Derniers sujets
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 17 Fév 2019 - 20:11

-Tu me dis quand tu es fatigué ! Dit-il en sautant par dessus une poubelle renversée.

Septimus faillit manqué son atterrissage. Entre son bras manquant, et le sol recouvert d’il ne savait quel déchet… Il avait encore besoin d’un peu de pratique pour retrouver ses capacités. Mais les retrouverait-il vraiment ? Il avait pensé à récupérer une prothèse – la proposition de cette… diva ? Tombait à pique mais elle ne lui avait jamais répondu. Seulement… même s’il acquérait une prothèse, ce ne serait jamais son bras. Il devrait également s’habituer au nouveau poids. Il était pratiquement certain de ne pas pouvoir utiliser sa magie de ce côté. Et puis il restait la fragilité de ce nouveau membre.

Depuis des années, son corps s’était renforcé, petit à petit, au fil des épreuves et des blessures. Ça ne serait jamais le cas d’un bras, mécanique ou non. Le manchot finirait bien un jour pour le détruire – ou que quelqu’un s’en chargerait pour lui. Et dans ce cas… Il doutait que la Shinra lui fasse une réparation gratuite – ou plusieurs même. Donc, au final, son refus n’était pas plus mal. Et puis, s’il voyait finalement William, peut-être que ce dernier saurait lui proposer la meilleure solution possible.


-Tu commences à ralentir, fais gaffe !

Lui-même ralenti son allure pour économiser ses forces. Le nouvel instructeur n’avait pas besoin de s’épuiser pour ce petit voyou de pacotille. Il slaloma entre les bras tendus de quelques mendiants, pirouetta pour éviter une lame et manqua de s’écraser contre le mur d’un bâtiment à moitié effondré. Son bras mort lui manquait atrocement.

-T’approches pas ! Hurla-t-il, l’affolement dans la voix.

-Baisse d’un ton tu veux ! Je ne voudrais pas déranger les habitants de la ville !

-AU SECOURS ! A MOI !


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:18, édité 2 fois (Raison : Problème dans le code (x2))
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Lun 18 Fév 2019 - 22:23
La direction indiquée semblait lointaine. La carte, bien que parsemée d'une dizaine de points de repères restait vague, imprécise, mais bien au delà de toute attente que j'aurais eu en me présentant dans ce bar. Il semblerait que je ne m'étais pas encore tant éloigné de la station Shin'ra. Si je ne me fiais qu'à ce croquis, il ne me semblerait pas irréaliste que pourrais seulement vérifier l'information avant de retourner au point de rendez-vous. Soit je tenais quelque chose, soit je n'aurais rien. Intérieurement, j'espérais que le jeune manchot soit parvenu à extorquer des informations utiles, mais je ne souhaitais pas trop me reposer sur cette idée. Les rues se succédaient et plus je m'enfonçais dans les entrailles d'Illusiopolis, plus je commençais à réaliser à quel point les lieux étaient... Insalubres.

Une odeur nauséabonde trônait dans les airs. Un véritable dépotoir s'étendait sous mes yeux : des étranges véhicules étaient à l'arrêt, vitres pulvérisées, carrosserie cabossées. Je venais de dépasser ce qui semblait être des pelures d'une clémentine. Mais ce n'était pas tout : des cannettes métalliques, des débris de verre, morceaux de bouteille, mégots de cigarettes... Les déchets se succédaient et expliquaient l'odeur flottante. A l'angle d'une rue, j'eus même la surprise de devoir enjamber une poubelle renversée contre le sol, un grand sac s'étant déversé de son contenu, visible éclairé par la lumière de néons rosâtres d'un établissement douteux. Encore quelques enjambées et je tournais à gauche et voilà le premier point.

Mon regard se posa à nouveau sur la feuille avant d'observer à nouveau ce qui se trouvait devant moi. La liasse de billets représentait bien une banque. Rassuré d'être sur la bonne voie, je poursuivis assez vite ma marche, sans accorder un instant de plus à la bâtisse que je n'avais vu que fugacement. Le prochain ressemblait à une sorte de caddie, sûrement un magasin. J'avais à peine fait quelques mètres qu'un vieil homme édenté m'avait attrapé par le bras puis avec une grimace indiqué un récipient noir crasseux contenant quelques munnies. Avec froideur, je dégageai sa main assez brusquement comme unique réponse puis repris la route sans me retourner. L'homme ne sembla pas tenter de me suivre.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Lun 18 Fév 2019 - 22:54

Crash chuta quelques mètres plus loin, la face enfoncée dans un sac poubelle qui trainait. Il l’avait échappé belle, à quelques centimètres sur sa gauche se trouvait une flaque aussi noire que le coeur de Skinner. Et Septimus ne tenait pas à savoir ce qui lui avait valu cette couleur. Avec un sourire, il ralentit et marcha jusqu’au revendeur, pleurant de terreur sur le sol. Il n’avait même pas tenter de se dégager du sac.

-Allons il ne faut pas pleurer pour ça. Tu te donnes en spectacle pour rien !

Le maître de la keyblade s’accroupit et lui tapota l’épaule. Serait-il capable de le frapper s’il n’obtenait pas ses renseignements après l’avoir vu comme ça ? Probablement. Mais il était certain de conserver cette image mentale pour toujours s’ils se rencontraient par la suite – et peut-être être hanté par elle certaines nuits.

-Qu’est-ce que tu veux ? Pourquoi tu ne me laisses pas tranquille ? Sanglota-t-il.

-Parce que tu es intelligent et renseigné. J’ai juste besoin de tes infos, et je m’en vais ensuite. Il ne t’arrivera rien si tu fais ça ok ?

-Ok… répondit-il, les larmes coulants toujours à flot alors qu’il se redressait. Tu voulais savoir qui vend de la drogue c’est ça ?

-Exact. Si tu savais aussi la qualité de leur produit, et leur prix, ça m’arrangerait.

-Je n’ai pas ces infos. J’essaie de les éviter autant que possible, comme beaucoup ici. Et je ne revends pas cette daube.

-Bonne philosophie je dois dire.

-Je pense que des gars comme Jimbo ou Mitch-une-oreille le saurait davantage que moi mais… Je connais deux gangs. Un qui opère dans un vieil entrepôt, qui se trouve à deux kilomètres au nord-est du Red String Club, qu’un gars de la Shinra avec un crochet avait nettoyé. C’est les Diables blancs. Leur marchandise est très chère, mais elle paraît être de qualité. Les quelques riches qui passent ici l’adore. Le second gang se trouve quelque part près de la station Shinra. Ils ont apparemment quelques arrangements pour transporter leur came avec quelques employés de ce cher Rufus. Pour ce qui est de leur produit, j’en sais pas plus.

-Je te remercie Crash, répondit-il en l’aidant à se relever. Fais attention à toi.

L’escroc partit sans se retourner, sans remercier la gentille de l’instructeur. Décidément, ses actes de bonté n’étaient pas souvent récompensés. Haussant les épaules, il mit la main dans la poche et se dirigea vers l’endroit approximatif où se terraient les Diables blancs. Avec un peu de chance, il croiserait Kuro au détours d’une ruelle. Il n’aurait pas à y aller seul. Cela dit… si des riches faisaient affaire avec eux… Qu’est-ce qu’il risquait ? Sûrement pas grand-chose.


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:19, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Ven 22 Fév 2019 - 22:19
Et... Nulle part. Peu importe où je regardais, pas la moindre trace d'un magasin ou quoi que ce soit qui puisse m'évoquer une sorte de... Caddie. Au point où j'en étais, j'essayais désespérément de suivre le dessin, en refusant de m'avouer que je m'étais complètement perdu. J'en avais jusqu'à complètement oublié ma bonne résolution de ne pas regarder dans tous les sens. L'expression de mon visage était figée, mon pas lent et peu assuré. Et au moment où je passais près d'une ruelle sombre, le silence pesant régnant depuis peu fut brisé. Dans l'obscurité, je distinguais une nouvelle poubelle renversée et trois hommes. L'un d'entre eux était retenu par des bras dont l'emprise semblait solide et l'autre... Cognait. Mais de façon très violente.

Le visage du captif était défiguré et rougi par les coups. Ses cheveux semblaient courts et gras et il ne semblait même plus se débattre. Celui qui lui faisait face semblait avoir la peau mate et un bonnet noir surplombait sa tête. Ce qui retint davantage mon attention, c'est qu'il sortit soudainement une arme à feu pour la pointer sur la tempe du battu. L'acte lui arracha une réaction, un tremblement compréhensible et un regard complètement paniqué. Ses lèvres commencèrent à trembler et remuer. Il lui fallut quelques instants pour parvenir enfin à articuler quelques mots dans un sanglot pitoyable :

- Pitié... Je ferai tout ce que vous voudrez !
- T'as intérêt à ramener le fric demain. On te retrouvera facilement. Je donne pas cher de ta peau si tu l'as pas. Allez on se tire.

Une fois le prisonnier relâché, l'homme et son complice se tournèrent... Vers moi. Nos regards se croisèrent et je compris instantanément qu'il était temps de soit détaler ou combattre. La situation pourrait être délicate et pour la première fois depuis le débarquement dans ce monde, je n'aurais pas été mécontent d'apercevoir Septimus déboucher d'une ruelle.


Dernière édition par Kuro le Lun 8 Avr 2019 - 8:52, édité 1 fois (Raison : Correction d'une faute)
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 23 Fév 2019 - 0:25

Au détour d’une ruelle, Septimus vit au loin un blond aux prises avec deux autres hommes. Il avait retrouvé le chiot fou ! Quelle bonne nouvelle. Toutefois, lorsqu’il s’approcha, il vit que les deux hommes n’étaient que des adolescents… et que le faux Kuro les menaçait d’un couteau. Autant pour lui. Il fit un demi-tour aussi sec, et reprit son chemin vers l’entrepôt – ce n’était pas son problème, il devait faire profil bas.

Les Diables blancs avaient pour clientèle des riches… ses habits étaient parfaits pour l’occasion. Cela pouvait donner envie aux truands d’Illusiopolis de l’agresser – heureusement son manteau le dissimulait bien – mais le manchot semblait avoir les moyens de leur acheter leur marchandise. Il ne devrait donc pas rencontrer de soucis à ce niveau-là. Maintenant, il fallait qu’il travaille sur son discours d’approche. Il n’était pas franchement doué pour manier les mots – un comble pour un ancien étudiant de l’Académie, apprenti du tragédien. Il comptait beaucoup sur son apparence pour que ses interlocuteurs baissent leur garde… et accepte de lui fournir un petit échantillon.

Du peu qu’il connaissait des drogues et de leur distribution, un petit échantillon qui rendait accro était toujours donné gratuitement. Ensuite, une fois le poisson ferré, on pouvait lui demander des sommes colossales pour une toute petite dose. Un rien qui ferait planer. Le maître de la keyblade espérait qu’ils fonctionnaient ainsi. Avec cet extrait, il pourrait le faire analyser par ce Salazar, et si la marchandise valait le détour – ni trop mortelle, ni trop… addictive – il reviendrait pour une grosse commande. Cela dit… comment allait-il se débrouiller pour ça ? Le garde qui lui avait donné sa mission ne lui avait fourni aucune bourse pour marchander. Et il ne se rappelait pas en avoir vu sur Kuro non plus. Était-il supposé la voler ?

Mais dans ce cas… comment ferait la Coalition Noire pour renouveler ses stocks ? Comme le groupe ne tenait pas à dispenser des ressources pour la fabriquer… Cela voulait-il dire que d’autres seraient envoyés récupérer les autres drogues qui pouvaient circuler ici ? L’instructeur s’arrêta brusquement. Il voulait éviter le pire aux citoyens de la Cité du Crépuscule mais en réalité… il ne ferait que créer la machine qui détruirait la vie là-bas. En prenant une bonne marchandise, aux faibles risques, de plus en plus de gens allaient en prendre. Et lorsqu’ils seraient tous accros, que les stocks du produit seraient arrivés à zéro… ils se jetteraient sur des nouveaux produits, qu’importe le risque encouru. Ils n’auraient pas les facultés ou la volonté pour résister.

Le keybladeur s’y était mal pris. Il lui fallait une drogue hautement dangereuse. Une qui ne pousserait pas n’importe qui à l’essayer. Après les premiers morts, les plus réfléchis ne tenteraient pas l’expérience. Voilà ce qu’il devait faire afin de sauver le plus de vies possibles. L’expertise de Salazar serait toujours la bienvenue pour choisir la plus mortelle. Ce qui ne devait pas concerner le produit des Diables blancs. Il hésita sur sa destination. Plus il aurait d’échantillons, mieux ce serait. Toutefois, s’il donnait trop d’informations à ses supérieurs… Jack ou un des subordonnés de William pourrait décider de changer la drogue.

Que faire ? Kuro pouvait-il l’aider dans son entreprise ? Il était là depuis plus longtemps, il devait connaître les rouages, les personnes qui pourraient l’aider. Cependant, s’il était absolument fidèle aux ordres et à leurs supérieurs, s’il se fichait des vies humaines qui seraient sacrifiés… Le risque était énorme. Et la solution alternative serait de lui soutirer les infos discrètement. Chose que l’ancien mercenaire doutait pouvoir faire convenablement. Il n’était pas un espion, un agent double. Soupirant, il reprit sa marche, s’éloignant de l’entrepôt du gang.

Retrouver Kuro, et d’une manière ou d’une autre, obtenir son aide. Voilà ce que l’ancien étudiant devait faire. Peut-être que la vérité marcherait sur lui ? Il avait certes un égo important, mais s’il pensait avoir trouver un levier pour le contraindre à ce qu’il voulait… ça pourrait marcher. Enfin, il utiliserait cela en dernier recours. Il ne tenait pas à devenir le majordome du chiot fou. Il s’était déjà soumis à Jack, il n’avait pas l’intention de recommencer de sitôt – quoiqu’il s’était aussi soumis à Skinner et sa soif de pouvoir…

Jusqu’où sa chute l’entraînerait-elle ? Qu’est-ce que son projet lui coûterait encore ? Il avait déjà sacrifier son bras, sa fierté, et ses amis. Aujourd’hui, il n’avait plus que William, qu’il n’avait pas vu depuis des mois. Que se passerait-il s’il échouait ? C’était peut-être une idée plus effroyable encore que les sacrifices futurs qui l’attendaient. Après tout, échouer signifierait qu’il avait tout abandonné pour rien. Serrant le poing dans sa poche, il espéra rapidement tombé sur un nouveau blondinet, au coin d’une ruelle. Où se trouvait donc Kuro à l’heure actuelle ?


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:19, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Sam 23 Fév 2019 - 18:34
Les racketteurs esquissaient un sourire empli de signification. La fuite ne serait pas une option viable, il serait si facile de m'immobiliser d'une balle à la jambe. Le morceau de papier inutile ayant guidé mes pas jusqu'ici s'échappa de ma main puis une sphère de flammes incandescentes se forma entre celle-ci et fut expédiée avec vitesse, brûlant la main armée du criminel qui l'avait à peine levée vers moi. Dans un râle de douleur il laissa échapper le flingue qui se logea et se coinça dans un trou d'une plaque d'égouts quelques mètres en arrière. Sans attendre une seconde, je me servis de l'ouverture créée pour me saisir de deux lames situées dans mes poches et les lancer hâtivement dans sa direction. Son équipier réagit en se mettant entre moi et lui pour le couvrir, encaissant l'une des lames dans son épaule droite tandis que l'autre ratait sa cible.

Il sembla grincer des dents alors que ses vêtements se tâchaient déjà de sang. Il vint directement à la charge, probablement pour faire diversion le temps que l'autre éteigne les flammes et se saisisse à nouveau de son arme. Il commença par un crochet du gauche que je pus encaisser de mes deux bras. Sans réfléchir, mon pied s'abattit avec violence contre le sien puis ce fut ma tête qui frappa la sienne avec violence pour le contraindre à reculer. Malgré le choc, je parvins à me saisir de l'arme toujours dans son épaule pour la retirer tout en lacérant sa peau par la même occasion, lui arrachant un cri. Le temps que nous reprenions tous les deux nos esprits, le deuxième adversaire était à nouveau armé et dangereux. Un tir fusa le temps que je me place suffisamment près de son acolyte pour pouvoir m'en servir comme un bouclier humain.

- Écartes-toi !

Pas le choix, je dus l'attraper pour m'assurer qu'il ne s'éloigne pas, gagnant quelques instants. La seule idée qui me vint à l'esprit fut de concentrer le flux de mon énergie dans mon bras droit. L'image que j'avais en tête à ce moment, c'était celle de cette rousse insupportable, l'amertume de ma défaite face à elle. Laissant se déchaîner ma frustration, je levai le bras théâtralement et quelques éclairs s'abattirent, l'un d'eux atteignant le danger imminent. La décharge violente lui fit lâcher à nouveau prise et même ses jambes lâchèrent. Si l'un était neutralisé, le second se saisit sans hésiter de l'énorme ouverture laissée par le sort pour effectuer un coup de genou qui me coupa le souffle. Le scélérat bondit sur moi, me faisant chuter lourdement contre le sol. Un réflexe salvateur me permit d'éviter le choc pour mon crâne grâce à mes bras mais mon dos, lui, n'apprécia pas la descente.

Le criminel me frappa une fois, deux fois puis récupéra le couteau que j'avais laissé échapper en tombant. Confus et trop sonné pour tenter de me défendre, je crus ma mort approcher, ici, misérablement. Sans que je n'aie pu accomplir quoi que ce soit, dans une ruelle douteuse et puante, le goût amer d'un énième échec successif. Sans me l'expliquer, j'avais à nouveau l'image de l'insolente avec un sourire en coin satisfait. Au moment de l'abattre, son corps chuta sur le côté. Lorsque je repris mes esprits je compris. Il était là. Debout devant moi, Septimus Newman me tendait la main. Tout en la saisissant, le seul mot qui put s'échapper de mes lèvres pour les prochains instants fut :

- Merci.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 24 Fév 2019 - 4:45

Il l’avait prévenu. Cependant Septimus se tut pour ne pas ruiner cet agréable moment. S’il excitait trop l’égo de Kuro, il pouvait dire adieu à son aide. Devait-il d’ailleurs lui en parler maintenant qu’il lui était redevable ? Probablement pas. Autant attendre son prochain faux pas, et à ce moment-là, lui demander son appui.

-J’ai réussi à trouver un indic il y a quelques minutes. J’ai la planque de deux gangs.

Enfin… d’un seul. Pour le second, ils devraient fouiller un peu les environs. En espérant être chanceux assez rapidement. S’ils tentaient de questionner les employés de la Shinra… Ils risquaient d’attirer l’attention de Rufus. Et c’était probablement la dernière chose que ce dernier voulait. Tout comme la Coalition Noire d’ailleurs. Question d’indépendance.

-L’un d’eux semble être sans trop de danger malgré leur nom. Il s’agit des Diables blancs. L’autre… se trouve près de la station. Il faudra fouiller un peu. Et toi ? Qu’est-ce que tu as eu le temps de trouver en une demi-heure ?

Un ou deux autres gangs seraient le minimum syndical qu’ils devaient trouver. Sans ça, le maître de la keyblade n’aurait aucune chance pour que son plan réussisse. Causer un minimum de dégâts pour sauver le plus de vies… Si Henry et Emma pouvaient le voir aujourd’hui, qu’auraient-ils à lui dire ? À lui reprocher ? À minima, la mort de Richard, qui les touchait tous les deux.

-Dans ton panel de compétences, tu ne cacheras pas un talent pour le marchandage par hasard ? De mon côté, je ne suis pas particulièrement doué.


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:19, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 24 Fév 2019 - 10:31
- On vient de me mener sur une fausse piste donc... On ne peut pas dire que je sois doué en affaires.

J'avais repris mes esprits, les deux étaient toujours inconscients. Je ne faisais que me discréditer encore plus mais il était de toutes les façons trop tard pour montrer que j'étais compétent. Mentir n'aurait été d'aucune utilité si ce n'était faire perdre du temps. Tout en cette ville était pourri, jusqu'aux "honnêtes" commerçants même. Et pourtant, l'instructeur était parvenu à obtenir des informations. Sûrement avait-il usé de relations passées, celui-ci ayant probablement déjà visité le monde avant ce jour. Juste pour m'assurer qu'il ne pourrait user de son arme s'il reprenait ses esprits, je me saisis de celle-ci avant de la tendre vers Septimus.

- Il doit rester quelques balles dans le chargeur. Si tu sais tirer, elle te sera sûrement plus utile.

Ces armes à feu étaient si avantageuses et utiles... Je devrais probablement m'exercer à leur maniement plus tard. Cela m'aurait été bien utile dans la situation précédente. Les deux brutes n'étaient pas si douées au combat en finalité mais le canon qui pouvait être pointé sur moi à tout moment avait pesé lourd sur la balance. Être en possession d'un objet si dangereux ne pouvait que servir si l'on venait à faire une seconde mauvaise rencontre. Le regard légèrement baissé, poussant un soupir, toujours frustré par tous mes échecs, par ma faiblesse, je voulus poursuivre, mais aucun son ne s'échappa. Je voulais devenir plus fort, à n'importe quel prix, quelles qu'en soient les conséquences. Pour un jour m'élever à sa place et dominer tout.

Pourtant, l'heure n'était pas appropriée à m'apitoyer sur moi-même, il y avait encore tant à faire avant de revenir au rapport... Tant de temps qu'il faudrait encore passer en ces lieux aussi repoussants de par leur odeur et leur insalubrité que resplendissants des couleurs de l'humanité que j'appréciais. Mes yeux se relevèrent à nouveau vers le jeune homme toujours masqué depuis son arrivée. Malgré que je puisse à nouveau relever la tête, mon silence honteux continua.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 24 Fév 2019 - 20:12

Septimus regarda Kuro, la surprise heureusement cachée derrière son masque, alors qu’il prenait l’arme tendue. Lui qui avait été très bavard lors de leur voyage, il se taisait finalement. Ce pouvait-il que le chiot fou put être éduquer pour devenir un chiot bien élevé ? Il pensait que ce serait une certaine folie de lui dire la vérité mais finalement… Peut-être pas tant que ça.

-Je ne sais pas si c’est une bonne idée de venir armer à la rencontre d’un gang… Cela dit, si je joue le rôle d’un potentiel acheteur riche… et toi celui de mon garde du corps, ça pourrait marcher.

Le maître de la keyblade regarda encore un instant son compagnon avant de mettre l’arme à feu dans sa poche, et de lui tapoter l’épaule en signe de soutien, autant que pour le mettre en marche à ses côtés. Il l’avait sauvé. Maintenant, s’il parvenait à lui remonter le moral, peut-être que toutes ces conditions lui permettraient d’avoir la loyauté du blondinet.

-Ne t’en fais pas trop pour ce combat. C’est normal de se prendre une raclée de temps en temps. Je peux te dire que j’en ai connu plus que ma part. Et ce n’est probablement pas les dernières. Tu ne peux pas devenir fort en ce monde sans expérimenter l’échec… et t’en relever.

L’instructeur était moins doué que William pour cela. Que lui avait-il dit déjà lorsqu’il avait rencontré Primus, et avait été si déçu de découvrir son héroïne ? Il cherchait dans sa mémoire, mais il n’arrivait pas à s’en rappeler précisément. Tout ce qui lui restait en mémoire, c’était la proximité qu’il avait ressenti. Sa colère qui s’apaisa, calmé par un tout nouvel ami qui le comprenait, et ne le jugeait pas.

-Mon poste au sein de la Coalition est d’aider ses membres à devenir plus forts. Si tu veux, je peux faire la même chose avec toi.

Être là pour l’exécutant. Était-ce tout ce qu’il pouvait faire ? Ne pouvait-il pas aussi emprunter une page au manuel de Dee et Genesis ? Un brin de manipulation et de mensonge, pour l’aider, comme pour le placer sous son contrôle. S’il lui disait la vérité, le manchot devait absolument lui faire croire qu’il pouvait agir contre lui également. Ainsi, s’il s’était trompé en jugeant le silence et la gratitude de Kuro, il ne serait pas sans « défense ». Il avait bien une idée de la manière de procéder mais… Il lui fallait attendre un peu. Être sûr de lui, de son choix. Car ce ne serait pas sans conséquence.

-Reprends courage. Affiche moi un sourire ! Et allons marchander avec des dangereux membres de gang !


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:20, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 3 Mar 2019 - 13:04
Est-ce que Septimus était vraiment en train de me prendre en pitié ? Risible. Honteux. Pourtant, une partie de son discours m'avait semblé fondé. Chacun avait son lot d'échec dans la vie, cette vérité était irréfutable. Ce qu'il ne savait pas, ce qui donnait plus d'impact à celui-ci, c'est qu'il faisait partie d'une série de ratés... D'abord celui de la Terre des Lions de devoir laisser les renforts agir à ma place, en plus de m'y être fait salement amocher par des sans-cœurs. Ensuite, le plus terrible, celui de ma tentative de porter un coup aux rebelles qui n'avait pas vraiment été très fructueuse. Et maintenant, je n'apportais rien dans cette mission d'autre que m'être fait écraser en combat contre les premières brutes du coin ? Il y avait de quoi garder un goût très amer.

- Je deviendrai plus fort.

Une promesse que je m'étais déjà faite une autre fois. Une évidence même. Pourtant, depuis, je n'avais pas progressé. Juste échoué lamentablement, encore et encore. Pour autant, m'abaisserais-je à accepter l'aide de l'instructeur ? La place qu'il occupait au sein du groupe n'en faisait pas une idée si stupide. Ce serait un autre aveu de faiblesse, mais à ses yeux, je devais déjà être complètement ridicule.

- J'accepte.

Mon regard peina à soutenir le sien. Le mot était étouffé, teinté de mon amertume. Peu importe les sacrifices que j'aurais à accomplir, je deviendrais plus fort. Même au prix de toute forme de crédibilité.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 3 Mar 2019 - 20:23

Il était bien plus réceptif qu’il ne l’avait d’abord pensé. Septimus se voyait bien pouvoir en tirer quelque chose finalement. La question restait cependant. À quel moment devait-il agir ? S’il attendait trop il perdrait cette occasion en or. S’il agissait trop vite, Kuro suspecterait sûrement quelque chose, il prendrait peur ou retrouverait sa fierté momentanément perdue. Cette situation avait-elle été le quotidien de William alors qu’il montait dans les rangs de la Coalition pour la transformer comme il l’entendait ? Où avait-il trouver la force de s’élever ainsi ?

-La première chose sur laquelle il faudra travailler, c’est ton corps. Je sais que tu es un magicien, mais si tu n’as jamais le temps de lancer le moindre sort, si un seul coup te met hors-jeu, tu ne pourras pas utiliser tout ton potentiel.

Les deux hommes avancèrent dans les rues. Autant qu’il le pouvait, le maître de la keyblade tentait d’éviter les gens, et de se tenir loin des mendiants, ou de toute personne louche – même si tous l’étaient au final. Il n’était pas bien familier avec les lieux aussi préférait-il qu’ils s’en tiennent aux rues les plus larges pour pouvoir fuir plus aisément en cas de pépin.

-Je pense qu’un petit jogging par jour fera l’affaire dans un premier temps. Tout ce que tu as à améliorer au final, c’est ta vitesse et ton endurance. Une fois que tu as ces choses, tout ce qu’il te manquera sera l’expérience. Elle te permettra de prévoir les coups des autres, de savoir quand attaquer et quand reculer. Elle te permettra d’exploiter pleinement ton environnement, et tes capacités.

Enfin… c’est ce que le manchot disait, mais lui-même en était encore loin du compte au final. Plus d’une fois, perdu dans la frénésie des combats, il avait abandonné cette expérience, cette intelligence posée pour réagir simplement d’instinct. Et ses nombreuses blessures prouvaient qu’il n’adoptait pas souvent une bonne stratégie.

-Mais si tu veux réellement devenir fort… Il n’y a que deux solutions. Travailler dur, ou obtenir un pouvoir suffisamment puissant pour compenser tes lacunes.

Encore une fois, c’était des paroles dans le vent. L’instructeur avait un tel pouvoir à disposition, mais il ne dominait personne réellement. Genesis, Primus, Chen, William, Jack, Roxas, Natsu et d’autres encore. Tous lui étaient de loin supérieurs. Dans un domaine ou l’autre. De manière générale ou spécifique. Se reposer sur sa keyblade ne lui avait rien apporté de bien.

-Mais même si tu trouves ce pouvoir, ça ne doit pas t’empêcher de travailler dur ! Ca sera juste… une sorte d’accélérateur de ta croissance. Quelque chose qui te permettra d’être à part du reste de la foule.


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:20, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mer 6 Mar 2019 - 12:14
J'avais écouté jusqu'à ses dernières paroles dans un silence presque religieux. Celles-ci résonnaient dans ma tête. "Travailler dur, ou obtenir un pouvoir suffisamment puissant pour compenser tes lacunes"... Ou les deux ? Alors que nous continuions de traverser les rues, évitant soigneusement les ruelles sombres et étroites qui pourraient se révéler dangereuses, mon visage restait inexpressif. Je ne faisais que le suivre, marchant quelques pas derrière lui. Mes yeux étaient perdus dans le vide, observant un point fixe au loin droit devant moi. En cet instant, toute forme de méfiance à son égard s'était presque envolée. Mon attention ne se détournait plus sur les habitants aux agissements tout aussi suspects les uns que les autres.

Dans ma tête ne restait qu'une question lancinante : pourquoi ? Pourquoi m'avoir sauvé la vie ? Pourquoi me proposer son aide de la sorte ? Qu'avait-il à y gagner ? Mais je ne lui fis aucune de ces interrogations. A peine je m'étais interrogé sur ses motivations que mon esprit se focalisait à nouveau sur son discours. Et si depuis le début, je n'avais jamais eu la bonne approche pour ma progression ? Et si lire des ouvrages concernant la magie, observer, analyser et tenter d'assimiler leur contenu n'était pas le meilleur moyen de m'améliorer dans les arcanes obscures ? Et si tout ce qu'il me manquait n'était que plus de pratique ? Entraîner mon corps, devenir plus endurant... ? Si j'avais été plus endurant, aurais-je pu retourner la situation précédente, sans avoir besoin de son aide ?

Au loin, la forme vague de quelques entrepôts hauts, larges et grisonnants commençait à se dessiner. Leurs parois, métalliques et ternes semblaient sales. Les toits semblaient prêts à s'affaisser. Le temps avait joué son œuvre cruelle sur ces bâtisses peu rassurantes. Quelques grincements résonnaient dans la rue, renforçant l'atmosphère ambiante. Ma posture était redevenue plus défensive, moins rêveuse face à un tel climat. L'odeur flottant dans les airs et agressant mes narines semblait teintée de déchets et... D'autre chose. Une odeur que je ne reconnaissais pas, mais plus attirante. Quelques silhouettes à priori masculines commençaient à se dessiner. Le marchandage improvisé pourrait bientôt débuter.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Ven 8 Mar 2019 - 2:58

Ils avaient fini par arriver devant l’entrepôt. Septimus avait laissé Kuro mijoté dans sa sauce, ne lui jetant que quelques coups d’œil. S’il ne se trompait pas, le moment pouvait être proche. Il l’espérait. Cependant, à l’heure actuelle, ils avaient besoin de se concentrer sur la tâche qui les attendait. Et lui devait préparer le jeune à un exercice où il n’avait aucune expérience. Qu’est-ce qui lui avait pris de devenir instructeur ?

-Bon, on y est. Gagner du temps, trouver quelque chose à dire. Aux vues de nos tenues, je suggère fortement que nous fassions comme je te l’avais suggéré. Je suis un homme riche qui tient à son anonymat, d’où le masque. Toi, tu es mon garde du corps. Il jeta un regard au chiot fou. Pas vraiment crédible dans son rôle. Nous ne cherchons pas à les affronter, mais… Sors ton couteau. Regarde chacun des membres du gang comme s’ils étaient des ennemis potentiels. Et surtout, tente de prendre en charge les négociations au début.

Ne le jetait-il pas dans la gueule du loup ? Certes le blondinet était un membre de la Coalition Noire, et son comportement ne le différenciait pas des raclures comme Skinner ou Vlad. Toutefois… dans les dernières minutes, il semblait lui avoir montré qu’il y avait plus dernières ses aboiements. Le maître de la keyblade eut quelques scrupules à lui imposer un tel poids sur les épaules.

-Nous devons jouer nos rôles aussi bien que possible. S’il te parle d’un prix, regarde moi pour savoir si je suis d’accord ou non. S’il te parle de tester également. Enfin, fais comme si tu prenais tes ordres de moi. Et, si c’est dans tes capacités... N’allait-il pas un peu loin ? Essaie de perdre l’ascendant dans cette discussion. Laisse le penser que tu n’es pas de taille et qu’on va finir par accepter tout ce qu’il dit. Finalement, je lui demanderais un échantillon et nous partirons pour que Salazar puisse le tester. Il fit une dernière pause, et le regarda, les yeux pleins d'inquiétude derrière son masque. Es-tu prêt?


Dernière édition par Maître Septimus le Sam 9 Mar 2019 - 1:20, édité 1 fois
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Ven 8 Mar 2019 - 22:59
Je lui fis un signe de tête approbateur en guise d'unique réponse à ses instructions. Autant se fier à son plan du mieux que je pouvais. Je ralentis la cadence quelques secondes pour prendre le temps de réfléchir à la manière la plus appropriée de jouer mon rôle puis je fis approche. Je sortis l'une des lames, l'exposant à la vue de tous mais gardant le bras le long du corps. Éviter la confrontation si possible, mais être prêt à se défendre. Deux hommes, armés, visiblement présents en tant que moyen de dissuasion pour garder les lieux. Ils m'observaient déjà, mais je fus le premier à prendre la parole en leur adressant un regard agressif.

- Z'êtes bien les Diables Blancs ?

Je leur avais fait une voix grave, un peu rauque, m'efforçant de les impressionner pour sembler un garde du corps crédible. Eux aussi nous adressaient le même genre de regard. L'un d'eux semblait même déjà prêt à lever son arme au moindre problème mais l'autre l'arrêta de sa main dans son empressement.

- Et si c'est le cas, nabot ?

Sa voix était teintée de mépris, celui-ci ne me prenait pas au sérieux du tout. J'aurais apprécié pouvoir lui montrer à qui il avait affaire... Mais Septimus avait raison. Si je leur laissais l'ascendant, nous éviterions les confrontations inutiles. Il serait plus facile de se procurer un échantillon de la marchandise sans encombre en leur laissant le dessus sur les négociations de prix.

- L'chef veut d'la bonne marchandise incognito. J'suis sur qu'on peut faire affaire.

Ma voix était moins agressive mais toujours ferme. Les deux hommes s'observèrent quelques instants avec le même sourire. Ils semblaient presque prêts à rire. Le même problème que d'habitude : trop jeune pour être pris au sérieux.

- Z'êtes surs que vous pouvez y mettre le prix ?

Suivant son conseil, je fis un regard vers l'arrière, laissant l'instructeur masqué reprendre les négociations. S'ils ne me prenaient pas suffisamment au sérieux, j'espérais qu'il le serait plus convainquant dans son rôle.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 9 Mar 2019 - 1:12


-On a un… potentiel client, ricana une voix dans la radio.

Soupirant, Virgile se leva de son bureau, rangea les papiers dans un tiroir qu’il ferma à clef, et prit l’arme qui reposait sur une table basse. Personne dans cette ville n’était en sécurité, pas même entouré de gorilles armés. Les précédents occupants de l’entrepôt avaient appris cette leçon à leur dépend pour le bien être de Ruf. Pourquoi il voulait des oursons au point de supprimer un gang mineur de la ville, c’était une autre histoire. Il ne connaissait personne qui avait la réponse, ce mystère en resterait donc un.


-J’arrive dans un moment. Ne l’effraie pas, ordonna-t-il dans son talkie-walkie.

Le trentenaire vérifia que son arme était chargé et la rangea dans son étui à sa ceinture. Ces appareils de communications basiques faisaient l’affaire mais il aurait tué pour avoir un jeu de téléphone shinra. Ces petites merveilles étaient merveilleuses. Malheureusement, son gang avait beau être riche comparé aux autres petites frappes de la ville, il ne risquait pas de pouvoir soudoyer les haut-placés pour s’en obtenir. C’était dommage.

Remettant en place sa cravate, le gérant lissa un instant son pantalon en soie avant de sortir. Les apparences étaient primordiales dans son métier. Les gorilles à l’extérieur donnaient l’impression de sécurité aux nouveaux venus, et rassuraient grandement les clients réguliers – aucun incident à reporter depuis qu’il était ici. Il traversa la passerelle métallique qui menait à l’escalier permettant de descendre. En bas, des dizaines d’employés emballaient et dissimulaient des petits paquets de drogue – dans des manches de parapluies, de cannes, dans des rembourrures de veste… La sécurité avait tendance à ne pas suspecter ces items puisque les rares gangs qui avaient des clients dans d’autres mondes étaient plus… grossiers. Les mules étaient monnaie courante pour ce genre de transport.

Le bras droit du chef descendit les marches une à une, lentement. Il gérait tout le gang alors que leur chef s’occupait du produit. Tant dans sa production que dans son… test pour l’améliorer toujours plus. Gardant la tête froide, et loin de toute substance, il était l’homme parfait pour négocier avec les autres. Il passa une main sur ses longs cheveux bruns, tirés en une queue de cheval. Les nouveaux venus étaient rares. Malgré leur très bonne réputation, leur drogue était généralement distribuée ailleurs par leurs fidèles acheteurs. Ca évitait beaucoup de problèmes pour tout le monde. Il était curieux de rencontrer cet inconnu. Et surtout, il se méfiait.

Ces dernières semaines, le cerveau des Diables blancs avait eu à gérer plus d’un contentieux avec des rivaux. Certains utilisaient la ruse pour s’infiltrer chez eux. Le dernier en date devait continuer de crier dans la pièce hermétique – qui servait avant à stocker de la viande. Ils avaient à disposition un… expert en matière de persuasion. Le seul problème qu’il avait avec ce dernier, c’était son défaut d’être bien trop sadique. Il faisait passer son plaisir avant son travail. Décevant.

Finalement, Virgile sortit par la petite porte et il remarqua immédiatement la cravate de l’homme masqué – ce n’était pas le premier à le faire alors il n’était pas surpris – où se trouvait l’emblème du Consulat, un gros rond jaune entouré de neuf autres plus petits. Ce n’était aucunement une preuve mais au moins, le gars s’était renseigné. Il jeta un bref coup d’oeil à la crevette qui l’accompagnait. Le monde de la magie lui avait appris de se méfier de tous malheureusement. Cependant, jusqu’à présent il n’avait connu aucun maigrichon, aussi puissant mage soit-il, capable d’esquiver une pluie de balles et de s’en sortir. Ils iraient bien.


