Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Le hérisson en avait assez, depuis plusieurs jours il était presque toujours dans sa chambre et ne faisait rien. Pas la moindre mission, pas les moyens de se déplacer à cause de ses pouvoirs défaillant et du prix des transports de la Shinra. Cela faisait déjà quelques minutes qu’il c’était mis à marcher de long en large dans la pièce comme un animal en cage. Au bout d’un moment, son énervement était tel qu’il finissait par frapper du poing le casier métallique qu’il avait fait installer dans la chambre, pliant la porte supérieure en deux. Il restait immobile quelques secondes avant d’enlever sa main et de se diriger vers la sortie. Dans le jardin, il remarquait que le soleil était en train de se coucher. Il prenait alors la direction de la grande porte dorée permettant de sortir du château. Deux gardes se tenaient à l’entrée et croisaient leur lance face à la porte à son approche.

“- Désolé Monsieur, toute sortie est interdite, la zone est dangereuse pour le moment.
- Vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’il c’est passé la dernière fois que deux personne m’ont demandé de m'arrêter n’est ce pas ?
- Monsieur, nous avons des ordres !
- Il faut croire que ça va finir de la même manière...

Les deux soldats avaient fait l’erreur de pointer leurs lances vers lui et le hérisson c’était saisi d’une d’entre elle avant de soulever son porteur en la levant avant de frapper le second avec son collègue et son arme. Ils essayaient ensuite de se relever et Shadow claquait leurs tête l’une contre l’autre avant de les laisser au sol.

”C’est toujours la même chose avec les troufions de base”

Il repensait aux soldat des G.U.N. qui avaient tenté de l'arrêter dans son propre jeu à l’époque et qu’il avait tous simplement assommé d’un coup de pied et d’un coup du plat de la main. Il continuait alors son chemin et sortait du bâtiment, prenant la direction de sa moto, l’enfourchant et partant vers le village que l’ombres qu’il avait éliminée en patrouillant le château avait tenté de rejoindre. Lorsqu’il arrivait sur place, la nuit était tombée depuis quelques minutes déjà. Il posait alors le pied à terre et reprenait son chemin.

L’endroit lui paraissait lugubre, privé de lumière et de vie depuis le départ de ses habitants. Le hérisson marchait alors dans la rue principale en ligne droite, observant d’un coté comme de l’autre, tentant de ne pas se faire surprendre. Même si il essayait de ne pas le laisser paraître, il devait bien avouer que les lieux ne le rassurait pas vraiment et qu’il aurait sûrement préféré se décider plus tôt et y venir en journée pour avoir l’occasion de voir d’éventuel sans-coeurs plus facilement. Le seul point qui le consolait, c’était de ce dire qu’ils devaient probablement avoir autant de mal à le voir.

C’est alors que sans même s’en rendre compte il s’était mis à faire le calcul du nombre d’anneaux qu’il lui restait, basé sur ceux qu’il avait perdu et réussis à récupérer durant les combats. Au final il en avait perdu assez peu pour le moment, mais dans le même temps il n’avait pas l’impression d’avoir accomplit quoi que ce soit de très important. Il était maintenant suffisamment loin pour que la lumière du phare de sa moto ne l'éclaire plus réellement et il s'arrêtait donc, à la frontière entre l’ombre et la clarté. Il avait alors un moments d’hésitation, avant de faire demi-tour et de se diriger vers son véhicules pour couper le moteur, évitant ainsi d’user plus de carburant que nécessaire et d’endommager la batterie.

Le hérisson se remettait alors en route en brandissant une lampe torche dans sa main droite et un revolver dans la gauche. Il s’éloignait alors à nouveau explorant les différentes rues et ruelles à la recherche du moindre indice.


”Si ces fichues bestioles laissaient des traces derrière elles ça serait beaucoup plus facile.”

Un bruit attirait alors son attention, celui de la porcelaine brisée à l'intérieure d’une maison. Il s’y précipitait alors, enfonçant la porte d’un coup d’épaule avant de pointer son arme et sa source de lumière devant lui. Rien de rien… Jusqu’à ce qu’une silhouette n’attire son attention en hululant.

”Un hiboux ? Comment t’est entré ici toi ?”

L’animal ne réagissait pas outre mesure, avant de soudainement s’envoler par la porte en frôlant le hérisson que se décalait, juste à temps pour voire une flèche se ficher dans le chambrant de bois. Il se retournait alors et voyait un trio de silhouette sur un toi, chacune portant une sorte d’arc à flèche et une armure… Mais dont le regard ne laissait aucun doute sur leur espèce.

”Des sans-coeurs...”

Une nouvelle salve se dirigeait vers le personnage de jeu vidéo, qui l’esquivait d’une simple roulade à droite avant d’envoyer deux tir successif en direction d’une des créatures, le premier tir éclatant un groupe de tuiles avant que le seconde ne traverse le torse de l’archer, le laissant disparaître sous la forme d’une brume sombre. Les deux autres ne semblait pas spécialement affecté par la disparition de leur congénère et se contentaient de viser à nouveau. Mais hors de question pour Shadow de leur donner une autre chance de lui tirer dessus.

Il sprintait jusqu’à un amas de caisse, avant de sauter sur ce dernier, puis sur les toi, se jetant sur son premier ennemi pour le frapper de toutes ses force, avant d'enchaîner sur deux coup plus lent et un dernier à puissance maximale. Une autre flèche le raté alors de peu, bientôt rejointe par trois autres, provenant d’un autre toi.


”En voilà d’autres… Mince, on dirait qu’ils sont nombreux.”

Sur les toits de plusieurs habitations, des groupes de six yeux jaunes luisant apparaissait progressivement de plus en plus nombreux et lointains. la lune était alors entrecoupé de nombreux traits. Le hérisson ne pouvait que sauter en arrière et se réceptionner du mieux qu’il pouvait dans la rue avant de se cacher sous le couvercle d’un tonneau. Plusieurs projectiles avaient atteint son bouclier de fortune et il décidait de l’abandonner sur place avant de se mettre à courir.



Les créatures des ténèbres continuait alors de le poursuivre et il ne se retournait que de temps à autres pour tirer sur celles qui se rapprochaient trop et les forcer à reculer un peu. Les archers étaient maintenant rejoint par des ombres, des soldats et quelques autres sans-coeurs qu’il ne prenait pas le temps d’identifier. La masse sombre derrière lui ne faisait que croître, lui laissant comprendre l’erreur qu’il avait faite en venant ici seul. Il changeait alors de direction régulièrement, utilisant les rétrofusées de ses chaussures pour se déplacer le plus vite possible et augmenter l'imprévisibilité de ses mouvements. Il devait changer d’arme au bout d’un moments, les munitions de la première étant épuisée, puis celle de la seconde et de la suivante.

Son dernier chargeur était presque vide lorsqu’il atteignait finalement sa moto l’enfourchait pour détaler à pleine vitesse, esquivant les vagues de sans-coeurs en zigzaguant et en prenant plusieurs tremplins improvisés. Il se croyait alors tiré d’affaire, alors que la vague noire s’éloignait de plus en plus, quand soudainement une lourde main gantée d’acier le percuté, le projetant contre un mur tandis que son transport continuait en ligne droite avant de tomber. Une gerbes d’une dizaines d’anneaux tombait alors au sol face au hérisson, qui retombait à genoux juste après. Il relevait alors les yeux avant de s’exclamer.


”C’est quoi cette chose ?!”



Une armure gardienne se tenait devant lui, sa main se remettant en place avant qu’elle ne se mette à avancer lourdement vers lui. Il n’avait pas vraiment le temps de réfléchir et se dirigeait instinctivement vers ses anneaux, en ramassant plusieurs avant d’être interrompu par un autre coup de poing à distance, qu'il évitait de justesse avant de répliquer en envoyant plusieurs tir en direction du grand sans-coeur. Cependant les balles ne faisaient que rebondir sur sa cuirasse jusqu’à ce qu’il n’en reste plus une seule dans le dernier chargeur du hérisson.

Il tentait alors de se diriger vers son véhicules, mais se laissait surprendre par les pieds de son adversaire, qui le frappait de plein fouet. Il se relevaient ensuite d’un bond et regardait autour de lui.


”Si je ne m’en vais pas très vite d’ici, ils vont me rattraper! Mais comment battre ce truc ?!”

Ses mains tremblait et il passait la gauche derrière lui pour se saisir du manche d’une arme de corps à corps, dégainant alors un coutelas noir marqué de plusieurs bandes rouges (ici ). L’attaque suivant était un coup de poings qu’il parvenait à peine à bloquer du plat de la lame, qui se fissurait alors partiellement, laissant apparaître une lumière jaune orangée là ou elle été abîmée. Shadow essayaient ensuite de frapper à son tour, touchant la main avant qu’elle ne revienne en place. Il n’avait pas l’impression d’avoir fait le moindre dégât et son équipement ne semblait pas apprécier le traitement qu’il était en train de subir.

il se lançait alors dans le combat avec l'énergie du désespoir, frappant sans relâche son adversaires et ramassant aussi vite que possible ses anneaux lorsqu’il était touché. Jusqu’à ce qu’un coup plus puissant que les autres ne vienne le projeter une fois de puis, malgré le fait qu’il venait de le bloquer. Son coutelas volait alors en éclats devant ses yeux alors que l’arme lui échappait des mains. Une fois de plus, il se redressait, de plus en plus essoufflé et désormais privé d’arme, pestant contre le fait d’avoir laisser les autres au château. Ce n’est qu’après s'être mis en garde, se préparant à se battre à main nue qu’il remarquait la lueur orangée et chaude à coté de lui.

En lieu et place de la lame brisée qu’il s’attendait à voir se trouvait une arme incandescente, irradiante de chaleur et dont le tranchant ressemblait à du magma. Sa garde était garnie de piquant formant une sorte de point américaine à l’allure redoutable (ici ). Il hésitait un instant, puis s’en saisissait. La chaleur qu’elle dégageait était intense, presque désagréable d’aussi près. Mais il ne pouvait pas se permettre de s’en soucier, un nouveau coup de point se dirigeant vers lui.



Shadow choisissait alors de donner un coup de tranche plutôt que de parer et laissait une traînée jaune orangée dans le métal du gantelet, qui disparaissait alors comme si il avait était un sans-coeur à pare entière. Le désespoir laissait alors place au courage dans son esprit et il s’élançait une fois de plus, tenant de passer derrière l’armure pour récupérer sans moto et fuir la vague noire qui se rapprochait de plus en plus, semblant désormais aussi provenir de ses cotés. Il devait toutefois lutter avec son irrésistible envie de compter ses anneaux en même temps qu’il se battait et laissait de nouvelles marques sur la cuirasse de la créature des ténèbres face à lui.

finalement le monstre s'effondrait, sans pour autant disparaître… Mais il n’avait plus le temps de lui porter le coup de grâce, il reprenait son engin motorisé et repartait en trombe jusqu’à atteindre les limites de la villes et de rejoindre le château. Ce n’est qu’une fois les portes de ce derniers qu’il s'effondrait, tombant à quatre pattes alors que ses jambes refusaient de le porter. Il savait qu’il aurait peut y rester et il avait perdu le compte de ses anneaux, la situation idéale pour le faire angoisser. Une des gardes qu’il avait malmené un peu plus tôt se penchait alors vers lui, lui demandant si tout allait bien.


- Il me faut un vaisseau…
Pardon, je n’ai pas bien compris ce que vous venez de dire.
- j’ai besoin d’un vaisseau prêt pour aller à la salle d’arcade, et tout de suite !”

Sa dernière phrase sonnait presque comme un ordre et ses interlocuteurs ne savaient absolument pas comment réagir. Ils pouvaient seulement le regarder se remettre debout et les bousculer pour prendre la direction d’un bureau qu’il commençait à relativement bien connaître, se fichant éperdument de devoir réveiller la moitié des habitant du château pour obtenir un transport lui permettant de rentrer chez lui et de récupérer de quoi garantir sa survie.
more_horiz

"Qu'on le mette aux cachots !!"

Voilà ce qu'aurait du répondre le garde du château de la Lumière lorsque Shadow est revenu de sa mission suicidaire. Comme souligné par tes propres termes, tu les as malmenés, assommés, ridiculisés, bien sûr tu as désobéi. Il faut quand même rappeler que vous êtes dans le même camp, que vous appartenez à une même hiérarchie. Quand je vois ça, je me dis que Shadow devrait obligatoirement être emprisonné.

Normalement, le château de la lumière est en pleine "panique" dans la mesure où il est faible contre l'attaque des sans-coeurs  qui viennent de l'extérieur. C'est une situation où tous les membres sincères devraient se montrer solidaires, et en agissant comme Shadow l'a fait, c'est mettre en péril la sécurité du château. Après tous, les gardes ne sont-ils pas là pour défendre le château de l'intérieur et de l'extérieur ? Bref, je vais redire ce que j'ai dit dans un commentaire précédent : c'est clairement ton droit de joueur de décider que Shadow est un loup solitaire, un peu dangereux, un peu inconscient, et complètement indomptable. La seule chose que tu risques c'est de devenir un ennemi pour ceux qui t'emploient, tu en as parfaitement le droit et je n'essaierai pas de t'en dissuader, mon but est de mettre en lumière ce qui devrait normalement se passer si tout le monde jouait le jeu.

Je sais que nous parlons d'un rp qui s'est passé il y a quelques mois déjà et sans doute n'as tu pas gardé exactement la même attitude mais je me dois quand même de commenter ce qui s'est passé.

Si je peux réellement critiquer quelque chose avec objectivité, c'est clairement l'interprétation des fameux gardes, elle n'est pas roleplay. Premièrement, (et je pense que ce n'est pas la seule fois où tu as fait cette erreur) on dirait des branquignols, totalement incapables de se défendre. Ils se font mettre ko en moins de deux secondes par Shadow. Je n'ai pas besoin de te rappeler le  niveau que tu as. Alors soit tu les sous-estimes très clairement (Ravness te dira que des gardes postés aux portes principales du château ne peuvent pas être de telles gourdasses), soit tu te sur-estimes (ou sur-estimais, si tu as révisé ton point de vue depuis). Ensuite, comme j'ai voulu le souligner au début de ton rp, il est impossible que tu agresses deux gardes de cette façon, désobéissant sciemment, et qu'ils te demandent quand tu rentres, si ça va, comme si de rien n'était. Tu n'es pas censé être à cet instant en position de force. On ne peut pas dire que tu sois leur supérieur. Autrement dit, soit ils t'arrêtaient pour ce que tu avais fait, soit ils te cassaient la gueule. Rien à foutre de ton vaisseau. Tu ne penses pas que la Lumière serait anarchique si on laissait tout le monde faire comme Shadow ?

Deuxième chose, et je suis vraiment désolée d'avoir à insister à nouveau là dessus, je pense que tu dois déjà connaître la leçon maintenant, mais cette mission est clairement trop difficile pour Shadow à cet instant T. A titre d'exemple, je pense que j'en aurais quand même un peu bavé avec Vesper. J'aurais bien envie une fois encore de la qualifier de avancée / difficile. Alors ça souligne encore une chose, non seulement, tu ne pouvais pas encore faire ce type de missions, mais en plus je trouve que ça arrive un peu trop souvent. Quand bien même la mission aurait été de difficulté normale, qu'on aurait pu te faire le reproche : Où sont les missions faciles et très faciles ? J'espère qu'elles vont arriver bientôt, parce que je les attends sérieusement ! Une fois encore, je sais que je me répète, mais je ne ferai pas l'impasse sur une critique complète sous prétexte que ça date.

Tu ne vas pas le croire, mais j'ai fini avec le négatif, j'ai malgré tout vu pas mal de bonnes choses dans ce rp. Premièrement, c'est plutôt bien écrit. En comparaison avec ce que j'ai pu lire avant, j'ai trouvé ton style relativement soigné (avec tout de même quelques petites fautes, mais franchement pas de façon excessive). C'était assez facile / agréable à lire. En fait, j'aime bien l'idée de faire des missions / exploits dans le monde où on se trouve, d'autant que ça permet de ne pas se ruiner en transports.

J'aime assez le rapport un peu maladif que Shadow a avec ses anneaux, rapport que tu entretiens au fil des rps,  cette espèce d'obsession qui est assez révélatrice de la frustration du joueur de jeu vidéo quand il perd son argent / sa vie / ses orbes (struggle yeah !).

Vraiment, s'il n'y avait pas eu ce problème sérieux de difficulté ainsi que des gardes de la lumière, le rp aurait été pas mal, et il aurait mérité une notation globale bien plus élogieuse. Je pense clairement que tu as du potentiel pour les missions, même si je n'ai jamais été très friande de descriptions de combat pour moi-même, je dois reconnaître que c'est vraiment ton truc et que ça te réussit bien.

Donc pesant le pour et le contre, je pénalise encore, même si je n'ai pas forcément envie, mais dans l'idée d'être juste par rapport à mon commentaire. Garde en tête qu'il y a du bien, mais que ce serait encore bien mieux si tu faisais plus de concessions sur la difficulté.

Exploit Normal : 12 points d'expérience (malus de 8XP)+ 200 munnies + 3 PS en vitesse.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum