Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Il y a des jours où l'on se surprend de peu de choses ... et d'autres où l'on ne comprend rien. Aujourd'hui, le scientifique malade qu'est Nikoleis une fois dans ce monde a décidé de ramener sa blouse pour, tenez vous bien : "S'assurer de la mission de reconnaissance de Roxas", à en juger par le communiqué officiel qu'il en a fait à Cissneï. Autant dire que la boss de la Lumière n'a pas l'habitude de voir ces deux zigomars à poils ras ne pas se faire confiance ...

Mais je vous rassure tout de suite, cher lecteur : en ce monde de cauchemar, les objectifs sont on ne peut plus clair pour lui. Ce qu'il veux, c'est prouver qu'il n'y a pas besoin de compter sur les capacités incontrôlable du Simili pour agir et que seul, il est parfaitement capable de résoudre les problèmes, que ce soit pour le compte de la Lumière ou pour le sien propre. Non, ce n'est pas un sursaut d'orgueuil de sa part, plutôt une volonté de presser les choses, de déclencher un mouvement quelque part ... lui, le partisan de l'attentisme et de la contre attaque, a décidé que prendre tout le monde par surprise pourrait aider à ... pas grand chose. Non, en fait, lui même semblait douter de l'utilité de la manoeuvre ... mais il doutait de tellement de choses depuis que sa vision du monde fut transformé à jamais que au point où il en était, toute les idées étaient bonnes à prendre.

Malheueusement pour lui, même de loin, la base d'opération des sans coeurs de Noël est inattaquable en l'état ... pourtant, il lui faut libérer cet endroit coûte que coûte, afin de pouvoir enfin aider les jouets de la maison d'Andy. Car oui, c'est l'objectif avoué de la manoeuvre, faire d'une pierre deux coups en prenant pied sur ce monde d'un côté et de résoudre les problèmes de logement des jouets orphelins de l'autre en les faisant habiter avec leurs semblables. Loufoque, téméraire et potentiellement mortel. Mais surtout, la raison pour laquelle il ne voulait pas être accompagné est simple : entre Dame Ravness trop occupé sur son front, Roxas et Sora aussi instable l'un que l'autre, Reifiui ... dont il ne savait rien ... oui, il y a de quoi se poser la question de savoir si cela aurait valu le coup de venir avec quelqu'un d'autre ...

Et donc voilà deux jours qu'il est là, dans la ville d'Halloween, à chercher, fomenter, planifier, toujours sans succès. Si, prenant leçon sur ses déboires au nouveau monde, il installa ses appareils de mesure sur des chassis mobiles, cela ne résolvait pas le problème de l'approche. Et pourtant, un moyen il devait y avoir, pour peu que l'on réflechisse assez au problème ... mais d'habitude, il ne faut pas dix minutes pour qu'un plan se mette en place et cela s'ajoutait à l'inquiétude grandissante du blafard habitant de la blouse tacheté de sang parcourant la place. La pression est tel que l'on pourrait croire qu'il pourrait exploser n'importe quand-

*BOOOOM*

... Le destin sera prié de ne plus me prendre aussi littéralement, merci bien ! ... Ah mais ce n'est pas Niko qui a sauté, cela venait de la direction générale du labo du prisonnier Flinkenstein ... Quel peut bien être la cause de ce raffut? En tout cas, l'esprit de Niko n'a fait qu'un cycle d'horloge, le voilà déjà parti constater les dégâts ...
more_horiz
« JE VAIS VOUS MASSACRER, MAUDIT GAMINS. »

Encore une fois, Ams, Tram et Gram n’ont pas d’autre passe-temps que de saboter les inventions de Malvac et ce, a n’importe quelle moment.
Les trois petits démons s’enfuirent par la porte principale, tout en ricanant, et une Ball’ombre frôla leurs têtes. Malvac apparu à la porte accompagner du Maire de la ville d’Halloween et hurla en direction des gamins :

« QUE JE VOUS REPRENDS PLUS A TRAÎNÉ AUTOUR DU LABORATOIRE SINON JE FERAIS DE VOUS DES COBAYES. COMPRIS ?! »

Le maire, toussant pour évacué la fumée de ses bronches, se voulut rassurant :

« Ne vous en faite pas, ils sont toujours comme ça et ils apportent un peu de joie dans notre ville et …. »

Le maitre des cauchemars le fusilla du regard.

« … je prendrais quelque disposition pour éviter qu’ils vous importunent trop.
- Bon ok, mais malgré ce petit accident, la démonstration vous a-t-elle plus et convaincue ?
- Naturellement. »

Un petit retour en arrière s’impose : Le maire était venu au laboratoire pour que Malvac lui fasse une démonstration du Répulsif SC comme il avait demandé. Le scientifique fous lui a présenté l’appareil, présentations interrompue par l’arrivé d’une ombres. L’appareil fut activé illico et fit son œuvre en repoussant le sans-cœur et fit la joie de maire en voyant, selon ces propres termes, « un miracle ». Puis les trois garnements d’Halloween provoquèrent une surtension faisant exploser l’appareil à la stupéfaction générale. La suite vous la connaissez donc revenons au présent.

« Quand pourrait-vous mettre en place un système recouvrant ma ville ? Demanda l’élu
- Ça mettra du temps car il faut que j’augmente la porté du son et que je sache si il n’y a pas une fréquence efficace pour faire fuir des sans-cœurs plus puissant.
- Bon, je vous ferais parvenir ce que vous avez besoin. »

Au moment ou Malvac allais répondre, il vit une personne se dirigeant vers le laboratoire. Une personne balafrée portant une blouse ensanglanté et il demanda au maire :

« Vous avez parlé de l’ancien propriétaire de ce laboratoire, ce ne serais pas lui par hasard ? » En pointant du doigt l’inconnu.

Le maire, intrigué, le vit et répondit presque immédiatement :

« Non, ce n’est pas le docteur Flinkenstien,  c’est, je crois, un membre des Lumières, un de leur scientifique, qui traine en ville. On ne sait pas ce qu’il fait vraiment. Il a du entendre l’explosion ce qui expliquerais sa présence.
- D’accord. »

Malvac observa, d’un œil scrutateur, le balafré à la blouse rouge sang qui arrive à sa hauteur.

« Un membre des Lumières savant, ….hum, vaut mieux être prudents, on ne sait jamais, songea Malvac, mais cela peut-être intéressant de parler de mon invention avec un confère. »
more_horiz
Voilà les fameuses trois petites pestes documentés dans les archives comme s'appellant Am, Stram et Gram en train de fuir ... il ne faut pas chercher plus loin la cause de l'explosion, en tout cas, elle vient de se présenter sous les yeux de Niko. Mais un autre fait, plus étrange, attira son regard ... des occupants dans l'ancien labo ? Cela est étrange ... et considérant le nouveau lieu de vie du propriétaire des lieux, il n'a probablement pas pu le louer à quelqu'un de son propre chef. Voilà donc une distraction bienfaitrice pour le cerveau en cours d'overclocking du scientifique Lumineux.

Une fois plus près ... il y eu un moment d'hésitation. Deux personnes devisaient ensemble, mais si l'une n'avait pas été le maire, l'autre aurait pu être prise pour un sans-coeur d'un type nouveau ... probablement les effets étranges de ce monde sur l'apparence des êtres qui frappa une nouvele fois ? Allez savoir. Quoi qu'il en soit, le voiçi present devant l'entrée, à tenter d'estimer les dégâts potentiels à en juger par son regard curieux et balladeur. Du reste, pour plus d'information, le voilà à s'enquérir de nouvelles auprès des principaux concernés.


"Ca va ? Rien de cassé ? Il m'a semblé entendre quelque chose exploser mais les dégâts semble limités ..."

Mais avant même qu'une réponse puisse être donné, le voilà qui enchaîne.

"... Je ne savais pas que le laboratoire avait été convertit en habitation ... C'est pas une ancienne création du professeur qui trainait qui aurait pu faire des dommages, par hasard ?"

La question, on le sent, est chargée ... il est en effet fort à parier que si quelqu'un se porterait volontaire pour récupérer les restes de bricolage de l'ancien occupant, c'est bien le cinglé scientifique qu'est Niko. Rien que l'idée de pouvoir avoir accès a ces connaissances ... Il en sourit et sa tête en prend une apparence glauque sur ce monde de cauchemar.
more_horiz
« Non, ce n’est pas une des anciennes créations de l’ancien propriétaire qui a explosé mais une de mes miennes que ses maudits gamins ont fait exploser. La mauvaise qualité des composants rendent les machines très sensible à la variation de tension, vous voyez ? Enfin maintenant, grâce au Maire ici présent, ce genre de problème ne devrait plus arriver.

-oui, mais je dois retourner en ville, j’ai des affaire à régler. Au revoir. »

Malvac fit un petit signe de tête au Maire qui se dirigea en direction de la ville avant de d’observer attentivement l’homme en face de lui.

« Je vois à vos habit que vous êtes un scientifique, travaillant pour la Lumière d’après ce que dit le Maire. Enfin, j’espère que c’est le cas car je préfère avoir affaire à vous que à vos adversaires directs : la….heu…. »

Un trou de mémoire, rien de plus bête. Le maitre des cauchemars se mit à réfléchir pour combler cette perte durant quelque seconde. En vain.

« Enfin, vous savez de qu’il s’agit, ce n’est pas le principale. Mais je suppose que vous serez intéressé, étant donné votre nature scientifique et votre affilation, de savoir quelle cette invention n’est-ce pas ? »

Malvac prenait un gros risque en s’apprêtant à lui parler du répulsif à sans-cœurs, mais le savant face à lui semble appartient aux Lumières. Et c’est un groupe qui pourrait trouver son invention attrayant étant donné son utilité qu’elle aura dans leur lutte et qui serais capable de lui apporter un soutien supplémentaire en échange de accès de son cône repousseur de Sans-cœurs (en deuxième, priorité au Maire). Dr.Nightmare (Malvac) connaissait bien les enjeux possible que pourrait entrainer son invention et si l’homme ferait de partir de l’autre organisation opposé aux Lumières, il ferait juste un cadavre de plus.
more_horiz
Ah oui, c'est vrai que le maire a déjà vu passer Nikoleis, pour Ohm Daï ... mais de là à lui faire de la publicité, c'est quand même bien sympatique. Quoi qu'il en soit, voilà que je vais devoir supporter deux scientifiques au lieu d'un ... joie et allégresse ! En tout cas, une chose est sûr, il semble aimer les Lumineux, bon point déjà, ca va nous éviter des problèmes dans l'avenir, parce que quand même, à première vue, l'humanoïde, là, il fait plus penser à un sans-coeur qu'autre chose au premier coup d'oeil.

"La coalition. Je crois que c'est le mot que vous cherchez." aida Nikoleis, tout aussi ravi que curieux par la tournure des évènements. "Et oui, si vous êtes inventeur, il est plus que probable que je puisse m'interesser à vos travaux. Si cela, bien sûr, ne vous dérange pas outre mesure ..."

Même si ca le dérangeait, je vous parie qu'il trouverait un moyen pour aller les voir quand même ... une intuition ... avec le maire déjà loin, les gamins pas prêt de ramener leurs fesses et un certain calme après la tempête explosive, le temps est définitivement à la discussion de toute manière.

"Et puis, peut être que je pourais vous interesser aussi, j'ai quelques tours dans ma blouse, prêt à vous surprendre tout autant que je m'attend d'être étonné par le produit d'un autre cerveau."

C'est vrai que les idées ne manquent pas chez le bâtisseur magitech, et il est fort à parier que je connais déjà l'une des idées qu'il voudrait lui refourguer. Mais se dirigeant vers l'ancien devenu nouveau labo comme si il savait déjà y être invité, voilà que la question est posée :

"Aors ? Quel est le projet victime de l'instabilité intrinsèque des sans cervelles ?"

... Ouh ... là c'est dur ...
more_horiz
« Impatient, intéressé et très curieux voir un peu trop même, remarqua Malvac quand le vit se déplacer vers le laboratoire, enfin tout bon scientifique doit se révéler très curieux et il semble bien disposé à un partage de connaissance et qui partage la même idée du niveau mental des trois diablotins, bien. »

-Vous êtes donc intéresser, suivez-moi  alors, dit-il, c’est par là. »

Malvac entra dans le laboratoire et se dirigea vers la salle ou se trouve le répulsif suivit par le scientifique qui semblait trépigné d’impatience. Il passa devant la salle où se trouve la porte bloqué par les débris et songea :

« Il faut vraiment que je régler ce problème à l’occasion. »

Pendant leur courte marche dans les couloirs faiblement éclairé, il demanda :

«Au fait, je me nomme Malvac et vous, quelle votre nom ? »


Mais ils arrivèrent dans la fameuse salle avec ce qui reste du répulsif : un cône éventré et calciné. Malvac lança immédiatement dans une explication de l’appareil empêchant toute réponse :

« Je sais que ça paye pas de mine dans cette état, mais, normalement sans explosion, cela produit un son inaudible pour nos oreille mais qui fait fuir les sans-cœurs de bas niveau seulement. Le son se situe dans les infrasons mais demande une vibration particulière de la membrane et nécessite alors beaucoup d’énergie. En plus d’amélioré ce modèle, je travaille aussi sur une version qui devrait être capable de faire fuir également ceux de niveau moyen. »


Et, en se souvenant de sa question précédente, enchaîna :

« Mais je vous ai coupé la parole avant que vous n’ayez pu répondre, j’avais demandé votre nom. »
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum