Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Y'a des jobs gratifiants ... genre sauveur de monde professionnel, ministre, testeur de matelas, Babouche ... puis y'a les jobs plus communs, comme fonctionnaire, artiste, technicien informatique, qui sont sympa, suivi par des trucs genre garde, éboueur, employé McDonald, prof, voire même second de Ariez, des trucs qui donnent vraiment pas envie ... et puis y'a ça. Ne vous méprenez pas, hein, travailler dans une cantine, servir des gens, ça peut être formidable, y'a le sourire et tout, même dans certaines prisons ... mais là, c'est tout simplement ignoble. Ce qui détruit toute forme d'intérêt pour cette profession pourtant potentiellement sympatique, c'est les haricots aux beans. Oui, vous avez bien lu. Cette ... immondice ignoble frôle la cause d'une guerre mondiale, en plus d'être une erreur culinaire sans précédent (Bon, ok, y'en a eu un avec les morues aux fraises cuite dans sa crême fraîche sauce béarnaise, mais c'était pour tester uniquement, pas pour manger ...) et il va falloir servir cette ... chose ... nauséabonde et probablement comestible uniquement à cause de l'étiquette qui le dit sur la marmite à des prisonniers qui n'ont forcément pas le moral et l'envie de se laisser faire. Ajoutons à tout cela le fait que Nikoleis ne cautionne pas, mais alors pas du tout que l'on puisse manger un truc qui donnerait des airs de haute cuisine à un tas de fiente de tricératops et vous allez obtenir tout les ingrédients pour une soupe à la grimace (qui soit dit en passant est probablement meilleur au palais)

Comme si cela ne suffisait pas, les locaux sont loin d'avoir les capacités réjouissantes d'un parc d'attraction ... à moins que le thème de celui ci soit les instruments de torture, et encore, j'ai mes doutes sur ce point. Les tables sont d'une simplicité déconcertante, la lumière réduite à sa plus simple expression, tout autant que le visage des gardes, aussi fermés que les cellules des détenus. Il faut dire, depuis l'évasion de Xaldin, la sécurité à été renforcée pour s'assurer que les détenus restants le reste, justement. Au final on oublie donc pas que cet endroit n'est pas un camp de vacances pour esprits désoeuvrés mais bien la fin programmé d'un voyage vers le mal est ses petits à-côtés.

Mais trêves de bavardage aussi ternes que vains, voilà qu'une cantinière chargé d'une bombe de féculents arrive pour exploser le mur du dégueulasse, afin de servir les têtes de vainqueurs. Une grande bonté d'âme de la part des cuisines à été d'adjoindre une miche de pain rassie et un verre d'eau croupi à ce plat indigeste pour aider à le présenter comme complet, mais autant dire que la pilule aura du mal à passer et que toute la bonne humeur de principe d'un Nikoleis modèle standard ne suffira pas à rassasier les prisonniers.

Ah, et tiens, tandis que la distribution commence dans la joie et la bonne humeur comparable à celle d'un individu victime d'un contrôle fiscal, parlons en de ces fameux détenus !

Premier servi, Hazama. Dit "Smooth criminal", sans faire d'allusions à Mickaël Jackson, le premier des "scientifiques" en prison ... c'est un point récurrent, vous allez vous en rendre compte ... ce qu'il y a de drôle avec ce type, c'est qu'on dirait presque que ça lui fait plaisir d'être ici ... allez savoir si la compagnie d'homme sans foi ni loi ne sied pas à ses pulsions malsaines supposés ? Oui, je dis supposé, car le dossier deson arrestation n'est pas 100% clair ... ok, c'est un Coalisé, c'est déjà suffisanten soit de nos jours, mais quand même ... Il semblait appréhender le menu du jour sans pour autant le rejeter, signe d'un abrutissement de ses papilles gustatives. Ou était-ce de la folie ? On ne peut le dire ...

