Derniers sujets
Changement de planMer 20 Nov 2019 - 10:18Jack InèrsseBienvenue à la Ville d'HalloweenMer 20 Nov 2019 - 2:14Irelia AlishinaBallade Automnale au Jardin Radieux Mar 19 Nov 2019 - 12:27Arthur RainbowLe vent du jeuMar 19 Nov 2019 - 11:59LenoreDemande de notationLun 18 Nov 2019 - 23:46Chen StormstoutDia de MuertosLun 18 Nov 2019 - 22:16Arthur RainbowCourse à la transitionLun 18 Nov 2019 - 21:09Arthur RainbowL'immortalité saisonnière Lun 18 Nov 2019 - 19:12Arthur RainbowExcavation perverseLun 18 Nov 2019 - 16:03DeathJ'vous ai manqué ?Dim 17 Nov 2019 - 16:17VentusDans l'ombre d'un bouclierDim 17 Nov 2019 - 16:17VentusUn Temple en l'honneur des Arts - IIIJeu 14 Nov 2019 - 20:41Arthur RainbowO Rage devant un MiroirJeu 14 Nov 2019 - 17:42LenoreLe Corps est un Reflet de l'ÂmeJeu 14 Nov 2019 - 17:19LenoreLe Flou du MiroirJeu 14 Nov 2019 - 17:07Lenore
Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
L'agent réflexif à la rescousse. Left_bar_bleue102/500L'agent réflexif à la rescousse. Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 19 Jan 2019 - 21:32
Septimus enleva lentement sa chemise et se regarda dans la glace. Son torse… était criblée de cicatrices. Des lames, des balles, des flèches ou des carreaux. Autant de marques qui étaient un rappel constant de ses échecs, de ses erreurs. De sa faiblesse. Son regard s’éleva légèrement. Il pouvait maintenant y rajouter le moignon de son bras, trophée obtenu par Jack. En dépit des années qui s’écoulaient inlassablement, il restait un perdant. Mais un perdant toujours en vie.

Le manchot avait survécu à tout cela. Il avait survécu aux mercenaires, au Consulat, à ses mois passés avec des hors-la-loi. Il avait survécu aux sans-coeurs et à ses ténèbres. Il avait survécu à son recrutement – et ses deux premières semaines – par la Coalition Noire. En bien comme en mal, le cours de Genesis, et l’absence de soutient qu’il avait espéré, l’avait forgé. Ses discussions avec William également. Le rejet et les menaces de Primus aussi. Et, s’il prenait les choses à l’extrême, sa relation avec le poète maudit Arthur. Depuis combien de temps n’avait-il pas succombé à ses propres ténèbres ? Six mois ? Un an ? Plus encore ?

Le jeune homme… n’était rien de ce qu’il avait souhaité être étant enfant. Richard était mort. Henry avait déserté. Emma devait le détester. Chen… Chen avait du souffrir par sa faute. Il ne sauvait pas la veuve et l’orphelin. Il n’avait pas de famille, et perdait tous les amis qu’il parvenait difficilement à se faire. Sa place dans l’ordre des choses était inexistante. Il ne représentait rien, il ne comptait pas. Cependant, quelque part, cela le rassurait. Au moins son action sur la vie des mondes et de ceux qui les peuplaient en était réduite.

Il prit délicatement le bord du bandage, et commença à le dérouler. Le blond devait nettoyer la plaie, et changer le tissu s’il ne voulait pas de complications. Il prit un bout de coton qu’il imbiba d’alcool – le seul usage qu’il en faisait malgré la leçon du panda. Il serra les dents lorsque la matière entra en contact avec la plaie. Combien de fois avait-il risqué sa vie ? Combien de fois la risquerait-il encore ? Quand sa chance le laisserait-elle tomber ? Il avait beau penser qu’il n’en avait jamais, il n’aurait pu survivre à tout cela par ses seuls talents.

Une fois le bandage en place, il prit les ciseaux qui reposaient sur le lavabo. Son allure de fou aliéné n’avait plus lieu d’être. Le maître de la keyblade était de retour dans un monde civilisé, avec tout le confort qu’on pouvait espérer. Et puis cette image – fragile par sa propre faiblesse physique - avait déjà volé en éclat lorsque Skinner l’avait harponné. À quoi bon garder une barbe qui le démangeait ? À quoi bon garder une chevelure qui le gênait ? Coupant petit à petit poils et cheveux, il retrouva l’allure qu’il avait depuis toujours.

Lorsque sa barbe eut retrouvé une longueur acceptable, il échangea les ciseaux pour le rasoir. L’ancien mercenaire étala la mousse à raser, et commença à débrousser son visage. Quelques perles de sang vinrent immédiatement se former sur cette peau qui n’était plus habituée à un rasage régulier. Il devrait penser à bien les dissimuler. Les charognes étaient attirées par le sang. La moindre goutte faisait l’affaire.

Une fois sa tâche accomplie, le nouvel instructeur se regarda une nouvelle fois dans la glace. Il était un homme nouveau. Et en même temps, il était exactement pareil. Qu’est-ce que ce nouveau chapitre de sa vie allait lui apporter ? Finirait-il complètement de se perdre dans les ténèbres ou parviendrait-il à les dompter complètement ? Pourrait-il aider William ou ne serait-il qu’une gêne pour lui ? Il remit sa chemise en place, puis son veston, avec des gestes lents. Il n’y avait qu’un moyen de le découvrir.
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
L'agent réflexif à la rescousse. Left_bar_bleue1392/0L'agent réflexif à la rescousse. Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Sam 19 Jan 2019 - 21:54
Il y a un point dans le titre, malus, j’suis un déglinguo. Moi qui pensait avoir éradiqué cette vermine qu’est le point dans le titre, il va falloir serrer le vis !

Donc, pour parler du rp…

En soit, j’ai pas grand chose à en dire. Il n’y a, entre guillemet, rien à en dire ! Pas que ce soit mauvais ou bien, c’est entre les deux. C’est entièrement de l’exposition et des faits qui s’avère être de l’histoire de Septimus. Donc, est-ce que j’vais critiquer la vie de Septimus ! Outre le fait qu’il tente de battre le record de Roxas en se baladant dans les groupes, j’ai rien à dire !

La seule chose dont j’peux parler, ce sont de ses choix. Donc, avec ça ? Bah, il y a le choix de venir à la Coalition Noire qui me laisse toujours perplexe. La question du pourquoi me trotte toujours dans la tête et j’me demande pourquoi il n’y a pas le questionnement de savoir pourquoi Death ne l’a toujours pas rencontrer.

Ouais, j’aime que les gens se pose des question. Surtout dans ce qui se passe autour d’eux.

Donc, est-ce qu’être à la Coalition Noire est une bonne chose ?! En sachant que, depuis qu’il est là, il n’a pas cesser de prendre. Maudite Garde Noire, c’était mieux à mon époque ! On se contentait de tuer les gens et de torturer les rebelles. Quelle drôle d’idée d’apprendre la magie.

Donc, voilà, j’ai rien à ajouter.


Très Facile : 4 points d'expérience + 40 munnies + 1 PS en Symbiose !

_______________________________
messages
membres