Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Imiter son modèle Left_bar_bleue102/500Imiter son modèle Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 6 Avr 2019 - 22:28

Vlad reposait sur un lit de l’infirmerie. Il en aurait pour un bon mois avant de pouvoir revenir sur le terrain. Sans parler de sa rééducation qui reporterait ses projets d’au moins deux mois supplémentaires. La perte de sang, les immenses orifices qui avaient permis au chien de le maintenir aussi longtemps contre le mur… Tout ça avait un énorme prix à payer. Néanmoins, il le savait lorsque la punition était tombée. Et il ne regrettait pas son attitude.

Il était monnaie courante pour les gardes noirs de s’entre-tuer – ou à minima d’écraser les autres – cependant il valait mieux être discret et prudent dans ces cas-là. Plus d’une fois, le vétéran avait pu constaté qu’un de ses homologues s’était fait torturer puis tuer parce qu’il avait osé toucher à un chouchou de ses supérieurs – ou simplement parce qu’il avait montré ses crocs en public. Il n’était pas toujours évident de trouver un équilibre dans ce groupe. Montrer aux autres qu’on les dominaient sans paraître être un danger pour ceux qui dominaient tous les autres. Il avait appris depuis longtemps que prendre une correction comme celle-ci le mettait dans une meilleure position que l’attitude fière et orgueilleuse de Skinner.


-Eh Vlad ! J’vois que t’es dans un bel état.

James, son subordonné, entra dans la pièce, un cigare collé aux lèvres comme à son habitude. Il avait fait parti de ceux qui auraient dû me rejoindre cette nuit-là. Fort heureusement, malgré son air nonchalant, il y avait un cerveau réactif sous ces épaisses boucles blondes. Contrairement à la plupart – la quasi-totalité – de la garde noire, son uniforme était rouge sang. Cette couleur afficha un léger sourire à l’assassin. Bientôt ce serait celui de son patron qui coulerait. Tout comme celui d’un autre blond qu’il avait pris en horreur.

-Avec ce qui t’es arrivé, ça a refroidi pas mal des hommes. J’sais pas si on pourrait organiser notre petit pique-nique d’ici ton retour.

-Ce n’est pas grave. Ils n’auraient servi que de chair à canon dans tous les cas. Je mettrai au point un nouveau plan et… J’ai tout le temps pour ça grâce à notre généreux supérieur, sourit-il.

-J’te le dis encore mais on l’attaque durant son sommeil et c’est réglé.

James avait une nature assez… joyeuse et rêveuse. Toutefois, il vouait la même haine à l’instructeur que l’éventreur. Lui aussi avait été victime de sa magie, et son corps en conservait une trace. Bien que moins importante que celle de son propre corps, et à peine visible, le garde en rouge avait sur la poitrine une partie de sa peau brûlée. Ce qui ne plaisait pas aux dames qu’il… séduisait. À vrai dire, toute son unité souhaitait la mort du blondinet. Quand bien même tous ses collègues partiraient la queue entre leurs jambes, il pourrait compter sur eux – sans avoir besoin de les forcer. Et puis il lui restait toujours un petit lapin blanc à utiliser.

-J’ai réussi à avoir son ordre de mission, donné par le cabot lui-même.

-Et ?

-Une embuscade serait compliquée à mettre en place. En revanche, si les gars et moi arrivons à nous incruster, y aurait moyen d’avoir une opportunité.

-Essaie de l’accompagner. Mais pour l’instant, ne fais que l’observer. Découvre ses points faibles, ce qu’il aime. Plus j’aurais d’informations, plus je pourrais concevoir un plan qui le tuera à petit feu… ou le fera tellement souffrir qu’il nous suppliera de mettre fin à ses tourments.

-C’est galère… Mais ok. Bon, je te laisse, j’ai du boulot qui m’attend moi, conclut-il en lui tapant son pied.

Le coup, bien que léger, envoya une décharge de douleur dans son système. Même s’ils étaient une escouade soudée, ils n’en restaient pas moins des ennemis. Chacun attendant la meilleure opportunité pour se débarrasser des autres, et obtenir les rênes du pouvoir. Ils s’utilisaient mutuellement, et le savaient tous. Aucun autre groupe ne permettait une telle croissance de pouvoir. Seuls les plus forts restaient. Seuls eux avaient appris à survivre et à se renforcer incroyablement vite. Lorsque le temps viendrait, Death donnerait le signal. Ils planteraient tous leurs crocs dans la chaire de leurs ennemis. Puis Vlad occuperait sa place légitime de dirigeant, et régnerait sur tout le multivers.
Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Imiter son modèle Left_bar_bleue314/400Imiter son modèle Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Dim 7 Avr 2019 - 12:55
Death ne donne pas de signal, il ordonne.

Donc, que penser de ce p'tit Vald en hôpital ?! C'est sympa, j'ai pas grand chose à redire, cependant.

Allez, si, un truc. C'est presque dommage de donner autant de clé et rapidement. Oui, j'suis chiant et j'me contredit tout le temps. Néanmoins ? J'pense que juste donner l'info de l'attaque dans son sommeil est suffisante. Pas la peine de parler de combien il seront, la haine qui s'attise et ainsi de suite. Ou plutôt, donner de petite information qui n'en sont pas. Le genre de truc que tu comprends plus tard, devant le climax.

Autrement, oui, ça reste sympa de voir un Vlad qui est en chien sur à la crucifixion. Après, il aura bon à deux mois au fond d'un lit. Ce serait une honte que quelqu'un lui tombe dessus.


Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Vitesse.
messages
membres