Derniers sujets
J'vous ai manqué ?Hier à 23:13VentusPèlerinage d'un ApatrideHier à 0:05NarantuyaaRedoubler de ReflexionSam 7 Déc 2019 - 23:35NarantuyaaLa promesse d’un retour Ven 6 Déc 2019 - 14:47Bryke RonsoVous prendrez bien une petite hache avec ceci ? Mer 4 Déc 2019 - 14:18Huayan SongCartouches consulairesMer 4 Déc 2019 - 12:12Huayan SongDemande de notationMer 4 Déc 2019 - 11:11LenoreBric à BracMar 3 Déc 2019 - 16:10LenoreMt Gagazet – Dans la lumière du cristal Mar 3 Déc 2019 - 14:12Bryke RonsoVamos a la playaMar 3 Déc 2019 - 11:54LenoreAbsence définitive.Dim 1 Déc 2019 - 1:36Général PrimusClair de LuneSam 30 Nov 2019 - 18:55Huayan SongLe menu à 7,90Sam 30 Nov 2019 - 17:53Kurt BrownLe vent du jeuVen 29 Nov 2019 - 14:40LenoreChangement de planVen 29 Nov 2019 - 9:47Jack Inèrsse
Maître Aqua
Maître Aqua
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Equilibrium Left_bar_bleue159/550Equilibrium Empty_bar_bleue  (159/550)

XP :

le Jeu 20 Avr 2017 - 19:17
Deux ans plus tôt.

Aqua resta seule, assise dans le fauteuil qu'on lui avait installé près du trône dans l'immense salle d'audience du Château Disney. Dehors, le soir tombait, plongeant discrètement la forteresse de la Lumière dans la pénombre sans même qu'elle ne remarque le changement. La Générale Cissneï et le Roi Mickey s'étaient retirés un peu plus tôt à la suite d'une longue discussion mouvementée qui laissait désormais place à un silence absolu. Bras et jambes croisés, la jeune femme avait le regard perdu dans le vide, se remémorant les évènements de l'après-midi. Dire que cette entrevue s'était mal passée relevait de l'euphémisme... Depuis qu'elle avait eue lieu, un grand trouble était venu alourdir son cœur et elle sentait une diffuse mélancolie se répandre dans son âme. Elle ne parvenait à se débarrasser d'un pressentiment abominable, celui d'un horizon bien sombre empli de peines et de tourments. Tout ce qu'elle craignait depuis si longtemps, ce qu'elle avait redouté à la Réunion de Port Royal, ce qu'elle essayait vainement de repousser depuis des années était en train de se réaliser.

La Guerre était en marche...

Toutefois, elle ne venait pas de là où elle l'aurait attendue. Peut-être que si aujourd'hui cela avait été les Mercenaires, avec qui leur relation n'était pas au beau fixe, ou encore la Coalition Noire venue parader, peut-être dans ce cas aurait-elle été moins surprise... Mais la maîtresse de la Keyblade ne pensait pas que les Consuls, leurs alliés, seraient dans les premiers à déclarer officiellement un conflit. Elle s'était sentie devenir blême à plusieurs reprises durant le discours de Genesis Rhapsodos, comme si chacun des mots du Tragédien était un coup de poignard en plein cœur. Malgré sa réputation de diplomate, elle n'était pas intervenue, préférant laisser parler le souverain de ce monde ainsi que sa supérieure qu'elle estimait mieux placés pour répondre à ces accusations. Peut-être aurait-elle dû prendre la parole, finalement, et essayer d'apaiser ces tensions ? Non, cela aurait été vain... De toute évidence, le Consulat ne leur avait pas rendu visite dans l'optique d'entreprendre des négociations. A bien y réfléchir désormais, elle aurait pu se douter qu'ils en arriveraient à cette inévitable conclusion. Leur porte-parole ne s'était-il pas montré particulièrement ambigu vis à vis de la Lumière durant la réunion des différents leaders en envisageant face à eux une alliance avec Ariez ?

Le destin de tant de mondes avait été scellé aujourd'hui, aussi bien ceux dont ils assuraient la protection que ceux réunis sous la bannière des Cités Dorées. Et tout cela pour quoi ? La raison invoquée par Genesis était grotesque... Aqua ne pouvait qu'approuver Cissneï, cette mascarade n'était qu'un prétexte fallacieux pour leur déclarer la guerre. Roxas était peut-être impulsif, parfois immature, et il lui arrivait quelquefois de se révéler un véritable fauteur de troubles, mais il avait à de nombreuses reprises prouvé sa fidélité à la Lumière... Ce n'était pas un assassin. N'est-ce pas ? Ils ne pouvaient tous être aveugles à ce point. Avec une certaine lassitude, elle entendait déjà Primus venir fulminer qu'elle les avait prévenus, que le jeune simili n'était pas digne de confiance. La confiance... Voilà bien ce dont ils avaient besoin, plus que tout, en ces temps troublés. Non, décidément cette histoire ne tenait pas la route. Elle aurait pu, elle aurait dû, se porter volontaire pour effectuer une contre-enquête, ou encore se porter garante de Roxas et suivre les Consuls. Elle aurait dû faire tout ce qui était en son pouvoir pour apaiser les tensions et désamorcer cette situation ! Naïvement, Aqua caressait l'espoir fou que ce conflit puisse encore être endigué, que la guerre pouvait être évitée, elle se berçait de douces illusions qui ne faisaient que la ramener à la brutalité de la réalité. La décision avait été sans appel. La Guerre venait de débuter.

Elle se leva fébrilement, une moue aux lèvres et une expression de tristesse résignée sur le visage. Il y avait une dernière chose qui la tracassait et elle ressentait le besoin de réfléchir encore un peu. Silencieusement, elle s'avança jusqu'au trône et activa le mécanisme qui commandait l'entrée du hall de la pierre angulaire de lumière. Dans un lourd grondement, la plateforme se décala, laissant apparaître l'escalier s’enfonçant vers le sous-sol dont les dernières marches disparaissaient dans l'obscurité. Lentement, presque absente, elle le descendit, toujours plongée dans ses pensées. Une fois arrivée dans la vaste pièce qui représentait autrefois le cœur de ce monde, elle dut attendre quelques instants avant que ses yeux ne s'habituent à la pénombre environnante.

Revoir cet endroit qu'elle avait connu si lumineux lui faisait toujours un choc, autant qu'il lui laissant un goût amer dans la bouche. Tant de choses s'étaient passées pendant la Réunion... La mort de Maître Yen Sid, l'assaut sur le Château... Si elle avait été présente, les choses auraient-elles été différentes ? Aqua avait accompagné Cissneï à Port Royal dans l'espoir de raisonner les dirigeants des mondes qui semaient les graines du chaos, dans l'espoir de préparer un meilleur futur. Alors que ce futur commençait à se dessiner, la jeune femme se demandait si elles avaient eu raison d'agir ainsi, si elles avaient fait les bons choix. Le prix à payer avait été bien lourd pour ce qu'elles récoltaient aujourd'hui... Plongée dans les ténèbres, son regard se posa sur ce qu'il restait de la pierre angulaire de lumière, ses doigts vinrent effleurer l'orbe fissuré qui semblait maintenant n'être plus qu'une porte sur le vide, un trou noir béant. Elle espéra de tout son cœur y déceler une étincelle, un espoir, mais la pierre demeura désespérément inerte. La Lumière vacillait dangereusement. Et elle doutait...

Aqua avait failli se confier au Roi Mickey. Il était le dernier véritable ami qu'il lui restait, et c'était également un Maître de la Keyblade sage et avisé qui avait reçu un enseignement similaire au sien. Si une personne au monde pouvait la comprendre c'était bien lui. Mais elle s'était ravisée au dernier moment. Le souverain devait avoir bien d'autres préoccupations et sa responsabilité était en premier lieu d'assurer la sécurité de ses sujets, elle ne pouvait lui imposer le poids de ses incertitudes. Son propre devoir, celui des Maîtres passés et des Maîtres à venir, elle le connaissait : protéger la Lumière des mondes. En temps de guerre, quelle serait sa place ? Aqua était une gardienne de l'équilibre, elle n'était pas un soldat. Bien sûr, elle se battrait corps et âme pour protéger son groupe et défendre les innocents. Contre la Coalition, elle aurait été de toutes les batailles afin de repousser l'influence des ténèbres... A cette pensée, la jeune femme réalisa qu'elle avait atteint le cœur du problème. Cette guerre était ridicule et n'avait pas lieu d'être. Le Consulat n'était pas maléfique, pas plus qu'il n'était son ennemi. Elle partageait les idéaux de la Lumière mais son titre de Maître exigeait qu'elle se dresse pour défendre les plus faibles, peu importe leur appartenance. S'ils s'attaquaient au Consulat, combien de vies seraient menacées ? Cela allait à l'encontre de la mission qui était la sienne...

Un jour, bien trop proche à son goût, elle aurait à faire un choix...
messages
membres