Maître Septimus
Maître Septimus
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Deuxième essais Left_bar_bleue102/500Deuxième essais Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

le Sam 19 Jan 2019 - 18:52
Septimus fit face à son adversaire. L’homme qui le haïssait le plus avait rejoint les recrues pour apprendre la magie. Sauf qu’entre-temps, Jack était intervenu et lui avait demandé de changer le contenu de son cours. Malheureusement pour son nouvel élève, il allait servir de punching-ball magique. Ca ne risquait pas de remonter sa côte.

-Je t’ai mis un sort de protection Vlad, donc tu ressentiras moins l’impact de mes sorts. Je vais t’envoyer une série de glaçon et de bulles d’air, et tu vas devoir les esquiver. Il éleva la voix en tournant la tête vers le reste des élèves. Lorsque vous serez tous passés, le cours se terminera. Nous reprendrons demain, lorsque vous aurez récupéré un peu.

Le nouvel instructeur se redressa, et toucha vaguement son estomac. Il avait réussi à éviter une blessure mortelle, le carreau d’arbalète ne l’avait pas transpercé de part en part. Néanmoins la douleur restait. Combiné à sa démarche hésitante et sa position encore instable à la Coalition… et il n’avait pas le droit à un seul faux pas. Son patron ne lui avait encore rien dit au sujet du transport du matériel. Mais il ne doutait pas que ce dernier lui remonterait les bretelles dès qu’il aurait une minute à lui consacrer.

Le maître de la keyblade leva la main, et envoya un premier glaçon sur sa victime. Bien que plus âgé que lui, Vlad restait très sportif. Il esquiva sans peine le sort. Ses yeux ne le quittaient pas. À vrai dire, il avait eu la surprise de voir que tous le regardaient dans les yeux. Il fallait croire que l’atteinte à sa vie avait gonflé chacun d’un courage inédit. La haine, l’envie et le mépris n’étaient pas en reste.

Bien que son cours ne consiste qu’à se défendre contre la magie, le trentenaire n’hésita pas à sortir son couteau et à s’élancer sur lui. Inquiet de ne pouvoir esquiver correctement – et une nouvelle blessure lui serait fatale ici – l’ancien mercenaire accéléra la cadence et envoya glaçon et air de manière alternée et vive. Cette fois, le garde n’eut d’autre choix que de reculer, et de se protéger, incapable d’éviter les projectiles invisibles. Et une fois touché, ceux visibles.


-Je pensais que notre combat dans la ruelle t’avait appris quelque chose.

-Ferme-là morveux !

-Lors d’un combat de magie, il ne faut pas se précipiter, il faut observer. Prévoir même. Je suis désarmé, et tu fonces sur moi. Il est évident que je vais t’envoyer une pluie de sorts pour me défendre.

-La prochaine fois t’y passes !

-Ouais !

-Vas-y Vlad !

-Montre lui qui est le patron !

-Écrase cette vermine !

Il grimaça. Le manchot était en train de perdre le contrôle. Un rien suffisait. Il jeta un œil à ses étudiants qui affichaient des sourires… de joie véritable face à une future souffrance. Ces gamins qui n’avaient rien vu de la vie, qui n’avait même pas encore souffert dans leur chaire… Et Vlad. Il l’avait déjà brûlé. Devait-il faire plus pour calmer ses ardeurs ? Jusqu’à présent, il avait essayé de se tenir à carreau, de ne gêner personne. Néanmoins, ce n’était pas ainsi que la Coalition vivait. Les plus forts devaient imposer leur loi – et même ainsi, le repos n’était que temporaire. Pouvait-il agir différemment ? En avait-il la force, physique et morale ? Aujourd’hui se tenait son premier test. Quand bien même il le réussirait, rien n’indiquait qu’il survivrait à l’avenir. Sa décision de rejoindre la Coalition pour William le mènerait sûrement à sa perte.

-Si c’est ce que tu désires… approche, dit-il d’une voix neutre.

-Je vais m’gêner, cracha-t-il. Meurs ! Hurla-t-il.

Le garde noir blessé n’avait pas fait trois pas qu’il se prit trois mottes de terre aussi grosse qu’un chien. Alors qu’il était au sol, un mille-patte géant vint s’enrouler autour de lui, bloquant ses bras. L’ancien étudiant se tourna ensuite vers la foule hostile. Certains avaient tiré leurs armes, prêts à en découdre. Des enfants qu’il fallait remettre à leur place.


-Tu fus séduite par un sourire nature,
Par des cheveux châtains bouclés,
Des yeux mobiles qui respiraient l’air pur,
Où les tiens venaient s’oublier,
Et l’élégance un peu fragile, facile,
Du dernier des docteurs Jekyll.
Tu ne savais pas pauvre de toi,
Qu’il y a du mister Hyde en moi.
Tu ne savais pas pauvre de toi,
Qu’il y a du mister Hyde en moi.
Hyde en moi, aie pour toi,
Hyde en moi, aie pour toi.
Mais va pas voir en moi dans mes délires soupires,
Le goût de dire le mal de moi,
T’es mon miroir, ma glace à réfléchir,
Je te dis c’que tu sais déjà.


Les plus faibles se mirent à danser, leur arme lâchée. Les plus résistants luttaient pour mettre un pas devant l’autre, parfois loin de leur objectif premier. Ils étaient vraiment trop hargneux pour leur capacité actuelle. Avait-il été comme ça à ses débuts ? Avait-il même changé ? L’ancien fugitif avait tout risqué pour retrouver son ami. Il avait été sûr de lui, confiant qu’il pourrait l’atteindre sans se faire attraper. Il n’avait pas hésité à agresser des inconnus pour parvenir à ses fins… et il avait du se couper un bras pour son hubrys.

-Mettons les choses au clair…

De nombreux bruits de bottes de firent entendre autours d’eux. Des gardes noirs criaient dans leur talkie-walkie qu’une évasion venait d’arriver. Le blond grimaça. À n’en pas douter, Skinner allait se joindre à la fête. Une occasion de plus pour elle d’asseoir sa position de dirigeante. De grignoter un peu de pouvoir à Jack. Il était heureux d’être coincé avec son cours. Au moins, il n’aurait pas à la voir, ou à suivre ses ordres.

-Comme je le disais, mettons les choses au clair. Si vous aviez tenté d’attaquer un autre de vos instructeurs, Jack ou Death lui-même, il ne fait aucun doute que vous seriez mort. Les plus chanceux d’entre-vous auraient pu s’en tirer en étant démembré, et en ayant perdu toute leur famille. Je ne suis pas comme ça. Il fit une pause, les regardant un à un alors qu’ils reprenaient leur esprit. Cependant, si vous m’attaquez, je répliquerai. Je vous mettrai hors d’état de nuire. Est-ce bien compris ?

-Oui, crièrent-ils tous en choeur, sans aucune sincérité dans la voix.

-Tu peux toujours courir, murmura Vlad, toujours au sol.
Jack Inèrsse
Jack Inèrsse
Le Chien noir

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Deuxième essais Left_bar_bleue90/400Deuxième essais Empty_bar_bleue  (90/400)

XP :

le Sam 2 Fév 2019 - 6:41
Alors !

C'est… une remarque que j'ai t'ai déjà faite, je crois ? Commençons par ce qui fâche un peu !

Le garde noir blessé n’avait pas fait trois pas qu’il se prit trois mottes de terre aussi grosse qu’un chien. Alors qu’il était au sol, un mille-patte géant vint s’enrouler autour de lui, bloquant ses bras. L’ancien étudiant se tourna ensuite vers la foule hostile. Certains avaient tiré leurs armes, prêts à en découdre. Des enfants qu’il fallait remettre à leur place.

C'est… un résumé de fait, plus ou moins. Pour le millepatte, par exemple… pense à une invocation dans les jeux-vidéos. Y a une cinématique bordel ! Au moins une animation spéciale ! Et même si on va chercher dans les règles du forum… magie et symbiose demande des incantations. La magie exige des incantations par les gestes et la symbiose exige de… "donner de sa personne" par une petite danse, un poème en latin ou une connerie du genre. Bref, je ne dénonce pas un abus ici… mais juste, ces incantations sont incroyablement importantes. Déjà pour le propos même du rp, ca parait con mais Septimus aurait pu lâcher "le mage incante avant de lancer son sort, y a moyen de voir la couille venir".
Bon… tu le sous-entends plus ou moins en parlant d'observation mais au moins avoir Septimus qui dirait "Heu... Vlad est pas foutu de comprendre qu'il y a une ouverture entre deux incantations ? Putain, vivement qu'il comprenne."

Bref, rien ne t'oblige à faire ça et… c'est vrai que ça parait évidement, trop pour ne pas être dit. J'aurais… aussi aimé la réaction de la garde noire au réveil de ton "Son Angélique". Je veux dire, les gardes noirs ne croisent pas touts les jours des sirènes.

Sinon, j'aime bien Vlad. Soyons honnête, le perso n'a rien d'original… mais il est vieux, il est têtu et fier presque à en être con. Ca en suffit à en faire un personnage à mes yeux ! Alors bon, une description physique n'aurait pas été de trop mais au moins, je pourrais la faire moi-même ^^ Outre, tes rps ont toujours -enfin... souvent- l'avantage d'être claire et limpide. C'est confortable, on saisit très bien ce qu'il s'y passe. Or ca… fait un peu sec. Je pense que tu pourrais étayer plus, mettre plus de mise en scène. Et big up à la méthode du "J'te bourrine de magie" qui reste pas mal.

Ah, sinon, heu… au début de la chanson, j'ai cru que tu faisais péter le lien-d avec Arthur x) Beau choix de chanson en tout cas, qui évoque un peu Septimus ayant prouvé savoir vriller… je reste sur une bonne note malgré tout.

Allez, mission accompli… si on peut dire ça comme ça.

Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en… magie, ouep.
messages
membres