Cette assiette versé, ce fut au tour des deux suivants ... eh oui, il s'agit encore une fois de notre duo de souris, dont le cérébrale des deux était encore une fois à la mise en place d'un plan pour conquérir le monde depuis le fond de sa cage, usant de ses couverts pour symboliser on ne sait quel calcul savant, tandis qu'à ses côtés Minus ennyait Cortex de ses réflexions culinaires. Chance parmi les chances, les souris n'ont rien contre la qualité du repas qu'il leur est servi, ce qui est normal compte tenu de leur régime alimentaire habituel.

Le troisième scientifique que compte les prisonniers est ni plus ni moins le professeur Finkenstein, que notre cantinier en chef du jour viens de laisser il y a encore quelques instants après une courte discussion. Il va sans dire que l'air désolé de Nikoleis ne peut pas faire grand chose pour rendre un mince espoir sur le visage de l'individu dont l'apparence "horrifique" est bien la chose qui déteint le moins dans cette pièce. Quel gachis pour la science ...

Quatrième service, et voici un autre individu assez ... individuel, dirions nous ... Meinixea, toujours enfermée dans sacarapace de jade, qui est obligé d'effectuer des efforts tout simplement olympique rien que pour soulever sa cuillere, progrès respectable depuis qu'elle avait perdu son essence divine à cause de Roxas et votre serviteur. Sa présence en prison semble tellement étrange quand on y pense ... après tout, cette déesse millénaire oubliée n'a ni les ambitions criminelles ni le désir puement maléfique qui caractérise les autres occupants ... pire, pourrait on dire, elle n'est pas scientifque fait qui n'est étrange que mise en parallèle avec les principaux visages de la pièce.

Et d'ailleurs, c'est ici que l'on peut se poser la question ... entre les plans foireux à répétition, les recherches sur les coeurs, le désir de pousser la science trop loin par rapport à certains, les manoeuvres camouflés de çi de là ... combien de temps avant que l'homme au poncho passe de l'autre côté des barreaux ? Plusieurs fois déjà cela failli arriver : entre la vrai fausse trahison résultant dans la capture de Meinixea, la prise de partie envers Natsu et ses actes de destruction massive qu'ils ont tout deux causés pour Noël, son incompétence relative à son arrivée et j'en passe ... tant de raison de penser que sa place devrait être de l'autre côté des barreaux, et pourtant c'est ici qu'il se trouve ... C'en est à se demander si le monde est bien fait ... et la plus grande des ironies reste encore à vous présenter : des nombreux individus qui ont croisés la route du magitechnicien, ce sont ces personnes qui ont le plus d'informations exploitable pour ses recherches, tant sur les coeurs que la science pur ou l'histoire ou que sais je encore ... Est ce à dire que d'une certaine façon, Nikoleis serait, sans forcément le vouloir, un potentiel ennemi de la Lumière ? Nous laisserons le futur en déterminer la réponse ...
more_horiz
    Donc je vais noter l’autre rp en même temps, mais en une seule note, tu vois.

    Je commence par l’autre qui a un intérêt dans la mesure où on apprend un peu les intentions de ton personnage.

    Je vais pas traîner énormément sur le commentaire en général… Honnêtement je me suis un peu ennuyé… surtout lors du premier rp. L’introduction… était peut-être intelligente ou intéressante, sincèrement je n’en sais rien, j’ai décroché. C’était pas agréable à lire.

    Mais alors ce qui m’achève, c’est Flinkestein.

    Sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le respect total du personnage.

    Tu es peut-être à 3, parce que tu le fais parler comme un scientifique.

    Tu lui aurais donné un accent mexicain, ça n’aurait pas pu être pire, j’ai pas du tout l’impression de lire le Docteur Flinkestein.

    Bon, et ta mission…

    Ce que j’ai bien aimé, c’est que tu te fais la réflexion suivante : Les cachots sont bourrés de scientifiques. C’est un peu la thématique de ta mission, mais bon, il se passe rien, la conclusion craint un peu.

    Je m’attendais pas à grand-chose, vu la mission, mais je m’attendais pas non plus à m’ennuyer.

    Très facile. 5 xp, 50 munnies et 1 PS en sym.


_______________________________
Service compris Signatureprimus
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum