Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 20 Jan 2019 - 18:51

-Tu vas à Illusiopolis, tu ramènes ce qu’il nous faut. C’est pas compliqué, ricana le garde avant de partir.

Septimus ne dit rien et regarda le papier qu’on venait de lui remettre. Cette mission… ne serait pas de tout repos. C’était probablement pourquoi il ne la ferait pas seul. Qui donc était ce Kuro ? Ressemblait-il à Skinner ou à Jack ? Il ne pensait pas que ce dernier puisse lui ressembler un moment.

Tout comme l’histoire avec les esclaves, le maître de la keyblade n’était pas sûr d’être à l’aise avec l’idée de faire entrer de la drogue à la Cité du Crépuscule. Peut-être y en avait-il déjà. Peut-être que c’était inévitable qu’il y en ait. Et… on ne lui avait pas demandé une drogue provoquant des overdoses. Donc… c’était peut-être positif ? Au lieu d’utiliser la force, la Coalition choisissait d’apaiser les tensions. Donc… il pouvait peut-être l’apporter. Peut-être.

L’ancien étudiant prit le masque qu’il rangea dans la poche intérieure de son manteau. Pour la première fois depuis qu’il était ici, il quittait le monde pour accomplir sa mission. Ce faisait… il allait s’approprier son passé. Avec un sourire triste, il quitta la caserne et se dirigea vers la station Shinra. Comme Jack avait fait remorquer son vaisseau, il ne pourrait pas partir comme il le souhaitait, tranquillement, à l’écart de tous. Kuro était censé le rejoindre là-bas.

D’après l’énoncé de la mission, il devait ramener énormément de drogues. Le manchot ne pensait pas pouvoir le faire en un voyage, il en faudrait donc au minima deux pour satisfaire ses supérieurs – le peu d’outils qu’il avait ramené n’avait pas plu… vraiment pas. Peut-être devrait-il en faire trois ou quatre ? Aller voir plusieurs revendeurs ? Cela augmentait les chances de satisfactions, mais accroissait exponentiellement les dangers qu’il encourait. Son binôme pourrait peut-être les compenser ? S’il était aussi fort, voire plus, que lui, à eux deux, ça pourrait passer. Enfin… tant qu’ils rusaient.

De ce qu’il savait du monde, si les gangs – et parfois les patrouilles de la compagnie de transport – faisaient la loi, principalement à l’aide d’armes, et de leur nombre… il n’y avait pas de magicien parmi eux. Une véritable aubaine. L’ancien mercenaire parviendrait peut-être à les effrayer, ou à les tromper en utilisant ses pouvoirs. Malheureusement, le groupuscule ne lui avait donné aucun argent pour acheter ce dont il avait besoin – contrairement aux mercenaires pour la mine de souffre. Kuro et lui devraient donc se résoudre à employer des moyens « illégaux » pour obtenir la drogue.

Lorsqu’il atteignit la station, le nouvel instructeur dut se plier aux mesures de sécurités. Il déclina son identité, l’objet de son départ, sa destination. Un des gardes n’hésita pas à le fouiller, puis à vérifier son vaisseau. Après une dizaine de minutes, il fut paré à partir. Son patron exagérait avec ce contrôle… surtout lorsqu’il devrait le passer plusieurs fois dans la journée. Sa paranoïa avait du bon – il l’avait attrapé – mais il ne se rendait pas compte à quel point il freinait les ordres de missions… ou à quel point il emmerdait le monde. Vu la mentalité au sein de la Coalition, les plus forts d’entre-eux finiraient bien par se jeter à son cou.


Dernière édition par Maître Septimus le Mer 23 Jan 2019 - 3:08, édité 1 fois (Raison : Modification de l'avatar)
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mar 22 Jan 2019 - 23:06
- Ne courez pas dans les couloirs !

Déjà la voix de Géraldine, peu satisfaite de ma manière de quitter le manoir me semblait lointaine. On venait de me donner l'ordre de mission du jour. Mais ce qui m'avait intéressé n'était non pas l'objectif qui me paraissait complètement désintéressant mais le fait qu'on m'avait affecté un coéquipier pour cette mission. Une personne qui avait déjà suscité mon intérêt de part ses actes lorsque je l'avais aperçu pour la première fois. J'étais d'une certaine façon inquiet quant au déroulement des opérations : je n'étais pas très habitué au travail d'équipe et je n'étais jamais allé dans le monde où nous devions nous rendre, ce qui compliquerait grandement l'accomplissement de la tâche. De plus, lors de mes deux récentes missions, je m'étais totalement ridiculisé. Je préférerais ne pas savoir quel sort je pourrais subir si ce travail n'était pas un succès éclatant... Alors je tâcherais de le réussir.

J'étais vêtu de mon long manteau blanc préféré. Aussi, cette fois je m'étais équipé pour l'occasion : j'avais pris quelques lames dans chacune des poches de celui-ci, il était cette fois hors de question de manquer d'armes. L'habit était très voyant, ce qui le rendrait probablement bien peu adapté à la mission mais j'avais décidé de faire avec. La place des fêtes semblait triste et vide, même Anjanath toujours dans sa cage sommeillait en attendant l'inconscient qui devrait un jour tenter de se libérer de l'arène. C'était juste beaucoup trop calme. Très vite, je pus apercevoir la tour de l'horloge, un lieu que j'appréciais de par sa hauteur.

Une fois arrivé à la station Shin'ra, les désagréables fouilles furent à nouveau effectuées comme chaque fois que j'avais récemment quitté ce monde et le vaisseau de l'instructeur me fut indiqué. En entrant, je pus m'apercevoir qu'il n'était pas bien spacieux : il n'y avait suffisamment de sièges que pour deux passagers et le conducteur. Son propriétaire ne semblait pas encore arrivé donc je pris place pour patienter. Heureusement, je n'eus pas besoin de trouver une occupation puisque j'entendis bientôt quelques bruits annonçant son arrivée puis après les plutôt longues et exaspérantes fouilles, il pénétra dans son véhicule. Après m'être relevé de ma place, mon attention se dirigea complètement sur lui. Mon regard était fixé sur ses yeux bleus.

- Septimus Newman, le nouvel instructeur de la garde noire. J'ai été témoin de vos premiers exploits... Mais dites-moi, il ne vous manquerait pas un bras ?

En lui faisant la remarque, un sourire froid se dessina sur mon visage. Le ton de la dernière question était moqueur. La pique était destinée à voir comment il réagirait dans un léger climat de tension. Je préférais jauger son comportement avant toute chose.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 23 Jan 2019 - 3:07

Du mouvement à l’intérieur du vaisseau attira l’attention de Septimus. Il ouvrit la porte et fut surpris de découvrir un adolescent blond à bord de son vaisseau. SON vaisseau. Il n’aurait pas oublié de fermer la porte. À vrai dire, il était certain de l’avoir verrouiller avant de s’infiltrer avec panache au sein de la ville. Était-ce lui ou les gardes qui avaient déverrouillé l’engin ? Quoi qu’il en soit… il n’aimait vraiment pas qu’on touche à ses affaires. Et sans sa permission ? Disons que l’importun était chanceux qu’il ait décidé de ne pas devenir l’apprenti du boucher de Grimm.

-Et moi je ne te connais pas. T’es une nouvelle recrue ? Dit-il en se forçant à sourire aimablement.

Réajustant sa cravate aux couleurs du consulat, le maître de la keyblade prit place dans son siège. Il sentit le poids du masque, qu’il avait dans la poche, taper légèrement son torse. Il regarda un instant le blondinet et lui fit signe de la tête de s’asseoir. Il avait pensé qu’il aurait un partenaire sur cette mission dangereuse et cruciale. En réalité, la Coalition le testait juste davantage. En plus de gérer cette histoire de drogue, il devait jouer les babysitters. Quel serait le bon comportement aux yeux de Jack – un test comme celui-ci venait forcément de son patron – protéger l’autre, prendre le risque de le sacrifier, l’utiliser ? Il n’en savait rien.


-Ce bras ? Ouais je me le suis coupé. C’était un poids mort, répliqua-t-il en insistant sur les derniers mots. J’espère que ce n’est pas ton cas, continua-t-il en lui offrant un sourire. Comment je dois t’appeler ?

Quel que soit le petit jeu de l’intendant… Le keybladeur ne comptait pas y participer - au-delà de sa réponse puéril face à l'intrus insolent. S’il le pouvait, il ferait en sorte que ce type rentre sauf – si ce n’est sain – à la Cité du Crépuscule. Ce qui n’allait pas être une tâche aisée. Il ne connaissait rien à la drogue, ou aux cartels qui la géraient. Comment découvrir les bons ? Et comment ensuite s’emparer de la marchandise ?

-Accroche-toi, on décolle.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mer 23 Jan 2019 - 19:03
- N'aies aucune crainte à ce sujet. Je m'appelle Kuro, je suis membre du groupe depuis plus d'un an.

Le manchot s'était pris à mon petit jeu de tension... En me révélant quelque chose d'extrêmement intriguant et étonnant, mais j'avais préféré feindre ne pas être surpris par la nouvelle qu'il venait de m'annoncer. Cet homme était un véritable malade capable de se couper le bras lui-même... Et il en parlait comme si cela avait été un jeu d'enfant, comme s'il ne s'agissait que d'un détritus jeté dans la benne à ordures. Le vaisseau était en train de décoller mais je souhaitais lui prouver qu'il n'aurait pas besoin de s'inquiéter quant à son partenaire :

- Je ne pensais jamais rencontrer une autre personne qui se soit confronté à la garde noire pour rejoindre la Coalition.

Je lui fis un nouveau sourire puis je me tus en admirant le tableau de bord du vaisseau spatial : des boutons de différentes couleurs y étaient disposés en rangées, accompagnés de divers radars, capteurs et indicateurs que je ne connaissais pas. Septimus tenait fermement des manettes dans ses mains et semblait s'atteler à manœuvrer l'engin. Je ne comprenais strictement rien de ce qu'il faisait, mais j'étais définitivement intéressé : un jour moi aussi je souhaiterais faire l'acquisition d'un véhicule spatial. Cela pourrait m'éviter de me reposer exclusivement sur des pilotes zélés de la Shin'ra comme celui que j'avais rencontré lors de l'une de mes précédentes missions au Château de la Bête. Puisqu'il était instructeur, j'allais en profiter pour tenter d'obtenir une petite leçon.

- Comment est-ce que l'engin se pilote ? A quoi servent tous ces boutons, ces radars, ces manettes ?

D'un geste j'avais évidemment indiqué tout le tableau de commandes du vaisseau. Mes yeux étaient arrondis d'intérêt. Et puis... Quelle somme pourrait valoir une telle merveille technologique ? Une fortune ? Peut-être qu'en dérober un pourrait être intéressant... Enfin, je risquerais probablement de m'attirer les foudres d'une puissante compagnie, il vaudrait mieux m'éviter d'y laisser des plumes en tentant l'expérience. En attendant la réponse du blondinet, mon regard se détacha de lui pour observer les Routes Stellaires : outre quelques astéroïdes, c'était le vide le plus total, un spectacle magnifique. Si cela pouvait le rester, cela serait mieux : je préférerais éviter une confrontation spatiale comme la dernière au beau milieu des explications.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 23 Jan 2019 - 23:35


Septimus jeta un regard en biais à Kuro. D’où est-ce que ce gars sortait ? Il était toujours ignorant de tout mais même lui savait que la plupart – si ce n’est tous - des gros bonnets de la Coa avait martyrisé la garde noire pour avoir leur place. Et en prime il y était depuis un an sans le savoir ? Ou se faire connaître ? Jack l’avait collé avec le bas de l’échelle donc. Peut-être même pour s’en débarrasser.

Gardant le silence, le maître de la keyblade déporta le vaisseau sur la gauche d’un mouvement de joystick, évitant la roche spatiale. Que devait-il faire ? Le remettre à sa place ou le satisfaire pour qu’ils puissent parler au plus vite de leur mission ? Même s’il était un petit poisson, mieux valait ne pas jouer avec le feu. Il avait assez d’ennemis comme cela.

-Le vaisseau est très intuitif. Pour la navigation générale. Si tu veux faire des courses, ou des manœuvres compliquées, il te faudrait de la pratique.

Le nouvel instructeur lui dit de prendre les commandes, et s’enfonça dans son siège. Il n’y avait pas de danger pour l’instant, le blondinet pouvait en profiter pour essayer un coup. Et il pourrait toujours reprendre la main si ça se compliquait. Il l'amadouait doucement. Ca pourrait servir plus tard à ce qu'il se fasse obéir.

-Tu fais partie de la Coalition depuis un an… Tu as une spécialité ? Est-ce pour ça que je n’ai pas entendu parler de toi ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Jeu 24 Jan 2019 - 22:26
- Une spécialité ? Je n'y ai jamais réfléchi, j'ai accompli toutes sortes de tâches, visité différents mondes... Mais dis-moi, d'où est-ce que tu viens ? Pourquoi nous avoir rejoint ?

C'était probablement la réponse la moins fausse et la plus vague que je pouvais formuler à sa question... J'avais soigneusement changé de sujet, je préférerais éviter de lui dire que mes dernières missions, pourtant d'apparence si simples, étaient pour moi des échecs. Et puisque je n'avais en réalité que peu d'informations à son propos, j'aimerais bien au moins connaître sa provenance ou ses motivations... Afin de pouvoir obtenir des informations intéressantes peut-être ?

Je n'étais pas bien prêt à ce que l'instructeur me fasse soudainement prendre les commandes du joystick qui contrôlait les mouvements du vaisseau... Mais je m'en saisis sans faire d'histoires, totalement fasciné à l'idée de pouvoir diriger un peu ce véhicule. Un peu hésitant au départ... Je fis un mouvement vers la droite, ce qui eut pour effet... De modifier la trajectoire du vaisseau dans cette direction, de manière assez radicale. S'il était si intuitif que cela, que ferait cet intriguant, attractif bouton rouge surplombant le joystick ? Un petit faisceau lumineux fit office de réponse à mon interrogation : il s'agissait du canon du vaisseau, à priori faiblement armé. Il ne faudrait vraiment pas qu'on soit attaqué à ce moment, surtout alors que j'étais aux commandes.

Mes yeux se décalèrent de la baie vitrée permettant d'observer l'extérieur pour se poser quelques instants sur mon nouveau partenaire qui semblait avoir pris ses aises, profitant de l'instant de repos que mon pilotage imprévu lui laissait. Ensuite, je fis un mouvement pour reprendre la bonne trajectoire, suite à mon mouvement précédent. Je parcourus ensuite le clavier de la vue : Septimus n'avait pas répondu réellement à ma question et l'utilité que pouvaient avoir toutes ces touches m'intriguait. Pour commencer, celle-ci, avec une forme rappelant celle d'une goutte d'eau, à quoi pouvait-elle bien servir ? Une fraicheur soudaine me rappela à l'ordre lorsque je pris la décision d'appuyer sur celle-ci, quelques gouttes de liquide s'abattant et ruisselant le long de mon crâne : une sorte de système d'arrosage...

Cette fraîcheur me fit violemment relever la tête et lorsque mon regard parcourut à nouveau la baie vitrée, je fis un mouvement brusque du poignet : j'avais quitté des yeux l'extérieur depuis si longtemps que je n'en avais pas remarqué que nous étions en train de foncer droit sur un nouvel objet en train de planer dans le vide interstellaire : une nouvelle roche grisonnante.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Ven 25 Jan 2019 - 2:26


Ok il avait sa réponse, il avait bien été collé au babysitting – enfin il restait toujours l’option se débarrasser du boulet en l’envoyant dans un endroit dangereux. Kuro devait avoir été un chat dans une autre vie. Il ne tenait pas en place, et touchait à tout. Sans parler d’être très irritant. Septimus devait se forcer à penser à Skinner. S’il ne l’avait pas – encore – tuée alors qu’elle avait provoqué la mort de nombreux esclaves, il n’avait aucune raison de lui faire du mal. Enfin, aucune raison de le tuer.

Après qu’il ait failli les tuer en s’écrasant, le maître de la keyblade reprit le contrôle de son vaisseau. Il aurait bien voulu avoir un chauffeur pour une fois qu’il avait quelqu’un avec lui – la dernière personne, outre Henry, avait été William et son paquet de chips – mais ça semblait être en opposition avec l’idée de rester en vie.


-Comme tu peux le voir avec ma cravate, c’est l’emblème du Consulat. J’en ai été étudiant pendant quelques années avant de devoir fuir. Je t’en parle pour que tu ne sois pas étonné quand je porterai le masque de mon ancien… mentor, dit-il en crachant le dernier mot.

Le diable l’avait formé en quelque sorte. Sans lui, sans son invitation, sans son cours, sans son abandon. Le manchot ne serait pas celui qu’il était aujourd’hui. Bien entendu, il n’était pas le seul à avoir jouer un rôle primordiale dans son évolution – Primus qui l’avait rejeté, William qui l’avait accueilli... Il tentait de vivre sans s’accrocher à ses rancunes, à sa colère comme le lui avait préconisé plus d’une fois le chasseur. Mais ce n’était pas évident. Il ne savait pas s’il réussirait un jour à se débarrasser de cet aspect de sa personnalité.


-Quant à savoir pourquoi j’ai rejoint la Coalition… C’est tout simple. Par amitié.

L’ancien mercenaire accéléra légèrement leur allure. Il entendit le moteur pousser un gémissement. Depuis combien de temps il ne l’avait pas fait inspecter ? Il n’avait jamais été doué – ou intéressé – par l’entretien du vaisseau. Son frère de coeur s’en chargeait toujours pour lui. Une fois de retour à la Cité du Crépuscule, il devrait se pencher sur le problème. En attendant… le vaisseau tiendrait très certainement la route.

-Si tu es là depuis un an, tu dois bien connaître Jack et Skinner la cinglée. Qu’est-ce que tu penses d’eux ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Ven 25 Jan 2019 - 21:55
Est-ce que ce cinglé venait vraiment de dire qu'il avait rejoint la Coalition Noire par... AMITIÉ ?! Quelles sornettes. Encore pouvait passer le fait d'apprécier la compagnie d'une personne : je l'avais découvert assez récemment avec Ross qui pouvait être assez divertissant mais de là à s'enchaîner à cet individu ? Quelle faiblesse, c'était totalement inconcevable, risible, si bien que je ne pus étouffer un rire sincère, assez communicatif, bien qu'assez bref. Il me questionna à propos de Jack et mentionna aussi le nom de Skinner.

- Ce nom m'est familier mais je n'ai jamais rencontré cette Skinner. Jack est un individu intriguant avec qui j'aimerais bien avoir l'opportunité de coopérer. Je ne pense pas que beaucoup puissent se venter d'avoir intéressé Death.

Ce compliment était honnête. Jamais je n'oublierais la démonstration de Death, cela influençait grandement mes paroles. Elles contenaient une grande estime envers le dirigeant. Néanmoins, ce n'était qu'un respect, je ne m'abaisserais pas à être un simple admirateur, soumis et aveugle : moi aussi, je souhaiterais être le dominant. C'est pour cela que je désirais l'extermination totale de toute forme de soulèvement : il était tout à fait intolérable que des êtres inférieurs montrent une quelconque forme d'opposition à notre domination. Septimus m'arrachait de plus en plus d'informations qui pourraient remettre en doute mes compétences... D'autant plus que mes essais de pilotage l'avaient contraint à reprendre les commandes brusquement. Par ailleurs, le vaisseau semblait aller à une plus vive allure, il ne me tardait de découvrir ce nouveau monde inconnu.

- Je ne me suis jamais rendu à Illusiopolis.

Une nouvelle tentative de changer complètement de sujet, cette fois pour parler de cette mission : j'espérais bien qu'il me réponde en partageant toutes ses informations à propos du monde. Il me serait bien plus difficile de gérer les opérations avec efficacité en ne sachant rien d'autre que l'objectif, à savoir de la drogue, en quantité. Ce ne serait pas une fois là bas qu'il faudrait réfléchir à un plan.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 26 Jan 2019 - 19:25

Comment pouvait-il simplement décrire Illusiopolis à Kuro ? La ville… n’avait rien d’une ville. La vie là-bas était un constant effort pour simplement respirer quelques minutes de plus. L’ambiance était malsaine, et les personnes qui y allaient plus que douteux.

-Et bien si je devais te résumer rapidement… Imagine la Cité du Crépuscule. Seulement, au lieu d’avoir la paix, tous ceux qui désirent le pouvoir ont leur propre escouade, et n’hésitent pas à s’attaquer les uns les autres. Les civils sont pris entre deux feux, et soit ils meurent, soit ils prennent eux-mêmes les armes. Là-bas, tu dois être constamment sur tes gardes.

Ou être suffisamment fort pour ne pas en avoir besoin. Avec les rares et brèves incursions qu’il avait fait dans cette ville malfamée, le maître de la keyblade n’avait pas eu de grandes difficultés à prendre ce qu’il voulait et fuir. Aujourd’hui ne serait pas la même histoire. Lui et Kuro seraient obligés de rester plus qu’il ne le souhaitait. Et pire encore, d’y revenir illico pour récupérer davantage de produit.

-Notre mission est loin d’être facile. Je ne sais même pas si on réussira à s’en sortir vivant, lança-t-il en évitant les débris d’un vaisseau. Afin de savoir comment nous allons nous y prendre, j’aimerai savoir tes capacités pour former un plan solide.

Solide… quelle blague ! Le nouvel instructeur savait qu’aucun plan ne résistait longtemps à la réalité. Tous déraillaient très rapidement, et il ne restait plus que l’expérience et l’instinct pour sauver sa peau. Le blondinet avait-il assez des deux ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 27 Jan 2019 - 22:57
Si ce monde était aussi charmant qu'il me le décrivait, alors il ne me tarderait d'arriver à destination pour pouvoir observer le climat dont il m'avait fait l'éloge. S'il pensait que nous ne ressortirions pas vivant de cette mission, j'étais au contraire bien optimiste quant aux résultats. Je le devais, car je n'avais tout simplement pas le droit à l'erreur. Pas si je tenais à atteindre mes objectifs. J'en avais assez de l'échec, tout ce à quoi j'aspirais désormais, c'était la victoire. Peu importe les moyens qu'il me faudrait employer, si je devais commettre des actes complètement indignes de ma personne ou si je devais prendre peu de plaisir à cette mission, je ne souhaitais pas goûter à nouveau au goût amer de la défaite.

- Je suis avant tout un mage. Je maîtrise la magie élémentaire, mais j'ai aussi quelques autres atouts...

L'atout dont je parlais, il s'agissait de cette bulle capable de faire tomber brièvement mes cibles dans les bras de Morphée. Une capacité que je ne saurais expliquer, que j'avais été capable d'utiliser pour prendre la fuite face à cette infâme sorcière et que j'avais récemment été capable de réutiliser en situation réelle grâce à des efforts de concentration. J'avais fort confiance en ma capacité à reproduire l'exploit, mais je n'avais vu de mention à cette magie dans aucun livre que j'avais pu consulter à la Bibliothèque de la Cité du Crépuscule où je passais désormais davantage de mon temps libre.

- Cependant, je peux aussi me battre au corps à corps.

Suite à cette phrase, je sortis l'une des lames que j'avais dissimulé dans l'une de mes poches, la fis tournoyer tel un vulgaire jouet, fis quelques gestes en m'imaginant une cible, sa gorge ainsi que le magnifique trou que je pourrais y faire. Je me retins de faire un lancer de couteau pour étendre ma démonstration. Il me semblait assez inutile de trop me venter, surtout après... Avoir si malhabilement esquivé des questions gênantes. Enfin, je conclus avec la question la plus prévisible :

- Et toi, de quoi es-tu capable ?

Je le savais capable de créer des sortes de clones de lui-même, une arcane tout à fait stupéfiante par son efficacité que j'aimerais bien pouvoir reproduire un jour mais quelles autres surprises l'instructeur pouvait-il réserver ?
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 27 Jan 2019 - 23:39

Vu son ton fier et la manière dont il brandissait son couvert… Septimus ne pourrait pas trop compter sur ses capacités si ça tournait mal. Pas face à un gang en tout cas. Pour les petites brutes isolées, il pourrait faire l’affaire. Peut-être.

-Mes capacités sont plus ou moins identiques aux tiennes. Je pense que la seule chose qui nous sépare, c’est l’expérience.

Une unique chose… mais qui faisait la différence entre vie et mort. Il était hors de questions de les chercher, de s’imposer en force. Ce qui allait parfaitement au maître de la keyblade. Il ne désirait pas se battre. Notamment parce que s’ils optaient pour cette option, il n’aurait pas les moyens de connaître les effets, et la qualité de la drogue. Il n’introduirait pas de la camelote mortelle dans les rues de la Cité du Crépuscule.

-Comme nous sommes similaires, notre marge d’action est… considérablement réduite. Notamment parce qu’un couteau sera parfaitement inutile contre des armes à feu. Je te déconseillerais de le sortir à Illusiopolis. À moins que tu souhaites finir troué de plombs.

L’instructeur espérait que son discours calmerait les ardeurs du chiot fou. Qu’il soit un bon soldat – aux capacités médiocres – ou un avide de pouvoir, dans les deux cas, il devrait tenir à sa vie pour réussir la mission. Enfin, c’est ce qu’il espérait.

-Avant toute chose, il faudra qu’on repère les groupes qui vendent la marchandise. Ca ne sera pas trop compliqué à faire cependant… Il jeta un regard au manteau blanc éclatant de son partenaire. Oublie le blouson. Non seulement ça fait une cible trop juteuse pour que certains passent à côté de l’occasion, mais le blanc pourrait évoquer à certains des justiciers à la recherche de sensations fortes. Exciter, ou provoquer, ces mecs n’est pas la meilleure des idées.

Jack avait bien voulu discuter… Une fois qu’il avait été à sa merci. Skinner avait tout bonnement refusé, et ne souhaitait que la soumission pure et simple, sans contestation. Lequel de ces deux modèles était le plus fréquent ? Pour des vendeurs, très certainement celui de Jack. Cependant… c’était une guerre de pouvoir sans arrêt là-bas. Les survivants devaient plus souvent appartenir au type de Skinner.

-Il y a des chances que pour ne serait-ce que les approcher, nous soyons obligés de nous soumettre. Donc je ne veux surtout pas que tu manifestes le moindre égo dans un moment pareil ! Lâchant les commandes l’espace d’une seconde, il lui attrapa le poignet, et le força à laisser tomber son arme. Même mon expérience ne me dispense pas d’être prudent, et de me soumettre à autrui, quand bien même je serais capable de l’écraser en duel. Ne fais pas d’erreur, et tout se passera bien.

Le manchot lui sourit un instant, rassurant et confiant, avant de reporter son attention sur l’espace devant eux. Déjà, au loin, il voyait une minuscule boule de lumière. Ils approchaient d’Illusiopolis, et ils avaient encore beaucoup de choses à mettre au point avant d’atterrir.

-Nous allons nous séparer afin de trouver le plus grand nombre d’emplacement de gangs que possible. Ensuite, nous nous rejoindrons, et nous irons les voir. Il nous faudra vérifier la qualité de la drogue, et ses effets. Si elle convient, nous pourrons marchander pour en avoir. Cependant, je ne sais pas comment vérifier les dires de nos chers vendeurs sans mettre en péril notre santé physique et mentale. Tu as une idée ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Lun 28 Jan 2019 - 22:24
Mes yeux fusillaient du regard Septimus suite à sa longue tirade. L'instructeur était de la race des personnes que j'exécrais au plus haut point : ceux qui me traitaient tel un enfant en tentant de contrôler le moindre de mes faits et gestes. Je pris une grande inspiration... Puis une expiration. C'était le meilleur moyen pour moi de garder contenance et montrer un peu de self control dans cette situation. Je ne le mettrais pas en pièces, cela nuirait aux besoins de la mission et ne ferait que prouver mon incompétence qu'il s'évertuait à démontrer depuis le début de notre discussion. Cependant, je ne pourrais réprimer cette irrépressible envie de répondre à chacune de ses paroles, maintenant qu'il semblait en avoir terminé, en ignorant pour le moment sa question. Nous approchions à priori du monde, un minuscule point lumineux apparaissait au loin. Tant pis si je le déconcentrais sur l’atterrissage qui pourrait s'en suivre.

- Je ne serais pas envoyé dans des missions de plus en plus dangereuses si j'étais un vulgaire enfant que tu dois babysitter. Cesse immédiatement de me traiter comme tel, crachais-je à son égard d'un ton ferme et sérieux en découpant chaque syllabe pour qu'il puisse avoir tout le loisir de les analyser. S'ils ont des armes à feu, mes lames risquent en effet d'être inutiles.

Je fis une courte pause pendant laquelle je profitais de ramasser la lame qu'il ne s'était pas dérangé de me contraindre brusquement à lâcher d'une façon qui m'avait fortement déplu. Il n'y avait pas de chef d'opération ici, juste deux blonds prêts à tout et n'importe quoi pour parvenir à leurs fins. Seuls les bien plus forts étaient en droit de commander aux plus faibles et je ne l'estimais ni de la trempe des plus puissants, ni je ne m'estimais comme un de ces soumis que j'avais déjà pu rencontrer dans plusieurs mondes. Il n'était pas dans mes intentions d'être parmi ceux qui obéissaient aveuglement.

- Je sais me soumettre lorsque c'est nécessaire à mes plans, je ne serais même pas vivant si ce n'était pas le cas. Tu ne devrais pas être inconnu au sort qui pourrait être réservé à quiconque défiant l'autorité de Death ? Le pantin qui siège désormais à ses côtés en est un bel aperçu.

Oh combien j'étais satisfait d'avoir pu voir comment toute la fierté d'une telle femme avait pu totalement s'évanouir, piétinée par le digne dirigeant. Nombreuses étaient les personnes, même parmi celles qui n'en valaient pas la peine, pour lesquelles j'avais fait des courbettes afin d'obtenir des maigres informations. Mon entretien avec l'alchimiste en était un parfait exemple : je l'avais laissé diriger la conversation, juste afin de faciliter toute demande que je pourrais lui faire.

- Je n'emporterai pas mon manteau dehors, puisque cela pourrait nuire à la mission. Le plan me convient, il vaut mieux se séparer pour couvrir plus de terrain. Pour tester la drogue, je pense que le plus simple serait de rechercher les drogués du quartier, de leur en offrir à un bon prix et de constater les effets en personne.

J'avais tant palabré que je n'en avais pas remarqué que nous étions arrivé à destination : nous étions en train de survoler une gigantesque ville. Nous étions assez éloignés et pourtant il m'était possible d'observer des bâtiments si immenses que cela m'en semblait impossible. Tout un monde s'offrait à moi, un titanesque éventail de possibilités et mes yeux pétillaient, habités par l'envie de les explorer sans attendre.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Lun 28 Jan 2019 - 23:40

La fierté était probablement la qualité la plus répandu au sein de la Coalition Noire – avec l’ambition. Seulement, elle était tellement poussée qu’elle en devenait un défaut fatal. Si le chiot fou voulait se débrouiller seul comme un grand… Soit. Septimus aurait bien assez à faire à s’occuper de lui-même. Il passa donc sous silence cet éclat, ne cherchant plus à le protéger, ou à l'éduquer. Qui était-il pour lui de toute façon? Personne. Seul William comptait à ses yeux parmi tous les membres du groupe.

-Ce n’est pas une bonne idée. S’ils sont déjà drogués, ils pourraient avoir une tolérance à la drogue, ne pas subir les plus petits effets. Ou au contraire, facilement faire une overdose à cause de tout ce qui circule dans leur système.

La seule option qu’il restait… C’était de trouver des candidats sains, prêt à subir ce vice. S’ils tentaient eux-mêmes d’en prendre, ils courraient le risque d’une overdose à force de visiter les différents fournisseurs – sans parler de perdre leur concentration. Peut-être que si le maître de la keyblade était suffisamment soumis, les membres des gangs accepteraient de prendre leur propre produit ? Il n’y avait probablement aucune chance que cela marche.

-Est-ce que tu as des connaissances en alchimie ? Ou est-ce que tu connais quelqu’un qui pourrait analyser les produits ? Dans ce cas, nous n’aurions qu’à ramener des échantillons pour sélectionner la meilleure marchandise possible, la moins nuisible aux habitants.

Si Kuro lui répondait positivement… Son idée pourrait marcher. Son idée sauverait sûrement des vies. Son idée… ne le tourmenterait pas autant que s’il y allait à l’aveugle.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mer 30 Jan 2019 - 12:12
Hélas, Septimus avait sûrement raison et je m'étais bien senti ignare et con sur ce coup au sujet des effets de la drogue... Et ça ne faisait que probablement confirmer ses inquiétudes quant au fait que je ne sois d'aucune utilité dans les recherches. Cependant, il aurait des surprises, je me l'étais promis, il regretterait ses paroles, je lui prouverais qu'il se méprenait totalement à mon sujet... Et je veillerais à ce que jamais il ne me traite à nouveau de cette façon. J'avais moi-même aussi songé à une seconde option, celle de sélectionner quelques civils et les utiliser comme cobayes de force s'il le fallait. Mais cela risquerait de trop attirer l'attention et bien que je détestais l'instructeur, j'écouterais la moindre de ses mises en garde en attendant d'avoir ma propre opinion sur ce monde qui me semblait déjà splendide.

- Nous avons un alchimiste, Salazar Regale. Son laboratoire se situe dans le manoir, près des cachots. J'ai eu l'occasion de le rencontrer, alors que le nouveau pantin de Death tentait désespérément d'échapper à ses filets. Il s'agit exactement du genre d'hommes avec lesquels il ne faut pas faire preuve d'égo si l'on souhaite obtenir quoi que ce soit de lui, je l'ai vite compris.

Je fis une pause de quelques instants, mes yeux s'étaient à nouveau perdus à travers la baie vitrée, en songeant à quelle approche serait la plus appropriée pour l'approcher une seconde fois. Peut-être serait-ce aussi l'occasion de lui faire la demande que j'avais remis à plus tard suite aux évènements troublants de la journée. Il faudrait probablement passer par la voie la plus courante, je préférerais éviter qu'il soit d'une humeur exécrable : je n'avais pas la moindre envie de me confronter à sa science. Ses produits pouvaient représenter un grand danger, sûrement même mortel.

- Je pense que c'est une bonne idée. Nous pourrions essayer d'obtenir quelques échantillons de plusieurs drogues et les lui amener pour des analyses. Ensuite, nous n'aurions qu'à revenir et... Récupérer le produit en quantité plus conséquente. Connaissant le scientifique, il faudrait probablement appeler Géraldine dès maintenant pour prendre un rendez-vous d'urgence... Nous serions assurés de la qualité.

Une seconde pause pour laisser le temps au blond d'ingérer toutes les informations que je venais de lui envoyer, sans lui laisser l'opportunité de prendre la parole. Je poussai un soupir, sachant quels étaient les désavantages de cette approche :

- Les problèmes de cette méthode, c'est que cela serait assez chronophage : nous devrions attendre les résultats, en plus de devoir effectuer plusieurs trajets pour obtenir des quantités suffisamment conséquentes. De plus, l'ordre de mission indique que notre alchimiste refuse de s'abaisser à produire la drogue... Il refuserait peut-être d'analyser les échantillons, c'est une éventualité. Il faudrait peut-être passer un appel pour s'en assurer.

L'idée n'était pas mauvaise, elle évitait d'attirer les regards en enlevant un innocent, mais nous devions nous assurer que l'alchimiste serait disposé à nous offrir son expertise. Maintenant, qu'en pensait le conducteur ?
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 30 Jan 2019 - 22:44

-Ne t’en fais pas pour ça. Je m’occuperai de prendre rendez-vous, et je lui dirai à quel point c’est urgent. Et puis de toute façon, nous n’avons pas le choix, les talkies-walkies ne marchent pas entre les mondes.

Septimus amorça la descente du vaisseau, en douceur, à la station Shinra. Il n’aimait pas dépendre des gens de la compagnie spatiale mais dans ce monde et vu le temps que leur prendrait leur mission… Hors de question que quelqu’un abîme davantage son vaisseau – ou pénètre encore à l’intérieur.

-Pour couvrir plus de terrains, il va falloir se séparer, et aller vite, dit-il en sortant le masque de sa poche. Je ne saurais trop te conseiller d’être aimable avec les gens. Si tu fais le paon, personne ne voudra te parler. Et puis eux risquent de mal le prendre, finit-il en l’enfilant.

Puisque le chiot fou voulait se débrouiller seul, le manchot n’allait pas se faire de soucis pour lui. S’il revenait vivant, tant mieux. Sinon… il espérait qu’il avait quelqu’un pour le pleurer. C’était peu probable. Les gros égos avaient tendance à faire fuir les gens.


-Je vais à droite. On se rejoint d’ici… une petite heure. Deux grand maximum si tu as de la chance avec la population locale.


Dernière édition par Maître Septimus le Mer 6 Fév 2019 - 3:26, édité 1 fois (Raison : Erreur dans le surnom de Kuro)
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Lun 4 Fév 2019 - 20:20
- Dans ce cas, j'irai à gauche.

Avant de quitter le vaisseau, j'avais pris soin de suivre le conseil avisé de Septimus en retirant l'imposant manteau blanc qui me recouvrait, laissant apparaître le reste de ma tenue qui était somme tout assez sobre : une veste noire et un pantalon bleu foncé, un choix qui heureusement se fondait totalement dans le décor ambiant. Évidemment, bien qu'elles seraient probablement inutiles, j'avais dissimulé deux lames dans chacune de mes poches. Cela me permettrait de me défendre en cas de problème, sans manquer d'armes de lancer. Mon regard se détacha assez vite de mon partenaire : une à deux heures passeraient bien vite, surtout dans un monde que je ne connaissais pas.

A l'image de la Cité du Crépuscule, ce monde semblait plongé dans une obscurité permanente. Le phénomène serait probablement difficile à expliquer car contrairement au monde auquel je m'étais habitué, celui-ci n'avait pas de soleil noir. En fait, il ne semblait pas y avoir le moindre astre dans le ciel. Les seuls objets que je pouvais y observer, c'étaient les immenses bâtiments qui m'entouraient. Malgré tout ce goût pour la grandeur, il ne semblait pas y avoir beaucoup d'habitants dans les rues, ça en donnait presque un aspect inquiétant à mon environnement. Je pris hasardeusement la direction d'une ruelle. Si je souhaitais rencontrer des personnes peu recommandables, ce serait probablement le plus simple. J'allais certainement pas demander où trouver de la drogue au premier passant du coin.

Rapidement, je fis marche arrière : peut-être qu'ils ne pourraient pas m'indiquer où en trouver, mais il y avait bien des lieux différents pour obtenir des informations. Aller à la rencontre du premier type louche venu m'apporterait sûrement des ennuis, c'est déjà pour cette raison que j'avais du laisser tomber ce blanc, une couleur que j'aimais d'une façon particulière. Une teinte attirante, voyante, forte, extrêmement familière, me semblant empreinte d'une grande légèreté, liberté. Une couleur qui m'évoquait tant la grandeur que la sécurité. Le lien qui me rattachait à cette nuance était intense, comme en témoignait mon choix d'enfiler si souvent un manteau de cette couleur.

Je m'engouffrais dans le dédale de rues d'Illusiopolis pour commencer cette quête à la drogue. Du regard, je recherchais une quelconque personne qui pourrait m'aiguiller vers un quelconque lieu où je pourrais probablement mieux me renseigner, mais même après une rue traversée, personne. Les civils évitaient-ils tant les rues ? Ce monde était-il aussi malsain que l'instructeur me l'avait décrit ? Soudain, un terrible grondement métallique émanant de derrière-moi me sortit de mes pensées. Mais qu'est-ce qui pouvait bien avoir provoqué un tel tintamarre ?
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 6 Fév 2019 - 3:48

Septimus partit d’un pas rapide dans la direction qu’il avait choisi, laissant le chiot fou se débrouiller seul. S’il était déjà venu, il n’avait jamais pris ses marques. En revanche, il connaissait déjà quelqu’un qui pourrait lui servir de guide. L’homme qu’il avait agressé, lui volant le matériel de soin. Ce dernier se souviendrait de lui donc il saurait qu’il fallait lui obéir. Nul besoin de menacer le premier pauvre bougre venu.

La dernière fois, le nouvel instructeur l’avait rencontré près d’un bar, le Red String Club. Il ne doutait pas que son futur guide, malgré l’agression, n’avait pas quitté son territoire de prédilection. Après tout, au contraire de la Cité du Crépuscule, les habitants de cette ville étaient habitués à la violence, souvent gratuite, de leurs congénères. Contrairement aux gardes noirs qui devaient faire attention à ne pas trop pousser la population vers le camp des rebelles… ici il n’y avait aucun chevalier en armure pour défendre les autres.

Sur son chemin, le maître de la keyblade croisa plusieurs mendiants, parfois jeunes, parfois vieux. Son regard ne s’attardait jamais longtemps sur eux. C’était triste mais… il s’en fichait royalement. Il ne les connaissait pas. Aucun d’entre-eux ne pouvait l’aider, ou aider William. S’il commençait à s’intéresser de toute la misère du monde… il serait broyer avant de s’en rendre compte. Avant d’avoir pu faire quoi que ce soit pour ceux qu’il aimait.

Au cours de ses voyages, le manchot était tombé sur une page de journal intime, probablement d’un membre de la lumière. Il n’avait aucune idée de qui étaient ces gens dont il faisait mention – à part l’insensible Primus – mais il devait avouer que son regard sur la vie était… juste. Chacun avait besoin d’un équilibre. Toute sa vie, il avait tenté de repousser les ténèbres comme Dee le lui avait appris. Lorsqu’il avait senti qu’il perdait cette lutte, il s’était raccroché à ses amis pour remplacer la lumière qui lui manquait. Aujourd’hui il était seul. Aujourd’hui, il devait apprendre à vivre avec ses ténèbres avant d’espérer atteindre un quelconque équilibre.

Voilà pourquoi l’ancien mercenaire avait besoin de William. Et aux vues des échos qu’il avait entendu sur l’état de son ami, il avait clairement besoin de lui aussi. Il était temps de lui rendre la pareille. Et ça commençait par retrouver ce petit marchand de pacotille.


-Il n’est pas devant le bar… Où je vais maintenant ? Murmura-t-il.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 10 Fév 2019 - 11:44
Une poubelle métallique. Qui diable utilisait encore quelque chose d'aussi bruyant ? En me retournant, j'aperçus un corps affalé contre la poubelle, un corps d'homme. Deux autres l'observaient d'un air assez... Agressif. Ils étaient sûrement pas là pour parler de la pluie et du bon temps. Sans réfléchir longuement, je me mis à courir à toute vitesse, m'engouffrant dans le dédale urbain, tournant dès qu'il y avait un embranchement disponible. Pas un regard en arrière, je préférais ne pas détacher mon attention de ma course, tant que je ne serais pas sur d'être suffisamment loin. Malgré la précipitation, je pus remarquer que cette rue vide n'était qu'un hasard : j'apercevais des hommes et des femmes, certains mieux vêtus que d'autres.

Après quelques minutes, je fis halte, personne ne semblait m'avoir suivi et je ne saurais absolument pas dire où j'étais ni d'où je venais. Adossé contre le mur, je repris un peu mon souffle. Ça ne commençait pas bien, mais au moins, j'avais évité de peu les ennuis... Pour le moment. Je repris la route, très vite je pus rencontrer une personne, un type qui semblait assez âgé, qui n'avait pas toutes ses dents, des vêtements qui semblaient perdre leurs teintes au point d'en sembler à peu près grisonnants. Il portait un chapeau noir troué aussi et à sa main, une bouteille. Il ne dégageait pas une bonne odeur.

- Bonsoir, où est le bar le plus proche ?

L'homme me jeta un regard, mais ne daigna pas répondre, il continua de boire en m'ignorant totalement. Heureusement que je savais me contrôler, parce que j'avais en moi cette envie de lui faire un trou de plus, mais pas seulement dans ses vêtements. Mon regard se détacha assez vite de ce vieillard seul et alcoolique, je n'en tirerais probablement rien. J'étais dans l'impasse, il fallait que je trouve quelqu'un, n'importe qui qui puisse et accepte me renseigner.
Erik Woods
Erik Woods
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue116/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (116/500)

XP :

le Dim 10 Fév 2019 - 16:48
Erik devait décidément avoir la mine trop sympathique. Le jeune Charles l’avait laissé, quoi, deux minutes ? Le temps d’aller récupérer, auprès d’un informateur particulièrement tatillon, quelques informations sur les enlèvements qui avaient cours dans la Dark City ces derniers temps. « Bouge pas d’là, il me parlera pas si tu débarques » que le petit lui avait dit, remettant une mêche brune derrière son oreille. Alors l’escroc avait attendu.
Il ne s’était pas montré spécialement ouvert à quoi que ce soit ! Adossé à un mur, les mains dans les poches de sa veste en cuir brun, le col relevé (c’est qu’il fait frisquet dans un monde sans soleil), il jetait juste un œil distrait aux passants qui allaient et venaient.

Mais ses yeux avaient croisé ceux d’un jeunot un peu frêle, qui errait avec un air perdu. Il l’avait vu tenter d’aborder un jeune couple, mais ils l’avaient esquivé comme on esquive les donneurs de prospectus. Alors, peut-être était-ce que le garçon avait vu, dans cet échange de regards, une invitation (ce n’en était pas une)… ou peut-être était-ce qu’Erik n’avait rien d’intimidant et demeurait donc abordable (c’était vrai)… mais toujours était-il que l’errant vint dans sa direction.

L’escroc soupira doucement, recalant son bonnet et attendant calmement que son interlocuteur impromptu parvienne à son niveau. Il n’avait pas l’air d’un individu spécialement menaçant. Veste sombre, pantalon pareil… il faisait couleur locale. Ses poches semblaient un peu bombées, et impossible de savoir ce qu’il baladait mais… si Erik le jaugeait bien, il pouvait facilement le maîtriser. Alors il ne s’en inquiétait guère. Le petit n’en imposait pas, et sa chevelure blonde, abondante, ondulée, n’était pas pour lui donner un air plus farouche. Par contre, il dégageait ce petit il-ne-savait-quoi de dérangeant qu’avaient les mages. Bah, tant qu’il te balance pas des brasiers à la figure… se souffla le jeune homme, pour lui-même.

— Un bar. Son inconnu du jour cherchait un bar. Voilà qui était surprenant, car Illusiopolis n’en manquait pas. Devoir demander son chemin pour une tâche pareille laissait supposer qu’il était tout à fait étranger à la Dark City. Alors… le Blue Dragon donnait juste à côté, mais c’était un coin cosy pour malfrats avec un petit paquet de munnies dans la bourse. Puis, il fallait un code pour y entrer de ce qu’on disait, et Erik ne le connaissait pas. Autant le dire, si le petit blond voulait juste « un bar, » alors le Blue Dragon n’était pas l’adresse la plus accessible. Dans ce cas…

« Tu continues un peu par là, commença-t-il, lui indiquant la voie d’une main, sur vingt mètres. Tu tournes à gauche, la ruelle à l’angle de laquelle t’as une pharmacie. Tu vas déboucher sur une rue plus grosse, un peu comme celle-ci. Normalement, juste en face de toi, t’auras Chez Régis. Tu peux pas l’louper, l’enseigne est pleine de néons avec des flèches jaunes, roses et oranges. C’est un coin sympa pour prendre un verre. »

L’escroc ne cherchait même pas à s’étonner de cette quête « d’un bar. » Il y avait des poivrots partout, et si le jeunot en voulait plus, ou voulait autre chose… eh bien il s’en fichait. Qu’il se débrouille, ce n’était pas son affaire. Ah. De l’autre côté de la rue, Charles sortait de l’épicerie, lui faisant signe. « Bon, j’y vais. Bonne journée, » dit-il tranquillement avant de quitter le voyageur, délaissant son bout de mur. N’ayant pas spécialement envie d’entamer une conversation, il ne prêta pas attention à une envie éventuelle du petit jeune, de poser plus de questions. S’en étant écarté, sa conscience l’invita toutefois à y jeter un dernier regard, ennuyé. Ce gosse était totalement paumé. Les épaules de l’escroc s’affaissèrent, et il se retourna pour un conseil, simple. Une dernière parole. « Te fais pas r’marquer, et essaie de pas avoir l’air trop perdu. Les étrangers ça s’repère facilement, et c’est ciblé. » Un bref salut de la main, et il se remettait en route. Bonne action de la journée ? Fait. En quelques pas, Erik était arrivé auprès de son collègue. Charles, debout à côté de sa récente acquisition, une mobylette tout ce qu’il y avait de plus simple (et donc parfaite, selon son propriétaire), l’avisait avec un sourire satisfait. La pêche devait avoir été bonne. Bien.

A peine quelques mots échangés, et ils étaient partis.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 10 Fév 2019 - 20:14

Le manchot commença sa recherche en prenant une ruelle au hasard. Après tout, la seule chose qu’il savait, c’était qu’il faisait ses magouilles ici. Donc un chemin ou un autre, qu’importait ? Il devrait très certainement fouiller toute la zone pour le retrouver.

Sur le chemin, Septimus croisa quelques personnes passablement ivres. Baissant la tête, il fixa ses pieds, et s’assura de ne rentrer dans aucun d’entre eux – malgré leur démarche imprévisible. Une ou deux fois, un des ivrognes lui cria après, avide d’un bon combat contre une proie facile. En réponse, il accéléra le pas. Il n’avait ni besoin de l’attention, ni de la fatigue que cela impliquerait. En revanche… il était content de voir que mêmes les idiots le sous-estimaient à cause de son bras manquant. Peut-être que les gangs baisseraient leur garde comme ça ?

Pris dans ses pensées, concentré dans cette attitude soumise, le maître de la keyblade faillit manquer son guide. Dans une ruelle perpendiculaire, particulièrement sombre, il semblait marchander avec deux gamins. Lorsqu’il s’approcha d’eux, les enfants partirent en courant. Le plus petit manqua de voler l’objet des mains du receleur. Une fois qu’il fut suffisamment proche pour observer ce que c’était, malgré l’obscurité, il vit qu’il s’agissait d’une grosse cuisse de gigot.


-Comme on se retrouve Crash.

-T’es qui toi ?

-Tu peux toujours procréer ? Lança-t-il amusé.

Une pâleur de mort s’installa sur son visage. Pour sûr, il se souvenait de l’homme qui l’avait frappé dans ses bijoux. Puis qui était revenu lui briser le bras. Avant qu’il ne pense à s’enfuir, l’instructeur des gardes noirs passa son bras autour de son cou.


-J’ai encore besoin de tes services. Si on discutait un moment ?
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 10 Fév 2019 - 21:53
- Merci.

A peine un homme m'avait-il fugacement donné des indications pour rejoindre le bar et un conseil qu'il était déjà reparti. J'aurais eu d'autres questions, mais il était déjà reparti après mon remerciement. Avais-je vraiment l'air si perdu que ça ? Après quelques instants de réflexion, je compris que je devrais essayer d'endosser un rôle différent, agir d'une façon moins naturelle, plus proche... De quelqu'un qui connaitrait les lieux. Je fis de mon mieux pour cesser de dévisager toute personne et tout bâtiment autour de moi. S'il m'avait traité comme un enfant étranger perdu, il valait mieux agir comme quelqu'un qui savait déjà où il était... Au moins de loin. Rapidement, j'aperçus la pharmacie qu'il m'avait évoqué plus tôt puis une grosse rue et...

Chez Régis. Impossible de rater le bâtiment en effet, comme l'inconnu me l'avait décrit, au moins trois néons avec des flèches colorées indiquaient le bâtiment. Sous la flèche jaune, un néon en forme de choppe remplie de bière. La façade vitrée laissait entrevoir un intérieur assez éclairé et surtout... Peu de clients. Hormis que le lieu ne semblait pas bien louche, je pourrais peut-être en tirer quelques informations. Peut-être est-ce que je devrais jouer la carte de la franchise, sans cacher que j'étais étranger ? De toutes les façons, ça serait bien difficile de le cacher dans une conversation. Rien ne coûtait d'essayer. Après avoir poussé la porte, je vins directement à la rencontre du barman. Un jeune homme, plus grand que moi, sûrement dans la vingtaine d'années.

L'homme semblait assez... Ordinaire. Ses yeux avaient une teinte située entre le vert et le bleu, ils attiraient assez l’œil. Ses cheveux étaient longs, châtains, attachés en queue de cheval. Il avait une petite barbe, peu visible et un grand sourire accueillant en me regardant. Il était vêtu d'un costume noir assez sobre ainsi que d'un tablier blanc qui ne faisait qu'attirer davantage l’œil.

- Bonsoir, je voudrais bien une limonade s'il vous plaît.

Parler comme un garçon bien élevé n'était pas une chose à laquelle j'étais habitué, aussi je ne pouvais m'empêcher d'afficher un sourire un peu gêné dans cette situation. L'homme me salua à son tour puis après m'avoir détaillé de la tête aux pieds quelques instants me servit la boisson, moyennant six munnies évidemment, rien n'était gratuit.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Dim 10 Fév 2019 - 22:49

-Comment va ton bras ?

-Il est toujours un peu raide, répondit-il sèchement.

-Tu m’en vois désolé. Mais tu connais les risques du métier.

-Qu’est-ce que tu me veux encore ? J’ai pas de bras à te fournir !

-Ne t’en fais pas pour ça, c’est pour autre chose que je viens te voir. Il fit une pause, et les dirigea vers des caisses qui ne paraissaient pas trop sales, le forçant à s’asseoir avec lui. J’ai rejoint un petit groupe qui cherche à introduire de la drogue quelque part.

-J’en ai pas ! Tu peux me laisser tranquille alors ! Répliqua-t-il rapidement, tentant de se dégager.

-Je le sais ça, continua-t-il d’une voix calme, sa prise plus ferme encore. Je voudrais juste des informations. Tu vis ici depuis des années, tu erres dans ces rues crasseuses tous les jours. Tu dois bien savoir quel gang vend la marchandise, qui est prêt à traiter avec un étranger.

-N… non, dit-il faiblement.

-Ou à défaut, connaître quelqu’un qui le sait lui. Il serait… regrettable qu’il t’arrive un nouvel incident Crash. Je ne suis pas là pour ça. Alors pense longuement à ce que tu veux me répondre. Et dans quel état tu veux repartir après ma nouvelle visite.

Les larves comme lui craquaient rapidement. Il suffisait simplement de savoir les pousser dans la bonne direction. Quelle que soit sa réponse, Septimus aurait les informations qu’il souhaitait très rapidement. Il espérait que le chiot fou s’en sortait aussi bien que lui. Qu’il avait réussi à abandonner son attitude hautaine.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Mar 12 Fév 2019 - 20:45
Je regardais le vide, songeur, buvant une gorgée de la boisson gazeuse. Le goût me semblait amer. Autant que les résultats que j'avais obtenu récemment. Je réfléchissais à une façon d'approcher le problème... De demander à quelqu'un où trouver de la drogue. Je fis un regard vers l'arrière, pour uniquement remarquer que l'intérieur était bien plus charmant que ce qu'on pourrait en attendre. Des tables et des chaises, à priori en chêne étaient disposés ici et là dans la pièce. Le lieu était assez lumineux, quelques éclairages cylindriques étaient disposés de façon à procurer suffisamment d'éclairage aux clients assis, sans pour autant les aveugler. Pour s'accorder aux tons des lieux, des supports en bois étaient disposés sur les tables pour y déposer les verres emplis de diverses boissons et cocktails.

Un groupe de jeunes était attablé vers le fond et semblait plaisanter en toute légèreté. Il était hors de question d'aller à leur rencontre, cela ne fonctionnerait pas, ils voudraient vite se débarrasser de moi. Mon regard retourna au devant. Derrière le barman, trois longues étagères de bouteilles de toutes sortes. Peut-être devrais-je simplement demander au barman ? Mais comment ? Il ne me prendrait jamais au sérieux. L'homme semblait avoir vaqué à ses occupations depuis qu'il m'avait servi, mais il était sûrement ma seule chance.

- Je ne suis pas du coin. Est-ce que vous connaîtriez quelqu'un par ici qui vendrait de la... drogue ?

Le murmure semblait l'avoir atteint puisqu'il semblait avoir soudainement tressailli suite à cette question probablement imprévue. Demander d'une façon aussi directe n'était sûrement pas la plus brillante des idées qui puisse m'être venu à l'esprit, mais qu'est-ce que je pouvais faire d'autre, seul ? Le jeune homme m'observa quelques instants, hésitant puis me lança d'une voix réprobatrice :

- Les enfants ne devraient pas poser ce genre de question.
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue102/500Une simple transaction Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Mer 13 Fév 2019 - 5:12

Crash lui fournirait bientôt les renseignements qu’il souhaitait avoir. Mais ensuite, que devait-il faire ? Rejoindre son vaisseau et attendre Kuro pour visiter ensemble les gangs ? Être en duo ne serait pas une mauvaise idée pour éviter d’être sans défense. Cependant, le chiot fou paraissait vouloir gérer les choses de lui-même. Avait-il seulement conscience des risques ? Il ne lui restait qu’à y aller seul donc… ce qui ne lui plaisait pas trop. Il préférait davantage passer pour une lavette aux yeux de Kuro… mais rester en vie.

Pris dans ses pensées, Septimus relâcha sa prise. Légèrement. Il n’en fallut pas plus au revendeur pour se dégager prestement, le poussant par la même occasion. Il tomba par terre alors que son informateur se faisait la malle. Grognant, il se redressa, et frotta son manteau. Est-ce que la garde noire avait un pressing ? Il devrait se renseigner en rentrant.

Le keybladeur partit à la suite de sa connaissance, conservant son énergie. Tant qu’il ne le perdait pas de vue, tout irait bien. Il était plus endurant que l’autre, aucune raison d’être plus rapide. Une fois incapable de fuir, il parlerait de lui-même. Restait à savoir s’il devait punir ou non cette tentative de fuite. William lui dirait certainement oui. En tant qu’instructeur, presque un enseignant, il devait aussi mettre en action ses menaces ou sa parole n’aurait plus aucune valeur, et il perdrait son autorité. Mais…

Crash avait déjà bien souffert entre ses mains. S’il parlait rapidement, et qu’il était utile, il ne lui arriverait rien. C’était ce qu’il y avait de mieux à faire. En tout cas, l’ancien mercenaire l’espérait. Qui sait s’il n’aurait pas besoin de lui à l’avenir ? Il ne pensait jamais le revoir lors de chacune de leur rencontre.
Kuro
Kuro
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Une simple transaction Left_bar_bleue139/200Une simple transaction Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

le Dim 17 Fév 2019 - 15:59
- Je ne suis pas un... Enfant.

Le dernier mot était accentué. Mes paroles et mon ton étaient maîtrisées par rapport à ce que je ressentais face à sa réponse irritante. Mon regard était insistant et sérieux, totalement dirigé vers l'homme, mes sourcils froncés, mes bras croisés sur le comptoir. Un léger instant de silence m'indiqua que les clients du fond avaient réagi, mais ils reprirent vite leurs palabres. Le barman continuait de me regarder fixement d'un air sérieux puis il baissa le regard en poussant un soupir, semblant excédé et s'approcha de moi pour me dire dans un murmure :

- Contre une vingtaine de munnies, je pourrais changer d'avis. Cependant, je ne me rend pas responsable de ce qui pourrait t'arriver.

Sans hésiter, je sortis la somme et discrètement, sans la déposer sur le comptoir, je lui laissai jeter un regard sur la monnaie, sans la lui tendre. Les informations d'abord, ensuite il serait rémunéré. Il se retourna pour ouvrir l'un des tiroirs situé sous les trois étagères de boissons, pour en sortir un petit carnet et un crayon. Après quelques minutes, il déchira la page sur laquelle il avait écrit. Un plan semblait y être dessiné, accompagné de quelques instructions. Apparemment, l'indication que j'étais étranger n'était pas passé dans l'oreille d'un sourd. Contre les munnies désirés, il accompagna sa page déchirée de quelques conseils :

- Je t'ai dessiné l'emplacement.

Je finis mon verre avant d'observer le contenu de la page. Il s'agissait d'une sorte de carte que je devinais être celle de la ville, dessinée avec des traits très grossiers. On devinait l'emplacement du bar avec une choppe et deux flèches qui la désignaient de façon très distincte. Quelques points de repère sous forme de dessins étaient désignés et une croix que je présumais être la destination, plutôt éloignée à priori. Il me faudrait sûrement m'enfoncer dans des lieux plus dangereux que ce bar plutôt ordinaire. Après des remerciements brefs et peu chaleureux, je me mis sans attendre en route, sans retourner au point de rendez-vous, malgré que la station Shin'ra soit dessinée sur les plans. Je préférerais vérifier mon information pour éviter le ridicule.
messages
membres