Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
L'insomnie n'est pas à souhaiter Left_bar_bleue102/500L'insomnie n'est pas à souhaiter Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Jeu 11 Avr 2019 - 3:55

Un ricanement le tira brusquement du sommeil. Septimus se releva légèrement et tenta de percer l’obscurité qui régnait dans la pièce. Rien. Tous ceux qui l’entouraient dormaient profondément, certains ronflants certes mais rien d’inhabituel. Rien qui l’aurait brusquement tiré du sommeil par son incongruité.

Légèrement anxieux, l’instructeur attendit un bon quart d’heure avant de se rallonger, et une bonne dizaine de minutes supplémentaires avant de tenter de se rendormir. Depuis qu’il avait rejoint la Coalition et que l’effet de sa prestation s’était éclipsée – s’arracher un bras sans hésitation impressionnait même les pires crapules après tout – il n’avait plus réussi à dormir profondément. En fait, depuis qu’il avait quitté la sécurité des dortoirs du Consulat.

Ces nuits passées à se retourner, à chercher le sommeil, à grommeler pour chaque petit bruit… Elles faisaient parties de son quotidien depuis un moment. Cependant, elles s’étaient clairement détériorées depuis qu’il avait accepté la proposition de Jack – il comprenait maintenant les insomnies dont il souffrait. Soupirant, le manchot se retourna, et commença à rêvasser, revisitant ses souvenirs, et se projetant dans un avenir utopique.

Soudain, le même ricanement, provenant d’une voix aiguë, probablement enfantine, se fit entendre de nouveau. Ni une, ni deux, l’ancien maître de la keyblade se releva, tirant de sous son oreiller un poignard – un des inconvénients de la perte de ses pouvoirs. Il scruta de nouveau la pièce plongée dans les ténèbres. Il ne ressentait aucun mouvement. Il ferma les yeux et laissa ses pouvoirs entrés en action. Toute personne qui devait être là y était… et chacun continuait de dormir, allongé. La magie étant une habilité assez rare parmi les troupes de la Coalition – on pouvait blâmer la parano de Jack pour ça – il ne craignait pas une farce – ou pire – d’un de ses collègues. C’était tout autre chose, et cette donnée inconnue réactiva grandement sa peur du noir avec laquelle il luttait ardemment.

Puis, finalement, le jour vint. Les rayons du soleil noir éclairèrent l’intérieur de leur baraquement et chaque garde noir se leva, plus ou moins volontairement, pour cette nouvelle journée. L’ancien mercenaire, assis sur son lit, finit par retirer la main de sous son oreiller et se leva comme eux. Serrant les dents, il enfila ses habits, puis attacha ses armes avant de sortir.

Il ne prit pas la peine de manger. Cette frayeur nocturne et la fatigue dominaient totalement son esprit à présent. L’ancien étudiant n’en avait pas trouvé la source, et c’était réellement dérangeant. Il lui faudrait peut-être envisager un changement de décors pour les prochains jours… et peut-être même un changement de logement. Son patron ne serait probablement pas d’accord mais… pour une fois, il devrait s’imposer. Il ne tenait pas à finir comme celui-ci, sursautant au moindre bruit, toujours à fleur de peau et voyant des démons là où il n’y en avait pas.

Le blond attendit donc une bonne demi-heure avant que ses premiers étudiants de la journée ne daignent arriver dans la cour. Prenant sa hache, il interpella le plus costaud de ses élèves, un homme de la carrure de Vlad. Aujourd’hui ils se battraient au corps à corps, et ponctuellement, il enverrait des sorts à son adversaire. Le chien noir ne voulait pas avoir un corps de mage à diriger, seulement des soldats parés à affronter la magie… ce qui était pratiquement mission impossible sans finir par l’apprendre soi-même. Mais soit, il faisait ce qu’on lui ordonnait.

Le jeune homme esquiva un premier coup d’épée, et en dévia un second du manche de son arme. Il se baissa pour éviter d’être coupé en deux, et donna un bon coup d’épaule pour déséquilibré l’ours qui lui faisait face. Puis il lança une boule d’air en pleine figure de ce dernier, le faisant reculer encore plus.

Du coup de l’œil, il remarqua qu’un de ses élèves avait, accrochée à sa taille, une keyblade. Mais pas n’importe laquelle ! Il s’agissait d’armoiries ! SA keyblade. Celle que Dee avait détruite en l’affrontant. Perturbé, l’ancien keybladeur réagit un peu trop tard à l’estoc que lui porta son étudiant. Grâce à ses réflexes, il eut néanmoins le temps de parer le coup avec la tête de sa hache… qui se brisa en mille morceau. Comme si l’équilibre des atomes de l’arme était brisée, le reste suivit rapidement.

L’incompréhension se peignit sur la face de Septimus, qui n’eut toutefois pas l’occasion de comprendre ce qu’il venait de se passer. Profitant du désarmement de son maître d’arme, le colosse tenta de le pourfendre et de le découper tant et si bien qu’il ne put qu’esquiver. La surprise et la fatigue jouèrent contre son cerveau, et il ne pensa pas à utiliser la magie… ou à dégainer une de ses deux autres armes.

Puis, un rire se fit entendre. Un rire enfantin et aigu, qui l’avait réveillé et maintenu éveillé toute la nuit. Un rire qui provenait de la personne portant Armoiries. Une personne à la peau noire, et aux yeux jaunes. La colère monta dans la poitrine de l’instructeur. Un fin voile de ténèbres l’entoura alors qu’il arrêtait le bras de l’ours qu’il affrontait, la lame à quelques centimètres de son visage. Il serra un peu plus fort et entendit un craquement et un cri de douleur. Il venait de lui briser l’os, mais il s’en fichait. Son regard était toujours fixé sur ce… sans-coeur ?

Sans plus attendre, il lui fonça dessus, bousculant les autres gardes noirs qui formaient son groupe du matin. Ses doigts se refermèrent sur un tissus alors que l’homme se transforma en enfant. Avec un dernier rire, celui-ci lança en l’air la keyblade et lorsqu’elle toucha le sol, elle se transforma en flaque d’eau. Puis l’enfant sauta dans sa marre, se transformant en poisson à l’instant où ses pieds entrèrent en contact avec l’élément liquide. Tout ça en une fraction de seconde, sous le regard abasourdi de l’ancien mercenaire.


-J’ai besoin d’un nouvel adversaire, dit-il entre ses dents serrés et en fixant la première personne qu’il vit.
Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
L'insomnie n'est pas à souhaiter Left_bar_bleue314/400L'insomnie n'est pas à souhaiter Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Lun 13 Mai 2019 - 0:15
Maudit gosse, le pire ? C’est quand il s’agit de jumeau et qu’ils se tiennent la main. Ça fini toujours mal.

Donc…

Pas grand-chose à dire ! Ahahaha. J’suis chiant. En fait, j’aime surtout le rp dans la lignée « expliquons comme ça se déroule dans la Garde Noire » et la perception de Septimus par rapport à Jack.

Après, comme j’le disais, il faut faire attention à ne pas en donner trop.

C’est comme systématiquement prendre des nuggets au MacDo, au bout d’un moment ? Il te faut un burger. Tu vois l’rapprochement ?

Enfin, voilà ! C’était pas mal.


Facile : 11 points d'expérience + 110 munnies + 2 PS en Vitesse !

_______________________________
messages
membres