-Messieurs, commença-t-il en ouvrant les bras, présentez-vous, je vous prie.

L’homme en costume regarda le « riche » mais il ne semblait pas vouloir parler. Était-il si préoccupé par son anonymat qu’il ne voulait pas qu’on puisse reconnaître sa voix ? Il avait bien entendu déjà eu à faire à des paranoïaques. Et tous sans exception étaient une plaie à gérer. Aucune mesure ne leur paraissait assez sûr. Son regard s’attarda légèrement sur son « acheteur », son côté gauche d’où manquait visiblement un membre. C’était hautement inhabituel. Hautement suspect. Il conserva cependant son sourire lorsque ses yeux gris se posèrent sur le petit blondinet au petit couteau, attendant d’obtenir une réponse à sa question.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Sam 9 Mar 2019 - 14:28
Septimus m'adressa un simple signe de tête approbateur en guise d'unique réponse. Au moins, il jouait bien son rôle de riche anonyme... Pour le moment. Le plus tendu des deux gros bras, celui qui avait semblé prêt à saisir son arme dès les premiers instants se saisit d'un talkie walkie présent dans l'une de ses poches et signala notre présence en ricanant. L'autre nous fixait, particulièrement moi et l'arme entre mes doigts avec insistance mais resta immobile sans prononcer un mot. Les opérations se déroulaient bien, il ne restait qu'à attendre patiemment la tête pensante du groupe pour entamer les négociations. De longues minutes s'écoulèrent avant qu'il ne fasse son apparition, ouvrant les bras de façon accueillante pour ses invités imprévus.

- Messieurs, présentez-vous, je vous prie.

Merde, j'avais absolument pas prévu le cas où on nous demanderait nos prénoms... Mais le mieux serait que ni lui, ni moi ne déclinions nos véritables identités respectives afin d'éviter d'être directement associé à l'image de la Coalition Noire.

- Brett, j'suis un de ses gardes du corps., disais-je en décalant mon regard vers lui et un signe de tête pour feindre le respect. L'chef préfère rester anonyme alors j'parlerai. C'est mieux pour les affaires, il veut d'la discrétion.

Je poussais plutôt le trait dans ma tentative d'imitation de défenseur écervelé. Même s'ils me prenaient pas au sérieux, je devais garder le rôle dans lequel je m'étais mis jusqu'au bout des discussions pour ne pas sembler encore plus suspect. Après m'être approché davantage, je lui fis une poignée de main avec celle qui était libre, gardant l'autre le long du corps. Les deux gorilles semblaient à l'affut. Ils me fusillaient du regard, si bien que je m'imaginais très bien les voir pointer leurs armes au moindre mouvement trop suspect. J'allais poursuivre pour tenter de les inciter à montrer la marchandise mais en me rappelant qu'il valait mieux leur laisser le dessus dans la conversation, je me ravisai, laissant au chef de gang l'espace de s'introduire.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 10 Mar 2019 - 4:12

S’il ne jugeait que sa manière de parler, Virgile aurait catalogué ce Brett parmi les demeurés. Cependant, le fait qu’une lueur d’intelligence brille dans ses yeux le dissuadait de penser ainsi pour l’instant. Et puis il restait le cas de son employeur. Quand bien même il s’agissait d’un nouveau riche, il n’aurait pas employer un maigrichon comme garde du corps s’il n’avait rien de spécial. Il fit un discret signe de tête à Grog de surveiller le petit blondinet.

-Je m’appelle Virgile. Je gère les clients des Diables Blancs, comme vous pouvez vous en douter. Il fit signe ouvertement à Fitch de les fouiller, et il leva la main à l’intention des autres hommes, dissimulés dans les bâtiments voisins – il avait retenu la leçon de ses prédécesseurs. Veuillez m’excuser cette fouille déplaisante, mais aucune arme n’appartenant pas à nos membres n’est tolérée dans l’entrepôt. Il leva immédiatement les mains à l’intention du garde du corps avant qu’il ne parle. Vous êtes en parfaite sécurité grâce à nos hommes. Ce sont des professionnels qui disposent d’une expérience exhaustive.

Le regard du gérant s’attarda sur le riche muet du Consulat. Ce bras… Ca ne collait pas avec l’image d’un paranoïaque ou d’un nouveau riche complètement stupide. S’il se fiait à son instinct, il dirait que le gars avait l’expérience des combats. D’où la perte d’un bras. Au final, le garde du corps n’était peut-être qu’un leurre. Le gang baisserait sa garde face à un gringalet stupide et désarmé. Même s’il maîtrisait la magie, ses gars pourraient l’abattre rapidement. Ce qui offrirait une opportunité pour une menace dissimulée de faire un massacre. Devait-il les emmener dans son bureau ou dans la chambre froide ?

-Puis-je savoir comment notre existence est venue à vos oreilles ? Demanda-t-il en attendant que Fitch ait fini. Nous n’avons pas souvent affaire à de nouveaux clients contrairement aux autres fournisseurs. Nous avons une clientèle très restreinte que nous cajolons.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 10 Mar 2019 - 15:22
- J'sais po, c'est po moi qui m'suis renseigné.

Mensonge et vérité à la fois. J'en savais rien d'où Septimus avait eu son renseignement alors le plus sûr restait de ne pas leur donner ce qu'ils attendaient. Tant que mes réponses restaient spontanées, tant que je ne semblais pas réfléchir, ils ne pourraient s'assurer que je leur mentais. Virgile avait totalement le dessus sur nous et c'est ce que je voulais. Lui faire baisser sa garde en lui laissant croire qu'il pourrait obtenir tout ce qu'il exigeait de nous. Lorsqu'il fit signe à ses deux gardes du corps de nous fouiller, je tendis directement le manche de mon arme si peu dissimulée... Et leur fis don sans réfléchir des quelques unes toujours dans mes poches qu'ils auraient forcément remarqué.

Le type s'appliqua à palper jusqu'à la moindre des parcelles de mon corps avec attention pour y déceler la plus petite anomalie... Mais il ne trouva rien qui ne puisse leur laisser place au doute. J'aurais sûrement du en dissimuler une autre part, au cas où mais tant pis, il me resterait la magie dans le pire des scénarios. Septimus leva les bras et se laissa fouiller par le second gorille qui s'empara assez vite l'arme à feu présente dans sa poche. Intérieurement, j'eus l'espoir qu'ils ne sourcillent pas trop suite à cette découverte qui pourrait lever bien des interrogations... Notamment celle que je n'avais pas l'arme la plus dangereuse alors que j'étais supposé être son protecteur. Mais je m'étais sûrement inquiété pour rien : ils tournèrent les talons, nous faisant signe de les suivre, probablement à l'intérieur de l'entrepôt.

- Z'êtes certains que personne pourra nous voir ?

La question était rhétorique, juste un gain de temps destiné à tenter de dévier leurs pensées de leur dernière trouvaille. Et puis, je devais montrer une attention particulière à l'anonymat de mon riche patron.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Lun 11 Mar 2019 - 3:08

Une simple arme à feu. Certains de ses clients, même sans savoir s’en servir, en portait pour se rassurer dans ce monde hostile et barbare. Quelque chose lui disait que ce n’était pas le cas de ce gars. Il aurait su s’en servir. Mais était-ce là la seule arme dont il disposait ? Virgile jeta un regard au frêle blondinet. Étaient-ils tous deux capables d’utiliser la magie ? Des utilisateurs qu’il connaissait, peu utilisaient d’armes, blanche ou à feu. Mais… S’ils étaient tous les deux des débutants, ils avaient peut-être voulu se rassurer un peu en sentant le poids d’une arme à leur côté ?

-Fitch, Grog, escortez-les jusqu’à mon… bureau. Il se tourna vers Brett. Ne vous en faîtes pas. Il n’y a aucune caméra dans l’entrepôt et mon bureau est dans une pièce sans fenêtre à l’étage, vous ne risquez rien. Il sourit un peu plus. Comme je vous l’ai dit, nous assurons la sécurité de nos clients dans nos locaux. Au-delà… et bien vous êtes là pour ça n’est-ce pas ?

Lorsqu’ils eurent commencé à s’éloigner, le gérant fit un ou deux pas à l’extérieur et sortit son talkie-walkie. Il changea de fréquence et informa rapidement son boss, occupé à gérer la création de drogues dans un autre lieu. Une fois chose faite, il changea de nouveau de fréquence, utilisée par une seule personne parmi eux.

-Je veux que tu enregistres tout leurs faits et gestes, toutes leurs paroles. S’ils donnent le moindre signe d’être dangereux, active l’alarme.

Le second des Diables Blancs se remit sur la fréquence générale, et reprit la direction de son bureau. Il croisa les gardes qui revenaient garder l’entrée de l’endroit. Avant d’entrer dans la petite pièce, il vérifia que son arme était bien chargée. Et que la sécurité était enlevée. Maintenant qu’il avait pris ses précautions, il pouvait continuer son entrevue avec ces étrangers. Il passa le seuil de sa porte, et se dirigea vers son fauteuil. Le riche masqué était assis sur le canapé, complètement détendu. Soit il était stupide, soit très confiant. Le garde du corps quant à lui était toujours debout, près de son employeur, les mains dans le dos.

-Servez-vous je vous prie, dit-il en désignant les petits gâteaux sur la table basse. Parlons affaire maintenant si vous le voulez. Que recherchez-vous au juste ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Lun 11 Mar 2019 - 21:54
Heureusement, ni Virgile, ni les autres ne semblaient avoir prêté d'attention particulière à l'arme confisquée à Septimus. Les deux gorilles, qui se prénommaient apparemment Fitch et Grog nous avaient escorté jusqu'au bureau du supérieur et nous y avaient laissé. Malgré l'absence de fenêtre, la pièce ne manquait pas d'éclairage avec les quelques lampes allumées qui brillaient avec intensité. Durant ces quelques instants, il ne restait plus que nous deux. Un instant, je songeais à lui adresser la parole mais il me fit discrètement signe de me taire. Et il avait sûrement raison de m'y inciter : si les lieux avaient une sécurité si élevée, il ne serait pas étonnant que des caméras ou des micros soient dissimulés dans la pièce.

L'instructeur s'installa et prit ses aises tandis que je pris la décision de me tenir droit à ses côtés de façon imperturbable, à la façon d'un garde du corps. Lorsque le gérant pénétra enfin à nouveau la pièce et s'installa, je me saisis de l'un des petits gâteaux mis à disposition. Plus tôt, j'avais mentionné de la marchandise, mais je n'avais jamais réellement précisé de quoi je parlais exactement. Suite à sa question, totalement dans mon personnage d'écervelé, je croquai dans l'un d'entre eux avant de répondre de façon nonchalente, toujours la bouche pleine :

- D'la drogue.

Je refis silence, inclinant légèrement la tête vers le manchot comme pour rechercher son approbation puis mon regard se redirigea à nouveau vers le gérant installé confortablement dans son siège.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mar 12 Mar 2019 - 5:25

-J’entends bien Brett, j’entends bien. Après tout, nous ne sommes pas des fleuristes. Ses yeux restèrent fixés sur son « futur client ». Mais quel type de drogue voulez-vous ? Notre produit haut de gamme, ou la marchandise de base ? Quelque chose de plus exotique encore ? Il ne manqua pas de voir les réguliers coups d’oeil du garde du corps alors que son « interlocuteur » ne faisait que hocher ou secouer la tête en réponse. Viens ensuite la question de la quantité que vous désirez. Sachant qu’à moins que vous souhaitiez payer un supplément conséquent, nous ne faisons pas dans le transport. Et lorsque nous le faisons, c’est toujours en petite quantité.

Virgile s’enfonça plus confortablement dans son fauteuil tandis que le garde du corps se baissait pour discuter avec son employeur. Il ne chercha pas à les écouter, il n’en avait pas besoin. Il n’avait pas non plus besoin que leur discussion fut enregistrée, aussi aucun micro n’était suffisamment sensible aux murmures. Il y aurait eu de quoi faire chanter quelques personnes avec ces informations mais ce n’est pas ainsi qu’il voyait les affaires. La confiance était essentielle pour un partenariat sur le long terme, et pour la fidélité de ses chers clients.

-Comment trouvez-vous nos pâtisseries Brett ? Sont-elles à votre goût ? Ou vous faut-il quelque chose d’autre ? Demanda-t-il avec un sourire d’une oreille à l’autre.

Le gérant était maintenant convaincu que la stupidité du blondinet n’était pas feinte. Quel professionnel digne de ce nom mangerait un petit gâteau, en service, dans un établissement dirigé par un cartel de drogue ? Il jeta un œil à sa montre. La drogue devait commencer à faire effet à présent. Le gringalet avait gouté un des échantillons gratuits qu’ils avaient toujours à disposition. Rien de trop fort, ou en grande quantité – ou de meilleure qualité. Mais il était bon pour rêver pendant les prochaines heures, dans un doux rêve euphorique. S'il avait représenté une menace auparavant, il était maintenant neutralisé, magie ou non.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mar 12 Mar 2019 - 20:47
Voilà le moment tant attendu : Virgile était en train de nous assaillir de questions suite à ma réponse très vague... Et moi, chaque fois, je ne faisais que jeter des coups d’œil fugaces au faux riche patron, sans pouvoir percevoir son regard. Il répondait par des hochements ou des secousses de tête à chaque question, rendant presque inutiles mes interprétations orales que j'effectuais tout de même. A la question de la qualité, je connaissais déjà la réponse et il ne fit que la confirmer : nous étions venu pour du haut de gamme. Quant à la quantité, là encore, je savais déjà pertinemment la réponse suite à la discussion ayant précédé toutes les recherches : juste un échantillon que notre alchimiste puisse analyser avant de revenir pour subtiliser des stocks plus conséquents.

Plus le temps s'écoulait, plus j'avais la sensation de me sentir... Étonnement bien ? La moindre tension liée à notre situation actuelle était redescendue et peu à peu, cette pièce me semblait plus gaie. Les doigts de Virgile tripotant avec attention son bureau noir semblaient avoir un rythme entraînant. Le masque de Septimus me semblait presque souriant. Il m'attirait, j'avais comme la tentation de m'en emparer et d'inverser les rôles... Mais je n'en fis rien, une autre chose venait de happer mon attention. J'écoutais avec la plus totale attention la moindre syllabe prononcée par Virgile dont la voix me semblait désormais presque sensuelle. Il m'incitait à me servir à nouveau dans les gâteaux.

La tentation était forte, mais un discret mouvement du pied contre l'un des miens de l'instructeur me rappela que je devais m'abstenir, bien que mon regard les dévorait presque durant quelques instants. Tentant de me focaliser à nouveau sur l'entrevue, mon regard se posa à nouveau sur le gérant qui me fixait. Pourquoi exactement ? Ah oui, la question, il attendait que je lui réponde !

- Bonnes !

Je lui fis un sourire sincère ainsi qu'un bref ricanement puis pendant quelques instants, je réfléchis à la suite. Il nous faudrait encore qu'il nous présente ses produits... Et leur prix. Aussi, spontanément, je ne pus m'empêcher de le questionner de façon relâchée :

- Qu'est-ce que z'avez à nous proposer ?
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 13 Mar 2019 - 4:26

Voir l’état de Brett fit presque éclater de rire Virgile. Il y avait quelque chose de… presque pur dans sa simplicité. Il se retint cependant, mais continua de leur offrir son immense sourire. N’était-ce pas le plus grand atout des vendeurs ?

