Derniers sujets
Argument Imparable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue79/1000L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (79/1000)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Déc 2018 - 21:49
C’est Noël !

‘Fin… En vrai ! Ouais en vrai, non, c’est passé. Mais Noël c’est tous les jours ou qu’est-ce qu’y’s’passe ? Nan en vrai. Noël, c’est… le 24. Ouais, je sais que tu sais mais voilà. C’est le 24. Et y a plein de raisons pourquoi on n’a pas fait ça le 24. Déjà. Ch’uis pas familier des masses avec l’idée d’faire des cadeaux. J’ai du en faire trois dans ma vie, donc c’tait un apprentissage, j’étais à la bourre, ‘fin voilà. Ensuite, bon. Bah… Non en vrai, vraie excuse, là : eh ben les invités, ils ont leur propre famille peut-être non ? Puis p’têt’qu’à la lumière, ‘font un réveillon, ils brulent des cierges et des consuls. Bah, oui peut-être. Donc voilà. Et puis surtout. Et là, bête d’excuse : Belle et Alice f’saient partie d’un super spectacle de Noël hyper consul et hyper bourge, dans un genre d’opéra où qu’tout l’monde était… tellement gay. Donc le 24 bah voilà, elles étaient occupées. Et le 25 par contre, j’ai zéro excuse, alors là.

Mais là, les Bleus sont dans la place, on a… un sapin dans l’salon d'not'maison, il touche le plafond, y a plein de boules et de guirlandes partout ! On a des napperons et tout, couleurs de Noël ! On a des bougies ! On a une table qu’elle est méga canon, elle est genre… belle nappe, pommes de pins d’ssus pour décorer, chandelier, p’tite statue de bonhomme de neige et du Père Noël qu’est là ! Y a des serviettes genre avec des flocons, on a même un feu d’cheminée, à l’ancienne, qu’est là et qui fait plaisir ! Pour Alice, on a mis une crèche en-d’ssous du sapin, avec toutes les bondieuseries du seigneur Lachaise, et qu’y a déjà bébé Jésus dans son foin ! Et y a des cadeaux à côté, genre… ouais ! Belle, elle porte une longue robe dorée, étincelante et tout mais sans manche, décolleté mais pas trop, faut pas déconner ! Elle s’est occupée d’la cuisine, elle a fait la dinde, elle a cuit les marrons, tout ça. Puis Alice, elle c’est plus sexy, et franchement pour Roxas, c’est pas plus mal. ‘Fin rien de vulgaire, hein, faudrait pas s’faire des idées. Robe sans bretelle, t’sais, qui tient tout seul, donc épaules nues tu vois ? La robe est rouge et tombe un peu au-d’ssus des g’noux, avec des bas et tout. Et Alice finit la déco et tout.

Moi, mon pantalon normal et… Ouais. Là tu t’dis qu’j’ai forcément le torse nu, bah non connard, pull de Noël, une tête d’élan avec un nez rouge sur moi. Pas l’bonnet du père Noël, on va p’êt’ pas pousser. Mais chuis pas genre inconfort, nan. Chuis même content d’porter c’pull, j’me sens dans l’ambiance d’l’après-Noël et surtout trop content d’la soirée qu’j’ai organisée. ‘Fin organisée, j’avoue que c’était plus un plan comme ça, puis j’ai rien fait d’autre. Nan mais j’ai essayé mais ça a pas donné grand-chose et ça m’a saoulé et ça saoulait les princesses d’me voir râler sur les corvées donc elles m’ont laissé partir en attendant d’finir !

Mais là c’est fini ! Et on attend et c’huis en feu, ça va être ouf ! C’est limite si j’suis pas d’vant la porte d’entrée, attendant qu’y ait un premier gars qui sonne.


« Jecht, tu sors les apéritifs du four ? »

« Non ils vont bientôt arriver ! » Et j’suis d’bout et j’attends. Là, j’ai prévu l’coup. Belle a dit aux gardes qui s’occupent de la maison que pour cette fois, on allait se débrouiller sans protection du Consulat, pasqu’on invitait du beau monde et soi-disant qu’on invitait un connard du Consulat qui sait s’battre, et donc qu’on craignait rien ! Du coup, pas besoin de la jouer trop scrèd’. Nan puis… bon y neige pas dehors pasqu’on n’est pas dans un téléfilm mais un garde qui s’les pèle devant notre maison, comment ça aurait tué l’esprit d’Noël ! Nan, on aurait été obligés d’l’inviter et tout, c’est bon, on n’est pas des bonnes sœurs.

