijun. Surveille de loin le gouverneur de Chengdu, maintenant. J’ai peur que des gens s’en prennent à lui. Si quelqu’un l’attaque ou le menace, protège-le. Merci. »

_______________________________
Le mariage approche Signat10

"My thorns are sharp"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu



Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le mariage approche Left_bar_bleue309/400Le mariage approche Empty_bar_bleue  (309/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 11 Avr 2019 - 19:57
Alors, j’vais être honnête, j’me suis poser la question de savoir qui était Weng. J’me suis souvenu que c’était l’autre connard ! Mais il y a eu un flash dans ma tête de savoir pourquoi il attendait l’aval de Huayan.

Nah, j’le jure, j’ai suivie tout l’bouzin. Mais là ? J’ai vraiment eu blanc.

Dans l’idée où, j’étais persuadé que lui était celui qui dirigeait le plus gros des opérations et pas Huayan. C’est pour ça que j’ai été surpris de voir qu’il attendait l’aval de Huayan pour avancer.

Ou bien, j’suis trop crever et mon cerveau ne parvient pas à aligner deux neuronnes.

Autrement, j’avoue avoir plus apprécier le rp pour ce qu’il présentait que pour ce qu’il annonçait. Dans l’sens où, ouais, j’m’en branle du gouverneur comme tu l’descents quand tu parles de lui. Donc, j’ai plus pris plaisir à entendre parler des préparatifs du mariage que de ça.

Et dieu, j’aimerai tant que ce soir un bide pour faire claquer le bec de bitchies Huayan et ses superbes représentations ! Mais moi, j’suis un méchant.


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS Magie !

_______________________________
messages
membres