-J’en suis ravi Brett. Et pour répondre à votre question, nous avons le produit de base, que vous venez d’ingérer, ainsi qu’un produit de luxe. Ses effets sont bien plus long, et plus puissant. Rassurez vous toutefois, c’est sans aucun risque à condition que vous suiviez nos recommandations d’usage. Il tapota rapidement sur le bras de son fauteuil, regardant le riche client. Comprenez que nous ne serions être tenu responsable de toute mort par overdose. Nous fournissons le produit, et les règles d’emploi, mais il tient au consommateur d’être attentif et responsable.

Le gérant vit l’homme masqué retenir le bras du maigrichon, et pour la première fois il entendit sa voix, tandis que l’autre tombait sur le canapé sans grâce, deux nouveaux gâteaux dans les mains.

-Qu’en est-il de la dépendance ?

-Ravi d’entendre votre voix, s’exclama-t-il, faisant un cercle avec son petit doigt sur l’accoudoir. Lorsqu’on parle de drogue, nous ne pouvons jamais prétendre qu’il n’en existe aucune. Néanmoins, si nous nous en tenons à la formule de base, le manque est très léger, et passe assez rapidement, qu’importe la durée d’ingestion du produit. Si nous passons sur la version de luxe… Je ne connais personne qui a tenté d’arrêter. Pour nos autres gammes, les tests sont actuellement en cour pour découvrir toute l’étendu de leurs effets. Mais jusqu’à présent, c’est très prometteur.

-Nous nous chargerons du transport. Et je désire me procurer une quantité assez large de drogue.

-Pour vous faire une idée, nous la vendons à 1500 munnies le gramme, 3500 pour la version supérieure.

-Puis-je prendre un échantillon et revenir vers vous ? Enchaîna-t-il en arrachant un gâteau des mains du blondinet.

-Mais… Bien sûr.

Le second des Diables Blancs se leva et désigna la porte avant de leur tendre la main en guise de dernière salutation. Son sourire étincelant toujours accroché à son visage. C’était la première fois qu’un client potentiel, surtout après avoir constaté les effets de leur marchandise, souhaitait avoir un peu de temps pour réfléchir. Il ne doutait cependant pas qu’ils reviendraient. Après tout, il n’y avait personne aux alentours qui leur soit comparable.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue139/200Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mer 13 Mar 2019 - 19:22
- Mais avant que vous ne partiez, j'aimerais que vous répondiez à ma question, finit-il en pointant son arme sur nous alors que la porte s'ouvrait pour laisser entrer ses deux hommes de main.

Je mis quelques instants à réaliser la gravité de la situation... Et peut-être ne la mesurais-je même pas à son réel niveau de danger, puisque je ne m'étais pas directement mis dans une posture défensive. Laissant tomber le second gâteau dans l'une de mes poches, mon regard alterna entre les deux gorilles et Virgile qui était le seul armé dans la pièce. Il semblait s'impatienter. A cette distance, il ne pourrait probablement pas rater sa cible, Septimus. Pour une raison ou pour une autre, son regard était totalement braqué contre l'instructeur.

- Répondez-moi !

Une sphère de vent traversa la pièce de manière fulgurante pour désarmer Virgile. Les deux hommes de mains avaient instantanément réagi, me saisissant par les deux bras afin de m'immobiliser puis avant que je ne puisse réagir, l'un d'eux m'avait écrasé de tout son poids au sol, tandis que l'autre s'intéressait à mon équipier. J'aurais bien voulu le rejeter mais ni mes jambes, ni mêmes mes mains ne pouvaient se mouvoir. Il exerçait même une puissant pression contre mon crâne, tout devenait noir... Puis me refusant catégoriquement l'échec, déchaînant ma rage de vaincre entre mes doigts, une puissante décharge électrique parcourut nos deux corps. Mes muscles s'étaient contractés, je ressentis des brûlures qui m'arrachèrent un cri de douleur, partagé par mon assaillant.

Son emprise se relâcha, me laissant l'opportunité de me dégager avec tous les efforts du monde, sentant à peine mes bras et mes jambes. Mais il n'était pas question de s'arrêter maintenant : il me faudrait aider mon partenaire puis que nous prenions la fuite. Deux échantillons obtenus, nous n'avions plus rien à faire ici pour le moment.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction - Page 2 Left_bar_bleue102/500Une simple transaction - Page 2 Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Jeu 14 Mar 2019 - 1:47

Une part de lui ne pouvait pas se fier à Kuro. Non pas qu’il ne soit pas fiable parce qu’il était de la Coalition Noire – il était après tout ami avec William – mais… son caractère jouait en sa défaveur. Lorsqu’il l’avait vu manger le gâteau, il lui aurait bien écraser la figure contre la table s’il n’avait pas risqué son rôle de riche client. Mais le voir dans un état second s’électrocuter lui-même pour toucher son ennemi et avoir ses arrières… Septimus ne pouvait pas rester insensible face à ça. Ils n’avaient beau ne pas se connaître… le chiot fou venait de lui prouver qu’il pouvait avoir confiance en lui. S’ils se sortaient vivants de cette histoire, il prendrait le jeune sous son aile, il s’en faisait la promesse.

Se retournant rapidement sur lui-même, le maître de la keyblade frappa la trachée du second gorille, lui coupant la respiration et le faisant tomber à terre. Il donna un coup de pied à l’adversaire du blondinet, lui brisant la machoire – c’était devenu sa marque de fabrique – et le plongeant dans l’inconscience. Enfin, il leva la main, et lança une grosse bulle aqueuse qui propulsa Virgile contre le mur, assommé. Il ramassa son arme, et après une petite hésitation, il la garda pour lui, dans sa poche de manteau. Kuro l’aurait lorsqu’il aurait retrouvé ses esprits. D’accord il pouvait s’appuyer sur lui, lui faire confiance. Mais il n’était pas cinglé au point de mettre une arme à feu dans les mains d’un homme qui n’était pas pleinement conscient de ce qui l’entourait.


-K… Brett, tu es en état de courir ? Il se précipita vers lui, et le secoua légèrement. Il faut qu’on s’en aille d’ici et vite !

L’instructeur avait failli gaffer. La présence des gardes soudainement, alors qu’ils n’avaient pas été là au début de leur discussion… le gérant leur avait menti sur les caméras. Il ne voyait pas d’autre raison. Ou… peut-être la radio ? Avait-il laissé l’engin actif, et donné un code durant leur conversation ? Qu’importe ! Il lança un sort de bouclier sur son coéquipier, et passa la porte avec lui, le tirant par le bras. Qu’allait-il faire pour les hommes à l’extérieur ? Il avait son armure mais son sort ne sauverait pas le chiot… à moins qu’il n’en rajoute plus ? Se concentrant, il créa un lien entre lui et son partenaire. Il pendrait tout sur lui. Il avait fichu Kuro dans ce bazar, il l’en sortirait quoi qu’il advienne.

-Ecoute moi bien, il força la tête du blondinet à le regarder, yeux dans les yeux, on va devoir courir. Lorsqu’on va quitter les portes de l’entrepôt, on va nous tirer dessus. Ne t’arrête pas. Ne t’arrête sous aucun prétexte. Tout ira bien, tu vas t’en sortir, finit-il avec un demi-sourire sur les lèvres, tentant d’être rassurant, oubliant qu’il portait son masque.

Le manchot jeta un œil aux employés en bas. Dès qu’ils avaient entendu le raffut, ils s’étaient éparpillés aux quatre coins de la pièce. Au moins, il n’aurait pas de problème avec le petit personnel. Appartenaient-ils d’ailleurs seulement aux Diables Blancs ? Probablement pas vu les regards terrifiés qu’il croisa. Inspirant un bon coup, il activa son armure, et força le chiot fou à descendre l’escalier métallique. Tout irait bien.
messages
membres