Hadès
Hadès
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue47/650Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (47/650)

XP :

le Dim 7 Avr 2019 - 18:00
"Ha ha ! Impressionnant, n'est-ce pas ? J'ai vraiment aimé la fin ! Quelle surprise."

Hadès parlait bien sûr de la première demi-finale qui venait de s'achever, entre Kuro et Jack Inèrsse. L'avantage d'être lui, c'est qu'à force d'être ironique, on se demandait toujours s'il était sérieux.

"Déjà tant de personnes se sont fait un nom ce soir. Peut-être que nos spectateurs retiendront plus le nom de certains perdants, car ils ont acquis leur défaite avec panache ! Hé.. message aux artisans et aux entrepreneurs... c'est le moment de lancer une série de petites statues des héros du jour. Vous savez, celle qui tiennent dans la main et on peut faire joujou avec. Croyez-moi, vous pouvez faire fortune avec ça. Je ne prends pas de commission pour l'idée."

Les petites statues, Hadès aimait bien. Il en avait toute une collection, soigneusement disposée dans son étude.

"Est-ce que la seconde demi-finale sera à la hauteur de la première ? C'est ce que nous allons savoiiiiir...." Il leva une main en l'air et le public exulta. "... après cette annonce publici-" Un râle général s'éleva des tribunes, l'arrêtant net dans son propos. Des "Bouh !" fusèrent par endroits et une partie du public commença à crier en boucle "Le combat ! Le combat !" Très vite, le cri devint global, emplissant carrément l'arène.

Hadès restait de marbre. En lui, une colère forte montait. Un désir de brûler, une envie de gueuler "QUI C'EST QUI COMMANDE ICI ?" Il dut faire un effort surhumain pour s'en empêcher et, tranquillement, baisser le bras. Rire, nerveusement. "Ha ha ha, mais c'était pour rire ! Je sais très bien que vous êtes... de petits.. impatients. Ha ha ha."

*Le futur client est roi. Pense à ton image*, se répétait-il pour ne pas exploser. "Faites entrer les combattants !" gronda-t-il, menaçant.

Le rondelet Peine était aux côtés de Kurt Brown, dans le couloir, derrière la porte. "Allez, allez, c'est par ici, vous connaissez le chemin, hé hé" fit le diablotin en ricanant. Cette fois, au lieu de courir comme un dératé dans le couloir, il suivit simplement le Mercenaire et pénétra lui aussi dans l'arène pour en rejoindre l'autre bout, en simple ligne droite. Hé hé !

"Peine !" l'interpella Hadès du haut de sa tribune, mais le diablotin trottina de plus belle. Il faisait clairement mine de ne pas l'entendre, avec un peu de chance, ça passerait. Hadès serra les dents et se déplaça jusque derrière un rideau d'ou il tira un gros, un énorme micro à l'embout circulaire. Quand il parla dedans, on entendit dans tout le Colisée la Voix gutturale des Enfers.

"Peine ! Tu passes par le couloir !"

Impossible pour Peine de faire comme s'il n'avait rien capté. Le diablotin se retourna illico et courut vers l'entrée d'où il était venu, une grimace aux lèvres. "C'est pas croyable ça, on avait répété pourtant !", reprit la Voix. Son show commençait à partir en cacahuète, tout ça parce que des imbéciles ne respectaient pas les règles. *Pense à ton image, pense à ton image*, se répétait Hades tout en adressant un grand sourire à la foule. Il alla reposer le micro et, comme il n'avait rien de pertinent ni de drôle à dire, il se frotta machinalement les mains en attendant que Peine fasse comme c'était prévu.

Pour le coup, c'était un peu long et Hadès, les yeux plantés sur l'entrée d'où devait surgir l'Innommable, ne put retenir un rire nerveux. Il commençait à imaginer les tortures qu'il infligerait à Peine et Panique, il en était à la douzième quand, enfin, le mystérieux combattant au masque apparut dans l'arène. Le Dieu put alors accorder toute son attention aux deux corps animés qui allaient maintenant se battre.

"Ouh, là, c'est du sérieux". Hades se téléporta au centre de l'arène, à mi-chemin entre les deux adversaires. Il se tourna vers l'un puis vers l'autre, pour les toiser d'un air songeur. Sa main droite tripotait la broche qui maintenait sa toge en place. Il parut hésiter un moment, puis son regard s'éclaira. Il mima un air désolé : "Vous ne m'en voudrez pas, hein ? Mais les batailles rangées, c'est pas très très bon pour l'audimat." Aussitôt, il leva les bras et, se trémoussant pour la forme, claqua des doigts en direction de chaque coin de l'arène.

Une, deux, trois, quatre colonnes de feu apparurent, une dans chaque coin. Elles faisaient une bonne dizaine de mètres de haut mais n'était pas assez grandes pour atteindre les tribunes. Elles restèrent là un instant, à sublimer par leurs flammes le marbre de Paros, les cartilages des piliers et la spongiosité des murs. Puis elles se déplacèrent, lentement, commencèrent leur petite danse. L'oeil avisé pourrait assurément voir que leur déplacement dans l'arène était ordonné et que leur petit ballet se répétait inlassablement.

Hades sourit de toutes ses dents et revint à sa tribune. "Qui va flamber, qui va se faire flamber ? Héhé. On peut dire que ce combat sera.. du feu de Dieu." Il ne se sentait plus, il en avait encore une autre ! Mais le public grondait déjà son excitation. Très bien. "Allez, allez, battez-vous !"

La main d'Hades fila dans l'air comme un couperet.
Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Lun 8 Avr 2019 - 10:56
Le traître restait figé sur place, comme s’il suffisait qu’il bouge d’un geste pour que tout commence. Du coin de l’oeil, il observait les colonnes de flammes qui entamaient un ballet hasardeux.

La température montait en crescendo, la sueur commençait déjà à perler sur le front de Kurt.

Pour une fois, est-ce que ça ne pouvait pas se résumer à quelque chose de simple ? Pourquoi est-ce qu’il ne tombait pas contre une personne qui déclare forfait au bout de trois minutes, ou un gars de la Lumière enfermé dans une armure et donnant toutes les occasions du monde au Turk de l’avoir à distance.

Non, il avait fallu qu’il se retrouve contre le psychopathe invoquant des squelettes et capable de s’envoler. Le constat était simple. Il pouvait laisser son canon-scié à la ceinture et utiliser le reste de l’arsenal qu’il possédait, ce résumant à un pistolet et ses explosifs. Ainsi que la magie, sauf que ceci attendre qu’il sache exactement à quoi s’attendre. Kurt n’avait pas eu le luxe d’assister à la totalité du combat de son adversaire, trop occupé avec un clown farceur.

- Bien, c’est l’heure du spectacle. Prononçait-il, suffisamment fort pour que son adversaire puisse l’entendre. Il serait temps de te faire un nom.

Il devait frapper fort et vite, ignorer l’idée d’offrir une opportunité à son adversaire et se donner une victoire rapide.

Kurt s’avançait d’un pas, tendant ses deux bras en avant pendant que le flux de sa magie se guidait jusqu’au bout de ses doigts. D’un geste circulaire, tournant sur lui-même, il libérait cet afflux et guidait des dizaines de sort élémentaire à s’enfoncer dans le sol. Offrant à la fin de son geste plusieurs points lumineux à même le marbre. Un coup d’oeil rapide, il inscrivait dans sa mémoire l’agencement de son champ de mines avant de reporter l’attention à l’homme au masque et dégainer le pistolet au hostler à sa ceinture.

Créer la distance, empêcher ses squelettes à la con de s’approcher de lui. Un problème à la fois. Maintenant, il pouvait s’attarder à la façon de s’en débarrasser.

L’arme se levait, au bout d’un bras pendant que le second était en retrait, il alignait la mire et son adversaire et pressait la détente. Inutile d’être économe sur les munitions. Il entamait sa propre course sur le côté, entamant une arc-de-cercle autour de son adversaire. Toujours être en mouvement, c’était son erreur contre Fabrizio, il éviterait de créer celle-ci de nouveau.

Alors que sa course s’entamait, son flux de magie se dirigeait dans le creux de sa main libre. Ainsi, il chargeait un sort de gravité au cas où l’envie de quitter le sol viendrait à son adversaire. Ce serait son occasion pour contre-attaquer.
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Lun 8 Avr 2019 - 13:30


J’ai presque failli éclater de rire.

Une fois de plus, ma route croise celle de Monsieur Brown et de ses arrogants pouvoirs. Ici, dans un monde que je ne connais pas, je le retrouve encore telle une farce du Destin. Même sa phrase d’introduction au combat sonne comme un vieux jeu de mots déjà bien utilisé. Je suis maudite ou c'est encore une blague de mauvais goût de mon Maître ?

Il est plus puissant que moi en beaucoup de points, c’est indéniable. Nous n’avons pas eu la même formation ni la même éducation, la seconde étant plus que manifeste. Mon avantage ici réside dans le fait que moi je le connais, lui ne me reconnaît pas. En même temps, je joue un rôle bien plus exécrable qu’habituellement. Cela me laisse un peu de surprise.

L’Innommable, Apprenti de Death. Un homme masqué dont on ne connaît rien si ce n’est son lien avec le maître de la Coalition Noire, bien placé dans les tribunes pour observer le spectacle.

J’ai laissé Famfrit, combattant de la Lumière, finir en grâce pour obtenir les cœurs de la foule. Un monde a disparu et la Coalition dégage une puissance que beaucoup craignent. Même s’il a été vaincu, c’était important pour moi malgré mon rôle de donner un peu d’espoir aux spectateurs. Oui, il est tombé. Mais je l’ai volontairement achevé lâchement d’une façon clairement déshonorable.

Les gens doivent trouver de la force de continuer dans des figures comme celles-ci pour ne pas devenir comme moi. J’ai survécu en rampant devant des hommes plus puissants que moi, j’ai cherché des pouvoirs qu’importe le prix et j’en suis même arrivée à nier l’humanité de certains individus. Je ne suis pas un monstre comparé aux horreurs que j’ai pu voir par le passé, mais mon esprit a été marqué par la noirceur qui caractérise les moments difficiles.

La Lumière doit susciter l’espoir d’un avenir meilleur ou du moins, je le ressens ainsi. Je devais donc réfléchir plus finement à comment vaincre Famfrit pour créer ce sentiment positif chez les téléspectateurs et la foule… Cependant, face à Monsieur Brown la donne est toute autre.

Par deux fois, il m’a humilié. Certainement qu’il en tire un certain plaisir pervers à ce stade. Aujourd’hui, je ne vais pas lui donner autant de plaisir que d’habitude. Je ne suis pas sur mon lit en plein milieu de la nuit et je ne suis pas désarmée dans un coin discret d’un bar d’Illusiopolis. Le combat va être difficile, c’est certain. L’équilibre n’est pas en jeu ici. Mon premier combat n’était qu’un échauffement, voici la vraie confrontation.

Je ne lâcherai pas et j’irai jusqu’au bout pour montrer à tous que je n’ai pas souffert ces dernières années pour rien. Je me dresse fièrement à nouveau et Monsieur Brown va pouvoir voir ce qu’il en coûte de m’humilier dans des moments de faiblesse.

Sa première approche est quelque peu… Comique. Un terrain miné ? Soit. Des tirs de pistolet ? Pourquoi pas après tout.

J’ouvre mes deux bras vers l’extérieur comme pour « accueillir » ses balles dans mon étreinte. Puis d’un léger geste du doigt, elles rejoignent le sol. Au moins, cela va lui donner l’illusion que je ne peux que les arrêter et pas les renvoyer sur lui. Je vais chercher à le pousser à l’erreur.

La chaleur qui se dégage des flammes dans les quatre coins me donne une idée fort plaisante. Je ne vais tout de suite sortir les morts-vivants, il doit s’y attendre vu mon dernier combat. Je vais lui montrer un petit tour qui devrait aussi faire plaisir au public… Mais d’abord… Je vais lui montrer qu’il n’y a pas que les squelettes qu’il faut craindre…


« Vous avez peut-être pu battre votre premier adversaire. Sachez que je suis plein de surprises. Contemplez par vous-même ! » lancé-je.

Je braque mes bras vers le ciel, avant d’enchaîner plusieurs mouvements accompagnés d’une invocation rituelle que je récite dans ma tête pour éviter d’attirer trop l’attention :
« 死者不睡觉,他们来找你. ». Des âmes s’élèvent des Enfers pour rejoindre l’arène et se tenir à mes côtés. Il y en a quatre. C’est assez drôle, quand on sait que le chiffre quatre est associé à la Mort en Terre des Dragons. Je ne vais pas décharger mon énergie tout de suite. Je tiens à m’économiser pour le grand final.

« Allez. » dis-je dans un murmure quelque peu stressé.

Les quatre spectres s’élancent alors au-dessus de nos têtes pour rejoindre mon adversaire et le mettre en difficulté. Voyons voir ce qu’il peut faire contre des êtres immatérielles… Cela me laisse assez de temps pour préparer mon petit tour…

Tandis que les serviteurs chargent Kurt, je tends les mains vers les deux jets de flammes qui se tiennent de mon côté de l’arène. Je me concentre et lentement je monte mes bras vers le haut : à cet instant, les feux se rejoignent et créent un serpent de feu géant.

Je ne peux m’empêcher de lâcher un rire satisfait, légèrement perturbant vu ma voix beaucoup plus grave qu’à l’accoutumée. J’abaisse les mains vers Monsieur Brown, bien entendu. Le serpent voltige dans le ciel, la foule est scotchée devant une telle création de feu qui bien vite reprend sa course pour foncer vers le sol de l’arène et se diriger vers mon adversaire.

Voyons voir comment il arrive à gérer cela. De toute façon pour ce combat, je ne m’en tiendrais qu’aux paroles d’une des chansons préférées de Francis… Qu’il a déjà beuglé disons-le franchement plus d’une fois dans mon vaisseau pendant l’un de nos nombreux trajets :
« If I fly,
Or if I fall,
‘Least I can say :
I give it all ! »


Dernière édition par Huayan Song le Lun 8 Avr 2019 - 14:16, édité 1 fois (Raison : Fautes d’orthographe)

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Lun 8 Avr 2019 - 17:47
Kurt s’en allait au grognement, s’écartant d’une roulade et passant au-dessus de l’une de ses mines à l’approche des esprits. Des esprits, il fallait que ce soit contre ça qu’il se retrouve. Inutile d’être une lumière pour faire le rapprochement que son champ de mines devenait inutile face à cette merde. Bien entendu, son adversaire prenait grand soin de ne pas bouger afin d’éviter l’un des pièges. Nerveusement, le Turk pointait son canon et tirait dans le crâne des esprits, dévoilant simplement la nullité d’une arme à feu contre des apparitions.

Le choc du chargeur vide s’écrasant contre le marbre, le cliquetis d’un nouveau magasin dans son pistolet et le souffle court qui suivait la course du Turk. Il avait besoin d’une idée.

À moins qu’il ne se contente de charger et de lui coller un pain dans la gueule. À voir comment il était parvenu à stopper les tirs, autant dire que ça allait rythmer à un échec pur et simple. De plus, contrairement à son adversaire, il n’avait pas le luxe de compter sur des coéquipiers le temps de le distraire.

Ce n’était rien de plus qu’une distraction.

Le traître rêvait de se coller une gifle en ayant oublié ce détail alors que la bête de flamme se formait devant ses yeux. Il allait avoir besoin de plus qu’une simple idée. Potentiellement un miracle. Les deux colonnes fonçaient alors sur lui, le forçant à reculer jusqu’à la chaleur insoutenable de celles qui trainaient dans son dos. Pas le choix. Il restait immobile, abandonnant son bras gauche dans le vide dans l’attente du moment.

Assurant son emprise sur son pistolet, il soupirait alors que la gueule du serpent s’ouvrait et s’apprêtait à la dévorer. Il relâchait alors le sort qu’il préparait depuis tout ce temps et inversait la gravité, le propulsant dans les airs dans un ballet inattendu mais suffisamment imprévisible pour que la bête continue sa course.

Voyons s’il avait assez d’esprit pour faire deux choses à la fois.

Toujours dans les airs, le Turk laissait son bras armé s’élancer depuis son dos jusqu’à son épaule dans un arc-de-cercle, pressant trois fois la détente dans son cheminement. Trois balles déviés selon sa propre volonté, entamant chacune un chemin différent et donnant l’impression que le tir allait s’écraser contre l’arène de cartilage. La balle magique avait fonctionné contre le dernier mage qu’il avait affronté, Surkesh, il y avait moyen que ça fonctionne dans ce cas présent et qu’elles s’écrasent dans son dos.

Cependant, ce n’était pas suffisant. Il fallait grimer son adversaire et lui donner un os à ronger.

Le traître se retrouvait au sol, reprenant son équilibre dans une roulade approximative et se stoppant net devant l’une de ses mines. À l’endroit où le serpent était passé, il restait des flammes sur le marbre et diminuait d’autant plus le champ des opérations du Turk. Vite, ses trois balles magiques allaient bientôt changer d’angle et se diriger vers l’Innommable.

- Surprises ni reprises ou échangées ? Crânait le Turk, bondissant d’un pas alors que deux esprits s’avançaient pour le prendre en tenaille. Attends, c’est à mon tour de te faire un cadeau.

Il sentait alors la morsure froide d’un esprit venait de le toucher et s’insinuant dans son corps. Il avait soudainement l’envie de rendre son déjeuner sur le sol, comme si la chose venait de lui tabasser le pancréas. Gardant assez de calme pour passer outre la sensation, il plongeait sa main dans son veston pour en sortir trois grenades.

Un bras en arrière, pareil au lanceur de baseball, il prenait la pose avant de lancer les trois projectiles dans sa direction. Le temps nécessaire pour que le serpent se retrouve pour le poursuivre. Il tendait alors le bras, pointant son arme et offrait trois nouveaux tirs. Un par grenade, de quoi créer une belle pagaille dans sa concentration et de belle détonation. Mais pas suffisamment rapide pour que le Turk n’évite la créature de flamme qui venait le cueillir et l’engouffrer dans ses flammes de sa gueule.

Les secondes s'écoulaient jusqu'à ce que, enfin, Kurt s'extirpe des flammes dans un bond. La peau noirci, fumant comme le bout d'une clope et la chemise en cendre.
Lenore
Lenore
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: seigneur
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue92/500Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (92/500)

XP :

le Mar 9 Avr 2019 - 7:24
Lenore avait les yeux rivés sur ce nouveau combat. L'apprenti de Death lui avait donné un aperçu de ses pouvoirs et ce serait un challenge notable pour monsieur Brown. L'environnement ne jouait pas en leur faveur non plus, quelle bonne idée de corser les choses avec ce genre de difficultés. Hadès avait le sens du spectacle, quel dommage que le Consulat n'ait pas décelé cette opportunité là.

Badum.
Son esprit reprit de frénésie cherchait à anticiper les coups de chacun. L'ancien SOLDAT donnait toute sa violence d'entrée de jeu, comme au tour précédent, et semblait improviser par la suite. Le souffle de la rousse se figeait, en attente de ses réactions tardives. La fatigue le rendait moins alerte que ce qu'elle avait connu. L' autre par contre n'y laissait rien paraître, beaucoup moins exubérant. Du moins dans ses mouvements...

Le reflet des flammes dansait sur les rétines mordus d'or de la spectatrice.Badum. Kurt délaissait le dragon naissant de ce brûlot pour optimiser son attaque. Badum. Il allait devoir malgré tout composer avec. Il devait faire quelque chose. Lenore agrippait la balustrade de la loge VIP dans cette attente. Ses doigts blanchissaient à se refermer avec force autour de la pierre. Son souffle toujours en suspend, elle semblait s'être éteinte, poupée inanimée figée dans la cire, guettant la réaction du combattant face à ce qui lui parvenait de dos. Il devait faire quelque chose. Badum. Badum. Et pourtant il ne faisait rien contre ce danger là.

Elle comprenait qu'il comptait l'endurer pour avantager son attaque. Badum. Fait quelque chose!! Badum. Son regard brûlait au reflet dansant du dragon incandescent. Il tressaillit. La chaleur grondante dans son esprit se focalisait sur la bête. Sa volonté tenta de prendre possession de sa réalité, refermant son esprit autour de sa forme dansante. L'animal mystique ouvrit la gueule dans le dos de Kurt. Badum. NON!  Puis la bête se volatilisa, le corps déchiqueté, diminuant l'impact que celà aurait sur sa victime. Malheureusement trop tard pour que le combattant ne soit pas léché par quelques flammes suffisante pour lui noircir la peau.

Badum.
Le souffle de la rousse reprit en un long soupir. Son esprit calma ce tumulte interne qui l'avait monopolisé. Le bruit de la loge lui revint petit à petit. La discussion de la jeune fille, les commentaires de l'homme en costume blanc. Lenore reprit possession de sa présence dans cette réalité. Elle n'était pas dans l'arène... malheureusement. Ce regret peuplait sa pensée à cet instant, ne laissant aucun répit à la tension qui s'accumulait dans son corps.
Le combat ne faisait que commencer.


Dernière édition par Lenore le Mar 9 Avr 2019 - 11:06, édité 2 fois
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Mar 9 Avr 2019 - 7:58


Hé bien, on dirait que ce ne sont pas les spectres les plus efficaces que j’ai appelé. Et comment fait-il pour autant résister au feu ?! J’espère que tous les spectateurs prennent en même temps que moi la mesure de la résistance de cet individu ?

« Tu peux sauter autant que tu veux, mes spectres seront toujours là pour te brouiller les sens. » pensé-je.

Trois coups de feu. Des bonds, des mines qui n’explosent pas malgré les flammes… Il me prend pour un simple amateur ? Mon esprit est aussi aiguisé que mes pouvoirs d’invocation : il devrait s’en douter, la mémoire c’est mon fort. Tssss ! Voilà des grenades. Cela me rappelle la mission que nous avons conduit ensemble autrefois pour la Shinra.

Je me demande bien ce que Rufus a pu bien faire de Vexen tiens…

Bref ! En voilà une bonne idée pour dégager un peu le champ de mines !

Je ramène le serpent de feu vers moi, enflammant l’arène avant de former une grosse sphère devant moi à partir du reptile, elle dégage tellement de chaleur et de lumière que je pense les spectateurs éblouis par les flammes. Puis dans un geste bref avec mes bras je relâche mon emprise psychique, projetant des torrents de feu devant moi.

Telle une marée de feu, elle se déverse sur l’arène avec une écume noire et orange. Puis elle retourne aux colonnes laissées par Hadès pour mettre un peu de piment dans le combat.

Mon but est d’avant tout d’aveugler Kurt vu qu’apparemment il ne semble pas perturbé par cet élément pour me laisser le temps de dévier ses précédentes attaques.

L’intensité des flammes a pour effet de provoquer l’explosion des grenades qui devraient entraîner une réaction en chaîne avec les mines au sol... Je suis propulsée en arrière par les déflagrations successives mais j’arrive malgré tout à rester debout avec un peu de concentration... Car le champ de pièges est toujours là. Je devine donc que ce n'est pas aussi simple de les faire sauter sans marcher dessus.

Vite, les balles vont bientôt arrivées. Je ferme un instant les yeux pour me concentrer sur mon environnement, ressentir les projectiles qui fusent dans ma direction. Je les sens. Elles approchent et ce ne sont pas des munitions ordinaires, il a dû mettre quelque chose dedans… Vu les trajectoires, il y a certainement un facteur magique dans l’équation.

Je les laisse sur leur lancer jusqu’au moment où elles arrivent vraiment sur moi, je pousse du mieux que je peux pour les envoyer s’enfoncer dans le sol de l’arène de façon, disons-le honnêtement, aléatoire. J'espère que les pièges s’activent avec l’impact des balles magiques, mais une fois encore, cela échoue. Il va falloir changer de tactique bientôt.

Bien. Maintenant que Monsieur a fini de faire joujou avec ses balles magiques, je vais lui montrer un autre tour. J’ai beaucoup progressé depuis notre dernière rencontre… Il serait étonné de voir les nouveaux sorts que j’ai acquis. En temps normal, je ne les utiliserai probablement pas mais dans le cas présent… C’est bien trop tentant. Mais avant cela, une petite provocation s’impose.


« Vous aimez vous battre de façon déloyale apparemment ! Des balles magiques aux trajectoires irréalistes ? C’est cela votre tactique ? Je m’attendais à pire ! » lancé-je sous les cris de la foule en furie, complètement galvanisée par la série d’explosions et le spectacle enflammé que je viens de leur offrir.

Allez. Je dois rester concentrée au maximum. Je me reposerai plus tard : il y a plus que le combat en jeu pour moi. Il faut rester au cœur de l’action pour ne pas se faire submerger.

Une partie du sol de l’arène a été endommagée par les grenades et les impacts des balles magiques. Je vais donc utiliser les débris à mon avantage. Je vais le fatiguer le plus possible conjointement avec les spectres pour le rendre plus vulnérable et me laisser peut-être une chance de le vaincre sur la durée. Je me redresse, tentant de faire mine de rien, et j’ouvre à nouveau les bras.

Les débris de marbre commencent à se soulever lentement pour flotter dans les airs. Puis, un par un, puis deux par deux, et enfin trois par trois, je les envoie sans relâche sur Monsieur Brown. Cela m’offre l’occasion de me reposer un peu tout en maintenant la pression sur lui. Il devra se défendre contre tous ces projectiles particulièrement solides avant de me relancer ses assauts incessants sous peine de se faire rentrer dedans par l’un d’entre eux.

J’espère par ailleurs que les spectres vont me servir à quelque chose, ils sont quatre et il me semble qu’un seul a touché Kurt. Ce n’est pas suffisant. Je leur envoie un coup de pression via la volonté qui me lie à eux pour qu’ils fassent leur travail. Ils ont intérêt à le déstabiliser suffisamment pour me permettre de lui infliger des dégâts… Sinon je devrais passer à d’autres invocations plus… Agressives.


« Prend ça mon mignon. » pensé-je lâchement.

Je reste sur mes gardes et particulièrement attentive à ses mouvements. Il peut lancer beaucoup d’attaques simultanément, je dois donc être capable de tout enregistrer et de faire apparaître mes protections si nécessaires.


Dernière édition par Huayan Song le Mar 9 Avr 2019 - 16:29, édité 1 fois (Raison : Edit dû à une faute de ma part concernant le champ de mines + fautes de grammaire)

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Roxas
Roxas
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue3739/3500Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

le Mar 9 Avr 2019 - 8:54
Donc le deuxieme combat commençait et le bandit masqué commençait déjà à faire ses trucs chelous. Moi je voulais que le mec de la Shinra gagne de ouf. Je voulais qu'il lui pète les dents mais vénère. Alors je commençais à m'exciter sur mon siege, me demandant ce qu'il allait tenter.

Le champ de mine c'était une bête d'idée, je me disais que comme ça les invocs du mec qu'a pas de nom feraient pas long feu... mais ! Le mec était pas con, il s'amusait a balancer des invocs aériennes. Nan, c'était pas cool.

Puis il s'est mis a jouer avec les tornades de flammes. Et là je commençais à vouloir le tarter. Putain c'était mort, Kurt devait gagner j'étais trop chaud. Surtout que le combat d'après ça allait être du bonbon pour lui. Je bouillonnais je dois dire. Et puis ça continuait et putain je...

C'était pas possible ça. Le mec chambrait de ouf mais il se planquait quand meme derriere son masque. Sûrement pour pas se faire casser la gueule dehors. Et alors... quand tu te la pètes et que t'es balaise je dis pas. Quand c'est le contraire ça agace. Et là ça m'agaçait.

J'ai pas eu besoin de reflechir longtemps. J'allais l'emmerder. J'ai concentré un petit peu de psychisme pour tenter de lui ôter son masque. Assez pour le faire paniquer a l'idée qu'on crame qui il est... mais pas assez pour vraiment le lui ôter pour le moment. Certes si il faisait rien son masque de défairait tout doucement mais bon... au mlnimum faudrait qu'il lutte un peu.

Ça, ça devrait l'occuper, niquer sa concentration et lui faire la boucler 5 minutes p'tete. J'avais plus qu'à maintenir ça quitte a forcer davantage si jamais il tentait de reprendre le dessus sur son masque.

Après tout, personne ne s'était fait punir pour le lancer de saladier alors pourquoi pas ?

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signature
Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Mer 10 Avr 2019 - 0:40
Sur le moment, Kurt se trouvait être plus têtu que con. Il allait bien falloir, qu’un jour, l’un de ses tirs fasse mouche !

Tout était une question d’observation.

Il venait de manipuler le feu et il n’avait pas perçu une once de magie, ses invocations semblaient venir de dieu savait où et il parvenait à dévier les tirs au dernier moment parce qu’il se concentrait sur les flammes ou les grenades. Il devait procéder par élimination et un constat s’offrait à lui, il utilisait le même artifice pour attaquer et se défendre. Il allait devoir miser là-dessus.

Du moins, une fois qu’il en aura terminé avec la démonstration de force son adversaire et qu’il serait capable de voir correctement. Putain de cécité.

Courage, fuyons.

Essuyant la noirceur des flammes d’un revers de la main, le Turk entamait une course folle autour de l’arène. Il n’avait pas ce qu’il lui fallait, dans son arsenal de sort, pour se débarrasser des projectiles. Qu’à cela ne tienne, il patienterait suffisamment longtemps pour que l’ouverture lui soit offerte.

- Ça ira, où tu veux un coup de main !? Kurt n’avait d’autre option que de continuer à courir en rond, trébuchant quand un éclat explosait à ses pieds et se rattrapant de justesse avec ses mains. Jouer avec des cailloux, tu te crois au collège !?

Sur l’instant, c’était l’un des blocs plus imposants qui venait s’écraser devant lui, bloquant sa course. L’un des spectres sortait de la pierre et s’engouffrait en lui et la même sensation venait le harceler, à la différence que son crâne était la cible. Comble du bonheur ? Une série de trois bouts de marbre venait le frapper à la tête.

- Ok… Murmurait-il à lui, même, sautant par-dessus le bloc et évitant l’un de ses propres pièges. On va jouer à ça…

Un deuxième esprit surgissait devant lui, s’agrippant et disparaissant alors qu’une douleur à son coeur naissait dorénavant.

- Arrêtons de nous tourner en imbécile. Maugréait la voix dans sa tête. Vide tes chargeurs sur lui, il ne peut pas bloquer si les tirs viennent en tous sens.

Chargeant son pistolet, le Turk pliait les jambes avant de donner une unique impulsion, déployant toute sa vitesse et sprintant comme un dingue au milieu de l’arène. De grandes enjambées, passant par-dessus ses pièges et voilà qu’il se retrouvait à passer d’un point à l’autre en évitant soigneusement les colonnes de flammes. Alors, dans sa propre course, il détournait son regard et tendait son pistolet dans la direction de l’Innommable.

Il tirait alors, sans cérémonie, vidant son chargeur et rechargeant d’une roulade entre deux changements de direction.

Bien, il aurait fallu qu’une troisième âme se ramène et l’agrippe pour marteler son estomac. Parfait. Il en avait assez de jouer au chat et à la souris avec des esprits pendant que le gosse de la grande recrée lui lançait des pierres. Kurt freinait sa course, la semelle de sa chaussure crissait sur le pavé alors que la magie s’accumulait dans le creux de sa main.

Il frappait le sol de sa main, un vent se soulevait alors et allait aux quatre coins de l’arène, créant alors un dôme d’air qui s’élevait et se refermait.

Un vent immense soufflait et harcelait les tympans des spectateurs, les colonnes de flammes s’en mêlaient et un gigantesque brasier naissant avec la force du vent et illuminaient la scène comme en plein jour. Grimaçant, le Turk accentuait la puissance du dôme, irradiant le Turk et probablement son adversaire de la chaleur que tous attendaient des enfers.

Machinalement, il laissait son bras pendre, le pistolet qu’il allait recharger avant d’offrir un déluge de plomb à son adversaire.
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Mer 10 Avr 2019 - 4:51


« Qu’est-ce que … ? » murmuré-je, subjuguée par le dôme d’air et de feu que Kurt vient de former.

En soi, ce pouvoir magique n’est qu’un souci mineur pour l’instant. D’abord il faut se charger des tirs en rafale qu’il m’envoie le bougre. Qu’est-ce que je vais en faire de ces balles ? Une idée, une idée… Oh oui, je sais !

Les projectiles arrivent à toute allure, j’arrive à les arrêter à un mètre de moi, les accumulant un à un avant de les renvoyer tous en même temps en direction de Monsieur Brown. Cela lui fera faire une ou deux roulades en plus pour esquiver.


« Voilà, ça lui apprendra à me prendre pour une cible de fête foraine… » pensé-je.

Mine de rien, cela commence à chauffer pour moi.

« Il faut penser rationnel… Rationnel. Il doit vouloir faire quelque chose avec son dôme… Il faut l’arrêter. Il cherche à cacher les yeux du public ? Pourquoi ? »

Pas le temps de réfléchir trop longtemps, il faut contre-attaquer. Je sais !

Je me concentre sur l’arme de Monsieur Brown, le pistolet qu’il a dans la main. Je tends une main vers lui et je la tourne lentement, paume ouverte comme pour former une boule à distance dans l’objet… Pour le faire imploser !

L’arme à feu vole en éclats, j’imagine que son propriétaire ne s’attendait pas à ça ! Cela lui fera moins de balles à m’envoyer dans la figure pendant que je prépare mes attaques. Maintenant qu’il a perdu un de ses moyens d’agression je vais l’attaquer là où ça fait mal : l’esprit.

Je ramène mes mains au niveau de mes tympans pour me concentrer sur lui. Je vais lui infliger des céphalées comme il n’en a jamais eu. Avec un peu de chance, il sera suffisamment perturbé pour arrêter son plan potentiel avec le dôme et me laisser assez de temps pour lancer une vraie offensive majeure.

Car pour le moment, je subis le combat plus qu’autre chose. Il a tellement de moyens différents de m’attaquer, il va falloir se montrer particulièrement créatif pour l’atteindre. Et encore, je ne sais même pas si ce sera vraiment suffisant.

Pour une raison que j’ignore, je pense soudainement à Francis et Xupeng. L’eunuque me rassurant et m’affirmant que tout était encore possible et Francis m’invitant à défoncer allégrement Monsieur Brown.


« Ça va aller Huayan. Courage ! Vous pouvez le faire ! »

« Allez Madame Song ! TAPEZ-LUI DANS LES BUUUUUUURNES ! »

Un mince moment de réconfort dans ce combat qui promet d’être de plus en plus violent.

Cette chaleur que dégage le dôme. C’est réellement infernal. Il dégage tellement de puissance magique… Je ne peux pas lutter dans ce domaine face à lui.

Je dois faire de mon mieux. Il y a beaucoup plus que la victoire en jeu pour moi. Il faut réussir à tout prix.

Si je n’arrive pas à appliquer ma tactique actuelle… Il faudra passer au plan B : plus fourbe, plus mauvais, plus… Death. Je fais le vide dans mon esprit et je relance une vague de céphalées dans l’espoir que cela marche. Il faut tenter.


"Je dois essayer." pensé-je brièvement.

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Mer 10 Avr 2019 - 23:57
Kurt se retrouvait à masser longuement sa main, devenu tout aussi noir que le reste de son corps suite à l’explosion du pistolet.

Il aimait cette arme, c’était le dernier souvenir qui le rattachait à sa vie de SOLDAT.

Aujourd’hui ? Le pistolet de service qu’il traînait depuis huit ans se retrouvait en pièce et à ses pieds. D’un coup, il n’en avait plus rien à foutre d’être sympa avec son adversaire. Il allait lui réserver le traitement des grands jours.

On. Ne. Touche. Pas. À. L’arme. De. Kurt.

Une roulade sur le côté et bondissant comme un félin, esquivant le déluge de plomb qu’il avait offert à l’Innommable, le Turk se retrouvait sans option valable pour l’agresser à distance. Surtout que, maintenant, les esprits semblaient se plaire à marteler ses organes vitaux.

La chaleur du dôme, la rage au ventre et l’envie de vomir.

Un mélange détonant qui allait pousser le traître à achever les hostilités. Il se redressait alors, laissant ses bras ballants et fixant le masque en face de lui. Pour la première fois ? Il venait à s’en poser la question de savoir de qui il s’agissait. Cela n’avait pas de réelle importance. Ce qui comptait, c’était de le fixer dans les yeux à l’instant où il allait gagner et lui dire avec un large sourire sur le visage.

- Bien essayer, mais ce n’était pas suffisant.

De nouveau debout, il glissait en arrière, joignant ses deux mains et frottait celle-ci avec énergie. La magie du Turk s’accumulait, crépitait, dégageait des étincelles et il pointait sa main pour relâcher la foudre dans la surface du dôme. L’éclair brillait, vrillait et s’engrangeait à la surface du vent et des flammes. Tout était semblable à une opération, il fallait préparer le terrain avant d’attaquer. Ça ? Il le savait pertinemment. Voici plus d’une année qu’il traînait chez les mercenaires. Ici ? Il faisait exactement pareil.

Un pas après l’autre.

Alors que le grondement du tonnerre se faisait de plus en plus puissant, il préparait déjà un second sort. Les mains jointes, il jouait la carte de l’audace alors qu’il savait pertinemment ce qui allait lui arriver.

L’Innommable ne pouvait attaquer où se défendre simultanément, et Kurt n’attaquait pas.

Une pression, une masse sombre et violente venait le prendre au crâne. Comme si quelqu’un était en train de lui ouvrir la tête avec une scie rouillée et qu’il plantait un moule à gaufres dans son cerveau. Il était loin de toutes les migraines qu’il n’avait jamais eues dans sa vie. Il en venait jusqu’à titubait, perdant l’équilibre et relâchait l’éclair qu’il s’en allait lui aussi dans le dôme et prendre de l’ampleur à sa manière.

La main à la tête, il oscillait dangereusement sur le terrain.

Le moule semblait se refermer sur son crâne et entamer la cuisson. Il en devenait presque sourd, ses yeux ne transmettaient plus aucune information et il se sentait littéralement partir.

Une solution, quelque chose pour que cela cesse.

Il réfléchissait à sa position, aux pièges qu’il avait dressés et il eut une idée. Peut-être stupide, mais c’était la seule qu’il avait. Un pas sur le côté, titubant, il percevait l’essence de son sortilège et sans hésitation, il posait son pied dessus. Il prenait une grande respiration, bloquant l’air dans ses poumons alors que la fumée quittait le sol et inondait la position du Turk d’une épaisse fumée noire.

Si son adversaire ne le voyait pas, il ne pouvait rien lui faire. C’était la base et il espérait que ce serait suffisant pour échapper à cette migraine.
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Jeu 11 Avr 2019 - 11:23


Je ne peux m’empêcher de lâcher un léger « ouf » de soulagement lorsque Monsieur Brown marche sur l’une de ses mines, certainement déséquilibré par mon attaque psychique. C’est parfait ! Vite, il faut frapper un grand coup avant que le ciel ne me tombe littéralement sur la tête.

Le dôme devient de plus en plus menaçant, avec des grondements qui ne me rassurent guère. Kurt semble avoir une magie puissante, je ne peux pas prendre le risque de rester sur la défensive. Il faut l’attaquer pour l’encercler et le forcer à plier !

Je vais donc passer au plan B : en espérant que cela marche. J’espère que mon maître sera fier de moi en voyant cela depuis sa tribune : avant le combat, je me suis remémorée ce que je savais de Monsieur Brown et qui pourrait être utile. Je ne peux que me rappeler de cette merveilleuse soirée où j’ai failli être kidnappée de force – ou tuer - pour faire passer des armes à travers le blocus de la Shinra vers Port-Royal… Par conséquent, il doit bien avoir un lien avec les mercenaires, le Centurio, les pirates ou je ne sais quoi encore.

En partant de cette idée, j’ai fait le lien avec le nouveau jouet de Death : Lenore la rousse transformée en morte-vivante. Le Maître me l’a présenté explicitement comme une mercenaire qui aimait l’embêter de façon assez récurrente… Il y a donc une possibilité que les deux se sont déjà vus à Port-Royal et peut-être même qu’ils se sont parlés et qu’ils se connaissent.

Ce ne serait pas absolument formidable que Monsieur Brown cherche à retirer mon masque et qu’il tombe en réalité sur une personne beaucoup moins exécrable que le coalisé de base ? C’est un pari osé je l’admets moi-même, ignorant tout de la relation entre les deux mercenaires, mais je ne connais que deux mercenaires : lui et elle. Tâchons de jouer cette carte quelque peu aléatoire pour voir où cela nous mène.

Ainsi pendant que Kurt navigue dans cette fumée au milieu de l’arène, je change mon corps, ma voix pour coller au souvenir que j’ai de cette femme devenue pantin de mon Maître. Si mon masque tombe, ce ne sera pas ma vraie identité qui sera exposée. Peut-être même que j’arriverai à faire bien plus que le surprendre… Nous verrons si cela arrive. En attendant, place à l’assaut !

Je renvoie trois des spectres que j’ai convoqués auparavant, j’en garde uniquement un au cas où. Ils ne sont pas assez agressifs à mon goût. J’ai besoin d’avoir plus d’énergie disponible pour invoquer ma vague de morts. En premier lieu, cela dégagera ce fichu terrain piégé, créant suffisamment de chaos pour éviter de me prendre directement pour cible et ensuite, il devra gérer à la fois mes assauts mais aussi ceux des non-morts.


« Vous ne pouvez vous opposer à ma volonté… Répondez à l’Appel serviteurs. » murmuré-je avec ma nouvelle voix tout en ouvrant les bras.

Alors que le dôme continue son étrange et inquiétante formation, des morts-vivants commencent à apparaître aux quatre coins de l’arène, rejoignant le combat sous l’impulsion impie de ma volonté. Le chevalier Famfrit n’a été que confronté qu’à une petite part de mon pouvoir nécromantique. Monsieur Brown va pouvoir vivre une expérience exceptionnelle avec moi aujourd’hui : une première vague d’une quarantaine de non-morts l’encerclant et déchaînant toutes leurs forces pour le mettre à terre !


« Allez-y mes serviteurs ! Chargez ! Oui ! Rendez votre Maîtresse fière ! »

Bien, l’invocation c’est fait. Maintenant, on va s’approcher un peu.

Je me concentre et fait apparaître une épée éthérique dans ma main droite. Tandis que dans ma main gauche, je canalise ma volonté pour qu’à chaque fois qu’un de mes serviteurs tombe, un autre prenne sa place. Je marche lentement, le temps pour mes sbires de faire sauter le champ de mines.

Les explosions s’enchaînent, je ne vois pas clairement mon adversaire mais il est là, bien présent. Bien protégée derrière les morts-vivants qui foncent à travers l’arène comme des chiens affamés, je m’avance peu à peu. Pas après pas. S’il tente le corps-à-corps, il sera fraîchement accueilli par ma lame qui lui promet là encore des tourments qu’il n’a jamais pu sentir auparavant.

Je peux encore invoquer plus de morts-vivants, mais je veux déjà voir comment Kurt arrive à gérer ces groupes conséquents d’ennemis qui lui viennent dessus de partout. La fatigue commence à se faire sentir… Mais je tiens encore, tant que je suis debout je continuerai à me battre. Je ferai honneur à ma famille et ceux qui croient en moi.


« Haojun, Gao, Francis, Xupeng, Harch, Yijun, Guo… Et Yue. Soyez fière de moi, c’est aussi pour vous que je fais tout ça. Je ne suis pas qu’un chef, une épouse ou une sœur : je suis aussi une femme capable de grandes choses ! Regardez ! »

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Roxas
Roxas
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue3739/3500Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

le Jeu 11 Avr 2019 - 13:40
0 résistance que dalle que tchi. Le mec s'en battait les couilles. Mais... il continuait son petit show. S'il continuait de se la péter autant... alors on passerait à la vitesse supérieure, il me suffirait juste que Kurt repasse à l'attaque et je pourrais agir.

Nan parce que je te jure je grinçais des dents. Je sentais mon poing se serrer et tout, clairement c'était pas bon et j'avais qu'une envie... lui mettre la baffe que son père avait oublié.

Donc je te résume le moment. Moi dans les gradins, tendu, c'était pas le moment de venir me parler d'Etro... Connard, sur le ring à se la péter grave genre "j'ai déjà gagné" et Kurt qui faisait ce qu'il... pouvait en fait. Alors ouais y'avait bien ce délire de Dôme et tout maintenant... mais bon !

Mais bon y'avait pas que ça. Maintenant y'avait une armée de morts vivants sur le ring et Kurt s'était fait péter son arme. C'était moyen funky mais j'avais foi en ce mec, je voulais le voir en finale de ouf... C'est quand j'ai vu le mec invoquer une épée que je me suis dit... "Mec, t'es la Clé du Destin, y'a que toi qui peut l'influencer".

Alors j'ai concentré un sort. J'attendais la réponse de Kurt et à ce moment là... ce sera plus une question de masque ou quoi... nan... BAM Stop X dans la gueule. S'il a pas le temps de balancer deux trois bastos avec ça moi je comprends plus rien.

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signature
Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Jeu 11 Avr 2019 - 21:36
Enfin, il pouvait respirer. Métaphoriquement. Au coeur de la fumée, il bloquait toujours ses poumons et il échappait enfin à ses migraines.

Il allait vraiment avoir besoin de comprendre ce contre quoi il se battait.

Cependant, ça devait encore attendre. Le Turk levait les yeux à la surface de son dôme, les éclairs crépitaient et semblaient se joindre pour le grand final. Il ne manquait que la dernière touche. Ce qu’il pourrait appliquer à l’instant où il aura une minute à la préparation de son incantation. Il n’avait jamais été aussi loin dans le développement de cet arcane, il n’allait pas risquer d’y perdre quelque chose en ignorant les étapes.

Il allait devoir régler le problème des morts qui pointait finalement le bout de leurs métacarpes.

Machinalement, il relevait la manche de son veston et attrapait la crosse de l’arme du hostler à son épaule. Le fusil à canon-scié. Lui qui estimait, avant que tout ce merdier commence, qu’il n’aurait pas à s’en servir… Il avait fait une grave erreur…

Il quittait son nuage de fumée, bondissant en avant, cinq squelettes qui courait dans sa direction. Inutile de faire dans la dentelle. Il levait son arme et pressait la détente au niveau des jambes. L’éclat était assez puissant pour briser les rotules et envoyer valdinguer les invocations au sol. Quelques-unes cessaient de s’animer, d’autres commençaient à agripper le marbre de leurs griffes pour avancer.

Kurt se retournait alors, rééditant l’opération et gardant son adversaire du coin de l’oeil. Il ne pouvait pas se permettre d’aller au contact. La première chose que l’ont apprend à l’école militaire était de ne pas se laisser encercler et il allait respecter cette règle.

Un coup de poignet et les deux chambres du fusil s’ouvraient, faisant sauter les cartouches vides. Un geste maîtrisé, il attrapait deux munitions et chargeait l’arme.

Toujours en mouvement.

Il entamait une nouvelle course, passant au-dessus d’une mine et se rattrapant dans une roulade. Il se redressait, appuyait sur la détente une nouvelle fois alors qu’un glacier éclatait dans son dos. Il y avait beaucoup trop de squelette et il manquerait de munitions avant que tout se soit terminé.

Merde, il continuait à en invoquer sans cesse !?

Crachant deux nouvelles cartouches vides, il rechargeait son arme et plongeait sa main dans ses poches. Plus de grenade. Il restait un pain de C3 et deux bâtons de dynamite. Comble de la joie, il valait mieux qu’il économise sa magie pour le grand final. La liste des options diminuait, contrairement à ses ennemis.

- Tu sais, je suis capable de faire ça toute la journée.

Il grimaçait, se retournait dans un coup de pied afin de fracasser le crâne d’un squelette et tirer dans deux nouveaux arrivants.

Un putain de traquenard. Il devait déjà recharger son arme.

Il ne devait plus perdre de temps dans ses jeux idiots. La fatigue des enfers, la chaleur et cette migraine qui venait de lui réduire l’esprit en bouilli. Il pouvait se targuer de danser sur un pied des heures durant, il allait bien falloir que ça termine un jour. C’est alors qu’il distinguait un symbole apparaître au-dessus de la tête de son adversaire, il le connaissait trop bien pour comprendre qu’il avait son ouverture.

La main du Turk plongeait dans sa veste, dégainant un paquet de clopes où il ne restait qu’une seule cigarette.

Il agrippait le filtre avec les dents, jetant le paquet en carton à la tête d’un squelette et se faisant cueillir par un coup en réponse. Il allait maintenant dans sa poche pour sortir son briquet et allumer le tube de tabac.

Il expirait et inhalait lentement.

La fumée se répondait dans son corps, il le sentait. Il faisait la même chose avec sa magie. Un nouveau coup de feu. Il se rétractait alors sur lui-même, croisant ses bras et aspirant d’autant plus la fumée. Le tabac rougissait, faisant grossir la tranche de cendre. Il tendait alors les bras, crachant la fumée et réitérant l’opération.

Encore une balle qui partait dans les squelettes.

Il se brûlait alors les lèvres, il ne restait déjà plus rien de la cigarette et le filtre s’embrasait. Il avait ce qu’il fallait pour la suite.

Kurt posait alors ses deux mains sur ses genoux et expirait toute la fumée qu’il venait d’avaler. La différence était qu’il ne s’agissait pas d’une saloperie de fumée bleue. Elle était noire. Noire comme la fumée d’un volcan en éruption. Il semblait même que des cendres s’échappaient de son souffle et inondait l’espace autour de lui.

Rapidement, l’air se viciait.

Il ne s’arrêtait pas à cracher son nuage noir et progressivement, les rafales du dôme de vent aidaient la fumée toxique à se propager et inonder la place. Le regard rougissant sous l’effort et sa propre fumée l’attaquant à la gorge, le Turk observait l’horloge rouge disparaître au-dessus de son adversaire et celui-ci allait bientôt se rendre compte dans quoi il était tombé.
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Ven 12 Avr 2019 - 4:21


« Qui est l’imbécile qui ose me paralyser en plein combat ?! »

Comment Kurt peut-il lancer des sorts aussi puissants tout en continuant de s’agiter dans tous les sens ? Il y a anguille sous roches c’est sûr ! Soit il est définitivement beaucoup plus fort que ce que j’avais imaginé, soit il y a autre chose… Malheureusement, je n’ai pas vraiment le temps de m’en soucier vu que le dôme devient de plus en plus menaçant.

« Mais c’est quoi ça encore ? » pensé-je.

L’ancien soldat réapparaît devant moi pour lâcher une espèce de fumée noire ébène… C’est quoi ce truc encore ? Ça pue et… POUAH ! C’est une horreur ! J’ai dû mal à respirer tellement ce truc est épais. Je ne peux pas bouger en plus ! Satanée magie !

Le sort se libère et je retrouve enfin contrôle de mon corps. La seule bonne nouvelle c’est que le terrain piégé semble avoir été dégagé par mes sbires, c’est toujours ça de gagner. POUAH !

Ma gorge et mes poumons sont envahis par cette fumée nauséabonde. Avec le masque, la situation empire. L’air a dû mal à passer, j’arrive pas à penser à autre chose… Il me faut de l’air, de l’oxygène ! Je vais enlever le masque, non sans espérer que ma nouvelle apparence de rousse rappelle quelque chose à Monsieur Brown au passage.

Je fais un bond en arrière appuyé par mon esprit pour aller loin du centre de la fumée. Tant pis pour l’attaque physique, on va se contenter de la distance. Je profite du mouvement pour retirer mon masque délicatement et l’attacher à ma ceinture. Je dévoile donc mon apparence empruntée au pantin de Death. Ne l’ayant pas connue vivante, je ne serai pas très à même de l’imiter… Nous allons donc nous contenter de son apparence de morte-vivante et de sa voix.

Même si la fumée noire continue de me détruire la gorge, au moins je peux très légèrement mieux respirer. Le dôme devient de plus en plus inquiétant, il doit bientôt avoir fini ce qu’il souhaite faire. Il faut absolument le mettre hors course rapidement. Je n’ai plus quarante-six sous-parties à mon plan B. Si l’apparence de Lenore ne suffit pas à le perturber, alors il faut lancer l’assaut final maintenant.

Je renvoie définitivement mon dernier spectre. Tellement inutile désormais. Comme avec son pistolet, je concentre mon énergie psychique en un point de son fusil et le fait imploser. Il est particulièrement résistant, un humain normal ne pourrait plus utiliser sa main après ça mais lui il peut. C’est impressionnant. Je me demande si Rufus n’a pas fait des expériences sur lui pour l’améliorer…

Vite ! Les morts-vivants !


« Créatures d’Outre-Monde, levez-vous et combattez pour moi ! Abandonne Kurt ! » lancé-je avec la voix de Lenore.

Cette fois-ci, j’envoie bien plus que des squelettes. S’il a vu mon combat contre le chevalier Famfrit, il va pouvoir contempler quelque chose de plus résistant, de plus méchant et de plus redoutable que de petits assemblages d’os.

Je convoque trois golems d’os et une vingtaine de squelettes. Partout dans l’arène, les ossements se rassemblent pour former une nouvelle armée, prête à répandre la terreur une fois de plus !


« Contre moi, tu peux gagner Kurt… Mais contre une armée sans fin et sans repos, qu'est-ce que tu peux faire ? La Nécromancie a du bon, Death a clairement raison là-dessus. » pensé-je, non sans éviter de dévoiler le petit sourire que je souhaiterai faire à cet instant.

Je resserre mes mains pour ordonner aux créatures d’attaquer ensemble, comme une seule légion sur l’homme isolé au milieu du terrain. Je dois rester aux extrémités pour piloter tout ça de loin et être la plus éloignée possible de l’épicentre de cette fumée étrange…


« C’est horrible le goût que cela laisse dans notre bouche… Pouah ! »

Je vais donner des ordres précis à mes monstres pour optimiser leur efficacité :

« Les trois golems. Chargez-le sans répit. Percutez-le de plein fouet, écrasez-le, frappez-le comme vous voudrez ! Il ne doit pas avoir le temps de m’attaquer ! Squelettes ! Ne lui faites que des dégâts mineurs, votre principale mission est de bloquer ses bras ! Il ne doit plus pouvoir lancer de sorts ! Attaquez-le de tous les côtés, encerclez-le et battez-le ! »

En effet, si je me rappelle bien ce qu’il m’avait été dit lors de ma formation de base il y a longtemps, un magicien ne peut pas lancer de sorts s’il n’est pas en mesure de canaliser sa magie… Alors, je dois rapidement bloquer sa canalisation pour éviter que ce ciel étrange et menaçant ne me tombe dessus !

Je range l’épée éthérique et je me concentre de nouveau sur son esprit maintenant qu’il est revenu dans mon champ de vision. On ne change pas une équipe qui gagne, je vise encore sa tête pour lui infliger des céphalées d’une grande violence. Avec ça, plus les morts-vivants, je devrais à la fois impressionner suffisamment le public et mon Maître et peut-être avoir une chance de le battre !

L’air est vicié, ma respiration devient de plus en plus douloureuse et la fatigue arrive… Je ne pourrai pas continuer indéfiniment !


« Allez… Encore un peu ! Je le fais pour mon fils ! Je dois m’accrocher. »

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Sam 13 Avr 2019 - 13:53
Impossible.

Le visage de Kurt se crispait, ses muscles se tendaient alors qu’il restait figé devant le visage qui se cachait derrière le masque.

Ça ne pouvait pas être Lenore.

Il respirait et expirait à toute vitesse, son coeur s’emballait alors qu’il quittait le cocon de la fumée noire. Chaque mouvement de poitrine laissait s’échapper l’épaisse brume opaque et le dôme de vent remplissait son office en permettant au nuage cendreux de se propager.

Pourtant elle était bien là, devant lui.

Le traître s’attachait à un détail, quoi que ce soit pour se rassurer ou confirmer ce que ses yeux tentaient de lui avouer.

- Lenore ! Hurlait-il, laissant la fumée s’échapper de sa bouche et continuer la tâche qu’était de faire suffoquer son adversaire.

La douleur au crâne revenait, l’obligeant à reculer d’un pas et puis l’autre jusqu’à ce qu’il se cache dans les ombres. La main à la tête, les pupilles rougis par la fumée ambiante, il n’arrivait toujours pas réaliser et la douleur bloquait la moindre réflexion.

Les mains sur le crâne, il fermait ses yeux et tentait d’effacer l’image qui c’était imprimé sur sa rétine.

Lenore était dans les loges, il le savait, il l’avait vue il y a moins d’une heure et elle ne portait pas cette tenue. Même, il n’y avait aucun participant dans les loges. Respirant, expirant. Il crachait toujours plus de fumée alors que l’ambiance s’en allait à la destruction. Le noir de la fumée, le rouge des flammes et les bourrasque du vent. Un panel de couleur sombre et l’éclat de la foudre qui n’allait pas tarder à s’abattre.

Il tournait le regard, cherchant dans les loges… Putain d’abruti… Le dôme l’empêchait de voir quoi que ce soit. Pourquoi est-ce qu’il se tracassait ? Il était là pour elle, il n’avait pas d’autres raisons à sa présence.

- Jamais je ne t’abandonnerai… Jamais ! Il hurlait à s’en rompre les poumons, exultant toujours plus de fumée noire.

Gagner le combat, exiger son vœu, elle était déjà morte et il ne pourrait pas faire pire.

Il tendait le bras, incantant un sort de foudre ! Sauf que rien ne se produisait. Il n’y avait que toujours plus de fumée. Il tentait de le faire de nouveau avec un sort d’eau, le résultat était le même. Il pestait, rageait, crachant toujours plus de fumée alors qu’il sentait une poigne s’enfermer sur lui. Il ne voyait rien dans la fumée, il sentait simplement main autour de son bras. Une seconde ? Une autre ?. Il se sentait submergée, devenu complètement aveugle dans sa propre fumée. Il hurlait, crachant d’autant plus de fumée alors qu’il cherchait à lever son poing.

Il n’était pas assez fort.

Du moins, jusqu’à ce qu’il soit percuté par quelque chose. Comme si un bélier venait de le charger. En dehors des réalités, il se sentait décoller entre deux grondements de tonnerre.  

Encore des squelettes ? Il l’ignorait et toute sa réserve de magie disparaissant dans ses derniers sortilèges. Il était aveugle et maintenant au sol après une charge inattendue. Un piétinement venait lui marteler le torse, une frappe venait lui fracasser une jambe et l’un de ses bras étaient totalement immobilisés.

Un dernier grondement et un flash illuminait l’arène, divulguant les horreurs squelettiques et foudroyant quelques invocations.

Le contre-la-montre commençait, que ce soit la foudre où la toxicité du nuage, il allait tomber. Tout ce que le Turk devait faire ? C’était rester vivant assez longtemps pour décrocher la victoire. Expirant frénétiquement, il cherchait une idée et il n’y avait rien de spectaculaire qui lui venait à l’esprit. Il plongeait sa main dans son veston, arrachant les chargeurs de pistolet de ses poches et les comptants. Quatre magasins pleins. Avec difficulté, le traître lançait le tout dans le dôme dans son dos.

Probablement l’action la moins réfléchie de Kurt, il espérait simplement que le dôme de vent emporte les balles dans toute l’arène et que la chaleur des flammes déclenches la poudre noire. Avec la foudre en prime, il devrait gagner assez de temps.
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Dim 14 Avr 2019 - 7:29


Ce combat prend une tournure intéressante bien que peu glorieuse. Me voilà accroupie, près du sol, tentant vainement de trouver un peu plus d’air frais. Ce n’est pas une franche réussite, mais je n’ai que ça à faire.

Montrer le visage de la mercenaire semble avoir produit un effet fort. Néanmoins, je ne me rends pas bien compte des conséquences, vu que je ne vois actuellement… Pas grand chose. Ce que j’arrive à ressentir, c’est que mes sbires bougent et combattent. Maintenant, l’état de santé du Soldat est inconnu.

Soudain une petite série d’explosions retentit en provenance du dôme. Ce n’est pas le tonnerre cette fois-ci, on dirait de petits… Je sais pas quoi. Quelques squelettes sont touchés, mais le gros des troupes est encore là donc tant mieux.

Je n’ai plus assez de force pour continuer d’invoquer continuellement des serviteurs, j’espère que les trois golems d’os et la douzaine de petits squelettes seront suffisamment pour le matraquer au sol. C’est incroyable qu’il soit encore debout ! Sans compter cette fumée viciée… Quelle idée d’avoir une magie comme celle-là !


« Continuez de le marteler ! Frappez-le au visage, mettez-lui vos doigts dans la bouche dans les yeux, dans le nez, arrachez-lui la peau, les os ou ce que voulez ! IL DOIT SE RENDRE ! Combattez SANS RETENUE ! » ordonné-je aux morts-vivants.

Tandis que je croise les doigts pour que les invocations finissent le travail pour moi. J’essaye d’utiliser un peu de l’air disponible pour repousser un peu la fumée. Mais la quantité d’air frais disponible étant si bas dans l’arène que c’est extrêmement compliqué.

Peut-être que la magie pourrait m’aider ? Réfléchissons… Non, je n’ai rien d’assez puissant. Il ne reste plus qu’une solution. La ruse. Toujours sous les traits de la fameuse Lenore, je lance à travers la fumée noire – car je ne vois que des ombres difformes créées par les flammes et la foudre du dôme- un dernier appel. Si ça ne marche pas… Et bien nous aviserons…


« Kurt ! Déclare forfait ! Il y a bien plus en jeu que ce foutu tournoi ! Abandonne ! » crié-je.

Je ne peux m’empêcher d’imaginer Death qui ricane tranquillement dans sa tribune tandis que je tente ici une technique des plus fourbes pour gagner le combat. Espérons que cela le décourage suffisamment en plus des morts-vivants qui sont entrain de le tripoter.

Pouah ! Cette fumée est infernale vraiment…

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Kurt Brown
Kurt Brown
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue736/0Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (736/0)

XP :

le Dim 14 Avr 2019 - 13:43
Les coups s’enchaînaient, se répétaient, s’aggravaient. L’arcade que Fabrizio lui avait ouverte plus tôt découvrait une nouvelle saveur en s’élargissait jusqu’à la hauteur des pommettes du Truk.

Au moins, jusqu’à ce qu’il arrête de compter ce qu’il prenait.

Entre les colosses, ce que pouvaient lui faire les squelettes n’était pas grand-chose, jusqu’à ce qu’il se retrouve avec des métacarpes dans la bouche !? Il n’était en train de rêver !?

Rageusement, il serrait la mâchoire et agitait sa tête en tout sens, entendant un craquement alors qu’il recrachait finalement les os. C’était quoi ce bordel !? Il n’avait pas signé pour ça. Après, c’était les phalanges qui se glissaient dans ses narines. Mais… Stop ! Il semblait que les squelettes oubliaient ses bras, avec ça, il parvenait à dégager une de ses mains et agripper à ce qui devait être un humérus.

Frénétiquement, il frappait autour de lui, faisant tomber un squelette en frappant le fémur de son pied et s’extirpant lentement. Un rapide diagnostique des points de douleurs ? Il n’y avait rien qui semblait épargné. Kurt avait mal partout et le simple fait de se lever lui donnait des nausées.

Et c’est là qu’il entendit la voix de Lenore.

Il se figeait, la paupière encore intacte tressaillait sur place alors qu’il analysait ce qu’il venait d’entendre. Perdu dans ses pensées, il se prenait alors un nouveau coup de masse de la part d’un colosse pendant que les squelettes rampaient pour l’ensevelir.

- Tu n’es pas Lenore ! Hurlait-il, se redressait une main sur le ventre après le coup. Jamais… Jamais elle ne dirait à quiconque d’abandonner ! Pas ma Lenore… Pas elle.

Il cherchait à avancer, marchant d’un pas et manquant de trébucher. Il doutait jusqu’à maintenant, voulant croire plutôt que de se laisser berner. Sauf qu’il avait eu raison. Elle… Elle qui se damnerait pour la tête de Death ? Elle n’abandonnerait jamais. Même morte. Il en avait la conviction. Alors, dire cela maintenant !? Il allait faire regretter à l’Innommable de s’être joué de lui.

De la fumée pour l’étouffer ? Des éclairs pour la frapper ? Le feu pour la consumer ? Non…

Un mouvement d’air, il appertisait au dernier instant la poigne du colosse. Il s’affaissait sur lui-même et se redressait pour planter dans le torse le pain de C3 qu’il venait de sortir de son veston.

Une autre poigne venait dans son dos, le frappant dans les reins et le propulsant à plusieurs mètres.

Il ne se laisserait pas avoir. Limitant sa chute d’une roulade, il se redressait et courait loin de cette rixe macabre. Et sans attendre, il attrapait le détonateur et pressait le bouton rouge. L’explosion était sans appel, illuminait la brume et laissant les formes se dessiner. Il n’avait pas respecté la consigne en rapport au marbre et c’était actuellement le cadet de ses soucis.

Il l’avait repéré, en substance.

Kurt bondissait, tel un chien enragé, l’humérus toujours dans sa main pour le briser en deux lors de sa course. Il tendait le bras, sentait quelques choses se refermer dans l’emprise de ses doigts alors qu’ils étaient ballottés comme deux poupées de chiffon.

Il prenait le dessus, collant sa main au cou de son adversaire et le bras armé d’un os collé contre le ventre de l’Innommable.

La peau était chaude... Ce n’était définitivement pas elle…

- Tu n’es pas Lenore. En sueur, irradiant de douleur et son propre sang s’écoulant des griffures qui ornaient maintenant son visage, le Turk resserrait sa poigne pendant qu’il poussait sur la pointe de l’os, suffisamment alerte pour la planter dans la chair mais attendant une réaction pour le faire. Elle est morte. Il râlait, exaltant toujours plus de fumée. C’est moi qui gagnera ce tournoi et c’est moi qui exigera à Hadès de me la ramener. Il devenait fou, son regard froid mais ne tournant pourtant pas à l’éclat d’or. Alors abandonne ou quelqu’un devra venir exiger ce même vœu...
Huayan Song
Huayan Song
Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue307/550Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (307/550)

XP :

le Dim 14 Avr 2019 - 16:49


Mon plan a échoué, je dois l’admettre.

Une fois encore, j’ai été dominé par Monsieur Brown. A la différence que cette fois-ci, je n’ai pas été humilié. C’est une amélioration que je savoure avec plaisir. Cela prouve que mes efforts ne sont pas vains et qu’un jour je pourrai peut-être avoir l’opportunité de lui rendre ce qu’il m’a infligé. Histoire que la dette soit effacée.

Malgré les morts-vivants et le fait qu’il n’est plus de magie, il a pu se sortir de cette situation. M’agripper et me prendre en otage, me menaçant vainement avec un bout d’os récupéré on ne sait où. Il est définitivement très fort et audacieux. C’est admirable dans un sens. Dommage que tant de capacités soient concentrées en un seul individu.

Jusqu’à quel point vais-je devoir continuer de me battre ? Je me sens coupable encore une fois pour ce nouvel échec : j’espérais obtenir quelque chose pour ma famille et mon fils mais c’était sans compter des candidats plus forts au titre. Au moins, le public retiendra désormais que L’Innommable a perdu… Face à un adversaire extraordinairement fort. Il est averti.


« Désolé Yue… Ta mère a fait ce qu’elle a pu pour cette fois. » pensé-je vaguement tandis que le manque d’air se fait de plus en plus sentir.

Oh bien sûr, je pourrai toujours tenter une lutte désespérée face au Soldat. Cependant, je n’ai plus assez d’énergie pour ma légion squelettique et de toute façon, l’air vicié m’empoissonnerait suffisamment pour me tuer… Tsssss… Et face à ce genre de prise, il n’y a qu’une chose à faire pour se dégager.

Ma capuche se rabaisse tandis que mes cheveux roux étreignent la gorge de Monsieur Brown. Mes dernières forces servent à me sortir de cette étreinte forcée entre nous deux. Il ne manquerait plus qu’il me touche ce scélérat.

Je vais jouer à la mauvaise jusqu’au bout pour qu’il aille au combat final la rage au ventre.


« Elle est morte en effet. Je l’ai vu de mes propres yeux. Une peau si pâle… C’est à se demander si un cœur a déjà battu dans ce corps un jour. » lancé-je à voix basse toujours sous l’apparence de Lenore.

Peut-être qu’après tout, la strangulation suffirait ?

J’ai encore beaucoup de tours que je n’ai pas pu jouer… Si seulement il était venu au corps-à-corps plus tôt, j’aurai eu plus d’énergie… Maintenant, cela sera très compliqué. Un problème de timing… Il ne manquait plus que ça, vraiment. Je le saurai pour la prochaine fois.

Alors que je commence à désespérer et à étouffer avec toute cette fumée noire, les yeux braqués vers le ciel devenu un mélange obscur entre des flammes et des courants de foudres impressionnants et irréalistes, j’admire ce tableau époustouflant. Magnifique. Tant de puissance, cela mérite un certain respect… Dommage que ce soit Monsieur Brown à l’origine de celle-ci.

Soudain, je sens une énergie nouvelle en moi. Quelque chose à changer. Mon regard se détourne du ciel embrasé et foudroyé pour regarder mon bras… Sous cette forme, il n’y a rien bien sûr, mais je sens… Ah, enfin !


« Ma tâche est accomplie. » susurré-je.

Étonnamment, je souris. Tandis que Kurt relâche sa prise, certainement à cause du manque d’air. Je vais m’effondrer aussi je pense… Cela ne sert à rien de continuer maintenant. Je suis à sec. S’il me bat, je serai à terre, je perdrais connaissance et… Mon apparence. J’ai eu au moins un lot de compensation… C’est mieux que rien. J’ai bien trop à perdre pour que ma vraie identité soit révélée ici pour un tournoi, ma revanche sera… Pour une prochaine fois malheureusement.

Avec mes dernières forces, je me tourne dans la direction que je crois être la position d’Hadès, je reprends ma forme du début de combat – soit celle d’un homme- et je replace mon masque sur mon visage. Adieu Lenore, tu étais une bonne idée, mais tu n’as pas été aussi efficace que prévue.


« L’Innommable déclare forfait ! » crié-je, avant de retenir ma respiration.

Le vacarme du dôme empêche d’entendre quoique ce soit, mais après quelques instants les colonnes de feu s’éteignent et la fumée noire est aspirée par un mécanisme que je discerne mal. Le dôme disparaît et la foule applaudit le nom de Kurt Brown. L’air frais revient, je relâche et j’aspire le plus possible d’oxygène.

Ce sort est une horreur. Il faudra que je puisse le contrer à l’avenir. J’ai encore un long chemin à faire… Mais avant d’attaquer les exercices, je vais tâcher d’avertir l’ancien soldat de la naïveté de son vœu.


« Désolé pour le cirque avec l’apparence de cette Lenore. N’y voyez là, rien de personnel. Je croise les bras dans mon dos, pour éviter de lui rappeler quoique ce soit de mon « vrai » moi. Votre vœu sera en vain. La Nécromancie est une magie unique. Pour l’utilisateur, elle permet de nombreuses choses… Même si vous pouvez sauver votre amie, elle sera à jamais marquée par sa non-vie. Imaginez l’expérience traumatisante que cela est de revenir d’entre les morts et de continuer à exister dans le monde des vivants alors que votre essence aurait dû aller dans l’au-delà. » dis-je calmement.

« La femme que vous avez connue autrefois n’existe plus. La transformation imposée par la Nécromancie l’a altéré bien plus que vous ne le pensez. Si vous tenez vraiment à elle… Vous devriez plutôt la « libérer » de cette souffrance. »lancé-je, impassible et froid au possible.

Surprenant que je lui dise cela. Malgré ma rancœur profonde que j’ai envers lui, je ne peux m’empêcher de respecter ses pouvoirs et sa puissance. Tsss… Prend cela en guise de respect pour tes capacités jusqu’à notre prochaine rencontre. Je vais finir par croire que le Destin me joue volontairement des tours en mettant cet homme sur mon chemin à des moments peu… Appréciables.


« Quant à nous… Nous nous reverrons. C’est une promesse. » dis-je en guise d’avertissement.

Et alors que la foule continue de crier comme jamais, je relâche ma poigne sur les serviteurs morts-vivants qui s’effondrent. Je jette un dernier regard vers les tribunes où Death observe peut-être le combat. J'incline la tête, au cas où. Il saura que c'est pour lui.

Je fais demi-tour et sort de cette arène, regardant du coin de l’œil mon bras et étant assez fière d’avoir au moins eu une… Compensation disons à cette nouvelle défaite.


« Ce n’est pas… Fini. » pensé-je pour moi-même.

Je ne peux m’empêcher de ricaner… Sauver Lenore ? Je lui souhaite bien du courage. Death n’est pas un adversaire à sous-estimer. Il ferait de faire comme moi et apprendre plutôt que de jouer au fou qui fait un baroude d’honneur pour son amie. Je serai ravie d’assister à la finale et contempler cet échec mais je vais plutôt rentrer chez moi. Je dois me remettre de toute cette… Fatigue.

Laissons-le profiter de sa brève victoire. Sous les applaudissements de ce petit public misérable et le regard certainement tendre de nombreuses dames. Bande d’idiotes.

A la prochaine, Monsieur Brown. J’aurai ma revanche, je l’aurai.
Remerciement:
HRP : Je profite de ce dernier post pour remercier mes adversaires – Famfrit et Kurt pour ceux qui dorment dans le fond-, les organisateurs de ce tournoi Chen et Hadès et bien entendu tous les joueurs -Riku, Kuro, Jack, Septimus et Fabrizio- qui ont participé officiellement à l’aventure ! Je salue également les joueurs dans le public, avec mon petit coup de cœur pour le pauvre Erik Woods qui a eu son cœur malmené pendant le tournoi !

Je ne sais pas qui a eu l’idée en premier, mais en tout cas bravo aux organisateurs. J’ai apprécié pouvoir participer à ce spectacle !

Bon courage à Kurt pour la finale.

_______________________________
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Signat10

"Good God Get a Grip Girl, sit on down
I'm chunky yet funky and I'm snatching crowns"




Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons, Gouverneur et Dame de Chengdu






Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Left_bar_bleue314/400Coupe Noire - Kurt Brown VS L'Innommable Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Mer 8 Mai 2019 - 2:05
Alors,je vous l’annonce un peu comme une grande nouvelle, les combats auront des commentaires assez court !

La raison en est simple, j’peux pas vraiment détailler ou dire « ouais, j’aurais fait ça comme ça » ou « point de vue développement du personnage, ça colle pas vraiment ». Pourquoi ? Eh bien, dans l’ensemble, vous vous foutez sur la gueule avec des raisons divers et variées. Donc, outre faire une p’tit ligne pour ça, j’vais principalement parler système et s’il y a exagération au niveau des PS ou des compétences.

Après tout, c’est mon job d’être chiant et de briser vos rêves de grandeur.

Néanmoins, j’vais donner mon p’tit bisou sur la fesse à Hadès qui nous a fait des introductions qui ont été maintes fois adulés. Ouais, c’était vraiment cool, tu gères le Dieu des Enfers.

Donc, deuxième combat. Kurt Brown VS L’Innommable !

… Quoi ? J’réutilise mes introductions… ? Du tout. C’est une illusion.

Bref, j’vais commencer en disant que ce combat avait créer l’engouement. Pourquoi ? Parce que vous traînez des casseroles les jeunes ! Si vous aussi, vous n’avez jamais entendu votre grand-mère dire ça, c’est que vous êtes vieux.

Ouais, j’attendais pas mal du combat. Pas dans l’sens où nous irons retrouver la résolution des conflits, mais parce que justement l’un est dans cet optique et le second s’en bat les reins. Enfin, maintenant, j’vais dire les trucs à chacun et j’vais finir sur une note inimaginable et innatendue.

Paradoxalement, le rp ne semble pas si long et j’ai l’impression qu’il ne se passe rien. Comme vous jouez au chat et à la souris tout le long du truc et le seul contact est sur la fin. Enfin, c’est l’malheur des combats entre Magie et Psychisme.

Kurt Brown :

Pour être gentil, j’trouve que tu restes assez fair-play dans l’idée où… Quand tu te tapes autant de Dextérité / Vitesse, tu deviens gens pénibles à toucher et il faut un peu plus que de la volonté pour se retrouver à t’avoir. D’ailleurs, j’rebondis sur le fait qu’en démarrant le rp directement sur le combat, ça donne clairement le dynamisme et on s’retrouve pas à attendre que ça démarre.

Par contre, niveau punchline, on repassera. C’était pas fifou dans l’cas présent.

Il y a une autre point que j’ai apprécié et que j’avais déjà dit dans ton rp avec Lenore à la Cité du Crépuscule, c’est la manière dont tu t’attaches à des objets et y glisse un intérêt. Comme ici, le pistolet qui est maintenant détruit et qui semblait être un truc important.

Par contre, et j’pense que c’est un problème lié au statistique, c’est que j’ressens pas trop la Fatigue des Enfers dans tes rp. On te sens fatigué dans l’truc, que tu galères, mais ce n’est pas non plus trop présent.


L’Innommable :

Point de vue mise en scène du combat, c’est pas mal. Il y a quelques points qui restent intéressant. Tel que l’utilisation des flammes qui semblait obvious. Si j’ai un regret à énoncer ici, c’est que ça arrive aussi vite ! Genre, au deuxième post. Ça aurait donné plus de punch d’le voir pop plus tard. Dans l’sens de climax. Pareil pour les céphalés, ce sont des bonnes idées. Il y a des trucs à faire, mais j’ai envie de te conseiler de ne pas hésiter à balancer la salsa.

Aussi, il y a un moment qui me pose à la question.

Lors du moment où tu prends l’apparence de Lenore. La réflexion est logique et est clairement capable de venir à l’esprit. Mais, comme nous connaissons tous la relation que Kurt et Lenore entretienne, j’me demandé si c’est pas un peu poussé. D’autant avec Huayan qui connaît une partie des connaissances de Kurt (il me semble). D’ailleurs, rebondit là dessus comme tu m’as déjà énoncé avoir des soucis dans les rp de groupe.

Le passage, justement, avec le changement d’apparence de Lenore est précédé dans la réponse de Kurt par une narration où il annonce qu’il sera heureux d’enlever ton masque pour se moquer. Pourquoi est-ce que j’parle de ça ? Simplement que, il faut pas toujours répondre à la narration des gens. Dans l’sens où nous ne sommes pas omniscient et il n’y a pas à répondre.

C’est comme si Huayan croisait Chen, Chen s’dit dans sa tête « Saperlipopette, je mangerais bien un dimsum » et que la réponse suivante, Huayan propose à Chen d’aller se faire un chinois.

Bon, j’passe plein de temps à parler, mais ouais. J’aime bien le rp. Surtout, j’aime l’idée de l’affront finale de Huayan qui veut faire la leçon à Kurt alors qu’elle déclare forfait. Après, j’suis moins chaud par le contexte. Mais j’apprécie d’voir cet acte de pure vengeance, c’est vraiment l’idée « j’veux avoir le dernier » mot.


Bref, voilà, c’était cool !


Alors, la difficulté ?

Très Facile : 7 points d'expérience + 66 munnies + 1 PS en Symbiose pour Hadès !
Kurt : Expert : 50 points d'expérience + 550 munnies + 5 PS. Trois en Magie et deux en Défense !
Huayan : Expert : 50 points d'expérience + 520 munnies + 5 PS. Trois en Psychisme et deux en Symbiose !

_______________________________
messages
membres