Derniers sujets
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue349/650La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (349/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 22 Nov 2012 - 21:41
    « Oh ! Hey ! Elle va se calmer la rouquine là ! Rien que tu parles tu saoules ! »

    Ça devait faire... Entre une et deux minutes que la grande Ariez n'avait pas dit un mot ! C'est le retour de la légende de l'envie ! L'éternelle méchante, odieuse et arrogante jeune femme qui n'en fait qu'à sa tête jusqu'à être invité dans une réunion de la plus haute importance ! Car c'est une princesse, pourrie gâtée de surcroit, et ça se voit rien qu'à sa tête de catin ! Comme pour appuyer ses dires, elle frappât aussi violemment qu'elle put sur la table, provoquant un bruit aussi assourdissant que son coup est faible... Une révolutionnaire dans l'âme ! La preuve en est qu'elle n'est pas arrivé là où elle en est à coup de laïus sur la justice, la bonté et l'obstination stupide basé sur l'espoir comme la lumière. Car oui c'est une critique à peine voilé pour les deux gourdasses, disons-le franchement, qui ne le pense pas ? Sérieusement, après moult et moult effort pour se moquer, casser et humilier ce groupe... On a toujours le droit à des discours pompeux ! CA SUFFIT ! Franchement si c'est pour ça, il ne reste qu'à la plus célèbre invocatrice de tout les temps d'arrêter son travail.

    Argh ! Elle ne peut juste pas garder tout ça pour elle ! Si les artistes sont des gens qui partagent leurs émotions à travers un moyen d'expression quelconque... Et bien Ariez est la plus grande artiste de tout les temps et son art à elle c'est de gueuler ! A bien y penser, sa noble lignée pourrait très bien avoir des origines à la Cité des Rêves, tenter de renverser le pouvoir en place est monnaie courante là-bas ! Combien de fois les gitans ont essayés de virer, tuer ou envoyer à une retraite prématurée Frollo ?! Quoque vu le nombre de ride, prématuré n'est pas le bon mot ! Une retraite tardive même...

    Et en bonne activiste qui milite... Il est tout à fait normal qu'un membre de l'organisation noir se décide à faire en sorte que Frollo parte pour une retraite amplement mérité... Ce vieillard a bien entendu droit à la considération de la jeune femme ! Ce qui est plus que le commun des mortels. Elle le méprise pour sa vieillesse et la laideur qui va avec... Mais aussi une forme de respect pour sa forme de tyrannie révolutionnaire ! Un vrai salopard. Là où Ariez entend clairement régner sans partage et supprimer tout droit ou liberté qui la dérange... Lui le fait, passe à deux doigts d'être décapité et quinze jours après le refait !

    A la Coalition on est bien trop feignant pour ça... A la place on extermine un petit dixième de la population histoire de calmer tout le monde. Enfin, un dixième environ, car à part un membre plein de charme, d'élégance et de classe, aucun n'est bon en math dans ce groupe mégalo.

    Enfin, revenons à nos moutons...

    « A ça, je dois bien avouer que je n'ai aucune chance contre vous... Quand je vois à quelle point vous devenez chiante après vous êtres faits arrosez, qu'est-ce que ca sera quand j'aurais détruit votre fameuse pierre angulaire de lumière !

    Et pourquoi moi j'ai pas une pierre angulaire de ténèbres hein ? Et bah elle est belle la lumière... Vous trichez !!!!!

    Genesis sera d'accords avec moi et la garce espagnole là-bas aussi ! Autant je peux comprendre que le Sanctum et la lumière soient là pour le bien commun, aider les gens, tout ça...

    Mais nous autres ici on s'en contrefout merde ! Nous on veut de l'action, du débat, de l'insulte et des coups de gueule !

    MERDE !

    Si j'avais su je serais rester chez moi... Vous transformez cette réunion en un truc chiant et monotone !!! Mince à la fin ! On est tous ici pour se battre verbalement et c'est pour moi une occasion unique, vu qu'en général on attaque où on se fait attaquer à vue.

    Je ne vous demanderais pas d'arrêtez vos discours pompeux... Ce n'est pas mon genre... »


    Et elle frappât, encore plus fort, plus violemment, mettant toute la hargne de son cœur pourrie pas l'ombre dans un coup de poing qui vint jusqu'à fissurer la table pourtant fait de bois très très très solide ! Son os aussi a été fissuré... Ses yeux ont quand à eux viré aux jaunes, une aura de ténèbres apparaissant autour d'elle. L'esprit de Kuzfo l'habitait et sans s'en rendre compte, elle se comportait exactement comme l'aurait son ancien loup chérie...

    Son ancien loup chérie aurait tout fait pour que sa princesse soit contente ! Et Ariez ferait tout pour l'être !

    « J'EXIGE QUE VOUS JOUEZ LE JEU !!! »

    Elle se rassit sur son fauteuil, les bras croisés, ne regardant personne d'autre que le sol... La femme la plus dangereuse du monde, en ce moment même... Boudait purement et simplement, l'esprit sourd de haine. La princesse se déchainait sans but, pour rien, toute cette scène comme l'entièreté de sa carrière n'avait en réalité aucun sens... Ariez fait ça pour le plaisir, parce qu'elle trouve qu'elle déchire !

    « Pour répondre à l'invité surprise : Je suis bien invocatrice et pour ne pas le savoir... Tu le crains ! Et si tu crains, c'est parce que c'est la lumière qui t'as invité. Franchement, je les arrose et j'ai un laïus pompeux ? J'ai l'impression d'avoir une sœur rousse qui m'emmerde et une grand-mère aux cheveux bleus qui m'ennuie tout autant.

    Au fait, c'est vrai cette rumeur comme quoi la moitié de vos membres ont tout perdu ? N'ont plus ni famille ni rien et ont tellement souffert qu'ils se battent pour le bien ? Je suis sur qu'aucun de vous n'a ses deux parents en vie ! Un vrai orphelinat.

    Pour en revenir à toi homme-chat, je sens un fort potentiel en toi... Et j'ai entendu dire que t'avais une Keyblade unique ! Ça suffit à te permettre d'intégrer mon groupe.

    Mais je te préviens. Chez moi on n'hésite pas et j'ai entendu dire, enfin c'est ce que j'ai compris quand t'es arrivé en tout cas, que ta devise c'était : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Je ne veux pas d'un éternel hésitant qui change d'avis tout le temps et qui demande quinze fois à son ennemi s'il veut vraiment mourir !

    Pour en revenir à la Congrégation... C'est effectivement un groupe de dangereux nihiliste, tous plus fou les un que les autres d'après ce que vous en dites et je trouve que personnellement... »


    La princesse esquissât un petit sourire narquois... Sûre d'elle et arrogante...

    « Ce groupe ferait un allié de choix... »

    En réalité, Ariez n'en avait pas grand chose à faire de ce groupe. Quand ils causeront des ennuis... Et bien là, ils seront anéantis, oui, tout simplement. Jusqu'à présent la princesse s'est personnellement attaqué à chaque groupe... Sauf le Consulat. Une lumière naïve et conne avec des motivations ridicules, sans avenir. Des mercenaires obsédés par l'argent. Deux groupes religieux aux abonnés absents... Il n'y a bien que le Consulat, capable de rajouter un peu de piquant à cette réunion !

    Qu'as-tu à répondre, Genesis ?
L'Insaisissable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue138/400La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (138/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 30 Nov 2012 - 1:31
    Un court silence s'installa après une interminable tirade de la princesse Ariez. La mercenaire avait croisé les bras, les sourcils froncés et secouait légèrement la tête, agacée. Elle observa de nouveau chacun des invités de cette réunion, songeant à l'échec vers lequel celle-ci se dirigeait... Les tensions entre la Coalition et la Lumière se cristallisaient tandis que le Consulat affirmait son indépendance, l'espèce de créature étrange qui ressemblait plus à un chat qu'à un homme faisait part d'une nouvelle menace... Au final, mis à part la Générale Cissneï et le Maître Aqua... Tous les chefs de file ici présents pouvaient s'accorder sur un point : on s'ennuyait à mourir.

    Les plus grands dirigeants s'étaient réunis chez elle, et pour quoi ? Pour se disputer comme des enfants, se lancer des piques ridicules ? Même elle s'était prise au jeu, bien que cela serve ses plans. Angelica était dépitée... Quand bien même elle comptait rester neutre, elle s'attendait à un peu plus d'action.

    « Bon, je crois qu'on a compris. Ariez et ses méchants petits copains ont envie de faire le mal, ils adorent ça et ils sont très très forts ! Un bon point les enfants, on est tous très fiers de vous. » Elle leva ses deux pouces en l'air en direction de la Coalition, les yeux écarquillés, le sourire aux lèvres.

    « La lumière veut faire la police, mais ils sont trop gentils et niais pour oser se bouger... Bravo pour l'inaction et le manque de velléité, on est tous très impressionnés. » dit-elle d'un air exaspéré, levant les yeux au ciel.

    «Et d'ailleurs, Maître Aqua... » commença-t-elle, une pointe de pitié dans la voix. « En effet, les Mercenaires sont cupides et manquent cruellement de sens moral... Bouh-ouh. » Angelica parlait lentement, comme si elle s'adressait à un enfant en bas âge. « Nous sommes des hors-la-loi, pour certains des anciens pirates, chérie. Il est temps de grandir et d'ouvrir les yeux, on ne peut pas tous être une petite sainte-nitouche comme vous. » reprit-elle, froide et hautaine.

    « Quant au Sanctum qui se défile et Genesis qui montre qu'il est un grand garçon qui n'a pas besoin d'être gentil pour avoir ce qu'il veut... » Angelica afficha un grand sourire niais et applaudit légèrement. « Bravo les enfants, toutes ces conneries vont faire avancer le schmilblick. »

    Elle reprit son sérieux.
    « Bon, j'ai bien joué aussi, et j'ai remporté le gros lot grâce à la courtoisie de la Princesse ici présente. » Elle se tourna vers Ariez et fit une petite révérence ironique. « Merci beaucoup ! » ajouta-t-elle d'une voix enjouée.

    « Maintenant il serait temps de se comporter comme des adultes et de s'intéresser aux choses sérieuses. » dit-elle, plus sereine.

    « Soyons clairs, les Mercenaires ne s'impliqueront pas dans cette petite chasse suggérée par le Consulat... Sauf, bien entendu, si vous mettez une prime sur leurs têtes, en ce cas, nous serons ravis de vous prêter main forte. » Angelica avait le visage fermé, mais elle jubilait intérieurement.

    « Pour ce qui est de la guerre, je rejoins le Consulat sur un point : elle est imminente, inévitable et, en ce qui concerne les Mercenaires, probablement source de profits. Nous n'avons donc aucun intérêt à l'empêcher. » Elle parlait d'un air détaché, comme s'il s'agissait d'une évidence.

    « Mais si la Congrégation est une menace... Je peux affirmer que la Compagnie Shinra l'est bien plus encore. Son emprise sur les routes stellaires et les moyens de transports intermondes nous rends tous, sans exception, dépendants d'eux. Le matériel, le personnel... Tout vient de la Shinra. Et le dirigeant, Rufus Shinra, n'est pas de ceux qui se contentent de ce qu'ils ont. Un jour ou l'autre, la Shinra se lancera à la conquête des mondes, nos mondes. Elle a les moyens, la main d'oeuvre et le pouvoir. La Congrégation est une menace ponctuelle, probablement dangereuse... Mais ponctuelle. La Compagnie de Rufus Shinra est un danger imminent, durable, et nous sommes tous des cibles potentielles. » Angelica, les sourcils froncés, avait repris un air très sérieux. « Je vous invite à méditer là-dessus. »
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue544/550La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (544/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 7 Déc 2012 - 18:44
L'ambiance semblait vraiment être... Au beau fixe? C'est le moins qu'on pouvait dire, actuellement les esprits semblaient commencer à s'échauffer, et il ne m'en faudrait pas beaucoup pour prendre part à cette petite fête, j'avais trop d'énergie à revendre pour pouvoir rester parfaitement calme alors que le ton commençait à monté! Je regardais tour à tour chaque chef, je n'étais arrivé qu'il y a peu de temps mais je me sentais déjà pleinement dans l'ambiance, ce n'était pas pour autant que ce qui se disait autours de cette table n'était pas intéressant, au contraire! J'en apprenais même un peu plus sur mes "collègues" de la Congrégation... Alors comme ça Kefka avait été assez fort pour éliminé le Général Rokudo? Je ne l'avais jamais personnellement affronté, mais il m'était arrivé de le croiser alors que je me trouvais au sein de la lumière et il ne semblait pas du genre à se faire abattre par le premier imbécile venu... Ou bien fallait-il que cet imbécile soit à la fois très puissant et très chanceux. J'avais attentivement écouté le dirigeant du Consulat parler, et cela m'avait quelque peu étonné, j'étais loin de cette idée que je m'étais faite, je ne voyais ici aucunement l'alliance supposée entre la Lumière et le Consulat, me retrouver autours de cette table à débattre me semblait soudainement tellement idiot... C'est comme si il ne s'agissait là que d'une occasion pour clarifier la situation, découvrir les traitres et passer quelques alliances, mais en aucun cas pour essayer de calmer le jeu.

"Vous ne parlez pas pour la paix... Vous préparez une guerre si j'ai bien compris? Vous là-bas... Genesis, c'est ça? Vous entendre parler comme ça... Hé bien, je me sens idiot en vous écoutant pour dire vrai, j'ai toujours pensé que la lumière et votre groupe étaient des alliés, et si il est clair que Cissneï et la Princesse ne sont pas en bon terme, c'est quand même quelque chose de moins visible chez vous... Il m'arrive de respecter mes ennemis, mais je me vois rarement les complimenté il faut bien le dire..."

Je me rendais compte mentalement que à bien y réfléchir, j'étais peut être le membre le plus faible de la Congrégation, j'veux dire, j'avais bien dis à Aqua que j'étais peut être celui possédant le plus faible pouvoir destructeur, mais sans vraiment le penser... Au moment de rencontrer les autres, j'avais ressentie le même niveau de magie chez plusieurs personnes, chacun semblait être spécialisé dans un domaine particulier mais cela restait inquiétant... Yamata n'avait vraiment pas choisi ses élus au hasard. Si je constatais que chacun des groupes avait l'air de tenir compte de mes informations et qu'ils comptaient se concentrer sur nous le moment venu, ils auraient intérêt à le faire tous ensemble et d'un seul coup... Cela promettait de sacré moment, je m'étais encore fourré dans de beau draps en acceptant le pouvoir de Yamata... Enfin bon, ce n'était plus franchement le moment d'avoir des doutes, mon destin était très certainement tracé et je n'allais peut être pas bien finir... Allez savoir, je ne comptais pas mourir d'ici demain de toute façon!

J'avais un peu pitié pour Cissneï, les choses n'allaient pas vraiment dans le sens de son groupe pour le moment, en somme elle ne repartirait surement pas de cet endroit avec de bonnes nouvelles, la Lumière avait vraiment perdu de son éclat depuis l'époque de ses prédécesseurs, comme par exemple le Maître Yen Sid, cela faisait un moment que je n'avais plus entendu parler de lui... Qui sait, il profitait peut être juste tranquillement de sa retraite dans sa tour? Loin de tout ça... Ce n'était pas plus mal pour lui remarque, la vie devait certainement être plus simple quand on avait pas à se pré-occuper de toute ces choses,des mondes, des sans-coeurs, des ténèbres, de la guerre... Peut être que ça aurait été bien mieux de vivre éloigné de tout ça, si seulement ça avait été possible... Une vie normale. Ici, il n'y avait rien de normal, rien de rassurant, rien de paisible. Si on avait tous connu une vie plus simple, peut être se serait-on ennuyer et aurions nous souhaité devenir des combattants, des défenseurs de la justice ou au contraire, des destructeurs... C'est probable, mais à quoi bon se poser ce genre de question?

Je fus sortie de mes pensées par une voix pour le moins imposante, en fait non, elle n'était pas imposante mais le ton était monté d'un coup, la Princesse Ariez s'était transformé en véritable gamine nous faisant un caprice et une crise digne des plus puériles des enfants, ce fut relativement amusant à regarder. Elle demandait haut et fort pourquoi nous discutions, pourquoi essayer la diplomatie alors que des attaques verbales seraient tellement plus relaxante, cette fille était vraiment q²²²²uelqu'un de malsain, pas que je sois vraiment un exemple en la matière, mais on m'avait demandé de me tenir à carreaux alors je le faisais, sinon ça ferait un moment que le ton aurait monté, et qu'il y aurait eu pas mal de grabuge aussi. Il ne manquerait plus que la Congrégation au complet débarque pour que tout dérape et que cette réunion se transforme en champ de bataille, remarque j'avais grandement besoin de me défouler alors ça ne m'aurait pas trop dérangé! Mais voilà qu'elle se mettait à bouder, tout bêtement, elle me faisait un peu rire quand même cette fille... Sans oublier qu'à chaque instant je pouvais sentir à quel point son corps débordait d'énergie de symbiose, elle était peut être encore pire que moi de ce côté là... Hum, elle voulait donc que je les rejoigne? Cette proposition me faisait sourire, je ne lui avais rien demandé mais il ne fallait pas oublier les intérêts de ce serpent de malheur dans l'histoire, je me demandais un peu quel tête pourrait tiré Aqua en apprenant que je rejoignais la Coalition Noire, grâce à la proposition que m'avait faite la chef de ce groupe durant une réunion où elle même avait décidé de m'emmener? Plutôt intéressant.


"Hé bien Princesse... Je suis plutôt touché par votre proposition... Mes pouvoirs et ma Keyblade ont tendance à changer de camp ces temps-ci... Je n’œuvre pas pour le bien ou pour le mal, j'ai plutôt tendance à me dire que je me place du côté des vainqueurs... Après tout nous parlons bien d'une guerre. A vous de me dire si vous vous sentez assez confiante pour vous assurer la victoire..."


Mes oreilles se dressèrent subitement, elle venait de parler de ce qu'avait perdu les gens se trouvant dans la lumière, et elle en rajoutait une couche en parlant d'orphelin... Il n'y avait plus rien à briser en moi, si ça avait été le cas il aurait été probable que ceci explose à ce moment là...


"Quoiqu'il en soit... Princesse... Je me dois de vous imposer une condition pour que nous restions en bon terme..."


Une décharge de symbiose parcourra mon corps, l'Epée de Pureté apparut dans ma main gauche et je me ruais près de son siège avec une rapidité étonnante, du en partie à cette invocation que je venais de faire apparaître, elle était arrivé un peu vite d'ailleurs, mais que voulez-vous, ça faisait plus d'un mois que ma symbiose s'emmagasinait dans mon corps sans que je puisse m'en servir... Arrivé aux côtés d'Ariez, la lame de mon épée se retrouva en dessous de sa gorge, j'avais pris le soin de ne pas la touché car mon geste était déjà très audacieux, si ma colère était présente, il me restait un semblant de raison. Je serrais le poing de ma deuxième main en grognant quelque peu.


"Ne parlez jamais d'orphelin... Surtout pas en ma présence..."


Je n'avais absolument aucune intention de lui faire du mal, mais le fait que je déborde d'énergie et que elle prononce ce genre de mot, me rappelant à quel point mes parents avaient été absent de toute mon existence, c'était partie tout seul et pas un seul instant je n'aurais su me retenir... Le garde du corps de la Princesse avait réagis un peu tard, ou bien il savait que je ne comptais pas l'attaquer réellement, je pouvais voir sa main poser sur son arme tandis que j'éloignais la mienne de la gorge de la jeune demoiselle... Je soufflais calmement avant de faire disparaître mon épée, me courbant pour poser un genou à terre alors que mes oreilles se baissaient lentement.

"Vous avez pressé le mauvais bouton au mauvais moment, Princesse... Veuillez m'excuser pour cet excès d'adrénaline, je suis assez à cran... Néanmoins, sachez qu'il y a bien longtemps que je ne ressens plus aucune pitié pour mes adversaires... Ce genre de faiblesse ne fait plus partie de moi désormais."

Aujourd'hui, je repartirais avec Ariez, il me fallait discuter avec elle de ce qui allait suivre, intégrer son groupe et écraser la lumière était très tentant, mais il faudrait aussi que j'informe Mu de ce qui se passe.. Bien entendu je ne pouvais pas me permettre de quitter la Congrégation, pas avec ce serpent constamment en train de nous surveiller, il me suffisait donc de mêler mes intérêts personnels aux intérêts de cette... Divinité, cela pourrait être plus simple que je ne l'imaginais.
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue349/650La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (349/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 22 Déc 2012 - 15:20
    Ariez affichait un sourire narquois, arrogant qui dans cette situation... en devenait méprisant. Intouchable, oui elle était ! Leurs avis, leurs sermons, leurs jugements, mince, mais qu'est-ce qu'elle s'en fichait... ? Légère, elle se levât de son majestueux fauteuil. Les fauteuils étaient laids, moches et peu confortable... Mais pas le siens, parce qu'elle s'était assise dessus, c'était devenu un fauteuil d'une valeur inestimable ! Lentement la princesse se lève, s'appuyant sur la table qu'elle avait frappé deux fois, comme si elle caressait la table... Maintenant cette table vaut son pesant d'or ! Tout ce qu'elle touchait se transformait en or... Avoir eut peur de mourir quelques instants auparavant la faisait se sentir étrangement vivante, apaisé d'être là mais nerveuse. Nerveuse à l'idée de ne plus être là. En apparence sereine et calme, elle n'en restait pas moins au profond d'elle-même... instable. C'était un effort incroyable pour elle que de paraitre calme et maitre d'elle même.
    En voulant s'affirmer maitresse de la situation, elle révélait ne plus rien contrôler... Elle adorait ce sentiment, ce chaos qui l'entourait et aurait toujours ce petit sursaut en voyant Raido, capable de s'en prendre à elle contrairement aux autres qui ne veulent, ou ne peuvent pas.

    Elle se demandait aussi avec amusement s'il survivrait dans son groupe, en étant aussi impulsif. Debout, droite et fière. Immobile elle regardât l'assemblée. Calme, elle se cambrât légèrement en posant ses mains sur la table, si elle n'était pas une princesse... Elle les aurait tous claqué.

    « Bien. Nous avons fait le tour, je crois. Genesis, au plaisir d'avoir des nouvelles du consulat. Angelica... J'imagine que nous ferons affaires, prochainement... »

    Angelica... Genesis... Vous paierez d'exposer à la lumière le groupe qui, dans l'ombre, offre son aide à l'envie. Sans dire un mot de plus, elle se levât et s'en allât. Laissant à tous le plaisir de voir son dos et son chignon style relâché qui laisse entrevoir sa nuque. Comme signe de son inaccessibilité, la princesse était en très charmante compagnie. Qu'elle espérait les voir jaloux... Mais elle savait que non... A défaut elle espérait les voir se déchirer pour savoir qui anéantirait la Coalition...

    Mais si le Consulat s'oppose au nihiliste par passion, deux force opposé, comme l'ombre et la lumière... Ça sera la lumière, qui anéantira la Coalition, ou l'inverse...

    « Si je suis la princesse et que j'ai mon prince... Je dois avoir mon roi. J'exige mon roi. Je veux mon roi. »

    L'air frais de la mer commençât à souffler plus fort, en devenant presque violent. A cause de ce vent violent, les mers s'élevaient. Les vagues s'écrasaient contre la roche, comme si elle voulait l'abattre. Alden fut obligé de tenir la princesse dans les bras pour ne pas qu'elle s'envole et même lui devait lutter, pour ne pas être balayé par le souffle des grandes ailes du Roi des Dragon Bahamut.

    Bahamut s'envolât aussi rapidement qu'il avait atterri emportât tous membres de la Coalition avec lui. Il s'arrêtât cependant, au niveau de la salle de réunion... Ariez semblât changé. La pluie ruisselait sur son corps, son corps transpirait la nervosité alors qu'elle tremblait de peur comme de froid mais au fond... Elle n'eut jamais été aussi calme et maitre d'elle-même. Le Dragon ouvrit ensuite la bouche et... dévastât la salle de réunion d'un Méga Flare.

    Ça ne suffirait surement pas à tous les abattre mais... Un acte vaut mieux que mille paroles.
La Danseuse Éphémère

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue428/650La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (428/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 27 Déc 2012 - 4:11
Au final, cette réunion était bien différente de ce qu'elle avait pu imaginer pendant si longtemps avant de franchir cette porte. Avant tout, elle avait imaginé que cela se serait déroulé dans une grande et magnifique salle, du genre une grande salle aux murs et au sol blanc comme la neige, avec en son centre une grande table rectangulaire avec autant de chaises que d'invités prévue, simplement cela, une ou deux fenêtres pour laisse entrer la lumière, histoire que ça ne soit pas trop sombre et c'est tout, pas de fioriture, pas de truc ici et là qui ne sert à rien et qui prend la poussière. Enfin soit, Rivy s'imagine énormément de choses... Comme le déroulement de cette réunion. Les chefs de chaque groupuscules accompagné de son second, son bras droit, ou autre (peu importe, est-ce important que cette personne aie un titre, du moment que le boss à confiance en cette personne...), bref, elle aurait également imaginer qu'ils se seraient regardés, toisaient, pendant quelques minutes, se lançant quelques éclairs avec les yeux (de façon figurée bien entendu) entre personne qui ne s'apprécie guère. Elle avait même imaginé que pendant des discutions, le ton de quelques personne auraient fini par s'élever plus haut que les autres, que quelques points auraient tapé sur la table, pas trop fort, mais pas trop faiblement non plus pour exprimer son point de vue ou pour prouver qu'il était un meilleur commandeur que son voisin... Enfin c'était assez ressemblant à ce qu'elle s'imaginait avant de venir, assez ressemblant mais, tellement différent... Elle soupira une dernière fois, chose qu'elle n'avait pas beaucoup fait, d'ailleurs elle était restée des plus discrètes pendant toute la réunion, observant, assimilant, cherchant à comprendre, à savoir tout ce qui se passait ce qui pouvait motiver tel ou telle personne à faire ceci ou cela... Mais au final, Rivy n'est pas fait pour être "sérieuse", elle n'y arrive pas, prendre un air plutôt strict et le plus difficile pour elle c'était de rester concentrer sur ce qu'il se passait, la pauvre fille était toujours, toujours perturber par l'environnement dans lequel elle se trouvait, que ce soit une personne en arrière-plan, que ce soit, un insecte qui vole ou même un simple cailloux... Elle était facilement distraite, d'ailleurs elle avait passé au moins une dizaine de minutes à observer chacune des personnes présentes dans la salle, ce qui lui avait fait perdre pas mal de temps et le fil de la conversation mais, elle finit très vite par se replonger dans tout ce qu'il se passait, essayant de rester concentré du mieux qu'elle pouvait, voir simplement le visage de Genesis l'avait rappelé à l'ordre, si elle était là c'était sûrement parce qu'il avait confiance en elle, alors elle avait intérêt à faire son boulot bien, très bien même.

Même si elle n'avait pas été très attentive ce qu'il se passait, ce qu'il se disait elle était étrangement très réceptive à chaque parole qui restait gravé dans son esprit. Et elle s'était presque cru en plein milieu de son cirque, avec tous ces artistes qui se disputaient comme des enfants pour un oui ou pour un non et le pire, c'était forcément cette fille, que Rivy avait finalement décidé de ne pas lâcher des yeux pendant très longtemps, jusqu'à ce qu'elle en aurait marre, enfin soit, c'était un peu, une gamine gâtée pourrit qui pète plus haut que ces fesses, le genre de fille qui n'as visiblement pas pris assez de claque dans la figure pour l'avoir ouvert trop grande, c'est sûrement ça qui lui fallait, une bonne claque, histoire qu'elle arrête de faire sa bêcheuse, parce que c'était vraiment lourd à la fin, princesse, princesse chieuse number one ouais. Elle ne se gênait surtout pas pour cracher à la gueule de la lumière... Hum, enfin à la limite, ce n'était pas son problème ça, on peut même carrément dire qu'elle s'en fiche, tant qu'on ne s'attaque pas à Genesis... Enfin finalement Rivy fini par regarder ce qu'il se passait devant ses yeux émeraude, sans rien dire, limite n'en pensant pas grand-chose non plus. Elle fronça ses sourcils quand Genesis demanda à Henri de dire à Angeal qu'il devait le rejoindre "où il savait", le pire là-dedans, c'était que Rivy ne savait pas ou était ce "où il savait". Ah oui, fallait dire, il s'était tiré sans rien dire... Enfin soit, quoi qu'il en soit, Rivy acquiesçait à chaque parole de Genesis... Peut-être que c'était une sorte de tic qu'elle venait de chopper, mais c'était aussi parce qu'elle était d'accord avec lui, en même temps, elle ne se voyait absolument pas le contre-dire, lui son modèle, son idole, il ne pouvait qu'avoir raison, c'est d'une évidence plus qu'évidente. Elle s'ennuyait aussi, comme ce n'est pas permis d'ailleurs, elle s'était même surprise a bailler... Ouais, ça lui arrive aussi. Enfin c'était long, si long que la danseuse s'était mise à dessiner des ronds avec son doigt sur sa cuisse... Pour finalement ne plus faire attention a rien d'autre qu'à ce geste qu'elle répétait sans cesse.

Elle regardait son doigt, elle glissait sur sa peau froide, se perdant dans ses pensées, ou plutôt dans son monde, ou son doigt se transformait en une danseuse en porcelaine dans une pose majestueuse de danseuse étoiles, tournant sur son socle de bois accompagné d'un tintement rythmé d'une musique calme, apaisante et douce, étrangement l'atmosphère lourde et désagréable de la salle de réunion laissa place à une onde de bien être et de douceur pour la danseuse, elle avait atterrit sur son petit nuage rose, loin de ce qui avait fini par l'ennuyait pour des raisons qui lui échappait certainement, mais la belle finit par rapidement tomber de son piédestal, sans même sans rendre compte, sans comprendre le pourquoi du comment, sans même s'en apercevoir elle s'était levée brutalement, peut-être était-ce instinctif ?... Une explosion se fit retentir et ce fut comme si le monde c'était mis en mode "slow motion" comme dans un film, les objets, les débris, les personnes présentent, tout étaient comme ralentit, elle n'avait pas compris, c'était peut-être l'effet du "choc", quand elle se pris un truc dans le crâne, sans même savoir ce que c'était... Elle avait chuter, mais, s'était rapidement relevé, malgré la douleur, le bourdonnement qu'il y avait dans sa tête, elle n'avait qu'une chose qui la hantait, Genesis. Il fallait absolument qu'elle le protège, même si à ses yeux c'était l'homme le plus fort qui puisse existait, elle devait, au péril de sa vie, le protéger... Elle se fit bousculer, elle ne chercha pas savoir qui s'était, elle ne voyait rien, elle cherchait des yeux le consul si important à ses yeux et quand elle le trouva, elle s'avança, en marchant, un pas, deux pas, puis finalement, elle changea de direction, sur la gauche, un pas, se mettant comme à danser au milieu du chaos pour rejoindre sa lumière, évitant les obstacles, assez bien mais, sans quelques égratignures, bien que tout semblait être mis sur l'option "slow motion", elle voyait les projectiles arriver, elle voyait les gens courir dans tous les sens, elle les éviter avec quelques pirouettes, quelques pas gracieux et léger. L'anarchie avait fini par devenir sa partenaire de danse, elle dansait avec elle, Rivy était un peu maladroite mais, c'était compréhensible, elle était bouleversée pour ainsi dire, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passait, n'ayant qu'un but au milieu de cette cohue, retrouver Genesis, d'ailleurs, elle avait fini par s'arrêter au milieu de la salle, ses pieds sur des morceaux de bois qui était auparavant la table de la réunion, elle ne comprenait pas, ou était-il ? Pourquoi elle ne le retrouvait pas ? Il ne pouvait pas être partie, pas sans elle ! C'était inconcevable, elle serra ses poings, ses bras le long de son corps, elle regardait autour d'elle, c'était toujours le passage d'un film à vitesse modéré... Genesis...

- GENESIS !

Elle se mit-elle a crié espèrent avoir un signe de lui, une parole, ou qu'il prononce simplement son prénom, elle en avait les larmes aux bords des yeux, craignant réellement pour sa vie, non pas sa propre vie mais, pour celle d'un autre. Elle était désemparée et en quelques secondes tout redevient normal, le temps repris son cours normal, vitesse normal, tout était détruit, des personnes par terre, courant ici et là, voulant s'échapper de se piège de pierre qui venait d'être créé suite à une explosion... Mais rapidement, Rivy retrouva son sourire, quand elle vit enfin celui qu'elle cherchait, elle se précipita sur lui, sans même faire attention a quoi que ce soit d'autre, elle se prit le pied dans ce qui semblait être un débris de planche de bois, elle trébucha mais, peu importe, elle ne tomba pas, mais elle était suffisamment près pour serrer fort Genesis dans ses bras, pas trop non plus, elle ne veut surtout pas l'étouffer hein... Elle le serrais donc doucement, pas trop fort, en murmurant des paroles presque inaudibles, des "J'ai eu peur, peur de plus vous retrouver..."
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue1129/500La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 30 Déc 2012 - 5:15
    Il y avait encore beaucoup de choses à dire, à relever… Genesis était de ces hommes, sophiste à ses heures, capable de débattre de tout, de ne jamais démordre pour avoir le dernier mot… La seule condition nécessaire à cela était qu’il en ait l’envie. Ici, non, il était tel le bouffon du roi dans cette assemblée, ne servant qu’à s’amuser des autres et à énerver le reste mais lui-même était agacé par tant de palabres. La réunion en était arrivée à ce point immuable où l’on se contente de rire des autres.
    C’était de bonne guerre, dès que Cissneï parlait, au moins une personne prenait la peine de lui envoyer quelques piques à la figure… et cela de façon systématique, c’en était presque parodique.
    Les acolytes se taisaient, se contentaient d’adorer ou de mépriser leur supérieur. A côté de cela, Ariez incarnait une précieuse ridicule… Bon sang. Le Consul se pencha doucement vers sa gauche et murmura à l’intention de la danseuse quelques mots ponctués d’un soupir amusé.


    « Combien de temps peut-elle tenir ainsi, à adorer sa propre personne… »

    Y avait-il une chance pour que chez cette enfant, il y ait autre chose que de la vantardise et de l’obsession… C’en était presque inquiétant. Genesis savait que la Coalition noire était puissante mais l’était-elle autant pour qu’Ariez lui prête tant de mérites ? A l’entendre, ce groupe aurait pu, seul, détruire le Consulat, la lumière et les mercenaires.

    Genesis détourna le regard quand la capitaine mercenaire répondit à chacun… se contentant de critiquer la critique pour surenchérir en jugeant les mauvais juges… c’en était risible. Qu’apportait-elle de plus, si ce n’est ce qu’elle avait déjà dit.

    Pour achever cette assemblée, le gamin parla… ou serait-il plus correcte de dire qu’il menaça Ariez de son épée. Genesis dut se retenir pour souligner le fait que Raido était le seul à avoir osé se servir de son arme, cela devant une dizaine de personnes capables ou presque, de le terrasser.

    Et, de sa propre personne, Genesis devait faire la critique. Par les actes, il se retenait désormais mais en pensée, il s’amusait à compter les choses les plus ridicules en chacun. En somme, ce débat, cette joute verbale était une vulgaire rixe, un débat adolescent…

    La seule véritable autorité absente dans ce jardin d’enfants, outre Angeal et son regard trop paternel, c’était la compagnie Shinra qu’Angelica mentionna. Genesis était… plus enclin à parler de cela que d’autre chose. Ce groupe était une menace, une richesse infinie et une puissance incroyable. Mais cette tentative intelligente se noya dans les actes des rustres invocateurs.

    Ariez se leva… fut emportée avec son laquais par le dragon.
    Ce dernier approcha sa gueule d’un trou créé et…

    Le Consul n’eut pas besoin de se concentrer pour le ressentir… Sa perception magique perçut une intense énergie émerger dans le Bahamut… une énergie qui égalait, surpassait même la sienne. Tous étaient dans une salle, il était trop tard pour s’enfuir… personne n’éviterait ça.
    La main gauche de Genesis se dirigea vers Rivy, plus fragile que lui. Elle était debout, étrangement. Dieu sait qui d’autres avait pu prévoir l’attaque du dragon, pour avoir une chance d’y survivre. Il lui lança un sort de bouclier pour peut-être la sauver.
    Sa tête lui ordonnait de se protéger lui aussi mais son cœur lui ordonnait quelque chose de beaucoup plus amusant. Il écouta sa fierté, tendit sa main gauche vers le dragon. Il le toucherait d’un sort assez puissant pour qu’il s’écrase, emportant Ariez dans sa mort… Son sort de feu le plus dévastateur commença à se charger au sein de la main gauche du Tragédien. Mais c’était déjà trop tard… Il ne ressentit d’abord aucune douleur, fut brusquement projeté contre le mur derrière lui, son siège fut pulvérisé ou détruit… Genesis aperçut Rivy, soufflée tout comme lui et comme tous les autres… La déflagration fut intense, plus puissante encore qu’il ne l’imagina.

    Tout contre un mur, le dos en miette… Il avait du mal à identifier la douleur… savait juste qu’il était en vie. Cette gamine était… une vraie garce. Le Tragédien eut beaucoup de mal à rester parfaitement conscient durant l’attaque mais il parvint à… rester légèrement accroché à la vérité. Il était juste complètement sonné, n’entendait rien, se sentait mourir.
    Il était costaud… plus que beaucoup dans cette salle mais ces derniers instants lui prouvèrent qu’Ariez était un véritable danger.
    Au bout d’une petite minute, complètement apathique, il vit approcher à vive allure Rivy… Cette dernière lui tomba dans les bras. Il n’avait même pas calculé, n’avait ordonné aucun mouvement à ses muscles mais ses bras enlacèrent son amie. Il n’entendait rien, n’avait aucune impression de toucher mais il était… on ne peut plus content de la survie de son amie.

    Dans son inconscience, il se surprit à chercher Angeal du regard, se rappelant assez tôt qu’il n’était plus là… Rivy, toujours dans ses bras, il la serra un peu plus fort tout contre lui avant de lui demander, sans trop entendre sa propre voix, de l’aider à se relever.

    Debout… quelques secondes se passèrent. Il se demanda où était sa rapière, se demanda s’il l’avait prise ou non avec lui. Et il regarda à sa droite, puis devant lui, cherchant les autres Boss et leur compagnon.

    Avant de trouver quoi que ce soit, il s’inquiéta de sa propre santé, regardant l’état de son corps… Il était debout, avait ses deux bras… était très heureux de porter une combinaison plutôt solide. Son regard tomba naturellement sur le corps de… d’Angelica. Il s’approcha, la regarda de sa hauteur, incapable d’utiliser ses sens pour savoir si elle était en vie.


    « … Quelle folie poussa cette enfant à déclencher la guerre aussi promptement… Puissions-nous seulement avoir le temps d’y préparer nos frères et nos sœurs. »

    Il regarda Rivy… ne parvint pas à lui sourire ou à lui accorder une parole. Il n’avait que l’envie de s’envoler et de poursuivre Ariez.

    « Quelle erreur stratégique de sa part. Elle va peiner à conclure quelques arrangements. »
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue544/550La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (544/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Jan 2013 - 1:21
Il faut croire que plus le temps passait et plus la tension montait ici... D'un autre côté, j'avais légèrement contribuer à la hausse de cette tension avec mon petit excès de violence... Je ne pensais pas vraiment qu'on en apprendrait plus ici, que les choses se calmeraient et que on pourrait à nouveau parlé calmement... Bon dieu que j'avais raison. Les choses n'allaient faire qu'empirer dans quelques secondes, la conversation était devenu ennuyante à mourir pour moi, je ne pensais pas resté encore très longtemps... Ariez n'avait quasiment pas réagis à mon attaque, nous avions tous juste échangé un regard, pas plus. Soit elle pensait que ça ne valait même pas la peine d'en parler, soit elle faisait assez confiance à son garde du corps... Logique après tout. Elle se focalisait sur Genesis, il fallait bien reconnaître que c'était quelqu'un d'intéressant et de relativement charismatique, mais le fait qu'elle ne me réponde même pas m'énervait un peu... Elle le faisait surement exprès? Peu importe son comportement, il me suffisait de quelques secondes à la regarder pour percevoir qu'elle renfermait bien plus de puissance qu'il n'y paraissait... Ce n'était pas un boss pour rien après tout.

On aurait pu continuer à parlé, mais pour moi la réunion était déjà terminée, les choses les plus "importantes" avaient été dis, quand à moi j'avais regagné ma liberté en passant la porte de la salle, je pouvais partir tranquillement... Pas comme certains. En effet, Ariez allait faire une sortie des plus fracassante que je n'avais vu venir qu'en partie! Quand son dragon se plaça à basse altitude pour la prendre avec lui, je fus légèrement surpris, car même moi qui avait l'habitude d'invoquer des créatures puissantes, je n'avais jamais rien vu de tel... Et c'était une enfant qui le contrôlait? J'étais à la fois fasciné et presque effrayé, mais aussi grandement intrigué. Mes pensées étaient rapidement embrumées, serais-je capable de défaire une telle créature? Il ne s'agissait pas sans doute de son seul atout, quel combat mémorable cela donnerait... Peut être pourrais-je affronté Ariez dans un prochain temps, mais pour l'heure, il me fallait me défendre, et vite! Pourquoi donc? Nous étions plusieurs à l'avoir senti, notamment Genesis qui tenta de protéger... Son garde du corps? Il s'agissait donc d'un homme meilleur que ce que l'on pouvait pensé... Bref, je sentais soudainement une puissante énergie traversé le dragon de la Princesse, elle allait vraiment faire un truc aussi dingue? Fixant l'invocation dans les yeux, je pouvais presque voir toute cette puissance qu'il possédait... Pas moyen, si l'un de nous prenait une telle attaque de plein fouet, le choc serait très violent et cela pourrait faire un ou deux mort... Et quoiqu'il arrive, je ne gagnerais rien à laissé des gens mourir ici, même ceux de la lumière...

Je profitais de l'énergie de symbiose qu'il me restait en réserve et en canalisait le plus possible afin de pouvoir nous protéger le plus rapidement possible, quitte à utiliser toute ma symbiose, il valait mieux ça que d'y passer! Une aura noir comme la nuit m'entoura, et je posais mes mains au sol alors que la déflagration d'énergie arrivait déjà sur nous, c'était vraiment rapide! Cela produisit une terrible explosion, et je ne fus certainement pas le seul à avoir été envoyé valsé, me retrouvant rapidement sous un tas de décombres. J'étais sonné, mais heureusement, rien de grave. Ils étaient arrivé à temps, mais ça a avait été très juste et je n'avais pas eu l'occasion d'en faire bénéficier tout le monde... Certaines personnes, quelques gardes, Aqua, ou encore moi, tout simplement, se retrouvaient avec un poids pesant sur lui, j'avais fais venir de manière instantané une vingtaine de squelettes, ils étaient fragiles mais avaient le mérite de pouvoir prendre le plus gros des dégâts à notre place... Sans ça, je ne m'en serais pas sortie sans quelque fracture, voir pire. Chaque squelette, ayant rempli sa mission dans l'immédiat, disparaissait dans la fumée de poussière qu'avait provoqué l'explosion, j'en profitais pour me dégager des décombres en grognant un peu, mécontent de ne pas avoir eu le temps de simplement esquivé.

Il y aurait surement eu plus de dégâts sans que je n'agisse... Mais pourquoi est-ce que j'avais eu un tel réflexe? Ce n'était plus ma mission de protéger les gens... Surtout eux... Yamata m'avait à l’œil et il n'avait certainement pas manqué le spectacle, il ne tarderait surement pas à me faire savoir à quel point mon geste lui avait déplu... Comme quoi, on ne peut pas effacer tout son passé d'un coup, je mettais cette action sur le dos de mes souvenirs. Tandis que les gens se relevaient, s'assurant qu'il n'y ait pas trop de casse, au niveau humain en tout cas, étant donné que la salle n'avait pas vraiment survécu à un tel choc... Un de mes squelette avait failli à sa tâche, et un des malheureux garde présent sur les lieux se trouvait littéralement transpercé par un décombres en ferraille. Je soupirais et venait m'accroupir à côté de lui, posant ma main au niveau de sa blessure sanglante, je lui retirais assez durement l'objet qui l'avait transpercé, sans prendre le temps de le prévenir. Certes, cela lui arracha un cri relativement désagréable, mais je me chargeais ensuite de le soigné avec un sort de guérison relativement avancé, le meilleur que je possédais. Voilà qui m'avait retiré pas mal d'énergie, et pourquoi au final? Faire le bien... Comme si j'étais incapable de voir des gens souffrir sans réagir. Le pauvre homme tourna de l’œil avant que je ne finisse de le guérir, il n'était probablement pas un militaire très expérimenté, mais ça ne faisait rien, cela m'évitait d'avoir à me justifier. Me relevant, je posais la main sur ma pièce d'armure afin de la faire apparaître en entière, mon vaisseau ne se trouvait pas dans ce monde étant donné que la lumière m'y avait emmené, cela me forçait à m'en aller moi même car je n'avais pas trop envie de côtoyer les transport Shin-ra...


"Ce fut très instructif, il faut avouer que cette Ariez sait comment mettre de l'ambiance... Je commençais à m'ennuyer. Je me rend compte qu'elle est au moins aussi dangereuse que les notres... Cela me force à allez lui rendre une petite visite."

Je me tournais vers le reste de ce petit monde, fixant tout particulièrement Aqua et Cissneï qui se remettaient de ce... Choc.

"Je quitte ce monde en homme libre, comme convenu. Laissez moi vous avertir qu'il me serait vraiment désagréable de découvrir que la lumière reste sur mes traces... Je ne ferais pas deux fois la même erreur en laissant en vie mes adversaires."


Sans vouloir mimer les gestes d'Ariez mais simplement car il se trouvait déjà au dessus de l'île, mon Dragon Poussière d'Etoile se posait près de moi avant que je ne grimpe sur son dos. Keyblade en main, je lui demandais de s'envoler afin que nous quittions ce monde qui commençait à me déplaire quelque peu... Il me fallait découvrir où se terrait Ariez et sa bande, la dernière fois que j'en ai entendu parlé, c'était à la Cité du Crépuscule... Quoi de mieux qu'un bon vieux retour dans son monde natale pour enchaîné après une réunion plutôt mouvementé?

L'Insaisissable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue138/400La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (138/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Jan 2013 - 20:44
    Angelica s'était rendue à la Réunion dans l'espoir de voir changer le statut des Mercenaires, mais elle s'était laissée aller à une moquerie stérile et ses tentatives pour s'imposer s'étaient révélées vaines. Pensive, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir le sentiment d'être la seule à entrevoir la menace que représentait la Shinra. Les tensions entre la compagnie et le Centurio s'étaient renforcées avec le blocus de Port Royal, et la neutralité des Mercenaires jouait en leur défaveur puisque personne ne semblait s'inquiéter de tels actes.

    L'ancienne pirate avait toujours eu la sensation d'être engoncée dans un second rôle, et elle se retrouvait, aujourd'hui, en première ligne. C'était elle qui devait prendre les décisions, faire face aux conséquences. Un an plus tôt, elle n'aurait même pas été présente à cette réunion, peut-être n'en aurait-elle pas entendu parler, trop occupée à poursuivre un fantôme. Mais aujourd'hui, elle était là, d'égal à égal avec les magnats de ce monde.

    Mais lorsque la déflagration de Bahamut s'abattit sur la forteresse de la Baie des Naufragés, la mercenaire n'eut pas le temps de réagir. Elle n'avait jamais pris conscience du fossé qui la séparait des autres invités, confiante et impétueuse, elle ne voyait que la force des Mercenaires, refusant d'accepter sa propre faiblesse.

    Le souffle du dragon emporta Genesis contre le mur, renversant la jeune femme au passage. Sous le choc, elle n'eut pas le temps de se redresser, de s'esquiver, que déjà les fauteuils à proximité et l'immense table de bois massif l'écrasaient de tout leur poids contre la paroi de la pièce, coupant sa respiration. Prise de hauts-le-corps, Angelica crachait du sang. Son abdomen la déchirait sous l'effet de la pression de la table, et elle ne sentait plus ses jambes. Sa vision était trouble et ses tempes tambourinaient, l'empêchant de rassembler ses esprits.

    Immobilisée, penchée en avant, elle tentait malgré tout de se dégager, en vain. Assaillie par les vertiges, Angelica essayait de distinguer Oakley parmi les décombres mais elle ne voyait que des silhouettes floues, anonymes... Une vague de douleur lui parcourut l'échine, arrachant à la jeune femme un cri. Haletante, elle sentait comme un poids sur ses paupières qui se faisaient de plus en plus lourdes, elle luttait contre la somnolence, encore assez consciente pour comprendre qu'en fermant les yeux, elle signait son arrêt de mort.

    Trop chamboulée et étourdie par la souffrance, elle ne remarqua pas le départ de Maître Raido, mais le souffle déclenché par l'envol du dragon renversa la table qui la paralysait et Angelica s'effondra.

    Face contre terre, les jambes brisées, la mercenaire se vidait de son sang maintenant que la pression qui contenait ses blessures avait disparu. Peu à peu, les ténèbres de son champ de vision s'épaississèrent, elle distingua la chevelure rousse de Genesis sans réussir à demander de l'aide et, épuisée, brisée, à bout de forces... Angelica finit par fermer les yeux.

    On dit que lorsqu'elles se rapprochent de la mort, certaines personnes peuvent le sentir.

    On parle de sensations fugaces, si brèves qu'on en vient à douter de leur existence même. Un pressentiment, une odeur. Autant de moyens que trouve le corps pour avertir son hôte du danger qui le menace ou pour le conduire à accepter l'inévitable.

    On dit que lorsqu'elles se rapprochent de la mort, certaines personnes peuvent le sentir. Angelica, elle, ne vit rien venir.
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue624/0La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Jan 2013 - 22:39
« Qu'est-ce que tu pourrais dire de légitime après avoir dit ça, Ariez !? »
« Qu'est-ce que tu as pu dire de censé depuis le début de cette réunion ? »

« Plus personne ne t'écoute, sale gosse, plus personne ! »

    « Attends bien le jour où je viendrais moi-même te coller la fessée que t'aurais du avoir il y a longtemps ! »


    Oh elle aurait pu dire tellement de choses.

    Elle songeait à tellement de choses.

    Elle n'avait jamais été le type même de personne à penser des heures avant d'agir. Son motto, c'était la pensée rapide, mécanique. L'écriture automatique, peut-être. Elle avait toute confiance en ses capacités, toute confiance en ce qu'elle était. Pour elle, quelqu'un qui ne se connaissait pas à fond n'avait pas sa place. Or, elle savait quoi faire dans nombre de situations.

    Mais pas celle là, oh non, pas celle là.

    * Garder la tête froide, stopper le sang. Se concentrer.. garder conscience. Ça peut que s'arranger *

    Luttant pour garder les yeux ouverts, elle s'efforçait de rassembler ses pensées les plus cohérentes. La fine poutre de bois qui transperçait son flanc laissait apparaître de plus en plus de sang à mesure qu'elle essayait de l'ôter.

    Que s'était-il passé ? Oh, elle n'avait pas vraiment cherché à comprendre en fin de compte. Ariez, Ariez, encore peut-être Ariez ; elle n'avait que ce mot à l'esprit pour une quelconque accusation. Qui d'autre ? Qui d'autre oui, penserait à invoquer un monstre pareil lors d'une réunion aussi calme que possible, hein ? Elle ne se le demandait pas, sachant pertinemment que la réponse était personne.

    Personne n'était aussi dingue.

    Son esprit s'embrouillait, elle tentait presque en vain de se concentrer sur quelque chose, ses yeux se fermaient, à chaque fois pour un temps plus long. Elle ne savait que faire. Un sort de soin ? Peut-être que ça l'achèverait.

    Ce qui l'achèverait à coup sûr ce serait de rester comme ça à se vider de son sang comme une idiote.

    Comme une idiote. Ah, le bon vieux temps. « Ne restez pas les bras croisés comme une idiote ! » lui avait-on souvent dit souvent, à la Shin-Ra. Moins souvent qu'à d'autres elle devait l'admettre, mais en tous cas, jamais inutilement. Chacune de ces phrases était comme un électrochoc et s'en rappeler la réveillait un peu. Un peu moins chaque fois, mais elle devait faire avec.

    « Idiote, idiote que t'es d'être venue ici... » se disait-elle en dégageant le morceau pointu de bois qui s'était frayé un chemin sous sa dernière paire de côtes. Ignorant les échardes qui venaient se planter dans ses doigts et les larmes qui avaient depuis longtemps pris possession de ses yeux. Elle ne s'était jamais imaginé avoir mal à ce point. Bien qu'elle se le soit imaginé, la douleur à laquelle elle pensait faire face n'était franchement pas de taille face à celle qu'elle ressentait désormais. Chaque pulsation du sang de ses tempes se faisait plus faible que le précédente et elle n'avait pas une seule hésitation quant à dire où il se dirigeait. Chaud et liquide, ce même sang qui courait dans ses veines venait dégorger de son flanc, contre ses hanches.

    Maugréant, elle se rendit bientôt compte qu'à mesure que les secondes passaient, ses chances partaient avec elle. Et ce fut en jurant qu'elle choisit de limiter les partes de sang par le sort de soin le plus puissant qu'elle avait. Elle ne savait pas ce que cette attaque lui avait réservé en plus, mais elle avait paré au plus important.

    Ses pensées s'arrêtèrent net, basculant dans le néant alors qu'elle se laissait retomber sur le côté. Consciente, inconscience, elle ne savait pas. Ses yeux à demi fermés regardaient le vide, une chose en mouvement, en face d'elle, où à côté.. Qu'est-ce qu'elle pouvait y gagner à comprendre ce qu'elle voyait ? La douleur s'était atténuée, elle était rassurée. Son cœur gardait un rythme constant.

    Laissons les problèmes à plus tard.
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
La Réunion - Page 2 Left_bar_bleue272/500La Réunion - Page 2 Empty_bar_bleue  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 10 Jan 2013 - 5:42
    Event terminé !

    Je préfère vous le dire tout de suite, je n'ai pas relu les rps.

    C'est difficile de noter autant de rps... Néanmoins certaines choses sont certaines. Quelques uns ont répondu à chaque fois, d'autres n'ont fait que le strict minimum. Je ne suis pas censé vous blâmer pour ça... parce que c'était mon souhait, que l'on ne soit pas retardé par des membres absents ou moins motivés. Mais j'avoue avoir été parfois un peu déçu.

    Je pense à ces fois où j'établissais un certain tour de passage... qu'un membre avait une place super, genre succédant directement à une phrase choc d'un boss ou une attaque personnelle d'un autre... et qu'il passait.
    Alors qu'on passe parce qu'on est absent, à l'instar d'Oakley, ou qu'on passe par manque de motivation, ok.

    Mais quand on me dit "J'ai rien d'intéressant à dire." "Rien de nouveau à ajouter" ou pire ! "Je ne peux pas rivaliser avec le charisme de mon boss"... sérieux vous méritez des tartes.

    Je dois reconnaître que le deuxième tour souffrait d'un manque d'organisation... Les places étaient mal foutues et forcément, les compagnons n'avaient pas forcément des trucs intéressants à dire. Mais après, faut juste reconnaître que c'était de la mauvaise volonté.

    Voila, je voulais au moins dire ça.

    Je vais maintenant commenter membre par membre.

    Angeal, bah...
    Je crois qu'on peut résumer ton rôle dans la réunion par une simple phrase : Tu pars trop tôt.
    C'était plutôt dans la logique de ton personnage de partir à un moment, et finalement, ça ne choque pas à la lecture mais si on y réfléchit... Dans le premier rp, tu arrives. Dans le deuxième rp... Tu pars ?

    Juste pour exacerber l'aspect étrange de la situation, imagine ça dans un rp à deux. Tu arrives dans un rp... tu pars dans le deuxième.
    Bah clairement, je trouve que ça perd de son effet.
    Tes deux rps sont vraiment biens, ils sont bien écrits, sont classes. Quand Angeal part, tout le monde est "Woah, personne ne pourra partir avec autant de panache".

    Mais ce qui est surtout flagrant, c'est qu'Angeal n'essaie pas. Dans la logique "J'ai organisé cette réunion", bah on s'attendrait un minimum à une tentative d'en tirer quelque chose d'utile. Alors oui, Angeal était, selon toi, persuadé qu'il ne pourrait rien obtenir d'eux... Mais sincèrement, je trouve que ça ne fait pas Angeal, perso. C'est pas du tout le mec qui va se dire "Mouais... Je pense pas qu'y ait moyen. Tant pis, je vais retourner me coucher" et encore moins le gars "Putain, vous me saoulez ! C'est bon, j'me casse !" Parce que ce que tu fais... soit c'est de l'abandon, soit c'est de l'impatience.

    Et puis, je me permets de croire que ce que tu fais n'est pas logique... pour une raison imparable ! Toujours dans la logique "Angeal a organisé cette réunion"... A quoi Angeal s'attendait ?! S'il l'a organisée, c'est pour une raison, merde ^^. Il savait qu'Ariez était une gamine, Genesis un égoïste, Cissneï un lama "Mais elle est vraiment nulle comme lama !". Donc forcément il y allait en s'attendant à modérer les caprices des autres boss.

    Et je t'entends déjà dire "Ta gueule, beau Belge, c'est toi qui as organisé cette réunion en me faisant porter le chapeau ! Plus jamais tu m'auras avec tes conneries !"

    Soit !

    Henri...

    Bah...

    C'est Henri, quoi.

    Sincèrement, je suis entre le "Bah Henri... Il s'est bien débrouillé, comme d'habitude" et le "Henri a fait son Henri" parce que oui, tes rps sont courts mais dans ton style. Avec ton humour décalé, ta morale à deux balles et ta présence loufoque, bah on ne s'attendait pas à moins de toi.

    Sauf que le problème, c'est qu'on ne s'attendait pas à plus. Quand je vois ces rps-ci qui sont bons et dans ton style, et que je les compare à ton rp "épicness" comme tu aimes le dire. Bah je constate que très rarement, je lis un rp de toi en me disant "C'est du grand art, woah" ou même simplement "Ah il a bien progressé".
    Tu me donnes un peu la désagréable impression de ne pas chercher à progresser.

    T'es vraiment de la même graine que Nikoleis. Vous faîtes des rps qui sont loufoques et peu littéraires... et ça m'ennuie un peu, même si c'est ton style. J'aimerais que tu essaies de rendre tes rps plus beaux à lire, avec un peu plus de... prose !
    Fais un peu chanter tes mots, ne te contente pas du Henri Barbaros style.

    Euh...

    Oui alors Cissneï !

    Bah y a pas à dire, je trouve que tu fais de beaux rps.

    Ce qui est vraiment très amusant, je suis sûr tu l'as remarqué ^^, c'est qu'il y a une sorte d'acharnement national sur toi, irp.
    Y a eu pas mal de réponses, surtout d'Angelica et d'Ariez, disant "Oh la rousse, euh... Tu laisses parler les grands ?..."
    Ca m'a fait rire mais sincèrement, je trouve ça ridicule.

    Cissneï, bah... Je trouve que c'est un peu l'originalité de ton perso. IRP, y a un côté de Cissneï "mauvaise boss". Je dis pas ça pour te vexer hein ^^, mais on sent une maladresse, un manque de charisme ou d'expérience dans le personnage, et que tu fais très bien.

    Enfin voila.

    Y a peut-être un défaut que j'ai à souligner. Finalement, tu n'apportes pas grand chose à la réunion. Tu tiens le rôle que tu dois tenir mais tu ne prends pas assez d'initiatives. Tu lances pas un nouveau sujet sur la table et...

    Cissneï... Ca m'a saoulé. Je fais dire à Genesis "C'est Kefka qui a tué Mukuro !", révélation choc ! Zéro réaction...
    Sérieusement, j'étais un peu surpris de voir que t'avais pas du tout saisi la perche que je t'ai tendue pour donner un sens à cette réunion ^^.

    Je souligne et j'apprécie le fait que tu n'aies pas passé un seul tour.

    Aqua a souhaité ne pas être noté.

    Angelica !

    Un modèle et un mauvais élève se battent dans tes rps...

    Parce que d'un côté, t'es celle qui as lancé le plus de perches à la réunion... T'as commencé très fort avec la vente d'un monde, ça a même duré trop longtemps. Tu as parlé de la shinra et du risque que représente ce groupe, à deux reprises, et tu l'as très bien fait. (Hélas les deux fois, c'est tombé à l'eau alors que c'était réellement.)
    Tes rps sont très bons, tu fais attention à tout ce qui est dit.

    Mais d'un autre côté, dans ton quatrième rp... Tu démolis, pour moi, tout ce que t'as fait. (je sais que je te l'ai déjà dit mais un commentaire est un commentaire)

    La réunion trouvait un semblant de stabilité avec la congrégation (bien introduite par Aqua et Raido)... et là : "Les plus grands dirigeants s'étaient réunis chez elle, et pour quoi ? Pour se disputer comme des enfants, se lancer des piques ridicules ?"

    Boum, commence un discours du "On a compris, vous êtes les meilleurs et les plus beaux !! Et si on continuait la réunion ?!"

    C'était... Non sincèrement, j'ai trouvé ça très mauvais. Pas parce que tu faisais ce discours mais parce que tu le faisais au pire moment de la réunion, juste le moment où on avait envie de te répondre "... Hein ?"

    Alors oui, ta mort !

    C'est très honorable de ta part, très fair-play... Je reviendrai là-dessus en commentant Ariez. Mais c'est très bien.
    Finalement, si on oublie le quatrième post, on peut dire que c'est toi qui donnes le bon ton à la réunion.

    Oakley et Alden, ça va paraître très froid mais... Commenter votre participation de un rp chacun, à un event ? Non j'aimerais au minimum pouvoir regarder et analyser vos personnages au fil de la réunion mais... ils sont absents.

    Rivy... Je vais pas dire "Fantastique", parce que tu n'as fait que deux rps. Néanmoins, tu as commencé et tu as fini, donc je suis content. Tes deux rps sont bons, mignons. Ta présence va très bien au Consulat ! Je ne regrette pas mon choix ^^.

    Et enfin, Ariez...

    Je suis entre le "C'était génial, t'as tout donné, tu nous as ébloui !" et le "Merci d'avoir ruiné cette réunion"

    Parce que clairement, autant on peut avouer honnêtement que cette réunion a tourné autour d'Ariez... autant ça avait son penchant ridicule.
    C'est bien simple, Ariez, au lieu d'être le fil rouge de cette réunion comme te le permettait le prestige de ton titre... Bah t'as plutôt été... l'intervention "Regardez-moi, je fais la roue" et sans finesse déboulant absolument... à... chaque... fois.

    Tout le monde va dire "C'est tout le charisme d'Ariez" et c'est vrai qu'il ne pouvait en être autrement, Ariez devait être au centre de cette réunion, faire un peu sa diva jamais contente, et agacer tout le monde... On peut même avouer que si la réunion a gardé de son intérêt, c'est parce qu'Ariez était là pour tout ravager à la louche...

    Un truc évident que tout le monde s'est dit "Ariez (le personnage) n'en a rien à foutre des autres". La question que moi je me pose "Est-ce que toi tu en avais quelque chose à foutre des rps des autres ?"

    Chaque effort d'un membre pour donner un sens à cette réunion, t'y as répondu en considérant cet effort (t'as parlé de la congrégation, par exemple) pour à chaque fois donner la conclusion suivante : Je suis la meilleure, vous n'êtes rien face à la coalition...

    Tout... tu fais tout pour qu'on parle plus d'Ariez que de tout autre sujet.

    Autant dans plein de rps, tu montres une Ariez nuancée, intéressante... Autant ici, c'est Ariez "diva" du début à la fin. Pas une seule fois elle ne sait pas quoi répondre, pas une seule fois elle ne fait autre chose qu'être l'Envie personnifiée. Sincèrement, ça m'a agacé. Tes rps sont super, sont amusants, que ce soit ici ou ailleurs mais il y a un vrai problème...

    Ce problème n'est pas lié à Ariez. Il t'est lié.

    Tu ne fais pas assez attention aux rps des autres. Tu ne réponds pas aux autres, tu réponds aux évènements, mais tu t'en fiches des autres.

    Autre chose, je souligne le manque de fair play du Méga atomnium... C'est vrai c'était cool, c'est vrai c'est un très beau finish.

    Mais réfléchis à ça : Dans combien de FF voit-on un Bahamut dans une vraie cinématique, faire un Méga atomnium en cinq secondes ?

    Y a peut-être le XIII, c'est possible. Sinon dans la plupart, c'est une technique lente.

    Le simple fait que Bahamut ait le temps de la lancer contre trois boss, des compagnons dont certains sont très forts, et Raido... c'est pas normal.


    Alors, Raido !
    J'ai trouvé ton rôle un peu drôle, finalement. T'es une sorte de "J'appelle Raido à la barre ! Raido, jurez-vous de dire toute la vérité, au nom de l'Amérique ?!" "Je le jure, ô mon juge !" "Alors parlez !" "D'accord ! Donc bon, c'était... Mardi ou lundi ? 'fin on s'en fout. Et là, y a Aqua... Ou bien c'était Roxas, j'me souviens plus ! Et il me fait... Euh... Monsieur le juge, votre coupe de cheveux est super ! Comment on devient juge ?"

    Ton rôle est censé être secondaire, l'invité au milieu de quatre boss, mais t'as un peu l'air de dire "Oh je m'plais bien ici... Je vais un peu rester !". C'est entre le marrant et le bizarre ^^.

    En fait, tu as contribué au grand bazar qu'était cette réunion !

    ...

    Voila ! Je suis vraiment content que cette réunion ait été faite. Je suis aussi content de vous, parce ce que... Tous les boss ont juste assuré, niveau timing. Je sais que je vous ai saoulé à vous presser et tout... mais au moins c'est une très bonne chose de faite.

    Finalement, il faut dire ce qui est... C'est peut-être pas idéal mais un si long rp fait en quatre mois, c'est très bien.

    Certes, la réunion n'a pas été très bien organisée, j'en suis le premier fautif... Elle s'est composée majoritairement de piques que se lancent les boss, de "De toutes façons, je suis le meilleur, à n'en pas douter !", finalement c'en était plus drôle, distrayant qu'autre chose.

    Ah, une info importante !

    Au cas où vous ne le sauriez pas (...), quelques rps sont synchroniques avec la réunion :

    http://kingdom-hearts2.forumactif.com/t4048-lavenir-est-une-promesse-faite-de-reves

    http://kingdom-hearts2.forumactif.com/t4053-peut-on-detruire-le-rien

    http://kingdom-hearts2.forumactif.com/t4127-il-fait-nuit-et

    Vu l'importance de certains de ces rps, une importance qu'il serait idiot d'ignorer... Considérons pour l'instant que la réunion n'est pas officiellement terminée. C'est à dire que vous n'allez pas commencer les hostilités, ou faire un constat des dégâts.

    Évitez de faire des rps que l'on sait trop "post réunion" (Pour Angie, c'est normal)

    Quand ces trois rps seront achevés, on pourra discuter de "qui est en guerre avec qui".

    Alors, les notes... Moment chiant.

    Angeal... Normal. 22 xp, 220 munnies, 3 PS... en dex.

    Henri... Normal. 22 xp, 200 munnies, 3 PS en... psy.

    Cissneï... Périlleuse. 38 xp, 320 munnies et 3 PS... en psy. (Voila un mega atomnium qui aurait du te tuer =)

    Angie... Périleuse. 35 xp, 360 munnies et 3 PS en dex (ça te servira bien)

    Oakley... Normal. 20 xp, 200 munnies, 3 PS en psy. (Victime de la déflagration !)

    Alden... Normal. 20 xp, 200 munnies, 3 PS en psy.

    Genesis. Périlleuse. 35 xp, 300 munnies, 3 ps en dextérité.

    Rivy. Avancée. 31 xp, 310 munnies, 3 PS en psy.

    Raido. Périlleuse. 37 xp, 320 munnies, 3 ps en magie.

    Ariez (Désolé j'ai oublié). Périlleuse. 37 xp, 320 munnies, 3 ps en défense.


_______________________________
La Réunion - Page 2 Fa8a4550a89afaabf23a
messages
membres