« Bon ! » Alice vient devant moi, elle a les bras derrière le dos, elle me sourit d’un air sympa. « Tu es nerveux ? »

« Non tracasse ! Ca va êt’bien ! »

« Ils vont bien se comporter, j’espère. » dit Belle depuis la cuisine. « Non mais c’est sûr, ça ! » qu’j’réponds distraitement. Franch’ment j’avais aucun doute. T’façons, s’ils ruinaient la soirée qu’Belle et Alice avaient préparée, bah ils étaient morts, c’est simple. J’les niquais sévère. Alors bon, c’est pas l’Noël qu’j’aurais imaginé y a trois ans, hein… ‘Fin t’y penses, Noël d’y a trois ans, j’marchais comme un connard pour aller jusqu’en Perse, j’traversais des montagnes et tout. Et l’année d’après, j’étais traîté comme un prince par Xerxès, j’m’la coulais douce avec des températures au poil ! Nan. J’diversifiais, c’est clair ! Là, c’tait la deuxième fois avec Belle et Alice. De base, ça, j’étais super content. L’année passée, j’l’avais pas fait sérieusement, j’m’étais pas impliqué et en fait j’avais niqué l’délire des filles. Putain, maintenant, ça n’a plus rien à voir !

_______________________________
L'joyeux Noël à moi ! Rkuu
Clef Noire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue55/55L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (55/55)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 3 Jan 2019 - 1:30
Un homme s'approche à pas décidé, la démarche un peu chaloupée ; il frotte ses mains nus et souffle dessus pour les réchauffer. Entre impatience et appréhension, il affiche un sourire faussement confiant, pervertie d'assurance par l'habitude. Emmitouflée dans un manteau de père fouettard en début de carrière, le froid gifle l'avare sans gants ni écharpes ni bonnets. Sans chaussettes, simplement des bottes rembourrés. L'on raconte que… les princesses de coeurs, non contente d'avoir des coeurs aussi pur que bons… seraient des saintes parmis les plus belles qui soit. Se présentant à la porte, Surkesh marque un temps d'arrêt avant de toquer. Le poing à deux doigts de la porte, notre sombre érudit peut sentir tout l'éclat de Belle et Alice qui le saigne de l'intérieur. Sans même les avoir vu, il fait face à ses remords et regrets, à cette vite de sympathique bonhomme qu'il aurait pu avoir mais n'aura jamais.
Les ténèbres restent un chemin sans retour… tristement, il soupir sa mélancolie avant de revêtir ce sourire qui, un instant, l'a quitté avant de toquer.

Toc toc toc !

Enjoué et motivé, mû par une douce énèrgie, Surkesh frappe à la porte ! Des images l'envahissent, celles de magnifique princesses parés et maquillés comme jamais, comme le veulent d'hivernales festivités !

« … ! » L'expression figé en sourire qui lutte pour ne pas se défaire, voilà qu'une montagne de muscle remplit sa vue. D'une telle carrure que Surkesh ne parvient même pas à apercevoir une princesse ou un quelconque intérieur. Des images lui reviennent… et des souvenirs douloureux ; il semble que l'époque où Jecht le tabassait date d'une autre vie. Que ressent-il ? De quoi est fait son coeur ? Surkesh en doute… préfère ne pas creuser la question. Après tout, tout le monde n'a pas besoin de profonds conflits intérieurs ou d'émotions alambiqués. Malgré le projet, malgré les clefs de ce dernier, malgré tout ce qui est en jeu… notre homme ouvre en grand les bras, un peu prétentieux, s'annonçant de manière théâtrale. C'est un peu surjoué mais sincère, ca sent le sapin ; littéralement, il flotte des odeurs de cuisines boisés. Deux fois… deux fois dans sa vie, Surkesh a eu des amis, l'équivalent d'une famille. Et contrairement à l'époque du Centurio, cette fois-ci, il est en mesure d'en profiter. « Joyeux Noël l'ami ! Joli pull. »

Et tout ça, aux frais de l'habitant ; sans honte ni gêne que Surkesh enlace Jecht pour le saluer. Mais à peine fait, son oeil vicieux cherche ces si belles princesses que, jusqu'ici, il n'a jamais vu. Pourtant, il prend son temps… enlève son manteau pour dévoiler une tenue propre et sobre, juste assez classe pour passer noël en détente sans fausses notes. Le vêtement posé sur le porte-manteau, l'invité profite de ce lieux chaud et chaleureux, adressant à Jecht sa joie de partager un noël avec des… proches… ? Plus ou moins mais au moins un peu.

« Je suis le premier arrivé ? » Dit-il, cherchant toujours avec vice et malice les sujets de ses convoitises enfouis, oubliés depuis trop longtemps… nier à tord tout ce temps. Qu'il est bon de sortir du noir et du néant ; ça se savoure de pouvoir aimer à nouveau. Cette joie vaut bien tout le reste des sentiments un peu encombrant. Cissneï est aussi… quelque chose à voir de ses propres yeux, soyons francs. « J'ai quelques pistes trèèèèès intéressantes pour bien commencer l'ann...  »

« Bonsoir ami de Jecht ! » Une petite blonde se pose devant Surkesh, petite mais fier, avec un je-ne-sais-quoi dans ses grands yeux de douces folles. « Et joyeux noël en retard ! »

« … ! » La bouche légèrement entrouverte, presque à baver, Surkesh reste ébahi et fasciné, cherchant ses mots sans les trouver ; presque à baver, carrément gêné par des pensées viciées. « …bonsoir amie de Jecht ! » Où est l'autre ?! Surkesh se sent chavirer, scrutant la pièce pour fuir du regard, feintant de chercher. « Belle devait être là aussi, non ? »

« Elle finit de faire à manger ! » Répond Alice avec toute l'énèrgie d'une enfant.

« Je vais allez la saluer ! Et… pourquoi pas l'aider, si elle a besoin. S'il y a bien une période dans l'année où il faut être galant, c'est maintenant !»

Sans attendre de réponse, Surkesh file en direction de la cuisine pour apercevoir…

« … ! » …une femme qui porte très bien son nom. « Bonsoir ! Si je peux aider, y a qu'à demander !!! »

De grands yeux d'ors éblouis, presque brûler, par tant de beautée. Que Jecht aille au diable ; Surkesh voudrait se couper en deux et passer la soirée avec l'une comme avec l'autre en simultanée ! Ce sentiment de profond malaise, cette gêne, se trac… si repoussé, Surkesh reste… tellement attiré. Pourtant, quelque chose lui brûle le coeur et, malgré son sourire, il sait bien que cette soirée lui fait plus de mal que de bien. Un peu de peine sur ce visage arrogant alors que très poliment, l'invité se fait congédié de la cuisine en toute beautée.

Alors de retour sur le canapé avec Alice !

« Alors ! Quoi de neuf ? »
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue624/0L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 22 Jan 2019 - 21:27
Elle toqua et ouvrit. Oui, mais avant ça.

Et bien, pour commencer, « Désolée, du monde sur les routes. » elle était en retard. Et son excuse n'était qu'à moitié vraie. Bien qu'elle eut prévu la soirée depuis longtemps et qu'elle avait fait tout le nécessaire pour ne pas être dérangée. Et afin de pouvoir également venir sans arrière-pensée de travail laissé sur le feu, elle avait bien pris son temps.

Les hostilités avaient commencé. Elle posa son sac au sol ; elle avait ramené de quoi, même les bouteilles de champagne étaient dans leur petite boite aux couleurs vives, bien gentiment calées dans leur emballage spécial bouteilles d'alcool pour Noël. Cissneï, elle, elle retirait son manteau. Certes, ce n'était pas un manteau qui était neuf et rutilant mais il avait le mérite d'être long, chaud et vraiment joli, capuche bordée de fourrure et grandes poches, que demandait le peuple ? C'était ce qu'il y avait dessous qui important, encore une raison pour laquelle elle était en retard, oui.

Dans l'ordre des gens qu'elle avait vus, elle alla d'abord faire la bise à Jecht « Joyeux Noël,  Jecht » le ton était presque formel. Est-ce qu'elle était rouillée pour les mondanités où est-ce que c'était parce que c'était Jecht et qu'il y avait quelques années encore il... bref. Mauvais souvenirs. Elle se reprit, lui sourit. Hors de question de pourrir la soirée. « Je mets ça où ? » demanda-t-elle en montrant les deux bouteilles bien emballées. Elle avait pris les plus jolies, mais au fond, elle était nulle en champagne. C'était l'intention qui comptait ; elle avait très bon goût en bouteilles au moins.

« Là, juste là dans le coin, personne ne les cassera comme ça ! »
fit une voix proche de Jecht.

Dans la cuisine, là où elle avait pu voir Jecht en premier lieu, il y avait Belle. Très... belle, c'était le cas de le dire.

C'était stupide mais ça restait le cas de le dire, oui.

Une bise, deux, ah – trois et quatre parce que chez elle on faisait comme ça, petit moment gênant, Cissneï craqua son premier sourire de la soirée. Ses joues avaient rosi ; il faisait froid dehors et là, il faisait bon à l'intérieur. Elle avait retiré son manteau sans avoir froid, et pourtant, son pull ne la couvrait que jusqu'à la naissance des épaules. Elle avait fait sobre, et opté plutôt pour un style discret mais espérait que les petites touches – bagues, collier et quelques touches de maquillage se démarquent plus facilement.

C'était ce qui l'avait définitivement mise en retard ; de son incompétence à marier les couleurs et son dégradé d'ombre à paupière, sans compter le cauchemar qu'avait été l'eyeliner. Qui y arrivait en un rien de temps ? Pas Cissneï. Mais en attendant, de l'ombre à paupières rouge pour Noël, elle était fière d'elle, franchement. Son pull était de la même couleur, et offrait un beau contraste avec son pantalon noir.

Elle louvoya entre les tables et les choses, les chaises et les quelques décorations ici et là pour arriver dans le salon. Il y avait encore du monde à saluer ; en premier, la petite blonde qui ne pouvait qu'être Alice. L'autre, Surkesh, rien ne pouvait la faire se tromper à ce sujet ? Et bien, même traitement que les autres, la bise, allez.

« Il a recommencé à neiger, si ça continue la Shin-Ra va rappeler tous ses vaisseaux et nous faire un état d'urgence. » lança-t-elle. Oui, c'était encore un peu une excuse quant à son retard mais ça, c'était vrai.
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue3739/3500L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 2 Fév 2019 - 17:10
C'était rare qu'on fête noël en vrai. Bon ca se comprenait vu l'ambiance actuelle des mondes mais bon... C'était cool qu'on prenne le temps de faire ça. Faut dire qu'on était pas super mega occupés non plus. Pas de voyage en perse en ce moment, nan rien de tout ça. Donc ouais.

Je m'étais pas spécialement bien fringué pour l'occase contrairement aux autres. Boh j'avais mis un pull et un jean quoi mais ça avait pas de quoi attirer les paparazzis. Alors ouais quand j'ai vu que Ciss avait pris la peine de se maquiller j'me suis dit que j'aurais pu faire un effort et pas me ramener en clodo.


Joyeux Noël les pédés ! que j'ai gueulé en arrivant, mon fier pack de bières à la main. J'avais essayé de braquer la première épicerie que j'avais trouvé sur la route en prenant les traits d'un gitan. Je savais pas ce que la bière valait mais c't'ait marqué Noël dessus donc je m'étais dit que c'était le bon jour.

J'ai tapé la bise a tout le monde, sauf au sourd muet qui tirait tout le temps la gueule, et j'ai été poser le pack dans la cuisine. Belle était pas mega top chaude que je sois là mais bon y avait du mieux par rapport a notre... première rencontre.

Putain ça sentait bon dans la baraque. L'odeur de bouffe avait embaumé toute la pièce à vivre, celle la meme où était dressée la super table. Je regardais les autres tour a tour... Surkesh était chelou, comme d'hab, Cissneï semblait ne pas savoir où se foutre.... comme d'hab... et Jecht était genre en mode "ouais faut que tout soit parfait" le mec était investi de ouf, c'était marrant.


Bon, ça raconte quoi de beau ?

_______________________________
L'joyeux Noël à moi ! Signature
Argument Imparable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue79/1000L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (79/1000)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 4 Fév 2019 - 19:59
Purée l’regard que Belle m’a lancé, un truc de dingue. Genre il voulait dire plus ou moins : je te l’avais dit espèce de gros puant, faut qu’tu changes de pote. Ah non mais c’est clair. Roxas, c’est… c’est pas l’plus malin. D’jà, l’mec. Il a créché ici pendant des semaines, il a fait profil bas quand il était chez nous mais bon, v’là l’incruste qu’il a imposée, et genre… Allez. Les filles d’vaient passer beaucoup d’temps avec lui pour chasser la lumière chez lui, t’vois. Et là c’gros con revient et lâche quand même « Joyeux Noël les pédés ». Ouais. Ouais non mais. Genre Surkesh, même lui il a pas fait ça. Lui il est bizarre mais il est rentré et il a été poli, t’sais. Genre limite trop, t’sais. Et puis Ciss… non mais elle j’la kiffe, t’façon. J’ai bien fait d’être aussi génial avec elle. Genre c’est la seule à venir avec les couleurs de Noël, t’sais. Bah voilà ! Ukiyo est arrivé lui aussi, t’sais, genre fringué… typique de lui mais avec un capuchon, genre. Ouais. J’ai les deux mecs les plus recherchés de tout l’putain de Jardin Radieux sous le même toit, et le type il se dit qu’une capuche, c’est ok. Style… Non. Frère. Pose tes kimonos de merde, trouve-toi une coiffure de vrai mec, habille-toi genre avec un pull kangourou si tu veux, j’en sais rien.

Mais !

Ils sont tous là. Les putains de Songes ! Les 5 Songes qui devraient carrément êt’six depuis l’début mais qu’on n’a jamais réussi à t’nir le nombre pasqu’on a l’chic pour s’trouver des p’tits connards arrogants qu’ont douze ans et qui sont sûrs que personne peut les test. Voilà. Voilà qui reste ! La poule hyper prudente, l’Asiatique qui se la pète et… trois autres arrogants qui sont sûrs que personne peut les test. Non mais c’est l’esprit des Songes ! J’les r’garde et j’suis fier d’les voir être vaguement normaux autour d’une table basse, pasqu’on s’est assis dans l’salon en attendant l’apéro, t’sais. Putain. C’est pas moi l’chef mais en vrai, c’est carrément moi l’esprit d’la team. Chuis sûr, dès qu’ils ont une idée, ces p’tits cons s’disent un truc du genre « Qu’est-ce qu’il en penserait-il, Jecht ? »
Ouais. En même temps… La sagesse. Les cicatrices… Ouais.


« J’aimerais vous rappeler que j’vous ai foutu une raclée à tous. » qu’j’dis en-dehors d’la discussion. J’les ai r’gardés un à un avec un air désolé. C’est un peu… une marque de politesse. Tu r’gardes le daron et tu baisses les yeux, p’tite pétasse de sans-cœur. Ouais. P’tain puisqu’on en parle de Surkesh, chuis tellement heureux qu’cette soirée s’passe avec lui qu’a un cœur. Tout’d’suite j’le déteste moins qu’avant. Non. Surkesh c’est… j’ai pas hyper confiance mais je l’aime bien parce que je sens qu’il est avec nous. C’est parce qu’il est complètement frappé qu’j’ai pas confiance. Putain. Alice amène des p’tits fours. J’en mets un dans ma bouche et j’parle, bouche pleine. « Vous savez, ‘pouviez ramener vos poules, hein. Genre… Maddie. Et… » j’ai r’gardé Cissneï fixement avant d’lâcher : « L’Primarque. »

Bon c’est pas vrai. Tu ramènes pas l’Primarque à cette soirée, tu vois. Maddie j’m’en fous, c’est Roxas qui gère. Mais ça m’permet d’poser une aut’question. « T’as des nouvelles ? » Pasque ça c’est intéressant. Ca c’est… J’regarde Belle par-dessus mon épaule. Elle me regarde et s’assied finalement à côté de moi sur le divan alors qu’Alice r’tourne en cuisine faire des assiettes d’hors d’œuvres ou chais pas quoi. « Après… On évite d’parler sujet sensible d’vant les princesses, hein. » Important, ça. Faut pas les encombrer d’infos qu’elles s’rait p’têt’ capables d’lâcher sous torture. Ulti, elle savait repérer un type d’un monde à un autre. T’imagines bien qu’un consul doit être capable d’puis l’quartier résidentiel d’voir qu’y a Roxas dans la même pièce que deux princesses de cœur. Mais Roxas, personne viendra l’toucher. Par contre des princesses de cœur ?

… Ouais non, personne les touchera.

J’m’apprête à poser ma main dégueu d’pâte feuilletée sur l’genou de Belle, mais elle l’attrape et délicatement la r’pose sur mon futal.


« Bon allez ! Ce soir, c’est ambiance raclette sans fromage, on est dans une putain de bulle de confiance, ok ? » Ouais j’ai déjà entendu ça. « On va faire comme ces connards qui disent plein de trucs gentils à Noël ! Donc... Vot’souv’nir préféré d’cette année ! Allez-y ! » J’tends les craquers et le houmous à Surkesh en lui souriant ! [/i]

_______________________________
L'joyeux Noël à moi ! Rkuu
Clef Noire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue55/55L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (55/55)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 12 Fév 2019 - 17:15
« Mon souvenir préféré… oh… c'est celui d'avoir retrouvé mon coeur et mes émotions ! Ou peut-être que mon souvenir préféré, en réalité, c'est celui où on s'est rencontré ? » Répond Surkesh avec un sourire moqueur, engouffrant les crackers et le houmous tendus par Jecht avec appétit. « Ce qui voudrait dire que mon souvenir préféré de l'année dernière, c'est quand tu m'as tabassé en toute amitié ! » Rieur et sans rancune, si heureux de manger à l'oeil, bientôt de boire à l'oeil ; il espère seulement que personne n'a remarqué qu'il est venu les mains vides.

Roxas a ramené de la bière et Cissneï du champagne… Jecht invite tout le monde mais… Surkesh ? Rien. Nada. Malgré qu'il eut retrouvé son coeur, et des remords avec, il reste le dernier des crevards.

« Honnêtement, mes souvenirs sont un peu en bordel là tout de suite ! » Dit-il en haussant les épaules d'un air désolé, un sourire confus au visage. Parmis ses agréables souvenirs de l'année dernière… le Centurio y est récurrent. Or, le simple fait de penser aux mercenaires suffit à... le plonger dans un torrent d'émotions qui n'a pas lieu d'être ici. Tant de regrets, d'actes manqués, d'imbécilités et d'occasions ratés… c'est sans doute déjà trop tard, désormais. Surkesh laisse des yeux mélancoliques se perdre dans le vague… c'est trop pour le Centurio mais pas pour les Songes… puis se lève brusquement.

« On va voir ce que vaut ton champagne rouquine ! » Annonce-t-il comme il a déjà pu le faire sur les ports des caraïbes lorsqu'il refourguait des plans foireux à tire-larigot. Les bras grands ouverts comme pour tous les enlacer et souriant de toutes ses dents blanches, le regard innocent bien évidement ! D'un regard adressé à Belle, charmeur mais respectueux, surtout désireux de passer une bonne soirée. « Tu peux me dire où sont les verres ? »

« Ils sont dans… » Déjà en train de montrer le meuble en question, Surkesh n'attendit pas pour faire un petit étalage de magie !

Vous voyez, à Port Royal, Surkesh pouvait juste… débarquer quelque part, tuer quelqu'un et s'en expliquer plus tard. Disons que la discrétion, parfois en contrat, n'était plus du tout un problème au quotidien. Alors à la moindre occasion, le sorcier se servait de magie pour… ouvrir une porte, ramasser un verre, terrifié un garde plutôt que de lui causer deux minutes, etc... se servir de la magie est devenu une véritable manie. Presque un toc. Hors, ces derniers temps, bien forcé de se faire discret en sa condition de songes… il s'est mis à ne plus se servir de ses sorcelleries à la vue de tous. A faire attention, au moins. Et avec ça ? Il s'est rendu compte à quel point la magie est devenue une addiction pour lui ! Dès fois ça le gratte tellement il a envie de lancer un sort, juste histoire de, juste parce qu'il le peut !

Alors il ne boude pas son plaisir ! De quelques gestes des bras, Surkesh déploie son ombre en tentacules fines et agiles, d'un noir fluide aux reflets violacés ouvrant le meuble pour s'y saisir de plusieurs verres. Roxas a ramené de la bière et… pourquoi pas en fin de soirée mais là ? On va tâcher de rester classe, au moins début. Si heureux d'enfin jouer avec la magie, devant faire profil bas en ville depuis quelques jours, Surkesh s'illumine du même sourire qu'aurait un enfant à tirer dans la forêt au pistolet. En un rien de temps, les verres sont disposés et les tentacules se fondent en une seule qui servent à chacun un verre de champagne.

« Encore des petits fours… ? » S'étonne Belle après un énième aller-retour de l'autre princesse de coeur entre ici et la cuisine.

« Tu m'as dit de faire des petits fours. » Explique Alice, planté là toute fière avec son plateau de petits fours. Soudain, elle tape du pied au sol avec autorité, sûr de son bon droit et défiant Belle du regard ! « Alors je fais des petits fours ! »

« Combien, au juste… ? »

« Heu… tu m'as dit de faire des petits fours alors… je fais des petits fours… ? »

« Oh mon dieu ! »

Et là, horrifié, Belle se précipite comme une tornade dans la cuisine en embarquant Alice avec elle. Sans attendre Surkesh saisit l'occasion de les voir s'eclipser puisqu'il ne faut pas trop leur en dire.

« Je comptais trinquer mais pas sans elles, quand même… » Et il se tourne alors vers Cissneï, sourcils levés, se voulant charmeur mais plus apitoyer son amie que réellement l'attendrir. Surkesh admire alors la rouquine avec un sourire si doux qu'il en ferait passer l'ambre de ses yeux pour du miel.

« Avant que tu ne nous dises ton plus beau souvenir de l'année dernière, que j'ai hâte d'entendre hein… j'avais, heu… quelque chose à te dire. » Gêné, le sombre sorcier ignore s'il demande une broutille ou un truc impensable. Se mord la lèvre de le demander si brusquement, comme ça. De toute façon, c'est trop tard pour reculer ! « J'ai prévu de m'infiltrer dans la bibliothèque du Château Disney et d'y voler quelques bouquins. Juste… je préfère t'en parler avant, qu'on ne s'entredéchire par sur un malentendu. »

Un soupir… Surkesh compte de toute façon le faire. Et le faire de sorte à ce que personne ne le sache jamais. Alors pourquoi ne pas juste le faire, bon sang ?!

« Donc, si des livres viennent subitement à manquer sans explication, tu sauras pourquoi. » Son coeur lui commande de jouer franc-jeu et ca le laisse un peu confus ; son orgueil lui interdit de demander une quelconque permission. « Je te rassure, ce n'est pas pour moi, c'est pour nous. » Très sérieux… carrément solennel même, Surkesh prend le temps de plonger ses yeux de miels émus sur chacun de ses camarades. A chacun ses raisons, ils ont tous le même but au final. Et le sourire de Surkesh, pour la première fois depuis si longtemps -depuis toujours ?- brille avec espoir ! A voix basse, murmurant sifflant, le sombre sorcier se retient pourtant de hurler toute sa joie et son amour. « Si je me documente un peu, je crois pouvoir… ouvrir la voie vers notre objectif… »

Joyeux Noël ? Surkesh se reporte sur la rousse, si douce et digne, la seule ici à avoir un statut… une Boss. De la Lumière, le groupe le plus classique et ancien de tous, quasiment. Que dire sinon que c'est intimidant ? Surkesh savoure pourtant le frisson et admire, attendant avec autant d'impatience que d'appréhension sa réaction.

« …et c'est pour ça que je dois bouquiner dans ta bibliothèque, rouquine. »
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue624/0L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 5 Mar 2019 - 13:30
« Et me demander les livres que tu cherches, ça t'es pas venu à l'esprit ? » Faisons fi des convenances, se dit la jeune femme. « Même si j'allais refuser, ça te coûtait rien de demander. Je pourrais même aller les chercher moi-même, ça t'éviterait de payer un ticket gummi. »

Elle le regardait, fronçant légèrement les sourcils. Il avait de beaux yeux, mais quelque chose de ténébreux venait ternir leur couleur. Dommage, pensait-elle.

« Ce n'est pas contre toi, Surkesh. » le rassura-t-elle. « La sécurité au Château est plutôt sur la défensive, qu'est-ce que tu ferais si tu finissais au fond d'un cachot ? Je ne veux pas penser au bordel administratif pour t'en faire sortir. »

Non, elle l'imaginait en fait. Et la pensée la faisait frémir. S'opposer à la morale et aux convenances pour faire sortir un voleur de ses cachots ? Mais pourquoi ? Elle entendait déjà Ravness, Sora, Aqua.... Aqua. Non. Il y avait des choses qu'elle se refuserait. Elle préférait y aller elle-même. Mais comment le convaincre ? Oh elle n'avait pas pensé à devoir enchérir son bout de gras ce soir. Si elle avait su, elle aurait pris quelque chose de plus fort que du champagne, merde.

Elle ne connaissait pas Surkesh depuis aussi longtemps qu'elle connaissait ses amis de la Lumière, aussi ses réactions restaient un mystère. Il était dans son esprit comme il se présentait en réalité ; un être étrange sur lequel elle avait plus de questions que de réponses. Un peu théâtral, en sus de tout ça. Elle allait aussi avoir besoin de champagne.

Les yeux des convives se fixaient sur elle. « Quoi ? » demanda-t-elle, contrite le temps de quelques secondes. « Ah – mon souvenir préféré ? Pff, vous vous foutez de moi - »

Non. Evidemment que non. Ah, qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir trouver. Son esprit était tourné vers une seule et même personne.

Aqua dans un couloir, baignée de Lumière. Ses joues rosirent.

Ses cheveux agités par un courant d'air. Un sourire se dessina sur ses lèvres fines. Naissant subrepticement au creux de ses joues. Enflammant son cœur.

Elle prit un petit four.

« Mes fiançailles... attendez, c'était cette année ? Non – je... allez, ça compte !  Roxas, à toi ! »  
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
L'joyeux Noël à moi ! Left_bar_bleue3739/3500L'joyeux Noël à moi ! Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 9 Mar 2019 - 2:20
Mon meilleur souvenir de cette année... putain j'en sais rien.

Faut dire que cette année avait pas été une franche réussite. Le seul truc qui me revenait a l'esprit c't'ait l'bal et... vas-y j'allais pas en parler je tenais pas à foutre la merde. Si je faisais ça, Ciss se mettrait à chialer, Jecht allait se vénère de nouveau, et Surkesh ... bah j'en sais rien. Non, non, mauvais bail.

Par contre ce qui me faisait doucement grincer des dents, c'était ce départ d'engueulade d'y a deux minutes. Surkesh... il etait chelou. Cool mais chelou. Cissneï, c'était plus compliqué. T'sais qu'à l'heure d'aujourd'hui j'étais toujours pas foutu de te dire si elle était a 100% avec nous. Y'avait qu'en Jecht que j'avais pleine confiance en fait. C'était un peu mon papa/papy spirituel d'adoption.


J'ai décapsulé une bière dans le creux de mon coude, j'ai bu une gorgée, et j'ai pris la parole.

Nan mais pour en revenir aux bouquins... c'est sûr que c'est plus simple si Ciss te file un coup de main. Si tu te fais pécho, ça va être casse couilles. Dans les faits c'est pas compliqué de te faire sortir... mais si on peut éviter d'attirer des soupçons crois moi c'est bien.


Les cachots si tu connais bien c'est un peu le moulin. Mais bon voilà c'était bien ca le problème, faut connaître. Pis j'avais pas foutu les pieds au château depuis une plombe, ce serait pas... tu vois.

Reste que j'ai terminé ma bière. J'en ai repioché une dans le pack et j'en ai relancé une autre a Jecht. De nous tous je suis sûr que c'était lui qui tenait le mieux l'alcool tiens.


Je me demande ce que t'as préparé pour c'soir. C'est toi qu'à fait la bouffe ?

_______________________________
L'joyeux Noël à moi ! Signature
messages
membres