Derniers sujets
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Mar 1 Déc 2015 - 12:46

J’éteignais les moteurs de mon vaisseau une fois posé dans la station Shin-Ra du monde d’Hallowen, et je ne serais probablement pas la seule personne à faire ce déplacement depuis le reportage diffusé par l’Éclaireur. Cissneï, la dirigeante de la Lumière aurait été enlevée ici même… C’était presque trop beau pour être vrai, il fallait que j’aille sur place pour vérifier que ce n’était pas de l’information inventée pour faire parler de ce journal émergeant avant d’engager une attaque contre le Château de la Lumière. S’il y avait une once de vérité, ce serait la panique dans les couloirs des derniers défenseurs. Et je n’imaginais pas meilleur moment pour faire déferler les forces de la Coalition Noire sur ces murs.

Une fois que mes pas foulèrent le sol de ce monde, je comprenais l’aspect bestial de mon nouveau jouet. Ormagöden était originaire de ce monde, et chacun de ses habitants était aussi terrifiant l’u que l’autre. Pourquoi personne n’a jamais eu l’idée de recruter des membres ici-même.

J’amenais ma main au menton en songeant à cette idée quand je remarquais que la chair avec quittée mes os. Par réflexe, ou pas peur, je fis un pas en arrière pour entendre un entrechoquement au niveau de mes pieds et remarquer aussi que mes os étaient à nue dans le bas de mon corps. Je me retournais finalement pour regarder à travers les vitres de mon vaisseau et distinguer la silhouette que ce monde venait de me donner. Une grande cape d’un mauve pourpre recouvrait mon corps et masquait mon visage, seulement, je parvenais à distinguer que mon crâne lui aussi était à nu, figé dans une expression d’horreur. Mes mains avaient pris des dimensions énormes et semblait pourvu de griffe maintenant, alors d’un épais gantelet de cuir semblait faire tenir cette protubérance à mon bras. Reculant d’un pas en arrière, je voyais que la cape était ouverte au niveau de mon torse et laissait transparaitre mon thorax et un collier en fer qui pendait dans celui-ci, brillant d’une lueur malsaine. Instinctivement, je passais alors ma main à ma ceinture, elle-même devenue gargantuesque, pour chercher mon arme que je ne trouvais pas de suite avant de me rendre contre que celle-ci étant attaché à mon dos, ma faux était devenu énorme et ornementé de nombreux crâne luisant.

Seigneur… Je ne vaux pas mieux qu’un vulgaire monstre ici…
Je me dirigeais alors vers la sortie de la station quand je remarquais que mes pieds ne touchaient pas le sol en réalité. Je planais à quelques centimètres du sol, de mon dos dépassais une paire d’ailes membraneuse. Cependant, elle ne me permettait pas de voler, seulement de m’avancer au-dessus de la nappe de brouillard dans un concert de claquement d’os et de membrane en décomposition.

Les lourdes grilles de fer franchise, je m’avançais dans une place ou se trouvait un puits duquel s’échappait d’épaisse volute de fumée et personne ne rôdait dans les environs. À croire que je faisais peur. Tournant mon regard, je distinguais finalement une autre porte de fer et à travers celle-ci des tombes de pierre. À en croire la journaliste, l’enlèvement aurait eu lieu à cet endroit. Seulement, avant que je fasse un pas, un bruit de martèlement métallique résonnait dans la place et provenant de la zone que je regardais à l’instant. Je restais immobile un instant pour finalement voir une sorte de monstre moitié vivante, moitié machine. La lueur rouge s’échappant d’une de ses orbites brillait comme un soleil alors que celui-ci descendit la pente pour me rejoindre dans la cours vide.

Je planais alors jusqu’à lui comme un spectre et m’arrêtais devant, la faux dans la main et tendant ma main face à lui pour attirer son attention et prendre parole d’une voix caverneuse semblant venir du plus profond de mes antres.

Toi… Le monstre d’Hallowen… Dis-moi ce que tu sais de l’enlèvement ayant eu lieu dans ce cimetière, et n'omets aucune détail.
La prise sur mon arme se renforçait, une façon d’intimidé la personne face à moi. Seulement, je ne sais pas si les menaces ont un réel impact sur ce monde ou la mort gouverne.



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Mer 2 Déc 2015 - 15:48
La Lumière vacillante

"Rookie, Rox ou Roxane... Ça doit être Roxane ou quelque chose du genre. Il n'y a aucune chance pour que cette petite sorcière ou ce fichu diablotin m'ai dit la vérité... Le gamin squelette ne savait pas tenir sa langue, donc ça doit être ça."

Il n'en revenait toujours pas de la situation dans laquelle la Lumière c'était mise. Perdre leur chef comme ça était réellement stupide, presque autant que de l'envoyer ici seul pour enquêter. Si il avait croisé l'agresseur il n'aurait sûrement rien peut faire, cela l'énervait au plus au point, mais il devait bien reconnaître qu'il ne jouait pas dans la même catégorie que ses supérieure, que ça soit sur le plan physique ou magique, parfois même les deux. Quelqu'un capable de blesser mortellement Cissneï devait pouvoir l'éliminer comme un simple larbin au pieds d'un boss de fin de niveau. Il serrait ses poings osseux et métalliques recouverts de sang, pressant le pas vers l'embarcadère de la Shinra.

Il repassait par la place, le lieu très peu animé était désormais totalement désert, le son de ses pas raisonnant d'autant plus. Le hérisson s'arrêtait un instant, croisant les bras sur son torse et observant les alentours à la recherche d'un détail qui aurait peut lui échapper. Il fermait alors les yeux un instant et émettait une sorte de grésillement, ce qui se rapprochait sûrement le plus d'un soupire d'exaspération. Une voix d'outre-tombe le sortait alors de ses pensée et il pointait son regard en direction de l'être qui venait de l'interpeller. Il regardait droit sous sa capuche, même si il était difficile pour lui de distinguer les traits de son interlocuteur. Il détournait un instant le regard lorsque le squelette resserrait son étreinte sur sa faux, puis le regardait de nouveau droit en plein visage

"Tu te prend pour qui ? La dernière version de Grim Reaper de Castlevania ? Je n'ai rien d'autre à t'apprendre que ce que tu as peut lire dans les journaux et personne ne sait rien de plus dans le coin à mon avis. Maintenant hors de mon chemin."

Il passait alors sur la gauche du mort vivant, se tenant toujours prêt à dégainer une arme au premier signe d'agressivité envers lui.

Le personnage de jeu vidéo ne savait pas qui était ce type, ni pour qui il travaillait, il était donc hors de question qu'il lui révèle la moindre information.



Dernière édition par Shadow le Ven 23 Mar 2018 - 17:09, édité 1 fois
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Lun 7 Déc 2015 - 13:44

La réponse de ce monstre stupéfait le faucheur, et l’instant d’après le mettait dans une colère noire. Il n’avait fait que quelques mètres avant que je ne réagisse et me retourne dans un mouvement brusque pour glisser sur le sol et le contourner pour se remettre face à lui et planter la lame de sa faux dans le sol afin de stopper sa course. Il dégaina alors un pistolet-mitrailleur que j’eus le temps de voir se diriger vers moi et, avant qu’il ne presse la détente, j’empoignais son avant-bras de ma main gauche et passais mon autre main en dessous de son aisselle. Il était peut-être rapide, mais je le suis aussi… Maintenant, nos visages proches, il pouvait voir les os de mon crâne déformé dans un sourire mauvais et d’un geste vif, je ramènerai mes bras en arrière et fis passer la bête au-dessus de moi et le plaquer le dos contre le sol de ce maudit monde.

C’est bien la première fois que je vois ça…
Je me retournais alors dans un mouvement lent pour finalement distinguer le corps allongé au sol, maintenant entourer d’anneaux dorés tournant sur eux-mêmes alors que lui-même semblait clignoter.

Je pourrais croire que tu es le frère d’Ormagöden pour être aussi arrogant et lent, seulement, je n’aurais pas eu aussi facile à le mettre au sol… Lui…
Les habitants de ce monde n’auraient jamais cherché à affronter l’Intendant de la Garde Noire, comme il le disait avec sa voix robotique, les journaux parlent de moi… Ou plutôt de mes actions, comme l’attaque de Grimm ou la destruction de la Fourmilière. Seulement, cette folie d’oser m’attaquer avait quelque chose de jouissif. Rien à voir avec ses résistants n’ayant d’autre choix que de lever les armes face à moi, non, il a répliqué car il a peur de ce qui aurait pu lui arriver. Finalement, ce trajet allait devenir intéressant. Je m’abaissais alors et attrapais l’un de mes anneaux du bout des doigts pour ensuite l’observer de plus prêt.

Mais je reste perplexe, d’où viennent ces anneaux ? Et pourquoi ne te tords-tu pas de douleur…
Je fis alors sauter l’anneau pour le rattraper dans le creux de ma main et poser à nouveau mon regard sur cette chose. J’aurais mes yeux et ma chair, il aurait compris tout le mépris que lui adressais. Je tendais alors mon doigt en sa direction, provocant de nouveau craquement d’os pour lui poser une seule question.

Qui es-tu ?



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Lun 7 Déc 2015 - 16:13
La Lumière vacillante

Le hérisson avait fait une erreur toute simple et c'était retrouvé à terre. Il avait oublié que son temps de réaction n'était plus le même depuis qu'il avait quitté la salle d'arcade. En temps normal, il aurait tout simplement peut se téléporter en plein milieu de la prise pour se dégager et cribler sa cible de balle, mais là, il avait finit au sol comme une simple poupée, sentant les armes blanche entre ses omoplates s'enfoncer plus profondément. Il serrait les dents pour ne rien laisser paraître, alors qu'il voyait ses anneaux autour de lui.

Il se relevait brusquement et effectuait un balayage pour récupérer la grand majorité des objet précieux traînant au sol, fauchant presque le squelette au passage alors qu'il en ramassait un, avant de se replier en effectuant plusieur bond en arrière. Chaque mots qui sortait de sa bouche ne faisait que l'exaspérer. Il l'avait pris par surprise certes, mais comment pouvait-il le considérer comme lent ou facile à mettre à terre ? L'arrogant ici c'était lui, ça ne faisait pas le moindre doute à ses yeux. Shadow saisissait alors deux des armes dans son dos, leur poignées s'étant déplacée grâce à la pression au sol avant de les retirer d'un coup sec. Il avait maintenant en mains deux épées, une bâtarde à double tranchant dans la main gauche et une épée courte à simple lame dans la gauche.

"Comme si j'allais révéler au premier inconnu qui passe d'où viennent mes anneaux. Et il faut plus que ça pour me blesser."

Il serait les dents et les poing en voyant le mort-vivant jouer avec l'anneau doré comme si il s'agissait d'une simple babiole alors que c'était d'une certaine façon la matérialisation de sa force vitale.  Mais il ne servait à rien de tenter de le lui reprendre, il ne restait probablement qu'une fraction de seconde avant qu'ils ne disparaisse. Le cyborg se mettait alors en garde, ses armes blanches face à lui  et scrutant autant que possible le regard de son adversaire, ce qui était loin d'être évident avec sa capuche.

"Puisque tu tiens autant à le savoir, mon nom est Shadow, Shadow the Hedgehog. La forme de vie ultime !!!"

A ses mots, le hérisson se rué vers l'être en face de lui, sprintant sur la fin pour essayer de prendre un maximum de vitesse, et se tenant prêt à parer une éventuelle attaque avant de le percuter de plein fouet, donnant une légère impulsion à la fin dans l'objectif de lui envoyer son épaule dans le sternum.

Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Dim 13 Déc 2015 - 15:40

L’anneau que je tenais dans les mains finies par disparaître après quelques instants, soulèvent d’autant plus de questions à l’encontre du cyborg arrogant et occupant mon attention alors qu’il avait recommencé à parler avec sa voix sortie d’un haut-parleur. Je levais finalement le regard et distinguais qu’il brandissait maintenant deux armes face à moi… Si de la chair recouvrait encore mon visage, un sourire mauvais se dessinerait dessus à l’approche du combat et à ce que je devrais lui faire subir afin qu’il souffre.

L’instant d’après, il se rua vers moi en hurlant son nom… Shadow the Hedgedog, la forme de vie ultime.

Ceci était tellement présomptueux que je ne peux retenir un éclat de rire alors qu’il s’approchait de moi. Plié sur moi-même et me tenant les côtes, j’eus juste le temps de le voir sauter en avant prêt à me percuter. Pas le temps pour une pirouette ou une roulade, toujours recroquevillé sur moi-même, je tournais légèrement mon corps afin qu’il ne démolisse pas mon torse, mais plutôt mon épaule, et posais mes pieds sur le sol prêt à encaisser le choc. La différence de taille jouait en ma défaveur, il percuta la clavicule que je sentis frémir sous le choc ainsi qu’une douleur s’enflammer à travers mon squelette. Je ne bougeai pas d’un iota, contrairement à mon attaquant qui recula après m’avoir percuté et brandit à nouveau ses lames devant lui.

Immobile pendant de longues secondes, je finis alors pas planer de nouveau pour ensuite me redresser de toute ma hauteur avant d’amener ma main droite sur mon épaule et faire des moulinets avec mon bras gauche. Mes gestes accompagnés par plusieurs dizaines de craquements sourds, avant de reprendre parole.

Tu m’as surpris, je n’aurais pas dû te sous-estimer…
Je me retournai dans un mouvement brusque en balayant l’air de ma main et attrapa ma faux toujours planté dans le sol pour ensuite faire face à la machine, armé cette fois.

Je ne referais pas cette erreur, ne t’inquiète pas… Forme de vie Ultime…
Je forçais ma voix sur la dernière phrase, comme si je crachais le dédain après chaque mot afin de le provoquer dans sa fierté. Suite à ça, je me ruai sur lui en faisant un ample mouvement horizontal afin de profiter de mon allonge et balayer la zone ou se trouve ce Shadow avant de recommencer le même geste, mais dans la direction opposé et finir par un coup ascendant.



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Mar 15 Déc 2015 - 12:34
La Lumière vacillante

Le hérisson noir voyait sa cible se décaler sur le coté, esquissant un sourire narquois, il n’allait pas lui couper le souffle, mais il était pratiquement certain de lui broyer l’épaules et de briser son omoplates au passage. Mais alors qu’il s’attendait à le voir vacille ou décoller, il rebondissait contre lui et se retrouvait projeté en arrière, légèrement sur le cotés, avant d’effectuer un bon supplémentaire pour encore augmenter la distance entre lui et sa cible.

Il se remettait en garde en serrant les dents. Il était beaucoup plus fort et résistant qu’il n’y paraissait et cela commençait à lui taper sur le système. Il avait pris l’habitude d’être moins fort qu’il ne le devrait, mais de là à se retrouver en face d’un simple sac d’os capable de lui tenir tête, il y avait des limite à ce qu’il pouvait supporter. Il devait lui rabattre son caquet, il fallait qu’il y arrive, sinon comment pourrait-il encore espérer avoir la moindre chance d'espérer pouvoir faire quelque chose pour sauver qui que ce soit ou même simplement rester en vie suffisamment longtemps pour trouver un moyen de récupérer ne serait-ce qu’un fragment de sa force originelle. Mais ce moment d'hésitation à rester sur la défensive avait laissé l’occasion au faucheur de se remettre du choc.

Il se moquait ouvertement de lui, ne faisant que renforcer son envie de le mettre en pièce sans la moindre retenue, avant de finalement se décider à l’attaquer. Les armes du cyborg ne lui offrait pas une allonge suffisante, mais une fois la lame passée, une faux n’était guère plus qu’un bâton. Et il comptait bien tenter d’en profiter. Il esquivait alors la première attaque en reculant, la seconde en sautant, mais au lieu de se contenter de parer la dernière qui allait le projeter plus haut dans les air si elle l’atteignait, il frappait de toutes ses force dans la lame pour la dévier sur la droite et se créer une ouverture qu’il s’empressait d’utiliser. Dès que son pieds droit touché le sol, il se ruait à nouveau sur son adversaire, l’épée dans sa main gauche par dessus son épaule droite, il lançait alors un coup en basculant tout son corps, visant la clavicule, bien décidé à ne laisser que des miettes sur le tracé de la lame.

"Tu t’est pris pour qui le sac d’os ?!"

Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Mar 15 Déc 2015 - 22:47

Naturellement, il esquiva mes trois attaques sans difficulté et en profite pour contre-attaquer. Il est rapide, et il sait comment se battre… L’exaltation du combat me gagne !

Je le vois dévier mon arme de sa trajectoire, il a du tout donner pour y parvenir, mais il reprend le combat à l’instant même ou il pose son pied au sol et je le vois foncer tête baissée et l’épée brandie en ma direction. Je tenais la hampe de ma faux des deux mains, la gauche plus en avant et la droite afin de diriger le coup… Il fait un deuxième pas dans ma direction… Je relâche mon emprise de la gauche et tire de toutes mes forces pour ramener la hampe au niveau mon torse et je redirige mon regard pour le voir au sol prêt à me frapper de toute la hauteur de sa lame. Il est tout proche de moi et prêt à me frapper, je reprends l’emprise sur ma faux des deux mains et la place sur la trajectoire de son attaque. Le bruit du choc résonne dans la place alors que sa lame est plantée dans la hampe d’os et nous sommes figés, semblables à une toile, un petit rire s’échappe de sous la capuche.

Je croise alors les bras pour le forcer à lâcher la poignée de son arme et profite du moment pour amener ma jambe en arrière et frapper de toutes mes forces dans son torse. L’envoyant à plusieurs mètres dans un éclat d’anneau.

Pour qui je me suis pris…?
J’attrapais alors la poignée de son épée et d’un geste rapide, je l’enlevais de la hampe de ma faux afin de la garder en main pour ensuite m’avancer vers lui.

Tu aurais d’abord dû te demander qui je suis avant de me parler de la sorte !
Maintenant à mes pieds, je le voyais reprendre son souffle difficilement suite à mon coup dans les côtes. D’un geste vif, je plantais alors sa lame dans le sol à proximité de son crâne découvert et approchais mon visage du siens pour murmurer dans la voix caverneuse de cette forme.

La Coalition Noire, ça te dit quelque chose…?
Je lâchais finalement son arme pour attraper le cou et le soulever, me demandant tout de même à forcer à cause de son poids pour le tenir à ma hauteur. J’approchais alors une fois de plus mon regard, lui permettant de distinguer sous la capuche mon crâne vide.

Que vas-tu faire maintenant ?



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Jeu 24 Déc 2015 - 14:27
La Lumière vacillante

Shadow ne s'attendait certainement pas à avoir le souffle coupé au vue de son apparence dans ce monde, mais c'était bel et bien le cas. A l'impact, une nouvelle gerbe d'anneau avait était projetée en cercle autour de lui, mais alors qu'il voulait tenter de les récupérer la douleur le clouait au sol. Ce type était au moins aussi rapide que lui et nettement plus fort. Il n'avait pas encore réussis à se relever que la lame de sa propre épée lui frôlait le visage détournant son regard pendant un instant.

Il s'énervait de plus en plus à chaque mot du squelette ailé, jusqu'à ce que ce dernier ne se décide à le soulever du sol. Ce type faisait donc partie de la Coalition Noire... Le hérisson comprenait alors qu'il avait bien fait de ne rien lui répondre lorsqu'il avait demandé des informations sur Cissneï et alors qu'il repensait au village en ruine qu'il avait exploré, il saisissait d'une main le poignet de son adversaire pour essayer de le faire lâcher, sans véritable succès, même en utilisant les deux.

"Alors t'est un de ces salops qui tuent les gens pour le plaisir..."

Puis soudainement, le calme... Shadow laissait pendre ses bras de chaque coté de son corps. Qu'allait il faire ? C'était une excellente question, lui même ne voyait pas vraiment la réponse. Il était désarmé, incapable de se dégager. C'est à ce moment là qu'il fermé les yeux, puis se mettait soudainement à sourire, puis ricaner et enfin rire aux éclat d'une façon particulièrement sinistre. Dans ces souvenir, les seule fois où il c'était mis à rire de cette manière, c'était lors des mauvaises fin du jeu qui portait son nom. Une idée lui traversait alors la tête et il rouvrait les yeux l'instant d'après, bien décidé à en vérifier la possibilité.

cliquer ici

"Essaye donc d'éviter ça !"

Le cyborg claquait alors ses deux jambes l'une contre l'autre, deux compartiment s'ouvrant. Le premier était vide, c'était celui de son pistolet mitrailleur qui gisait au sol un peu plus loin... Mais le manche d'une arme dépassait du second. Ignorant même de quoi il s'agissait, Shadow s'en saisissait et dégainait un fusil à double canon scié et le pointait vers le torse du faucheur. Il sentait alors l'étreinte se relâcher autour de sa gorge et la gravité le ramener vers le sol, un instant avant de presser les deux détente de l'arme et d'être projeté en arrière alors qu'une grêle de plomb partait en direction de sa cible. Il effectuait ensuite deux bon en arrière avant de trébucher, tombant assis au sol et se rendant compte qu'il n'y avait pas d'autre munition disponible pour replacer les deux cartouche qu'il venait de décharger et pestait contre cette situation. Il relevait alors les yeux dans le but de voir le résultat de son attaque partie bien plus au jugé qu'il ne l'aurait désiré.

Ormagöden
Ormagöden
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue157/200Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (157/200)

XP :

le Lun 4 Jan 2016 - 21:37
Et me revoilà dans ce vieux chez moi.. Rien n'avait changé, tout était toujours de noir et de gris, tout sauf moi. Je me retrouvais à nouveau sous la forme d'une bête assoiffée de sang. J'avançais dans ce monde comme une lueur dans les ténèbres. Les personnes que je croisais se retournaient, non par peur comme ça aurait pu être le cas ailleurs, mais parce que la couleur, vive, orangé qui arbore mon corps me distinguait nettement du décor lugubre. Je ne pense pas que qui que ce soit ici se souvienne de mon existence. Premièrement parce que rares sont les personnes qui m'ont vu et sont encore vivants pour en parler, et ensuite parce que la personne qui m'a créée n'a pas vraiment eu le temps de s'en vanter..
Quoi qu'il en soit, j'étais de retour à la ville d'Halloween. Pour une raison que j'ignore, j'avais le désagréable pressentiment de devoir m'y rendre. Cette idée m'avait trottée dans la tête tout le long de ma dernière mission, et Dieu sait que j'ai horreur de me prendre la tête pour des choses aussi futiles. Je me suis alors dit qu'en me rendant ici, et en voyant qu'il n'y avait rien de spécial, je pourrais reprendre tranquillement ma vie de monstre.

En fait, j'étais sur le point de repartir quand je les ai aperçus. Ça faisait déjà deux heures que je tournais en rond, deux heures de trop si vous voulez mon avis. Ils étaient déjà en train de se prendre la tête quand je me suis mis à les espionner. Mon aspect de bête m'aidait à me camoufler pour qu'ils ne remarquent pas ma présence. Je me suis couché pour être le moins bruyant possible et éviter de bouger. Je tentai aussi d'atténuer les flammes de mon corps pour réduire la sorte d'aura que cela créait autour de moi.
Ils étaient donc deux, l'un était de dos, l'autre risquait de me voir, car je pouvais clairement distinguer son corps squelettique et sa cape mauve, déchirée. Il était plus grand que moi sous forme humanoïde et son visage était couvert par une capuche. Je n'avais aucune idée de qui il était mais son aspect le rendait intéressant, suffisant pour que Death veuille bien de lui à la coalition.
L'autre, beaucoup plus petit, n'était pas impressionnant, mais tout aussi intéressant. Lorsqu'il se prit un coup de l'autre à capuche, plusieurs anneaux volèrent. Apparurent de nulle part et disparurent sans raison quelques instants après. Quoi qu'il en soit, je comptais profiter du spectacle, sans interférer.. Du moins, au début, je changeai d'avis quand je vis la faux du spectre. Elle était différentes de celles de Death, mais j'en étais quasiment sûr et certain. La personne qui se battait, n'était autre que le faucheur de la coalition, Death.

Quand je compris ce détail, les choses furent plus claires. Je ne faisais pas le poids face à lui, je le savais très bien. Et de toute façon, je ne voulais pas sa mort. Mais un combat contre cet être qui m'est semblable intérieurement... me faisait plus qu'envie.

Je ne pris pas plus de temps pour réfléchir, je me contentai d'attendre le moment opportun. Et lorsque le hérisson eu la mauvaise idée de faire deux bonds en arrière de façon si maladroite qu'il trébucha, je sautai sur l'occasion.
J'avais bien vu que ce petit bonhomme était plus rapide que moi, mais il était à terre, et ne s'attendait pas à ma venue.

Je sortis de ma cachette, brûlant d'une énergie nouvelle, bondis sur ce dernier, l'attrapa entre mes crocs et le fracassa plusieurs fois sur le sol, après quoi, un brasier sortit de ma bouche pour le propulser plus loin.
Je ne pris pas la peine de le regarder, mon objectif était le démon devant moi. J'allais enfin connaître l'étendue de sa puissance, et cette idée me rendait fou, j'allais pouvoir mesurer l'écart de puissance qui existait entre nous. Je n'avais jamais connu cette sensation, la peur ? Le stress ? L'excitation ? Je m'en foutais, c'était agréable et le moment était venu. Il semblait surpris, mais je suis sûr qu'il allait vite comprendre.
« Death.. »

Voilà la raison de ma venue.
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Mar 5 Jan 2016 - 17:34

Putain de…
Je soufflais c’est quelques mots avant de relâcher mon emprise sur le cou du cyborg et me recroquevillais sur moi-même. Merde, comment c’était possible ? Comment on pouvait planquer un fusil à canon scié dans sa jambe ? J’en ai assez, je n’ai qu’une envie et c’est de perforer son corps de ma faux et de le voir perdre des anneaux jusqu’à ce qu’il crève de mes mains ! Il n’a pas encore touché le sol que j’entends le chien de son fusil percuter les cartouches et une douleur me déchirer la jambe gauche. J’ai un geste de recul et j’amenais ma main à la blessure pour vérifier, rien, pas de sang ou autre chose mais cette douleur est bien réelle. Il a reculé de deux bonds, je me risque à regarder la blessure et je vois le tissu transpercé de plomb et plusieurs billes enfoncées dans l’os qui me sert de jambe… Mon arme toujours en main, je resserrais mon emprise sur celle-ci et regarde de toute ma haine ce maudit hérisson avant de hurler à son égard.

Tu vas me le payer !
Avant même que je ne m’approche, une bête de fer est sortie des pénombres pour se ruer sur lui, le marteler comme une poupée de chiffon et l’expédier plusieurs mètres plus loin dans une déflagration. Je restais sur place en assistant a ce spectacle, court, mais plutôt intéressant. Seulement, qui dans ce monde serait assez dingue pour s’interposer au milieu de ce duel. Je m’approchais d’un pas pour observer la bête de fer et de flamme, m’ayant ôté ma proie et je compris à l’instant qu’il ouvrit la bouche.

Ormagöden… Qu’est-ce qu’un monstre comme toi vient donc faire ici… Le mal du pays peut-être ? Tu en avais assez de vivre loin de tes frères ?!
Je laissais tomber la tête de faux contre le sol, provoquant un bruit strident dans la cours et résonnant dans toute la ville. Son regard, cette folie… Il n’était pas venu pour m’aider, non, il me traquait pour avoir ma place. Une sangsue avide de pouvoir cherchant à le prendre par la force. Oh non, tu ne l’auras pas aussi facilement mon ami. J’ai passé trop de temps à ramper devant cette princesse pour ne récolter que les miettes, et ce n’est pas toi qui viendras me le prendre ! Je me ruais alors sur lui, passant la hampe de mon arme derrière moi pour donner un unique coup dans ses côtes de toutes mes forces. Ce n’est qu’un pantin de fer, mais j’allais devoir traverser cette muraille avant de pouvoir goûter son sang.

Je sentis le coup le touché, il n’a pas eu le temps de bouger. Cependant, je voyais la pointe de mon arme percuter son armure et non la traverser, seul lui bougeait légèrement sous l’impact de mon attaque. Je reculais alors instantanément et enchaînait trois attaques rapides à la recherche d’un point faible derrière cette armure, mais rien à faire… Je le voyais déjà s’avancer pour m’attaquer avant que je ne tente quoi que ce soit d’autre.



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Sam 9 Jan 2016 - 15:29
La Lumière vacillante

Visiblement, son attaque surprise avait fonctionnait un minimum, mais pas assez pour arrêter le squelette pour de bon. Il n'avait plus de munition et son adversaire lui fonçait dessus. La seule chance qu'il lui restait, c'était de tenter de l'intimider en pointant de nouveau son fusil vers lui. Après tout, il n'avait aucun moyen de savoir qu'il était à court de munition, le hérisson poussait même le vice jusqu'à afficher un sourire carnassier pour donner l'impression d'être sure de lui.

Son expression faciale changeait toutefois pour la surprise lorsqu'il détournait légèrement le regard, son attention attirée par un galop lourd et bruyant. Il n'avait malheureusement pas le temps de réagir et se faisait attaquer par la créature avant qu'elle ne le lâche et tente de le brûler à l'aide de son souffle. Il effectuait alors un bon en arrière, ressentant la chaleur des flammes l'approcher.

Les deux êtres face à lui semblait se connaître, mais pas de s'entendre, c'était peut être sa chance de partir d'ici… Mais il ne pouvait pas, pas après que ces deux ennemis ne l'ai humilié à ce point. Cependant, il remarquait une belle quantité d'anneaux disparaître face à lui, le faisant hésiter encore un peu plus. Il serrait les dent et les poings avant de finalement s'élancer, ramassant au passage son pistolet mitrailleur de sa main droite, puis l'épée à simple tranchant de la gauche, mitraillant le monstre de métal avant de bondir et de lui sauter sur le dos, bien décidé à le perforer de la pointe de son arme, pour la voir s'arrêter net sur la peau de la créature.

"Impossible !"

Son arme avait frappé la bête au moment où la seconde attaque du faucheur l'atteignait, mais n'avait pas produit le moindre dégât. Il se retrouvait désormais sur le dos de sa cible, décontenancé par la scène.

Ormagöden
Ormagöden
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue157/200Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (157/200)

XP :

le Sam 9 Jan 2016 - 18:12
« Ormagöden… Qu’est-ce qu’un monstre comme toi vient donc faire ici… Le mal du pays peut-être ? Tu en avais assez de vivre loin de tes frères ?! »

Loin de mes frères ? Jamais de ma vie personne ne m'avait plus ressemblé que Death, je ne l'avais jamais vu déchaîné comme il avait dû l'être au village que j'ai brûlé.. Mais je comptais le pousser à bout pour qu'il me montre l'étendue de sa puissance !
Mon flanc droit commença a fourmiller.
Je fus couper dans mes réflexions par une douleur au niveau des côtes et une autre beaucoup plus légère au niveau du dos... J'avais vu Death se déplacer et me frapper de sa lame, mais celui qui était sur mon dos ne pouvait être que le mec que j'ai balancé à l'instant.. Je dois avouer que je ne pensais pas qu'il se relèverait, son combat contre Death et ce que je lui ai fait subir aurait dû le laisser à terre, au moins assommé. Il n'était pas gênant seul, mais je devais garder un œil sur Death, je savais qu'il comprendrait que j'étais là pour lui, mais je ne m'attendais pas à une telle réaction de sa part.
Titubant sur le côté, je n'eus pas le temps de récupérer mon équilibre alors qu'il m'assénait déjà de nouveaux coups de faux, moins puissants. C'était comme s'il cherchait à percer mon armure, ou une faille dans ma défense. Il fallait l'admettre, je n'avais pas du tout besoin de quoi que ce soit d'autre que ma peau pour me protéger.
Après ses assauts, j'arrêtai mes réflexions et m'avançai vers lui, tant pis pour le cadavre au dessus de moi, je devais me concentrer sur Death. Je savais que je ne faisais pas le poids, je voulais seulement le faire éclater de rage, qu'il retrouve la soif de sang qu'il avait jadis. Je voulais savoir s'il était réellement comme moi, ou s'il était quelqu'un destiné à trier des papiers comme il se contente de le faire.


« Je pensais que tu lancerais un peu la discussion ! Je ne te savais pas si capricieux, Death. »

J'envoyai deux petites boules de feu, une à sa gauche, l'autre à droite, avant de reprendre :

« C'est parce que je t'ai pris ton jouet ? Ou parce que tu as peur que je puisse un jour prendre ta place ?! »

Je sautai sur lui, pattes en avant pour le clouer au sol, et par la même occasion virer le mec sur mon dos. Naturellement, j'étais trop lent et Death trop agile pour que ça marche, il avait évité mes flammes et mes griffes, l'autre était toujours là aussi. Je m'attendais à une reprise de sa part, mais il avait dû comprendre que sa faux ne suffirait pas à percer ma peau.  
Je ne pouvais pas activer l'armure ignée, sinon la solidité du métal dont je suis fait diminuerait et ça pourrait être la fin. Bien qu'au fond, j'étais sûr qu'il ne me tuerait pas. D'un autre côté, elle pourrait faire en sorte que l'intrus qui me chevauche commence à cramer.


« Je ne veux pas de ta place, je ne refoulerais pas mes envies et mes soifs de meurtres pour signer des papiers et donner des ordres à des crétins. »

Je le fixai. J'en avais déjà marre d'attendre, mais j'étais bloqué. Je ne pourrais pas l'atteindre physiquement, à moins de le bloquer. Quand à lui, sa faux lui était inutile, il lui faudrait plusieurs heures pour faire un trou, en admettant qu'il frappe au même endroit et que je me laisse faire.

« Ce que tu as fait au village que tu m'as dit de brûler, c'était splendide. Mais je vais te dire, t'es un con. »

Ça me ressemblait pas de parler comme ça et de réfléchir à une stratégie..

« D'une part parce que tu te laisses moisir dans ton bureau alors que je sais de quoi tu es capable. Et deuxièmement.. »

J'en avais marre de parler. Je me ruai sur lui, toujours aussi lentement que d'habitude.

« Parce que tu es incapable de me battre ! »

Il en était tout à fait capable, mais il se donnerait pas à fond si je donnais pas le paquet et si je lui en mettais pas plein la gueule..
Toujours en courant dans sa direction, j'utilisai les flammes de mon corps en les faisant sortir par des tuyaux qui me sortaient de la gueule. Je pensais que ça suffirait à chauffer l'autre idiot sur mon dos, et avec de la chance, ça accélérerait suffisamment ma vitesse pour que Death se prenne un bon coup de gueule dans le buste.
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Lun 11 Jan 2016 - 16:48

Déjà que je rageais intérieurement sur le fait que mon arme rebondisse sur cette peau de métal, cette faux n’ayant jamais brisé cette promesse de transpercer la chair de mes victimes, mais s’il se lançait dans de grande envolée lyrique alors qu’il excellait dans le manque d’expression… Cela achevait le peu de patience que j’avais déjà gaspillé en affrontant se maudit hérisson-électronique. Heureusement pour moi, ou malheureusement pour lui, je n’avais aucune difficulté à esquiver ses attaques, à croire que, lui non-plus, n’était pas capable de faire quoi que ce soit, pour appuyer son discours probablement. Chaque fois qu’une parole quittait cette carcasse, je ne manquais de tiquer une fois de plus tout en serrant le manche de ma faux. Et si ma chair était encore présente sur ce corps, les articulations n’auraient pas manqué de blanchir et mes yeux à s’injecter de sang sous cette colère grandissante en moi.

Et puis enfin, il chargea de nouveau avec l’autre sur son dos en projetant des flammes de chaque extrémités de son corps, pauvre hérisson, il allait sans-doute passer un mauvais quart-heure sur cette fournaise. Cependant, je m’en moquais. Seul l’arrogant face à moi accaparait mon attention.

Alors qu’il courait vers moi, je plantais mon arme dans le sol. Elle est inutile contre lui, du moins, jusqu’à ce que j’arrive à percer ses défenses. Je le voyais se rapprocher plus vite qu’à son accoutumé, probablement propulser par ses flammes. Les dents serrées, je réaffirmais mes appuis au sol et penchais légèrement mon buste, les bras tendus en avant, prêt à l’accueillir dans sa charge. Et comme un train lancé à toute allure, ce dernier me percuta de pleins fouets et ses défenses s’écrasèrent contre la paume de mes mains. Le choc initial passé, j’affirmais mon emprise sur ses longues cornes rougies par les flammes, ne manquant pas de noircir les os et incendier le pan de mes manches alors que je me servais de sa force pour contre-attaquer. Je levais légèrement mon pied gauche du sol alors que je forçais sur mon autre appui tout en tournant sur moi-même afin de le soulever un bref instant, et à l’aide de son élan, le propulsant à plusieurs mètres de moi.

Je restais immobile dans la dernière position de mon corps avant de m’être débarrassé d’Ormagöden, le corps endolori par ce que je venais de faire. J’étais sûre d’avoir entendu mes os craqués quand il m’avait percuté avant de l’envoyer valser plus loin. Je me redressais alors après cinq secondes, empoigna ma faux et ensuite me ruer sur le corps de la bête retourné et planter la lame de la faux entre les plaques de son armure située au niveau de ce qui ressemblait à un genou. Je fléchis alors mes genoux pour me mettre à hauteur de son visage, tout de même à distance histoire d’éviter le même désagrément qu’avec l’autre.

Contrairement à ce que tu penses, monstre, tu n’as aucune idée de quoi je suis capable… Je n’ai pas besoin d’un faux pour rompre un corps.
Je me relevais ensuite et sautais pour atterrir à l’endroit où j’avais planté mon arme, en équilibre sur la jambe bloqué par mon coup. Je me retournais, attrapais la patte toujours chaude par les flammes qu’il dégageait et concentra toute ma force afin de désaxer son tibia de l’axe de sa jambe. Avant que je n’y arrive, je sentais son corps chauffer d’autant plus, me brûlant mais je ne fléchirais pas, pas devant lui. Et finalement, un craquement résonna dans la place alors que e reprenais le manche de mon arme pour la dégager et sauter en arrière afin d’échapper à la chaleur du monstre. Mes bras tremblaient sous l’effort que je venais de fournir et aussi à cause de la caresse des flammes de son corps, mais je restais stoïque malgré la douleur.

Tu en as assez ?! Ou tu tiens vraiment à ressembler à ce village dont tu sembles si admiratif !



_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Mar 12 Jan 2016 - 11:35
La lumière vacillante

Le hérisson tentait tant bien que mal de trouver une faille dans la cuirasse de la bête, mais il n'arrivait même pas à enfoncer sa lame dans les pointure de l'armure. C'était à se demander comment cette chose était seulement capable de bouger. Il était en train d'essayer de le piquer au niveau de la nuque, lorsque soudainement la collerette du monstre s'embrasait.

Shadow se protégeait alors le visage avant de perdre l'équilibre et de tomber au sol. Il assistait alors à un rapport de force entre ses deux adversaires et effectuait une roulade pour ne pas se faire écraser sous les pattes du monstre incandescent. Ses chargeurs étaient vides, le tranchant et la pointe de sa lame émoussés par ses attaques contre l'armure animée... Et il n'avait aucune chance à mains nue face à ses deux là. Tout ce qu'il réussirait à faire en restant là, c'était se faire tuer.

Le cyborg se remettait alors debout et partait en courant en direction d'une ruelle adjacente, espérant qu'il ne serait pas suivit. Il courrait sans se retourner, pestant contre sa faiblesse depuis qu'il avait quitté la salle d'arcade et la disparition de ses pouvoirs. Il devait fuir, fuir pour survivre au lieu de se battre, quelque chose qu'il n'avait fait que très rarement et jamais face à seulement deux adversaires.

Il finissait par se cacher derrière une pilier de pierre pour observer le chemin derrière lui, être certains qu'il était en sécurité, avant de repartir de plus belle pour tenter de rejoindre un vaisseau et partir d'ici. Pour ramener le peux d'information qu'il avait réussis à collecter et donner une chance aux autre de retrouver leur chef.

Ormagöden
Ormagöden
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue157/200Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (157/200)

XP :

le Jeu 31 Mar 2016 - 17:04
… Que.. Quelle est cette sensation ?.. Qu'a-t-il fait ?.. Ça s'est passé si vite..

Je n'entendais plus rien, mon esprit s'embrumait, ma vision devenait trouble. Cette sensation qui me traversait le corps.. Elle me paralysait... La peur ?
Non, je ne connais pas cette émotion, je suis indestructible, je ne crains rien... Je suis craint.
Qu'est-ce alors ? Ça ne ressemblait ni à l'excitation, ni à aucun autre sentiment que j'ai pu éprouver dans mon existence.  

Mon corps se rafraîchissait lentement, le métal dont j'étais fait retrouvait sa couleur originelle. Mes flammes perdaient de leur vitalité. Elles se mouraient... Comme moi ?... Un poison ?..
Non plus, cela n'a aucun sens, il n'aurait pas pris la peine de rester près de moi aussi longtemps avec les flammes qui le dévoraient.

Je le distinguais à peine devant moi. Ce foutu Death, je n'avais pas besoin de le voir clairement pour savoir qu'il voulait en découdre avec moi. Il n'a pas hésité à poser sa faux pour encaisser ma charge de plein fouet.
Il semble intact, comme si ce n'était pas un effort conséquent pour lui. Pourtant je n'ai pas rêvé, malgré le crépitement des flammes et la lourdeur de mes pas sur le sol je sais ce que j'ai entendu. Ses os n'ont pas supporté le coup.. Ce qui est d'autant plus admirable connaissant ce qu'il a pu faire ensuite.. M'arrêter est déjà un exploit en soit.

Il était fort, il méritait sûrement son titre. Je n'avais jamais dit le contraire, j'avais vu ce qu'il pouvait faire.

Une seconde sensation se mêla à la dernière, elle m'était plus familière même si elle était quelque peu différente : la satisfaction.
D'ordinaire je ressens cette émotion après avoir commis de multiples meurtres, ici j'ai pourtant été battu..

Qu'est-ce que je dis... Je suis invincible. Personne ne peut me battre.. Personne ne peut me tuer.. Je suis une arme, un être créé pour détruire et tuer. Chaque parcelle de mon corps a été minutieusement conçu pour supporter n'importe quel coup, n'importe quelle attaque physique.

Cette satisfaction, c'était celle d'enfin tomber sur une personne qui puisse me tenir tête. Je lui étais redevable, j'avais désormais un autre but que la destruction.

J'esquissai alors un sourire avant de me redresser.


« Pas m... »

Je m'écroulai. Ma patte arrière gauche ne répondait plus, elle n'était plus en état.
Je ne suis fait que de métal et de feu, on m'a créé, fabriqué. Et pourtant, cette sensation....

La douleur ?!

Est-ce donc cela que l'on ressent ? C'est donc ça que mes victimes ressentent, souffrance, paralysie.. Devant un être qui nous est supérieur en puissance..

Mon esprit est perturbé, je ne sais plus qui je suis, où j'en suis. Suis-je réellement indestructible ?.. Death m'en a fourni la preuve contraire.
Si je ne le suis pas, suis-je réellement immortel ? Je ne suis qu'une âme, mon corps est éphémère, le temps aura raison de lui. A ce moment, qu'est-ce que je deviendrais ?

Je commençai à avoir mal au crâne.. Pourquoi me prendre la tête pour toutes ces choses insignifiantes. La mort est une chose que je ne crains pas. Il se fait appeler Death ? Et bien qu'il vienne !

Je me relevai une dernière fois en prenant soin de ne pas m'appuyer sur ma patte. J'allais tout miser sur cet assaut, d'abord il me fallait guérir. Heureusement, c'est une chose facile chez moi.

Je le fixai, lui lançai un ultime regard pour qu'il puisse lire dans mes yeux ma détermination et ma force et commençai l'assaut avec le plus gros brasier que je pouvais fournir, en terme de quantité et de puissance, il suffisait à me cacher. Ensuite, je chauffai un maximum le métal de ma patte, une fois bien rougi par la chaleur, je mis un coup conséquent sur le sol.
J'hurlai de douleur, ce qui pouvait passer pour un rugissement
Des flammes jaillirent alors, la zone me faisait encore souffrir mais ce n'était plus le moment pour ça.

Quelques mètres nous séparait mais c'était la bien suffisant. Je privai alors la zone qui nous séparait de tout son, en veillant à ne pas assourdir le crépitement des flammes, et me ruai vers la boule de feu. J'atteignis alors la frontière de la zone sans bruit, je poussai une dernière fois sur mes pattes et sautai dans le brasier. Je surgis de l'autre côté du feu, prêt à lui asséner un ultime coup.
Death
Death
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue1392/0Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (1392/0)

XP :

le Lun 4 Avr 2016 - 23:46

Je me tenais de toute ma taille devant le chien de métal, le regardant d’un air satisfait alors qu’il était allongé devant moi, incapable de se relever après que j’ai désaxé son genou. Après que l’autre cyborg ait osé s’attaquer à moi, il avait choisi d’usurper ma place dans un moment de faiblesse… Enfin, c’est un bien grand mot. Comme si c’était possible que deux raclures soient capables de se mesurer à moi, un montre et une machine s’alliant contre l’Intendant. Ne t’inquiète pas, ô bête de métal, tu n’auras pas le poste qui me revient de droit. D’être le premier à avoir essayé de toucher les étoiles, tu seras épargné au sein de ma Coalition Noire. Seulement, tu deviendras la personne ayant les tâches les plus ignobles que je puisse trouver. Au moment où j’entendis la voix d’Ormagöden, coupé par ses cris de douleur, je remarquais que ma première proie c’était échappé. Je me retournai brusquement, cherchant du regard après la machine afin de la rattraper et lui faire passer le goût de s’être attaqué à moi. Resserrant mon emprise sur la hampe de ma faux, je pestais à l’idée de cette mine d’information.

Il avait décidé de ne rien dire, c’est qu’il savait quelque chose ! Bordel de merde, sale monstre, tu vas déguster si je n’arrive pas à le rattraper.

Ne distinguant toujours pas la machine, j’empoignais mon arme de mes deux mains afin de frapper la bête de toutes mes forces. Même si cela n’allait rien lui faire, ça allait me défouler, pour le moment du moins. Je me retournai dans un seul geste et remarquai au dernier moment qu’il s’était redressé pour porter une nouvelle attaque à mon égard. Malgré sa patte cassée et l’énorme brasier qui s’avançait vers moi, je n’avais rien remarqué, aveuglé par la rage que je portais envers le dénommé Shadow.

Pas le temps d’un esquive miraculeuse, d’une roulade ou encore d’une défense stoïque contre l’attaque de la bête. Je n’avais d’autre choix que de me tenir droit et subir l’assaut après tout ce que j’ai déjà pris dans la gueule. Merde, je n’ai entendu que le crépitement des flammes et rien d’autre, à croire que le sac de métal était encore capable de faire quelque chose. Avant de sentir la lourdeur de son armure, je sentis ses flammes dévorer la chair que je n’avais pas… Me faisant serrer les dents par orgueil et surtout qu’il n’ait pas l’impression d’avoir remporté ce combat sur moi. Comme je l’avais senti venir, c’est le point de son corps me percutant qui m’arriva dessus, m’écrasant au sol avec lui alors que la plupart de mes os craquaient contre le sol de pierre de cette ville. Dans un râle d’agonie, je poussais la carcasse pour me redresser. Mon bras gauche pendait béatement dans le vide et la douleur agressait le moindre de mes muscles, je n’avais qu’une seul envie, abattre ce monstre.

Putain de monstre…
Je soulevais mon arme au-dessus de ma tête avant de l’abattre à plusieurs reprises sur cette carcasse de métal, en vain, ça me défoulait. J’arrêtai finalement pour lancer ma faux à plusieurs mètres de nous et m’asseoir au sol, maintenant mon épaule blessé avec la main encore intact avant de poser mon regard sur la bête d’Hallowen.

Putain d’abruti, résidu de fausse-couche… Il a fallu que tu laisses filer l’autre imbécile dans ta soif aveugle d’en découdre avec moi. Je te jure que la prochaine fois que tu essayes de m’abattre, je ne te laisserais pas t’en tirer à si bon compte.
Je levais ensuite mon regard vers le ciel, scrutant le voile noir par dessus de nos têtes. L’envie de m’en débarrasser ne manque pas, mais ce n’est pas le moment d’affaiblir notre groupuscule. Ormagöden, un jour, ta tête ornera mon bureau.




_______________________________
Shadow
Shadow
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue312/150Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (312/150)

XP :

le Ven 22 Avr 2016 - 3:31
La lumière vacillante

Continuer de courir, ne pas s'arrêter, c'est la seule chose à laquelle la créature de chair et de métal était capable de penser. Survivre, quoi qu'il en coûte. Dans sa fuite, il bousculait plusieurs créatures originaires de ce monde, se retournant à peine pour regarder si il n'était pas encore poursuivit. Il finissait par atteindre l'embarcadère des vaisseau gummy, s'engouffrant dans le premier transport de la Shinra sans s'occuper de sa destination au lieu d'attendre un éventuel vaisseau appartenant à la Lumière ou destiné à son QG. Ayant repris son apparence normale, il s'adressait au pilote en tentant de reprendre son souffle.

"- Décollez… Décollez tout de suite !
- Désolé monsieur, mais tout pressé que vous soyez, on ne décolle que dans cinq minute.
- Je vous ai dit de décoller, fait ce que je vous dis ou je vous mets en pièce !"

Sans même vraiment y réfléchir, il avait dégainé son katana et l'avait placé sous la gorge de l'homme, causant une réaction de panique des autres passager qui quittait immédiatement le vaisseau. Lorsque son interlocuteur verrouillait les portes et lui demandait leur destination, le personnage de jeu vidéo lui demandait simplement de suivre son itinéraire normal et qu'il descendrait au premier arrêt pour changer de direction.

A son arrivée à l'astroport, il subtilisait discrètement un ciré jaune oublié là par un des passager et s'éclipsait par l'arrière du transport céleste avant que le conducteur n'ai le temps de le remarquer. Il se dirigeait alors vers un autre vaisseau, à destination du château de la Lumière pour une livraison quelconque d'après ce qu'il avait cru comprendre. Une fois sur place, il abandonnait son déguisement à bord et se dirigeait droit vers la salle qui tenait lieu de salle de réunion pour les autres officiers, dont ceux de rang supérieurs. Leurs regards se tournait alors vers lui et on l'interrogeait sur les résultat de ses recherches.

Il était hésitant pour la première fois en face de ces gens, leur révélant l'apparence de l'agresseur et le nom supposé de la commanditaire de l'enlèvement, une certaine Roxanne, dont il ne savait malheureusement pas grand chose de plus. Ses suppositions sur le climat de l'endroit où elle avait était emmenée étaient quand à elles immédiatement écartée par les mages, lui indiquant qu'il pouvait tout aussi bien s'agir des résidu d'un sort de glace. Sa gorge était restée serrée durant tout son compte rendu et il éludait presque la confrontation avec le faucheur et la créature de feu, se contentant de dire qu'il avait vu ces deux monstres se battre sur la place peu après son passage. Mais la description du premier ne laissait aucun doute parmi les rangs des officiers supérieurs, dont certains étaient déjà en train de prôner l'assaut frontal contre la Coalition pour récupérer leur chef.

Au final, c'était avec le sentiment d'avoir plus brouillé les piste que réellement découvert quelque chose qu'il sortait de la pièce, non sans gratifier les personne présente d'une de ses habituelles remarques.

”Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même pour tout ça. Quel bande d’abrutis finis laisserait son commandant partir en mission seul sans une garde d’élite ?! Il serait peut être temps que vous commenciez à penser comme des soldat en guerre au lieu de comme quelques gars réunis pour casser du sans-coeurs dans la joie et la bonne humeur !”

Une fois dehors, il se dirigeait en direction de sa chambre, résistant tan bien que mal à l'envie de fracasser la moindre chose dans laquelle il remarquait son reflet, la tête basse et le regard vide alors qu'il zigzaguait entre les gardes et les autres soldat, dont certain avait une réaction de surprise en le voyant s'écarter du chemin au lieu de les percuter ou de les forcer à bouger comme il en avait l'habitude.

Roxas
Roxas
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Lumière vacillante Left_bar_bleue3739/3500Lumière vacillante Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

le Jeu 2 Nov 2017 - 14:49
Bon ! Bientôt deux années après le début de ce RP on se retrouve pour la notation.
J'vous l'dis tout de suite histoire de pas faire trop durer le suspens, vous m'avez tous habitué à mieux. Tous.

C'est... chaud comment vous avez progressé depuis le temps ! J'pense surtout à Death en disant ça parce qu'il a eu beaucoup plus d'occasion de s'exercer mais vous avez compris l'idée.

En gros, c'est franchement pas terrible, mais aujourd'hui vous faites mieux Smile

Bon ! Que j'explique quand même : ce RP a été extrêmement difficile à noter. J'ai fait ma p'tite prise de notes habituelles et... y'avait des posts, j'avait rien à dire. Il se passait des trucs, mais rien à relever... ce qui en soit peut sembler bien, mais pas tant que ça ^^" Devant l'impossibilité de procéder de cette façon, j'vais simplement tenter la synthèse perso par perso.

On commence par Shadow.
Je sais plus si ce RP était prévu avec toi à la base. Mais, t'as eu les couilles de venir faire chier Death, c'est plutot bien. J'avoue personnellement avoir toujours eu un peu de mal avec ton personnage, bien que tu restes assez RP avec lui. T'es tout le temps dans ce délire de "j'étais fort, maintenant je pue", c'est intéressant. J'suis pas très client, mais c'est intéressant.

Je jette un oeil à mes notes.
Alors oui voilà, déjà premier truc... J'sais pas si t'es au courant, et j'pense que tu t'en branles, mais ton codage est parti en vacances, c'est dommage. Le texte en brut, c'est franchement pas simple à lire, j'sais pas si tu vois c'que j'veux dire. Bon, c'est un point mineur mais c'est chiant.

Par contre un truc cool, c'est que tu mettes autant de coeur à essayer de retrouver Ciss. J'crois que t'es le seul à t'y être autant accroché. C'est cool. Parce qu'ailleurs, j'avais l'impression que tout le monde s'en battait les couilles du côté Lumière. Ciss est partie ? Ouais ok, mais c'est qui Ciss ? Ca me faisait un peu penser à ça. Du coup... relou ! Mais toi t'as été là pour rebondir là dessus, j'vais pas dire si tu l'as bien fait et/ou dans les règles, mais tu l'as fait déjà.

Donc tu rencontres Death, et t'es sur tes gardes. C'est bien. Tu cherches la merde hein, mais t'as pas le choix, c'est ton perso qui veut ça, mais t'es sur tes gardes. Tu sais que le sujet est sensible, qu'une nouvelle pareille peut fortement desservir la lumière... Donc ouais, tu fais pas trop le con niveau infos. C'est bien.

Forcément, ça dérape... Ca part en baston... J'suis pas forcément méga convaincu. La situation... on dirait genre deux mecs qui se rencontrent dans la rue, y'en a un qui regarde mal l'autre, et ils se battent. C'est très ghetto... Y'a pas vraiment de raison, c'est dommage. Mais bon ! Pour ce qui est du combat, tu te débrouilles pas trop mal. Tu respectes plus ou moins ton perso dans son attitude, les descriptions des moves sont pas trop mauvais... mais y'a un souci évident ! Sortir deux épées de son dos, c'est classe. C'est classe mais c'est... pas possible en fait. Cloud (le bon exemple), il a un gros aimant, c'est possible. Mais sortir une arme d'un fourreau, que dalle. Faut arrêter de faire ça ^^ C'est physiquement impossible à faire.

Bon, mon commentaire est méga le bordel, mais j'vous l'ai dit, j'suis vraiment emmerdé pour l'écrire celui là ^^

Un autre truc que j'ai trouvé extrêmement bancal... C'est cette phrase.
"Comme si j'allais révéler au premier inconnu qui passe d'où viennent mes anneaux. Et il faut plus que ça pour me blesser."

Ca... Ca fonctionne pas ^^ Ca fait trop genre, « faut que je réponde à tout ce que tu me dis ». Mais le problème vient pas non plus que de leur juxtaposition pas du tout naturelle... C'est juste... J'imagine ça dans un film, et ça marche pas. C'est trop... écrit, et pas assez vécu ? Tu vois c'que j'veux dire ?

Et finalement, on arrive au gros problème de ce RP. Mais c'est valable pour Death/Shadow mais aussi Death/Orma. Le schéma est... ultra lourd. Ca se passe tout le temps comme ça.

1) Pensées par rapport à l'action ennemie
2) Dialogue/attaque brève
3) Fin de pensées.

Et le joueur suivant refait le même schéma. Y'a... allez, trois passes d'armes et on change de joueur. C'est méga lourd à lire ^^ une fois, ça passe... deux fois... meh. C'est trop scolaire en fait. Limite vous auriez eu des barres ATB au dessus de la gueule, ça m'aurait pas étonné. Je sais que c'est pas évident, qu'on veut pas en faire trop... Mais les gars, faut pas hésiter.

Ah oui, ton 4e post Shadow... J'ai énormes critiques à faire ^^
Déjà... salop, ça existe pas. J'ai horreur de cette faute ^^ C'est Salope/Salaud/Salopard. Salop, ça c'est poubelle, faut pas refaire ^^ Alors, j'sais pas qui est le crétin qui a lancé cette idée comme quoi Salop/Salope, mais... franchement non, c'est à bannir ^^

La seconde critique, un peu plus important évidemment... C'est le lien youtube. Putain. J'ai... froncé les sourcils ! Et pour illustrer pourquoi ça m'a déplu, je vais reprendre ce que Karim Debbache disait dans un Crossed. Sur Alone in the Dark je crois.

Parce que ouais, là tu nous fais une Uwe Boll. J'estime, peut-être à tort j'ai pas la science infuse, que mettre un lien vers une image ou vers une vidéo dans un RP... c'est naze ^^. Ici, l'art du RP, c'est de réussir à tout expliquer par un écrit. Si t'as besoin d'une illustration visuelle pour montrer ce que tu veux, c'est qu'il y a un soucis. Tu vois c'que j'veux dire ? Alors, j'l'ai p'tete déjà fait hein, c'est pas impossible du tout ^^ J'me reconnaîtrais bien là à faire des conneries pareilles... mais c'est pas bien, vraiment. Faut pas le faire, à moins que ça serve l'écrit, ou que tu veux une compréhension parfaite de ce que tu veux montrer. Là... en l'occurence, 4 secondes pour montrer un rire... j'pense que tu pouvais le faire à l'écrit sans problème. Bref !

Je dirais qu'il ne passe plus rien de notable jusqu'à la fin du RP. Tu prends la fuite, c'est cool. Dans le sens où ton perso arrête de péter plus haut que son cul, il comprend qu'il à ses limites. C'est peut-être le point de départ du développement d'une autre facette va savoir ! Bon... on sait tout les deux qu'au final, non, et que t'as fini en taule, mais voilà !

Ah si.. dernière chose. Arrêtez de faire d'la merde avec la Shinra, ça m'énerve ^^ Non, tu peux pas rentrer dans un vaisseau, menacer un mec et faire décoller le vaisseau prématurément. Tu fais ça, tu te fais braquer par la sécu et si tu casse trop les couilles tu te fais transformer en passoire. Voilà ! C'est pas Disneyland la Shinra.

J'passe à... Allez, Death.

Bon déjà... c'pas mal. Ta présence à Halloween est justifiée, j'le dis parce que c'est pas le cas de tout le monde Smile , tu enquêtes sur la disparition de Ciss, ça va ! C'était à faire je dirais. Et visiblement, ce RP était prévu avec Shadow, donc... j'pige le concept.

Ta façon de décrire ta transformation n'est pas trop mal. Sans être foufou, c'est assez complet, et on visualise plutôt bien, c'est un plus. Par contre... Tu m'as tellement cassé les couilles ^^ « si il restait de la chair », « si de la chair ceci cela », « la chair inexsitante »... Putain ta gueule ^^ on a compris que t'as pas de chair, t'as pas besoin de nous le raconter cinquante fois dans le RP ! A la fin, je souriais quoi. C'en devenait un running gag, et j'pense pas que c'était l'effet désiré. Mais alors.. encore plus fort... Tu nous répètes toutes les cinq minutes que t'as plus un poil de cul de chair... et quand Shadow te tire dessus, tu t'inquiète de savoir si tu saignes ? Sérieux ? ^^

Bon, on continue. Le rapport de force est bon. Shadow fait ce qu'il peut, mais tu le niques. J'dirais meme par moment que t'es trop modeste. Shadow était quoi... caporal ? C'est pas un grade méga puissant, t'avais moyen de lui péter la gueule en deux tours mais non... tu inventes de la difficulté. Alors ouais... j'sais bien, c'est pour que ça dure, sinon c'est pas marrant, etc... mais merde, t'es Death ou t'es pas Death ? Faut savoir !
J'en viens au « Tu m'as surpris » truc machin. Alors, j'connais pas les stats de vitesse à cette époque. J'sais aussi que Death aujourd'hui est rapide sans plus, mais... non, Shadow t'aurais du le voir venir ^^ C'était pas possible autrement ^^

D'ailleurs ! J'suis content de voir qu'aujourd'hui tu te débrouilles bien mieux en descriiption de combat. Ici, les moments où tu manipules ta faux sont tellement brouillons que j'ai rien compris par exemple. Tu n'as plus ce problème aujourd'hui.... ouais, je t'invite à relire ce RP pour comparer avec là où t'en es aujourd'hui, tu verras qu'c'est pas la même chose. Pareil pour les dialogues ^^ Dans ce RP... C'est pas tellement toi, c'est tout le monde. Vous êtes nulle part niveau dialogues. A nouveau, j'dis pas qu'les miens sont bons hein... Mais ici... vous êtes nulle part, tout les trois, quoi qu'ça s'améliore vers la fin^^

Pause.

Je sais que ça fait pas tellement sens de commenter tout ça alors que ça date hein. Mais bon !

Et donc en soi... pour finir sur Death.... C'est pas non plus une catastrophe de ton côté, tu t'en sors pas si mal. Tu as des pensées intéressantes, même si l'éternel concours de bite... Ouais, j't'en avais déjà parlé de ça ^^

Orma !

Et j'me rends compte que mon commentaire est putain de bordélique. C'est génial ^^'

Orma, donc !

Toi j't'aime bien. Parce que t'arrives en plein milieu et tu romps momentanément le schéma répétitif du machin. Bon... on va pas se mentir, ton prétexte à ton arrivée... C'est d'la merde hein. Le coup du « Hm... J'sais pas pourquoi, mais j'irais bien à Halloween ! OH BAH TIENS, y'a du monde qui se bat, j'vais y aller ». Voilà ^^ Tu m'as compris, j'pense. Mais ouais, tu relève un peu le rythme du RP qui... était toujours présent, mais avait moins d'impact de par sa répétitivité. Donc, renouveau ? Pas trop, finalement. Tu fais que remplacer Shadow en fait. Et le schéma se répète. Ca tourne un peu en rond, c'est dommage ^^ Avec Shadow... on a trop persos pétés d'orgeuil dans la meme RP... J'pense que ça aurait du s'appeller concours de bite, vraiment ^^ C'est rigolo quelque part. Tous persuadés d'être super forts, vous vous foutez sur la gueule... Death vous défonce... Haha !

Alors, oui Orma... Y'a une de tes phrases qui m'a fait mais... mais tellement rire. J'te la cite

« Je ne veux pas de ta place, je ne refoulerais pas mes envies et mes soifs de meurtres pour signer des papiers et donner des ordres à des crétins. »

Rappelle moi juste un truc. Qui... ? Qui te donne tes missions ?
Voilà, bisou bisou. Clin d’œil rigolo, ironie du sort... C'est marrant !

Et donc bah... J'ai rien de plus à dire en fait désolé ^^ Vous vous foutez sur la gueule, tu fais du feu... T'essaie de cramer Shadow, ça c'est rigolo. Le hérisson grillé ça donne un côté gitan, voilà !

Nan, le principal défaut de tes RP dans ce.. RP (ouais), c'est que t'as l'air de tourner en rond. T'arrêtes pas de dire que Death doit se battre à fond, truc machin. Mais genre... je comprends du point de vue de ton perso, mais peut-être aurais-tu pu y gagner à diversifier le truc. Sur la fin, y'a une prise de conscience intéressante, le rapport d'Orma à la mort, tout ça... Mais c'est dommage, à peine ça arrive que tu décides de t'en battre les couilles, et tu repars sur Death. Tu vois c'que j'veux dire ?

Bon... Vous avez tous eu au moins une fois le « tu vois c'que j'veux dire » c'est cool !
J'espère que vous serez contents que cette notation soit passée, depuis le temps !

Et surtout... n'allez pas monter au créneau ou dire « OMG, il m'a défoncé », non... Déjà, j'ai rien défoncé du tout... Mais plus que tout ça, gardez à l'esprit qu'aujourd'hui... Y'a pas photo, vous êtes à des années lumières de ce RP. Vous progressez, c'est normal !

Allez !

Death :
Avancé ? 30Xp, 300 munnies, 3 PS. Un en force, un en vitesse, un en défense.
Un plomb de Shadow

Shadow :
Périlleux : 35 xp, 350 munnies, 3 PS, tous en défense.
De la poudre d'os.

Orma...
Avancé : 30 xp, 300 munnies 3 PS en... euh Dex ? Ouais Dex.


_______________________________
Lumière vacillante Signature
messages
membres