Derniers sujets
J'vous ai manqué ?Hier à 23:13VentusPèlerinage d'un ApatrideHier à 0:05NarantuyaaRedoubler de ReflexionSam 7 Déc 2019 - 23:35NarantuyaaLa promesse d’un retour Ven 6 Déc 2019 - 14:47Bryke RonsoVous prendrez bien une petite hache avec ceci ? Mer 4 Déc 2019 - 14:18Huayan SongCartouches consulairesMer 4 Déc 2019 - 12:12Huayan SongDemande de notationMer 4 Déc 2019 - 11:11LenoreBric à BracMar 3 Déc 2019 - 16:10LenoreMt Gagazet – Dans la lumière du cristal Mar 3 Déc 2019 - 14:12Bryke RonsoVamos a la playaMar 3 Déc 2019 - 11:54LenoreAbsence définitive.Dim 1 Déc 2019 - 1:36Général PrimusClair de LuneSam 30 Nov 2019 - 18:55Huayan SongLe menu à 7,90Sam 30 Nov 2019 - 17:53Kurt BrownLe vent du jeuVen 29 Nov 2019 - 14:40LenoreChangement de planVen 29 Nov 2019 - 9:47Jack Inèrsse
Ricken Tempo
Ricken Tempo
Démon du temps

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Un monde chaleureux Left_bar_bleue110/270Un monde chaleureux Empty_bar_bleue  (110/270)

XP :

le Sam 8 Fév 2014 - 23:34
Le voyage fut de courte durée, je sortis du vaisseau, et vis ce paysage pour le moins… Lugubre. Tout était de noir, ou de gris. Malgré les nombreux nuages, on pouvait distinguer la lune grâce à la puissante lumière qu’elle dégageait. La pluie, elle, était forte, pas plus de 10 secondes dehors ont suffi pour que je me retrouve trempé. Bien que le paysage concorde avec mon apparence, j’essayai de mettre ma capuche, avant de remarquer que celle-ci avait disparu. Et tentant de comprendre comment cela aurait été possible, je remarquai aussi que ma tenue n’était plus du tout la même. J’avais déjà entendu parler de ce phénomène, la tenue ou le corps de l’individu change selon le monde dans lequel il est. Bien sûr, tous les mondes ne sont pas comme ça. Mais celui-ci, oui.

Je regardai autour de moi, et vis une pancarte citant le nom de « Ville d’Halloween »…. Je tournai la tête, en face de moi se trouvait une sorte de grande place avec en son centre une grande guillotine. Pas de doute, ce monde porte bien son nom.. Je vis à droite une grande ville, sûrement trouverais-je des informations sur ce que je cherche.
Je me précipitai, la pluie était agaçante, j’ai horreur de ça. Je continuai ma course, et fini par arriver en ville, ici, je n’effrayais personne. J’arrivai face à un être semblant à moitié mort et à moitié vivant, je m’excusai d’avoir failli le renverser et lui dit :


« Hum.. Moi c’est Ricken, j’avoue être un peu perdu et je voudrais savoir si vous auriez des renseignements sur une guerre qui serait prête à éclater. »

« Enchanté Ricken, vos cornes sont vraiment terrifiantes. Malheureusement non, je sais seulement que ça fait longtemps que la coalition noire et la lumière sont en conflit qui est de plus en violent, mais je ne peux vous en dire plus. »

« .. Quoi ? Mes cornes ? » Je tâtais le haut de mon crane, et senti deux minuscules cornes disproportionnées. « Enfin, merci pour le renseignement, dîtes-moi, savez-vous comment rejoindre un des groupes que vous m’avez cité ? »

« Eh bien, je suppose qu’il vous suffira d’aller à leur quartier général et demander à leur boss d’être recruter. »

… Peut-être pourrais-je enfin avoir un chez moi, il me fallait plus de détails sur ces groupes, trouver un de leurs membres et l’interroger sur leurs exploits, ou bien tout simplement aller les voir et leur demander des renseignements.

« Très bien, merci. Une dernière chose, est-ce que vous ou quelqu’un aurez besoin d’aide pour quoi que ce soit ? J’aimerais faire ce sale boulot en échange de quelque chose à manger ou de l’argent. »

« Bien entendu, les sans-cœurs sont souvent présent en ce moment, et sont vraiment gênants. Si vous nous en débarrassez, je vous inviterais à dîner ce soir. »

Je hochai la tête et repartis en direction de la guillotine, aucun sans-cœurs se trouvaient en ville, et je ne voulais de toute façon pas me battre ici. C’est le seul endroit que je connaissais, et puis je retrouverais mon chemin facilement. Je m’arrêtai et me vis dans le reflet d’une vitre, on pouvait distinguer à travers mes cheveux gris trempés, les deux petites cornes qui étaient sur ma tête. Vraiment laid, mon visage était blanc, le même blanc que celui de la lune, et mon regard aussi sombre que les nuages de pluie qui ne cessaient de s’amonceler. Ma cape avait laissé place à un vieux manteau noir troué et déchiré, un trou dans le manteau laissait ressortir une fausse queue rouge au bout pointu, ainsi que de petites ailes noires… Sincèrement, soit le hasard vient de découvrir l’humour, soit il fait bien les choses.

