Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz

Bryke Ronso



Identité

  • Nom  : Ronso

  • Prénom : Bryke (Prononçé Bry-Ké)

  • Titre  :  Prêtre-Guerrier de Rai

  • Âge :  21

  • Camp :  Sanctum

  • Monde d'Origine : Terres des Dragons

  • Race  : Ronso

  • Grade désiré : Celui qui vous plait




Histoire



La carcasse encore fumante, une odeur nauséabonde de fourrure brûlé, et le regard perplexe d'un capitaine de la garde.

La journée commençait pourtant à merveille pour Xao Fu Noyng, aucune affaire trop pressante, des jolies filles qui lui ont souri sur la route menant au dojo...Et soudainement, cette affaire lui tombe dessus.

« Qui est le macchabé ?» demande-t-il d'une voix claire et audible. Il n'est pas le genre à tourner autour du pot, ça non.

« Trak Ronso, anciennement du clan ronso. Tu te souviens de lui ? Kang Luyeng lui, s'en souvenais.

Bah oui je m'en souviens, le gros fauve qui est descendu de sa montagne pour bosser ici ?»

Xao revoyait sa tête, visage plutôt imposant, bien dans les deux mètres, corne cassé sur le front...Taciturne, faisait ce qu'on lui demandait...

« Eh bah Jìnǚ, il l'a pas loupé le gars qui a fait ça.

— Depuis l'attaque de Tian-Lang, le monde est devenu fou. »

Le capitaine de la garde acquiesce en silence, avant de reporter son attention sur la carcasse. Plutôt fraiche, à en déduire par l'odeur, une heure ? Moins ?

« Laissez-moi passez je vous dis, je l'ai vu, je l'ai vu ! »

Xao pousse un soupir presque aussi long que l'intérêt qu'il porte à cette affaire. Il se relève péniblement, avant de se diriger vers l'entrée du domicile. Tapote l'épaule d'un garde pour l'induire qu'il souhaite passer.

Devant la maisonnée, c'est une femme d'un âge mature qui attend notre homme. Ses cheveux en bataille, son regard perdu dans le lointain, aucun doute, c'est bien celle que craignais Xao.

« Et il ressemblait à quoi ? Je vous jure que si vous me dite encore une fois, que c'est ce panda géant qui a.… » Le capitaine mime des guillemets avec ces doigts « "kidnapper"...votre petit fils pour qu'il aille aider au domaine enchanté je vous... »

Cette femme avait le mérite de l'agacer au plus haut point, extrêmement possessive de son petit-fils, un médecin du village, elle n'avait jamais supporté qu'il lui fausse compagnie. Xao le comprenait, s'il avait eu une telle mère, nul doute qu'il aurait lui aussi, fuit vers d'autres aventures dès que l'occasion lui eut été présenté.

« C'était un graaand ronso ! Au moins deux mètres quinze !

Donc une taille normale...

— Une fourrure bleu sombre, plutôt courte, des traits de félin prononcé, bien plus que ceux de Trak ! Il a même ouvert la mâchoire en me voyant, et deviner quoi, il avait toute ses dents !

Ah uh...

— J'en ai rarement vu des ronso, mais lui, il était pas mal moins bien costaud que les autres, un peu maigrichon même. Je crois que c'est les espèces de touffes de poil sur son épaule, ça permet de bien situer vous voyez, si c'est la fourrure ou réellement le ronso qui est gros. Blanche les touffes d'ailleurs, je m'en souviens, car c'était étonnamment en contraste avec le bleu. Et il n'y avait pas que des touffes, il avait aussi de longs cheveux...Enfin, est-ce qu'on peut appeler ça des cheveux pour eux ? Je n'en sais rien, mais ce qui est sûr, c'est qu'ils étaient long. Même qu'il avait une queue de cheval à l'arrière.

Mm mm...

— Et il avait cette grande corne sur le front, un coup de tête, et vous êtes mort mon brave, transpercer ! Et au vu de la couleur, une sorte de beige, il aurait pu se pavaner avec la preuve sanguine de votre décès ! Je vous jure ! Et puis, il y avait son œil...la marque du mal si vous voulez mon avis. Les borgnes, c'est toujours porteur de problèmes. Il avait une belle couleur ceci dis, une sorte de turquoise, comme l'eau d'un ruisseau."

Oui...D'accord...

— Et il portait une armure toute rouge, qui brillait au soleil. Bien qu'abîmé, cette bête, ce n'était pas un amateur, ça non. Je pourrais parier mes ancêtres qu'il a obtenu cette couleur avec le sang de ses ennemis ! Il portait une drôle d'épée aussi, la lame avait dû être mal forger tant elle était courbée. Et il y avait cet étrange tambour dans son dos, ça ressemblait plus à une masse si vous voulez mon avis."

Non, on ne le veut pas. Merci pour la description, ça suffira. »

Kang Luyeng , le petit garde n'en revenais pas.

« Mais...Xao, elle n'a pas fini. »

Lui dit-il à voix basse, mais le capitaine de la garde était déjà en train de s'éloigner.

« Cette femme n'est même pas capable de se souvenir de ce qu'elle a mangé le matin, et là, magiquement, elle nous sort le portrait complet d'une créature qu'elle a vu quoi, dix secondes ? »

— Je ne l'ai pas vu que dix secondes ! »

Beugle-t-elle derrière, visiblement, le capitaine ne sait toujours pas parler à voix basse.

« Bah voyons, comme c'est pratique !  »

Xao roule des yeux

« J'étais là figurez-vous, j'ai assisté aux premières loges ! »

Le capitaine pousse un long soupire à nouveau, avant de simplement tendre la main, invitant la dame à poursuivre.

« Vois-tu, j'étais avec Trak, le pauvre ne savait plus où se mettre. Alors je lui ai proposé de me donner un coup de main dans l'entrepôt. Je suis revenu lui donner ses instructions, et voilà que ce grand ronso et une étrange femme arrive de nulle part. Alors là, vous devinez bien, je hurle, c'est ma propriété. Le ronso a poussé un grand grognement, j'étais te-ri-fié ! Le ronso et Trak se sont mis à faire des gestes bizarres avec leurs mains, je n'ai rien compris, et la fille non plus je pense. Là, ils se sont mis à grogner, et ils se sont battus, de vrais bêtes sauvages ! »


Xao laissa échapper un grognement à la simple mention.

« Bon sang femme, on n'a pas toute la journée, va droit au but.

— Je n'ai pas tout compris, la femme a perdu patience, disant que de toute manière, ça la regardait pas, puis elle est parti en plein pendant le combat des deux. Là, Tark a réussi à le blesser, et là, le ronso a refait des gestes bizarres avec ces mains, et la foudre est tombé sur Tark."

Un mage ? Et la fille ?

— Toujours dans le coin, elle est partie en direction de la taverne, avec une démarche dépitée. C'était un règlement de compte entre ronso, je vous le dis. Quand il a fini de contempler sa boucherie, il est parti sans rien dire, il ne m'a même pas regardé. »

Xao se contente de s'incliner brièvement en guise de remerciement, avant de prendre la direction de la taverne. Le suspect...Non, le coupable était désormais acquis.

La taverne n'avait rien d'exceptionnel, mais elle remplissait sa fonction avec brio. Ici et là, les verres de Baijiu s'enchaînent cul-sec. Il n'est pas bien difficile de distinguer au milieu de tout ce rassemblement paysan, l'étrange jeune femme assise au fond.

Ceux venant d'autres mondes ne sont pas si difficiles à reconnaitre, et la forme de ses yeux trahissait son origine étrangère.

Xao ne perd pas de temps, il s'installe sans la moindre gêne à la table, avant de frapper des deux poings contre le bois.

« Salut...On va y aller droit au but, ton pote ronso a tué un quelqu'un, c'est un poil un souci car c'est ma ville, j'ai un témoin qui t'a vu avec au moment des faits. Et si tu ne me dis pas tout ce que tu sais, tu gagnes le droit d'hospitalité dans nos geôles en tant que complice de meurtre. »

Prise sous la surprise, la demoiselle lance un regard vers le capitaine. Si beaucoup aurait réagi avec colère devant une telle accusation, ce n'était pas son cas.

« Il l'a tué... »

Elle détourne le regard, une certaine tristesse présente dans l'éclat de ses yeux.

Tu sembles bien le connaitre, on veut tout savoir.

— Il s'appelle Bryke, de la tribu Ronso. Je ne pensais pas qu'il irait jusque-là, j'ai cru...Non, c'était une mauvaise idée dès le début, au fond, je le savais. »

Le regard lourd de sens de Xao se pose sur la fille, une incitation sans aucun mot, à reprendre depuis le début.

« Je m'appelle Faith, on s'est rencontré il y a cinq ans. »

Les lèvres du capitaine de la garde se tordent d'impatiences, et si son envie d'accélérer les faits, de la pousser à aller droit aux motifs qui aurait pu pousser le dis ronso à commettre son crime, il garde le silence.

« Je suis une commerçante, je voyage avec mon propre vaisseau, j'essaye...D'échanger des marchandises entre les mondes, faire découvrir des choses. »


Une contrebandière ? Xao n'en avais aucun doute

« C'est lui qui m'a abordé en premier, c'est difficile de le comprendre, il parle très peu. Il a cette tendance à montrer les choses, et à attendre qu'on comprenne. »

Son regard se perd dans le lointain, un léger sourire se dessine.

« Ça n'a pas été facile les premiers temps, il voulait monter à bord, je n'étais pas très intéressé. Cette tête de mule ne m'a pas lâché d'une semelle jusqu'à ce que je le laisse faire. Il n'aime pas beaucoup les non. C'était une qualité, et un défaut. »

Le capitaine de la garde fini par s'impatienter pour de bon

« Et pourquoi voudrait-il tuer un de ses camarades ?

— Bryke est un spirituel, un prêtre-guerrier pour son peuple. Il se voit comme un défenseur de sa déesse, la dame de la montagne. Je n'ai pas tout compris mais, il y avait des conflits, entre lui et un groupuscule de ronso, les cornes brisées."

Corne brisée...littéralement ? Comme Trak ? »

Elle hoche la tête

« Bryke les voit comme des sortes de démons, des ronsos qui ont perdu leurs âmes, leurs cœurs. Des fragments de sa doctrine, il est persuadé que ces pauvres types vont provoquer du mal autours d'eux.

On a un motif...Mais c'est extrême comme méthode, même pour un fanatique barbare.

— Il n'était pas comme ça avant, c'est nos voyages qui...

Vos voyages ?

— Bryke a voulu embarquer sur mon vaisseau pour voir les mondes. Une mission soi-disant sacrée qu'il s'était fixé. Il voulait apprendre les légendes d'ailleurs, pour revenir triomphant à son village et raconter ce qu'il a vu. Mais ce qu'il a vu...Ça l'a ramené les pieds sur terre, violemment. Il pensait voir des mondes enchanteurs, faire des rencontres. Mais ce qui l'attendait ? Des ruines, des guerres, des blessés, et de la haine.

Et il aurait théorisé que tous ces malheurs viendrait des cornes-brisées ?"

— Il l'a cru, mais ce n'est pas ce qui l'a marqué le plus. Il s'est persuadé qu'il faut prendre les armes, que son peuple ne fait que retarder l'inévitable, et qu'ils subiront de plein fouet s'ils préfèrent attendre.

Vous trouvez qu'il a tort ?

— Chef, il a tué quelqu'un !"

Je ne parlais pas de ça, crétin

— Non, bien sûr que non. Mais les ronsos sans cornes n'y sont pour rien. J'ai voulu le ramener sur ses terres natales, je me suis dit que s'il retourner à son village, ses semblables lui feraient entendre raison.

Sans succès, visiblement.

— Non...J'imagine que lorsque l'on vit dans les montagnes, sans rien savoir, la vérité fait mal. Et Bryke...Bryke ne pense pas à mal. Il a confiance en lui, s'il pense que ce qu'il fait est la meilleure chose à faire pour un bien commun, il n'hésitera pas à se salir les mains.


Tout les ingrédients d'un gars dangereux. Il ne se remet jamais en question ?

— Il préfère aller de l'avant, il déteste se focaliser sur le passé, et je pense...Que c'est la manière qu'il a d'éviter le remord. »

Xao fronce lentement les sourcils, un individu dangereux pour lui, la fin ne justifie pas les moyens. Et surtout...Qu'en est-il lorsque sa vision du bien est erroné ?

« Il a quitté le village, tu sais où il aurait pu aller ?

— Il a dut aller au village des Ronso, sur le flanc de la montagne »
---
 C'est un froid glacial qui attendait Xao, et pourtant, il entreprit le trajet. Il avait arrêté la jeune fille la veille, pour participation complice au meurtre. Malgré son témoignage, la justice de ce bon vieux capitaine de la garde devait rester de la justice. Quant à ce ronso, pour lui, il était une menace grave, et il était de son devoir de se renseigner au maximum.

Il ne tarda pas à rencontrer de la résistance, deux ronsos arrêtèrent sa route, ils ne prononcèrent pas un seul mot. Et écoutèrent en silence l'explication de l'humain. Restant dans un silence austère, ils escortèrent néanmoins Xao jusqu'au village ronso, le village de Gagazet.

Le village était tel qu'il se l'imaginer, froid, glacial, et somptueux en un sens. Des ruines d'un autre temps, vibrant encore des songes du passé, magnifie un paysage enneigé.

Les souvenirs d'un livre étranger revinrent au garde. Il l'avait lu il y a longtemps, curieux de voir ce que cet écrivain venu de par-delà les mondes, avait seulement pensé de son pays. Il avait écrit un chapitre sur le peuple ronso, et Xao ne pouvait que constater à quel point il avait vu juste. (Extrait du chapitre )

Xao ne fit pas son malin, ainsi entourer par plusieurs hommes-bête de facilement deux mètres dix de haut, il suit sans réellement détourner le regard du paysage.

Il est guidé jusqu'à une yourte de taille considérable, drapé d'une toile solide et robuste. Et quelle ne fut pas sa surprise, lorsque la première chose qui lui arriva au visage, fut un courant d'air chaud.

L'intérieur de la yourte avait en son centre un grand brasero, éclairant et réchauffant une pièce plus que convenable. Autour duquel, était rassembler quatre ronsos. Plutôt âgé à en juger par leurs statures, et la couleur presque ternes de leurs fourrures. Seul devant cette étrange rassemblement, Xao fut frappé par une chose, le silence.

Pas un bruit n'avait retenti depuis son ascension, pas un murmure dans le village, pas un grognement de la part de son "escorte". Et ici, au milieu de la grande yourte du village, demeurait encore ce silence presque pesant.

Les divers anciens effectuer des signes étranges entre eux, sorte de mouvements de main très précis. Jugeant l'étonnante attention des ronsos à l'égard de ses étranges mudra, Xao en conclut qu'ils devaient communiquer ainsi.

« Etranger est ici pour Bryke ? »

Les paroles résonnèrent tel du tonnerre, la voix lourde du ronso brisant le silence presque rituel du lieu.

« L'un de vos membres a tué Trak Ronso, un des vôtres, venu s'installer dans notre village il y a un an. »

A ces mots, les divers signes de mains entre les anciens se furent plus dynamique et rapide.

« Karori et Anciens savent déjà.

Et vous le laissez faire ? Votre protégé a tué quelqu'un bon sang, un de vos frères ! »

Les anciens hochent tous la tête brièvement.

« Bryke est jeune, il apprend. Et Bryke est un vrai Ronso, Bryke accepte tradition. »

Xao n'en revenait pas, c'était du non-sens, de la stupidité à l'état pure. Pourquoi devait-il être surpris ? Qu'attendait-il d'un peuple d'homme bête, fanatique d'une religion tribale ?

« Lorsque Ronso jeune, Ronso reçoit arme, il se blesse, et apprend que lame est synonyme de danger. C'est la meilleure leçon. Bryke doit apprendre à assumer ces décisions.


Mais on ne parle pas de blessure ici, mais de décès !

— Sans-corne meurt dans un duel d'honneur, sans-corne heureux car Ronso avoir voulu le duel, Ronso l'a considéré comme Ronso »

Xao serre le poing, différente culture, différente vue de la vie et de la mort. Et pourtant, il ne l'accepte pas, comment une vie pouvait être gâché ainsi ? Il l'a affronté en duel ? Quelle différence ? Un meurtre est un meurtre.

« Pour comprendre Bryke, Etranger doit comprendre l'histoire de Bryke »

Xao se lève, il en a assez de ses stupidités, il préviendra d'autres chefs de la garde, de veiller à ce que ce ronso assassin ne pénètre plus aucune ville de la Terre des dragons.

Une main bleue surgit plus vite que l'ombre, appuyant avec une force inouïe sur l'épaule de Xao, le forçant à s'assoir à nouveau. Le grand ronso, se contente de secouer négativement la tête, avant d'indiquer l'ancien, encore en train de parler.

« Bryke est un conteur, Bryke a bonne mémoire, anciens l'ont vu dès l'enfance. Bryke a été formé, a appris toutes les légendes. Lorsque venu le temps, Bryke a décidé de servir Rai, commandant de la foudre, protecteur de la dame de la montagne. Bryke a perdu œil lors d'une bataille, sans-cornes ont attaqué village par rancœur. Bryke a défendu, et Bryke a vu ce que sans-cornes deviennent, ténèbres...  »

Le capitaine de la garde quant à lui, dut prendre sur lui, il est évident que le gros tas de muscle qui l'a forcé à se rassoir ne le laissera pas partir tant que l'ancien n'aura pas fini. Intérieurement, il cria d'agacement.

« Bryke a appris Ninpo, utiliser signe et mudra pour lancer les sortilèges. Bryke est doué, mais Bryke grand rêveur. Bryke voulait voir le monde, les mondes, entendre les légendes d'ailleurs. Anciens d'accord, voyages forment l'esprit, conteurs doivent avoir un esprit puissant.
Mais Bryke être revenu différent, de mauvaises rencontres. Des personnes ont joué de sa solitude, seul dans la souffrance de mondes inconnues, Bryke avait besoin de se rattraper à quelque chose que Bryke connait. La dame de la montagne. »


Encore une histoire de religion pour Xao, son dégout pour ces tribaux ne cessait de croitre.

« Etrangers ont convaincu Bryke que "Etro" être le nom humain de Dame de la montagne. Bryke seul, et être entre fervent de la montagne rapproche.

Et il s'est fait endoctriner par leurs bêtises ? »

L'ancien plisse brièvement les yeux.

« Anciens avoir essayé de dire à Bryke, mais Bryke n'écoute pas, Bryke suit son cœur. Lui croit que Ronsos en danger, que peuple Ronso doit se battre hors de la montagne, prévention, vaincre ennemis avant qu'ennemis emprunte le sentier.

Et il a quitté ce monde mm ?

— Bryke vouloir rejoindre faux gardes de la Dame de la montagne, Bryke veut se battre pour elle, Bryke honore son serment de prêtre de Rai.

Vous ne ferez rien, j'ai bien compris. »

La phrase de Xao avait une certaine pointe d'amertume.

« Si Etranger comprend Ronsos, étranger n'interviendra pas, affaire de ronsos, se règlent entre ronsos. Etranger part désormais. »

L'ancien se contente de signes de mains, le silence revenant dans la yourte. Le ronso garde saisit Xao par les épaules sans la moindre douceur, avant de lui indiquer le chemin de la sortie.

Le capitaine de la garde ne se fit pas prier, il n'avait plus aucune envie de rester. Sur le sentier du retour, il se demanda bien souvent ce qu'il devait faire. Devait-il envoyer des gens contre lui ? Les fonds de la ville ne sont pas haut après les réparations causé par les dragons...Et personne ne viendra pleurer le sans-corne...

Mais son sens morale, quelque part, dans sa tête, haïssait l'idée de simplement abandonné.

Arrivé au pied de la montagne, Xao se tourna une dernière fois, avant de reprendre le chemin du village.




Questions diverses



1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ? Bien entendu, il a toujours un cœur.

2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ? Un Lycaon, protège son peuple peu importe les faibles. Territorial, et sensible à la solitude

3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
La fidélité est un sujet un peu complexe, Bryke est et restera fidèle à son peuple et sa divinité avant son ordre, on peut dire qu'il est très fidèle à son clan, et un peu moins à tout le reste. Il a du mal avec l'esprit de camaraderie pour les mêmes raisons, mais ça reste un ronso, s'il finit par s'attacher, c'est un très bon coéquipier.

4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales. Sans parler de ses frères et sœurs de clan, Bryke c'est lié d'amitié il y a 5 ans avec Faith, jeune marchande.  

5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes. "Bryke pense qu'il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche. Certains pour parler avec sagesse, d'autre pour offrir un peu de silence."

6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points forts et points faibles? J'ai de gros soucis avec le français, fautes, Grammaires, tout ça. Je repasse beaucoup de temps pour essayer d'éliminer au maximum les fautes, et ça me rend plutôt lent à répondre. (Et souvent pour un résultat "Meh", mais bon, je m'améliore !). Pour les points fort, je n'ai pas trop de soucis à trouver l'inspiration, et j'aime le fairplay (Attendez-vous à ce que Bryke déguste pour ses mauvaises décisions, il ne réussira pas toute ses missions)

7) Pourquoi incarner ce personnage ? J'adore les personnages qui ne sont ni bon ni mauvais, Bryke pense faire le bien, mais pour certains, il fait le mal. Pour ce qui est des ronsos, j'ai un grand amour pour cette race depuis que j'ai jouer à FFX, et le côté fanatique religieux qu'ils cultivent dans FF me semblait à sa place avec ce concept.


more_horiz
Bonjour et bienvenue au Sanctum Bryke !

Alors tout d'abord je te préviens ce n'est pas moi qui vais valider ta fiche, je suis simplement là pour donner mon avis. C'est Primus qui va se charger de te donner ton grade définitif.

Donc qu'est ce que j'ai pensé de ta fiche ? Pour faire court : je l'aime beaucoup ! En fait il y a une grande qualité qui ressort de ta fiche : tu n'as pas peur d'inventer des trucs. Non franchement t'arrive et tu nous invente toute une nouvelle peuplade avec son petit guide touristique, ses divinités et tout ce qui va avec. Et en prime je trouve que l'implantation des dieux est fait suffisamment bien pour que, si on ai envie de les adoptez chez nous, ont puissent justifier quelques modifications si nécessaire.
Bref t'as pas peur de lancer des idées et ça c'est cool, d'autant plus au Sanctum où on a besoin de d'inventer la plus grosse partie de notre religion.

Pour ce qui est de ta fiche en elle même j'ai bien aimé la façon dont tu as décidé de nous présenter Bryke...et en même temps pas trop.

Je m'explique : c'est bien parce que c'est original et franchement pas simple à faire, en plus je trouve que tu t'en ai plutôt bien sortis. Les pnj n'ont pas des dialogues trop forcés(bon la première femme cause pas mal quand même, mais on peut mettre sur le compte du choc) et tu arrive malgré tout à nous faire un très bon physique. Sans faire vraiment gaffe j'arrive à trouver une dizaine de traits donc c'est cool, c'est complet de mon point de vue.

Après la où je trouve que ça coince un peu c'est que ça t'oblige à rester un peu superficiel, d'autant plus pour les trucs un peu subtil. Puisqu'on ne peut rien déduire de ses actes on doit tout trouver dans les dialogues de personnes qui sont plus ou moins proche de Bryke. Et du coup je trouve que ça ce ressent dans la différence de quantité d'info qu'on a entre le physique et les deux autres parties.

Le caractère est bien présenté et de prime abord assez remplit mais déjà je trouve qu'il manque pas mal de trucs par rapport au physique. Comment se situera t'il par rapport à quelqu'un qu'il ne connaîtra pas du tout ? A t'il eu du regret en tournant le dos à sa famille? Quand il ne tue pas des sans corne qu'est ce qu'il aime bien faire ? Au final il aime bien se battre ou il fait ça par nécessité ?

Je ne pose pas ces questions pour t'enfoncer ou quoi, bien au contraire. J'ai vraiment bien aimé ta fiche comme je l'ai dit le caractère est loin d'être vide mais justement en voyant que tu ne manque pas d'imagination et que t'écris aussi bien ça m'embête d'avoir quelques trou vis à vis de ton perso, parce que je pense que tu doit pouvoir facilement les combler.

Pour l'histoire finalement je l'ai trouvé assez intéressante mais c'est aussi là où on a le moins d'informations. Est ce que c'est gênant ? Pas pour l'enfance, finalement tu nous en dit les points les plus important. Mais je regrette vraiment de ne pas en savoir plus sur ce qui s'est passé durant ses voyages. Quelque part c'est un peu l'élément perturbateur de l'histoire de Bryke, nous en dire plus aurait vraiment été intéressant. On sait que c'est qu'il a vu des choses dures qui l'ont rendu un peu extrémistes mais quoi ? On sait que des fidèles d'Etro l'ont convertit mais comment ?
C'est peut être des petits détails et au moins ça te donnera pas mal de chose à développer dans tes prochains rp mais à mon goût c'est un peu triste de ne pas avoir les réponses tout de suite.

Après je le répète ne va pas croire que c'est des défauts qui m'ont rendu la lecture désagréable. J'ai vraiment pris du plaisir à découvrir ton personnage et son peuple, il y a de très bonnes idées, on ne s'ennuie et les dialogues sont très bien fait. Mais je trouve juste un peu dommage qu'elle souffre de quelques lacunes du fait de ta façon de narrer.

En tout cas j'ai hâte que tu apporte ta brique au Sanctum ! (Tada...tsa!)

Pour le grade je pense que ça mérite lieutenant.
more_horiz
Hey !

Alors commençons !
Je n'ai pas encore lu ta fiche mais j'ai tendance à absolument tout commenter. Et genre : "Prononcez Bry-ké", je dois avouer que ça m'a fait rire ^^. Dans la mesure ou d'accord, le ké, je visualise mais le Bry... Finalement comment je le prononce ? D'ailleurs, en alphabet phonétique international, y entre crochets que j'arrive pas à faire sur mac, ça se prononce comme u dans... "Salut".

Donc... Bruké ? Braillké ? Briké ?

Deuxième chose ! (Roh décidément, ce Xaldin...)

"Titre : Prêtre-Guerrier de Rai"

J'avoue avoir été un peu déçu ^^. Sans spoiler personne, ce dont tu m'as parlé par mp, me vendait autre chose qu'un Rai. Comme j'ai entendu ce qu'a dit le Primarque en privé aux membres du Sanctum, j'en déduis un certain lien avec la foudre, ce qui... je ne vais pas me prononcer.

Disons que si j'étais un dieu... (Bon je sais ce que vous vous dites.)

Si j'étais un dieu, je réfléchirais un peu mon nom. Genre... si je suis le dieu forgeron, je vais pas m'appeler "Fer", "Epée", "Acier" ou pire "Forgeron". Et c'est là que les Japonais sont très forts...

"Je suis le dieu de la foudre ! Je m'appelle... bah Foudre. (Rai, donc)"

Moi je trouve ça bof et je ne suis pas étonné de la qualité de la plupart des mangas quand on voit une civilisation avec aussi peu d'imagination. A vouloir faire trop simple...

(On va m'attendre à la sortie)

A vrai dire, ma première déception concernant ce Rai, c'est que... alors là je vais prendre un gros risque mais... je pense pas, je dis bien "je ne pense pas" que Foudre en Chinois, ce soit Rai. Après je connais pas le Chinois, je connais quelques mots en japonais. Mais voilà ! Bréf.

Et si je commençais à lire ?

"Xao pousse un soupir presque aussi long que l'intérêt qu'il porte à cette affaire. Il se relève péniblement, avant de se diriger vers l'entrée du domicile. Tapote l'épaule d'un garde pour l'induire qu'il souhaite passer. "

Cette phrase m'a un peu bloqué. Un soupir aussi long qu'un intérêt. Un soupir d'accord mais on ne dit pas vraiment qu'un intérêt est long.

Finalement, le verbe induire dans la troisième phrase. Pour moi y a un problème, c'est pas le verbe induire qui marche. Ca aurait été plus cohérent si ça avait été "Tapote l'épaule d'un garde pour lui faire induire qu'il souhaite passer".

C'est pas le sujet qui induit quelqu'un.

D'ailleurs, le sujet est absent de la phrase. Ca nous arrive à tous, ici, il ne fallait pas commencer une nouvelle phrase mais mettre une virgule (au lieu d'un point donc). Mais s'il y a un verbe dans une phrase, il y a un sujet.

Donc voilà... j'ai lu la fiche. J'ai lu le commentaire de Fiathen. Et c'est un très bon commentaire, merci Fiathen.

En fait, Fiathen a mis le doigt sur beaucoup de choses qui m'ont posé problème, mais aussi sur de bonnes choses, et principalement, comme il l'a dit : Tu oses. Ca, vraiment vraiment vraiment.

Tu nous fais un Ronso loin du cliché... Tu nous fais un Ronso qui a l'air détraqué. Tu nous fais un Ronso qui a été converti par ces espèces de fou du Sanctum. J'ai adoré ce point de vue de la fin, cette idée du "Ouais c'est des connards" alors que on aurait pu s'attendre à ce que tout le village Ronso soit un peu derrière le Sanctum.

Mais surtout, j'ai adoré la façon dont tu as intégré ton histoire à KH et au forum. L'aspect Sanctum, bien évidemment... La mention à Tian-Long. Mais surtout cette idée : les sans-cornes deviennent des sans-coeurs; Bon tu l'as peut-être pas dit comme ça mais tu parles de ténèbres et c'est super cohérent et... il fallait y penser.

Et puis... y a des moments où on perd un peu cette cohérence, cette aise que tu as.

J'ai déjà parlé du mot Rai, qui, à nouveau je crois... est japonais, pas chinois. Dans un monde chinois, c'est dommage.

Ninpo, pareil.


J'en profite pour parler d'un petit problème par rapport aux Ronsos. C'est pas une critique, tu ne savais peut-être pas mais les Ronsos, c'est un petit village perdu dans une chaîne de montagnes. Y monter, c'est... pas juste long, c'est pas juste "Rah mince, je dois monter jusque là-haut ?" c'est plutôt "Je... non." Pourquoi ? Parce que sinon, le peuple des Ronsos ne serait pas aussi isolé, reculé. On parle d'une tribu dont quasiment personne n'a entendu parler jusqu'à l'arrivée de Kimahri. Les Ronsos sont un peuple totalement inconnu. Et... voilà, je le répète c'est pas de ta faute mais maintenant, garde en mémoire que le village est extrêmement difficile à atteindre... et que le peuple n'est pas connu, ou si peu.

Donc ! Ta fiche est divisée en trois parties.

La discussion avec la vieille, la discussion avec la commerçante, la discussion avec Père Fourras.

Et je dois dire que j'ai eu peur.

La discussion avec la vieille, sincèrement, je ne l'ai vraiment pas aimée. Je te le dis comme ça justement parce que les deux autres parties, je les ai bien aimées.
En fait... déjà j'ai trouvé ça assez lourd, la description en bloc, ainsi. Comme l'a très bien dit Fiathen, elle parle beaucoup, c'est pas très naturel. Moi ce qui m'a encore plus gêné, c'est le langage, en fait. Prenons deux paroles :

" Je n'en sais rien, mais ce qui est sûr, c'est qu'ils étaient long. Même qu'il avait une queue de cheval à l'arrière"

Même que c'est extrêmement familier.

Et puis après : "Et au vu de la couleur, une sorte de beige, il aurait pu se pavaner avec la preuve sanguine de votre décès ! "

J'ai trouvé la première parole... très familière, et la deuxième... plutôt soutenue. Je trouve pas ça extrêmement cohérent ^^. Elle change de manière de parler, j'ai pas trop compris pourquoi.

C'est là où Fiathen et moi avons une vision différente. Personnellement, j'ai pas aimé le physique et j'ai trouvé le caractère et l'histoire non seulement suffisants mais bien. Fiathen a trouvé le physique complet, pas le caractère et l'histoire.

Bon en fait, on pense la même chose. En effet, ton caractère aurait pu être étoffé, et en effet... tu aurais du développer les voyages de ton Ronso.

Mais j'ai bien aimé la suite, j'ai bien aimé le caractère.

Le dialogue avec la commerçante est très chouette, beaucoup plus naturel, beaucoup plus agréable. Et avec le chef ronso, j'ai carrément apprécié ^^.

Donc ! Mon appréciation est globalement positive. Je vais être honnête, j'ai eu peur. Le début ne m'ayant pas emballé (avec la vieille), il m'a fallu quelques temps pour apprécier ta fiche. Mais une fois qu'on a quitté la vieille, tu m'as convaincu.

Je te donne le grade de Sergent ! C'est encore moi qui m'occuperai de ta fiche de personnage !

Fiche validée et toutes conneries du style !.



_______________________________
Bryke Ronso Signatureprimus
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum