Derniers sujets
Distille-moi une vodkaMer 16 Oct 2019 - 17:56Chen StormstoutUne lueur dans les ténèbresMer 16 Oct 2019 - 16:28DeathNommez-la QuingyiMer 16 Oct 2019 - 9:26Huayan SongBienvenue à la Ville d'HalloweenDim 13 Oct 2019 - 19:24VentusLe jour où j'ai presque péchoVen 4 Oct 2019 - 15:24RoxasUne bien curieuse visiteuseJeu 3 Oct 2019 - 16:06NeigeCasino RoyaleMer 2 Oct 2019 - 0:49Huayan SongLa rage du mortel Mar 1 Oct 2019 - 21:43Death13 Rue du Clown NoirMar 1 Oct 2019 - 15:46Chen StormstoutErreur de posteMar 1 Oct 2019 - 2:38Chen StormstoutSix pieds sous terreMar 1 Oct 2019 - 0:58D.VaLe vestige d'AriezMar 1 Oct 2019 - 0:43Yhl'GanothMt Gagazet - Le bras du pèreLun 30 Sep 2019 - 23:04Bryke RonsoTout un programme !Lun 30 Sep 2019 - 19:48Chen StormstoutMAJ des CompétencesDim 29 Sep 2019 - 20:24Général Primus
Maître Aqua
Maître Aqua
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Il y a toujours un chemin - Page 3 Left_bar_bleue159/550Il y a toujours un chemin - Page 3 Empty_bar_bleue  (159/550)

XP :

le Mar 13 Aoû 2019 - 13:42
Aqua releva le nez du livre dans lequel elle était plongée. Les bruits environnants qui avaient été atténués par sa concentration lui revinrent immédiatement. Le son des Keyblades qui s’entrechoquaient, occasionnellement quelques exclamations dues à l’effort... Le regard de la jeune femme se porta sur ses deux élèves. Alors qu’elle se trouvait à quelques mètres d’eux, assise au sol les jambes étendues sur le côté, Chen et Fabrizio s’affrontaient sur le terrain d’entraînement. Avec un sourire elle les observa quelques instants. Ils paraissaient bien s’en sortir ! Elle n’avait en tout cas pas encore eu besoin d’intervenir, mais la nature même de leur exercice prévenait le moindre débordement. Elle leur avait demandé de se mesurer l’un à l’autre en ajoutant toutefois une consigne : dans ce duel ils n’avaient pas le droit d’utiliser la magie. De cette manière ils continueraient de renforcer le lien qui les unissait à leurs Keyblades.

Tenant son arme à deux mains devant lui, Fabrizio para un coup avant de tourner sur lui-même, assénant une contre-attaque que Chen esquiva en reculant d’un bond. Aqua pencha sa tête sur le côté et son sourire s’élargit avec bienveillance. Cela faisait cinq jours qu’ils étaient arrivés à la Contrée du Départ, et même si les exercices qu’elle leur faisait pratiquer demeuraient basiques ils progressaient indéniablement. Chen semblait de plus en plus à l’aise, et Fabrizio… Fabrizio apprenait rapidement. L’avant-veille il avait éprouvé des difficultés à matérialiser sa Keyblade, mais il y était finalement parvenu de lui-même. Depuis ils s’étaient entraîné ensemble, jusqu’à ce qu’elle les estime prêts à s’affronter de nouveau. Leurs armes se rencontrèrent encore une fois dans un claquement métallique. A chacune de leurs frappes, elle les voyait faire un pas de plus dans leur apprentissage. A ce rythme, la jeune femme pourrait leur enseigner rapidement à exploiter le potentiel magique que leur conférait la Keyblade ! Mais pour aujourd’hui en tout cas elle ne pousserait pas la leçon plus avant. Elle allait les laisser s’entraîner encore un peu, puis elle leur accorderait un quartier libre afin qu’ils puissent prendre un peu de repos.

La Maîtresse de la Keyblade posa de nouveau les yeux sur le livre qu’elle tenait entre ses mains. Aussitôt ses sourcils se plissèrent studieusement. Ses élèves n’étaient pas les seuls à essayer d’apprendre quelque chose… Depuis qu’elle avait rencontré Fabrizio, Aqua réfléchissait fréquemment à un moyen de protéger le manoir. Elle avait déjà écarté l’idée de sceller le monde. Cette mesure n’était à appliquer qu’en dernier recours, et en transformant ainsi la Contrée du Départ elle aurait également affecté les personnes qui étaient venues vivre au pied des montagnes. Non, décidément ce n’était pas la solution. Alors elle avait cherché une alternative afin de limiter la présence d’intrus en son absence. Quelque chose qui dissuaderait quiconque de s’aventurer plus avant dans le manoir… Et en remontant loin dans ses souvenirs, il lui semblait connaître un sortilège convenant parfaitement à la situation. La jeune femme avait alors passé un temps fou dans la bibliothèque afin de mettre la main sur l’un des nombreux grimoires de magie qu’elle avait pu consulter bien des années plus tôt. Celui qu’elle était finalement en train d’étudier.

Les lignes et les illustrations dansaient sous ses yeux. La page était ouverte à la description d’un piège magique. Une énième fois elle relut l’ensemble. Cette technique consistait à enchanter un objet, à lui insuffler l’énergie d’un sort élémentaire qui serait libérée au moindre contact. En théorie, tout cela paraissait fort simple. En théorie. Mais la pratique se révélait bien plus subtile. Incanter un sort et modeler sa puissance était une chose, le canaliser pour l’associer à un objet et qu’il se déclenche à retardement en était une autre. Les lèvres d’Aqua remuaient doucement pour former des mots silencieux au fil de sa lecture. Elle n’était pas encore parvenue à un résultat satisfaisant, mais elle persévérait malgré ses nombreux essais infructueux. La jeune femme replaça une mèche de cheveux derrière son oreille. Peut-être fallait-il procéder autrement ? Certains aspects étaient similaires à la manière dont elle pouvait faire apparaître un champ de mines. Si elle s’en servait comme base et qu’elle mêlait cela à n’importe quel sort...

Afin de vérifier son hypothèse elle se saisit de sa Keyblade et se concentra, puisant légèrement dans sa magie, tâchant de la confiner pour qu’elle ne s’échappe pas brusquement lorsqu’elle la relâcherait. Enfin Aqua pointa le bout de son arme vers le grimoire, essayant de visualiser les pages dans son esprit pour y faire couler cette énergie. « Glacier. » murmura-t-elle avant que le bout de son arme ne s’illumine… Tout comme le livre qui s’entoura d’une aura de couleur froide, à sa grande surprise. Un sourire triomphant apparut sur son visage !... Et s’estompa aussitôt, de même que l’aura. Seul resta au sol le grimoire ouvert dont les formules continuaient de la narguer.

La Maîtresse de la Keyblade laissa échapper un soupir. Au moins, il y avait eu du progrès cette fois… Elle avait vraiment cru y arriver, mais il semblait qu’elle allait devoir continuer de l’étudier avant que ce ne soit un véritable succès. Pensive, elle se saisit du livre d’un geste absent pour l’amener vers elle…

Et subitement il y eut une détonation suivie d’un crissement cristallin ! Avant même qu’elle n’ait le temps de comprendre ce qui lui arrivait, la jeune femme sentit un choc parcourir tout son corps et fut projetée en arrière, volant dans les airs sur quelques mètres avant d’atterrir douloureusement sur le dos. Elle resta un moment immobile, les yeux grands ouverts perdus dans le vide. Quoi ? Ses membres endoloris la ramenèrent à la réalité… Et dire que l’infirmière en chef lui avait ordonné de prendre du repos. Aqua se releva péniblement. Au grand froid qui la parcourait, elle comprenait ce qui venait de se passer. Apparemment elle avait enfin réussi à maîtriser ce sortilège, mais il semblait aussi s’être regrettablement retourné contre elle. Ses deux élèves avaient cessé leur duel et avaient reporté leur attention dans sa direction, lui adressant des regards inquiets et peut-être - peut-être - vaguement perplexes suite à son vol plané. Promptement la jeune femme chassa quelques éclats de givre qui étaient restés dans ses cheveux légèrement décoiffés.

« Euh. Ce n’est rien ! » essaya-t-elle de les rassurer en dissimulant mal sa gêne « Vous pouvez continuer… »

Sans le moindre commentaire - mais leur expression en disait long - ils retournèrent à leur entraînement. Essayant toujours de garder une certaine contenance, Aqua se rapprocha du grimoire mais n’osa pas le toucher tout de suite. Au moins elle y était parvenu et avait même pu s’assurer de l’efficacité de ce piège… Elle préférait ne pas imaginer ce qui serait arrivé si elle avait utilisé un sort plus puissant.

En tout cas cela suffirait certainement pour protéger le manoir.
Chen Stormstout
Chen Stormstout
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Il y a toujours un chemin - Page 3 Left_bar_bleue314/400Il y a toujours un chemin - Page 3 Empty_bar_bleue  (314/400)

XP :

le Ven 16 Aoû 2019 - 11:31

Alors, il faut vraiment que j’parle de quelque chose. L’truc ? C’est que j’suis ici sous la supervision de Maître Aqua, rien d’nouveau jusqu’ici. Toutefois ?! Depuis que j’suis arrivé ici, je n’ai fait que de m’entraîner ! Alors, autant vous faire comprendre le fait suivant : après avoir glander cinq années sans réelle entraînement, c’est v’là compliquer d’y survivre.

C’matin, quand Fabrizio était frais comme la rosée et prêt à m’rosser en profitant d’ma fatigue évidente, j’ai trouvé une échappatoire.

Rien d’fantastique ! J’me suis contenté de baratiner l’maître avec une histoire de magie et de méditation. Résultat ? Le seul effort physique de la journée sera de gravir les escaliers, ce qui est déjà une petite victoire ! Bon, j’dis ça, mais j’ai découvert des muscles dans ma cuisse et v’là l’épreuve de la mâtiné. Pour l’reste ? Ahaha ! Une journée à rester assis avec un livre dans les pattes. Sauf que moi, j’vais éviter à ce qu’il me pète à la gueule.

Enfin, j’reprends goût à quelque chose que j’ai plus vécu depuis du temps.

Jamais j’vais prendre le luxe de cracher sur l’Consulat, j’viens d’y vivre mes plus belles années… Enfin, j’dis ça comme si c’était la fin et qu’plus jamais j’y poserais un pied. Néanmoins, j’penses que ce serais mal d’rien y laisser de positif. Qu’ce soit le Moulin Rouge, ma brasserie ou même tout les autres consuls ? Eh bien, j’en suis ressorti différent. Plus gras, déjà ! Mais, tout les rencontre et c’que j’y ai fait ? Alors, j’en ressors grandi.

Comme j’vais redescendre de cette montagne avec quelques kilos en moins.

Enfin. D’un geste de la main, j’fais apparaître ma keyblade. Fiou, j’crois que c’est jamais arrivé aussi souvent. Il y a encore trois jours, c’était bizarre de faire venir mon arme d’un coup d’poignet. Avec ça ? Eh bien, j’crois que j’m’habitue à l’éclat d’lumière et au poids dans ma main. Plutôt… C’est certain.

Bon, c’pas pour toi ! Aujourd’hui, t’es en repos.
Ouais, j’parle tout seul. Aqua n’arrête pas d’dire qu’il y a un lien entre moi et la keyblade, ça m’semble pas si idiot d’lui prêter quelques mots. Bref, avec ça, j’la pose à côté d’moi et j’regarde le livre en rapport avec la magie. Un truc de plus évolué que l’torchon que j’ai découvert au Jardin Radieux ! Où plutôt, un truc en corrélation avec l’niveau que j’ai acquis.

J’parle de niveau, il n’faut pas s’imaginer un truc complètement dingue ! Quoi que, j’suis capable de créer une superbe brise, idéale pour les chaleurs d’été.

Bien, en attendant, j’suis pas l’gars ayant réussi à faire la moindre brise durant la totalité d’ma vie. Un coup d’oeil vers ma keyblade, ça m’aide à m’rappeler que j’y suis arrivé depuis son apparatition, il doit y avoir un lien. En attendant, j’ouvre le bouquin et on commence la lecture.



Jusqu’ici, j’ai pas vraiment appris quelque chose de nouveau.

« Blablabla L’énergie magique est présente chez tout le monde Blablabla Il vous suffit de vous concentrez Blablabla Rien qu’avec votre esprit, vous pouvez matérialiser les éléments Blablabla Certains personnes ont des affinités avec un élément Blablabla Manger cinq fruits et légumes par jour. »

Alors, j’fais pas de dessin, les six premiers chapitres était pas des plus intéressant. De l’histoire ? J’connais la plupart. Il n’y a pas deux jours ? J’ai d’jà réussi à faire bouger un tonnelet jusqu’à moi rien qu’avec la puissance d’ma brise. Bon, il faisait que deux litres, c’était pas la foire à la saucisse. Mais v’là l’histoire. J’sais bien ce dont j’suis capable.

Et c’est ça, l’problème.

D’puis le temps, j’arrive pas à faire plus. Deux battements d’paume, j’me concentre comme un dingue et ma brise dépasse pas l’transport de tonnelet sur deux mètres. Ah oui, et le brumisateur, mais l’eau en moins.



« Blablabla Certains pratiquant de la magie se sont illustré lors de différent évènement Blablabla Des maîtres, connu et reconnu selon leur tenue Blablabla Une image récurrente du sage avec son bâton Blablabla »

L’auteur de se livre manque d’un certain style, et il ne m’apprends pas grand-chose. P’tet que j’aurais dû demander une certaine lecture à mon maître, plutôt que de grimper les marches de bon matin. Enfin, il y a quand même un truc qui, après réflexion, me fait penser à un truc.

Il parle de bâton, hein ? Et Aqua, elle lance ses sorts autrement qu’en agitant ses bras.

J’renifle, j’passe le dos de ma patte sur ma truffe et j’regard ma keyblade qui n’a pas bougé d’un pouce. Et si ? Non, ce serait trop con. Sauf que… Bon. J’ai pas envie d’mourir idiot ! J’me r’lève et j’prend mon arme dans les mains.

P’tite respiration pour la forme et j’me rappel d’un truc.

T’inquiète pas, j’fais juste un test, j’te demande pas la lune. T’es en repos, de plus.
C’est bon pour le moral. Et j’me sens un peu plus proche d’elle.

Craquement d’cou et j’m’étire une seconde. Là, c’est d’la magie et j’vais tenter d’faire plus qu’une petite brise. Donc, on connaît tours l’chemin à faire. On s’concentre, on laisse filtrer cette énergie et on la guide. La différence et que j’fais tenter d’la faire passer dans ma keyblade.

Alors, ça bouge, j’sens l’flux qui s’ballade et v’là qui s’dirige vers ma patte droite.

P’tit reflexe, j’referme le poing à m’en faire blanchir les jointures et j’sens directement que l’fatras s’en va loin de moi. J’ouvre les yeux et j’vois clairement cette énergie qui s’balade, mais pas comme j’le veux. Qu’à cela n’tienne, j’vais pas m’arrêter sur ça.

Bien, on recommence et on dirige l’énergie une fois d’plus vers la patte. Là, j’fais bien attention à n’pas contracter mes muscles et j’balance !

Là, t’y crois ou pas… Mais j’vous clairement mon énergie qui s’faufille de la garde et s’dirige vers la tige d’mon arme ! Moment d’bonheur éphémère et j’ai l’vents qui s’engouffre tout autour de moi et m’frise le poil. Ah ! C’est déjà une grande victoire ! Mais est-ce que j’vais déjà reprendre le ch’min du manoir ?

On refait un essaie, dans l’doute, histoire d’arriver avec du concret.

Bon, on s’concentre et on fait mieux, t’es avec moi ?
Bon, Cherchevent m’reponds pas ou j’suis sourd. Donc ? On s’pose et on affirme ses appuis. La keyblade dans les deux mains et j’vais pour concentrer cette belle magie. V’là que ça avance, direction ma poigne et… Oui ! J’vois que ça grimpe le long d’la tige ! Pas d’froufrou, j’tends les bras et j’utilise la keyblade comme fusil avant que le sort ne se relâche à sa pointe.

Et là, t’y crois ou pas, mais j’viens de te faire la bourrasque qui agite les branches d’un arbre ! J’te parle d’agiter, pas d’faire frisonner.

Bon, la tentation est ultra-forte et j’ai bien envie d’viser les touffes d’herbes. Sauf que j’ai promis que c’était repos pour ma keyblade, j’vais pas déjà commencer à n’pas écouter mes propres paroles. Toutefois, j’ai pas obligation de descendre directement, on s’replonge dans la lecture, il me reste cinq chapitres.


messages
membres