Je repartis vers cette place, et sortis mon arme. Toujours sans balles, je ne pouvais que trancher. J’arrivai place de la guillotine, il ne me restait plus qu’à attendre. Je m’assis et me prépara au combat.

Il pleuvait toujours autant, quand les premiers sans-cœurs arrivaient, des chevaliers momies arrivèrent. Intéressant comme spécimen de sans-cœurs, ils semblaient relativement faibles, mais avaient des griffes menaçantes. Je rengainai mon épée, et leur lançai chacun un brasier +. Le but était d’abord de voir où étaient leurs limites, ainsi que les miennes. Ils les encaissèrent, et se ruèrent vers moi, les griffes en avant. Je dû faire une roulade sur le côté et leur lancer un brasier pour les esquiver d’une part, et les tuer de l’autre. Je me sentais déjà presque à bout de force magique. Tandis que trois autres chevaliers momies arrivèrent. Je m’octroyai célérité, et lança lenteur sur l’un d’eux, c’est tout ce que je pouvais faire. Je sortis ma gunblade, et me rua sur le sans-cœur ralenti, je lui assénai  deux coups avant de reculer et de me faire griffer le visage par l’un des chevaliers. Je le regardai et le catapulta en l’air avant d’esquiver le second qui s’apprêtait à continuer ce que son pote avait commencé. Le sang coulait le long de mon visage, la plaie n’était pas bien profonde, et la douleur minime. Le sans-cœur retomba lourdement sur le chevalier ralenti, le temps que ceux-ci se relèvent, je fis deux ondes tranchantes qui se dirigeaient vers le troisième. Celui-ci éliminé, je fis une attaque circulaire près des deux autres, éliminant ainsi le chevalier dont la vitesse était réduite. Le dernier se trouvait en face de moi, encore prêt à se battre. Toujours aussi menaçant et rapide, il se jeta sur moi et tenta de me griffer la partie gauche du visage. Je ne pus esquiver son attaque, et fini au sol. Il était au-dessus de moi, toujours prêt à continuer jusqu’à ce que je n’en puisse plus. Je n’avais plus mon arme, j’empoignai donc ce qui lui servait vêtements, et lui mis deux coups de poings. Il recula de trois pas avant de revenir vers moi. J’eus tout juste le temps de récupérer ma gunblade, me retourner et le tuer avant que l’épisode ne se répète. Ces sans-cœurs n’avaient rien à voir avec des ombres, ils étaient bien plus coriaces, et rapides.

Je me relevai, ne voyant rien du côté gauche à cause du sang qui obstruait ma vue, et repartis en direction de la ville, où je ne vis pas le… la… la personne, qui m’avait demandé d’éliminer des sans-cœurs. M’étais-je fait avoir ? Que je suis naïf. Heureusement que j’ai réussi à récupérer quelques informations sur la guerre et ces fameux groupes avant.
Général Primus
Général Primus
Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Un monde chaleureux Left_bar_bleue225/550Un monde chaleureux Empty_bar_bleue  (225/550)

XP :

le Lun 10 Fév 2014 - 3:34
Exploit accompli.

Alors ! C'est moins bien. Je n'ai pas vraiment adoré cet exploit... Ce que j'aimais dans les rps d'avant a un peu perdu de son sens.

Je récapitule, tu vas comprendre.

Ton personnage a passé plusieurs jours à errer dans une forêt du Palais des rêves, mangeant à peine, combattant souvent... Quand on le quitte, il est fatigué, blessé, tu le dis bien. Il s'est effondré de fatigue mais a du se forcer pour continuer sa route et rentrer dans la station shinra.

Et là tu dis : "Le voyage fut de courte durée"

Donc ton personnage a pas du tout récupéré. Mais on n'est pas dans final fantasy ici, les blessures de ton précédent combat, ta fatigue et le reste t'accablent tant que tu ne te soignes ou que tu ne te reposes pas.

On est genre deux heures après Vent de Nostalgie, mais tu enchaînes avec un autre combat.

Je suis tout de même curieux de savoir ce qui va arriver désormais.

Par contre, vraiment désolé mais je t'ai induit en erreur. Les petites annonces disent que la pluie tombe incessamment sur cette ville, et tu l'as respecté, je ne peux que saluer ton attention. Hélas, j'ai... oublié d'enlever cette information. La pluie ne tombe plus, le sans-coeur responsable de ça a été terrassé par Roxas, il me semble.

Encore désolé.

Hum... je n'ai pas trouvé le dialogue super convaincant, je dois dire. Je n'ai rien ressenti de naturel.

Je n'ai rien d'autre à critiquer ^^.

Exploit normal : 20 xp, 200 munnies et 3 PS... 2 en défense, 1 en magie.

_______________________________
Un monde chaleureux Signatureprimus
Sujets similaires
messages
membres