Kingdom Hearts RPGConnexion
Bravo à tous
Rufus Shinra Top-1 !
Rp final

more_horiz

Cette barque, ce vieillard, la main tendue attendant son dû, était-ce vraiment la seule façon de rejoindre l’antre d’Hadès. Moi qui pensais qu’une alliance avec le Dieu des Enfers permettrait d’éviter ce genre de désagrément, comme devoir traverser le Styx tel le premier des défunts. J’enfonçais la main dans le fond de ma poche, cherchant une pièce et la posait dans le creux de sa main. Il l’observa un instant avant de s’écarter pour me laisser monter, seul, des centaines d’âmes errant le long de la rive.

Il attrapa sa perche et poussa l’embarcation sur des eaux sombres, me rapprochant un peu plus de l’antre de notre allié.

Je restais debout sur la barque, les bras croisés et le regard perdu devant moi. Vraiment, c’était une bonne idée de naviguer sur le fleuve mortel pour rejoindre un Dieu au sein même de son antre… Malheureusement, c’est la seule option que nous avons. Le temps passait, un pan de mur s’ouvrait devant moi dévoilant l’antre du Dieu, mais aussi le gardien de la porte. Un immense bête à trois tètes, aboyant et s’avançant assez prêt pour croquer les passagers de Charon, manquant de me faire rejoindre les morts de ce monde.

Les contours de l’antre d’Hadès se dessinaient enfin face à moi, à en croire les rapports des anciens coalisés. Semblable à un coupe aux pointes aussi noir que la nuit, dont seuls deux orifices semblables à des orbites creuses filtraient la lumière des lieux, laissant s’échapper quelques gerbes de flammes. Ainsi serait le terrain sur lequel la diplomatie aura lieu. Charon s’arrêta face à une mince plateforme de pierre, débouchant sur un escalier en spirale. Je sortais une deuxième pièce et lui glissais dans la main. L’histoire contait que le passeur réclamait sa paye, aussi bien pour l’aller que le retour. Et je désirais le moins du monde à rester bloqué ici, même si je me trouvais en compagnie du Dieu des Enfers. Une missive était partie de la Citée du Crépuscule il y a plus de trois jours, écrit par mes soins. Mais nous n’avons reçu aucune nouvelle, et je n’allais pas attendre plus longtemps avant de faire route vers sa tanière. Le temps jouait contre nous, le rapport en Terre des Dragons de Dame Earl affirmait que l’affrontement avait eu lieu il y a moins d’une semaine, et il ne fallait pas que notre proie récupère avant notre attaque. Hadès devait marcher à nos côtés dans ce combat, et j’espérais avoir la motivation nécessaire pour le contraindre à nous suivre.

A peine ai-je posé les pieds sur cette plateforme qu’un petit gros, à peine plus haut que mes genoux, s’interposa devant moi et suivit de prêt par un maigrelet bleu, tout aussi obstiné à m’empêcher de grimper les marches. Des démons à première vue, ils se déhanchèrent devant, cherchant à être le premier à m’empêcher d’avancer en se donnant de légères baffes. Impatient, je les attrapais par la peau du cou pour les amener à mon visage.

Je viens parler à Hadès, remonter pour le prévenir de mon arrivé au lieu de m’emmerder ici.
Je relâchais mon emprise et lançais les deux démons au plus haut des marches, il restèrent figé un instant avant de se relever face à moi, le poing tendu.

- Et t’es qui toi ?!
- Intendant de la Coalition Noire, ton maître et moi-même avons une affaire à traiter.
- Tu as bien donné la lettre à Hadès…?
- C’est TON boulot de monter le courrier, pas le miens !
- Mais, le maître n’est pas au courant alors…
- Il n’est pas encore au courant !
- Oh oui…

Les deux êtres se retournèrent vers moi, un sourire carnassier avant de se transformer en un lion et un phacochère. Un rugissement retentis dans la cave alors que l’autre bête chargeait dans les escaliers, prêt à me jeter dans les rivières du Styx. Mes armes étant restée dans le vaisseau, je ne m’attendais pas à ce genre d’accueil. Avant d’être percuté, je sauta en sa direction du phacochère pour atterrir sur son crâne et me servir de celui-ci comme tremplin pour rejoindre l’autre démon, le choc de mon saut écrasa son crâne au sol et l’étala quelques mètres en contrebas. Une paire de griffes était prête à me recevoir, dansant devant moi avant que je ne m’abaisse et donne un coup de pied circulaire dans ses pattes pour le faire chuter le long de la paroi.
Je passais ma tête dans le gouffre pour le voir redevenir un démon et s’envoler vers son acolyte, visiblement assommé. Dans un soupir, j’entamais la montée des marches, visiblement, le chef des lieux n’était pas au courant de ma présence.

Arrivé au sommet des marches, je remarquais le Dieu des Enfers accoudé sur une table apparemment très intéressé par celle-ci. J’entrais dans la pièce tout en me raclant la gorge, indiquant ma présence à ce dernier qui se retournais brusquement, une figurine semblable au chien à l’entrée dans les mains.

- T’es qui toi ?!
- Intendant de la Coalition Noire, vous savez… Vos alliés…

Il jetait sa figurine par dessus l’épaule et glissait en ma direction, les mains collés l’une contre l’autre et une flamme bleue dansant au sommet de son crâne.

- Ah oui… Les ténèbres, la mort, les grands méchants, tout ça ! Mais tu me veux quoi ?
- J’ai un contrat à te proposer, quelque chose dans tes cordes.
- Héhé, tu es marrant de venir m’allumer chez moi. Mais je suis dans l’obligation de te dire : NON MERCI ! J’ai d’autres trucs bien plus importante à faire que de me soucier de vous… PEINE ! PANIQUE !

Il se retournait en direction de son plateau et reprenait la figurine dans sa main droite. Je m’approchais alors de lui, les sourcils froncés pour voir ce qui attirait donc son attention. Sa main se plaqua contre me torse, me faisant reculer avant de s’adresser à nouveau à moi.

- Non mais, tu n’as pas compris quoi ?! J’ai été assez sympa pour te laisser partir, alors maintenant, tu te retournes et tu vas voir ton maître pour lui dire que le grand Hadès se fou de son contrat. Merci, au revoir et à bientôt.
- Je n’ai pas de maître…
- Oh! Alors moins de travail pour toi, tu peux partir alors ! Ou tu veux rejoindre les enfers plus tôt que prévu ?

Il me regardait avec un sourire carnassier, je passais mon regard par-dessus son épaule pour voir son plateau sur lequel trônait quelque pion noir face à un seul. Il représentait un homme musclé tendant le glaive, probablement Hercule, l’ennemi du grand Dieu.

- J’ai un contrat pour toi, un nouveau pion sur ton échiquier.
- Tu crois que MOI, le grand Hadès, ait besoin de l’aide d’un petit gars de la Coalition ?! Tu te trompes, je me débrouille très bien et je n’ai pas besoin d’aide. D’ailleurs, ou sont les deux abrutis ?
- Un dragon, pour affronter le coup de foudre…
- Plaît-il ?!

Je souriais à mon tour et m’avançais dans la pièce, me mettant face au plateau et attrapant une figurine au hasard, une jeune femme apparemment.

- Combien de monstres as-tu envoyé contre lui, des centaines, depuis le temps que tu essayes. Pourquoi ne pas passer au niveau supérieur pour une fois ?! Ajoute donc un dragon sans-coeur à ton armée… 
- Un sans-coeur… Tu crois que je n’ai pas essayé avant, il est mignon le gamin.
- Je te parle d’un dragon, pas d’ombre en armure ou avec des tridents. Nous sommes à un autre niveau.

Je posais la figurine face à celle d’Hercule, et poussais toutes les autres au même endroit.

- Les flammes de l’enfer et celle d’un être d’écaille contre un pauvre petit héros, tu ne penses pas avoir tes chances pour une fois.
- Mes chances !!! J’ai toutes mes chances face à lui, et je n’ai probablement pas besoin d’un gamin pour y arriver… Tu as autre chose ?
- Quelqu’un… Auron…

Son sourire disparu aussitôt, sa bouche se ferma alors que son teint vira au rouge et propulsa une gerbe de flammes à travers toute la pièce. La colère apparente sur son visage, il m’attrapa par le coup et m’approcha de son visage en hurlant de toutes ses forces, sa couleur se rapprochant progressivement vers le bleu.

- Répète un peu ?!
- Auron, ton vieil ami. Il n’arrête pas de conter l’histoire comme quoi, il t’aurait terrassé avant de quitter les enfers. Triste histoire, tu ne trouves pas ?

Je mentais, mais avec ça, j’étais sûre de le faire sortir de ses gonds et le rallier à ma cause. Doucement, il me rabaissa et posa ses doigts sur son nez.

- Il a eu la chance ! Que je le laisse partir, et il se pavane dans sa nouvelle vie, je vais le descendre.
- Et je peux t’aider… Ramener Auron ici, dans ta pièce et tu pourras lui parler de cette chance. Ça te va ?

Il se retourna et me regarda un instant, avant de se glisser face à moi, le sourire aux lèvres.

C’est quoi le plan ?
Je souriais à mon tour et posa mes mains sur le plateau.

Dans deux jours, tu te ramènes à la Terre des Dragons et tu m’accompagnes pour vaincre l’un des plus puissant, Tian-Lang. Je serais avec mes gars, et toi dans tout ça ? Tu t’arranges simplement à le transformer en sans-coeur et le diriger pour nous. Après, nous utilisons ton nouveau jouet pour vaincre Hercule et ramener le samouraï dans le droit chemin… Ça te convient ?
Il frottait son menton, me regardait avec attention avant de faire apparaître dans ses doigts une figurine me représentant ainsi qu’une à l’effigie d’Auron. Il balaya la table et les posait dessus, une figurine semblable à lui apparaissait ensuite à mes côtés. Le dragon vint ensuite, et un nouveau sourire apparu sur son visage.

On peut faire ça… J’aime ton idée, mais j’ai besoin d’un dernier détail pour conclure cet accord. Ton âme m’appartient jusqu’à l’arrivée du borgne en Enfer…
Il tendait sa main vers la mienne, je la regardais un instant avant d’agir. Auron était un prétexte pour avoir Hadès de mon côté, mais si j’acceptais, je devrais faire passer sa capture en priorité. Merde, je n’ai pas le choix… Et de toute façon, mon âme et mon coeur sont déjà promis à un autre. Je levais ma main et attrapais la sienne, barrant le visage du Dieu d’un nouveau sourire avant qu’il ne se lève et attrape la figurine du samouraï.

Marché conclu…



_______________________________
more_horiz
Mission accomplie.

Alors très bien ! Déjà comme je l'ai dit, à part... la petite erreur d'inattention, il n'y en a pas dans ton rp ^^. J'ai vraiment apprécié les détails et tout le déroulement en général de la mission. A commencer par le styx.

Je ne suis pas vraiment dingue de ce que Disney a fait de la mythologie grecque, pour être sincère. Tu me diras "comme tout le monde". Je ne crache pas sur tout, j'apprécie énormément l'oeuvre mais certains choix sont discutables, même pour des... détails. A commencer par l'emplacement de Cerbère. Mais je ne discute pas ce que tu as fait, puisque tu as respecté le Disney et donc KH.

Je suis plutôt partisan d'un respect de la mythologie grecque en respectant l'identité du disney. Bref ^^

Bref, on ressent le disney, déjà dans la traversée du Styx, ce qui est bien.

On est pas mal dans la description, donc.

Bonne surprise suivante : Peine et Panique. Très bien, le dialogue était convaincant, bien que court. Par contre, pourquoi attaquent-ils ?

La Coalition noire et Hadès sont alliés. Après c'est vrai que la Coalition noire ne fait pas foule de choses pour Hadès mais... là c'est un peu crétin. Peine et Panique sont, comme leur nom l'indique, plutôt des chiffe-molles. Je les imagine pas prendre un tel risque.

Bien... Hadès maintenant; C'était bien, à nouveau le personnage est bien... fait.

Un peu déçu tout de même que tu n'aies pas vraiment fait de parallèle entre Death (étroitement lié à la mort) et à Hadès.

Et j'ai une autre critique plus consistante que je vais te dire en privé. Mais à part ça, je suis content, c'est une bonne mission.

Sur ce... Mission avancée : 34 xp, 200 munnies (dans l'antiquité, le chardon se vendait à prix d'or !) et 3 PS en psychisme.


_______________________________
Un pion sur l'échiquier Signatureprimus
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum